Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Poas - photo du haut : disparition quasi totale du dôme ce 17.04.201 / 6h06 / webcam RSN  - photo du bas : à titre comparatif, le dôme en juillet 2013 / Ovsicori - un clic pour agrandir
Poas - photo du haut : disparition quasi totale du dôme ce 17.04.201 / 6h06 / webcam RSN  - photo du bas : à titre comparatif, le dôme en juillet 2013 / Ovsicori - un clic pour agrandir

Poas - photo du haut : disparition quasi totale du dôme ce 17.04.201 / 6h06 / webcam RSN - photo du bas : à titre comparatif, le dôme en juillet 2013 / Ovsicori - un clic pour agrandir

Au Poas, l'activité volcanique se poursuit. Le 16 avril, en soirée deux éruptions plus importantes ont été enregistrées à 20h22 et 22h 42, mais non visualisées en raison des conditions atmosphériques; le 17 avril, les images de la webcam laissent voir la disparition quasi totale du dôme intracratérique et une augmentation de la surface du lac acide. Les évènements marquants se sont passés à 21h34 et 21h38. Le 18 avril, une petite éruption à 5h47 a présenté un petit panache cypressoïde.Une autre est renseignée à 19h08, d'une durée de 5 minutes, accompagnée d'expulsion de blocs incandescents.

Poas - petite éruption ce 18.04.2017 / 5h46 locale - webcam RSN

Poas - petite éruption ce 18.04.2017 / 5h46 locale - webcam RSN

 Poas - 18.04.2017 / 19h09 - webcam RSN

Poas - 18.04.2017 / 19h09 - webcam RSN

En utilisant un microscope à balayage électronique, l'analyse des cendres du Poas, émises entre le 12 et le 14 avril, par Volcanes Sin Fronteras-VSF , Lanotec, PREVENTEC.UCR et le Parque Nacional montre qu'elles contiennent 5 % de matériaux juvéniles ... la caractéristique de ces éruptions serait donc phréatomagmatique, ce qui ne s'est plus produit depuis 1955.

Poas – analyse des cendres émises entre le 12 et le 14.04 – les particules de 0 ,15 mm montrent des concavités, indiquant la présence de verre volcanique, en plus des fissures et fractures, interprétées comme le refroidissement rapide du magma au contact de l'eau.-  doc. Gino González / Geólogo-Vulcanólogo de Volcanes Sin Fronteras.

Poas – analyse des cendres émises entre le 12 et le 14.04 – les particules de 0 ,15 mm montrent des concavités, indiquant la présence de verre volcanique, en plus des fissures et fractures, interprétées comme le refroidissement rapide du magma au contact de l'eau.- doc. Gino González / Geólogo-Vulcanólogo de Volcanes Sin Fronteras.

Poas - le cratère actif et la laguna Botos vus le 18.04.2017 lors d'un survol par Geoffroy Avard Ph.D et Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

Poas - le cratère actif et la laguna Botos vus le 18.04.2017 lors d'un survol par Geoffroy Avard Ph.D et Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

Les éruptions futures pourraient être violentes et générer des colonnes éruptives supérieures à 5 km de hauteur, avec une grande variété de grosseur de particules, et ce durant plusieurs semaines à plusieurs mois.

Sources : Ovsicori, RSN, Volcanes Sin Fronteras, Lanotec, Preventec et le Parque Nacional Volcan Poas.

Manam - 16.04.2017 - photo ONE PNG

Manam - 16.04.2017 - photo ONE PNG

Le Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, est entré en éruption le 16 avril vers 19h.; les témoignages parlent de flammes émanant de chaque cratère du volcan, tandis que les villageois de Dugalava préparaient leur dîner. D'autres explosions se sont poursuivies au cours de la nuit et du jour suivant, d'après des témoignages de divers villages.

Les évacuations seraient problématiques en raison de manque de fuel.

Source : The National/ONE PNG - link 

RSAM du Chaparrastique entre le 01.01.2016 et le 14.04.2017 - doc. MARN

RSAM du Chaparrastique entre le 01.01.2016 et le 14.04.2017 - doc. MARN

Au Salvador, le Chaparrastique a connu ces derniers jours une augmentation des vibrations sismiques internes et du dégazage. Le 17 avril, entre 6h20 et 18h30, une augmentation brusque de ces vibrations sismiques a atteint 356 unités RSAM en 10 minutes. Ces variations sont associées aux mouvements de fluides à l'intérieur du cratère, selon le MARN, qui n'écarte pas un dégazage ou une sortie de magma au niveau du cratère central, ou au niveau des flancs du volcan.

Source : MARN / Ministerio de Medio Ambiente y Recursos Naturales - Informe Especial 1. Volcán Chaparrastique incrementa vibración sísmica – link

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier – 27 Février 2017 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier – 27 Février 2017 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

Après une accalmie depuis début mars, l'inflation a repris au Piton de La Fournaise, à un taux relativement faible par rapport à 2015, 2016 et début 2017 ; l'OVPF renseigne une élongation entre les stations sommitale de 0,1-0,2 mm contre 0,5-1 mm précédemment.

La reprise de l'inflation s'accompagne de légère sismicité : 22 séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés du 1° au 17 avril, entre 0 et 2km de profondeur sous les cratères sommitaux, dont 10 pour la seule journée du 14.04. Deux séismes profonds ont été enregistrés sous le flanc est du volcan, à 2-3 km sous le niveau de la mer. En parallèle, les concentrations en CO2 dans le sol mesurées sur le flanc ouest du volcan (au niveau du gîte du volcan et au niveau de la Plaine des Cafres) montrent une tendance à la hausse.

Source : Bulletin d'activité OVPF 18.04.2017

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog