Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Les paramètres visuels et la sismicité restent alarmants au Sinabung. Selon le BNPB, 116 avalanches se sont produites Dimanche, et les coulées pyroclastiques ont atteint 3.000 à 3.500 mètres vers le sud-est, accompagnée d’un nuage co-pyroclatique montant à 3.000 mètres.

Ce lundi 19 juin, 67 avalanches ont été comptabilisée à la mi-journée.La coulée pyroclastique de 19h18 a parcouru 3.000 mètres, arrosant de cendres le village de Kabanjahe.

Le BNPB conclue son rapport en ajoutant que dans de telles conditions, l’éruption risque de durer  un certain temps encore.

Sinabung - Coulée pyroclastique du 29.06.2015 - 14h10 - photo endrolew@

Sinabung - Coulée pyroclastique du 29.06.2015 - 14h10 - photo endrolew@

Sinabung  et une coulée pyroclastique, vus du sud-est, le 29 juin à 15h02 et 15h08 - photos endrolew@
Sinabung  et une coulée pyroclastique, vus du sud-est, le 29 juin à 15h02 et 15h08 - photos endrolew@

Sinabung et une coulée pyroclastique, vus du sud-est, le 29 juin à 15h02 et 15h08 - photos endrolew@

La vie n’est pas rose pour les voisins du volcan !

A l’heure actuelle, le nombre de réfugiés s’élève à 3150 familles, soit 10.645 personnes. Parmi celles-ci, un groupe spécialement vulnérable compte 780 personnes âgées, 76 femmes enceintes et 967 nourrissons et jeunes enfants.

Avec la répétition des coulées pyroclastiques, les habitants qui vivent de l’agriculture doivent quitter leurs terres … certains refusent, d’autres insistent pour retourner rapidement dans leur village, où se trouve leur gagne-pain, et ce malgré le danger. Pour certains, leur maison a été détruite … et les moyens de reconstruction manquent : des personnes seraient prêtes à vivre plus loin du volcan, mais il faut de l’argent pour déménager et repartir de zéro, ce qui veut dire vendre d’abord  une maison, que personne ne veut plus acheter.

 Sinabung - évacuations dans le village de Sukanalu / Karo district - photo Ulet Infansasti - Getty images / 18.06.2015

Sinabung - évacuations dans le village de Sukanalu / Karo district - photo Ulet Infansasti - Getty images / 18.06.2015

Cette photo exprime le désespoir et l'impuissance des habitants face au volcan - photo  Beawiharta / Reuters

Cette photo exprime le désespoir et l'impuissance des habitants face au volcan - photo Beawiharta / Reuters

Les agrumes détruits par les cendres du Sinabung - photo endrolew@ 03.2015

Les agrumes détruits par les cendres du Sinabung - photo endrolew@ 03.2015

Les cendres émises par le Sinabung paralysent les activités économiques, touchant particulièrement les agriculteurs et les planteurs. Près de 47.000 hectares sont endommagés. Les plus grands dommages sont survenus dans les plantations de piment et d’agrumes, empêchant les récoltes et détruisant les cultures. Le total des pertes et dommages atteint dans ces secteurs d’activité 817 milliards de Rupiah (plus de 100 millions de dollars).

Difficile de faire sécher le café dans de telles conditions  - photo Binsar Bakkara / Associated Press 06.2015

Difficile de faire sécher le café dans de telles conditions - photo Binsar Bakkara / Associated Press 06.2015

" Living under an active volcano " -  photo  Mbah Lëwå / 04.2015 / Sinabung

" Living under an active volcano " - photo Mbah Lëwå / 04.2015 / Sinabung

La vie dans les villages et villes touchées est elle aussi difficile, car l’activité est perturbée par les chutes de cendres et leur remobilisation par le trafic.

Dans les cendres du Sinabung, à Berastagi - photo Endrilew@ / 06.2015

Dans les cendres du Sinabung, à Berastagi - photo Endrilew@ / 06.2015

Le village de Berastagi sous les cendres, le 25.06.2015 / 16h58 - photo endrolew@

Le village de Berastagi sous les cendres, le 25.06.2015 / 16h58 - photo endrolew@

La vie va-t-elle s'éteindre près du Sinabung ? - photo endrolew@

La vie va-t-elle s'éteindre près du Sinabung ? - photo endrolew@

Sources:

- BNPB - Hujan Abu Terus Menerus Di Sinabung, Kerugian Pertanian Rp 817 Milyar - link

- NDTV - Agence France-Presse - Precarious Existence in Shadow of Indonesian Volcano - link

- photos de Mbah Lëwa et des agences de presse.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

En Equateur, l’activité du Reventador  est considérée comme élevée. L’observation montre des émissions de vapeur peu énergétiques, mais à la caméra thermique une coulée de lave s’épanche sur le flanc sud-est. Les pluies ont généré des lahars.

L’activité sismique se décline en 35 explosions, 19 séismes LP et 10 épisodes de trémor lié aux émissions.

Source : IGEPN 28.06.2015

Coulée de lave au Reventador - Doc. IGEPN

Coulée de lave au Reventador - Doc. IGEPN

Sur Isabela, aux Galapagos, la combinaison des images thermiques, numériques et satellites des observations pratiquées entre le 29 mai et le 12 juin, a permi d’établir une carte des zones couvertes par les coulées de lave depuis le début de l’éruption du volcan Wolf. Elle reste provisoire, car les effusions de lave se poursuivent dans la caldeira, où les coulées ont couvert une grande partie des laves émises intra-caldeira en 1982.

Sources :

- IGEPN – link 

- Mirova

Wolf - anomalie thermique haute du 28.06.2015 - doc. Mirova

Wolf - anomalie thermique haute du 28.06.2015 - doc. Mirova

Delimitación preliminar de las zonas cubiertas por los flujos de lava que han sido emitidas hasta la fecha por la erupción del volcán Wolf. (Base Google Earth).

Delimitación preliminar de las zonas cubiertas por los flujos de lava que han sido emitidas hasta la fecha por la erupción del volcán Wolf. (Base Google Earth).

Sur l’île de Java, le niveau d’alerte du Raung a été relevée à III / Siaga ce 29 juin 2015 à 9h locale par le PVMBG. Les éruptions demeurent peu importantes, et concernent l’intérieur de la caldeira. Les populations locales ne sont pas mise en danger, la zone de 3 km autour du sommet étant inhabitée.

Sources :

- PVMBG – link  

- Médias : Surya on line & Tempo

Localisation du Raung - doc ULB

Localisation du Raung - doc ULB

Le Sinabung / Sumatra présente son activité habituelle, qui semble toujours en hausse de jour en jour. Les retombées de cendres gênent fortement les populations sous le vent.

Sinabung - 28.06.2015 / 2h39 & 2h40 - photos endrolew@
Sinabung - 28.06.2015 / 2h39 & 2h40 - photos endrolew@

Sinabung - 28.06.2015 / 2h39 & 2h40 - photos endrolew@

Les cendres du Sinabung sur Berategi - photo Iban Bajaj

Les cendres du Sinabung sur Berategi - photo Iban Bajaj

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Retour au Cap Blanc Nez, pour reparler de la couche de craie du Cénomanien, dite de la " craie bleue ".

La falaise du Cap Blanc Nez à marée haute, vue du petit Blanc Nez - photo Matthieu Debailleul

La falaise du Cap Blanc Nez à marée haute, vue du petit Blanc Nez - photo Matthieu Debailleul

C’est dans cette couche de craie que le tunnel sous le détroit de La Manche a été foré, à une profondeur comprise entre 40 mètres et plus de 100 mètres sous le fond marin.

Profil géologique des terrains dans lesquels a été creusé le tunnel sous la Manche - d'après Image Channel Tunnel geological profile / Commander Keane.

Profil géologique des terrains dans lesquels a été creusé le tunnel sous la Manche - d'après Image Channel Tunnel geological profile / Commander Keane.

Ce détroit appelé Pas de Calais, ou Strait of Dover par nos amis Anglais, marque la limite entre la Mer du Nord et la Manche / the English Channel, et sépare ou uni, selon les points de vue, l’Europe continentale à la Grande-Bretagne.

Les falaises de craie qui habille les côtes des deux côtés du détroit nous rappellent qu’il s’est ouvert et refermé plusieurs fois au cours de son histoire … à une époque où la Grande-Bretagne était joignable à pied.

En haut, Réseau de paléovallées durant la dernière glaciation, il y a 25.000 à 20.000 ans - en bas, le Fleuve Manche à la même période - doc. Le fleuve Manche, au cours du Dernier Maximum Glaciaire (-25à-20 ka), tiré de Toucanne (2007), modifié de Elhers et Gibbard (2004)
En haut, Réseau de paléovallées durant la dernière glaciation, il y a 25.000 à 20.000 ans - en bas, le Fleuve Manche à la même période - doc. Le fleuve Manche, au cours du Dernier Maximum Glaciaire (-25à-20 ka), tiré de Toucanne (2007), modifié de Elhers et Gibbard (2004)

En haut, Réseau de paléovallées durant la dernière glaciation, il y a 25.000 à 20.000 ans - en bas, le Fleuve Manche à la même période - doc. Le fleuve Manche, au cours du Dernier Maximum Glaciaire (-25à-20 ka), tiré de Toucanne (2007), modifié de Elhers et Gibbard (2004)

Le paléo-fleuve Manche / la Channel river y coulait. Son histoire est complexe et sous le contrôle de la tectonique et de l’extension des glaciers du Pléistocène.

Auparavant, la Manche occidentale a fonctionné au Pliocène comme un golfe, avec une embouchure / ligne de rivage évoluant selon les variations du niveau de la mer.

L’établissement de vastes calottes glaciaires de plusieurs kilomètres d’épaisseur au Pliocène moyen lui a donné sa plus grande importance … dans cette configuration maximale, le fleuve Manche récoltait les eaux des fleuves contemporains : Orne, Seine, Somme, Tamise, Rhin, Meuse, Weser, Ems, Elbe ainsi que les eaux de fonte des calottes glaciaires britannique, scandinave et alpine (via le Rhin). La taille de son bassin versant est alors estimée à 1,2 million de kilomètres carrés.

Le lac glaciaire Elstérien il y a 450.000 ans - à gauche, doc. Gupta & al. - à droite, doc. Cohen, Gibbard et Busschers, 2005. - un clic pour agrandirLe lac glaciaire Elstérien il y a 450.000 ans - à gauche, doc. Gupta & al. - à droite, doc. Cohen, Gibbard et Busschers, 2005. - un clic pour agrandir

Le lac glaciaire Elstérien il y a 450.000 ans - à gauche, doc. Gupta & al. - à droite, doc. Cohen, Gibbard et Busschers, 2005. - un clic pour agrandir

Au cours du Pléistocène, un barrage glaciaire a empêché l’écoulement de la Tamise et du Rhin / Meuse dans la Mer du Nord, et formé un lac glaciaire au nord-est de l’anticlinal Weald-Artois ; au sud-ouest de celui-ci, une paléo-vallée plus basse reliait l’actuelle Grande-Bretagne au continent.

Deux débordements gigantesques vont couper cette connexion.  Le premier se produit il y a environ 425.000 ans, et l’eau qui cascade en force, plus d’un million de mètres-cubes par seconde, va creuser et agrandir le pas de Calais et inonder ces basses terres, en laissant des îles en forme de diamant retrouvées lors des explorations au sonar dans l’actuelle Manche.

La seconde inondation, plus importante que la première, se produit il y a environ 225.000 ans ; elle va couper en deux la mince péninsule restante.

Une étude de 2007conclue que la Manche / English Channel a été créée par érosion du pont terrestre unissant le Weald en Grande-Bretagne et le Boulonnais en France. Des portions plus résistantes de craie ont laissé de part et d’autre les falaises blanches de Douvres (White Cliffs of Dover) et le Cap Blanc Nez.

Localisation de l'anticlinal Weald - Artois  - doc. Wikipedia

Localisation de l'anticlinal Weald - Artois - doc. Wikipedia

Les falaises de craie du Blanc Nez et les White cliffs of Dover.Les falaises de craie du Blanc Nez et les White cliffs of Dover.

Les falaises de craie du Blanc Nez et les White cliffs of Dover.

 Les falaises de craie de Douvres / White cliffs of Dover - photo Immanuel Giel

Les falaises de craie de Douvres / White cliffs of Dover - photo Immanuel Giel

A moins que ce ne soit un phénomène de rifting, un effondrement brutal entre deux failles, qui ne soit la cause de l’envahissement de la paléo-vallée par les eaux, les falaises de Douvres et du Blanc Nez marquant les bords de la cassure.

Le fleuve Manche devrait voir à nouveau le jour lors de la prochaine période glaciaire … dans une "autre vie" !

 

L’érosion permanente des falaises des deux côtés de la Manche les fait reculer toujours plus … modifiant le pied de celles-ci, et aussi le tracé des chemins qui les dominent.

Deux exemples :

- sur le Blanc Nez, où un blockhaus s’est cassé en laissant des restes de béton sur la plage,

- ou encore sur les falaises de Douvres, où en 2011, une zone de la grandeur d’un terrain de foot s’est effondrée, laissant une cicatrice bien blanche et un delta de craie en bordure du Channel.

Ceci rend ces endroits dangereux, mais intéressants pour les chercheurs de fossiles … qui se renouvellent au pied des éboulis sous cette action naturelle destructrice.

Cap Blanc Nez - blockhaus éventré au sommet de la falaise du Petit Blanc Nez et vestiges sur la plage - photo Bernard Duyck 2015

Cap Blanc Nez - blockhaus éventré au sommet de la falaise du Petit Blanc Nez et vestiges sur la plage - photo Bernard Duyck 2015

Sources :

- Geologie info- Un aperçu de la géologie du Boulonnais – par André Holbecq - link

- Le GR du littoral, de Bray-Dunes à Berck – par Pierre Leflon – link

- Falaises de craie - link

- Falaises de craie - le Cap Blanc Nez - link

- Geology of Dorset: The Cretaceous rocks - link

- Daily Mail - The crumbling cliffs of Dover: Now France is even further away as thousands of tons of chalk crash into sea after frost and drought - link


 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015 / 16h environ - Hasron David Ginting via  Beidar Sinabung

Coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015 / 16h environ - Hasron David Ginting via Beidar Sinabung

Nouvelles brèves du Sinabung dont l’activité effusive s’accompagne d’effondrements répétés du lobe de lave, et de coulées pyroclastiques.

Aujourd’hui, 25.06.2015, on remarquera deux épisodes.

- Vers 8h39 /8h40, la coulée a parcouru 3.500 mètres , accompagnée d’un panache de 4.000 mètres.

Sinabung coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015  / 8h40 - photo Desa Perteguhen via Facebook

Sinabung coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015 / 8h40 - photo Desa Perteguhen via Facebook

Sinabung coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015  / 8h39 -  un clic pour agrandir - photos Armen / PVMBGSinabung coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015  / 8h39 -  un clic pour agrandir - photos Armen / PVMBG

Sinabung coulée et nuage co-pyroclastique du 25.06.2015 / 8h39 - un clic pour agrandir - photos Armen / PVMBG

- Et vers 16 h. locale, la coulée a battu des records ; elle a parcouru, selon le PVMBG, 4.500 m, accompagnée d’un nuage co-pyroclastique montant à 5.000 mètres. Le vent de direction sud-est a poussé les cendres sur une grande zone est.

Sinabung - le développement de la coulée pyroclastique du 25.06.2015, entre 16h16 et 16h18; notez la vitesse at l'amplitude du phénomène ! - photos endrolew@Sinabung - le développement de la coulée pyroclastique du 25.06.2015, entre 16h16 et 16h18; notez la vitesse at l'amplitude du phénomène ! - photos endrolew@
Sinabung - le développement de la coulée pyroclastique du 25.06.2015, entre 16h16 et 16h18; notez la vitesse at l'amplitude du phénomène ! - photos endrolew@

Sinabung - le développement de la coulée pyroclastique du 25.06.2015, entre 16h16 et 16h18; notez la vitesse at l'amplitude du phénomène ! - photos endrolew@

Les cendres du Sinabung au-dessus de Berastagi le 25.06.2015, à 16h58 - photo endrolew@

Les cendres du Sinabung au-dessus de Berastagi le 25.06.2015, à 16h58 - photo endrolew@

News briefs from Sinabung whose effusive activity is accompanied by repeated lava lobe collapses and pyroclastic flows: today 06.25.2015, note two episodes.

Around 8:39 / 8:40, the pyroclastic flow traveled 3,500 meters, accompanied by a plume 4,000 meters.

And about 16 h. local time,  the flow broke records; it has traveled, as PVMBG, 4.500 m, together with a co-pyroclastic cloud amount of 5.000 meters. The southeasterly winds pushed the ash over a large eastern area .

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Quelques kilomètres et environ 50 millions d’années séparent le Cap Blanc Nez et le Cap Gris Nez ; on passe du Crétacé au Blanc Nez au Jurassique au Gris Nez.

La Plage de la Sirène, à proximité immédiate du Cap Gris Nez constitue un véritable « musée de la tectonique plicative. On peut y découvrir un bel anticlinal, dont l’importante flexure des couches est liée au plissement alpin. Le  pendage des couches s'accentue à mesure qu'elles s'approchent de l'estran (vers le Nord) pour atteindre une position subverticale.

Un anticlinal est un pli d’une couche géologique de forme convexe, en forme de dôme ; la couche la plus récente est à l’extérieur du pli.

Nous sommes en présence d’argiles et marnes calcaires noires du Kimméridgien, les argiles de Châtillon et de grès portlandiens, les Grès de la Crèche, plus jaune(Tithonien)

Cap Gris Nez - Plage de la Sirène - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - Plage de la Sirène - photo © Bernard Duyck 2015

L'anticlinal du Cap Gris Nez, sur la plage de La Sirène - photo © Bernard Duyck 2015

L'anticlinal du Cap Gris Nez, sur la plage de La Sirène - photo © Bernard Duyck 2015

L'anticlinal du Cap Gris Nez, les différentes couche - l'étoile verte marque une cassure , mise en évidence sur la photo de droite - un clic pour agrandir -  photo © Bernard Duyck 2015L'anticlinal du Cap Gris Nez, les différentes couche - l'étoile verte marque une cassure , mise en évidence sur la photo de droite - un clic pour agrandir -  photo © Bernard Duyck 2015

L'anticlinal du Cap Gris Nez, les différentes couche - l'étoile verte marque une cassure , mise en évidence sur la photo de droite - un clic pour agrandir - photo © Bernard Duyck 2015

Kimméridgien (-152 /-157 Ma)  et Tithonien (-145 /-152 Ma) dans le Jurassique supérieur

Kimméridgien (-152 /-157 Ma) et Tithonien (-145 /-152 Ma) dans le Jurassique supérieur

Le Banc des Epaulards marque l’existence sur la plage d’un anticlinal érodé amputé en affleurement d’un de ses flancs.

La tectonique est ici compliquée : comme le dit André Holbecq, nous constatons qu’il n’y a pas un pli, mais des plis recoupés par des failles.

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : le Banc des Epaulards, un anticlinal érodé - photo Patrick De Wever

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : le Banc des Epaulards, un anticlinal érodé - photo Patrick De Wever

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : le Banc des Epaulards, vu du niveau de la plage - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : le Banc des Epaulards, vu du niveau de la plage - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : pendage subvertical des roches - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez / Plage de La Sirène : pendage subvertical des roches - photo © Bernard Duyck 2015

Les falaises du Gris Nez, et celles du "Cran aux œufs" plus au sud, représentent le seul exemple en Europe de falaise à soubassement de marnes Kimméridgiennes , recouvertes de sables et lentilles de grès. Ces blocs en forme d’œuf proviennent de l’éboulement de moellons des Grès de la Crèche, qui se sont déchaussés de la formation sableuse.

Cap Gris Nez - "Oeuf" de grès déchaussé et tombé sur la plage - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - "Oeuf" de grès déchaussé et tombé sur la plage - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - grès mamelonnés - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - grès mamelonnés - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - grès mamelonnés - photo © Bernard Duyck 2015

Cap Gris Nez - grès mamelonnés - photo © Bernard Duyck 2015

Sources :

- Geologie info- Un aperçu de la géologie du Boulonnais – par André Holbecq - link

- Le GR du littoral, de Bray-Dunes à Berck – par Pierre Leflon – link

- Planet Terre ens-lyon - Un musée des mini-plis dans le Jurassique supérieur du cap Gris-Nez, Pas de Calais  / Pierre Thomas - link 

- Structure et évolution des falaises gréseuses et argileuses du cap Gris-Nez (Boulonnais, France) – Pierre Guillaume - link

- Parc Naturel  Régional des Caps et Marais d’Opale – Biodiversité en Caps et Marais d’Opale – link

- Etude morphologique des falaises du Cap Gris Nez – JF Vangilve  / Univ. De Lille Géographie physique - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

La réunion L.A.V.E. des 13 et 14 juin avait pour objet, outre nos retrouvailles et les projections de films et diaporamas, des excursions dans la région des Deux Caps, le Blanc Nez et le Gris Nez, situés dans le Boulonnais.

Ces excursions organisées par Sylvie et Daniel Chereau, ainsi que par Pierre Leflon, ont été documentées et commentées par André Holbecq, notre minéralogiste.

Le départ de l'excursion, avec derrière le parking, la tranchée du Cran d'Escalles et la falaise du Petit Blanc Nez , tout au fond le Gris Nez, vus du sommet du Grand Blanc Nez  - photo © Bernard Duyck 2015

Le départ de l'excursion, avec derrière le parking, la tranchée du Cran d'Escalles et la falaise du Petit Blanc Nez , tout au fond le Gris Nez, vus du sommet du Grand Blanc Nez - photo © Bernard Duyck 2015

De gauche à droite, le Grand Blanc Nez avec l'obélisque de la Dover Patrol, le Cran d'Escalles et le Petit Blanc Nez - photo © Bernard Duyck 2015

De gauche à droite, le Grand Blanc Nez avec l'obélisque de la Dover Patrol, le Cran d'Escalles et le Petit Blanc Nez - photo © Bernard Duyck 2015

Le départ de la balade se fait au parking du Cran d’Escalles : c’est une dépression du terrain permettant l'accès à la mer, une saignée dans la craie blanche de la falaise, appelée "cran" dans le Boulonnais, et "valleuse" en Normandie.

Le Cran d'Escalles en 1910 - carte postale archives Delcampe

Le Cran d'Escalles en 1910 - carte postale archives Delcampe

Carte géologique du nord de la France  -  craies et marnes Cénomanien, en vert bronze & formations du Jurassique, en gris  -  doc. BRGM

Carte géologique du nord de la France - craies et marnes Cénomanien, en vert bronze & formations du Jurassique, en gris - doc. BRGM

Petit Blanc Nez - échantilonnage au pied de la falaise - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - échantilonnage au pied de la falaise - photo © Bernard Duyck 2015

Le Cénomanien dans l'échelle du temps géologique / au Crétacé.

Le Cénomanien dans l'échelle du temps géologique / au Crétacé.

Les craies exposées sur la falaise du Petit Blanc Nez et les amas de blocs à son pied appartiennent au Cénomanien inférieur, subdivision du Crétacé.

Ce terrain est riche en fossiles d’animaux marins qui ont vécu là il y a environ 100 millions d’années … éponges, arthropodes, brachiopodes, différents mollusques dont des céphalopodes (ammonites) et des échinodermes. On peut avec chance y retrouver des traces de squale, d’ichtyosaure et de ptérodactyle.

Que peut contenir la craie ? - doc. Craies- crihan.fr

Que peut contenir la craie ? - doc. Craies- crihan.fr

Petit Blanc Nez - fossiles de spongiaire / Plocoscyphia - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - fossiles de spongiaire / Plocoscyphia - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - empreinte de mollusque - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - empreinte de mollusque - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - fossille de spongiaire / Plocoscyphia meandrina / identification André Holbecq - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - fossille de spongiaire / Plocoscyphia meandrina / identification André Holbecq - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - empreinte de mollusque et pyrite - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - empreinte de mollusque et pyrite - photo © Bernard Duyck 2015

La craie renferme aussi du silex, roche siliceuse très dure composée de calcédoine et d’opale de couleur variable qui y forme des rognons.

Dans les bancs de galets, on trouve des nodules de pyrite, un disulfure de fer contenant diverses impuretés. Dégagés, les échantillons de pyrite  sont difficiles à conserver, et se décomposent en oxydes de fer et sulfate (son nom, pyrite, est attribué à Dioscoride qui en fait la première mention en l’an 50, Pyros signifiant feu en grec … car frappée par un silex, elle produit des étincelles capables d’enflammer de l’amadou)

Petit Blanc Nez - à gauche, échantillon de silex - à droite, nodules de pyrite - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - à gauche, échantillon de silex - à droite, nodules de pyrite - photo © Bernard Duyck 2015

Dans les fissures, l’eau très calcaire peut y déposer des cristaux de calcite.

Petit Blanc Nez  - de la calcite - photo © Bernard Duyck 2015

Petit Blanc Nez - de la calcite - photo © Bernard Duyck 2015

A suivre : le Cap Gris Nez

Sources :

- Geologie info- Un aperçu de la géologie du Boulonnais – par André Holbecq - link

- Le GR du littoral, de Bray-Dunes à Berck – par Pierre Leflon – link

- Falaises de craie - link

- Falaises de craie - le Cap Blanc Nez - link

- De Belemniet - Cap Blanc-Nez aan de Kanaalkust in Frankrijk - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #news
Aurore boréale vue par l'astronaute Scott Kelly à bord de l'ISS le 22.06.2015 ... "un rideau rouge clôture la journée" a-t-il ajouté sur Twitter.

Aurore boréale vue par l'astronaute Scott Kelly à bord de l'ISS le 22.06.2015 ... "un rideau rouge clôture la journée" a-t-il ajouté sur Twitter.

Le soleil en super forme cette semaine  … plusieurs éruptions solaires,  et trois tempêtes solaires devraient nous atteindre.

La première s’ajoute au rayonnement dû à une éruption solaire du 18 juin et a produit de splendides aurores tant boréales qu’australes. La tempête géomagnétique a perdu un peu en puissance,  après avoir atteint le niveau G4 la nuit dernière, mais n’est pas terminée. L’index Kp a atteint plusieurs fois le niveau 8, avant de fluctuer aux environs de 6. L’index Kp, qui va de 0 à 9, est un index planétaire permettant de déterminer la chance d’observer une aurore ; il est stable pour une vingtaine d’années.

Les deux prochaines tempêtes devraient nous atteindre les 23 et 24 juin. Les aurores vont donc se succéder toute la semaine.

On prévoit des problèmes pour les radio-amateurs et les opérateurs GPS, particulièrement dans les hautes latitudes.

en haut, Index Kp sur les trois derniers jours - doc NOAA - en bas, carte des index Kp avec limite possible de visibilité pour le nord de l'Europe - doc.Aurora
en haut, Index Kp sur les trois derniers jours - doc NOAA - en bas, carte des index Kp avec limite possible de visibilité pour le nord de l'Europe - doc.Aurora

en haut, Index Kp sur les trois derniers jours - doc NOAA - en bas, carte des index Kp avec limite possible de visibilité pour le nord de l'Europe - doc.Aurora

 Aurore boréale visible dans le Calvados /France  à Langrune-sur-mer  le 23.06.2015 / 02h00 - photo Igor Hollman Photographies

Aurore boréale visible dans le Calvados /France à Langrune-sur-mer le 23.06.2015 / 02h00 - photo Igor Hollman Photographies

Prévisions du NOAA pour le 22.06.2015 et le 23.06.2015 Prévisions du NOAA pour le 22.06.2015 et le 23.06.2015
Prévisions du NOAA pour le 22.06.2015 et le 23.06.2015

Prévisions du NOAA pour le 22.06.2015 et le 23.06.2015

Aurore boréale sur Mammoth Hot Springs dans le Yellowstone N.P. le 22.06.2015 - photo Yellowstone National Park

Aurore boréale sur Mammoth Hot Springs dans le Yellowstone N.P. le 22.06.2015 - photo Yellowstone National Park

Aurore boréale sur Billings / Montana/ USA - photo Ben Chorns / Twitter ds. la nuit du 22 -23.06.2015

Aurore boréale sur Billings / Montana/ USA - photo Ben Chorns / Twitter ds. la nuit du 22 -23.06.2015

Aurora australe - 2015.06.22 - photo Aurora Australis  / Russell Wiltshire

Aurora australe - 2015.06.22 - photo Aurora Australis / Russell Wiltshire

Aurore australe - 23.06.2015 - G2-3 Geomagnetic Storm - photo Perrie Thomas designs

Aurore australe - 23.06.2015 - G2-3 Geomagnetic Storm - photo Perrie Thomas designs

Space weather TV - prévisions de la tempête solaire du 21.06.2015

Sources :

- NASA Little SDO / Facebook

- The Sun today - link

- NOAA Space Weather Prediction Center - link

- Aurora service - all over the Kp index - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Activité volcanique en cours : Ubinas, Sinabung et Raung

Après une augmentation de la sismicité depuis le début du mois, seismes volcano-tectoniques et hybrides, une nouvelle séquence d’émissions de cendres marque l’Ubinas, au Pérou, depuis le 20 à 10h29 locale. L’activité a atteint son maximum vers 14h.

L'observatoire vulcanologique Ingemmet (OVI)  indique  que le volcan Ubinas a enregistré ce lundi 22 juin une nouvelle explosion, qui a été suivie de l'émission d'une colonne de cendres de plus de 600 mètres au-dessus du cratère.
L'explosion volcanique a été enregistré à 08:50 heures de et l’émission de cendres a durée 228 secondes.
La dispersion des cendres s’est opérée dans un rayon de 15 km autour du volcan, principalement en direction sud-est, affectant principalement les villages d’Ubinas, Tonohaya, Anascapa et Sacohaya.
L’Institut recommande aux habitants de la région de prendre des précautions pour se protéger contre la couche de cendre qui pourrait aussi poser des problèmes au bétail et contaminer les sources. Il est conseillé aux habitants de porte des masques et des lunettes de protection.

 

Sinabung - coulée pyroclastique du 22.06.2015 / 23h06 - photo endrolew@

Sinabung - coulée pyroclastique du 22.06.2015 / 23h06 - photo endrolew@

Au Sinabung sur l'île de Sumatra, la croissance lente mais continue des dôme et  lobe de lave sommitaux entraine la production de coulées pyroclastiques et d'avalanches de blocs.

On ne peut que constater que le trajet parcouru par celles-ci est de plus en plus long ...le 22 juin, une coulée a parcouru 4.500 mètres en direction du sud-est, accompagnée d'un panache co-éruptif montant à 4.000 mètres.

L"anomalie thermale est signalée comme "élevée" par le site MIROVA.

 

 

Sinabung - photo la plus récente du dôme sommital le 21.06.2015 - via Beidar Sinabung

Sinabung - photo la plus récente du dôme sommital le 21.06.2015 - via Beidar Sinabung

L'anomalie thermique qui marque le volcan Raung, dans l'est de Java, depuis le milieu juin a connu un pic ces deux derniers jours, selon le site Mirova.

Sa dernière période d'activité remonte à janvier 2015, où un petit cône strombolien avait été  édifié sur le plancher de la caldeira. L'effusion y avait constitué un vaste champ de lave.

Aucun détail sur cette éruption n'est donné en dehors des informations par satellite.

 

 

MIROVA - anomalie thermique du 22 juin 2015 au Raung : " niveau High "

MIROVA - anomalie thermique du 22 juin 2015 au Raung : " niveau High "

Raung - activité intracaldérique de février 2015 (visible sur le diagramme Mirova ci-dessus) - photo S.Biryukov /  Volkstat.ru

Raung - activité intracaldérique de février 2015 (visible sur le diagramme Mirova ci-dessus) - photo S.Biryukov / Volkstat.ru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sommet du Bulusan - photo d'archives USGS / C.Newhall

Sommet du Bulusan - photo d'archives USGS / C.Newhall

Après les explosions phréatiques du 16 juin 2015, le Bulusan a remis le couvert vendredi 19 juin à 14h55. Cette explosion s’est accompagnée d’un panache de cendres de 1.500 mètres de hauteur, qui a dérivé vers l’OSO, selon le Phivolcs.

Selon le National Disaster Risk Reduction and Management Council, l’explosion de vendredi aurait affecté 6.884 familles  (soit plus de 34.000 habitants)  dans les villages de Barcelona, Bulusan, Irosin, Casiguran et Jubandans l’île de  Sorsogon.

Le 20 juin, à 8h, un nuage bas, pouvant être dû à une petite coulée pyroclastique est signalé sur les pentes supérieures NO, partiellement couvertes par les nuages ; cet épisode est suivi d’une émission d’un panache atteignant 250 mètres, modérément chargé de cendres, puis de vapeur.

Le Phivolcs renseigne une émission de vapeur et cendres peu énergétique le 21 juin à 13h15, accompagnée d’un petit panache de 150 m de haut et de chutes de cendres sur le sommet du Bulusan.

 

L’alerte de niveau 1 reste en vigueur, indiquant une instabilité du système hydrothermal pouvant mener à des éruptions phréatiques, et liée à une zone interdite de 4 km de rayon.

 

Sources :

- PHIVOLCS rapports des 19 et 21.06.2015 - link

- National Disaster Risk Reduction and Management Council - 20.06.32015 - link

Bulusan le 16.06.2015 - photo Nakuhanan ni YouScooper @SeekGoodLife ang pagputok ng Mt. Bulusan ngayong umaga

Bulusan le 16.06.2015 - photo Nakuhanan ni YouScooper @SeekGoodLife ang pagputok ng Mt. Bulusan ngayong umaga

 Bulusan  le 21.06.2015  - photo Benedict Del Valle Ocampo /via Facebook

Bulusan le 21.06.2015 - photo Benedict Del Valle Ocampo /via Facebook

Sur l'île de Sumatra, le lobe de lave du Sinabung présente toujours des effondrements qui s'accompagnent de coulées de blocs et pyroclastiques ; dans le courant de la nuit, vers 23h35, une ccoulée a parcouru 3.000 mètres en direction du sud-est, et à 01h13, environ 4.000 mètres, ne laissant après son passage que des matériaux incendiés.

Sinabung le 21.06.2015 / 23h35 - photo endrolew@

Sinabung le 21.06.2015 / 23h35 - photo endrolew@

Sinabung le 22.06.2015 / 01h13 - les incendies témoignent du long trajet de la coulée matinale - photo endrolew@

Sinabung le 22.06.2015 / 01h13 - les incendies témoignent du long trajet de la coulée matinale - photo endrolew@

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Sur l’île Isabela dans l’archipel des Galapagos, l’éruption du volcan Wolf se poursuit.

Ces derniers jours, le site MIROVA rapporte une anomalie thermique élevée, et les images du satellite Aqua Modis du 18 juin montrent que le site de l’éruption est maintenant situé dans la caldeira, quelques kilomètres à l’ouest du site initial.

Pas de nouvelles de l’éruption sur le site du Parque Nacional, hormis un retweet d’Andes EN, qui signale que la population d’iguanes roses endémiques reste stable malgré l’éruption.

Volcan Wolf - image Aqua Modis /TC4_Galapagos.2015169.aqua.721.250m du 18.06.2015 - le site de l'éruption dans la caldeira (point rouge)

Volcan Wolf - image Aqua Modis /TC4_Galapagos.2015169.aqua.721.250m du 18.06.2015 - le site de l'éruption dans la caldeira (point rouge)

Volcan Wolf - anomalie thermique élevée signalée par MIROVA les 16 et 19.06.2015
Volcan Wolf - anomalie thermique élevée signalée par MIROVA les 16 et 19.06.2015Volcan Wolf - anomalie thermique élevée signalée par MIROVA les 16 et 19.06.2015

Volcan Wolf - anomalie thermique élevée signalée par MIROVA les 16 et 19.06.2015

Au Sinabung / Sumatra, les coulées pyroclastiques se sont succédé tout au long de la journée du 19 juin.

Parmi celles qui ont été rapportées le 19 juin 2015:

- 8h12 – parcours de la coulée 2.500 m – colonne de cendres 500 m. SE

- 9h50

- 11h38/ 11h42 – parcours de la coulée 3.000 m –colonne de cendres de 2.000 m

- 11h51 - parcours de la coulée 2.500 m –colonne de cendres de 1.000 m

(infos via PVMBG / Twitter)

 

Il est intéressant de voir le développement de la coulée pyroclastique de 11h40 à 11h42, sur les photos d’endrolew@ ; James Reynolds, également sur place, signale que tout le côté est du Sinabung a été recouvert par les coulées pyroclastiques le matin du 19 juin (Twitter)

Sinabung - développement de la coulée pyroclastique du 19.06.2015 - en haut à 11h40, en bas à 11h42
Sinabung - développement de la coulée pyroclastique du 19.06.2015 - en haut à 11h40, en bas à 11h42

Sinabung - développement de la coulée pyroclastique du 19.06.2015 - en haut à 11h40, en bas à 11h42

De belles images des coulées pyroclastiques du Sinabung par Guy de Saint Cyr / Apen Sitangang / Janter Lumban Gaol, filmées du 9 au 15 juin 2015, qui illustrent bien la puissance et le danger extrême qu’elles représentent.

Coulées pyroclastiques du Sinabung par Guy de Saint Cyr / Apen Sitangang / Janter Lumban Gaol - via le site d'Aventure et Volcans.

Lire la suite

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog