Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le Fuego et l'Acatenango, rarement photographié de ce point de vue - doc. Conred 07.2022 - un clic pour agrandir

Le Fuego et l'Acatenango, rarement photographié de ce point de vue - doc. Conred 07.2022 - un clic pour agrandir

L'OVFGO, observatoire du volcan Fuego, signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4.500 mètres d'altitude qui se disperse dans une direction ouest et sud-ouest, ainsi que de 5 à 8 explosions par heure de caractéristiques faibles et modérées : ces explosions génèrent une colonne de gaz et cendres d'une hauteur de 4 500 à 4 900 mètres au-dessus du niveau de la mer qui se propage à l'ouest et au sud-ouest du volcan à une distance de 15 kilomètres, et sont accompagnées de grondements faibles et modérés avec une faible onde de choc.

La nuit et tôt le matin, une impulsion incandescente a été observée à 200 mètres au-dessus du cratère. Des avalanches faibles et modérées sont également enregistrées autour du cratère et vers les ravins de Ceniza, Taniluyá, Santa Teresa, Honda et Las Lajas. Un bruit de locomotive d'une durée de 1 à 3 minutes est signalé. Des chutes de cendres sont signalées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d'autres dans cette direction.

Une coulée de lave est signalée en direction du ravin de Ceniza d'une longueur de 100 mètres, des avalanches prennent naissance à l'avant de cette coulée.

 

Source : OVFGO / INSIVUMEH

 Ebeko - Capture d'écran vidéo 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

Ebeko - Capture d'écran vidéo 19.06.2022 Artem Bogatyrev via MK RU

Le KVERT a signalé qu'une activité modérée à l'Ebeko était en cours. Une anomalie thermique sur le volcan a été identifiée sur des images satellites le 23 juin. Selon les volcanologues de Severo-Kurilsk (île de Paramushir, à environ 7 km à l'E), les explosions ont généré des panaches de cendres qui se sont élevés jusqu'à 3,5 km (11 500 pieds) au-dessus du niveau de la mer. et a dérivé vers le NW, le NE et le SE les 24, 25 et 30 juin.

 

Le 3 juillet, Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 3,0 km d'altitude, un nuage de cendres dérive vers l'est du volcan.

Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, une explosion a envoyé des cendres jusqu'à 1,8 km d'altitude, un nuage de cendres dérive vers le sud-est du volcan, le 7 juillet.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

Le code aviation reste orange.

 

Source : KVERT & Global Volcanism Program

Vulcano - Enregistrement temporel du flux de CO2 (en g/m2/jour) émis par les sols enregistré au C. Sicile, Rimessa, P4max et Faraglione. - Doc. INGV OE - un clic pour agrandir

Vulcano - Enregistrement temporel du flux de CO2 (en g/m2/jour) émis par les sols enregistré au C. Sicile, Rimessa, P4max et Faraglione. - Doc. INGV OE - un clic pour agrandir

Vulcano / La Fossa et décoloration des eaux entre Porto Levante et Vulcanello - image Sentinel-2 30.06.2022 - un clic pour agrandir

Vulcano / La Fossa et décoloration des eaux entre Porto Levante et Vulcanello - image Sentinel-2 30.06.2022 - un clic pour agrandir

A Vulcano, entre le 27 juin et le 3 juillet 2022, les températures des fumerolles au bord du cratère restent stables sur des valeurs élevées.
Au cours de la dernière semaine, les flux de CO2 dans la zone du sommet se maintiennent à des valeurs constantes, autour de 9017 g/m2/g.
Le flux de SO2 dans la zone du cratère reste à un niveau moyen-élevé, et en diminution
Les flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto, enregistrés dans les sites C. Sicilia, Rimessa et P4max continuent d'afficher des valeurs supérieures à l'arrière-plan, tandis que dans le site Faraglione, des valeurs proches du fond sont enregistrées.
Géochimie des aquifères thermiques : Les valeurs de niveau mesurées dans le puits Bambara ne montrent pas de changements importants. Les valeurs de conductivité restent constantes à des niveaux moyens-élevés.
Sismicité locale : faible activité sismique à la fois pour les événements à haute fréquence et pour les VLP
Sismicité régionale : Aucune activité sismique régionale.
Le réseau de stations GNSS et le réseau clinométrique n'ont pas enregistré de changements significatifs.

 

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire 27/06/2022 – 03/07/2022 (date d'émission 05/07/2022)

 Etna  - activité des cratères sommitaux au 03.07.2022 - Doc. INGV OE

Etna - activité des cratères sommitaux au 03.07.2022 - Doc. INGV OE

A l'Etna, entre le 27 juin et le 3 juillet 2022, l'INGV OE rapporte une activité de dégazage des cratères sommitaux.
Une faible activité sismique de fracturation est observée, et l'amplitude de trémor reste à des niveaux moyens-élevés.
L'activité infrasonore est fluctuante, avec des sources concentrées près de la Bocca Buova
Les données GNSS montrent une reprise de l'inflation.
Le flux de SO2 à un niveau moyen
Le flux de CO2 du sol est à des valeurs moyennes faibles.
La pression partielle de CO2 dissous dans l'aquifère montre des valeurs dans la variabilité saisonnière. Les dernières données He se réfèrent à la date du 23/06/2022 et se situent à des valeurs moyennes-élevées.
L'activité thermique dans la zone sommitale était de haut niveau en correspondance de l'activité effusive qui s'est terminée le 16 juin. Dans les jours suivants, notamment la semaine dernière, le niveau a été bas.

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire 27/06/2022 – 03/07/2022 (date d'émission 05/07/2022)

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog