Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

After a presence of tremor since October 16, announcing a likely eruption, the Turrialba issued large amounts of ash in the plume October 23, between 11:40 and 12h.

Tremor signal of 20, 21 and 10.22.2015 - Doc. Ovsicori
Tremor signal of 20, 21 and 10.22.2015 - Doc. Ovsicori

Tremor signal of 20, 21 and 10.22.2015 - Doc. Ovsicori

 Turrialba - 10.23.2015 / 4:50 p.m. - webcam RSN

Turrialba - 10.23.2015 / 4:50 p.m. - webcam RSN

On October 24, around 5:10, the nearest neighbors of the volcano began to perceive a smell that is familiar to them ... The Turrialba issued during a 30 minutes an ash plume that rose to 800 meters above  the crater; driven by winds, ash fell in different parts of the Central Valley.
 

Turrialba - 10.24.2015 / 5:15 approximately - webcam Ovsicori

Turrialba - 10.24.2015 / 5:15 approximately - webcam Ovsicori

A maintenance inspection visit by teams of Ovsicori on October 18, had helped to identify the remains of ashes  heights, the presence of bombs a diameter of 20 cm. on the west crater rim, the destruction of a solar panel due to the fall of centimetric lapilli  (which was calculated approximatively the concentration of lapilli : 20 per m² to 250 m SW of the active crater), as well as a recent shift in the active crater.

The preliminary observation of ash shows a significant presence of altered material and 5-10% by volume of fresh material.

 

 Turrialba - 10.20.2015 - a layer of ash covers 4 cm around the volcano - pictures RSN

Turrialba - 10.20.2015 - a layer of ash covers 4 cm around the volcano - pictures RSN

Sources :

 - Ovsicori / informes de prensa -  Observaciones de campo después de la erupción del 16 Octubre del 2015 en el Volcán Turrialba

 - Red Sismologica Nacional

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Suite des informations de la campagne "Vulcana 2015", et retour sur l’éruption sous-marine d’El Hierro / au large de la Restingua.

L'île d'El Hierro et la décoloration des eaux signalant l'éruption sous-marine - doc. 26.10.2011 / Rapid eye.de

L'île d'El Hierro et la décoloration des eaux signalant l'éruption sous-marine - doc. 26.10.2011 / Rapid eye.de

Décoloration vue le 24.11.2011 lors d'un survol par l'hélicoptère de la Guardia Civil / InVolcan

Décoloration vue le 24.11.2011 lors d'un survol par l'hélicoptère de la Guardia Civil / InVolcan

Situé aux coordonnées 27º 37,221' N / 17º 59.605' O, les cônes sont situés à 1.800 mètres de La Restingua, au sud-est de l’île. Le cône principal dépasse les fonds marins de 275 mètres et sa cime n’est plus qu’à 88 mètres sous la surface.

En janvier 2012, l’IEO pointait le sommet à 130 mètres sous la surface.

Cartes des coulées de l'éruption sous-marine d'El Hierro - en haut, carte de 2015 / Vulcana : point rose: sommet du cône principal et la coulée principale en bleu; points jaunes : cônes secondaires et les coulées en gris; pointillé orange : base de l'édifice avant effondrement et pointillé rouge, base actuelle -- en bas,  relevé de la coulée d'El Hierro fait les 10-11 janvier 2012 / Doc. uclm.es - IEO
Cartes des coulées de l'éruption sous-marine d'El Hierro - en haut, carte de 2015 / Vulcana : point rose: sommet du cône principal et la coulée principale en bleu; points jaunes : cônes secondaires et les coulées en gris; pointillé orange : base de l'édifice avant effondrement et pointillé rouge, base actuelle -- en bas,  relevé de la coulée d'El Hierro fait les 10-11 janvier 2012 / Doc. uclm.es - IEO

Cartes des coulées de l'éruption sous-marine d'El Hierro - en haut, carte de 2015 / Vulcana : point rose: sommet du cône principal et la coulée principale en bleu; points jaunes : cônes secondaires et les coulées en gris; pointillé orange : base de l'édifice avant effondrement et pointillé rouge, base actuelle -- en bas, relevé de la coulée d'El Hierro fait les 10-11 janvier 2012 / Doc. uclm.es - IEO

En plus du cône principal, une ligne de cônes secondaires est orientée NO-SE. Les coulées de lave qui en émanent descendent et remplissent le canyon sous-marin.

Pour comparaison, en 2012, ces dépôts couvraient une zone s’étendant jusqu’à une profondeur de 2000 mètres, avec un goulot d’étranglement situé vers 950 m. de profondeur, séparant ces dépôts en deux zones. Ce gouleot a été effacé par les coulées récentes (les cartes ci-dessus ne sont pas exactement superposable et nécessitent un petit effort de repérage).

El Hierro - image 3D du volcan sous-marin et de ses multiples cônes - doc. Vulcana 2015

El Hierro - image 3D du volcan sous-marin et de ses multiples cônes - doc. Vulcana 2015

L’activité en cours  se caractérise par un pH anormal, du aux émissions de dioxyde de carbone par le volcan en phase de dégazage, et une anomalie thermique, allant jusqu’à 0,4°C.

 

Source :

Project Vulcana octobre 2015 - Fiche descriptive du volcan d'El Hierro - link

Vous retrouvez tous les articles sur l'éruption d'El Hierro sur ce blog , en tapant le nom de l'île sur le moteur de recherche.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après une présence de trémor depuis le 16 octobre, annonçant une éruption probable, le Turrialba  a émis de grandes quantités de cendres dans son panache le 23 octobre, entre 11h40 et 12h.

Signaux de trémor des 20, 21 et 22.10.2015 - doc. Ovsicori
Signaux de trémor des 20, 21 et 22.10.2015 - doc. Ovsicori

Signaux de trémor des 20, 21 et 22.10.2015 - doc. Ovsicori

Turrialba  - 23.10.2015 / 16h50 - webcam RSN

Turrialba - 23.10.2015 / 16h50 - webcam RSN

Le 24 octobre, vers 5h10, les voisins les plus proches du volcan ont commencé à percevoir une odeur qui leur est familière … Le Turrialba a émis durant 30 minutes un panache de cendres qui est monté à 800 mètres au –dessus du cratère ; poussées par les vents, les cendres sont tombées en différents endroits de la Valle central.

Turrialba - 24.10.2015 / 5h15 environ - webcam Ovsicori

Turrialba - 24.10.2015 / 5h15 environ - webcam Ovsicori

Une visite de maintenance, effectuée par les équipes de l’Ovsicori le 18 octobre, avait permis de répertorier les hauteurs de cendres, la présence de bombes d’un diamètres de 20 cm. sur le rebord du cratère ouest, la destruction d’un panneau solaire due à la chute de lapilli centimétriques (ce qui a permis de calculer approximativementla concentration des lapilli : 20 lapilli par m² à 250 m. au SO du cratère actif) , ainsi qu’un glissement récent dans le cratère actif.

L’observation préliminaire des cendres montre une présence importante de matériel altéré et 5 à 10 % de matériel frais en volume.

Turrialba – 20.10.2015 – une couche de cendres de 4 cm recouvre les alentours du volcan – photos RSN

Turrialba – 20.10.2015 – une couche de cendres de 4 cm recouvre les alentours du volcan – photos RSN

Source :

 - Ovsicori / informes de prensa -  Observaciones de campo después de la erupción del 16 Octubre del 2015 en el Volcán Turrialba

 - Red Sismologica Nacional

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Vidéo François Martel-Asselin / Clicanoo / You Tube

 Depuis 15H00, le 24 octobre, le trémor n’est plus permanent et l’activité effusive semble s’être arrêtée.

A l’image de l’arrêt du dimanche 18 octobre, le signal sismique reste très bruité.

L’OVPF n’écarte aucune hypothèse quant à l’évolution dans les heures à venir qui peuvent être caractérisées soit par un arrêt de tous les phénomènes soit une reprise de l’activité.

Dans l'après-midi du samedi 24 octobre, les conditions météo sur site sont très moyennees (présence de nuages).

La coulée mise en place dans la nuit du 22 au 23 octobre, a etteint le pied du rempart de l'enclos Fouqué à la mi-journée hier, un peu à l'ouest du Piton de Bert, ce qui a provoqué un incendie. Malgrè une intervention rapide du dash et de pompiers au sol, l'incendie s'est propagé et se poursuit encore à l'heure actuelle.

En raison du danger que représentent l’incendie, la fumée qui s’en dégage et l’instabilité potentielle du terrain, les quatre sentiers d’accès suivant sont interdits à la circulation pédestre.

Le seul accès autorisé est celui du Pas de Bellecombe, depuis la Route du volcan.

 

Source OVPF

Piton de La Fournaise sismo du cratère Rivals 22.10.2015

Piton de La Fournaise sismo du cratère Rivals 22.10.2015

Piton de La Fournaise - l'anomalie thermique a disparu - doc. Mirova 2015.10.24 / 9h35 MODIS VRP

Piton de La Fournaise - l'anomalie thermique a disparu - doc. Mirova 2015.10.24 / 9h35 MODIS VRP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
3D bathymetry of Volcán de Enmedio / image taken by the ship Hesperides IEO - doc.cienciacanaria.es

3D bathymetry of Volcán de Enmedio / image taken by the ship Hesperides IEO - doc.cienciacanaria.es

The submarine volcano Hijo de Tenerife, also called Volcán de Enmedio was discovered in 1993 during the campaign METEOR by the german volcanologist Hans-Ulrich Schmincke, and then mapped by the research vessel Hesperides of the IEO / the Spanish Oceanographic Institute.

Located between Tenerife and Gran Canaria, it is pointed at 25 km from Faro de Abona (Tenerife) and 36 km from the port of La Aldea de San Nicolás de Tolentino (Gran Canaria), to  coordinates 28° 05 '24' 'N / 16º 10 '1.4' 'W.

The 2015 campaign Vulcana / Vulcanologia Submarine de Canarias of 12-13 October 2015, which will continue until 2017, clarifies this structure using the research vessel Alvariño Ángeles.

 

Location Volcán de Enmedio

Location Volcán de Enmedio

Volcán de Enmedio - bathymetric and topographic description from the Vulcana 2015 document - a click to enlargeVolcán de Enmedio - bathymetric and topographic description from the Vulcana 2015 document - a click to enlargeVolcán de Enmedio - bathymetric and topographic description from the Vulcana 2015 document - a click to enlarge

Volcán de Enmedio - bathymetric and topographic description from the Vulcana 2015 document - a click to enlarge

The volcano, circular and irregular conical shape, has a height of 170 meters and a base diameter of about 3 km. It is located between 2,100 meters at the base and 1,630 meters at the summit ... under the sea level, making it impossible look  to the surface in case of eruption.

Its slopes are steep and the top is cut in half due to landslides.

At 500 meters to the southwest of Enmedio, two secondary cones exceed of one hundred meters the seabed

 

Volcán de Enmedio - Yellow Line: volcano outline - in orange, secondary cones - the top (pink) is separated by landslides (in green ) - in blue, the presence of a terrace, seen on Colorful 3D bathymetry above - Doc. Vulcana 2015

Volcán de Enmedio - Yellow Line: volcano outline - in orange, secondary cones - the top (pink) is separated by landslides (in green ) - in blue, the presence of a terrace, seen on Colorful 3D bathymetry above - Doc. Vulcana 2015

Sources :

- Schmincke H.-U. and Rihm R. (1994). Ozeanvulkan 1993, Cruise No. 24, 15 April-9 May 1993. METEOR-Berichte, Univ. Hamburg, 94-2.

- Schmincke H.-U. and Graf G. (2000). DECOS/OMEX II, Cruise No. 43, 25 November 1998 - 17 January 1999, Meteor-Berichte, 2000-1, Univ Hamburg: 1-99.  - link

- Ciencia Canarias - ¿En qué fase están los volcanes submarinos de Canarias? - link

- Vulcana 2015 - Fiche descriptive du volcan Enmedio - link

- Vulcano - Investigadores del IEO lideran una expedición para estudiar los efectos de los volcanes de El Hierro y del Medio sobre el ecosistema marino - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bathymétrie 3D du Volcán de Enmedio / image réalisée par le navire Hespérides de l'IEO - doc.cienciacanaria.es

Bathymétrie 3D du Volcán de Enmedio / image réalisée par le navire Hespérides de l'IEO - doc.cienciacanaria.es

Le volcan sous-marin Hijo de Tenerife, aussi appelé Volcán de Enmedio  fut découvert en 1993 lors de la campagne METEOR par le volcanologue Allemand Hans-Ulrich Schmincke, puis cartographié par le navire de recherche Hespéridès de l’Institut Océanographique Espagnol.

Situé entre Ténérife et Gran Canaria, il est pointé à 25 km de Faro de Abona (Ténérife) et 36 km du port de La Aldea de San Nicolás de Tolentino (Gran Canaria), aux coordonnées 28º 05' 24' ' N y 16º 10' 1.4'' W.

La campagne Vulcana 2015, ou Vulcanologia Submarine de Canarias des 12-13 octobre 2015, qui doit se poursuivre jusqu’en 2017 apporte des précisions sur cette structure, grâce au navire de recherche Ángeles Alvariño.

Localisation du Volcán de Enmedio

Localisation du Volcán de Enmedio

Volcán de Enmedio - descriptif bathymétrique et topographique d'après la fiche descriptive Vulcana 2015 - un clic pour agrandirVolcán de Enmedio - descriptif bathymétrique et topographique d'après la fiche descriptive Vulcana 2015 - un clic pour agrandirVolcán de Enmedio - descriptif bathymétrique et topographique d'après la fiche descriptive Vulcana 2015 - un clic pour agrandir

Volcán de Enmedio - descriptif bathymétrique et topographique d'après la fiche descriptive Vulcana 2015 - un clic pour agrandir

Le volcan, de forme circulaire et conique irrégulière, a une hauteur de 170 mètres pour une base de 3 km de diamètre environ. Il est situé entre 2.100 mètres à la base et 1.630 mètres au sommet … sous le niveau marin, ce qui rend impossible une vision à la surface en cas d’éruption.

Ses pentes sont raides et son sommet est découpé en deux, suite à des glissements de terrain.

A 500 mètres au sud-ouest d’Enmedio, deux cônes secondaires dépassent d’une centaine de mètres le fond marin

Volcán de Enmedio - Ligne jaune : contour du volcan - en orange, les cônes secondaires - le sommet (en rose) est séparé par des glissements de terrain (en vert d'eau)  en bleu, la présence d'une terrasse, visible sur la bathymétrie colorée 3D ci-dessus - doc. Vulcana 2015

Volcán de Enmedio - Ligne jaune : contour du volcan - en orange, les cônes secondaires - le sommet (en rose) est séparé par des glissements de terrain (en vert d'eau) en bleu, la présence d'une terrasse, visible sur la bathymétrie colorée 3D ci-dessus - doc. Vulcana 2015

Sources :

- Schmincke H.-U. and Rihm R. (1994). Ozeanvulkan 1993, Cruise No. 24, 15 April-9 May 1993. METEOR-Berichte, Univ. Hamburg, 94-2.

- Schmincke H.-U. and Graf G. (2000). DECOS/OMEX II, Cruise No. 43, 25 November 1998 - 17 January 1999, Meteor-Berichte, 2000-1, Univ Hamburg: 1-99.  - link

- Ciencia Canarias - ¿En qué fase están los volcanes submarinos de Canarias? - link

- Vulcana 2015 - Fiche descriptive du volcan Enmedio - link

- Vulcano - Investigadores del IEO lideran una expedición para estudiar los efectos de los volcanes de El Hierro y del Medio sobre el ecosistema marino - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

The complex of mud volcanoes Bledug Kuwu is a vast field of mud, located in the province of Central Java - Grobogan department, which continuously produced a succession of CO2 bubbles explosions and salt water.


In local language, "Bledug" means explosion cannon like and "Kuwu" means to be dispersed.


Over time, this has created a vast mud flat, circular area of ​​about 800 meters in circumference. During the rainy season, the activity of the mud volcano becomes more violent, explosions are stronger, and the mud is thrown at a greater height.
 

The mud volcanoes complex Bledug Kuwu - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

The mud volcanoes complex Bledug Kuwu - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

What we see of far, is the rise from the surface of  large quantities of steam from the ground accompanied by a strong detonation like a distant thunder.
Up close, hemispherical bubbles made of black earth and water is observed, about 5 meters in diameter, that appear at an interval of a few seconds and swell, reaching a height of 6 9 meters, piercing a flat area covered with a crust of dried mud.

They burst producing a loud noise, scattering in all directions black mud with a strong smell of tar and with an higher temperature than the surrounding air. The explosion was followed by a white plume of steam.
 

Bledug Kuwu - explosion of mud bubble on Mbah Jokotua zone - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh
Bledug Kuwu - explosion of mud bubble on Mbah Jokotua zone - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - explosion of mud bubble on Mbah Jokotua zone - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - explosion of mud bubble - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - explosion of mud bubble - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - mud is spread after an explosion - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - mud is spread after an explosion - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - explosion of a small mud bubble - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - explosion of a small mud bubble - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

The two sites where eruptions occur were called Mbah Jokotua (grandpa) and Mbah Rodenok (grandmother); these sites have a sacred character.


The temperature of the biggest mud volcano is between 28 and 30 ° C, while the small is only 15-16 ° C, unlike hard to verify and explain ... it could be due to a content more aqueous, of lesser density, related to more frequent breakouts and a lower temperature.
 

Bledug Kuwu - small mud volcanoes - photos © 2015 Jean-Michel Mestdagh
Bledug Kuwu - small mud volcanoes - photos © 2015 Jean-Michel MestdaghBledug Kuwu - small mud volcanoes - photos © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - small mud volcanoes - photos © 2015 Jean-Michel Mestdagh

As in many mud volcanoes, we have as ingredients: salt water, clays, and gas, in this case mainly CO2 with traces of H2S. Salinity and turbidity are such that no plant life are possible. The gases that rise to the surface pass through a layer of rocks that have trapped seawater for millions of years.
Oddly, the salt water contains iodine, such as sea water, which feeds the myth of Bledug Kuwu link to the mystical "Laut Selatan" (Indian Ocean) through a tunnel, a passage for the knight Joko Linglung joining the Kingdom of Medang Kamulan.
It was recently found there a halotolerant bacteria, able to withstand an high salinity, similar to that found deep in the waters off Japan. (Gadjah Mada University)

 

Bledug Kuwu - bamboo pipe for salt water and sample of collected salt - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - bamboo pipe for salt water and sample of collected salt - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - old artisanal practice of salt recovery - click to enlarge - Photo © 2015 Jean-Michel MestdaghBledug Kuwu - old artisanal practice of salt recovery - click to enlarge - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

Bledug Kuwu - old artisanal practice of salt recovery - click to enlarge - Photo © 2015 Jean-Michel Mestdagh

"Members of a Natural History Association during a trip to a salt company in Koewoe" - 1932 - Collection Tropen Museum / left of the photo, one can see an explosion of a mud bubble.

"Members of a Natural History Association during a trip to a salt company in Koewoe" - 1932 - Collection Tropen Museum / left of the photo, one can see an explosion of a mud bubble.

The local population recovers salty and yellowish muddy water, channeled along a channel to a bamboo teak giant container  to let it evaporate and extract the salt for culinary purposes. Former artisans still do spray on racks.


The water of Bledug Kuwu contains 8 ppm salt, much more than the sea water of around 3 ppm salt. The mud of Bledug Kuwu, unlike that of Lusi / Sidoarjo, did not make fly the inhabitants, but provided them with a livelihood.

Location of the mud volcanoes on Java and Madura - Doc. Lusi Library

Location of the mud volcanoes on Java and Madura - Doc. Lusi Library

Geologically, the complex of Bledug Kuwu is located on the border between the Kendeng and North Serayu depressions . Other mud volcanoes are located in the same area: Bledug Kesongo and Bledug Kropak among others.

 

Sources : 

- PROCEEDINGS, INDONESIAN PETROLEUM ASSOCIATION Thirty-Second Annual Convention & Exhibition, May 2008

MUD DIAPIRS AND MUD VOLCANOES IN DEPRESSIONS OF JAVA TO MADURA : ORIGINS, NATURES, AND IMPLICATIONS TO PETROLEUM SYSTEM - Awang Harun Satyana and Asnidar

- un grand merci à mon ami Jean-Michel Mestdagh pour son partage de photos sur Java ouest et Java centre.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise 22.10.2015 20h45 TU - webcam Piton de Bert  / OVPF

Piton de La Fournaise 22.10.2015 20h45 TU - webcam Piton de Bert / OVPF

Après quatre jours de repos, la phase effusive de l’éruption du Piton de La Fournaise a repris !

 

A partir de 8h00 le 22 octobre, une augmentation progressive et forte de l’intensité du trémor est remarquée, en liaison avec une reprise du transfert de fluides magmatiques vers la surface. Aux environs de 10 h, une bouffée isolée de dioxyde de soufre est enregistrée. Vers 12h, le niveau a doublé ; aucune déformation n’est signalée.

Un observateur rapporte des projections de lave associées à de petites explosions dans le cratère … des gaz passent au travers d’une couche de lave encore liquide en sub-surface.

Vers 22h45, les écoulements de lave en surface sont confirmés par la webcam du Piton de Bert. L’activité se concentre comme précédemment à proximité du cratère Rivals.

L’alerte 2.2 du plan ORSEC Volcan est déclenchée.

 

               *                                                               *                                                  *

 

After four days of rest, the effusive phase of the eruption of the Piton de la Fournaise has resumed !


From 8:00 on October 22, a gradual and strong increase of the intensity of tremor is noticed in conjunction with a resumption of the transfer of magmatic fluids to the surface. At around 10 am, an isolated burst of sulfur dioxide is noted. Towards 12 pm, the level has doubled; no deformation is reported.
An observer relates lava projections associated with small explosions in the crater ... gases pass through a layer of liquid lava still in subsurface.
To 10:45 p.m., lava flows are confirmed on surface by the Piton de Bert’s webcam. The activity focuses as previously Rivals near the crater.

 

Courbe du trémor entre le 19.10 etle 22.10.2015 14h  /  rsam_rvl.hhz_.pf / OVPF - IPGP

Courbe du trémor entre le 19.10 etle 22.10.2015 14h / rsam_rvl.hhz_.pf / OVPF - IPGP

Piton de La Fournaise - 23.10.2015 / 4h29 TU - webcam Piton de Bert  / OVPF

Piton de La Fournaise - 23.10.2015 / 4h29 TU - webcam Piton de Bert / OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Le complexe de volcans de boue de Bledug Kuwu est un vaste champ de boue, situé dans la province de Java centre - département de Grobogan, où se produit de façon continue une succession d'explosions de bulles de CO2 et d'eau salée.

En language local, " Bledug " signifie explosion en coup de canon, et " Kuwu " signifie être dispersé.

Au cours du temps, cette boue a créé une vaste aire plane et circulaire d'environ 800 mètres de circonférence. Pendant la saison des pluies, l'activité de ce volcan de boue devient plus violente, les explosions sont plus fortes et la boue est projetée à une plus grande hauteur.

Le complexe de volcans de boue de Bledug Kuwu - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Le complexe de volcans de boue de Bledug Kuwu - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Ce qu'on aperçoit de loin est la montée depuis la surface du sol de grandes quantités de vapeur accompagnée d'une forte détonation semblable à un coup de tonnerre lointain.

De près, on observe des bulles hémisphériques faite de terre noire et d'eau d'environ 5 mètres de diamètre qui apparaissent, à un intervalle de quelques secondes et qui enflent en atteignant une hauteur de 6 à 9 mètres, en perçant une zone plate recouverte d’une croûte de boue sèche. Elles éclatent en produisant un fort bruit, éparpillant dans toutes les directions une boue noire avec une forte odeur évoquant celle du goudron et à une température supérieure à celle de l'air environnant. L’explosion est suivie d’un panache de vapeur blanc.

Bledug Kuwu - explosion d'une bulle de boue sur Mbah Jokotua - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015
Bledug Kuwu - explosion d'une bulle de boue sur Mbah Jokotua - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - explosion d'une bulle de boue sur Mbah Jokotua - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - explosion d'une bulle de boue - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - explosion d'une bulle de boue - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - la boue s'étale après une explosion - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - la boue s'étale après une explosion - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - explosion d'une petite bulle de boue - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - explosion d'une petite bulle de boue - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Les deux sites où se produisent les éruptions sont appelés Mbah Jokotua (grand-père) et Mbah Rodenok (grand-mère); ces emplacements ont un caractère sacré.

La température du volcan de boue le plus grand est comprise entre 28 et 30°C, tandis que celle du petit n’est que de 15-16°C, différence difficile à vérifier et à expliquer … ce pourrait être dû à un contenu plus aqueux, de moindre densité, lié à des éruptions plus fréquentes et une température plus basse.  

Bledug Kuwu - petits volcans de boue - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015
Bledug Kuwu - petits volcans de boue - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015Bledug Kuwu - petits volcans de boue - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - petits volcans de boue - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

Comme dans beaucoup de volcans de boue, on retrouve comme ingrédients : eau salée, argiles, et gaz, dans ce cas majoritairement du CO2 avec des traces d’H2S. La salinité et la turbidité sont telles qu’aucune vie végétale n’y est possible.  Les gaz qui remontent à la surface passeraient au travers d’une couche de roches qui ont emprisonné l’eau de mer durant des millions d’années.  

Bizarrement, l'eau salée contient de l'iode, comme l'eau de mer, ce qui alimente le mythe de liaison de Bledug Kuwu à la mystique " Laut Selatan " (l’océan indien) par un tunnel, passage permettant au chevalier Joko Linglung de rejoindre le Royaume de Medang Kamulan.

On y a retrouvé récemment une bactérie halotolérante, capable de résister à une forte salinité, similaire à celle retrouvé en profondeur dans les eaux au large du Japon.( Gadjah Mada University)

Bledug Kuwu - bambous pour la canalisation de l'eau salée et échantillon de sel récolté - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - bambous pour la canalisation de l'eau salée et échantillon de sel récolté - photo © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - vieille pratique artisanale de récupération du sel - un clic pour agrandir - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015Bledug Kuwu - vieille pratique artisanale de récupération du sel - un clic pour agrandir - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

Bledug Kuwu - vieille pratique artisanale de récupération du sel - un clic pour agrandir - photos © Jean-Michel Mestdagh 2015

"Membres d'une association d'histoire naturelle au cours d'un voyage à une entreprise de sel dans Koewoe" - 1932 - Collection Tropen Museum / à gauche de la photo, on peut voir une explosion de bulle de boue.

"Membres d'une association d'histoire naturelle au cours d'un voyage à une entreprise de sel dans Koewoe" - 1932 - Collection Tropen Museum / à gauche de la photo, on peut voir une explosion de bulle de boue.

La population locale récupère l’eau boueuse salée et jaunâtre, la canalise le long d’un canal en bambou vers un récipient géant en teck pour la laisser s’évaporer et en extraire le sel à des fins culinaires. D’anciens artisans le font encore  par pulvérisation sur des claies.

L’eau de Bledug Kuwu contient 8 ppm de sel, beaucoup plus que l’eau de mer qui avoisine les 3 ppm de sel. La boue de Bledug Kuwu, contrairement à celle de Lusi / Sidoarjo, n’a pas fait fuir les habitants, mais leur a fourni un gagne-pain.

Localisation des volcans de boue sur Java et Madura - Doc. Lusi Library

Localisation des volcans de boue sur Java et Madura - Doc. Lusi Library

Au niveau géologique, le complexe de Bledug Kuwu est situé à la frontière entre les dépressions de Kendeng et Nord Serayu. D’autres volcans de boue sont situés dans la même zone : Bledug Kesongo, et Bledug Kropak entre autre.

 

Sources : 

- PROCEEDINGS, INDONESIAN PETROLEUM ASSOCIATION Thirty-Second Annual Convention & Exhibition, May 2008

MUD DIAPIRS AND MUD VOLCANOES IN DEPRESSIONS OF JAVA TO MADURA : ORIGINS, NATURES, AND IMPLICATIONS TO PETROLEUM SYSTEM - Awang Harun Satyana and Asnidar

- un grand merci à mon ami Jean-Michel Mestdagh pour son partage de photos sur Java ouest et Java centre.

 

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Turrialba - 10.21.2015 / 5:25 - webcam OVSICORI

Turrialba - 10.21.2015 / 5:25 - webcam OVSICORI

During the night of 20 and the morning of October 21, The OVSICORI / Costa Rica registered a volcanic tremor sustained during 7:30 at Turrialba volcano, in conjunction with internal fluid movements, mainly concerning the hydrothermal system, and accompanied by output of steam and magmatic gases through the fumaroles of the western crater .
This tremor is usually considered signs of an eruption ... to follow.

Turrialba - tremor diagram of 10.21.2015 - Doc. OVSICORI

Turrialba - tremor diagram of 10.21.2015 - Doc. OVSICORI

 Turrialba - 10.21.2015 / 7:35 - webcam RSN

Turrialba - 10.21.2015 / 7:35 - webcam RSN

In Ecuador, the activity of the Tungurahua is considered as high.

On 20 October, different issues have occurred: continued emissions of steam and ash moderate, rising to 2,000 meters above the crater. On 21 October, the moderately loaded ash plume rose to 3000 meters maximum, before heading west.

Seismicity level, there are 167 earthquakes LP, a volcano-tectonic earthquake, 10 emission tremor episodes, one explosion and harmonic tremor episode.

 

Tungurahua plume - 21.10.205 / 11:38 loc - photo Jose Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua plume - 21.10.205 / 11:38 loc - photo Jose Luis Espinosa-Naranjo

In Cotopaxi, the surface activity is characterized by slight gases, steam and ashes.

The emission tremor is down overall and both horizontal and vertical deformation does not exceed 1 cm. SO2 emissions remain since Oct. 13 at about 1,500 tons / day.

Cotopaxi this 10.21.2015 / 11:19 saw from the Cotopaxi National Park - photo Twitter / IGEPN

Cotopaxi this 10.21.2015 / 11:19 saw from the Cotopaxi National Park - photo Twitter / IGEPN

Cotopaxi - trémor of emission, left, and value of sulfur dioxide emissions, right - a click to enlarge - doc IGEPN 19.10.2015Cotopaxi - trémor of emission, left, and value of sulfur dioxide emissions, right - a click to enlarge - doc IGEPN 19.10.2015

Cotopaxi - trémor of emission, left, and value of sulfur dioxide emissions, right - a click to enlarge - doc IGEPN 19.10.2015

The activity of Colima, Mexico, continues to be characterized by explosions accompanied the amount plume 3,000 meters until October 19, and 20-21 between 1,500 and 2,000 meters.

Colima - 10/21/2015 10:03 loc - webcamsde mexico

Colima - 10/21/2015 10:03 loc - webcamsde mexico

 Summit crater of Colima - 15.10.2015 - photo Hernando Alonso Rivera Cervantes

Summit crater of Colima - 15.10.2015 - photo Hernando Alonso Rivera Cervantes

On Nishinoshima, strombolian activity remains robust, averaging a blast all the 3-5 minutes, accompanied by small ash plumes loaded.
Lava emitted by the spatter cone built in January 2015, now buried under the lava flows.

An expedition measures conducted in July reveals a new bathymetric image of the volcano : an important platform has been added under the sea level ... its eventual collapse puts to a tsunami risk and potential danger to the surrounding islands (see video attached)

Source: Japan Coast Guard report 10.20.2015 http://www1.kaiho.mlit.go.jp/GIJUTSUKOKUSAI/kaiikiDB/kaiyo18-e1.htm

 

Nishinoshima 10/18/2015 - Strombolian successive loaded plumes of ash  - the first on the top right of the photo - Doc. Japan Coast Guards

Nishinoshima 10/18/2015 - Strombolian successive loaded plumes of ash - the first on the top right of the photo - Doc. Japan Coast Guards

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog