Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Poas - première images de la webcam au 06.04.2022 / 05h22 - Ovsicori - un clic pour agrandir

Poas - première images de la webcam au 06.04.2022 / 05h22 - Ovsicori - un clic pour agrandir

Le 6 avril 2022 à 02h42 heure locale, une éruption a été enregistrée au niveau du volcan Poas, au Costa Rica, avec une colonne éruptive qui a atteint 500 mètres au-dessus du cratère ( 3208 mètres au-dessus du niveau de la mer) .
Durée de l'activité : 3 minutes.

 

L'événement explosif a formé un cratère d'environ 45 m de diamètre dans la paroi nord du cratère, qui a provoqué l'expulsion de matériaux vers la zone de la Laguna Caliente. Un monticule de roches pyroclastiques s'est détaché atteignant une hauteur de 4 mètres au-dessus du niveau du lac et s'étendant sur 150 mètres, jusqu'à ce qu'il atteigne le centre de la Laguna Caliente. Des fumerolles sont restées actives à cet endroit.

Poas - situation au 06.04.2022 / 06h38  - On aperçoit le nouveau cratère, le glissement de terrain jusqu'au milieu du lac acide, le soufre qui flotte et la teinte grise des eaux - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Poas - situation au 06.04.2022 / 06h38 - On aperçoit le nouveau cratère, le glissement de terrain jusqu'au milieu du lac acide, le soufre qui flotte et la teinte grise des eaux - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Il est possible que ce matériau soit le mélange d'un courant pyroclastique de densité dû à l'explosion, ainsi qu'au glissement de terrain qui s'est produit. La zone touchée est d'environ 7.500 m2.
La matière éjectée, ainsi que l'intensité de l'explosion, pourraient correspondre à une explosion de type phréatique, éventuellement déclenchée par l'augmentation de pression et de température des gaz provenant de l'intérieur du volcan et qui pourrait éventuellement briser un bouchon de soufre. Cela coïncide avec l'apparition de soufre flottant dans la Laguna Caliente, ainsi qu'avec un changement de la couleur du lac, qui est grisâtre.

Les fumerolles des parois nord et est restent très actives, ainsi que les fumerolles sous-marines. Des tremblements de terre fréquents de basse fréquence et de faible amplitude sont enregistrés. Le rapport H2S/SO2 et la concentration en SO2 restent stables. La surveillance géodésique montre la stabilité de l'édifice volcanique.

 

Source : Ovsicori

 Sangay - un nuage de cendres est observé au-dessus de Guayas en direction de l'ouest le 05.04.2022 / 8h50 Loc. - image satellite Goes-16 / IGEPN

Sangay - un nuage de cendres est observé au-dessus de Guayas en direction de l'ouest le 05.04.2022 / 8h50 Loc. - image satellite Goes-16 / IGEPN

Ce 5 avril 2022, le VAAC de Washington a signalé 3 alertes d'émission de cendres pour le Sangay / Equateur, allant de 570 à 1770 mètres au-dessus du niveau du cratère en direction de l'ouest, et grâce au système de satellites GOES-16, il est possible d'apprécier le déplacement du nuage de cendres vers l'ouest.
Le système FIRMS enregistre 35 alertes thermiques, tandis que le système MIROVA en enregistre 1 alerte thermique très haute (1242 MW) dans les dernières 24 heures.
Aucune émission n'a été observée en raison de la faible visibilité. Dans l'après-midi, le rapport de chute de cendres près de Palmira (Province de Chimborazo) a été reçu par le Réseau des Observateurs Volcaniques de l'Équateur.

 

A partir de 21h15 TL, la station sismique SAGA a enregistré un signal de trémor probablement lié à l'activité éruptive du Sangay. L'amplitude du signal est faible par rapport aux impulsions les plus actives de la période éruptive actuelle du volcan. Par conséquent, il y a une faible probabilité de chute de cendres dans les zones entourant le volcan.

Niveau d'alerte - SNGRE : Jaune / activité élevée , en hausse.

 

Source : IGEPN

 Sangay - panache éruptif du 06.04.2022 / 12h20 - webcam IGEPN

Sangay - panache éruptif du 06.04.2022 / 12h20 - webcam IGEPN

L'IGEPN a transmis une carte des coulées du volcan Wolf, sur l'ile Isabela aux Galapagos, actualisée au 05,04,2022 sur base des anomalies thermiques.

Pour ce jour, il n'y a pas de rapports du VAAC de Washington, ni d'anomalies observées par satellite. Le système FIRMS enregistre 52 alertes thermiques, tandis que le système MIROVA enregistre 2 alertes thermiques élevées (376 et 883 MW) au cours des dernières 24 heures.

Au cours de cette journée, 3 séismes VT ont été enregistrés

 

Source : IGEPN

Galapagos , Isabela island - volcan Wolf -  localisation des alertes thermiques actualisées au 05.04.2022 - Doc. IGEPN - un clic pour agrandir

Galapagos , Isabela island - volcan Wolf - localisation des alertes thermiques actualisées au 05.04.2022 - Doc. IGEPN - un clic pour agrandir

Au cours de la période évaluée du 29.03 au 04.04,2022, les niveaux d'activité sismique associés à la fracturation des roches (type VT) et à la dynamique des fluides (type LP – Longue Période et TR – Trémor Volcanique) sont restés élevés en récurrence. La sismicité de type VT a continué à se produire principalement à 800 m au SE du cratère du volcan Puracé. D'autres centres se trouvent également sur ce site.

Puracé - fumerolles actives au 04.04.2022 - Doc. SGC

Puracé - fumerolles actives au 04.04.2022 - Doc. SGC

Les éruptions de la chaîne volcanique Los Coconucos, mettent en évidence l'activité du volcan Curiquinga ; Il est à noter que cette activité a été caractérisée par la présentation de séismes de faible
magnitudes et avec des profondeurs de 2 km en moyenne.
Le réseau géodésique GNSS (Global Navigation Satellite System) et le traitement DInSAR (Differential Interferometry by Synthetic Aperture Radar), utilisé pour surveiller la déformation du sol enregistrent deux processus importants : l'un associé à un processus inflationniste de l'ordre du millimètre, et l'autre à un processus de déformation co-sismique à la suite de l'événement VT de magnitude 3,3 ML le 29 décembre 2022 à 12h14 (heure locale). Ces processus continuent d'être enregistrés à compter de cette date.

Puracé – séismes VT dans la chaîne volcanique Los Coconucos du 1° mars au 4 avril 2022 – Doc. SGC - un clic pour agrandir

Puracé – séismes VT dans la chaîne volcanique Los Coconucos du 1° mars au 4 avril 2022 – Doc. SGC - un clic pour agrandir

Une augmentation des émissions de gaz de dioxyde de soufre et de dioxyde de carbone (SO2, CO2) a été détectée, à la fois instrumentalement et par échantillonnage direct. De même, la fumerolle située sur le flanc nord du volcan Puracé a montré des changements dans sa dynamique externe (augmentation de la pression du gaz expulsé et fortes odeurs de soufre). En revanche, l'émission de SO2 a été corroborée par le traitement des images satellitaires, ainsi que la formation de deux fissures d'environ 40 m de long, à travers lesquelles une émission de cendres volcaniques s'est produite le 29 mars.

Le niveau d'activité est actuellement à 3 (niveau jaune), qui pourrait évoluer vers des états d'activité plus importante. Le Service Géologique Colombien continue de surveiller l'évolution du phénomène volcanique et signalera tout changement qui pourrait survenir en temps opportun.

 

Source : SGC

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog