Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Ruapehu sommet avec le lac Te Wai ā-moe - photo archibes 04.2019 / GNS / Brad Scott

Ruapehu sommet avec le lac Te Wai ā-moe - photo archibes 04.2019 / GNS / Brad Scott

Une nouvelle phase de chauffe a commencé au Mt. Ruapehu (Nouvelle-Zélande) et la température du Crater Lake (Te Wai ā-moe) a maintenant atteint 31 °C. Cette hausse de température s'est accompagnée de forts niveaux de trémor volcanique.

Le niveau d'alerte volcanique au mont Ruapehu est relevé au niveau 2 en réponse à ces changements. Le code aviation reste au vert.

 

Il y a une probabilité accrue d'activité éruptive car un fort tremblement indique une augmentation du flux de gaz à travers le système. Malgré une augmentation du débit de gaz, la température du lac ne réagit que lentement, ce qui suggère qu'un blocage partiel peut exister dans l'évent sous le lac. Cela pourrait permettre à la pression de s'accumuler dans le volcan.

Le flux de chaleur modélisé dans le lac est actuellement estimé à environ 330 MW (mégawatt), contre 100 MW en février 2022.
Le lac déborde actuellement dans la rivière Whangaehu, mais on pense que le niveau d'écoulement est mineur. On s'attend à ce que la couleur du lac passe à une couleur grise plus foncée à mesure que les sédiments au fond du lac sont perturbés lors de l'afflux de fluides chauds réchauffant le lac.

 

Source : GeoNet

Semeru - Coulée pyroclastique du 20.03.2022 / 07h04 WIB - webcam PVMBG, Magma Indonesia (2)

Semeru - Coulée pyroclastique du 20.03.2022 / 07h04 WIB - webcam PVMBG, Magma Indonesia (2)

Au Semeru, l'activité éruptive se poursuit .

La sismicité du 20 mars est marquée par :
- 64 séismes d'éruption, avec une amplitude de 10-25 mm et une durée de tremblement de terre de 50-180 secondes.
- 1 séisme en lien avec une coulée pyroclastique d'avalanche, à 07h01 WIB avec un panache de cendres observé à ± 500 m au-dessus du sommet, et d'une amplitude de 20 mm et d'une durée de tremblement de terre de 180 secondes.
- 1 séisme d'avalanche, d'une amplitude de 15 mm et d'une durée de séisme de 70 secondes.
- 1 épisode harmonique avec une amplitude de 10 mm, et une durée de séisme de 200 secondes.
- 1 tremblement de terre tectonique lointain avec une amplitude de 28 mm, S-P 20 secondes et une durée de tremblement de terre de 90 secondes.
- 1 tremblement de terre avec Flood Vibration d'une amplitude de 30 mm et d'une durée de tremblement de terre de 4200 secondes.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

 São Jorge - augmentation de la sismicité le 19.03.2022 - Doc. IVAR - un clic pour agrandir

São Jorge - augmentation de la sismicité le 19.03.2022 - Doc. IVAR - un clic pour agrandir

Un essaim sismique a débuté à São Jorge, dans l'archipel des Açores. Plus de 100 séismes ont été enregistré par le réseau de surveillance sismique, le plus fort étant de M3,5 sur l'échelle de Richter ; plusieurs secousses ont été ressentie par la population.

Difficile à ce stade de définir son origine : magmatique ou tectonique. Des équipes sont déléguées sur place pour affiner les données géophysiques.

 

Petit rappel de la dernière activité volcanique sur São Jorge en 1808. L'activité volcanique est en relation avec avec le système de rift central, et des éruptions fissurales... ce qui n'est pas sans rappeler l'éruption sur La Palma en 2021.

 

Sources : IVAR, Google maps, Taux de glissement des failles actives açoriennes à partir d'études de néotectonique et de paléosismicité : données du groupe central d'îles - José Madeira - António Brum da Silveira

 Açores - essaim sismique - Plus de 100 séismes en 16 heures les 19 et 20.03.2022, dans l'essaim sismique de l'île de São Jorge

Açores - essaim sismique - Plus de 100 séismes en 16 heures les 19 et 20.03.2022, dans l'essaim sismique de l'île de São Jorge

Principales structures tectoniques de S. Jorge. Principales failles  : P - Picos F. ; PC – Pico do Carvão F. ; USJ - Urze-S. João F.; RS – Ribeira Seca. L'encart montre des détails sur les morphologies et les structures liées à la pointe orientale de la faille du Pico do Carvão, y compris les escarpements, les failles en échelon, les cônes de scories déplacés et les étangs affaissés. Taux de glissement des failles actives açoriennes à partir d'études de néotectonique et de paléosismicité : données du groupe central d'îles - José Madeira - António Brum da Silveira / via Research Gate -  - un clic pour agrandir

Principales structures tectoniques de S. Jorge. Principales failles : P - Picos F. ; PC – Pico do Carvão F. ; USJ - Urze-S. João F.; RS – Ribeira Seca. L'encart montre des détails sur les morphologies et les structures liées à la pointe orientale de la faille du Pico do Carvão, y compris les escarpements, les failles en échelon, les cônes de scories déplacés et les étangs affaissés. Taux de glissement des failles actives açoriennes à partir d'études de néotectonique et de paléosismicité : données du groupe central d'îles - José Madeira - António Brum da Silveira / via Research Gate - - un clic pour agrandir

 São Jorge - alignement des cônes volcanique sur le tracé du rift central  - image Google maps -  - un clic pour agrandir

São Jorge - alignement des cônes volcanique sur le tracé du rift central - image Google maps - - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog