Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Image satellite GeoEye-1 du champ de coulée de lave dans le cratère sommital et les flancs supérieurs du volcan Great Sitkin le 6 juillet 2022. L'éruption de lave s'est poursuivie à un rythme lent à partir d'un évent au centre du cratère sommital. Le champ d'écoulement s'est développé vers le nord-est dans le glacier sommital, qui s'effondre (voir crevasses incurvées concentriques) à cause de la fusion due à l'interaction de la lave. - Doc. AVO / Dietterich, Hannah  - un clic pour agrandir

Image satellite GeoEye-1 du champ de coulée de lave dans le cratère sommital et les flancs supérieurs du volcan Great Sitkin le 6 juillet 2022. L'éruption de lave s'est poursuivie à un rythme lent à partir d'un évent au centre du cratère sommital. Le champ d'écoulement s'est développé vers le nord-est dans le glacier sommital, qui s'effondre (voir crevasses incurvées concentriques) à cause de la fusion due à l'interaction de la lave. - Doc. AVO / Dietterich, Hannah - un clic pour agrandir

La lente éruption de lave du cratère sommital du volcan Great Sitkin s'est poursuivie cette semaine. Des températures de surface faiblement élevées ont été observées au sommet dans les données satellitaires la plupart des jours où le volcan n'était pas obscurci par les nuages. L'activité sismique reste faible avec de petits tremblements de terre locaux occasionnels détectés tout au long de la semaine. Les observations radar par satellite ont montré un épaississement de la coulée de lave autour de l'évent, mais aucun changement significatif dans la longueur des coulées de lave.

Le terrain est escarpé près du terminus des lobes de coulée de lave, et des blocs de lave pourraient se détacher sans avertissement et former de petites avalanches de roches dans ces vallées. Ces avalanches peuvent libérer des cendres et des gaz et parcourir plusieurs centaines de mètres au-delà des coulées de lave ; ils seraient dangereux pour quiconque se trouvant dans ces zones.

Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

L'alerte volcanique est à Watch, et le code aviation est orange.

 

Source : AVO-USGS

 Halema'uma'u cratère - USGS photo prise le 13.07.2022 par L. DeSmither. - un clic pour agrandir

Halema'uma'u cratère - USGS photo prise le 13.07.2022 par L. DeSmither. - un clic pour agrandir

Le volcan Kilauea est en éruption.

Au cours de la semaine dernière, la lave a continué d'éclater de l'évent ouest du cratère Halema'uma'u. Toute la lave est confinée dans le cratère Halema'uma'u dans le parc national des volcans d'Hawai'i. Les taux d'émission de dioxyde de soufre restent élevés et ont été mesurés pour la dernière fois à environ 1 300 tonnes par jour (t/j) le 11 juillet. La sismicité est élevée mais stable, avec peu de tremblements de terre et des tremblements volcaniques en cours. Au cours de la semaine dernière, les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation du 9 au 11 juillet et relativement peu de déformation depuis lors.

Le code aviation est orange.

 Mauna Loa - image MLcam 13.06.2022 / 19h01 - via  HVO - un clic pour agrandir

Mauna Loa - image MLcam 13.06.2022 / 19h01 - via HVO - un clic pour agrandir

Le Mauna Loa n'est pas en éruption.

La semaine dernière, environ 87 tremblements de terre de faible magnitude ont été enregistrés sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa, la majorité d'entre eux se sont produits à des profondeurs inférieures à 15 km (9 mi) sous le niveau de la mer. Les mesures GPS montrent de faibles taux de déformation du sol au cours de la semaine écoulée. Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et à Sulphur Cone sur la zone de rift sud-ouest sont restées stables au cours de la semaine dernière. Les webcams ne montrent aucun changement dans le paysage.

Le code aviation est jaune.

 

Source : HVO-USGS

Merapi - sismicité & déformation du 08 au 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité & déformation du 08 au 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Entre le 8 et le 14 juillet 2022, 43 avalanches de lave ont été observées au sud-ouest du Merapi, dominantes jusqu'à la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m. Dans le dôme sud-ouest, il n'y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme moyen, aucun changement morphologique significatif n'a été observé.

D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.645.000 m³ et celui du dôme central de 2.582.000 m³.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

  Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A du 14.07.2022 / 02h25 -  via Mounts Project

Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A du 14.07.2022 / 02h25 - via Mounts Project

Au Semeru , sur Java, la sismicité du 15 juillet est caractérisée par :

- 52 séismes d'éruption, d'une amplitude de 10-24 mm et d'une durée de tremblement de terre de 55-145 secondes.
- 1 séisme de souffle / d'émission,d'une amplitude de 9 mm et d'une durée de séisme de 135 secondes.
- 11 épisodes harmoniques, avec une amplitude de 7-15 mm et une durée de tremblement de terre de 206-5580 secondes.
- 7 séismes tectoniques lointains
- 2 tremblements de terre Flood Vibration avec une amplitude de 4-7 mm et une durée de tremblement de terre de 1200-2640 secondes.

Le niveau d'activité reste 3 / siaga, avec recommandations :
- de ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). En dehors de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave à une distance de 17 km du sommet.
- de ne pas se déplacer dans un rayon de 5 km du cratère/sommet du mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescent).
- de rester conscient du potentiel d'avalanches de nuages ​​chauds (APG), d'avalanches de lave et de lahars le long des rivières/vallées qui prennent naissance au sommet du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que lahars potentiels dans les rivières une petite rivière qui est un affluent de Besuk Kobokan.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog