Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Habituellement, il n'y a qu'une pleine lune chaque mois ... tous les deux ans et demi, il est possible d'en voir deux sur un seul mois.
C'est le cas aujourd'hui : la seconde pleine lune du même mois calendrier est qualifiée de "blue moon".
La dernière fois que le phénomène a été observé remonte à mai 2007, et la prochaine prendra place en août 2012... phénomène rare donc !

blue_moon-2.jpg
Bien qu'elle ne soit pas réellement bleue, la lune peut parfois présenter une coloration bleuâtre. Celle-ci est causée par de petites particules en suspension dans l'air, de taille avoisinant 1 micron en diamètre, comme c'est la cas avec des cristaux de glace, des grains de sable, la fumée de feus de forêts et des poussières volcaniques, qui disperse la lumière rouge et verte tout en permettant le passage des autres couleurs; le rayonnement lunaire blanc passant au travers de tel nuages de particules laisse apparaitre le reflet bleu.

En 1883, l'éruption du Krakatau expulsa des pousiières dans la stratosphère et fit "tourner la Lune au bleu" . Ce phénomène persista plusieurs années.
Des éruptions plus récentes virent apparaitre d'autres "blue moon" : celle du St Helens en 1980 et celle du Pinatubo en 1991.

La "Blue Moon" de ce 31 décembre sera-t-elle due à une éruption volcanique ?
Elle sera en tous cas associée aujourd'hui à une éclipse partielle de lune, visible en Europe, Afrique, Asie et Australie.

Source :
Dan Malerbo, Buhl Planetarium and Observatory







Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A toutes et tous, je vous souhaite une année 2010 emplie de bonheur, de joies de toutes sortes ... avec en prime quelques beaux voyages volcaniques, de super photos et peut-être un éruption.

Une idée-cadeau pour fêter le passage à l'an neuf ?
 
                                             Offrez-vous un volcan !

Le joailler japonais Ginza Tanaka nous montre sa dernière création : elle représente le célèbre Mont Fuji.
Cette pièce de 6 cm. de hauteur pour une largeur de 22 cm, réalisée en or, pèse 3 kilos.

anips8-reuters                                  Le Mont Fuji, création G.Tanaka - photo Reuters.


                      Bonne Année !

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Juste un relais vers un article du National Geographic
concernant la chambre magmatique située sous le Yellowstone.
Le magazine reprend les informations données le 17.12, avec en bonus une animation 3D de la chambre magmatique.

Source : National Geographic magazine.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Philippines-volcan-Mayon_pics_809---Reuters.jpg                                                      Photo Reuters.

Mayon : Situation "identique" (Phivolcs rapport du 30.12)
  Sismicité en baisse : 16 tremblements
  150 chutes de rochers à partir du dôme.
  Front de lave à 5,9 km.
  Emissions de SO2 : 4.397 tonnes/jour
  Inflation maintenue.


Des superbes photos de grands reporters des agences Associeted Press (AP) et Agence France Presse (AFP)


http://www.sacbee.com/static/weblogs/photos/2009/12/mayon-volcano-threatens-erupti.html#more

et quelques inédites :

http://www.actu24.be/MBO_Article/390732.aspx


Redoubt : pas d'évolution.

Soufrière Hills - Montserrat :

souf_amo_2009.20.12.jpg          Panache de la Soufrière causant des perturbations aériennes - NASA.

les nuages de poussières émis perturbent le trafic aérien   en provenance de Porto Rico, situé à 400 km. de Montserrat. 40 vols ont été reportés étant donné les problèmes de visibilité à 3.000 mètres.

Sources :
- PHIVOLCS - rapport du 30.12
- AVO - Redoubt
- MVO - Soufrière

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques


REDOUDT-03.11.09-R.Cyrus-AVO-USGS.jpg
Dernière photo du sommet du Redoubt sur le site de l'AVO - le dôme enneigé et fumant,
 pris le 03.11.2009 par Red Cyrus - AVO/USGS.

Le Redoubt va-t-il remettre le couvert ?

A 10 h. le 28.12, l'AVO a relevé le code aviation de "vert" à "jaune"  suite à une série de petits tremblements perçus dans la région sommitale. Cette activité se poursuit aujourd'hui.
Les tremblements de terre serait un signe précurseur d'un regain d'activité du volcan et une augmentation de l'instabilité au niveau du dôme; l'AVO ne peut préciser si le nouveau regain d'activité se traduira par des explosions ou l'apparition de cassures au niveau du dôme, mais il y a de fortes présomptions de production d'un panache de cendres, et d'avalanches et/ou lahars dans la Drift River.

12.2009Source :
AVO - Alaska Volcano Observatory

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques


Ruiz85_aerial_lahar_armero_12-09-85-USGS.jpg
Le lahar qui a dévasté Armero, en novembre 1985 - photo aérienne de l'USGS prise en décembre de la même année.


Dans le cadre du NOVAC project - voir article précédent sur la surveillance du Mayon -, le Nevado del Ruiz, un volcan colombien a été équipé par les scientifiques d'instruments de mesure du SO2.

Le Nevado del Ruiz est tristement célèbre pour avoir rasé la ville d'Armero de la carte suite à un brutal réveil le 13 novembre 1985 : son éruption a fait fondre 8% du glacier sommital ... en pleine nuit, deux gigantesques lahars se sont déversés dans la vallée tuant plus de 23.000 personnes, de nombreux animaux et faisant 27.000 déplacés.

Une interview dans l'émission "Futuris" - Euronews en date du 16.12.09- relate cet épisode douloureux (voir la vidéo)

Alors jeune volcanologue, Ricardo Méndez s’est rendu sur place dès que possible avec des collègues pour comprendre ce qui s‘était passé.

Omayra-Sanchez-13-year-old-victim-of-the-eruption-of-the-Ne.jpg

Cette photo d'Omayra Sanchez, une filette de 13 ans prise au piège des boues, est passée en 1985

sur toutes les chaines télévisées de la planète. - Document Wordpress.


“Je suis venu une première fois ici un mois après la catastrophe. C‘était le chaos total. Un immense bourbier. Des gens essayaient encore de trouver leurs proches. Nous sommes venus ici pour comprendre ce qui s‘était produit, les processus géologiques et hydroliques derrière cette tragédie. Mais la première chose que nous avons trouvée ici, c‘était une tristesse extrême et une désolation totale.”

 

map ruiz hazard zones

25 ans après, le Nevado del Ruiz est toujours actif. Ses différents cratères sont surveillés de près par les volcanologues.

L’activité sismique, l‘électromagnétisme ou encore les déformations géologiques sont autant de critères retenus pour prédire les éruptions.

Mais sur le Nevado del Ruiz. les volcanologues sont à l’affût d’autre chose. Ils guettent les gaz volcaniques.

Le volcanologue Gustavo Garzon travaille aussi pour l’Institut colombien de géologie. Il explique :

“Il est essentiel de connaître la composition, la concentration, le contenu et le flux des gaz volcaniques. Sans ces gaz, il n’y aurait pas d‘éruptions volcaniques. Les gaz créent ces éruptions.

 Mais il y en un un particulièrement important : le dioxyde de soufre.

Ce gaz est hautement soluble dans le magma. Donc, quand le magma arrive en surface, le gaz est transporté vers le haut. En mesurant combien de dioxyde de soufre un volcan émet, on peut calculer combien de magma arrive en surface et on peut donc prédire l’imminence d’une éruption.”

Pour mesurer manuellement les émanations de dioxyde de soufre, les volcanologues doivent grimper jusqu’au cratère. Mais ce n’est pas toujours possible.

 

Nevado del Ruiz by Edgar                       Le Nevado del Ruiz dans la cordillère Colombienne - by Edgar in Wikipedia.


“Nous sommes à 5.200 mètres d’altitude, pas très loin du cratère, poursuit Gustavo Garzon. Mais nous ne pouvons pas aller plus loin. C’est trop dangereux. La visibilité est faible, la neige est instable. Les conditions sont difficiles.”


Comment, dans ces conditions, mesurer le SO2 ?

Sur les pentes du volcan, des scientifiques ont trouvé la solution. Ils participent à un projet de recherche de l’Union européenne, qui vise à fournir des mesures en temps réel du dioxyde de soufre émis par les volcans les plus dangereux et inaccessibles.

Le projet est coordonné par un physicien suédois, Bo Galle. Son équipe de Göteborg a mis au point ce prototype pour mesurer le gaz à distance.


“Elaborer un instrument capable de supporter ces conditions extrêmes a relevé du défi, poursuit-il. Il fait froid. Il y a de grandes fluctuations de températures. Il y a des cendres qui émanent du volcan. Il y a des tempêtes, des pluies acides, aucune infrastructure. Donc tout devait être très robuste. C’est un gros effort de venir ici pour réparer le système, même si le problème est minime.”

Deux autres volcans colombiens et plus de 20 volcans actifs et dangereux sont aujourd’hui équipés de systèmes de surveillance similaires.

 

Plus de renseignements sur : http://www.novac-project.eu/

 

Ci-dessous, le principe de l'appareil portable "Mini-DOA" , mis au point par le NOVAC.


mini--DOA---Novac-project.jpg

Sources :
- Projet Novac : http://www.novac-project.eu/
- Futuris - Euronews :"Mesurer les gaz volcaniques pour prédire les  
  éruptions " :
   http://fr.euronews.net/2009/12/16/mesurer-les-gaz-volcaniques-pour-predire-les-eruptions/
- "Pourquoi une petite éruption a-t-elle tuée plus de 25.000 personnes"
    http://www.prevention2000.org/cat_nat/risques/mvtter/mvt_arm.htm
- USGS - Colombia Volcanoes :
    http://vulcan.wr.usgs.gov/Volcanoes/Colombia/description_colombia_volcanoes.html

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques


Pyroclastic flows at Mayon Volcano 09.1984 USGS                                            Coulées pyroclastiques en 09.1984  au Mayon - photo USGS.
                                                Verrons-nous bientôt de telles photos d'actualité ?


Le rapport n°14 du Phivolcs, daté du 27.12 - et concernant la journée du 26.12.2009 - nous révèle de grands changements :

- le taux d'émission de SO2 a chuté de 8.993 à 2.304 tonnes/jour (*)
- le nombre de tremblements d'origine volcanique a baissé de 1.051 le
  22.12 à 406 le 25.12 et à 44 seulement le 26.12 .
D'autre part, les tilmètres montrent que l'inflation du volcan perdure malgré la décharge continue en lave, estimée à 20 millions de m³ durant les 2 dernières semaines ... ce qui veut dire que cette lave émise est remplacée par du magma situé en profondeur.

Dans une interview radiophonique, relayée par "Texas Truit", Ed.Laguerta, chef du team volcanologique du Mayon, a déclaré : " le volcan Mayon est maintenant à un haut degré d'agitation et les prochains jours pourraient voir une éruption explosive. Le nombre de tremblements (d'origine volcanique) a diminué mais les tremblements sont maintenant d'une autre sorte. Ce qui est clair, c'est qu'il est obstrué ! La lave arrive mais ne peut pas en sortir. " 

 (*) : l'importance de la mesure du taux de SO2 est à mettre en relation avec une émission récente sur le projet NOVAC au Nevado del Ruiz, où le professeur Bo Galle expliquait " ... la relation entre une baisse du taux de SO2 et l'imminence possible d'une éruption ".
Le projet Novac est un projet de l'Union Européenne qui a débuté en octobre 2005 et qui s'étale sur 4 ans; Novac est une abréviation pour "
Network for Observation of Volcanic and Atmospheric Change".
Son principal objectif est l'établissement d'un réseau de mesure des émissions gazeuses, particulièrement SO2 et BrO, et des aérosols émis par les volcans, et son utilisation dans les domaines de la recherche volcanologique et l'estimation des risques liéés aux volcans, à la fois localement et à l'échelle du globe. Ce projet ne vise pas pour l'instant l'asie.

Sources :
- Blog "Texas Truit"
- rapport du PHIVOLCS
- NOVAC project : http://www.novac-project.eu/index.html

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Avis conjoints du KVERT et de la NASA concernant le Sheveluch, situé dans la péninsule du Kamchatka, le 18 décembre 2009.

Selon le Kvert, le volcan Sheveluch présente un seuil d'activité au dessus de la normale, avec une coulée de lave au niveau du dôme et un panache atteignant 5,5 km. pouvant interférer avec le trafic aérien.

Le même jour, le satellite EO-1, par l'intermédiaire d'ALI (Advanced Land Imager) , prenait cette photo en couleurs naturelles : la lumière rasante éclaire le panache; sa couleur blanche suggère une prédominance de vapeur d'eau sur les cendres. Des dépôts de cendres et des traces de lahars sont visibles sur les flancs enneigés.

shiveluch_ali_2009352---18.12.2009.jpg
NASA Earth Observatory image created by Jesse Allen, using EO-1 ALI data provided courtesy of the NASA EO-1 team. Caption by Michon Scott.

En comparaison avec une autre photo du 24.10.2009, où l'on remarque les flancs du volcan couverts de cendres et un dôme visible dégazant peu.

NASA Earth Observatory image created by Jesse Allen, using data provided courtesy of NASA/GSFC/METI/ERSDAC/JAROS, and U.S./Japan ASTER Science Team. Caption by Michon Scott.

shiveluch_ast_2009297---24.10.2009.jpg

Selon un rapport du Kvert du 21.12.2009, les codes-aviation sont
- Orange : (niveau 3/4) pour les volcans Sheveluch, Klyuchevskoy et
   KArimsky
- Jaune (niveau 2/4) pour le Bezymianny. Ce volcan était classé en
  code rouge (niveau max.) le 17.12.2009 suite à une forte explosion
  et l'émission d'un panache à plus de 10 km. de hauteur. Plus de 3 mm.
  de cendres étaient observés à plus de 45 km. à Kozyrevsk et les
  villages avoisinants.

Sources :
- Nasa Earth Observatory
- Kvert - KAmchatkan Volcanic Eruption Response Team.


Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au volcan Mayon, situation inchangée.
Les nouvelles proviennent du gouvernement Philippin, le contact direct avec le Phivolcs étant impossible.

Collecte-sable-7-km-du-MAyon---Reuters-news-in-pictures.jpgCollecte de sable dans la région des 7 km. d'exclusion ...pour de multiples "bonnes raisons",
les Philippins continuent de parcourir cette zone dangereuse.  - Reuters, "News in pictures".



Philippine Institute of Volcanology and Seismology

7:00 AM

Mayon Volcano (13.2576 N, 123.6856 E) continued to show an intense level of activity during the past 24-hour observation period. Ninety-six (96) ash explosions were observed during times of good visibility. These explosions produced light brown to grayish ash columns that reached heights of up to 2 km. One hundred twenty five (125) rumbling and booming sounds from the volcano were heard at the Lignon Hill Observatory in Legaspi City. Seismic activity remained elevated as the seismic network recorded a total of eight hundred seventy one (871) volcanic earthquakes. Ninety eight (98) rock fall events, related to detachment of lava fragments at the volcano's upper slopes, were also detected. Three of these events were observed to have generated pyroclastic flows that moved down within 2 km from the crater. Sulfur Dioxide (SO2) emission rate was high and was measured at an average of 2,738 tonnes/day yesterday.

Alert Level 4 remains hoisted over Mayon Volcano, meaning a hazardous eruption is possible within days.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck


Avez-vous bien récupéré ? ...


volcan noel


                        une semaine avant le prochain réveillon !

Durant "la trêve des confiseurs", seule l'actualité sera couverte ! Prochaines découvertes en 2010.
                            Bernard

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog