Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Eruptions historiques, #Volcans et climat
 Reventador - activité du 13.03.2022 / 06h43 - webcam ECU911 / IGEPN

Reventador - activité du 13.03.2022 / 06h43 - webcam ECU911 / IGEPN

Au Reventador, en Equateur, l'activité superficielle explosive demeure élevée, et sans changements ; l'activité interne est modérée.

Pour les 12-13 mars, le VAAC Washington rapporte des émissions de vapeur et gaz et cendres à 870 mètres au dessus du cratère ,et une émission de gaz et vapeur à 500 m.au dessus du cratère.

Le 14 mars, à 01h26 utc, le VAAC signale un panache de cendres à une altitude de 4.600 m. (flight level 150)

FIRMS a enregistré 21 alertes thermiquesau cours des dernières 24 heures.

Les émissions de dioxyde de soufre ont été mesurées le 12 mars à 1.360,7 tonnes /jour. (selon Mounts project)

La sismicité est caractérisée par 22 séismes d'explosion, 56 séismes LP, 21 épisodes de trémor d'émission, et 2 de trémor harmonique.

Le niveau d'alerte est à naranja.

 

Source : IGEPN

Rincon de La Vieja - Couche minérale d'oxydes de fer et de silice dans le trou d'eau chaude au nord du volcan Rincón de la Vieja. - photo 13.03.2022 /  Maria Martinez

Rincon de La Vieja - Couche minérale d'oxydes de fer et de silice dans le trou d'eau chaude au nord du volcan Rincón de la Vieja. - photo 13.03.2022 / Maria Martinez

Aucune éruption n'est signalée au Rincon de La Vieja / Costa Rica. L'activité sismique est similaire, par rapport à hier.
 

Les sismographes ont enregistré un faible trémor volcanique avec des fréquences autour de 4 Hertz toute la journée d'hier et une partie d'aujourd'hui. A ce moment, le tremblement est devenu très faible et a tendance à disparaître.

Des tremblements de terre volcaniques discrets de type LP à basse fréquence sont parfois enregistrés, et des tremblements de terre de type tornillo sont enregistrés sporadiquement.

Le réseau GPS n'enregistre pas de déformation appréciable de l'édifice volcanique.

Des panaches de vapeur d'eau et de gaz provenant de fumerolles sur la paroi interne ouest du cratère principal sont observés de temps en temps sur le bord ouest du cratère à travers la webcam à 4 km au nord du cratère actif. Ces panaches mesurent généralement quelques dizaines de mètres de haut et sont riches en vapeur d'eau.

Maintenant, à la mi-mars, la diminution des précipitations et la réduction du débit de la Quebrada Azufre favorisent le dépôt de minéraux d'oxyde de fer orange-ocre sur les roches et le lit presque sec de la Quebrada Azufreda. Les prochaines pluies enlèveront une grande partie des oxydes de fer et les transporteront dans les plaines du nord du Costa Rica où les sols sont très riches en fer et en une grande diversité d'éléments chimiques tels que le soufre, le zinc, le cuivre, etc. (Atlas géochimique du Costa Rica. Sols : fertilité et environnement. Volume 1. Rolando Castillo Muñóz, 2019. Editorial Edinexo Costa Rica.)

 

Sources : Ovsicori & Atlas géochimique du Costa Rica

La Palma - Sémaphore amarillo au 11.03.2022 - Doc.  Involcan / Guyota

La Palma - Sémaphore amarillo au 11.03.2022 - Doc. Involcan / Guyota

Nouvelles brèves de La Palma :

Trois mois depuis la fin du l'erupcion du volcan Cumbre Vieja à La Palma, l'IGN et InVolcan poursuivent des tâches de surveillance volcanique et de rapport d'activité post-éruptive.

Le dégazage se poursuit.

Le Guyota au 11 mars était amarillo.

Les travaux de reconstructions routières se poursuivent. La route de Corazoncillo fait l'objet d'intervention , et permettra d'accéder à une douzaine de maisons à El Paso.

 

Santorin -   feuilles d'olivier fossilisées dans les cendres de l'éruption il y a 60.000 ans  - crédit Musée préhistorique de Théra 13.03.2022

Santorin - feuilles d'olivier fossilisées dans les cendres de l'éruption il y a 60.000 ans - crédit Musée préhistorique de Théra 13.03.2022

Des feuilles d'olivier fossilisées d'un arbre vivant il y a 60 000 ans sur l'actuelle île de Santorin sont immortalisées dans les cendres volcaniques qui les ont recouvertes après une éruption.

Les rares découvertes paléobotaniques que l'équipe a découvertes dans les carrières de Fira au cours d'une décennie de recherche sont très importantes, car elles contiennent des informations précieuses sur la flore et les conditions climatiques des Cyclades à cette époque.
Selon Evangelos Velitzelos, directeur du Département de géologie historique et de paléontologie de l'Université d'Athènes, les fossiles de plantes trouvés dans des couches de cendres volcaniques vieilles de 60.000 ans ont été isolés par des méthodes de conservation spéciales.

 

Santorin - dépôts des différents épisodes éruptifs - doc. Druitt_etal_1999_Book024



Outre les belles feuilles de l'olivier européen, les chercheurs ont découvert des feuilles de palmier nain et de palmier crétois, ou Phoenix Theophrasti, que l'on trouve également à Vai en Crète, ainsi que des lentisques et des tamaris.
Les chercheurs ont également pu déterminer qu'il y a tant de dizaines de milliers d'années, le climat était assez différent de ce qu'il est aujourd'hui, équivalant à un biome complètement différent de celui dont bénéficie aujourd'hui la région, dans la zone tempérée.

Les feuilles fossilisées et autres objets trouvés immortalisés dans les cendres volcaniques indiquent que le climat dominant était chaud, sans hivers rigoureux. "Le climat de Santorin était très chaud, pas même méditerranéen mais subtropical", a déclaré Velitzelos.

 

Source : Greekreporter

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog