Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna SEC - ouverture d'un nouvel évent fissural le 20.05.2022 / 17h34 - photo © Salvatore Lo Giudice via INGVvulcani - un clic pour agrandir

Etna SEC - ouverture d'un nouvel évent fissural le 20.05.2022 / 17h34 - photo © Salvatore Lo Giudice via INGVvulcani - un clic pour agrandir

 Etna - trémor au 21.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 21.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

A partir de 15h30 UTC un nouvel évent effusif s'est ouvert sur le côté nord du cratère SE de l'Etna, à une altitude d'environ 3.250 m a.s.l., immédiatement au nord-ouest de la bouche qui a ouvert le 12 mai.

Une petite coulée de lave est actuellement émise par le nouvel évent en direction du nord-est.

Dans le même temps, la coulée de lave à l'embouchure du 12 mai se poursuit, dont les fronts de lave se déposent dans le désert Valle del Leone.
Enfin, le cratère SE continue d'être affecté par une activité explosive strombolienne, d'intensité variable, qui à partir de 15h30 UTC s'accompagne d'une émission discontinue de cendres diluées qui se disperse à d 16h40 UTC.
Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique, tout en montrant de grandes fluctuations dans sa tendance, reste dans la gamme des valeurs élevées. La source de la secousse volcanique est située sous le cratère SE, à une profondeur d'environ 3.000m.

L'activité infrasonique au cratère SE est assez soutenue à la fois dans le nombre et dans l'énergie des transitoires infrasonores.
Les signaux acquis par les réseaux GNSS et clinométriques ne montrent pas de variations significatives liées à la phénoménologie en place.

La nouvelle fracture éruptive n'est restée active que quelques heures. Le soir seules la fracture du 12 mai et la bouche explosive au sommet restaient actives.

 

Source : INGV OE

Vidéo EtnaWalk - https://www.facebook.com/1548514495/videos/1195695161241291

 Fuego - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 19.05.2022 - Via Insivumeh  - un clic pour agrandir

Fuego - image Sentinel-2 bands 12,11,5 du 19.05.2022 - Via Insivumeh - un clic pour agrandir

 Fuego - incandescence ds. cratère le 19.05.2022 - image Landsat 9 SWIR - Doc. Insivumeh - un clic pour agrandir

Fuego - incandescence ds. cratère le 19.05.2022 - image Landsat 9 SWIR - Doc. Insivumeh - un clic pour agrandir

Au Fuego, 5 à 9 explosions faibles et modérées par heure sont enregistrées, avec des colonnes de cendres de 4.600 à 4.700 m. asl , s'étendant sur 10 à 15 km en direction du nord-ouest, ce 20 mai. 

À la suite de l'activité explosive, les observateurs du volcan Fuego rapportent des sons similaires à ceux des locomotives de train durant 1 à 2 minutes, des grondements faibles et modérés avec une onde de choc qui fait vibrer les toits et les fenêtres des maisons autour du volcan. De plus, des impulsions incandescentes de 300 à 400 mètres au-dessus du cratère et des avalanches faibles et modérées dans la partie supérieure de tous les ravins.

La dispersion des cendres laisse augurer de chutes de cendres sur Yepocapa et les communautés au nord-est du volcan.

 

Source : Insivumeh

 Merapi - activié entre le 13 et le 19.05.2022 - PVMBG - BPPTKG

Merapi - activié entre le 13 et le 19.05.2022 - PVMBG - BPPTKG

Cette semaine, du 13 au 19 mai 2022, au Merapi , il y a eu 1 coulée pyroclastique d'avalanche au sud-ouest (en amont de Kali Bebeng) avec une distance de glissement de 2.500 m. Des avalanches de lave ont été observées 82 fois vers le sud-ouest, dominant la rivière Bebeng, avec une distance de glissement maximale de 2.000 m.

D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.551.000 m³ et celui du dôme central de 2.582.000 m³, sans changements morphologiques.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,7 cm/jour.

Le niveau d'activité reste à siaga ; Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet. Le public ne doit mener aucune activité dans les zones potentiellement dangereuses, anticiper les perturbations dues aux cendres volcaniques de l'éruption du Merapi et être conscient des dangers des lahars .

 

Source : PVMBG - BPPTKG

 Merapi -morphologie du sommet  - Doc. BPPTKG rapport du 13 au 19.05.2022  - un clic pour agrandir

Merapi -morphologie du sommet - Doc. BPPTKG rapport du 13 au 19.05.2022 - un clic pour agrandir

Au Kilauea, l'éruption de l'évent ouest de l'Halema'uma'u dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures.

Le lac de lave actif a montré une activité de surface continue, le niveau du lac restant relativement élevé, avec quelques fluctuations mineures de niveau. L'activité de suintement de lave a augmenté vers minuit la nuit dernière et se poursuit avec de vastes suintements sortant du bord ouest du lac.

Les mesures de survol du 10 mai 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 106 mètres et que 77 millions de mètres cubes de lave avaient été effusés depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021.

Un taux d'émission de dioxyde de soufre d'environ 2 800 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 12 mai 2022.

 

Source : HVO-USGS

Kilauea  / Halema'uma'u - drainage  du lac de lave actif de l'Halema‘uma‘u  - photo  L.Gallant  18.05.2022 / USGS - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - drainage du lac de lave actif de l'Halema‘uma‘u - photo L.Gallant 18.05.2022 / USGS - un clic pour agrandir

Kilauea  / Halema'uma'u -  lac de lave actif de l'Halema‘uma‘u  - photo  L.Gallant  18.05.2022 / USGS - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u - lac de lave actif de l'Halema‘uma‘u - photo L.Gallant 18.05.2022 / USGS - un clic pour agrandir

L'Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a partagé des photographies spectaculaires qui montrent l'apparence colorée du volcan de La Palma près de cinq mois après que l'éruption a été considérée comme terminée. Le volcan continue d'émettre des gaz, qui sont la cause des dépôts soufrés et de sels minéraux.

InVolcan continue de surveillerl'activité sismo-volcanique du Cumbre Vieja, dont le sémaphore reste Amarilo.

 

 

Source : InVolcan & GUAYOTA-La Palma du 20 mai 2022

L'Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a partagé des photographies spectaculaires qui montrent l'apparence colorée du volcan de La Palma près de cinq mois après que l'éruption a été considérée comme terminée. Le volcan continue d'émettre des gaz, qui sont la cause des dépôts soufrés et de sels minéraux.  - un clic pour agrandir
L'Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a partagé des photographies spectaculaires qui montrent l'apparence colorée du volcan de La Palma près de cinq mois après que l'éruption a été considérée comme terminée. Le volcan continue d'émettre des gaz, qui sont la cause des dépôts soufrés et de sels minéraux.  - un clic pour agrandir

L'Institut volcanologique des îles Canaries (Involcan) a partagé des photographies spectaculaires qui montrent l'apparence colorée du volcan de La Palma près de cinq mois après que l'éruption a été considérée comme terminée. Le volcan continue d'émettre des gaz, qui sont la cause des dépôts soufrés et de sels minéraux. - un clic pour agrandir

LaPalma - Guayota au 20.05.2022 - Sémaphore AmarilloDoc. InVolcan  - un clic pour agrandir

LaPalma - Guayota au 20.05.2022 - Sémaphore AmarilloDoc. InVolcan - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog