Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ebeko - épisode explosif du 07.08.2022 - photo archives  L. Kotenko. IVS FEB RAS - un clic pour agrandir

Ebeko - épisode explosif du 07.08.2022 - photo archives L. Kotenko. IVS FEB RAS - un clic pour agrandir

Une activité éruptive modérée se poursuit à l'Ebeko, dans les Kouriles du nord. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4 km d'altitude, un nuage de cendres dérive sur 5 km vers l'est du volcan ; une chute de cendres est observée à Severo-Kurilsk.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk. Le code couleur aviation reste orange .

 

Toujours dans les Kouriles, le code aviation de l'Alaid reste à l'orange, le KVERT relève une nouvelle coulée de lave les 24-28 septembre, restant active jusqu'au 6 octobre. Une anomalie thermique est identifiée par satellite.

L'activité du Chirinkotan est marquée par un panache de gaz et cendresà 3.500-4.000 m.le 7 octobre ; le nuage de cendres dérive sur 80 km. Le coda aviation a été relevé à Yellow par le SVERT

 

Sources : KVERT, SVERT & VAAC Tokyo

 Nyiragongo - incandescence vue de Goma le11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - un clic pour agrandir

Nyiragongo - incandescence vue de Goma le11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - un clic pour agrandir

En RDC, un regain d'activité du Nyiragongo est mentionné par l'Observatoire volcanologique de Goma.

Comme il le demande, je " diffuse fidèlement, intégralement et sans aucun commentaire ".

 

Source : Goma

Nyiragongo - communiqué de l'Observatoire Volcanologique de Goma  / 11.10.2022 - un clic pour agrandir

Nyiragongo - communiqué de l'Observatoire Volcanologique de Goma / 11.10.2022 - un clic pour agrandir

Seifegebreil Shifferaw nous communique que deux Hornitos se sont récemment formés, avec une projection de lave, dans le pit cratère sud de l'Erta Ale, en Ethiopie.
Ils sont impressionnants à voir de jour comme de nuit.
La même situation s'est produite en 2005, où le cratère a eu un énorme hornito pendant quelques mois.

 

Sources : Seifegebreil Shifferaw - http://sphere-voyage-ethiopie.com/ & Sentinel-2 via Mounts Project

Erta Ale - pit crater sud et fumerolles coiffant les 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

Erta Ale - pit crater sud et fumerolles coiffant les 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

 Erta Ale - pit crater sud et un hornito bien formé  - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

Erta Ale - pit crater sud et un hornito bien formé - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

 Erta Ale - anomalies thermisues au 10.10.2022 -  image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - un clic pour agrandir

Erta Ale - anomalies thermisues au 10.10.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - un clic pour agrandir

A travers les images des caméras de surveillance du Stromboli et des observations sur le terrain faites par le personnel de l'INGV, le scénario éruptif est stable et ne montre aucune variation spécifique par rapport à ce qui a été rapporté dans le communiqué de presse du 11 octobre (communiqué de presse # 6 ).

L'activité effusive montre un régime modéré et variable s'alimentant avec les fronts les plus avancés restant à une altitude d'environ 400 m. Le régime pulsatoire de l'épanchement de lave provoque de fréquents effondrements et détachements de matière du canal de lave érodé et approfondi par les coulées et par le front lui-même qui roule le long de la Sciara del Fuoco atteignant rapidement la côte et se jetant dans la mer.

En ce qui concerne l'activité explosive ordinaire, elle ne montre pas de variations particulières et l'activité de projection au cratère Nord persiste.
Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique a montré de légères fluctuations, presque toujours et jusqu'à l'état actuel dans le niveau moyen-bas.
Depuis la dernière mise à jour, les données des réseaux de surveillance de la déformation sur l'île ne montrent aucun changement significatif

 

Source : INGV OE – mise à jour 12,10,2022 / 13h28 locale

 Stromboli - observation depuis la mer le 12.10.2022 par les équipes de l'INGV

Stromboli - observation depuis la mer le 12.10.2022 par les équipes de l'INGV

En Islande, le débit des eaux au Grímsvötn approche maintenant les 300m³/s et la banquise où se trouvent les appareils de mesure a subsidé de 7m. Il est fort probable que le débit maximal sortant des lacs se produira tard jeudi ou vendredi soir. On peut calculer qu'il faut environ 24 heures pour que les eaux de ruissellement s'écoulent sous le glacier Skeiðarjökull depuis le lac du Grímsvötn et jusqu'au canal du Gígjukvíslar par l'autoroute 1. À l'avenir, on calcule que le débit maximal sortant des lacs sera d'environ 500 m³/s. Il est probable que le débit au pont sur Gígjukvísl sera inférieur à celui des lacs eux-mêmes en raison de l'atténuation du ruissellement dans les réservoirs devant Skeiðarjökull. Le débit au pont dans ce parcours sera donc égal au fort débit d'été et n'aura aucun effet sur les infrastructures, routes et ponts.

Il y a peu ou pas d'activité sismique dans le volcan et aucune éruption volcanique n'est mesurée. L'Agence météorologique Islandaise et les scientifiques de l'Institut universitaire des géosciences continuent de surveiller le Grímsvötn et publieront des informations en fonction de l'évolution du scénario.

 

Source : IMO

Grímsvötn  - Doc. Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - un clic pour agrandir

Grímsvötn - Doc. Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - un clic pour agrandir

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog