Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea - Halema'uma'u  - spatterring sur la marge nord-est du lac de lave - photo 09.09.2022 /  C.Parcheta - USGS - un clic pour agrandir

Kilauea - Halema'uma'u - spatterring sur la marge nord-est du lac de lave - photo 09.09.2022 / C.Parcheta - USGS - un clic pour agrandir

L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité éruptive récente a été confinée au cratère.
La partie active du lac de lave a montré une activité de surface continue.

Les équipes de terrain surveillant le lac de lave au sommet du Kīlauea à Halema'uma'u le matin du 9 septembre 2022, ont observé des clapotis sur la marge nord-est du lac qui ont produit des éclaboussures / spatters, illustrés sur l'image ci-dessus. Les spatters ont été projetés jusqu'à 10 m dans les airs avant de retomber sur la croûte du lac de lave.

Les mesures de survol du 16 août 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 137 mètres (449 pieds) et que 104 millions de mètres cubes (27,5 milliards de gallons) de lave avaient été répandus depuis le début de cette éruption sur 29 septembre 2021.

Les inclinomètres du sommet ont enregistré relativement peu de déformation du sol au cours des dernières 24 heures. Le trémor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d'émission de dioxyde de soufre (SO2) d'environ 2 000 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 6 septembre 2022.

Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Source : HVO-USGS

Le Complexe volcanique Cumbal -  photo et légendes SGC / Ingeominas - un clic pour agrandir

Le Complexe volcanique Cumbal - photo et légendes SGC / Ingeominas - un clic pour agrandir

Cumbal VC -  le petit panache (au centre) vient du cratère La Plazuela , tandis que le panache plus important (à droite) est attribué au champ fumerollien El Verde.  - Doc. archives SGC / Ingeominas - un clic pour agrandir

Cumbal VC - le petit panache (au centre) vient du cratère La Plazuela , tandis que le panache plus important (à droite) est attribué au champ fumerollien El Verde. - Doc. archives SGC / Ingeominas - un clic pour agrandir

Pour le mois d'août, l'occurrence sismique du complexe volcanique Cumbal, en Colombie, a montré une diminution par rapport à juillet, passant de 1 503 à 1 268 événements, la plupart de ces tremblements de terre étaient liés à la fracture de la roche de l'édifice volcanique (séismes VT).
Pour 10,6 % de tous les tremblements de terre, une association aux
mouvements des fluides à l'intérieur des conduits volcaniques, até attribuée (séismes de type LP).
De manière générale, l'énergie dégagée par les tremblements de terre enregistrés en août a montré une diminution par rapport au mois de juillet.

Le dégazage du volcan a pu être observé , principalement à partir des champs fumeroliens El Verde (à l'est du cratère La Plazuela, dans le bâtiment volcanique de Cumbal), Rastrojos, Boca Vieja et Las Bandas (au sud-ouest du cratère de l'édifice volcanique de Mundo Nuevo), avec des colonnes blanches, de hauteur et de dispersion variables selon la direction dominante des vents dans la région.

Les autres paramètres géophysiques et géochimiques du suivi volcanique ont maintenu un comportement stable.

 

L'évaluation de l'activité du Complexe Volcanique de Cumbal pour août 2022 a permis de maintenir le niveau JAUNE ■ (III) / "Changements dans le comportement de l'activité volcanique".

 

Source : SGC

Descabezado Grande complexe volcanique  - image Sernageomin - un clic pour agrandir

Descabezado Grande complexe volcanique - image Sernageomin - un clic pour agrandir

Les stations de surveillance du Sernageomin installées à proximité du Complexe Volcanique Descabezado Grande ont enregistré aujourd'hui, 10 septembre à 03h03, un séisme volcano-tectonique associé à la fracturation des roches. Sa magnitude locale est de 4,3, à une profondeur de 3 km.

Le sommet du volcan Descabezado Grande est tronqué par un cratère sommital rempli de glace de 1,4 km de large, d'où son nom, qui signifie " grand volcan sans tête ".

La seule éruption historique de ce volcan de la fin du Pléistocène à l'Holocène, vue ici de l'ouest, s'est produite en 1932 à partir d'un évent du flanc NNE supérieur. Le cratère de 1932 se trouve hors de vue en dessous et à gauche de l'encoche sur le côté gauche du cratère sommital.

L'alerte technique reste au vert

 

Sources : Sernageomin & Global Volcanism Program

 Guayota La Palma - au 09.09.2022 - le flux de dioxyde de carbone des 30 derniers jours à 3 x le niveau de base - Doc. InVolcan

Guayota La Palma - au 09.09.2022 - le flux de dioxyde de carbone des 30 derniers jours à 3 x le niveau de base - Doc. InVolcan

Le personnel de l'Institut volcanologique des îles Canaries (INVOLCAN) a effectué aujourd'hui, vendredi 9 septembre, des mesures de la concentration de dioxyde de carbone (CO2) et d'oxygène (O2) dans l'air ambiant intérieur des maisons des rez-de-chaussée (étage 0) et garages (étage -1) de PuertoNaos, sur l'île de La Palma.

Jusqu'à 40 % de CO2 et 12 % d'O2 ont été mesurés dans les garages et 20 % de CO2 et 18 % d'O dans les rez-de-chaussée. Ces concentrations de CO2 sont mortelles.

 

Source : InVolcan

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog