Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie, #Tectonique

Mai est le "Mois de sensibilisation aux volcans / Volcano Awareness Month" dans l'état de Washington, où 5 volcans actifs dominent l'horizon. Les sommets sont souvent enneigés et semblent sereins, mais les éruptions récentes, les évents fumants et les tremblements de terre occasionnels nous rappellent leurs origines volcaniques et leur potentiel pour de futures éruptions.

"Mois de sensibilisation aux volcans / Volcano Awareness Month" dans l'état de Washington, où 5 volcans actifs dominent l'horizon. - Doc. USGS - un clic pour agrandir

"Mois de sensibilisation aux volcans / Volcano Awareness Month" dans l'état de Washington, où 5 volcans actifs dominent l'horizon. - Doc. USGS - un clic pour agrandir

Aujourd'hui, les stratovolcans dominent l'horizon (triangles) mais ils ne sont que l'exemple le plus récent du volcanisme. Les scientifiques ont utilisé des cartes géographiques et un DEMS pour trouver 2.999 emplacements d'évents dans la partie américaine de Cascades (zones roses). Il y a probablement plus d'évents qui ont été enterrés ou érodés.

Contexte tectonique des Cascades - Doc. USGS - un clic pour agrandir

Contexte tectonique des Cascades - Doc. USGS - un clic pour agrandir

La tectonique du nord-est du Pacifique donne une histoire volcanique variée. Le nord-ouest du Pacifique possède un arc volcanique actif (Cascades Range), une crête océanique à proximité (Pacific Plate-Juan de Fuca Plate Spreading Ridge), la plus jeune province de basalte inondable au monde (Columbia River Basalt), une chaîne de points chauds de jeunes vers l'est volcans (Yellowstone Trend), volcanisme lié à l'extension continentale, etc.

C'est un paradis volcanologique. La marge occidentale de l'Amérique du Nord a longtemps été dominée par la subduction et la transtension dextre. Cette animation tente de simplifier une interaction tectonique complexe à travers des coupes transversales.

Evolution volcanique du nord ouest du continent nord-Américain : 55 millions d'années d'histoire. - IRIS earthquake sciences / animation accompagnant une conférence lors de l'IAVCEI 2017 à Portland, OR. Écrit et réalisé par Anita Grunder, Oregon State University Graphismes, animation et narration par Jenda Johnson, Earth Sciences Animated - Revu par Ray Wells, U.S. Geological Survey

Le cratère sommital de Halema'uma'u a également subi des changements majeurs et son lac de lave a disparu lors de l'éruption de 2018 du Kïlauea. Alors que les coulées de lave dans la partie inférieure de Puna ont drainé le réservoir de magma du sommet, l'Halemaʻumaʻu a subi 62 effondrements (certains avec des éruptions explosives). Chaque effondrement progressif a été marqué par des tremblements de terre qui ont été ressentis tout au long du sommet. Lorsque la poussière est retombée (et il y avait beaucoup de poussière), les effondrements avaient abaissé le fond du cratère de plus de 500 m.

La fin de l'éruption de 2018 et les événements d'effondrement de la caldeira ont entraîné une période de quiescence inconnue au Kīlauea depuis plus de 35 ans. Cela a également apporté un changement nouveau et intéressant au volcan.

Pour la première fois depuis le début des archives écrites, un lac d'eau s'est formé dans la fosse approfondie de Halemaʻumaʻu. Remarquée pour la première fois en juillet 2019, l'eau a continué à remplir lentement le cratère au cours de l'année et demie suivante jusqu'à ce qu'il atteigne environ 50 m de profondeur.

Dans la nuit du 20 décembre 2020, le lac d'eau s'est évaporé en une heure ou deux lorsque Halema'uma'u a de nouveau éclaté. En moins d'une journée, le nouveau lac de lave était plus profond que le lac d'eau, et il a continué à croître et à remplir le cratère jusqu'en mai 2021. Encore une fois, le Kīlauea n'est pas resté silencieux longtemps. Halemaʻumaʻu a commencé une nouvelle éruption en septembre 2021; une éruption qui continue à ce jour. Ces deux éruptions ont rempli Halemaʻumaʻu avec plus de 320 m de lave.

Mois de sensibilisation aux volcans dans l'état de Washington, évolution du Kilauea et nouvel essaim sismique à Reykjanes.

Kilauea - A) En haut à gauche, photo de Halema'uma'u avant le début des événements d'effondrement de 2018 avec le lac de lave actif d'une décennie qui s'est formé en 2008. B) En haut à droite, photo après que les événements d'effondrement de 2018 aient fait tomber le fond du cratère de Halema'uma'u de plus de 1 600 pieds (500 m) en seulement 4 mois. C) En bas à gauche, en juillet 2019, un lac d'eau a commencé à se former dans le Halemaʻumaʻu nouvellement approfondi, et ce lac a continué de croître au cours de l'année et demie suivante. D) En bas à droite, l'éruption de décembre 2020 a fait bouillir l'eau du lac en une seule nuit et s'est poursuivie jusqu'en mai 2021 avant qu'une autre éruption ne commence en septembre 2021, se poursuivant jusqu'à présent. Toutes les photos proviennent de l'observatoire des volcans hawaïens de l'U.S. Geological Survey. - un clic pour agrandir 

Résumé de l'activité au 05.05.2022 : L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre.

L'éruption de lave de l'évent ouest de Halema'uma'u dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Le lac de lave actif a connu une activité de surface continue et son niveau de surface a été relativement stable au cours de cette période. Hier, des suintements de lave relativement lents se sont poursuivis le long des marges nord-est et sud du fond du cratère, et ce matin, un suintement particulièrement vigoureux et expansif a commencé le long de la marge nord-ouest juste après 2 heures du matin. Mesures de survol le 6 avril, 2022 indiquait que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 99 mètres et que 66 millions de mètres cubes de lave avaient été effusés depuis le début de cette éruption le 29 septembre 2021.

Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange.
Aucun changement significatif n'a été noté au sommet ou dans la zone du Rift Est.

 

Sources : HVO-USGS Daily update & Volcano Watch / Kïlauea's dynamic landscape : reflections on the past four years.

Kïlauea /  Halema'uma'u - webcam therm HVO 05.05.2022 / 19h44 HST

Kïlauea / Halema'uma'u - webcam therm HVO 05.05.2022 / 19h44 HST

L'IMO a détecté 173 tremblements au cours des dernières 48 heures dans la péninsule de Reykjanes. La plupart des tremblements se sont manifestés au nord-est du système volcanique de Krýsuvík, plus précisément sous Kleifarvatn. En plus du tremblement de terre actuel de M 3,4, il y a eu un tremblement de terre de M 2,9 auparavant. Les deux secousses ont été ressenties dans la grande région de Reykjavik Le lac Kleifarvatn est associé à un système de faille et a été le site de plusieurs tremblements de terre au cours de la semaine dernière.

Plus de 1 000 tremblements de terre ont été détectés sous Reykjanes au cours des 3 dernières semaines. La plupart se manifestent dans les régions de Thorbjörn, Eldvörp et Kleifarvatn.

 

Source : IMO

 Péninsule de Reykjanes - Essaim sismique au 05.05.2022 / 17h15  - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes - Essaim sismique au 05.05.2022 / 17h15  - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes - Essaim sismique au 05.05.2022 / 17h15  - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - Essaim sismique au 05.05.2022 / 17h15 - Doc. IMO

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog