Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Meradalur - le cône en croissant sur l'évent principal le 10.08.2022 vers midi - screenshot webcam live RUV Langholl - un clic pour agrandir

Meradalur - le cône en croissant sur l'évent principal le 10.08.2022 vers midi - screenshot webcam live RUV Langholl - un clic pour agrandir

Un joli cratère en forme de croissant s'est empilé autour du plus grand geyser de la fissure dans Meradalur.

La paroi a beaucoup grossi dans le brouillard qui a recouvert la zone ces derniers jours.

Il convient de noter que le tour du cratère n'est pas circulaire autour de l'évent, comme d'habitude, mais ne s'est empilé que du côté est du cratère. Trois évents produisent actuellement de la lave, et le principal présente du spattering jusqu'à une centaine de mètres de haut.

L'explication la plus probable est que l'étang de lave qui s'est formé dans le bassin de la vallée bloque toute la structure du bassin du cratère à l'ouest de celui-ci (plus près de la caméra). Tout ce qui tombe des jets de ce côté tombe directement dans l'étang de lave qui coule et rien ne peut s'y accumuler.

 Meradalur - hauteur de la fontaine de lave formant le cône en croissant et les coulée de débordement  - photo 10.08.2022 Almannavarnadeild ríkislögreglustjóra  - un clic pouragrandir

Meradalur - hauteur de la fontaine de lave formant le cône en croissant et les coulée de débordement - photo 10.08.2022 Almannavarnadeild ríkislögreglustjóra - un clic pouragrandir

Meradalur - 2022.08.10 - Point de déversement futur de la lave - screenshot / mbls webcam via Oroapuls - un clic pour agrandir

Meradalur - 2022.08.10 - Point de déversement futur de la lave - screenshot / mbls webcam via Oroapuls - un clic pour agrandir

Le Groupe de volcanologie et risques naturels de l'Université d'Islande s'est rendu sur les sites d'éruption le 10 août au matin et y travaille. Après examen, il est devenu clair que la lave de Merardalur s'est élevée de plusieurs mètres au niveau du passage le plus bas des vallées. Il ne reste qu'environ 1 m. avant que la lave ne commence à sortir des vallées.

La coulée de lave est sur le point de passer au-dessus du col le plus bas de Merardalur. Avec le même flux de lave dans la coulée de lave, elle pourrait passer aujourd'hui ou demain.

 

Sources : Eldfjallafræði og náttúruvárhópur Háskóla Íslands

Gunung Ibu - panache éruptif du 10.08.2022 / 10h51 WIT - PVMBG Magma Indonesia

Gunung Ibu - panache éruptif du 10.08.2022 / 10h51 WIT - PVMBG Magma Indonesia

Le Gunung  Ibu a connu un épisode éruptif le mercredi 10 août 2022 à 10 h 47 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 600 m au-dessus du sommet (± 1925 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse au sud-ouest et à l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 26 mm et une durée de 60 secondes.
Recommandation

Les communautés autour du mont Ibu et les visiteurs/touristes ne doivent pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km vers l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.

 

Source : Magma Indonesia

 Nyamuragira - image Sentinel 2 bands 12,11,8A du 10.08.2022 / 08h06 -  via Mounts project - un clic pour agrandir

Nyamuragira - image Sentinel 2 bands 12,11,8A du 10.08.2022 / 08h06 - via Mounts project - un clic pour agrandir

Nyamuragira - 2011.11 fontaine éruptive - photo D.Tedesco  GORISK Scientific Network via GVP- un clic pour agrandir

Nyamuragira - 2011.11 fontaine éruptive - photo D.Tedesco GORISK Scientific Network via GVP- un clic pour agrandir

Le satellite Sentinel-2 a imagé une anomalie thermique le 10 août au Nyamuragira / RDC. Le site Mirova rapporte pour ces trois derniers jours diverses anomalies thermiques, comprises entre VRP 7 MW et VRP 79 MW.

Depuis mi-2013, l'activité au Nyamulagira se caractérise par la présence intermittente d'un lac de lave/éruption effusive ds la caldeira, comme le précise Charles Balagizi de l'Observatoire de Goma.

La dernière éruption sur le flanc nord-ouest du Nyamulagira remonte à 2011 (6/11/2011 à avril 2012), ayant conduit à l'effondrement d'une partie de sa caldeira .

D'après le Global volcanism Program, l'actuelle période éruptive court du 18 avril 2018, et continue à ce jour .

 

Sources : Sentinel-2 & Mirova, Global volcanism Program, Charles Balagizi.

202Ol Doinyo Lengai - anomalie thermique,  image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 06.08.2022 / via Mounts Prpoject - un clic pour agrandir

202Ol Doinyo Lengai - anomalie thermique, image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 06.08.2022 / via Mounts Prpoject - un clic pour agrandir

L'Ol Doinyo Lengai, aussi connu comme " The Mountain of God " par les Maasai, est le seul volcan connu au cours des temps historiques pour ses éruptions de carbonatite .

Ce straovolcan symétrique domine la plaine proche du lac Natron, dans la vallée du rift Gregory.

La profondeur et la morphologie de son cratère nord a changé au fil des éruptions, allant de parois de cratère abruptes d'environ 200 m de profondeur au milieu du 20e siècle à des plates-formes peu profondes remplissant principalement le cratère. L'épanchement de lave à long terme dans le cratère sommital à partir de 1983 avait, au tournant du siècle, principalement rempli le cratère nord; à la fin de 1998, la lave avait commencé à déborder du bord du cratère.En 2007, une période explosive a de nouveau approfondi le cratère, dont le plancher remonte progressivement depuis 2011.

 

L'actuelle période éruptive date du 9 avril 2017 et continue aujourd'hui, comme le confirme l'image Sentinel-2 du 6 août et la photo de terrain de ce mois d'août.

 

Sources : Sentinel-2 & Mirova, Global volcanism Program

Ol Doinyo Lengai  - les hornitos collés dans le cratère au plancher recouvert de différentes coulées en août 2022  - Doc. Claudio Jung -photo  Janko Jackelj - un clic pour agrandir

Ol Doinyo Lengai - les hornitos collés dans le cratère au plancher recouvert de différentes coulées en août 2022 - Doc. Claudio Jung -photo Janko Jackelj - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog