Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna - coulées de lave sur les flancs du SEC (notez la trace horizontale brune vers la droite d'un coulée en refroidissement) - dégazage de la Bocca Nuova  - Sentinel-2 copernicus image du  22.05.2022 / 10h -  un clic pour agrandir

Etna - coulées de lave sur les flancs du SEC (notez la trace horizontale brune vers la droite d'un coulée en refroidissement) - dégazage de la Bocca Nuova - Sentinel-2 copernicus image du 22.05.2022 / 10h - un clic pour agrandir

A partir de 17h40 UTC le 22 mai 2022, il y a eu une augmentation progressive de l'activité explosive au niveau du cratère SE de l'Etna, qui a produit une émission visible de cendres en direction du sud, atteignant une altitude d'environ 5000 m a.s.l.

En même temps, l'émission de lave s'est poursuivie au niveau des bouches effusives formées les 12 et 20 mai , avec une intensité variable. Les fronts de lave les plus avancés se situent entre 2800 et 2700 m d'altitude dans le désert Valle del Leone.
Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique, tout en montrant de grandes fluctuations dans sa tendance ces derniers jours, reste stable dans la gamme des valeurs élevées / zone rouge. La source du trémor volcanique est située sous le cratère SE, à une profondeur d'environ 3000 m au-dessus du niveau de la mer.

L'activité infrasonique est assez soutenue et principalement localisée au cratère SE.
Les données des réseaux GNSS et clinométriques de suivi des déformations du sol ne montrent pas de changements significatifs.

 

Source : INGV OE, Mirova et Sentinel-2 / Copernicus

Etna SEC - panache de cendres du SEC et dégazage de la BN - webcam INGV 22.05.2022 / 18h

Etna SEC - panache de cendres du SEC et dégazage de la BN - webcam INGV 22.05.2022 / 18h

Etna - trémor au 23.05.2022 / 06h  - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 23.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

L'Observatoire Volcanologique des Andes du Sud (Ovdas) à Temuco - rapporte que ce dimanche à 17h04 les stations de surveillance installées à proximité du volcan Villarrica ont enregistré un tremblement de terre de longue période associé à la dynamique des fluides à l'intérieur du système volcanique.

Radio Bío Bío a rapporté que -jusqu'à présent- aucun signal acoustique n'a été remarqué ni qu'il n'y ait eu une éventuelle hauteur maximale d'une colonne comme direction de dispersion. Ce dernier car la nébulosité qui prévaut dans la zone empêche la visibilité directe du massif.

L'alerte technique reste Verde

 

Source : Sernageomin / Radio Bio Bio

Villarica, vu de Pucon - photo d'archives date et auteur non référencé

Villarica, vu de Pucon - photo d'archives date et auteur non référencé

Un voyage scientifique aux Tonga pour cartographier l'impact de l'éruption volcanique de janvier a donné des résultats "surprenants et inattendus", selon les scientifiques.
Le navire Niwa, RV Tangaroa, est revenu de son expédition d'un mois financée par la Nippon Foundation au Japon, pour étudier les effets de l'éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'apai.

En raison de la puissance de l'explosion, les chercheurs s'attendaient à trouver des changements spectaculaires sur le volcan - au lieu de cela, ils l'ont trouvé en grande partie intact.
Ils ont sondé une zone de 22.000 km² de fond marin et ont trouvé des changements couvrant une superficie de 8.000 km².
"Il y a de la boue de sable fin et des ondulations de cendres profondes jusqu'à 50 km du volcan, avec des vallées creusées et d'énormes tas de sédiments", a déclaré Mackay.

La biogéochimiste de Niwa, le Dr Sarah Seabrook, a déclaré que les cendres avaient des impacts sur l'écosystème.
" Les cendres volcaniques fertilisent les algues océaniques microscopiques grâce à la concentration de nutriments et de métaux traces dans les cendres". Dans ce cas, il y avait une floraison de vie si grande que nous pouvions la voir depuis l'espace.

 

La deuxième partie de la mission, prévue pour le milieu du mois prochain, verra la caldeira cartographiée par un navire de surface sans pilote – pour des raisons de sécurité – construit par Sea-Kit International, qui est en route depuis le Royaume-Uni. Il sera piloté depuis l'Essex, à 16 000 km.

 

Source : Niwa via Stuff.nz

 Hunga Tonga - Hunga Ha'apai - éruption du 14.01.2022 - Doc. Taaniela Kula - TGS

Hunga Tonga - Hunga Ha'apai - éruption du 14.01.2022 - Doc. Taaniela Kula - TGS

 Sea-Kit's USV Maxlimer - préparation pour l'envoi vers les Tonga - Doc. Sea Kit International

Sea-Kit's USV Maxlimer - préparation pour l'envoi vers les Tonga - Doc. Sea Kit International

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog