Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Depuis le dernier paroxysme du 28 décembre, les nouvelles de l'Etna se bousculent, toujours changeantes : l'activité se déplace du NSEC, avec de fortes émissions de cendres provoquant la fermeture de l'aéropprt de Catane, à la Voragine, avec des explosions stromboliennes.

La préfecture de Catane a interdit l'accès à l'etna, sur le versant sud au-dessus de l'altitude 2650 m (cratère Escrivà/Laghetto) et sur le versant nord au-dessus de 2800 m (observatoire Pizzi Deneri).

 

Etna - Des photos de Marco di Marco / Etna Walk témoignent d’une émission de cendres le 04.01.2015 / 15h35 à la Bocca Nuova, suivie quelques minutes plus tard de rejets similaires à la Voragine . - photos Etna Walk / Facebook

Etna - Des photos de Marco di Marco / Etna Walk témoignent d’une émission de cendres le 04.01.2015 / 15h35 à la Bocca Nuova, suivie quelques minutes plus tard de rejets similaires à la Voragine . - photos Etna Walk / Facebook

En Indonésie, trois volcans posent problèmes : le Sinabung, le Soputan et le Tangkubanparahu.

Au Sinabung, l'alimentation en lave de la deuxième coulée s'accompagne d'effondrements générant des coulées pyroclastiques dans une zone sud (au-dessus de Payung). Le VAAC Darwin a élevé le niveau d'alerte aviation à rouge en raison de l'importance des panaches  de cendres émis.

Le PVMBG a élevé le niveau du Soputan à Siaga (3 sur 4) le 26 décembre 2014, suite à la hausse de sismicité depuis mi-décembre et l'apparition de "Drumbeats".

Les risques sont principalement localisés versant ouest, susceptibles de subir des coulées pyroclastiques.

Le Tangkubanparahu, localisé sur Java au nord de Bandung, est passé le dernier jour de 2014 en alerte niveau 2, suite à une modification de sa sismicité. La menace concerne surtout les flancs est et nord-est du volcan, étant donné l'ouverture du cratère Kawah ratu de ce côté.

Sinabung le 3 janvier 2015, vu de Gundaling Hill and Jaranguda à 12 km du volcan - photo endrolew@ / Twitter.

Sinabung le 3 janvier 2015, vu de Gundaling Hill and Jaranguda à 12 km du volcan - photo endrolew@ / Twitter.

Soputan - le sommet et le dôme entre fin décembre 2014 et le 5 jenvier 2015 - doc. PVMBG

Soputan - le sommet et le dôme entre fin décembre 2014 et le 5 jenvier 2015 - doc. PVMBG

Tangkubanparahu - Zone hydrothermale du cratère Kawah ratu le 3 janvier 2015 - photos PVMBG / Twitter

Tangkubanparahu - Zone hydrothermale du cratère Kawah ratu le 3 janvier 2015 - photos PVMBG / Twitter

Au Kamchatka, la croissance continue du dôme de lave du Klyuchevskoy s'accompagne d'incandescence et de coulées pyroclastiques. Des explosions sont rapportées par le KVERT les 26 et 29 décembre, avec des panaches de cendres montant à plus de 8-9 km a.s.l., ainsi qu'une activité de type strombolien le 4 janvier 2015.

Klyuchevskoy - activité strombolienne du 4 janvier 2015 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

Klyuchevskoy - activité strombolienne du 4 janvier 2015 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna - activité à la Voragine ce 03.01.2015 / 20h01

Etna - activité à la Voragine ce 03.01.2015 / 20h01

Après les émissions de cendres du 2 janvier au niveau du nouveau cratère sud-est de l’Etna, qui ont cessé en soirée, le trémor est resté à des valeurs supérieures à la normale.

Il reflétait l’éveil de la Voragine, dont la dernière activité remonte à février-mars 2013. D’après Boris Behncke, des lueurs ont commencé à être détectées à l’aube du 2 janvier, révélant une activité faible du cratère. Aux premières heures du 3 janvier, l’activité de la Voragine s’est intensifiée, avec des projections stromboliennes, accompagnées d’émissions diluées de cendres.

Dans l’impossibilité de contacter l’INGV ce matin, d’autres nouvelles suivront dès que possible.

 

After ash emissions from January 2 at the new South East crater of Etna, which ended in the evening, the tremor remained at above normal values.
It reflected the awakening of Voragine ... the last activity was in February-March 2013. According to Boris Behncke, volcanologist at INGV, glows began to be detected at the beginning of January 2, revealing a low activity of the crater. In the early hours of January 3, the activity of Voragine has intensified, with Strombolian projections, along with dilute emissions of ash.
Unable to contact the INGV this morning other news will follow as soon as possible.

Etna - variations du trémor depuis le début de l'année - doc. INGV Catania

Etna - variations du trémor depuis le début de l'année - doc. INGV Catania

Etna - projections stromboliennes du cratère de la Voragine - photo Boris Behncke 03.01.2015

Etna - projections stromboliennes du cratère de la Voragine - photo Boris Behncke 03.01.2015

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Le Laacher See : un lac remplit le cratère d'explosion, le maar, du volcan Laacher See - photo Bernard Duyck

Le Laacher See : un lac remplit le cratère d'explosion, le maar, du volcan Laacher See - photo Bernard Duyck

Le Laacher See autrement … une escapade chez les Celtes et les Romains.

L’éruption dite du Laacher See n’a pas seulement bouleversé la région il y a 13.000 ans environ, elle a aussi laissé une impressionnante quantité de tuf et ponces.

Ces ressources ont été exploitées dès l’époque romaine, voici quelques 2.000 ans. La plus grande mine de tuf au nord des Alpes, aussi appelée carrière de Meurin, est située à Kretz, dans l’Eifel.

Römerbergwerk / Meurin - photo Hochgeladen von Schängel

Römerbergwerk / Meurin - photo Hochgeladen von Schängel

Romerbergwerk in Meurin - à gauche, traces de pics de l'époque romaine dans le tuf - photo grenswetenschap.nl -à droite, bloc de tuf - photo FlickrRomerbergwerk in Meurin - à gauche, traces de pics de l'époque romaine dans le tuf - photo grenswetenschap.nl -à droite, bloc de tuf - photo Flickr

Romerbergwerk in Meurin - à gauche, traces de pics de l'époque romaine dans le tuf - photo grenswetenschap.nl -à droite, bloc de tuf - photo Flickr

Le tuf volcanique était exploité dans des galeries poussiéreuses et sombres, avant d’être remonté en surface. Un musée aux allures futuristes permet de visiter ces galeries et puits, impeccablement protégées.

Les techniques d’exploitation anciennes, et la vie des mineurs et légionnaires romains sont mises en valeur par les outils modernes de la muséologie, dans un archéosite.

Romerbergwerk in Meurin - grue servant à remonter les blocs de tuf - doc. Vulkanpark Eifel

Romerbergwerk in Meurin - grue servant à remonter les blocs de tuf - doc. Vulkanpark Eifel

Quel était le menu proposé aux ouvriers ?

Les repas se composaient essentiellement de pain, agrémenté de fruits, petits légumes, de soupe de haricots, de fromage… le " Moretum " était constitué de fromage frais, et d’herbes aromatiques, pignons de pin et/ou noisettes. Le grain qui leur était alloué, de l’orge, de l’épeautre et du blé, était pilé au mortier ou broyé au moulin à farine, puis cuit au four, qui chauffait aussi l’habitation.

Romerbergwerk in Meurin - cuisine de l'époque romaine reconstituée, avec son mortier et son moulin à farine - photos Vulkanpark Eifel
Romerbergwerk in Meurin - cuisine de l'époque romaine reconstituée, avec son mortier et son moulin à farine - photos Vulkanpark Eifel

Romerbergwerk in Meurin - cuisine de l'époque romaine reconstituée, avec son mortier et son moulin à farine - photos Vulkanpark Eifel

Nickenich / Eifel - Tumulus romain  - photo Vulkanpark Eifel

Nickenich / Eifel - Tumulus romain - photo Vulkanpark Eifel

Les romains ont envahi cette terre, peuplée par des Celtes, au premier siècle de notre ère. A Nickenich, nom d’origine Celte, un tumulus construit en tuffeau, une tombe romaine en forme de rotonde, documente cette occupation de la cité, appelée alors Nigidiacum, et sa romanisation.

Au cinquième siècle après Jésus-Christ, les Romains ont été chassés par la peuplade germanique des franconiens qui sont devenus les nouveaux colons du pays.

Sources :

- Vulkanpark Eifel - link

- Zu gast rund um den Laacher See - link

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après l’intense mais très bref paroxysme du 28 décembre 2014, qui a débuté vers 17h50 pour se terminer à 21h, accompagné de fontaines et coulées de lave en direction est et nord-est, et des retombées de lapilli  sur Milo, Fornazzo, San Alfio et Giarre, le volcan s’est remis à émettre de grandes quantités de cendres ce 2 janvier 2015.

Etna - le paroxysme du 28.12.2014 - photo Francesco Managlia  / Twitter

Etna - le paroxysme du 28.12.2014 - photo Francesco Managlia / Twitter

Etna - émissions de cendres du 02.01.2015 - photo Turri Caggegi / iEtna

Etna - émissions de cendres du 02.01.2015 - photo Turri Caggegi / iEtna

Le vent fort a couché la colonne de cendres sur le flanc sud-ouest, et a justifié la fermeture de l'aéroport de Catane.

Pour le moment,  on n’observe qu’une petite augmentation (stable) du trémor.

Etna - à gauche, courbe du trémor ce 02.01.2015 / à 16h34 - doc. INGV Catania - à droite, zones de dispersion prévisionnelle des cendres - doc.Ash Malta - un clic pour agrandirEtna - à gauche, courbe du trémor ce 02.01.2015 / à 16h34 - doc. INGV Catania - à droite, zones de dispersion prévisionnelle des cendres - doc.Ash Malta - un clic pour agrandir

Etna - à gauche, courbe du trémor ce 02.01.2015 / à 16h34 - doc. INGV Catania - à droite, zones de dispersion prévisionnelle des cendres - doc.Ash Malta - un clic pour agrandir

Etna 02.01.2015 - le NSEC et la fissure ouverte sur son flanc -  photo Fabio Caltabiano / Etna Hike

Etna 02.01.2015 - le NSEC et la fissure ouverte sur son flanc - photo Fabio Caltabiano / Etna Hike

Etna - émissions de cendres 02.01.2015 / 11h10 - webcam Etnatrekking schienna

Etna - émissions de cendres 02.01.2015 / 11h10 - webcam Etnatrekking schienna

Etna - 02.01.2015 - photo Irina Kotova / Etnanativo

Etna - 02.01.2015 - photo Irina Kotova / Etnanativo

Etna Time Lapse, Volcanic Ash Emission / Turri Caggegi

Sources:

- INGV Catania

- iEtna / Turri Caggegi

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Gina Ster a débuté son activité artistique en Roumanie en intégrant le groupe Art738, avec ses collègues Gabi Agu et Zoita. Tout en gardant leur spécificité, ces artistes ont exposé ensemble, appris les uns des autres … exercice qu’elles recommandent d’ailleurs.

Elle peint sur toile et sur d’autres supports, où son inspiration l’emmène. Elle aime le faire seule, mais aussi avec d’autres amis artistes.

" Volcano getting mad "  par Gina Ster & Dark - oeuvre éphémère dans le Parc Cismigiu à Bucarest.

" Volcano getting mad " par Gina Ster & Dark - oeuvre éphémère dans le Parc Cismigiu à Bucarest.

Avec son ami Dark, ils ont décidé de peindre une fresque au parc Cismigiu, le jardin public le plus ancien de Bucarest, inauguré en 1860 et situé au centre-ville.

Un panneau de 14 mètres de long a été mis à disposition d’artistes «  un peu fous ». Ils se sont lancés un matin d’été vers 8heures au matin et ont peint cette fresque à la bombe et au pinceau, qu’ils ont intitulé "Volcano getting mad " en quelques huit heures.

Voici quelques photos de cette réalisation en binôme:

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - 1° étape matinale : l'arrière-plan.

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - 1° étape matinale : l'arrière-plan.

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - progression en journée

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - progression en journée

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - l'oeuvre en fin d'après-midi

" Volcano getting mad" par Gina Ster & Dark - l'oeuvre en fin d'après-midi

Comme elle le dit elle-même : " S’adapter à quelque chose de nouveau n’est pas une tâche facile, mais je l’aime beaucoup. C’est une adaptation à mon rêve, et je la perçois comme naturelle. (…) ma peinture respire l’air de la Hollande, de la Sicile ou de la Corse, et seul Dieu sait ce qui va suivre. J’ai beaucoup d’idées et de désirs. J’essaie juste de rester concentré et de continuer à progresser. »

Sources:

Art738 group - Gins Ster

Lire la suite

<< < 1 2 3

Articles récents

Hébergé par Overblog