Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cratère Shinmoedake / Kirishima groupe - photo archives 2003 - un clic pour agrandir

Cratère Shinmoedake / Kirishima groupe - photo archives 2003 - un clic pour agrandir

Le JMA a signalé une augmentation des séismes volcaniques juste en dessous de Shinmoedake (pic Shinmoe, un stratovolcan du groupe de volcans Kirishimayama).

Au total, 17 événements ont été enregistrés du 1er au 2 mars, ce qui a incité JMA à relever le niveau d'alerte à 2 (sur une échelle de 1 à 5) le 2 mars. Aucun changement n'a été observé sur le volcan lors d'une visite sur le terrain le même jour.

Les tremblements de terre volcaniques ont persisté, avec 5 à 12 événements par jour enregistrés jusqu'au 7 mars. Les émissions n'avaient pas augmenté de plus de 30 m au-dessus du bord du cratère depuis le 1er janvier, et les panaches fumeroliens ont continué à s'élever à moins de 100 m d'une fissure sur le flanc ouest. Lors d'une enquête sur le terrain menée le 4 mars à la base du volcan, les émissions de dioxyde de soufre étaient inférieures à la limite détectable et aucun changement dans les sources chaudes de la région n'a été observé.



Source : Agence météorologique japonaise (JMA) / via Global Volcanism Program

New Britain island - de gauche à droite les panaches du Langila, de l'Ulawun & du Rabaul  - Nasa Modis 21.06.2005 - Jesse Allen - un clic pour agrandir

New Britain island - de gauche à droite les panaches du Langila, de l'Ulawun & du Rabaul - Nasa Modis 21.06.2005 - Jesse Allen - un clic pour agrandir

Le VAAC de Darwin a rapporté que le 6 mars, un panache de cendres du Langila s'est élevé à 3.000 mètres au-dessus du niveau de la mer et a dérivé vers le SE. Le panache s'est dissipé en une heure.

Le 8 mars, un panache de cendres s'est élevé à 3.700 m. asl. et a dérivé vers le NW. La cendre n'était plus visible sur les images satellites en trois heures.

 

Le stade éruptif du Langila,en cours, a débuté en octobre 2015.
 


Source : Centre consultatif sur les cendres volcaniques de Darwin (VAAC) / via Global Volcanism Program

Manam , fumeroles dans le cratère - Google Earth inset of summit shows location of photograph / 18.10.2019. Courtesy of Vulkanologische Gesellschaft and Claudio Jung, used with permission. / GVP

Manam , fumeroles dans le cratère - Google Earth inset of summit shows location of photograph / 18.10.2019. Courtesy of Vulkanologische Gesellschaft and Claudio Jung, used with permission. / GVP

Quelques précisons fournies par le Rabaul volcano Observatory , via le GVP, sur l'éruption de Manam du 8 mars :

Le RVO a signalé qu'une petite coulée pyroclastique descendant le flanc de Manam a été visuellement observée et enregistrée sur les images de la webcam à 9 h 11 le 8 mars. Des émissions mineures de cendres dérivant vers le nord-ouest étaient parfois visibles tout au long de la journée.

Les valeurs RSAM ont fortement augmenté à 19h00 coïncidant avec l'escalade de l'activité. Une phase strombolienne intense au cratère sud a été observée entre 19h10 et 20h30, caractérisée par de forts rugissements et grondements entendus sur le continent (22 km au sud-ouest), une incandescence lumineuse au sommet et des émissions de cendres. Le niveau d'alerte a été élevé à l'étape 3.

Le VAAC de Darwin a estimé qu'à 19h50, le panache de cendres avait atteint 15,2 km a.s.l. et a dérivé vers l'ouest. Le panache s'était détaché du sommet à 20 h 50 et s'était dissipé à 0 h 50 le 9 mars.

 

Source: Rabaul Volcano Observatory (RVO) / via Global Volcanism Program

2022.03.10 10h27 IBU - webcam PVMBG Magma Indonesia

2022.03.10 10h27 IBU - webcam PVMBG Magma Indonesia

Le volcan Ibu, dans l'archipel des Moluques, est clairement visible jusqu'à ce qu'il soit couvert de brouillard 0-III. La fumée du cratère principal est blanche et grise avec une intensité fine, moyenne à épaisse, à environ 200-1000 mètres de haut depuis le sommet. Le temps est ensoleillé à nuageux, les vents sont faibles à modérés au nord et à l'est.

Observation sismique du 9 mars 2022 :
- 46 tremblements de terre Éruption/Éruption d'une amplitude de 15 à 30 mm et d'une durée de tremblement de terre de 20 à 65 secondes.
- 80 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 2-30 mm et une durée de tremblement de terre de 15-120 secondes.
- 30 séismes de souffle / d'émission, d'une amplitude de 5 à 14 mm et une durée de tremblement de terre de 10 à 35 secondes.
- 32 fois les harmoniques avec une amplitude de 4 à 14 mm et une durée de tremblement de terre de 25 à 130 secondes.
- 51 séismes volcaniques peu profonds
- 4 séismes volcaniques profonds
-  tremblement de terre a été ressenti, échelle II MMI 
- 8 séismes tectoniques lointains .

Ce 10 mars, deux épisodes éruptifs sont mentionnés :

le premier à 10h03 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 800 m au-dessus du pic (± 2125 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée grise avec une intensité modérée vers l'est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 27 mm et une durée de 50 secondes.

Le second à 10h27 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du pic (± 2325 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse vers l'est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 24 mm et une durée de 60 secondes.

Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km jusqu'à l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog