Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pompéi - moulages in situ dans les ruines de la ville - doc.personnel

Pompéi - moulages in situ dans les ruines de la ville - doc.personnel

La restauration des moulages correspondants aux emplacements des corps calcinés des habitants de Pompéi, suite à l’éruption du Vésuve en l’an 79, a fait cette année l’objet de nouvelles investigations par CAT scan.

La technique du moulage en plâtre, mise au point lors des fouilles effectuées entre 1863 et 1875 par l’archéologue Giuseppe Fiorelli, n’a pas révélée que l’aspect extérieur des humains et animaux surpris par l’éruption, y compris leur expression faciale et leurs vêtements. Les chairs n’ont pas résisté, mais certains os sont restés en place dans la gangue de plâtre.

Pompéi - moulages humain et animal selon la technique mise au point par Fiorelli  - un clic pour ouvrir les photos.Pompéi - moulages humain et animal selon la technique mise au point par Fiorelli  - un clic pour ouvrir les photos.

Pompéi - moulages humain et animal selon la technique mise au point par Fiorelli - un clic pour ouvrir les photos.

vidéo link : https://www.youtube.com/watch?t=3&v=fnBwgJQzbgQ

Document CAT scan fourni par l’organe de presse du Surintendant archéologique de Pompéi – photo Cesara Abbate EPA

Document CAT scan fourni par l’organe de presse du Surintendant archéologique de Pompéi – photo Cesara Abbate EPA

Documents CAT scan fourni par l’organe de presse du Surintendant archéologique de Pompéi – photo Cesara Abbate EPA
Documents CAT scan fourni par l’organe de presse du Surintendant archéologique de Pompéi – photo Cesara Abbate EPA

Documents CAT scan fourni par l’organe de presse du Surintendant archéologique de Pompéi – photo Cesara Abbate EPA

L’analyse des dents a permis aux médecins, orthodontistes et archéologues de constater l’état de santé des victimes avant leur mort, et la conclusion première est " qu’ils sont morts en bonne santé " !

Les premiers résultats de l’étude toujours en cours permet de savoir que leur régime alimentaire était sain, contenait peu de sucres et beaucoup de fruits et légumes. Ils permettent aussi de constater que des niveaux élevés de fluor étaient présent dans l’air et l’eau à proximité du volcan.

Selon Massimo Osanna, Surintendant archéologique de Pompéi,  "cela nous en apprendra beaucoup sur les victimes : leur âge, leur sexe, ce qu'ils mangeaient, de quelles maladies ils souffraient et à quelle classe sociale ils appartenaient. Ce sera un grand pas dans notre connaissance de l'antiquité ".

Les coulées pyroclastiques du Vésuve et la persévérance des archéologues ont ainsi permis et permettront encore, grâce à des techniques d’investigation toujours plus pointues, de faire avancer les connaissances historiques.

Le Vésuve et les ruines de Pompéi

Le Vésuve et les ruines de Pompéi

Sources :

- Avax News  - Peering Inside Pompeii's Victims

- The Local - Scans show Pompeii victims 'in good health' - link

 

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
 Piton de la Fournaise on 08/10/2015 - tub of lava lake - photo Franck Grondin / Frog 974

Piton de la Fournaise on 08/10/2015 - tub of lava lake - photo Franck Grondin / Frog 974

The OVPF has posted its latest report:


"Since September 24, 2015, the seismicity moves upward. This trend is still present as shown in Figure 1 on the Station Rivals / below (10% increase). Note a slight drop early in the day (we'll look if it confirms what WE). The trend of increase is not as significant on Bory and Dolomieu South or even on other network stations.
The trend of low deflation observed since September 27 was confirmed both in summit area, at the base and at a greater distance. This trend is still quite sensitive. Here we measure the variation of distance (called baseline) between apical GNSS stations, stations at the base of the central cone and stations at a greater distance (sometimes outside the Yard). Deflation measured on the last 10 days is lower than 5 mm.

RSAM (seismic intensity) recorded by the Station Rivals since the beginning of the eruption. 1-5 compartments are described in the bulletin of 24 September 2015. The red line is the date of the last full snow report issued by the OVPF. The compartment 6 is the increasing trend observed since September 24 that continues actuellement.- Doc. OVPF / IPGP

RSAM (seismic intensity) recorded by the Station Rivals since the beginning of the eruption. 1-5 compartments are described in the bulletin of 24 September 2015. The red line is the date of the last full snow report issued by the OVPF. The compartment 6 is the increasing trend observed since September 24 that continues actuellement.- Doc. OVPF / IPGP

The gas flow measurements were possible with the return of warm weather (the weather limiting optical measurements).
After a period during which we recorded significant flows of CO2 in soil values ​​have decreased significantly since October 4th.
Flows remain constant SO2 in the plume and at the top.
We note a significant increase in water vapor at the top of the volcano.
Since the return of good weather we observed a peak flow of lava equal to 11 m³ / s on Oct. 4, then a return in the range of 5 to 10 m³ / s as before.


In summary, geophysical and geochemical indicators remain at a high level with a slight downward trend for those who are related to a pressurization of the building. The assumption made following this and a half months of eruption is that deep fluids (gas and magma) arrive in the upper part of the building and the surface (at least for the gas certainty) as flashes (cycles in the gas flow and in the strains).
 

Piton de la Fournaise - 09.10.2015 - bluish plume of sulfur gases - photo Ben Blondeau via Furnace info

Piton de la Fournaise - 09.10.2015 - bluish plume of sulfur gases - photo Ben Blondeau via Furnace info

On the eruptive site:
Taking advantage of the return of fine weather we could observe the eruption from the eruption website every day of the week from Tuesday, October 6.
The cone is still imposing. Our estimates of height (about 30-35 meters) have been confirmed by measurements made by topography (daily 06.10.2015).
The morphology of the lava lake has evolved again. While in previous observations, a perfectly circular lake upstream and downstream a small mouth were visible, both wells are one with a general geometry of calbasse.
Wednesday, October 7th in the evening the cone is partially égueulé creating a breach 5 to 7 meters high in its upper part. A casting is in escaped.
The gas reaches the surface of the lake in the form of large bubbles which propel lava packages above and on the edges of the cone. It is these bubbles which release the gas plume of SO2 always rich but less rich in water vapor (white plume least).

 

Piton de la Fournaise on 05/10/2015 - deformation of the top of the active cone - photo Denis shoot Pixl

Piton de la Fournaise on 05/10/2015 - deformation of the top of the active cone - photo Denis shoot Pixl

Piton de la Fournaise - Evolution of the vent from the beginning of the eruption. - Doc. OVPF / IPGP

Piton de la Fournaise - Evolution of the vent from the beginning of the eruption. - Doc. OVPF / IPGP

Piton de la Fournaise - Synchronous Optical - Infrared couple, achieved 9 October 2015. - Doc.OVPF / IPGP

Piton de la Fournaise - Synchronous Optical - Infrared couple, achieved 9 October 2015. - Doc.OVPF / IPGP

The flows are mainly composed of smooth lava (pahoehoe) issued by ephemeral vents present on the area of ​​lava field cooled surface (tunnels). What is notable is that a very large part of the lava field is covered by these type pahoehoe flows, from the foot of the vent until more than two and a half kilometers downstream, burning the vegetation at the foot Piton Bert.

Furthermore, the location of numerous ephemeral vents the accumulation of lava has formed morphologies of hormitos. " (Report OVPF / 09.10.32015)
 

PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION : 10 OCTOBRE 2015 - Réunion by sat / You tube

Piton de la Fournaise - the eruptive cone and the Pahoehoe lava field - webcam Piton Bert 10.10.2015 / 2:29 p.m. GMT

Piton de la Fournaise - the eruptive cone and the Pahoehoe lava field - webcam Piton Bert 10.10.2015 / 2:29 p.m. GMT

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise le 08.10.2015 - remous du lac de lave - photo Franck Grondin / Frog 974

Piton de La Fournaise le 08.10.2015 - remous du lac de lave - photo Franck Grondin / Frog 974

L'OVPF amis en ligne son dernier rapport :

" Depuis le 24 septembre 2015, la sismicité évolue à la hausse. Cette tendance est toujours présente comme le montre la figure 1 sur la station de Rivals (10% d’augmentation). A noter une légère baisse en début de journée (nous regarderons si cela se confirme ce WE). La tendance à l’augmentation n’est plus aussi significative sur Bory et Dolomieu Sud ni même sur les autres stations du réseau.

La tendance à la faible déflation observée depuis le 27 septembre s’est confirmée tant en zone sommitale, qu’à la base et à plus grande distance. Cette tendance est néanmoins assez sensible. Nous mesurons ici les variations de distances (appelées lignes de base) entre des stations GNSS sommitales, des stations à la base du cône central et des stations à plus grande distance (parfois à l’extérieur de l’Enclos). La déflation mesurée sur les 10 derniers jours est inférieure à 5 millimètres.
 

 RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption. Les compartiments de 1 à 5 sont décrits dans le bulletin du 24 septembre 2015. Le trait rouge correspond à la date du dernier bulletin complet émis par l’OVPF. Le compartiment 6 correspond à la tendance à l’augmentation observée depuis le 24 septembre qui se poursuit actuellement.- Doc. OVPF / IPGP

RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption. Les compartiments de 1 à 5 sont décrits dans le bulletin du 24 septembre 2015. Le trait rouge correspond à la date du dernier bulletin complet émis par l’OVPF. Le compartiment 6 correspond à la tendance à l’augmentation observée depuis le 24 septembre qui se poursuit actuellement.- Doc. OVPF / IPGP

Les mesures de flux de gaz ont été possibles avec le retour du beau temps (le mauvais temps limitant les mesures optiques).
Après une période lors de laquelle nous avions enregistré des flux importants de CO2 dans le sol, les valeurs ont nettement diminué depuis le 4 octobre.
Les flux de SO2 restent constants dans le panache et au sommet.
Nous notons une augmentation importante de la vapeur d’eau au sommet du volcan.

Depuis le retour du beau temps nous avons observé un pic de débit de lave égal à 11 m³/s le 4 octobre, puis un retour dans la gamme des 5 et 10 m³/s comme précédemment.

En Résumé, les indicateurs géophysiques et géochimiques se maintiennent à un niveau élevé avec une légère tendance à la baisse pour ceux qui sont liés à une mise en pression de l’édifice. L’hypothèse formulée suite à ce mois et demi d’éruption est que les fluides profonds (gaz et magma) arrivent dans la partie haute de l’édifice et à la surface (certitude au moins pour les gaz) sous forme de bouffées (d’où des cycles dans les flux de gaz et dans les déformations).

Piton de La Fournaise - 09.10.2015 - panache bleuté de gaz soufrés - photo  Ben Blondeau via Fournaise info

Piton de La Fournaise - 09.10.2015 - panache bleuté de gaz soufrés - photo Ben Blondeau via Fournaise info

Sur le site éruptif :
Profitant du retour du beau temps nous avons pu observer l’éruption depuis le site éruptif tous les jours de la semaine depuis mardi 6 octobre.

Le cône est toujours aussi imposant. Nos estimations de hauteur (environ 30-35 mètres) ont été confirmées par des mesures réalisées par une topographie (quotidien du 6/10/2015).

La morphologie du lac de lave a de nouveau évolué. Alors que lors des précédentes observations, un lac parfaitement circulaire en amont et une petite bouche en aval étaient visibles, les deux puits ne font plus qu’un avec une géométrie générale de calbasse.

Mercredi 7 octobre en fin de journée le cône s’est partiellement égueulé créant une brèche de 5 à 7 mètres de haut dans sa partie sommitale. Une coulée s’en est échappée.

Le gaz arrive en surface du lac sous forme de grosses bulles qui projettent des paquets de lave au dessus et sur les bords du cône. Ce sont ces bulles qui libèrent le gaz du panache toujours riche en SO2 mais moins riche en vapeur d’eau (panache moins blanc).

 

Piton de La Fournaise le 05.10.2015 - déformation du sommet du cône actif  - photo Denis shoot PixL

Piton de La Fournaise le 05.10.2015 - déformation du sommet du cône actif - photo Denis shoot PixL

Piton de La Fournaise -  Evolution de l’évent depuis le début de l’éruption. - Doc. OVPF / IPGP

Piton de La Fournaise - Evolution de l’évent depuis le début de l’éruption. - Doc. OVPF / IPGP

Piton de La Fournaise -  Couple synchrone Optique - Infrarouge réalisé le 9 octobre 2015. - Doc.OVPF / IPGP

Piton de La Fournaise - Couple synchrone Optique - Infrarouge réalisé le 9 octobre 2015. - Doc.OVPF / IPGP

Les coulées sont principalement composées de laves lisses (pahoehoe) émises par des bouches éphémères présentent sur la zone du champ de lave refroidi en surface (tunnels). Ce qui est notable c’est qu’une très grande partie du champ de lave est recouvert par ces coulées de type pahoehoe, depuis le pied de l’évent, jusqu’à plus de deux kilomètres et demi en aval brulant la végétation au pied de Piton de Bert. Par ailleurs, à l’emplacement de nombreuses bouches éphémères l’accumulation de la lave a constitué des morphologies d’hormitos." (Rapport OVPF / 09.10.32015)

PITON DE LA FOURNAISE ILE DE LA REUNION : 10 OCTOBRE 2015 - éruption en cours / Réunion by sat / You tube

Piton de La Fournaise - le cône éruptif et le champ de lave Pahoehoe - webcam Piton de Bert 10.10.2015 / 14h29 TU

Piton de La Fournaise - le cône éruptif et le champ de lave Pahoehoe - webcam Piton de Bert 10.10.2015 / 14h29 TU

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Cotopaxi - 09.10.2015 / 5:53 p.m. - photo Jose Luis Espinosa-Naranjo

Cotopaxi - 09.10.2015 / 5:53 p.m. - photo Jose Luis Espinosa-Naranjo

Yesterday, the Cotopaxi has issued only vapor and gases containing little ash, at an average altitude of 500 meters above the crater. The IGEPN relates, between 6 am and 17 pm local, 17 VT earthquakes, 3 earthquakes LP  and 6 episodes of emission tremor . Sulphur dioxide emissions are measured to 1.117 tons / day.

Photos taken by our friend José Luis Espinosa-Naranjo yesterday around 18h ​​from the Paramo de Ticatilin (south side) confirm these emissions; it also reports numerous lightning on the east side.

A document of IGEPN Spanish summarizing the state of Cotopaxi is available with this link :
https://www.surtrek.com/pdf_files/instituto_geofisico_1oct15.pdf

Cotopaxi - 09.10.2015 / to 18h - photo-Espinosa Jose Luis Naranjo from Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / to 18h - photo-Espinosa Jose Luis Naranjo from Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / to 18h - photo-Espinosa Jose Luis Naranjo from Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / to 18h - photo-Espinosa Jose Luis Naranjo from Paramo de Ticatilin

The Aso on the Japanese island of Kyushu, has a new issue of ashes on October 9. It remains on alert level 3 / not approach the volcano, since September 14, 2015.
 

ASO erupted on 09/10/2015 - photo Kyaputen / Twitter

ASO erupted on 09/10/2015 - photo Kyaputen / Twitter

On Hawaii,  Pu'u O'o activity is considered as constant by the HVO, with activity on the flow said  of June 27, between 3 and 7 km northeast of Pu'u O ' o, safe for the communities.

A spectacular breakout was illustrated by Bruce Omori on October 8.
 

Breakout on the lava flow from Pu'u O'o  - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08/10/2015

Breakout on the lava flow from Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08/10/2015

Breakout on the lava flow from Pu'u O'o  - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08/10/2015
Breakout on the lava flow from Pu'u O'o  - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08/10/2015

Breakout on the lava flow from Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08/10/2015

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cotopaxi - 09.10.2015 / 17h53 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Cotopaxi - 09.10.2015 / 17h53 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Hier, le Cotopaxi n’a émis que de la vapeur et des gaz peu chargés en cendres à une altitude moyenne de 500 mètres au-dessus du cratère. L’IGEPN rapporte, entre 6h et 17 h locale, 17 séismes VT, 3 séismes LP et 6 épisodes de trémor d’émission. Les émissions de dioxyde de soufre sont mesurées à 1.117 tonnes /jour.

Des photos prises par notre ami José Luis Espinosa-Naranjo hier vers 18h du Paramo de Ticatilin (côté sud) confirment ces émissions ; il rapporte aussi de nombreux éclairs sur le côté Est.

Un document de l’IGEPN en espagnol résumant l’état du Cotopaxi est accessible avec ce lien :  https://www.surtrek.com/pdf_files/instituto_geofisico_1oct15.pdf

Cotopaxi - 09.10.2015 / vers 18h - photo José Luis Espinosa-Naranjo du Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / vers 18h - photo José Luis Espinosa-Naranjo du Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / vers 18h - photo José Luis Espinosa-Naranjo du Paramo de Ticatilin

Cotopaxi - 09.10.2015 / vers 18h - photo José Luis Espinosa-Naranjo du Paramo de Ticatilin

L’Aso, sur l’île japonaise de Kyushu, a présente une nouvelle émission de cendres le 9 octobre. Il reste en alerte niveau 3 / pas d’approche du volcan, depuis le 14 septembre 2015.

 ASO en éruption le 09.10.2015  - photo Kyaputen / Twitter

ASO en éruption le 09.10.2015 - photo Kyaputen / Twitter

Sur Hawaii, l’activité du Pu’u O’o est considérée comme constante par l’HVO, avec de l’activité sur la coulée dite du 27 juin, entre 3 et 7 km au nord-est du Pu’u O’o, sans danger pour les communautés. Un breakout spectaculaire a été illustré par Bruce Omori le 8 octobre.

Breakout sur la coulée du Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08.10.2015

Breakout sur la coulée du Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08.10.2015

Breakout sur la coulée du Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08.10.2015
Breakout sur la coulée du Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08.10.2015

Breakout sur la coulée du Pu'u O'o - photo Bruce Omori / Paradise helicopters 08.10.2015

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
 Pyroclastic flow at the Shiveluch 08.010.2015 - photo Yu Demyanchuk.. / IVS FEB RAS, KVERT

Pyroclastic flow at the Shiveluch 08.010.2015 - photo Yu Demyanchuk.. / IVS FEB RAS, KVERT

The KVERT reported explosions at Shiveluch / Kamchatka Peninsula, the October 8 from 11:47 p.m. UTC, accompanied by an ash plume at 4000-4500 meters asl, before drifting over 25 km towards SE.

The explosive-effusive activity continues with producion of  pyroclastic flows, in connection with the collapse of large parts of the dome.

The aviation alert code remains in Orange.

 

Shiveluch - NASA Aqua satellite picture 08.09.2015 / 250m

Shiveluch - NASA Aqua satellite picture 08.09.2015 / 250m

In Cotopaxi / Ecuador, the alert remains at amarilla, with a moderate internal and surface activity.

On 8 October, gas and ashes were noticed, rising to 2,000 m. above the crater and caused ash fall on El Chasqui Chaupi, Machachi, Aloag, Obelisco, Panamerica Sur and San Ramon, either in majority on the southwest sector.

The webcams network  produces a permanent video surveillance of Cotopaxi.

Source: IGEPN

 

Cotopaxi - 08.10.2015 / locale 5:46 /10:46 TU - webcam IGEPN

Cotopaxi - 08.10.2015 / locale 5:46 /10:46 TU - webcam IGEPN

Places to major risks of ash falls around the Cotopaxi - Doc. Ministerio de Seguridad Ecuador

Places to major risks of ash falls around the Cotopaxi - Doc. Ministerio de Seguridad Ecuador

Satellite networks we relate thermal anomalies

- To Karangetang / Api siau / Sulawesi - signal by the site Mirova / Modis. The volcano alert is  level III / Siaga since 03/09/2013

- Michael Volcano, located on Saunders / South Sandwich Islands island - satellite Landsat 8 / OLI & TIRS, revealing an undetermined volcanic activity (end of August)

Karangetang - 09.10.2015 - MODIS VRP Mirova

Karangetang - 09.10.2015 - MODIS VRP Mirova

Saunders island - Mt Michael - thermal anomaly 06/10/2015 - doc Landsat 8 / OLI & TIRS

Saunders island - Mt Michael - thermal anomaly 06/10/2015 - doc Landsat 8 / OLI & TIRS

Location of Sanders island in the South Sandwich - Volcano position and the summit crater - Doc. GVP - a clic to enlargeLocation of Sanders island in the South Sandwich - Volcano position and the summit crater - Doc. GVP - a clic to enlarge
Location of Sanders island in the South Sandwich - Volcano position and the summit crater - Doc. GVP - a clic to enlarge

Location of Sanders island in the South Sandwich - Volcano position and the summit crater - Doc. GVP - a clic to enlarge

Seismographs recorded this October 7th from 9:20 thirty earthquakes, referring to typical bradyseism phenomenon of Campi Flegrei, affecting mainly Pozzuoli.

The most significant earthquakes were of magnitude 2 / 2.5 with an epicenter at 2-3 km depth, respectively, 10:37, 11:13 and 12:10. Solfataras Zones were evacuated as a precaution.

Source: Campi Flegrei news

 

Campi Flegrei - the Granda fumerola

Campi Flegrei - the Granda fumerola

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Coulée Pyroclastique au Shiveluch le 08.010.2015 - photo Yu. Demyanchuk. / IVS FEB RAS, KVERT

Coulée Pyroclastique au Shiveluch le 08.010.2015 - photo Yu. Demyanchuk. / IVS FEB RAS, KVERT

Le KVERT signale des explosions au Shiveluch / Péninsule du Kamchatka, ce 8 octobre à partir de 23h47 UTC, accompagnées par un panache de cendres à 4.000 – 4.500 mètres a.s.l., avant de dériver sur 25 km en direction SE.

L’activité explosive-effusive se poursuit, avec production de coulées pyroclastiques, en relation avec l’effondrement de parties importantes du dôme.

LE code d’alerte aviation reste à l’Orange.

Shiveluch - image sat NASA Aqua 08.09.2015 / 250m

Shiveluch - image sat NASA Aqua 08.09.2015 / 250m

Au Cotopaxi / Equateur, l’alerte reste au niveau amarilla, avec une activité interne et superficielle modérées.

Le 8 octobre, des émanations de gaz et cendres ont été remarquées, montant jusqu’à 2.000 m. au-dessus du cratère, et causant des retombées de cendres sur El Chasqui Chaupi,Machachi, Aloag, Obelisco,Panamerica Sur et San Ramon, soit en majorité sur un secteur sud-ouest.

Le réseau de caméras de surveillance produit une vidéo de surveillance permanente du Cotopaxi.

Source : IGEPN

Cotopaxi - 08.10.2015 / 5h46 locale - 10h46 TU - webcam IGEPN

Cotopaxi - 08.10.2015 / 5h46 locale - 10h46 TU - webcam IGEPN

Lieux à risques majeurs de chutes de cendres aux environs du Cotopaxi - doc. Ministerio de Seguridad Ecuador

Lieux à risques majeurs de chutes de cendres aux environs du Cotopaxi - doc. Ministerio de Seguridad Ecuador

Les réseaux satellites nous rapportent des anomalies thermiques

- au Karangetang / Api siau / Sulawesi – signal par le site Mirova / Modis. Le volcan est en alerte niveau III / Siaga depuis le 03.09.2013

- au Volcan Michael, situé sur l’île Saunders / Iles Sandwich du Sud – image du satellite Landsat 8 / OLI & TIRS, révélant une activité volcanique indéterminée (depuis fin août)

Karangetang - 09.10.2015 - MIROVA MODIS VRP

Karangetang - 09.10.2015 - MIROVA MODIS VRP

Saunders island - Mt Michael - anomalie thermique du 06.10.2015 - doc Landsat 8 / OLI & TIRS

Saunders island - Mt Michael - anomalie thermique du 06.10.2015 - doc Landsat 8 / OLI & TIRS

Localisation de l'île Sanders dans les South Sandwich - position du volcan et du cratère sommital - doc. GVPLocalisation de l'île Sanders dans les South Sandwich - position du volcan et du cratère sommital - doc. GVP
Localisation de l'île Sanders dans les South Sandwich - position du volcan et du cratère sommital - doc. GVP

Localisation de l'île Sanders dans les South Sandwich - position du volcan et du cratère sommital - doc. GVP

Les sismographes  ont enregistré ce 7 octobre à partir de 9h20 une trentaine de séismes, faisant référence au phénomène de bradyséisme typique des Champs Phlégréens, touchant principalement Pozzuoli.

Les séismes les plus significatifs  ont été de magnitude 2/2,5 avec un épicentre à 2-3 km de profondeur , respectivement à 10h37, 11h13 et 12h10. Les Zones des solfatares ont été évacuées par précaution.

Source : Campi Flegrei news

Champs Phlégréens - la Granda fumerola

Champs Phlégréens - la Granda fumerola

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego 07/10/2015 - photo Insivumeh

Fuego 07/10/2015 - photo Insivumeh

Since October 7 at 4:50, the Fuego / Guatemala has entered in its eighth blowout of the year, according to CONRED.

It is characterized by lava fountains, fed by two separate vents. The length of the lava flow has increased due to the new intake and reached 1,000 meters into the ravine Trinidad, and 700 meters in the ravine Santa Teresa (compared with 600 and 400 meters measured the 06.10).

The plume of gas and ash showed up at 4.800 asl., before moving to the south and southwest for 12 km. The CONRED has established a warning Amarillo Phase II.

 

Fuego 07.10.2015 / 4:30 a.m. - activity at the summit and lava flows on the flanks - photo Insivumeh

Fuego 07.10.2015 / 4:30 a.m. - activity at the summit and lava flows on the flanks - photo Insivumeh

Cotopaxi - photo el Comercio / 07.10.2015

Cotopaxi - photo el Comercio / 07.10.2015

The level of surface activity of Cotopaxi has just gone from low to moderate.

Since October 5, ash emissions have become continuous, with falls on western and northern sector. Seismicity level, trémor of emission appeared and a decrease in the number of the volcano-tectonic earthquakes; Sulphur dioxide emissions are rising, exceeding 7,000 tons / day. The temperature measured in the last overview, the 0210, is also rising. Four small secondary and limited lahars were caused by the rains over the top and a slightly glacial melt.

On 7 October, the plume of ash and gas reached 1,500 m above the crater, then heading in a northwesterly direction. Fine gray ash fell on the northern side and the Rio Cutuchi sector. SO2 emissions are measured to 6.744 tons / day and a higher sulfur smell from midday at the Refuge.

 

Cotopaxi, emissions of ash - left, the 03.10.2015 / Photo Barga Diego - right, on 07.10.2015 / IG webcam

Cotopaxi, emissions of ash - left, the 03.10.2015 / Photo Barga Diego - right, on 07.10.2015 / IG webcam

Cotopaxi - Location of the earthquakes between 30.09 and 07.10.2015; VT earthquakes (blue triangles) and LP (red circles) are located between 9 and 12 km. under the crater - doc IGEPN

Cotopaxi - Location of the earthquakes between 30.09 and 07.10.2015; VT earthquakes (blue triangles) and LP (red circles) are located between 9 and 12 km. under the crater - doc IGEPN

Cotopaxi - temperature measured at the overflight of 02.10 with the thermal camera - Imagen / Fotografía: Mr Almeida / S. Vallejo, IGEPN

Cotopaxi - temperature measured at the overflight of 02.10 with the thermal camera - Imagen / Fotografía: Mr Almeida / S. Vallejo, IGEPN

The evolution of the activity is consistent with the first hypothesis on 1 October :
progressivede increase in activity, with ash emissions after small explosions, and moderate impact in areas downwind. Decimetric ballistic projections are possible in a radius of 1 to 2 km. around the crater, as well as small side lahars following their remobilization.

Source: IGEPN

Popocatépetl 07.10.2015 / 7:11 p.m. - Webcam Tlamacas / CENAPRED

Popocatépetl 07.10.2015 / 7:11 p.m. - Webcam Tlamacas / CENAPRED

In Mexico, Popocatepetl had six explosions on October 7 between 10:09 a.m. and 3:57 p.m., followed from 16 hours by a strombolian activity episode that lasted after 9 h , characterized by a series of small explosions, accompanied by tremor, and expulsion of fine ash and incandescent fragments 300 m from the crater on the NE side. Five more explosions followed between 3:24 and 7:59.

Source: CENAPRED

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego 07.10.2015 - photo Insivumeh

Fuego 07.10.2015 - photo Insivumeh

Depuis le 7 octobre à 4h50, le Fuego / Guatemala est entré dans sa huitième éruption de l’année, selon la CONRED. Elle se caractérise par des fontaines de lave, alimentées par deux évents distincts. La longueur des coulées de lave s’est allongée suite au nouvel apport et atteint 1.000 mètres dans la ravine Trinidad, et 700 mètres dans la ravine Santa Teresa (par rapport aux 600 et 400 mètres mesurés le 06.10).

Le panache de gaz et cendres est pointé à 4.800 asl., avant de se déplacer  vers le sud et sud-ouest  sur 12 km. Le CONRED a établi une alerte Amarillo phase II.

Fuego 07.10.2015 / 4h30 -  activité au sommet et coulées de lave sur les flancs - photo Insivumeh

Fuego 07.10.2015 / 4h30 - activité au sommet et coulées de lave sur les flancs - photo Insivumeh

Cotopaxi - photo el Comercio / 07.10.2015

Cotopaxi - photo el Comercio / 07.10.2015

Le niveau d’activité superficielle du Cotopaxi vient de passer de bas à modéré. Depuis le 5 octobre, les émissions de cendres sont devenues continues, avec des chutes sur un secteur ouest et nord. Niveau sismicité, du trémor d’émission est apparu ainsi qu’une baisse du nombre de séismes volcano-tectoniques ; les émissions de dioxyde de soufre sont en hausse, dépassant les 7.000 tonnes /jour. La température mesurée lors du dernier survol, le 02.10, est en hausse. Quatre petits lahars secondaires et limités ont été causés par les pluies sur le sommet et une légère fonte glaciaire.

Le 7 octobre, le panache de cendres et gaz a atteint 1.500 m au-dessus du cratère, se dirigeant ensuite en direction nord-ouest. De fines cendres grises sont tombées sur le flanc nord et le secteur du Rio Cutuchi. Les émissions de SO2 sont mesurées à 6.744 tonnes/jour, ainsi qu’une odeur de soufre plus forte à partir de la mi-journée au Refuge.

Cotopaxi, les émissions de cendres - à gauche, le 03.10.2015 / photo Diego Barga - à droite, le 07.10.2015 / webcam IG

Cotopaxi, les émissions de cendres - à gauche, le 03.10.2015 / photo Diego Barga - à droite, le 07.10.2015 / webcam IG

Cotopaxi - Localisation des séismes entre le 30.09 et le 07.10.2015 ; les séismes VT (triangles bleus) et LP (ronds rouges) sont situés entre 9 et 12 km. sous le cratère.- doc IGEPN

Cotopaxi - Localisation des séismes entre le 30.09 et le 07.10.2015 ; les séismes VT (triangles bleus) et LP (ronds rouges) sont situés entre 9 et 12 km. sous le cratère.- doc IGEPN

Cotopaxi - températures mesurées lors du survol du 02.10 à la caméra thermique - Imagen/Fotografía: M. Almeida/S. Vallejo, IGEPN

Cotopaxi - températures mesurées lors du survol du 02.10 à la caméra thermique - Imagen/Fotografía: M. Almeida/S. Vallejo, IGEPN

L’évolution de l’activité se conforme à la première hypothèse émise le 1°octobre  :

augmentation progressivede l'activité , avec émissions de cendres suite à de petites explosions, et des retombées modérées dans les secteurs sous le vent. Des projections balistiques  décimétriques sont possibles dans un rayon de 1 à 2 km. autour du cratère, ainsi que de petits lahars secondaires suite à leur remobilisation.

Source : IGEPN

Popocatépetl 07.10.2015 / 12h27 - photo webcamsdemexico

Popocatépetl 07.10.2015 / 12h27 - photo webcamsdemexico

Popocatépetl 07.10.2015 / 19h11 - Webcam Tlamacas / Cenapred

Popocatépetl 07.10.2015 / 19h11 - Webcam Tlamacas / Cenapred

Au Mexique, le Popocatépetl a connu le 7 octobre six explosions entre 10h09 et 15h57, suivies à partir de 16h d’un épisode d’activité strombolienne qui a duré 9 heures, caractérisé par une série de petites explosions, accompagnées de trémor , d’expulsion de cendres fines et de fragments incandescents à 300 m du cratère sur le flanc NE. Cinq autres explosions ont suivi entre 3h24 et 7h59.

Source : Cenapred

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu
The headquarters of the Natural Park in Cha das Caldeiras, Fogo - photo Fernando Guerra Archdaily.

The headquarters of the Natural Park in Cha das Caldeiras, Fogo - photo Fernando Guerra Archdaily.

The building housing the headquarters of the Park of the island of Fogo in Cape Verde Nature, is the winner of Archdaily International Building Award 2015 / Section cultural buildings.

Created by  OTO Arquitectos Lisbon, this space well integrated with the surrounding nature, must not only house the responsibility technicians for monitoring the volcano, but also the collections of the local fauna and flora, recreational, and cultural places for both residents and visitors to Cha das Caldeiras, auditorium, outdoor amphitheater, outdoor café and library.

Given the specific implantation conditions in the caldera of Fogo, the building is self-sufficient, electricity and water supply levels. His ventilation is passive. Night lighting of buildings imperceptibly radiates outward in order to not disturb birds that fly over and nest around the site.

Local materials have been preferred for the construction of this very minimalist spiral, and volcanic ash cover the roof and external areas, planted with local plants. Dark and matte shade, it just emerging from the ground.

 

Cha das Caldeiras: the headquarters of the Natural Park and the Fogo volcano in early 2014 - photo OTO.pt
Cha das Caldeiras: the headquarters of the Natural Park and the Fogo volcano in early 2014 - photo OTO.pt

Cha das Caldeiras: the headquarters of the Natural Park and the Fogo volcano in early 2014 - photo OTO.pt

Cha das Caldeiras: the headquarters of the Natural Park early 2014 - photo OTO.pt / De Zeen magazine

Cha das Caldeiras: the headquarters of the Natural Park early 2014 - photo OTO.pt / De Zeen magazine

Ironically, the dialogue between architecture and landscape was interrupted by the eruption of Fogo, only seven months after its opening in March 2014.

André Castro Santos, a founder of the architectural firm, describes this dramatic event. " The first three days, the building resisted and halted the advance of the lava, only the south wall being destroyed. But the fourth day, the volcano became stronger and the building was swallowed by lava ... It took seven years to complete, and he lived only seven months. We believe that these structures are eternal, but the nature is the strongest " .

Built near the villages of Portala and Bangueira, the building of the Natural Park, completely destroyed by the eruption of Fogo volcano, should be rebuilt, perhaps out of the caldera ... but when and with what funding ?

Its spiral shape was perhaps a premonition ... the volcano creates and destroys its own environment, at his own rhythm,
an eternal renewal !
 

Cha das Caldeiras: the seat of the Natural Park overrun by lava in November 2014 - photo Special travel Adventure & Volcano / Guy SaintCyr, Michael Grant and Pippo Scarpinati

Cha das Caldeiras: the seat of the Natural Park overrun by lava in November 2014 - photo Special travel Adventure & Volcano / Guy SaintCyr, Michael Grant and Pippo Scarpinati

Cha das Caldeiras on 11/30/2014 - building carried away by the lava flow - photo Radio Atlantico

Cha das Caldeiras on 11/30/2014 - building carried away by the lava flow - photo Radio Atlantico

Sources :

- De Zeen magazine – Award-winning building destroyed by volcano seven months after completion - link

- OTO architectos – Building of the year 2015 – Winner - link

- Aventure et Volcans - voyages "spécial éruption" - link

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog