Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Ebeko - 10.07.2022 - snapshot vidéo RUPTLY - un clic pour agrandir

Ebeko - 10.07.2022 - snapshot vidéo RUPTLY - un clic pour agrandir

Une activité éruptive modérée du volcan Ebeko, dans les Kouriles, se poursuit le 10 juillet 2022. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 2.700 m. d'altitude, un nuage de cendres dérive sur 5 km. vers le sud-est du volcan.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

Le code aviation reste à l'orange.

 

Source : KVERT

Fuego - panache et courant de densité pyroclastique - photo archives 04.07.2022 / William chigna  - un clic pour agrandir

Fuego - panache et courant de densité pyroclastique - photo archives 04.07.2022 / William chigna - un clic pour agrandir

L'enregistrement instrumental des stations sismiques et acoustiques autour du volcan Fuego montre une augmentation de l'activité de dégazage provenant du cratère depuis samedi soir. Cela a été rapporté par les observateurs de l'OVFGO à Panimaché I comme des sons faibles à modérés similaires à une locomotive de train, qui sont passés de périodes intermittentes comprises entre 1 et 5 minutes, pour rester constants depuis tôt aujourd'hui.

A cette époque, 2 à 5 explosions faibles par heure sont observées, ainsi que des avalanches modérées et fortes vers le ravin de Ceniza. Cette activité soulève un rideau de cendres au-dessus du ravin, et le vent disperse ce matériau sur des distances comprises entre 10 et 15 kilomètres à l'ouest et au sud-ouest. Quelques faibles avalanches ont également été observées vers d'autres ravins tels que Santa Teresa et Las Lajas. Tout cela favorise la chute de cendres fines dans les communautés du flanc sud-ouest telles que Panimaché I et II, Morelia, Santa Sofia, Yucales, Palo Verde, El Porvenir, La Asunción et La Rochela.

Cette augmentation d'activité peut précéder la formation d'une coulée de lave vers le ravin de Ceniza, ainsi que l'apparition de fortes avalanches et de courants de densité pyroclastiques similaires à ceux qui se sont produits le 4 juillet. Cependant, cela pourrait se produire dans n'importe lequel des autres canyons du volcan, tels que Santa Teresa et Las Lajas.

INSIVUMEH maintient une surveillance instrumentale et visuelle de l'activité volcanique grâce à des stations sismiques et acoustiques, des caméras Web et des observateurs volcanologiques situés autour du volcan Fuego.

 

Source : Insivumeh – Bulletin volcanologique spécial du10 juillet 2022, 10h44 heure locale

Semeru - sismicité au 10.07.2022 (séismes tectoniques en jaune)  - DoC.PVMBG

Semeru - sismicité au 10.07.2022 (séismes tectoniques en jaune) - DoC.PVMBG

Au Semeru, en niveau d'activité 3 / siaga, la sismicité des deux derniers jours est marquée par un grand nombre de séismes tectoniques lointains : 80 le 9 juillet, avec une amplitude de 5-41 mm, S-P 15-22 secondes et une durée de tremblement de terre de 24-190 secondes ; et 32 le 10 juillet, avec une amplitude de 7-40 mm, S-P 11-21 secondes et une durée de tremblement de terre de 20-106 secondes.

Les séismes d'éruption sont, respectivement le 9 et 10 juillet, de 38 séismes, d'une amplitude de 10 à 22 mm et d'une durée de tremblement de terre de 45 à 100 secondes & 58 séismes, avec une amplitude de 10-22 mm et une durée de tremblement de terre de 42-175 secondes.

 

Le PVMBG recommande de :

- ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). Au-delà de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.
- ne pas se déplacer dans un rayon de 5 km du cratère/sommet du mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescent).
- de rester conscient du potentiel d'avalanches de nuages ​​chauds (APG), d'avalanches de lave et de lahars le long des rivières/vallées qui prennent naissance au sommet du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que lahars potentiels dans les rivières une petite rivière qui est un affluent de Besuk Kobokan.

 

Sources : PVMBG,MAgma Indonesia

Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO
Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO

Mýrdalsjökull - sismicité au 10.07.2022 / 17h45 - Doc. IMO

Aujourd'hui, 10 juillet, entre 16h47 et 16h51, cinq tremblements de terre ont été détectés au Mýrdalsjökull, qui abrite le Katla. Les deux plus grands d'entre eux étaient M2.7 et M2.8 mais l'autre plus petit. Les tremblements de terre sont peu profonds et sont probablement causés par les précipitations et le temps plus chaud qui peuvent entraîner une augmentation de la pression de l'eau qui encourage l'activité sismique.

 

Source : IMO

Vésuve - le cratère - photo auteur inconnu

Vésuve - le cratère - photo auteur inconnu

Un touriste américain de 23 ans est tombé dans le cratère du Vésuve, le volcan qui domine Naples, rapportent les médias italiens.
L'incident s'est produit samedi après que le touriste et trois de ses proches aient décidé de contourner l'entrée des visiteurs du volcan et d'emprunter une route interdite vers le sommet.

L'homme, qui a chuté de plusieurs mètres dans le cratère après avoir perdu l'équilibre, a été secouru par des carabiniers et a été soigné pour ses blessures légères par les services d'urgence.
Le touriste et sa famille ont ensuite été cités à comparaître par la police, ainsi que deux autres visiteurs, pour avoir emprunté la route interdite qui était clairement indiquée comme étant très dangereuse et interdite ... blessures légères, mais amende salée !

 

Source : wantedinrome.com/news

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog