Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #"Parole aux lecteurs"

En quittant l'Auvergne, sur la route du retour vers la Belgique en passant entre Issoire et Besse, la visite d'une forteresse troglodyte creusée au coeur du tuf volcanique permet une belle découverte : les grottes de Jonas.

 

Le volcan fissural de Jonas, avec ses cônes ds scories alignés et le pic Saint-Pierre, le volcan voisin, ont mêlé des pyroclastes à la lave pour former un tuf rouge assez tendre pour être creusé, jusqu'à une profondeur de 5 mètres.

La falaise est longue de 500 mètres et 100 mètres de hauteur ; elle est le résultat de l'activité volcanique qui eut lieu entre -18 et -3Ma.

Le volcan fissural de Jonas, avec ses cônes ds scories alignés et le pic Saint-Pierre - photo © J-M M. - un clic pour agrandir
Le volcan fissural de Jonas, avec ses cônes ds scories alignés et le pic Saint-Pierre - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Le volcan fissural de Jonas, avec ses cônes ds scories alignés et le pic Saint-Pierre - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Falaise et site troglodyte de Jonas - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Falaise et site troglodyte de Jonas - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

La falaise fut d'abord creusée au 4° siècle avant notre ère par les Celtes, qui y établirent un sanctuaire. Les Romains reprirent l'endroit, puis des moines chrétiens y firent un oratoire.

Les grottes servirent de refuge au moment des invasions barbares, entre 850 et 915.

Au début du 12° siècle, le chevalier Anet Dalmas de Jaunac, propriétaire des terres, y fit construire une place forte capable de résister aux envahisseurs et de contrôler la vallée.

De génération en génération, le site prospera pour passer en 1683 à la famille Montal-Nozières.

Les grottes furent classés au titre des Monuments historiques en 1886.

Site troglodyte de Jonas - le four banal  - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Site troglodyte de Jonas - le four banal - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Site troglodyte de Jonas - Au Xème siècle, un oratoire devient une chapelle, appelée aujourd’hui église Saint-Laurent. - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Site troglodyte de Jonas - Au Xème siècle, un oratoire devient une chapelle, appelée aujourd’hui église Saint-Laurent. - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Les fresques de Jonas sont les plus anciennes connues en Auvergne. (9°-11° siècle) Elles représentent les épisodes de la fin de vie du Christ. Dans un cul-de-four, une Vierge en majesté aux mains longues et aux doigts effilés, assise sur une cathèdre, tenant l’enfant dans son giron - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Les fresques de Jonas sont les plus anciennes connues en Auvergne. (9°-11° siècle) Elles représentent les épisodes de la fin de vie du Christ. Dans un cul-de-four, une Vierge en majesté aux mains longues et aux doigts effilés, assise sur une cathèdre, tenant l’enfant dans son giron - photo © J-M M. - un clic pour agrandir

Les fresques de Jonas datent du 9° au 11° siècle.Elles représentent des épisodes de la fin de vie du Christ.

Seuls quelques pigments ont été utilisés : de l'ocre rouge, de l'ocre jaune, du noir et du blanc(chaux).

 

Sources :

- Lieux sacrés – Canalblog – Saint-Pierre-Colamine – Les grottes de Jonas

- Auvergne Centre France – le site troglodyte de Jonas

- Wikipedia - Grottes de Jonas

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog