Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon les rapports du KVERT, l'activité explosive du Karymsky a conu une hausse ce 13 juillet 2022.

13.07/ 14h01 Les données satellitaires Himawari-8 du 13,07 à 10h50 ont montré un panache de cendres jusqu'à 8.500 mètres d'altitude. s'étendant au sud-ouest du volcan.

Après l'éruption à 10h50 le 13 juillet, le nuage de cendres continue d'être observé à une distance de 350 km au sud-ouest du volcan, à 3.000 m. amsl.

Le 14.07 / 00h56, le KVERT signale une activité explosive modérée du volcan qui se poursuit. Les données satellitaires ont montré qu'un nuage de cendres dérive vers le sud-est du volcan, à
3000 m. amsl. Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 369 km.


Une activité modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 12 km (39 400 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude. Le code couleur pour l'aviation reste orange.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo, Mirova

Karymsky - un volcan "qui a du panache" - photo archives A.Belousov - un clic pour agrandir

Karymsky - un volcan "qui a du panache" - photo archives A.Belousov - un clic pour agrandir

 Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes

Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes

 Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif  au 14.07.2022 / 03h10  - Doc. Mirova
 Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif  au 14.07.2022 / 03h10  - Doc. Mirova

Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif au 14.07.2022 / 03h10 - Doc. Mirova

A Mayotte, l'activité sismique et volcanique a peu évolué.

L'enfoncement et le déplacement de l'île vers l'est sont considérés par REVOSIMA comme non significatifs au cours des 12 derniers mois.

Depuis janvier 2021, il n'y a pas eu de nouvelle coulée de lave observée.

De nouveaux dégagements de gaz ont toutefois été repérés, e.a. Dans la zone du Fer à Cheval , à 10 km au large de Petite Terre.

Mayotte - bulletin simplifié d'activité pour juin 2022 - Doc. REVOSIMA

Mayotte - bulletin simplifié d'activité pour juin 2022 - Doc. REVOSIMA

La prochaine mission MAYOBS 23 , du 09 au 27 juillet 2022, à bord du navire Marion Dufresne va permettre de poursuivre la surveillance de l'activité éruptive et des reliefs sous-marins, de l'activité sismique et des émissions de fluides, et de vérifier s'il y a eu de nouvelles coulée depuis octobre 2021.

 

Sources : REVOSIMA – bulletin volcanologique de Mayotte juin 2022 & Campagne MAYOBS 23 du 7 au 27 juillet 2022

Campagne MAYOBS 23 du 9 au 27 juillet - Doc. REVOSIMA

Campagne MAYOBS 23 du 9 au 27 juillet - Doc. REVOSIMA

Un article est paru dans l'AGU , intitulé " Volume, taux d'effusion et transport de lave lors de l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 : résultats de la surveillance photogrammétrique en temps quasi réel ".

Fagradalsfjall - (a) Carte d'épaisseur des produits éclatés lors de l'éruption du Fagradalsfjall au 30 septembre 2021. Les évents sont marqués de points et numérotés chronologiquement après l'heure d'ouverture. L'emplacement du profil topographique (A-A′) en (c) est marqué par une ligne jaune. La topographie de fond est basée sur IslandsDEM v0. (b) Carte de la péninsule de Reykjanes. La case rouge indique la zone affichée en (a). Les zones densément peuplées sont marquées en gris. Les systèmes volcaniques (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) sont marqués d'orange et désignés par une lettre majuscule selon leur nom ; R, Reykjanes ; S, Svartsengi ; F, Fagradalsfjall ; K, Krysuvík ; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - (a) Carte d'épaisseur des produits éclatés lors de l'éruption du Fagradalsfjall au 30 septembre 2021. Les évents sont marqués de points et numérotés chronologiquement après l'heure d'ouverture. L'emplacement du profil topographique (A-A′) en (c) est marqué par une ligne jaune. La topographie de fond est basée sur IslandsDEM v0. (b) Carte de la péninsule de Reykjanes. La case rouge indique la zone affichée en (a). Les zones densément peuplées sont marquées en gris. Les systèmes volcaniques (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) sont marqués d'orange et désignés par une lettre majuscule selon leur nom ; R, Reykjanes ; S, Svartsengi ; F, Fagradalsfjall ; K, Krysuvík ; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall -Profil topographique le long des évents du NE au SW (localisation en [a]).  - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall -Profil topographique le long des évents du NE au SW (localisation en [a]). - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

L'éruption basaltique effusive au mont Fagradalsfjall a duré du 19 mars au 18 septembre 2021, mettant fin à une période de repos de 781 ans sur la péninsule de Reykjanes, en Islande.

Fin septembre 2021, 33 levés photogrammétriques en temps quasi réel ont été réalisés à l'aide d'images satellitaires et aériennes, généralement traitées en 3 à 6 heures. Les résultats fournissent des ensembles de données temporelles sans précédent sur le volume, l'épaisseur et le taux d'effusion de la lave. Cela a permis une évaluation rapide de l'évolution de l'éruption et des risques pour les zones peuplées, les infrastructures importantes et les centres touristiques. Le champ de coulée de lave a une épaisseur moyenne de lave supérieure à 30 m, couvre 4,8 km2 et a un volume apparent de 150 ± 3 × 106 m3. Le débit moyen d'épanchement global de mars à septembre est de 9,5 ± 0,2 m3/s, variant entre 1 et 8 m3/s en mars-avril et augmentant à 9-13 m3/s en mai-septembre. Ceci est rare pour les éruptions islandaises récentes, où la décharge la plus élevée se produit généralement dans la phase d'ouverture.

Texte complet suivant le lien en source.



Source : Volume, taux d'effusion et transport de lave lors de l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 : résultats de la surveillance photogrammétrique en temps quasi réel
Gro B.M. Pedersen, & al.-
Texte intégral suivant ce lien :
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2021GL097125

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog