Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fukutoku-Okanoba - sortie d'eau chaude au large de Minami-Ioto - photo 15.03.2022 par les Japan Coast Guards - un clic pour agrandir.
Fukutoku-Okanoba - sortie d'eau chaude au large de Minami-Ioto - photo 15.03.2022 par les Japan Coast Guards - un clic pour agrandir.

Fukutoku-Okanoba - sortie d'eau chaude au large de Minami-Ioto - photo 15.03.2022 par les Japan Coast Guards - un clic pour agrandir.

Le 15 mars 2022, des observations aériennes de l'activité volcanique de Fukutoku-Okanoba,volcan sous-marin au large de l'île pyramidale de Minami-Ioto, ont été effectuées.

Une confirmation de la sortie d'eau chaude est donnée par une zone de décoloration turbulente.

Le volcan trachyandésitique fiat partie d'un édifice allongé avec deux hauts topographiques majeurs orientés NNO-SE.

 

Sources : Japan Coast Guards & Global Volcanism Program

Zone de 2 km de diamètre d'eau décolorée jaune-brun (premier plan) située à 2 km ENE de Fukutoku-Oka-no-Ba (au milieu à droite) à 1304 le 12 septembre 2021. L'île de gauche est Minami- Ioto. De la pierre ponce flottante a également été remarquée autour de l'eau décolorée. Photo de Japan Coast Guard et JMA / GVP  - un clic pour agrandir.

Zone de 2 km de diamètre d'eau décolorée jaune-brun (premier plan) située à 2 km ENE de Fukutoku-Oka-no-Ba (au milieu à droite) à 1304 le 12 septembre 2021. L'île de gauche est Minami- Ioto. De la pierre ponce flottante a également été remarquée autour de l'eau décolorée. Photo de Japan Coast Guard et JMA / GVP - un clic pour agrandir.

Après la phase paroxystique de l'éruption du Bezymianny, avec évacuation des cendres jusqu'à 12 km d'altitude qui a commencé à 12 h 53 UTC le 15 mars, et la formation de courtes coulées pyroclastiques qui se sont effondrées dans les vallées Vostochnaya et Yuzhnaya.

L'éruption explosive du volcan Bezymianny s'est terminée. Une émission modérée de gaz-vapeur du volcan est actuellement observée.

Des anomalies thermiques sont toujours enregistrées ; elles varient ces 3 derniers jours entre 2 et 45 MW.

 

Sources : GVP & Mirova

 Bezymianny - phase paroxystique de l'éruption le 15.03.2022 - image Sentinel-2 Copernicus via PlanetaryEye - un clic pour agrandir.

Bezymianny - phase paroxystique de l'éruption le 15.03.2022 - image Sentinel-2 Copernicus via PlanetaryEye - un clic pour agrandir.

Bezymianny - Anomalies thermiques au 18.03.2022 - Doc. Sentinel-2 bands 12,11,8A  via Mounts Project et Mirova
Bezymianny - Anomalies thermiques au 18.03.2022 - Doc. Sentinel-2 bands 12,11,8A  via Mounts Project et Mirova

Bezymianny - Anomalies thermiques au 18.03.2022 - Doc. Sentinel-2 bands 12,11,8A via Mounts Project et Mirova

Au Semeru, l'activité explosive se poursuit, avec ce 19 mars 2022 à 5h35 locale, une explosion enregistrée sur le sismogramme avec une amplitude max. de 20 mm durant 332 secondes.

Elle a produit un panache de gaz et cendres, gris, qui a atteint une altitude de 4.676 m. , dérivant vers le nord, et une petite coulée pyroclastique dejscendant vers la base du cône.

L'activité reste à 3 / siaga, avec recommandations de ne pas accéder à une zone de 5 km du cratère, ni dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan jusqu'à 13 km du sommet.

 

Source : Magma Indonesia / PVMBG

 Semeru - explosion, avec panache de cendres et coulée pyroclastique du 19.03.2022 / 05h37 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Semeru - explosion, avec panache de cendres et coulée pyroclastique du 19.03.2022 / 05h37 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Au cours du mois de mars, l'enregistrement d'une sismicité volcanique inhabituelle de type hybride (HB) a été enregistré au Lonquimay (région de l'Araucania / Chili), accompagné de sismicité à longue période (LP), les deux signaux généralement associés à la dynamique des fluides dans cheminées volcaniques. Dans une moindre mesure, une sismicité volcano-tectonique (VT) a été observée, liée à la rupture de matériel rocheux dans les systèmes volcaniques.

Bien que leurs tailles et ampleurs soient faibles à ce jour, leur bilan se distingue par une apparition incisive durant la première quinzaine de mars, notamment à partir du 9 mars.En raison de leur faible magnitude, seuls certains des séismes HB et VT ont été localisés à proximité de l'édifice volcanique principal, avec des distances comprises entre 2 et 7 km , et des profondeurs variant entre 4 et 11 km par rapport au sommet du volcan.

Il n'y a pas d'autres paramètres en faveur d'une éruption prochaine : aucune variation n'est observée suggérant une déformation de l'édifice volcanique ; aucune anomalie n'est signalée dans les émissions de dioxyde de soufre (SO2) dans l'atmosphère dans la zone proche du volcan.Il n'y a pas d'alertes thermiques enregistrées dans la zone associée au volcan, selon les données traitées par l'observation infrarouge moyen de l'activité volcanique (MIROVA).

L'alerte technique reste au vert.

 

Source : Sernageomin REAV 18.03.2022 / 18h30 loc.

Lonquimay - photo du site Sernageomin

Lonquimay - photo du site Sernageomin

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog