Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Merapi activité entre le 1° et le 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi activité entre le 1° et le 07.07.2022 - Doc. BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - sismicité du 1° au 7 juillet 2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité du 1° au 7 juillet 2022 - Doc. BPPTKG

Cette semaine, entre le 1° et le 7 juillet, 60 avalanches de lave ont été observées au Merapi, dans une direction dominante sud-ouest vers la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Au dôme sud-ouest, une croissance est observée, et son volume est calculé à 1.645.000 m³. Pendant ce temps, le dôme central ne peut pas être observé car il est principalement obstrué par la fumée. Cependant, sur la base de l'analyse des photos de la station de caméra Deles5, aucun changement de la hauteur du dôme n'a été observé, de sorte que le volume du dôme est calculé pour rester à 2.582.000 m³.

L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l'aide d'EDM et de GPS cette semaine n'a montré aucun changement significatif.

 

Merapi - sommet et dômes au 07.07.2022 - Doc. BPPTKG

Le niveau d'activité reste à 3 siaga.

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.

Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

 Fuego - photo Conred 08.07.2022 - un clic pour agrandir

Fuego - photo Conred 08.07.2022 - un clic pour agrandir

Fuego - incandescence dans le cratère 08.07.2022 / 10h28 - WhatsApp-Image via Conred - un clic pour agrandir

Fuego - incandescence dans le cratère 08.07.2022 / 10h28 - WhatsApp-Image via Conred - un clic pour agrandir

L'observatoire du volcan Fuego - l'OVFGO- signale une faible fumerolle blanche à une hauteur de 4 500 mètres d'altitude qui se propage vers l'ouest et le sud-ouest.

Il y a eu 4 à 7 explosions faibles et modérées par heure, celles-ci génèrent une colonne de cendres à une hauteur de 4.500 à 4.800 m. asl qui s'étend sur environ 10 à 15 km à l'ouest et au sud-ouest en raison de la configuration du vent. Pendant la nuit et tôt le matin, des impulsions incandescentes sont observées à une hauteur comprise entre 150 et 200 mètres au-dessus du niveau du cratère. Les explosions produisent la descente d'avalanches faibles et modérées dans le contour du cratère en direction des ravins de Ceniza, Santa Teresa, Taniluya et Trinidad. Des grondements faibles et modérés ont été générés qui sont à l'origine d'une faible onde de choc qui fait vibrer les maisons proches du volcan.

À la suite des explosions, des chutes de cendres sont enregistrées à Panimaché I, Panimaché II, Morelia, Santa Sofía, Finca Palo Verde, Sangre de Cristo et d'autres communautés situées à l'ouest du volcan Fuego. 

Sources : Insivumeh, Conred

Le lac de cratère de l'Askja, dégagé, dans un environnement qui reste fortement enneigé – image Sentinel-2 07.07.2022 via IMO - un clic pour agrandir

Le lac de cratère de l'Askja, dégagé, dans un environnement qui reste fortement enneigé – image Sentinel-2 07.07.2022 via IMO - un clic pour agrandir

 Askja - la station cGPS OLAC montre toujours un soulèvement constant au 06.07.2022

Askja - la station cGPS OLAC montre toujours un soulèvement constant au 06.07.2022

"Du magma s'accumule à quelques kilomètres de profondeur sous l'Askja", explique Kristín Jónsdóttir, spécialiste de la conservation de la nature à l'Office météorologique islandais.
"L'inflation à l'Askja est de 30mm. depuis la dernière mise à jour, et de 33 cm depuis sa première mesure début août 2021 et est restée stable.
On peut dire qu'il s'agit d'un précurseur typique d'une éruption, mais rien pour le moment n'indique qu'il s'agit d'une activité de fond imminente",
explique Kristín.
"Ensuite, l'accumulation de magma peut même s'arrêter sans éruption. Si nous approchions d'une éruption, nous nous attendrions à ce que l'activité sismique augmente, et c'est quelque chose que nous n'avons pas vu."
Le centre de l'expansion se trouve à l'extrémité ouest d'Öskjuvatn près d'Ólafsgígur, mais rien ne prouve qu'il ait changé. Il a beaucoup neigé dans la région récemment, mais il n'y a aucune raison d'aller sur place et de lire sur le compteur. Les données sont centralisées journellement depuis les senseurs alimentés par l'énergie éolienne et solaire.

 

Source : mbls.is

Semisopochnoi - émissions de gaz et vapeur par le Mt. Cerberus le 07.07.2022 / 08h46 HDT  -  webcam CETU / AVO-USGS - un clic pour agrandir

Semisopochnoi - émissions de gaz et vapeur par le Mt. Cerberus le 07.07.2022 / 08h46 HDT - webcam CETU / AVO-USGS - un clic pour agrandir

Aucune émission de cendres ou activité explosive n'a été détectée à Semisopochnoi depuis le 12 juin. L'activité sismique se poursuit, mais à de faibles niveaux. Ainsi, le code couleur de l'aviation et le niveau d'alerte volcan sont abaissés à  YELLOW/ADVISORY.
Les émissions de vapeur et de dioxyde de soufre du cratère nord actif du mont Cerberus se poursuivent.
De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds (3 km) au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l'activité récente et pourraient recommencer sans avertissement.
Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

Etna - installation d'un creepmeter sur une des failles du côté est - Doc. INGVoe & GFZ Postdam juillet 2022

Etna - installation d'un creepmeter sur une des failles du côté est - Doc. INGVoe & GFZ Postdam juillet 2022

La semaine dernière, grâce à une collaboration entre le GFZ Potsdam et INGV OsservatorioEtneo, deux compteurs de fluage (creepmeters), des capteurs très précis, ont été installés pour mesurer le glissement sur l'une des failles du côté Est de l'Etna.

Ils mesurent le mouvement horizontal en utilisant un fil tendu à travers une faille.

 

Source : INGVvulcani

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog