Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Gunung Awu- Webcam PVMBG / Magma Indonesia 12.05.2022 / 12h54 WITA

Gunung Awu- Webcam PVMBG / Magma Indonesia 12.05.2022 / 12h54 WITA

L'Agence géologique du ministère de l'Énergie et des Ressources minérales (ESDM) a relevé le statut d'activité du mont Awu dans les îles Sangihe, au nord de Sulawesi, au niveau III (Siaga ou veille) le mercredi 11 mai 2022, par rapport au niveau II (Waspada ou Attention) émis le 31 octobre 2021. La population est priée de rester à l'extérieur d'un rayon de 3,5 kilomètres du sommet de la montagne

La dernière éruption qui s'est produite en juin 2004 était une éruption magmatique produisant une colonne d'éruption aussi haute que 3 000 mètres du sommet.

" L'éruption du mont Awu peut être explosive, magmatique, effusive ou phréatique. La dernière éruption en juin 2004 a laissé un dôme de lave dans son cratère d'un diamètre d'environ 370 mètres et d'une hauteur d'environ 30 mètres", a déclaré le chef de l'agence Eko Budi Lelono.

Le massif stratovolcan Gunung Awu occupe l'extrémité nord de l'île de Great Sangihe, la plus grande de l'arc de Sangihe. Des vallées profondes qui forment des passages pour les lahars disséquent les flancs du volcan, qui a été construit dans une caldeira de 4,5 km de large. De puissantes éruptions explosives en 1711, 1812, 1856, 1892 et 1966 ont produit des coulées pyroclastiques et des lahars dévastateurs qui ont causé plus de 8 000 décès cumulés. Awu contenait un lac de cratère sommital qui mesurait 1 km de large et 172 m de profondeur en 1922, mais a été en grande partie éjecté lors de l'éruption de 1966.

 

Sources : ESDM, PVMBG, Magma Indonesia et Global Volcanism Program

Awu  - le dôme formé après 2004  - photo Aris Yanto 2015 - un clic pour agrandir

Awu - le dôme formé après 2004 - photo Aris Yanto 2015 - un clic pour agrandir

Au cours des dernières 24 heures, le cratère sud-est de l'Etna est revenu vers une activité qui a produit de faibles et sporadiques explosions stromboliennes accompagnées de brèves émissions de cendres et de vapeur.

 Etna - émission de cendres et vapeur le 12.05.2022 / 17h45 - webcam Emov0355 INGV OE

Etna - émission de cendres et vapeur le 12.05.2022 / 17h45 - webcam Emov0355 INGV OE

L'Institut National de Géophysique et de Volcanologie, Etneo Observatory, annonce qu'à partir d'environ 19 heures, heure locale, des cendres ont été observées depuis le cratère Sud-Est associé à l'ouverture d'un ou plusieurs évents le long du côté nord du Cratère du Sud-Est , qui a produit une petite coulée de lave dont le front a atteint la base nord du cratère. Les anomalies thermiques sont basses à modérées, entre 2 et 12 MW ces 12 et 13 mai.

Le panache de cendres qui s'est maintenant formé atteint une hauteur d'environ 3500 m a.s.l. Le modèle de prévision de la dispersion du nuage éruptif indique la direction SW.

 Etna - Les photos ont été prises par le personnel de l'INGV-Osservatorio Etneo dans la soirée du 12.05.2022 depuis Fornazzo (côté est de l'Etna). - via INGV Vulcani - un clic pour agrandir
 Etna - Les photos ont été prises par le personnel de l'INGV-Osservatorio Etneo dans la soirée du 12.05.2022 depuis Fornazzo (côté est de l'Etna). - via INGV Vulcani - un clic pour agrandir

Etna - Les photos ont été prises par le personnel de l'INGV-Osservatorio Etneo dans la soirée du 12.05.2022 depuis Fornazzo (côté est de l'Etna). - via INGV Vulcani - un clic pour agrandir

Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique, qui depuis environ 22h00 UTC hier se caractérise par de grandes fluctuations autour de valeurs moyennes-élevées, reste actuellement dans la fourchette haute. La source du trémor est située en correspondance avec le cratère Sud-Est à une altitude d'environ 3.000 m au-dessus du niveau de la mer.
Le taux d'occurrence des événements infrasonores est faible avec des sources situées principalement dans la zone du cratère Bocca Nuova.
L'analyse des signaux des réseaux de surveillance de la déformation des sols ne révèle pas d'anomalies significatives.

 

Source : INGV OE, INGV Vulcani, Gio Giusa

 Etna - trémor au 23.05.2022 / 05h - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 23.05.2022 / 05h - Doc. INGV OE

Etna - vu à l'aube du 13.05.2022 de Linguaglossa  - photo Gio Giusa

Etna - vu à l'aube du 13.05.2022 de Linguaglossa - photo Gio Giusa

Le champ volcanique du mont Edgecumbe (MEVF) est désormais classé comme "historiquement actif" selon les normes de l'Observatoire des volcans de l'Alaska (AVO), car il subit des déformations liées à la présence de magma pénétrant à trois milles sous la surface.

Carte topographique du sud de l'île de Kruzof dérivée des données du radar interférométrique à synthèse d'ouverture (IFSAR) comprenant un ombrage et des courbes de niveau de 10 m. - avec Crater ridge et Mt Edgecumbe - Doc. Matt Loewen via AVO

Carte topographique du sud de l'île de Kruzof dérivée des données du radar interférométrique à synthèse d'ouverture (IFSAR) comprenant un ombrage et des courbes de niveau de 10 m. - avec Crater ridge et Mt Edgecumbe - Doc. Matt Loewen via AVO

Mount Edgecumbe, viewed from Sitka, Alaska. -  Photo courtesy of Duncan Marriott / 26.12.2004 via AVO

Mount Edgecumbe, viewed from Sitka, Alaska. - Photo courtesy of Duncan Marriott / 26.12.2004 via AVO

"Le champ volcanique d'Edgecumbe dans le sud de l'île Kruzof se trouve sur la plaque nord-américaine à 10-15 km à l'intérieur de la faille transformante Queen Charlotte-Fairweather. Le champ volcanique d'Edgecumbe est dominé par le stratovolcan symétrique. du mont Edgecumbe et les dômes et le cratère de Crater Ridge adjacent. Le mont Edgecumbe a été nommé par le capitaine James Cook en 1778. Le bouclier basal comprend environ 35 km cubes et se compose de basalte, d'andésite basaltique et de coulées de lave andésite et de brèches. Le cône composite du mont Edgecumbe est principalement composé d'andésite et a un volume d'environ 3,5 km³. Les dômes de rhyolite à faible teneur en silice de Crater Ridge contiennent également environ 3,5 km³ de magma.

"La dernière activité éruptive significative a été postglaciaire et a produit de volumineux dépôts pyroclastiques (équivalent de roche dense de 7,6 km³). Les principales caractéristiques géomorphologiques du champ volcanique d'Edgecumbe se sont formées au cours de cette activité et comprennent des cônes de scories d'andésite basaltique, 
un cratère d'explosion dans le dômes de Crater ridge lors des éruptions de coulées pyroclastiques rhyolitiques et éruption d'andésite et de téphra de dacite lors de la mise en place du dôme et de la formation de cratères sur le cône du mont Edgecumbe. Des dépôts de téphra produits par l'activité du Pléistocène tardif et de l'Holocène précoce du champ volcanique d'Edgecumbe ont été trouvés jusqu'à présent loin comme Juneau et Lituya Bay, à 200 km au nord. Les évents actifs pendant les éruptions pyroclastiques ont un alignement nord-est-sud-ouest qui marque probablement une fissure régionale. (From Wood and Kienle (1990))

 

Source : AVO

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog