Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Karymsky - panache de cendres et gaz à 10 km -  Photo prise du territoire de Olga Bay de Kronotsky bay par  A. Eliseeva / Kronotsky Reserve . A l'avant-plan, le volcan Maly Semyachik - via KVERT - un clic pour agrandir

Karymsky - panache de cendres et gaz à 10 km - Photo prise du territoire de Olga Bay de Kronotsky bay par A. Eliseeva / Kronotsky Reserve . A l'avant-plan, le volcan Maly Semyachik - via KVERT - un clic pour agrandir

Une activité explosive modérée du volcan Karymsky se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré que, le 19 avril à 21h30, des explosions envoyaient des cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer, le panache de cendres s'étendant au sud-sud-ouest du volcan. Le code aviation est orange.

L'activité explosive du volcan se poursuit, avec des explosions envoyaient des cendres jusqu'à 10 km au-dessus du niveau de la mer, le panache de cendres s'étendant au nord-est du volcan. Le 19 avril à 22h, le code aviation passe au rouge.

Une anomalie thermique de VRP 6.617 MW vers 23h30 est signalée par Mirova.

Les données satellitaires du KVERT ont montré qu'une émission modérée de cendres jusqu'à 5 km d'altitude du volcan Karymsky continue. Le nuage de cendres d'une taille de 505x130 km à une altitude pouvant atteindre 8,7 km au dessus du niveau de la mer continue de s'étirer et de se déplacer vers le nord-est (environ 302 km du volcan), et vers le sud (environ 260 km du volcan) et le sud-est (environ 220 km du volcan) du volcan. Le code aviation a été rabaissé à orange le 20 avril à 03h44.

Une activité explosive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 12 km a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo, Mirova.

 Sabancaya - bulletin du 11.04 au 17.04.2022 - Doc. IGPeru

Sabancaya - bulletin du 11.04 au 17.04.2022 - Doc. IGPeru

Au cours de la semaine du 11 au 17 avril, l'activité éruptive du Sabancaya est restée à des niveaux modérés, avec une moyenne de 46 explosions volcaniques journalières, accompagnées de panaches de cendres et gaz atteignant 3.400 mètres au dessus du sommet.

L'I.G.P. a détecté sur cette période 226 séismes associés à la circulation de fluides magmatiques, et quelques séismes VT, en lien avec la fracturation de roches.

Huit anomalies thermiques ont été identifiées , avec une valeur max. de 58 MW, associées à la présence d'un corps de lave à la superficie du cratère. Pas de déformation structurelles significatives.

L'alerte volcanique reste à Naranja, associée à une zone non accessible de 12 km. de rayon autour du cratère

 

Source : I.G.Peru mise en ligne le 19,04,2022

 Turrialba - dégazage actif au 19.04.2022 / 06h18 - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Turrialba - dégazage actif au 19.04.2022 / 06h18 - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Aucune éruption n'est enregistrée au Turrialba.

La sismicité reste dominée par de fréquents tremblements de terre volcaniques de type LP à basse fréquence et à faible amplitude.

La concentration de gaz SO2 détectée dans les environs du cratère ouest reste dans des valeurs de variation normales, autour de 0,5 et 3,4 parties par million, et les rapports de CO2/SO2 et H2S/SO2 restent stables, autour de 25 et entre 0,13-0,3, respectivement .

L'édifice volcanique connaît une légère extension selon les mouvements relatifs détectés par le réseau GPS. Aujourd'hui 17 avril 2022 à 10h48 Un tremblement de terre volcano-tectonique de magnitude 2,2 s'est produit avec un épicentre à environ 0,5 km au nord du cratère ouest du volcan Turrialba. Le tremblement de terre a été signalé et ressenti par certains responsables du parc national du volcan Turrialba qui se trouvaient près du sommet. Aucun changement dans le comportement du volcan n'est observé à la suite de ce tremblement de terre.

 

Un dégazage actif marque toujours le cratère le 19 avril.

 

Source : Ovsicori

 Turrialba - cratère ouest - photo Ian Godfrey 04.04.2022 / via Ovsicori - un clic pour agrandir

Turrialba - cratère ouest - photo Ian Godfrey 04.04.2022 / via Ovsicori - un clic pour agrandir

Au Poas, de l'après-midi du 11 avril à nos jours, les sismographes enregistrent un signal faible de trémors de faible amplitude avec des fréquences comprises entre 1 et 3,5 Hz. Les concentrations de SO2 montrent des fluctuations dans les niveaux de détection normaux, mais en général des valeurs très faibles.
Le rapport H2S/SO2 enregistre également des valeurs très faibles autour de 0,1. L'édifice volcanique connaît une légère extension en fonction du mouvement relatif détecté par le réseau GPS. Les évents sous-aériens dans le cratère oriental et les évents sous-marins dans le lac hyperacide continuent de dégazer la vapeur d'eau à basse température. Des cellules de convection actives sont encore observées dans le lac hyperacide et celui-ci conserve sa couleur gris laiteux depuis l'occurrence de l'explosion hydrothermale du 6 avril.

Le 17 avril, l'analyseur de poussière laser GRIMM 180 et l'analyseur de gaz SO2 ThermoScientific 43i de la station de surveillance des gaz et aérosols volcaniques OVSICORI-UNA à EMVA-Coronado, ont enregistré une tendance inhabituelle d'une légère augmentation de la concentration d'aérosols fins et SO2 dans l'air ambiant de Coronado avec un vent à faible vitesse venant du nord-ouest, c'est-à-dire de la direction du volcan Poás, qui est la source potentielle de ces aérosols. A partir de 9h35 Jusqu'à la publication de ce rapport, soit pendant 4 heures continues, des concentrations de PM10 comprises entre 8,5 et 17,6 ug/m³ ont été enregistrées. La moyenne quotidienne typique est d'environ 6,7 ug/m³ de PM10. Certaines personnes ont signalé une gêne au niveau du système respiratoire comme des éternuements, de la toux et des difficultés respiratoires.

 

Source : Ovsicori-UNA

Poas – 19.04.2022 - Des cellules de convection actives sont encore observées dans le lac hyperacide et celui-ci conserve sa couleur gris laiteux depuis l'occurrence de l'explosion hydrothermale du 6 avril.- webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Poas – 19.04.2022 - Des cellules de convection actives sont encore observées dans le lac hyperacide et celui-ci conserve sa couleur gris laiteux depuis l'occurrence de l'explosion hydrothermale du 6 avril.- webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Activité post-éruptive Cumbre Vieja, La Palma
Au cours des 7 derniers jours, depuis la dernière communication (le 12 avril à 9h00 UTC), 11 séismes ont été localisés sur l'île de La Palma. Les magnitudes sont comprises entre 0,5 et 2,0 (mbLg). Aucun des tremblements de terre de cette période n'a été ressenti par la population. La localisation des hypocentres se poursuit sous la zone centrale de Cumbre Vieja, dans les mêmes zones que les semaines précédentes, à des profondeurs comprises entre 0 et 20 km. Aucun séisme n'a été localisé à plus grande profondeur.

Le réseau de stations GNSS permanentes sur l'île ne montre pas de déformations importantes qui pourraient être associées à une activité volcanique.

L'IGN poursuit sa présence sur l'île où s'est installé le CAVE (Centre de Soins et de Surveillance des Eruptions) qui entretient, densifie et améliore le réseau de surveillance.

 

Source : IGN

 La Palma  - Cumbre Vieja - séismes des 7 derniers jours au 19.04.2022 - Doc. IGN

La Palma - Cumbre Vieja - séismes des 7 derniers jours au 19.04.2022 - Doc. IGN

Cumbre Vieja - prise de paramètres géochimiques - photo IGN 18.04.2022

Cumbre Vieja - prise de paramètres géochimiques - photo IGN 18.04.2022

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog