Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques


tolba---Denis-budko-copie.jpg

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

En cette fin d'année, je tiens tout spécialement à remercier mes amis et complices, fidèles collaborateurs, pour m'avoir transmis régulièrement leurs photos dans le courant 2012, et permis ainsi d'illustrer ce blog avec de bonnes images récentes.

Merci à Carole, Frédéric, Antony, José Luis, Jean-Michel, Pierre, Charles, Aris, Pascal.

 

 

2012.12.17-Tungu-en-bleu.jpg

                             Equateur - "Blue Tungurahua" -   photo © José Luis Espinosa Naranjo


Aso--25---AVE-2012-Naka-dake-.jpg

                                        Japon - Aso-san -  photo © Antony Van Eeten


P1040824.JPG

                 Bolivie - Sol de Manana - photo © Carole et Frédéric Hardy


Dossier-42-4333-copie---putizze.jpg                        Italie - Larderello - puttize -  photo © Jean-Michel Mestdagh

 

La Réunion fournaise - PGondolff-copie-2                      La Réunion - Laves au Piton de la Fournaise - photo © Pierre Gondolff

 


 

Ibu-Halmahera-Moluques----P.Blonde-07.2012.jpg

                 Moluques - Halmahera - volcan Ibu -  photo © Pascal Blondé

 

Batu-Tara--.jpg            Coulée pyroclatique au Rokatenda - Indonésie - photo ©Aris / ndesoadventure

 

de CharlesUne pensée spéciale pour Charles Balagizi, qui vous transmet ses voeux avec une photo du Nyiragongo, malheureusement inaccessible pour le moment (photo O. Grünewald)

 


 Merci aussi à tous ceux dont j'ai consulté le site - trop nombreux pour les énumérer sans risquer d'en oublier un - et qui m'ont aidé dans la rédaction de ce blog.

 

Merci à vous, lecteurs réguliers ou occasionnels, de rester fidèles à ce blog ; après un peu plus de trois ans d'existence, je comptabilise avec plaisir plus de 580.000 visites et un total de plus de 1.300.000 pages consultées.

 

Bonne année donc,


 

         ...et que 2013 soit volcanique !!!

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

En cette période de fêtes et de ripailles, nos estomacs surchargés ont besoin d’un peu d’aide … une cure d’eau minérale, et particulièrement celle des régions volcaniques, est la bienvenue !

 

Les régions volcaniques européennes nous fournissent des eaux naturelles de qualité, et de composition différente selon les origines. Quelques exemples, avec les eaux des volcans d’Auvergne et du Massif volcanique allemand de l’Eifel.

 

Volvic-Faites-le-plein-dune-nature-preservee.jpg 

Voyons avec l’eau de Volvic comment ces eaux se chargent en minéraux :

 

L’impluvium de Volvic est un territoire de 38km² qui recueille les eaux de pluie et de fonte des neiges pour constituer une masse d'eau souterraine qui traverse lentement une succession de couches de roches volcaniques, acquiert une composition minérale typique et donne naissance à l’eau minérale naturelle Volvic. Cet impluvium, caractérisé par une faible densité de population et par l'absence d'activités industrielles ou de cultures intensives, fait l'objet d'un haut niveau de protection environnementale.

 

Puy-de-Jumes-et-de-la-Coquille---Impluvium-de-Volvic.jpg                                 L'impluvium de Volvic - les puys de Jumes et de la Coquille


volvic3.jpgCes édifices et matériaux volcaniques reposent sur un socle cristallin à la morphologie accidentée. Celui-ci affleure au niveau des limites nord et ouest du bassin versant et constitue le substratum imperméable de l’aquifère de Volvic. La structure de l’aquifère correspond à un empilement de coulées de lave et de formations scoriacées et pyroclastiques, qui ont recouvert la morphologie antévolcanique du socle au quaternaire.

 

Le filtre naturel de Volvic - coupe de la vallée


Les eaux de pluie ou issues de la fonte des neiges peuvent suivre des parcours distinct en fonction des formations en surface : soit elles percolent directement dans les formations volcaniques, soit elles ruissellent sur le socle affleurant pour s’infiltrer au contact entre celles-ci et les formations volcaniques. Les eaux transitent ensuite verticalement dans une zone non saturée qui peut dépasser 100 voir 200 m d’épaisseur au niveau des cônes de scorie, avant de rejoindre le socle cristallin imperméable. Puis l’écoulement se concentre dans les paléovallées correspondant à la morphologie antévolcanique. Les reconnaissances géologiques antérieures ont permis de révéler l’existence de deux axes de circulation, deux paléovallées qui se rejoignent au niveau du lieu dit Les Goulets.

 

Volvic---naissance-eau-unique.jpg                           Volvic - le cheminement souterrain des eaux - doc. Volvic.fr


Ce sont les carriers qui ont été à l’origine de la prospection d’eau sur Docteur_Moity---Matthieu-perona.JPGl’impluvium sous les coulées de lave du Puy de La Nugère.

En 1927, à l'initiative du docteur Pierre Moity, maire de la commune de Volvic, des études géologiques qui ont conduit à creuser une galerie souterraine de 700 m de long, libèrent une importante voie d'eau, aussitôt dénommée source du Goulet.

Photo Matthieu Perona

Le captage du Goulet permet l'alimentation en eau de la commune. En 1963, les forages de Clairvic sont implantés pour alimenter l’usine d’embouteillage de la Société des Eaux de Volvic. L’eau extraite est classée en 1965 " Eau Minérale Naturelle " par le Ministère de la Santé.

 

 

  • Résidu sec à 180 °C : 130 mg/L
  • pH : 7
  • Température de l'eau au puisage : 8 °C.
Éléments Concentration en mg/L
Calcium (Ca2+) 11,5
Magnésium (Mg2+) 8
Sodium (Na+) 11,6
Potassium (K+) 6,2
Sulfates (SO42-) 8,1
Bicarbonates (HCO3-) 71
Nitrates (NO3-) 6,3
Chlorures 13,5
Silice 31,7
Fluor 0,22

 

Volvic convient tout particulièrement dans certains régimes, notamment pour les affections urinaires (calculs) en raison de sa faible teneur en calcium, dans les régimes et maladies de la nutrition - car elle favorise l'élimination accrue des déchets métaboliques et dans tous les régimes qui motivent une restriction sodée (affections cardio-vasculaires, hypertension artérielle, néphropathies ...). Elle est également indiquée sous forme de tampon, pulvérisation, nébulisation pour les soins dermatologiques.

 

Sans vouloir les citer toutes, les eaux de Vichy, dont la Saint-Yorre, ou la Rozana sont exploitées dans le Massif Central, d’autres, telle que l’Aizac le furent autrefois en Ardèche.

 

-tiquette-source-du-volcan-aizac.jpg

                       Eau minérale naturelle d'Aizac  - Ardèche - la source du volcan.


77008375 o

                   Eau de Cilaos - Source Véronique - Les Dom-Tom ont aussi leur eau volcanique.

 

Dans l’Eifel, en Allemagne, avec la Gerolsteiner et le Vulkanius, voyons comment elles sont naturellement gazéifiées.

 

gerolsteiner-150x300L’eau Gerolsteiner bénéficie d’une combinaison de conditions naturelles favorables. Les anciennes terres volcaniques lui apportent une forte teneur en acide carbonique, tandis que la roche dolomite l’enrichit en minéraux.


Caractéristiques de la Gerolsteiner en mg/l: Calcium 348, Bicarbonates 1816,  Magnésium 108, Sulfates 38,30, Sodium 118 mg.

 

Elle est naturellement pétillante … mais d’où proviennent ses bulles ?

Elles se développent lorsque le magma refroidit en remontant  à la surface de la terre. Il se mélange alors à l’eau présente et les bulles de gaz carbonique se forment. Bien que les quelques 350 volcans de la région se soient éteints il y a plus de 10.000 ans, le magma en refroidissement continue aujourd’hui de transformer chaque goutte de pluie en eau gazeuse.

 

q-Laden-011.jpg  Eifel - les eaux ferrugineuses Vulkanius, produites près du Laacher See. - Hermann Kreuter Quelle.


Si vous n’aimez pas l’eau … nous parlerons bientôt de bières volcaniques, mais après les fêtes !

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Dossiers

Le père de la volcanologie Française:

 

Originaire d'une famille de médecins et de pharmaciens, Alfred François Antoine Lacroix (1863-1948) se plaît dès sa plus tendre enfance auprès de son grand-père, Tony Lacroix auprès duquel il apprend à connaître les minéraux. A 18 ans, il est accueilli comme membre à la Société de minéralogie de Paris. Il entre à l’école de pharmacie de Paris, mais suit en même temps les cours de Ferdinand Fouqué, maître de pétrographie au Collège de France ; il travaille dans son laboratoire et y apprend les méthodes microscopiques adaptées à la minéralogie.


lacroix 1895Il épouse la fille de son maître Ferdinand Fouqué, après avoir passé sa thèse ... condition imposée par celui-ci pour lui accorder sa main.

Il succède à Des Cloizeaux, son professeur, au Muséum national d'histoire naturelle. A peine âgé de trente ans, il occupe la chaire de minéralogie illustrée par Daubenton, Haüy, Brongniart, Dufrenoy. Pendant quarante-trois ans, il dirige cette chaire et fait du laboratoire de minéralogie du Muséum, un centre de recherches de grand rayonnement.

Alfred Lacroix devant son microscope en 1895.


En 1896, il part pour la Grèce et l'Asie mineure où, en compagnie de son beau-père, il se rend en mer Egée et sur l'île volcanique de Phera dans l'archipel de Santorin.

 

La catastrophe de la Montagne Pelée :


En mai 1902, après l'éruption volcanique de la Martinique anéantissant le port de Saint-Pierre et tuant 28 000 personnes, l'Académie des sciences et le ministère des Colonies décident d'envoyer aux Antilles une mission chargée d'étudier les circonstances de la catastrophe. Le professeur Lacroix est alors désigné pour diriger cette mission.

  

Pelee-aiguille-dome---M.H.N.Paris.jpg

Les nuées ardentes ont détruit plantations et forêts, ainsi que la ville de Saint-Pierre et recouvert le tout d'un manteau grisâtre ... au sommet d la Montagne Pelée, se dresse les restes de l'aiguille, témoin de la puissance destructrice du volcan - Document M.H.N. Paris.

 

Le 30 août, une autre éruption meurtrière a lieu et Lacroix à peine rentré, retourne à la demande de Gaston Doumergue, ministre des Colonies, pour y demeurer jusqu'en mars 1903, en compagnie de son épouse. Celle-ci l’accompagne dans ses déplacements dans la vallée blanche, et les dépôts de la Montagne Pelée, lui servant de secrétaire et d’échelle géologique.

 

lacroix_MtPelee---Musee-national-hist.-naturelle.jpg                       A. Lacroix devant l'aiguille de la Montagne Pelée - 1903 -photo MNHN


Le minéralogiste publie en 1904 un ouvrage "La Montagne Pelée et ses éruptions " qui feront de lui le chef de fil de la volcanologie française. La même année, il est élu à l'Académie des Sciences "sous l'irrésistible poussée d'un volcan " comme il aime le dire lui-même.

Il propose une classification des volcans, que ses disciples complèteront en lui donnant plus tard le nom de "Classification Lacroix ".

 

nuee-ardente-pelee-1902-heilprin-ii.jpg

                   Développement d'une nuée ardente à la Montagne Pelée en 1902 - photo Heilprin

 

Ses photos de "nuées ardentes" selon le nom qu'il leur a donné, et ses études sur ces phénomènes sont mondialement connues et restent des modèles de précision.

En voici sa description : " La sortie d'une nuée ardente était accompagnée par un sourd grondement, dû à la production de l’ouverture provisoire par laquelle devait se faire lémission et lécroulement des matériaux solides arrachés ainsi à la carapace du dôme () Au moment des son apparition, la nuée avait laspect dune masse compacte de petite dimension, mais immédiatement elle se gonflait, prenait la forme dun bourgeon mamelonné en forme de choux-fleurs ou de cervelles, creusé de circonvolutions nombreuses,à sinusoités profondes, qui allaient sans cesses en grossissant () Ces circonvolutions roulaient sans trêve les unes sur les autres, se dilatant à chaque tour ; par la suite, le volume de la nuée augmentait à mesure quelle progressait plus avant, et bientôt elle constituait un mur vertical, atteignant parfois quatre mille mètres de hauteur  et savançant A.Lacroix - mt Pele grd.aiguille dessins 1904avec une majesté terrifiante () Les nuées ardentes allant jusquà la mer, à des vitesses variant entre onze et vingt-cinq mètres par seconde, subissaient parfois, à environ trois kilomètres de la côte, là où la pente devient douce,un ralentissement net, et presque un arrêt. () Elles sont constituées par un mélange intime, une sorte démulsion, de matériaux solides en suspension dans la vapeur deau et les gaz () La température des nuées ardentes ne dépassaient pas 1100°C au moment du départ du cratère. Après un trajet de six kilomètres, elle était encore de plus de plus de 200°C. "


Il étudie aussi le processus dédification des dômes et décrit laiguille sommitale de lave pâteuse de la Montagne Pelée.

Aiguille de la Montagne Pelée - évolution d'avril à septembre 1903 - dessins d'A. Lacroix. / Document de l'oeuvre d'Alfred Lacroix, La Montagne Pelée et ses éruptions  (1904)

 

Aiguille - A.Lacroix 1902                         Montagne Pelée - photos de l'aiguille en 1902/1903 - par A. Lacroix

               Document de l'oeuvre d'Alfred Lacroix, La Montagne Pelée et ses éruptions.

 

En 1906, il assiste à l'éruption du Vésuve et en 1908 à celle de l'Etna. En 1911, il étudie le Piton de la Fournaise à la Réunion.

 

FournaiseLacroix1911.jpg

La Réunion - Piton de la Fournaise : Situation des cratères sommitaux en 1911 - Doc. archives Lacroix/ D.Decobecq

 

En 1913, il parcourt la Guinée, le Soudan, l'archipel de Los au large de Conakry, puis l'Amérique du Nord et le Pacifique. A partir de 1914, les voyages s'espacent en raison de la guerre et du dévouement dont il fait preuve pour la charge de secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences où il vient d'être nommé (charge qu'il occupera pendant trente-quatre ans).

 

lacroix_groupe-labo-mineralogie----USM-dpt-histoire-de-la-.jpgA. Lacroix et son groupe au Laboratoire de Minéralogie - photo Museum National d'Histoire naturelle / Dpt. histoire de la Terre.

 Le 1er octobre 1936, il prend sa retraite d'enseignant, mais n'arrête pas son activité. Il décède en 1948.

 

Sources :

- Les Feux de la Terre, histoire de volcans - par M. Krafft - éd. Découvertes Gallimard.

- Museum d'histoire naturelle - Alfred Lacroix, professeur au MNHN - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 25 décembre à 6h du matin, la sismicité du San Cristobal  a augmenté tandis que les émanations de SO2 diminuaient … signe d’obstruction du conduit principal.

L’augmentation de pression a débouché sur une série d’explosion de gaz et cendres vers 8 h.

Le panache est monté à 500 mètres de hauteur avant de se dissiper vers le sud-ouest, puis vers l'ouest. Plusieurs localités ont été atteintes par les retombées de cendres.

Aucune anomalie thermique n'a été repérée par les satellites GOES.

 

2012.12.25--San-Cristobal---Felix-M-Rosales-twitter.jpg

                San Cristobal - le panache de Noël 2012 - photo Felix M. Rosales / via Twitter


2012.12.25-S.Cristobal---Radio-La-Carinosa-copie-1.jpg 

                   San Cristobal - 25.12.2012 - photo  Radio La Cariñosa 97.3 FM

 

nicaragua-volcanoes.gifLe complexe du San Cristobal est formé de cinq édifices volcaniques principaux, situés au Nicaragua, à l'extrémité nord-ouest de la chaîne Marrabios. Le cône le plus jeune est coiffé d'un large cratère de 500 sur 600 mètres, nommé El Chonco.

 

 

Cet évènement rappelle celui du 8 septembre 2012, avec un panache de gaz et cendres se développant à 1500 - 5000 m. Cette éruption explosive fut suivie d’explosions plus petites jusqu’au 13 septembre.

 

08.09.2012-San-Cristobal.jpg

 

Sources :

- Ineter - rapport 25.12.2012 - link

- Global volcanism Program - San Cristobal

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques


La fin d’année s’annonce " chaude " sur le front volcanique !
 

Indonésie- Lokon

Une explosion s’est produite le 24.12à 17h24 locale, générant des chutes de cendres jusqu’à 6 km. de l’évent. Le jour de Noël, vers 6h15 locale, un panache chargé en cendres s’est de nouveau élevé de quelques centaines de mètres au dessus du cratère.

 

2012.12.24--Lokon---Jotje-Lala.jpg                      Lokon - 24.12.2012 - photo Guide Jotje Lala / Facebook

 

Equateur - Tungurahua

Après une journée dans les nuages le 23.12, où ont été enregistrées diverses explosions, il a été possible d'observer l'activité strombolienneau cours de la nuit du 23-24. L'IG la qualifie de "tipo canguilera", c.à.d. avec expulsion de blocs incandescents qui sont montés à plus de 500 m. au dessus du cratère avant d'impacter la partie supérieure du volcan et de rouler sur plus d'un kilomètres sur les flancs ouest.

Malgré la nébulosité forte, l'IG a pu déterminer la présence permanente d'une colonne modérément chargée en cendres s'élevant de 2.000 m. environ au dessus du cratère.


2012.12.23---Tungu--2---Taipe--Santo-IGEPN.jpg

Actividad estromboleana, expulsión de bloques incandescentes, registrada durante la noche del 23 de diciembre de 2012. Fuente: M. Taipe y J. Santo - IGEPN

 

Chili-Argentine : Copahue

Le 24.12, l’activité du volcan, toujours actif, se fait plus discrète, accompagnée d’un faible trémor, et vraisemblablement de manifestations stromboliennes.

Le niveau d’alerte a été retrogradé à orange le 24.12. (Sernageomin / OVDAS)

 

2012.12.23-Copahue---C.A.Ferreyra.jpg                          Chili - Copahue - 23.12.2012 - photo C.A.Ferreyra

 

Kamchatka – Tolbachik

 

Selon Activolcans, l’activité se maintient à un niveau élevé. Le cône principal n’alimente plus qu’une coulée en direction de l’ouest ; un second cône, sur le flanc est du Tolbachinsky Dol, et occupé par un lac de lave, s’est rompu dans la nuit du 23-24.12, libérant la lave qui s’est écoulée en quelques heures sur 5 km. en direction est.

 

2012.12.24-Tolba-3---galyagorshenina.jpg

 

2012.12.24-Tolba-2---galyagorshenina.jpg                     Tolbachik - 24.12.2012 - photos Galyagorshenina

 

 

 

 

Sicile – Etna

Le nouveau cône sud-est a présenté de l’incandescence dans la nuit du 24 au 25. Le 25, les webcams  laissent apercevoir des émissions de cendres.  

 

2012.12.24 Etna 21h22
2012.12.25-7h36-Etna.jpg

               Etna - émission de cendres - webcam INGV Catania 25.12.2012

 

Eoliennes – Stromboli

Le Stromboli a présenté une forte activité le 23.12, avec une coulée de lave sur le flanc nord du cône nord, bien visible sur les webcams lors de la nuit du 23-24. Un effondrement d’une partie de la crête formant la lèvre de la plate-forme cratérique a causé un petit écoulement pyroclastique le 24.12 à 7h30 locale, puis un autre vers 12h30 locale. La coulée de lave n’est plus alimentée dans la journée du 24, mais le 25 en fin d'après-midi, elle réapparait sur la webcam.


2012.12.24 - 0h54 INGV-copie-1                       Stromboli - coulée de débordement le 24.12.2012 - webcam INGV

 

2012.12.24-12h30-INGV.jpg                   Stromboli - effondrement de la lèvre du cratère - webcam INGV 24.12.2012

 

2012.12.25-16h18-coulee-lave-Stromboli.jpg                  Stromboli - 25.12.2012 / 16h18 Webcam INGV

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

 

vladstudio_xmasvolcano_800x600.jpg

 

                                           Joyeux Noël

Frohe Weihnachten         Feliz Navidad                Merry Christmas  

Selamat Natal                        Gleðileg jól                     Buon Natale

Merii Kurisumasu              C Pождеством Xристовом  

Noël ya furaha                       Djoyeus Noyé             

Vrolijk Kerstfeest

 


Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Chili-Argentine : le Copahue est placé en niveau d'alerte rouge.

 

Le SERNAGEOMIN / OVDAS a placé le volcan Copahue en alerte niveau rouge, en raison des caractéristiques sismiques et de l'incandescence observée, correspondant à la présence d'un corps magmatique superficiel pouvant engendrer des coulées de lave et/ou une activité strombolienne.L'intensité des signaux sismiques indiquent une éruption mineure.

L'éruption a été considérée comme un évènement de type phréatique avec un VEI de 1 à 2.concernant le cratère del Agrio, localisé en territoire Argentin.

 

2012.12.22---Copahue---Antonio-Huglich---AFP---NBC-news.jpg

   Copahue - panache et chute de cendres le 22.12.2012 - photo antonio Huglich / AFP / NBC News

 

2012.12.22-14h45-Copahue-Terra-Modis.jpg              Copahue - le panache dérivant SE le 22.12.2012 / 14h45 - Nasa Terra Modis

 

Le Copahue présente pour le moment une activité superficielle, de l'incandescence et une colonne de gaz et cendres montant à 1.000-1.500 mètres avant de dériver vers le sud-est.

La vigilance est recommandée dans un rayon de 15 km. autour du cratère en raison de risques potentiels de lahars, dus à la fonte glaciaire. Cette zone n'est pas habitée.

Sources :

- Sernageomin - link to the webcam

- NBC News - photoblog - link

 

Equateur - Tungurahua

 

Selon l'IGEPN, l'activité reste intense, avec 80 explosions faibles à modérées au cours de la journée du 21.12., accompagnées dans certains cas de projections de blocs impactant les pentes supérieures du Tungurahua.Les mesures de déformation continuent de montrer de l'inflation ... la situation pourrait durer, et générer encore des coulées pyroclastiques.

Dans la nuit du 22.12, le sommet du volcan dégagé laisse apercevoir de l'incandescence et une activité strombolienne.

 

2012.12.22-23h10---de-Acuario.jpg

        Tungurahua - 22.12.2012 / 23h10 - activité strombolienne - photo © José Luis Espinosa Naranjo


2012.12.22-de-Acuario---JLEN.jpg Tungurahua - 22.12.2012  depuis la zone d'Acuario - activité strombolienne - photo © José Luis Espinosa Naranjo

Kamchatka - Plosky Tolbachik

 

Le code reste fixé à orange. Le volcan présente une sismicité forte, avec du trémor volcanique ample, plus de 9,6 mcm/s. Les effusions de lave se poursuivent au niveau de la fissure sud sur le Tolbachinsky Dol, où persiste une anomalie thermique qualifiée de gigantesque.

 

2012.12-Tolba-6----Air-Pano-D.Moiseenko-S.Sedov.jpg                               Tolbackik - panorama par Air Pano 360° - 12.2012

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 Des restes humains ont été découvert sur le site de Kanai Higashiura, dans la préfecture de Gunma, au Japon, ensevelis sous une couche de cendres volcaniques datée du début du 6° siècle.

 

Kanai-Higashiura---archeological-news.jpg             Les archéologues sur le site de fouilles Kanai Higashiura - doc. Archeological News.

 

Kanai-Higashiura-1.jpgKanai-Higashiura-2-.jpg


 

 

 

 

 

Le site , avec les dépôts pyroclastiques et à droite, l'homme en armure  - doc. Prehist.org / Gunma Archaelogical Research Foundation

 

Volcano-Gumma-prefectures.gif  Situation du site des fouilles et des volcans à proximité - l'Haruna-san en 2 - doc. Gunma prefecture

 

Bien que d’autres sites enfouis sous des cendres volcaniques  aient été trouvés précédemment, c’est la première découverte de restes de la Kanai-Higashiura-4-.jpgpériode Kofun. Un autre fait important, l’homme adulte portait une armure lamellaire. Il a été trouvé face contre terre en direction du volcan Haruna, tombé en avant d’une position agenouillée.

 

Armure lamellaire ((kozanekō 小札甲 or keikō 挂甲) - doc.Prehist.org


Son armure, vêtement propre aux élites de l’époque, suggère qu’il fut sans doute un garde d’une riche résidence . D’autres armures de ce type ont été trouvées, mais toujours seules, dans des tombes à côté de leur propriétaire. De nombreuses pointes de flèches, et le squelette d'un enfant, propulsé à cet endroit par une coulée pyroclastique, ont été aussi trouvées à proximité.

 

 Le site de fouilles Kanai Higashiura :


 

 

Le site de Kanai Higashiura a été enseveli suite à l’éruption du dôme de lave Futatsu-dake, faisant partie du complexe Haruna-san, en l’an 550. Les sites voisins de Kuroimine et Nakasuji ont été aussi affectés … leurs niveaux de préservation a poussé les archéologues a appelé la zone " la Pompéi du Japon".

La technique GPR – Ground Penetrating Radar- fut utilisée pour sonder et analyser le terrain sur une décade, permettant d’établir les plans du village proche de Komochi-mura.

 

Futatsu-dake-lava-dome-from-E---S.Nakano-GSJ.JPG          Le cône du Futatsu-dake, vu de l'est - photo S. Nakano / Geological Survey of Japan.

 

Cette violente éruption phréato-plinienne, datée de l’an 520, de VEI 4+,  a émis un volume de 900 Mm³ de téphras.

Ce dôme de lave est situé à l’est de la caldeira de l’Haruna ; il fut la source de deux grandes éruptions au cours du 6° siècle. La seconde, plinienne, est datée de l’an 550 ; de VEI 5, elle a émis un volume de téphras de 1.600 Mm³ et 100 Mm³ de laves.

 

Haruna-san-topo-map2---K.Nakajima-GSJ.JPG                  Haruna-san - carte topographique de K. Nakajima / Geological Survey of Japan.


L’Haruna—san date de plus de 300.000 ans et a produit des éruptions il y a 200.000 et 40.000 ans. Sa caldeira sommitale contient un dôme de lave post-caldeira symétrique : l’Haruna-Fuji. Des coulées de lave visqueuse et des dômes de lave ont été éxtrudés dans et autour de la caldeira ; son côté ouest est partiellement occupé par le lac Haruna.


Haruna-san---lake-Haruna-et-Haruna-Fuji----H.Se-GSJ.JPG

Le complexe Haruna : dans la caldeira, le cône Haruna-Fuji, et la lac Haruna - photo H. Seo / Geological Survey of Japan.


Sources :

- Bangkok Post – Remains of man in armour found at Pompeii of Japan  

- The use og ground penetrating radar to map an ancient village buried by volcanic eruptions-by Miha Tohge & al.

– Prehist Preserving history – Japanese Kofun-period man in elite armour discovered

– Site de la prefecture de Gunma en japonais - link 

- Japanese quaternary volcanoes – Haruna-san - link  

- Global Volcanism Program - Haruna

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Le volcan Copahue, situé à la frontière entre le Chili (région de Biobio) et l’Argentine (province de Neuquén) serait entré en éruption ce 22 décembre 2012.

 

Le niveau d’alerte diffère selon le pays émetteur : l’Argentine le notifie en alerte jaune, tandis que le Chili le porte en alerte orange (d’après le ministre des mines Hernan de Solminihac).

 

Copahue-2012.12.22---Natalia-Bermejo.jpg                      Copahue - 22.12.2012 - photo Natalia Bermejo / via Twitter

 

2012.12.22----Copahue---RDLS-Noticias.jpg                              Copahue - 22.12.2012 - photo RDLS Noticias


Le directeur régional de l’ONEMI a déclaré à la radio Bio Bio Los Angeles que le volcan présente des émissions de cendres depuis 9 heures ce matin. Les sismos ont enregistré des évènements depuis 10h 40 (sans autre précisions).


La colonne de cendres atteint 850 mètres de hauteur, selon les médias de Neuquén ;

le VAAC Buenos Aires indique une émission continue et un panache blanc et gris s’étendant sur 110 km. vers le sud-est du Copahue. Ce service a établi une carte prévisionnelle de déplacement du nuage de cendres.

 

copahue2012 12 22 - VAAC Buenos AiresCartes prévisionnelles de déplacement du nuage de cendres du Copahue pour le 22-23.12.2012 - doc. VAAC Buenos Aires.

 

copahue3.jpg                              Copahue - 22.12.2012 - photo Guillermo de Cesco

 

Aux dernières nouvelles, l'éruption n'a pas modifié le système hydrothermal et aurait décru de façon notoire.

 

D'après le G.V.P., la dernière manifestation éruptive du Copahue date de l'an 2000 : elle fut de type phréato-maglatique, et caractérisée par des explosions qui ont éjecté du matériel juvénile incandescent et des cendres  foncées qui ont recouvert une surface allant jusqu'à plus de 50 km. de la source.

Une étude de 2004 (Varenkamp & al.) concluait que l'évolution des fluides du lac de cratèreau cours du 20° siècle suggère un réveil progressif du volcan.

 

2506cop1.pngCarte géologique simplifiée du Copahue - avec les contours des caldeiras du Pliocène et du Pléistocène et les coulées de lave post-caldeira - Courtesy of A. Bermúdez and D. Delpino.

 


Sources :

- Neuquen : alerta amarilla por humo en el volcan Copahue - link

- Biobio chile - alerta en Argentina por volcan Copahue; se monitorean efectos en Chile - link

- Global Volcanism Program - Copahue

Lire la suite

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog