Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Sangay Volcano -  Aerial photograph archives par  Patricio Ramon.

Sangay Volcano - Aerial photograph archives par Patricio Ramon.

L'activité superficielle et interne du Sangay, en Equateur, restent qualifiées de hautes par l'IGEPN.

Pour la journée du 2 au 3 avril /11h, la sismicité est caractérisée par 39 séismes d'explosion, 110 séismes LP et 10 épiosdes de trémor.

A travers des photos de l'ECU-911, une émission de gaz et de cendres a été observée à plus de 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère à l'ouest.

Le VAAC de Washington a signalé des émissions de cendres à 870 et 1170 mètres au-dessus du sommet dans une direction ouest, sud-ouest.
Le système MOUNTS a enregistré 399,6 tonnes de SO2 le 02/04/2022 à 13h30 TL.
FIRMS enregistre 38 alertes thermiques et MIROVA enregistre 1 alerte thermique élevée ( VRP 266 MW) au cours de la période envisagée ...au cours de l'après-midi, elle est passée à VRP 821 MW , et ce 4 avril à VRP 1242 MW


Niveau d'alerte - SNGRE : Jaune

Sangay - anomalies thermiques et pouvoir radiatif au 04.04.20220 / 03h55 - Doc. Mirova - un clic pour agrandirSangay - anomalies thermiques et pouvoir radiatif au 04.04.20220 / 03h55 - Doc. Mirova - un clic pour agrandir

Sangay - anomalies thermiques et pouvoir radiatif au 04.04.20220 / 03h55 - Doc. Mirova - un clic pour agrandir

Les observations et les données de surveillance au cours des deux derniers mois à Whakaari / White Island ont progressivement tendance à revenir à des niveaux d'agitation plus faibles, typiques du comportement à long terme du volcan. La décision d'abaisser le niveau d'alerte volcanique au niveau 1 n'est pas basée sur des changements dans un seul ensemble de données, mais sur l'interprétation collective du GNS Science Volcano Monitoring Group de toutes les données de surveillance et de leurs tendances au cours des deux derniers mois. Les ensembles de données pris en compte comprennent les observations des vols d'observation, les caméras Web, les données sur les gaz, les températures des évents, la déformation du sol et l'activité sismique.

Whakaari / White Island - niveau d'alerte 1 - photo GNS

Whakaari / White Island - niveau d'alerte 1 - photo GNS

La température des gaz et de la vapeur émis reste élevée, mais a baissé jusqu'à moins de 300 °C. Les taux de rejet des gaz de dioxyde de soufre (SO2), de sulfure d'hydrogène (H2S) et de dioxyde de carbone (CO2) sont au niveau ou en dessous des tendances à long terme, tout comme la déformation du sol et l'activité sismique. Aucune émission mineure ou diluée de cendres n'a été observée depuis fin février 2022.

Pris ensemble, ces observations et les tendances à la baisse des principaux ensembles de données au cours des deux derniers mois sont compatibles avec de faibles niveaux d'agitation. En tant que tel, le niveau d'alerte volcanique est abaissé au niveau 1 et le code de couleur de l'aviation est changé en vert.

Le niveau d'alerte volcanique reflète le niveau actuel d'agitation ou d'activité volcanique et n'est pas une prévision de l'activité future. Le niveau d'alerte volcanique 1 indique que les principaux dangers sont ceux attendus pendant les troubles volcaniques ; décharge de vapeur, gaz volcaniques, tremblements de terre, glissements de terrain et activité hydrothermale. Bien que le niveau d'alerte volcanique 1 soit principalement associé à des risques environnementaux, un risque d'éruption existe également et des éruptions peuvent toujours se produire avec peu ou pas d'avertissement.

 

Source : GeoNet

Anak Krakatau - changements morphologiques entre le 2 février et le 2 avril 2022 -  images Copernicus Sentinel-2 - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - changements morphologiques entre le 2 février et le 2 avril 2022 - images Copernicus Sentinel-2 - un clic pour agrandir

Une éruption a eu lieu les 24 et 25 mars sur le volcan Anak Krakatau, formant un petit cône volcanique dans la zone du cratère . La nouvelle forme du cratère est visible lors de la comparaison des images du 3 février (avant) et du 2 avril (après l'éruption).

 

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada, avec recommandations de ne pas s'approcher de la zone de 2 km autour du cratère.

 

Source : Sentinel- 2 Copernicus et PVMBG

Erta Ale - images Sentinel-2 bands 12,11,8A du 03.04.2022 / 07h36 - Doc. via Mounts project  un clic pour agrandir
Erta Ale - images Sentinel-2 bands 12,11,8A du 03.04.2022 / 07h36 - Doc. via Mounts project  un clic pour agrandir

Erta Ale - images Sentinel-2 bands 12,11,8A du 03.04.2022 / 07h36 - Doc. via Mounts project un clic pour agrandir

Des anomalies thermiques faibles à modérées sont signalées depuis la dernière semaine de mars jusqu'au 3 avril à l'Erta Ale, avec un spot plus important au pit crater sud.

Cette activité a été corroborée par quelques rares observateurs sur place

 

Sources : Mirova, Mounts project et Copernicus Sentinel-2

Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 03.04.2022 / 16h15 & 04.04.2022 / 06h55 - Doc . IMO
Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 03.04.2022 / 16h15 & 04.04.2022 / 06h55 - Doc . IMO
Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 03.04.2022 / 16h15 & 04.04.2022 / 06h55 - Doc . IMO

Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 03.04.2022 / 16h15 & 04.04.2022 / 06h55 - Doc . IMO

Vers 14h00 UTC le 3 avril 2022, un essaim sismique commencé au nord de la ville de Grindavík / Péninsule de Reykjanes. Il y a des similitudes avec un essaim de tremblements de terre brisant la tension, suggèrant qu'une inflation se produit à nouveau dans le volcan Fagradalsfjall . Le séisme le plus fort était de magnitude de Mw3,3 et le deuxième plus grand séisme avait une magnitude de Mw3,0.

L'essaim semble de courte durée et en nette diminution.

 

Source : IMO (sans commentaires)

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog