Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna - panache blanc à la Bocca Nuova, panache gris au cratère sud-est et coulées dans la Valle del Bove - Image Sentinel-2 bands 4,3,2 & bands 12,11,8A du 11.06.2022 / 09h50 - via Mounts project - un clic pour agrandir

Etna - panache blanc à la Bocca Nuova, panache gris au cratère sud-est et coulées dans la Valle del Bove - Image Sentinel-2 bands 4,3,2 & bands 12,11,8A du 11.06.2022 / 09h50 - via Mounts project - un clic pour agrandir

L'INGV communique que l'ouverture d'un nouvel évent effusif s'est produite à l'Etna, à une altitude d'environ 1900 m d'altitude près du système de fractures situé dans le mur nord de la Valle del Bove dans la région de Serracozzo dans lequel un évent effusif s'est ouvert le 7 juin.

La coulée émise apparaît mal alimentée et la coulée de lave s'est étendue sur quelques dizaines de mètres.
Pendant la journée, l'activité effusive produite par les évents s'est ouverte le 29 mai à une altitude comprise entre 2900 et 2750 m d'altitude et l'activité explosive au niveau du cratère sud-est s'est poursuivie, toutes deux avec un taux variable.
L'amplitude moyenne du trémor volcanique ne montre pas de variations significatives ; bien qu'au cours des deux derniers jours, il y ait eu une tendance à une augmentation progressive et légère de ses valeurs, elles restent dans la fourchette des valeurs moyennes. Les sources du tremblement sont situées dans le cratère sud-est, à une profondeur comprise entre 2900 et 3000 m au-dessus du niveau de la mer.

L'activité infrasonore est modérée et principalement localisée en correspondance avec le cratère Bocca Nuova ; cependant, le vent fort, altérant la capacité de détection du réseau, induit une sous-estimation des données collectées.

Les anomalies thermiques, relevées par Mirova Modis ce 11 juin, s'échelonnent entre VRP 867 Mw et 1111 MW.
Les stations du réseau clinométrique et GNSS ne présentent pas de déformations significatives du sol.

 

Sources : INGV OE & Mirova.

Etna - Pouvoir radiatif au 12.06.2022 / 00h20 - Doc. Mirova MODIS_VRP

Etna - Pouvoir radiatif au 12.06.2022 / 00h20 - Doc. Mirova MODIS_VRP

Les chercheurs de l'INGV de la section de Palerme effectuent des prélèvements mensuels des gaz des fumerolles de l'île de Vulcano dans le cadre de la surveillance géochimique des volcans actifs.
Les sites d'échantillonnage utilisés pour la surveillance des gaz fumeroliens sont 4 fumerolles à haute température, situées sur le bord et le côté intérieur du cratère La Fossa et une fumerolle à basse température à Vasca dei Fanghi (bain de boue) dans la zone de la plage de Levante.
L'étude menée sur les variations physico-chimiques des gaz servira à fournir des indications importantes pour le développement de modèles géochimiques capables de décrire la circulation des fluides dans le système volcanique de l'île et d'évaluer l'état d'activité du volcan.

De plus, les données sont rendues publiques par la publication de bulletins périodiques à l'usage des départements nationaux et régionaux de la protection civile (Sicile), pour l'évaluation des niveaux d'alerte.

 

Source : INGV Palermo

Vulcano / La Fossa -  Mesures des gaz à Vulcano - INGV vulcani

Vulcano / La Fossa - Mesures des gaz à Vulcano - INGV vulcani

Vulcano / Vasca dei Fanghi - Mesures des gaz à  Porto Levante ( bains de boue) - INGV vulcani

Vulcano / Vasca dei Fanghi - Mesures des gaz à Porto Levante ( bains de boue) - INGV vulcani

Au Bulusan, dans l'archipel des Philippines, le Phivolcs rapporte hier et avant-hier un nombre de séismes volcaniques important, avec respectivement 136 et 149 épisodes.

Une éruption phréatique est signalée ce 12 juin à 3h37, d'une durée de 18 minutes.

Les émissions de dioxyde de soufre sont de 824 tonnes/jour le 09 juin, et de 613 tonnes/jour le 10 juin.

Une inflation marque le volcan.

Bulusan - rapports d'activité journalier des 11 et 12 juin 2022 - Doc. Phivolcs - un clic pour agrandirBulusan - rapports d'activité journalier des 11 et 12 juin 2022 - Doc. Phivolcs - un clic pour agrandir

Bulusan - rapports d'activité journalier des 11 et 12 juin 2022 - Doc. Phivolcs - un clic pour agrandir

L'alerte reste au niveau 1 / conditions anormales. Il est rappelé aux collectivités locales et au public que l'entrée dans la zone de danger permanent (PDZ) d'un rayon de 4 kilomètres doit être strictement interdite et que la vigilance dans la zone de danger étendu (EDZ) de 2 kilomètres sur le secteur sud-est doit être exercée en raison de la possibilités accrues d'éruptions phréatiques soudaines et dangereuses. Les autorités de l'aviation civile doivent également conseiller aux pilotes d'éviter de voler à proximité du sommet du volcan, car les cendres d'une éruption phréatique soudaine peuvent être dangereuses pour les aéronefs. En outre, les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux des rivières / cours d'eau, en particulier dans les secteurs sud-est, sud-ouest et nord-ouest de l'édifice, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de pluies abondantes et prolongées en cas d'éruption phréatique.

 

Source : Phivolcs

Merapi  - photo Abidmuslich r. 11.06.2022  via IG : Merapi Uncover

Merapi - photo Abidmuslich r. 11.06.2022 via IG : Merapi Uncover

Au Merapi, durant la semaine du semaine du 03 au 09 juin 2022 , l'observatoire mentionne 75 avalanches de lave ont été observées au sud-ouest, dominantes jusqu'à la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.
Le dôme sud-ouest n'est pas observé de changements dans la hauteur du dôme. Pour le dôme moyen, aucun changement morphologique significatif n'a été observé. D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.551.000 m³ et celui du dôme central de 2.582.000 m³.
L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 1,5 cm/jour.


L'activité volcanique du Merapi est encore assez élevée sous la forme d'une activité d'éruption effusive. Le niveau est à 3 – siaga.
Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.
L'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog