Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sheveluch - activité du 20.07.2022 / 06h11 - webcam  IVS via KVERT - un clic pour agrandir

Sheveluch - activité du 20.07.2022 / 06h11 - webcam IVS via KVERT - un clic pour agrandir

La croissance du dôme de lave du Sheveluch se poursuit, une forte activité fumerollienne et une incandescence du dôme de lave, des explosions et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données vidéo du KVERT ont montré un panache de cendres jusqu'à 5.000 m. d'altitude, s'étendant à l'est du volcan.

L'éruption extrusive du volcan continue. Explosions de cendres jusqu'à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

 

Le code aviation reste orange

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo, Mirova.

Shiveluch - anomalies thermiques au 20.07.2022 / 02h30  - élevée le 20.07 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Shiveluch - anomalies thermiques au 20.07.2022 / 02h30 - élevée le 20.07 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

 Sheveluch - volcanic ash advisory au 20.07.2022 / 05h21Z - Doc. VAAC Tokyo

Sheveluch - volcanic ash advisory au 20.07.2022 / 05h21Z - Doc. VAAC Tokyo

Au cours de la semaine du 11 au 17 juillet 2022, une activité explosive normale de type strombolienne a été observée au Stromboli.

La fréquence horaire totale des explosions a varié à des valeurs faibles (3-5 événements/h) à la seule exception de 6 événements/h le 17 juillet. L'intensité des explosions était faible et moyenne à la fois dans la zone du cratère Nord et dans la zone du cratère Centre-Sud.

 Stromboli – Nouveau modèle digital 3D ombré du relief de la zone du cratère du 17 juillet 2022 ; Les cercles rouges indiquent les cratères actifs, en jaune la source de l'intense activité continue de dégazage/soufflage. - Doc. INGV OE Projet UNO - un clic pour agrandir

Stromboli – Nouveau modèle digital 3D ombré du relief de la zone du cratère du 17 juillet 2022 ; Les cercles rouges indiquent les cratères actifs, en jaune la source de l'intense activité continue de dégazage/soufflage. - Doc. INGV OE Projet UNO - un clic pour agrandir

Stromboli - a) Bouche de forme circulaire à l'intérieur de N2 caractérisée par une incandescence. b) Détail de la bouche N2 externe (côté Sciara) caractérisé par la présence d'incandescence.- Doc. INGV OE au 15,07,2022. - un clic pour agrandir

Stromboli - a) Bouche de forme circulaire à l'intérieur de N2 caractérisée par une incandescence. b) Détail de la bouche N2 externe (côté Sciara) caractérisé par la présence d'incandescence.- Doc. INGV OE au 15,07,2022. - un clic pour agrandir

A partir du 15 juillet, une intense activité de dégazage a été observée en continu à la bouche positionné du côté externe de N2 (côté Sciara). Ce dégazage produit une incandescence due à l'échauffement des roches par le gaz, visible le jour grâce aux survols de drones et la nuit sous la forme d'une lueur persistante. Le cratère N2 produit des explosions essentiellement de gaz toutes les quelques dizaines de minutes qui peuvent être entendues comme des grondements secs.
 

Les paramètres sismologiques suivis ne présentent pas de variations significatives.
Sur la période étudiée, les réseaux de surveillance des déformations des sols de l'île n'a pas enregistré de changements significatifs.
Les flux de CO2 dans la zone du cratère restent sur des valeurs moyennes. La valeur hebdomadaire moyenne du rapport C/S dans le panache est sur des valeurs moyennes (C/S = 9,6) Il n'y a pas de mises à jour sur le rapport isotopique de l'hélium dans l'aquifère.
L'activité thermique observée par satellite dans la zone sommitale était faible.

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire

 Etna - a) Fond de la Bocca Nuova / BN pris du bord nord de la Voragine / VOR ; b) cratères de fosse BN1 et BN2 présents au fond de BN ; c) flashs nocturnes à la BN filmés par la caméra visible de Piedimonte. Photos a) et b) de F. Ciancitto, prises lors de la inspection du 16 juillet 2022 – c) webcam 11 juillet 2022 - un clic pour agrandir

Etna - a) Fond de la Bocca Nuova / BN pris du bord nord de la Voragine / VOR ; b) cratères de fosse BN1 et BN2 présents au fond de BN ; c) flashs nocturnes à la BN filmés par la caméra visible de Piedimonte. Photos a) et b) de F. Ciancitto, prises lors de la inspection du 16 juillet 2022 – c) webcam 11 juillet 2022 - un clic pour agrandir

A l'Etna, la semaine du 11 au 17 juillet a été marquée par un dégazage des cratères sommitaux.

Plus précisément, lors du survol du 11 juillet et de l'inspection du 16 juillet , l'évent Bocca Nuova 1 a montré un dégazage à un rythme variable et pulsé, tandis que le BN2 a montré un dégazage intense avec émission continue de cendres rougeâtres, qui se sont diluées rapidement dans l'atmosphère. Pendant l'inspection, des rugissements occasionnels ont été entendus venant du fond. La nuit, les images du système de vidéosurveillance montraient des éclairs (Fig.3.3c) en correspondance avec les cratères des fosses.

Etna - a) Dégazage fumerolienne SEC prélevé sur le bord sud-est de BN ; b) fond obstrué du cône principal présent dans le VOR ; c) fond obstrué du NEC, pris depuis le bord sud du cratère. Photo de F. Ciancitto, prise lors de l'inspection du 16 juillet 2022 , via INGV OE - un clic pour agrandir

Etna - a) Dégazage fumerolienne SEC prélevé sur le bord sud-est de BN ; b) fond obstrué du cône principal présent dans le VOR ; c) fond obstrué du NEC, pris depuis le bord sud du cratère. Photo de F. Ciancitto, prise lors de l'inspection du 16 juillet 2022 , via INGV OE - un clic pour agrandir

Le cratère Sud-Est a montré un modeste dégazage produit par un champ fumerolienne situé sur le bord du cratère.

Le cratère de la Voragine et le cratère Nord-Est avaient le fond obstrué par des débris et ne présentaient pas d'anomalies thermiques et de dégazage, sinon de type fumerollien.

 

Une faible activité sismique de fracturation est rapportée ; l'amplitude moyenne du trémor volcanique est sur un niveau moyen-élevé.
L'activité infrasonore est qualifiée de modérée à élevée, avec des sources concentrées dans la zone de la Bocca Nuova.

Les flux de SO2 et de CO2 restent à un niveau moyen. L'activité thermique observée par satellite dans la zone du sommet est de niveau faible.

 

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog