Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu
Le siège du Parc Naturel dans Chã das Caldeiras, Fogo - photo Fernando Guerra pour Archdaily.

Le siège du Parc Naturel dans Chã das Caldeiras, Fogo - photo Fernando Guerra pour Archdaily.

Le bâtiment abritant le siège du Parc Naturel de l’île de Fogo au Cap vert, est le lauréat du Prix International du Bâtiment Archdaily pour l’année 2015 / section bâtiments culturels.

Conçu par le cabinet OTO Arquitectos de Lisbonne, cet espace bien intégré à la nature environnante, doit non seulement abriter les techniciens responsable de la surveillance du volcan, mais aussi des collections de la faune et la flore locale, des endroits de loisirs, et culturels destinés à la fois aux habitants et aux visiteurs de Chã das Caldeiras, auditorium, théâtre à ciel ouvert, terrasse-café et bibliothèque.

Etant donné les conditions d’implantation spécifiques à la caldeira du Fogo, le bâtiment est auto-suffisant, au niveaux électrique et approvisionnement en eau. Sa ventilation est passive. L’éclairage nocturne des bâtiments rayonne imperceptiblement vers l’extérieur, afin de ne pas perturber des oiseaux qui nichent aux alentours et survolent le site.

Les matériaux locaux ont été privilégiés pour la construction de cette spirale très minimaliste, et des cendres volcaniques recouvrent le toit et les zones extérieures, , plantés de végétaux locaux. De nuance sombre et mate, elle émerge à peine du sol.

Chã das Caldeiras : la siège du Parc Naturel et le volcan Fogo en début 2014 - photo OTO.pt
Chã das Caldeiras : la siège du Parc Naturel et le volcan Fogo en début 2014 - photo OTO.pt

Chã das Caldeiras : la siège du Parc Naturel et le volcan Fogo en début 2014 - photo OTO.pt

Chã das Caldeiras : la siège du Parc Naturel début 2014 - photo OTO.pt / De Zeen magazine

Chã das Caldeiras : la siège du Parc Naturel début 2014 - photo OTO.pt / De Zeen magazine

Ironie du sort, le dialogue entre l’architecture et le paysage a été interrompue par l’éruption du Fogo, sept mois seulement après son inauguration en mars 2014.

André Castro Santos, un des fondateurs du cabinet d’architecture, décrit ce dramatique évènement : " les trois premiers jours, le bâtiment a résisté et stoppé l’avancée de la lave, seule la paroi sud étant détruite. Mais le quatrième jour, le volcan devint le plus fort et le bâtiment fut avalé par la lave… Il a fallu sept ans pour l’achever, et il n'a vécu que sept mois. Nous pensons que ces constructions sont éternelles, mais la nature est la plus forte ".

Construit près des villages de Portala et Bangueira, le bâtiment du Parc Naturel,  entièrement détruit par l’éruption du volcan Fogo, devrait être reconstruit, peut être hors de la caldeira … mais quand et avec quel financement ?

Sa forme en spirale était peut être prémonitoire … le volcan crée et détruit son propre environnement, à son rythme, un éternel recommencement !

Chã das Caldeiras : le siège du Parc Naturel envahi par la lave en novembre 2014 - photo Voyage spécial Aventure & Volcans / Guy de SaintCyr, Michel Grant et Pippo Scarpinati

Chã das Caldeiras : le siège du Parc Naturel envahi par la lave en novembre 2014 - photo Voyage spécial Aventure & Volcans / Guy de SaintCyr, Michel Grant et Pippo Scarpinati

Chã das Caldeiras le 30.11.2014 - un bâtiment emporté par la coulée de lave - photo Radio Atlantico

Chã das Caldeiras le 30.11.2014 - un bâtiment emporté par la coulée de lave - photo Radio Atlantico

Sources :

- De Zeen magazine – Award-winning building destroyed by volcano seven months after completion - link

- OTO architectos – Building of the year 2015 – Winner - link

- Aventure et Volcans - voyages "spécial éruption" - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Colima - explosion and pyroclastic flow on 05/10/2015 - photo webcamsdemexico

Colima - explosion and pyroclastic flow on 05/10/2015 - photo webcamsdemexico

In Mexico, Colima presented yesterday October 5 to 7:50 a large explosion, accompanied by pyroclastic flow, only documented on webcam images.
 

Colima - development of the pyroclastic flow 05/10/2015 - photo webcamsdemexico

Colima - development of the pyroclastic flow 05/10/2015 - photo webcamsdemexico

In Ecuador, the activity of the Tungurahua is considered as moderately high. The level of seismicity remains important, but no direct observation is possible because of cloud cover. Intermittent rains of 4 October caused the descent of muddy water in the gullies without disrupting trade and tourism of Baños de Agua Santa Township.

Source: El Comercio

In Cotopaxi, activity levels remain unchanged: moderate internal, and low surface activity. The volcano remains in the clouds, and an evening thinning allowed to view a plume of gas, steam and ash rising to 500 m. above the crater, spreading out to the west; a smell of sulfur is reported in the Tanipamba sector. Sulfur dioxide emissions reached 5.487 tons / day.

The media continue to learn about precautions in case of ash fall.

Source: El Comercio and  IGEPN.

 

Precautions in case of ash fall in the area of ​​health and the local environment - Doc. El Comercio
Precautions in case of ash fall in the area of ​​health and the local environment - Doc. El Comercio

Precautions in case of ash fall in the area of ​​health and the local environment - Doc. El Comercio

Thhe website Culture Volcan retransmits a local commentary on the Ijen / Java, where access was temporarily closed by the authorities, due to the instability of the acid lake this October 1st.

 

Lights of Idjen - Ijen lights - Photo Jessie C.Eykendorp

Lights of Idjen - Ijen lights - Photo Jessie C.Eykendorp

Some specify the Icelandic Jökulhlaup :

Considered as the largest ever recorded, it caused extensive damage to agricultural land and certain infrastructure; a bridge had to be closed, due to the receding of its roots, following the shoreline erosion by the flow.
A field trip revealed that the ice breakup had several exit points, marked by ice fragments dispersions to the surface of the glacier,  size ranging from 10 meters near the exit point, about ten cm. distally, which contrast with the dark bands of sediment debris. The stream is then passed in six or seven outputs on the sandur.
Subsidence in East Glacier cauldron reached 82.7 meters since the beginning of the episode on September 26.

 

Iceland - bridge bases loosened by Jökulhlaup - Photo Sigurður Bogi Sævarsson - Iceland monitor.

Iceland - bridge bases loosened by Jökulhlaup - Photo Sigurður Bogi Sævarsson - Iceland monitor.

Dispersion of  blocks of ice on sediments after jökulhlaup - Photo: Tómas Jóhannesson / IMO

Dispersion of blocks of ice on sediments after jökulhlaup - Photo: Tómas Jóhannesson / IMO

Subsidence of the glacier from the center of the East cauldron 05/10/2015 - Doc. IMO

Subsidence of the glacier from the center of the East cauldron 05/10/2015 - Doc. IMO

The level of the rivers of the south and southeast of Iceland is of concern due to the heavy rains lasting recent days. The rivers draining the Myrdalsjökull and the southern Vatnajökull can cover the circular road in various places.

Source: Icelandic Met Office

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Colima - explosion et coulée pyroclastique le 05.10.2015 - photo webcamsdemexico

Colima - explosion et coulée pyroclastique le 05.10.2015 - photo webcamsdemexico

Au Mexique, le Colima a présenté hier 5 octobre vers 7h50 une explosion importante, accompagnée de coulée pyroclastique, uniquement documentée sur les images webcam.

Colima - développement de la coulée pyroclastique le 05.10.2015 - photo webcamsdemexico

Colima - développement de la coulée pyroclastique le 05.10.2015 - photo webcamsdemexico

En Equateur, l’activité du Tungurahua est considérée comme modérément haute. Le niveau de la sismicité demeure important, mais aucune observation directe n’est possible en raison de la nébulosité. Les pluies intermittentes du 4 octobre ont provoqué la descente d’eau boueuse dans les ravines, sans perturber les activités commerciales et touristiques du canton de Baños de Agua Santa.

Source : El Comercio

Au Cotopaxi, les niveaux d’activité demeurent inchangés : activité interne modérée, et superficielle basse. Le Volcan reste dans les nuages, et une éclaircie en soirée a permis de visualiser un panache de gaz, vapeur et cendres montant à 500 m. au-dessus du cratère, se dispersant vers l’ouest ; une odeur de soufre est rapportée sur le secteur de Tanipamba. Les émissions de dioxyde de soufre atteignent 5.487 tonnes/jour.

Les médias continuenet à informer sur les précautions à observer en cas de chutes de cendres.

Source : IGEPN & El Comercio
 

Précautions à prendre en cas de chutes de cendres,dans le domaine sanitaire et de l'environnement proche - doc. El Comercio
Précautions à prendre en cas de chutes de cendres,dans le domaine sanitaire et de l'environnement proche - doc. El Comercio

Précautions à prendre en cas de chutes de cendres,dans le domaine sanitaire et de l'environnement proche - doc. El Comercio

Culture Volcan retransmet un commentaire local sur le Kawah Idjen / Java, dont l’accès a été temporairement fermé par les autorités, en raison de l’instabilité du lac acide ce 1° octobre.

Lumières de l'Idjen - Ijen lights - photo Jessie C.Eykendorp

Lumières de l'Idjen - Ijen lights - photo Jessie C.Eykendorp

Quelques précisons sur le Jökulhlaup Islandais :

Considéré comme le plus important jamais enregistré, il a causé de nombreux dégâts aux terres agricoles et à certaines infrastructures ; un pont a dû être fermé, en raison du déchaussement de ses piles d’arrimage suite à l’érosion des berges par le flux.

Un expédition sur le terrain révèle que la débâcle glaciaire a eu plusieurs points de sortie, marqués par des dispersions de fragments de glace à la surface du glacier de taille variant entre 10 mètres à proximité du point de sortie, à une dizaine de cm. distalement, et qui tranchent sur les bandes de débris foncés de sédiments. Le flux s’est ensuite écoulé en six ou sept sorties sur le sandur .

La subsidence au chaudron Est du glacier a atteint 82,7 mètres depuis le début de l’épisode le 26 septembre.

Islande - pont aux bases déchaussées par le Jökulhlaup - Photo Sigurður Bogi Sævarsson -  Iceland monitor.

Islande - pont aux bases déchaussées par le Jökulhlaup - Photo Sigurður Bogi Sævarsson - Iceland monitor.

Dispersion des blocs de glace sur les sédiments après le jökulhlaup - Photo: Tómas Jóhannesson / IMO

Dispersion des blocs de glace sur les sédiments après le jökulhlaup - Photo: Tómas Jóhannesson / IMO

Subsidence du centre du chaudron Est du glacier le 05.10.2015 - doc. IMO

Subsidence du centre du chaudron Est du glacier le 05.10.2015 - doc. IMO

Le niveau des rivières du sud et sud-est de l’Islande est préoccupant en raison des fortes pluies durables de ces derniers jours. Les rivières drainant le Myrdalsjökull et le sud du Vatnajökull peuvent recouvrir la route circulaire en divers endroits.

Source : Icelandic Met Office

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Piton de la Fournaise - webcam  OVPF / Piton Bert 04.10.2015 / 7:33 p.m. LT / TU 3:33 p.m.

Piton de la Fournaise - webcam OVPF / Piton Bert 04.10.2015 / 7:33 p.m. LT / TU 3:33 p.m.

On the morning of the forty third day of eruption, the eruption continues at Piton de la Fournaise; On october 5, weather conditions over the volcano are good, but deterioration is expected during the day.

The level of activity is comparable to that recorded in previous days (see detailed newsletter of October 2).

The thermal anomaly detected by Mirova is described as "very high".

News from La Fournaise, Tungurahua, Cotopaxi and Sindoro volcanoes.

In Ecuador, an explosion marked the Tungurahua on October 4, 2015, at 13h, of low intensity but noisy; it follows the show from 10 am of a plume of steam and gas containing a little ash. The altitude of the plume could not be determined because of the cloud cover. Ash fallout are reported on El Manzano, Chonglontus and Cahuají.

The situation is unchanged at Cotopaxi.

Source: El Comercio & IGEPN

 

Sundoro / Java - Lee Sebert Photo / Smithsonian

Sundoro / Java - Lee Sebert Photo / Smithsonian

Vapor emissions were observed this October 4, 2015 at Gunung Sindoro (Sundoro), in the center of the island of Java, near the Dieng plateau.

The last eruption of this stratovolcano dates back to 1971. It is topped by a small lava dome in the summit crater, where many phreatic explosion vents are placed on a crack intersecting the dome and the crater rim.

Source: Øystein Lund Andersen

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - image webcam OVPF / Piton de Bert 04.10.2015 / 19h33 LT / 15h33 TU

Piton de La Fournaise - image webcam OVPF / Piton de Bert 04.10.2015 / 19h33 LT / 15h33 TU

Au matin du quarante troisième jour d’éruption, l'éruption se poursuit au Piton de La Fournaise ; ce 5 octobre, les conditions météorologiques sur le volcan sont bonnes, mais une dégradation est prévue en cours de journée.

Le niveau d'activité reste comparable à celui enregistré les jours précédents (voir bulletin détaillé du 2 octobre).

L’anomalie thermique relevée par MIROVA est qualifiée de "très haute"

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise le 04.10.2015 / 20h 55 - doc. MIROVA / MODIS VRP

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise le 04.10.2015 / 20h 55 - doc. MIROVA / MODIS VRP

En Equateur, une explosion a marqué le Tungurahua ce 04 octobre 2015, à 13h, de faible intensité mais bruyante ; elle fait suite à l’émission à partir de 10h d’un panache de vapeur et gaz, contenant un peu de cendres. L’altitude du panache n’a pas pu être déterminée en raison de la couverture nuageuse. Des retombées de cendres sont signalées sur El Manzano, Chonglontus, et Cahuají.

LA situation est inchangée au Cotopaxi.

Source : El Comercio & IGEPN

Sundoro / Java - photo Lee Sebert / Smithsonian

Sundoro / Java - photo Lee Sebert / Smithsonian

Des émissions de vapeur ont été observées ce 4 octobre 2015 au Gunung Sindoro (Sundoro),  situé au centre de l’île de Java, près du plateau de Dieng. La dernière éruption de ce stratovolcan remonte à 1971. Il est surmonté d’un petit dôme de lave dans le cratère sommital, où de nombreux évents d’explosion phréatique sont disposés sur une fissure recoupant ce dôme et le bord du cratère.

Source :Øystein Lund Andersen

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Incandescent summit in Cotopaxi, already noticed the 09/26/2015 by Cristóbal Ocaña via Foto Ecuador

Incandescent summit in Cotopaxi, already noticed the 09/26/2015 by Cristóbal Ocaña via Foto Ecuador

Updating the eruptive activity of Cotopaxi:

Since October 2 / 19h LT, an incandescence is observed in the cotopaxi's crater, due to high temperature of magmatic gases.

This could be a premonition of a new eruptive phase characterized by small to moderate explosions and the expulsion of incandescent blocks on the outskirts of the crater, and / or ash emissions.

According to the newspaper El Comercio, eight areas have been added to areas vulnerable to lahars. These areas are the subject for 30 years of construction of houses, housing complexes and shops, schools and health centers, hospitals ... 16,000 people are involved in these areas near the rivers Pita, Santa Clara and San Pedro, where the uncontrolled growth was not controlled by the authorities

Sources:
 
- IGEPN - http://www.igepn.edu.ec/servicios/noticias/1194-actualizacion-de-la-actividad-eruptiva-volcan-cotopaxi-n-19-2015
 
- El Comercio: http://www.elcomercio.com/actualidad/valle-volcancotopaxi-crecimiento-zonasvulnerables-lahares.html

El Agrio crater of Copahue - photo archives SERNAGEOMIN 2014

El Agrio crater of Copahue - photo archives SERNAGEOMIN 2014

The SERNAGEOMIN & the OVDAS signal a significant change in the internal activity of Copahue / Chile, with effect from 1 October to 10:58 local, characterized by a continuous tremor signal, interpreted as in relation with disruption of the hydrothermal system volcano and /or movements of the magma to surface regions.

The yellow alert is maintained, together with an exclusion zone of 2.5 km around the crater El Agrio. The registration of a volcano-tectonic earthquake of M3,6 has not changed the alert protocol.

Piton de la Fournaise - photo Arnaud Barrey on 09/27/2015 Fournaise.info

Piton de la Fournaise - photo Arnaud Barrey on 09/27/2015 Fournaise.info

Piton de la Fournaise, the poor weather for a week did not allow a good direct observation of the eruption ... but the cone remain still important, the lava fountains are visible, and the lava flows well channeled lava, with no progression.

Regarding these fluids flows, an interesting article on the formation of lava ponds  is well explained on the website Culture volcans (
http://laculturevolcan.blogspot.fr/2015/10/les-mares-de-lave-du-volcan-piton-de-la.html) ... to read!

The latest report of OVPF indicates a slowly increasing of seismic activity for one week. The evolution measured on the three closest stations varies from 10 to 15% more intensive. The trend of deflation is downward in summital and distal area. Rare SO2 measurements (due to the time) show a slight increase of the flow in the plume.
CO2 values ​​are high in the soil for 10 days.

Geophysical and geochemical indicators therefore remain at a high level, with a slight upward trend, except for the deforamtion measurements.

MRS (seismic intensity) recorded by the Station Rivals since the beginning of the eruption. Compartments 1 to 5 are described in the bulletin of 24 September 2015. The compartment 6 is the increasing trend observed over a week.- doc. OVPF / IPGP

MRS (seismic intensity) recorded by the Station Rivals since the beginning of the eruption. Compartments 1 to 5 are described in the bulletin of 24 September 2015. The compartment 6 is the increasing trend observed over a week.- doc. OVPF / IPGP

The Veniaminof / Alaska present since September 30, a seismic activity, characterized by small low-frequency earthquakes, rising. The tremor prompted the AVO to raise the aviation alert code yellow, and the volcanic alert to Advisory.

Satellite view and webcam have been made impossible because of the cloud cover in the last days. A thinning on 1st October showed by the webcam that no eruptive activity was visible at Veniaminof.

Sources:
- AVO - https://avo.alaska.edu/activity/Veniaminof.php
- Alaska Dispatch News http://www.adn.com/article/20151001/seismic-activity-prompts-alert-alaska-peninsula-volcano

Central vent in the caldera Veniaminof - photo by Cyrus 08.2014 Read / AVO

Central vent in the caldera Veniaminof - photo by Cyrus 08.2014 Read / AVO

For Icelandic Jökulhlaup, IMO indicates that the water level has reached its maximum at Eldvatn, with a discharge measured 2.200m³ / s. Areas close to the main drainage will be subject to flooding in the coming days.
Three gas measuring stations have been installed to monitor the gas levels released by the glacial meltdown in Skaftá river.
The mud spoofed by the debacle will cause serious damage to crops

 

Skaftá river - photo Rax / Ragnar Axelsson via IMO 02/10/2015

Skaftá river - photo Rax / Ragnar Axelsson via IMO 02/10/2015

Pic of the debacle in Sveinstindur, between 00h and 04h on 02/10/2015 - doc.Almannavarnir

Pic of the debacle in Sveinstindur, between 00h and 04h on 02/10/2015 - doc.Almannavarnir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Incandescence sommitale au Cotopaxi, déjà remarquée le 26.09.2015 par Cristóbal Ocaña via Foto Ecuador

Incandescence sommitale au Cotopaxi, déjà remarquée le 26.09.2015 par Cristóbal Ocaña via Foto Ecuador

Actualisation de l’activité éruptive du Cotopaxi :

Depuis 19h Locale le 2 octobre, une incandescence est observée au cratère, due à des gaz magmatiques à haute température.

Ce phénomène pourrait être prémonitoire d’une nouvelle phase éruptive caractérisée par des explosions petites à modérées et l’expulsion de blocs incandescents sur les alentours du cratère, et /ou des émissions de cendres.

D’après le journal El Comercio, huit secteurs viennent d’être ajoutés aux zones vulnérables aux lahars. Ces zones sont l’objet depuis 30 ans de constructions de maisons, complexes de logements et commerces, écoles et centres de santé , hôpitaux  … 16.000 personnes sont concernées dans ces zones proches des rivières Pita, Santa Clara et San Pedro, où la croissance anarchique n’a pas été contrôlée par les autorités

Sources :

 - IGEPN - http://www.igepn.edu.ec/servicios/noticias/1194-actualizacion-de-la-actividad-eruptiva-volcan-cotopaxi-n-19-2015

 - El Comercio : http://www.elcomercio.com/actualidad/valle-volcancotopaxi-crecimiento-zonasvulnerables-lahares.html

Cratère El Agrio du Copahue - photo archives Sernageomin 2014

Cratère El Agrio du Copahue - photo archives Sernageomin 2014

Le Sernageomin & l’OVDAS signalent un changement significatif de l’activité interne du Copahue / au Chili, à dater du 1° octobre à 10h58 locale, caractérisée par un signal de trémor continu, interprété comme étant enrelation avec la perturbation du système hydrothermal du volcan et les mouvements du magma vers des zones superficielles.

L’alerte jaune est maintenue, assortie d’une zone d’exclusion de 2,5 km autour du cratère El Agrio. L’enregistrement d’un séisme volcano-tectonique de M3,6 n’a pas fait varié le protocole d’alerte.

Piton de La Fournaise - photo Arnaud Barrey 27.09.2015 sur Fournaise.info

Piton de La Fournaise - photo Arnaud Barrey 27.09.2015 sur Fournaise.info

Au Piton de La Fournaise, les mauvaises conditions météo depuis une semaine n’ont pas permis une bonne observation directe de l’éruption  … mais le cône reste important,  les fontaines de lave toujours visibles, et des coulées de lave bien canalisées qui ne progressent pas.

Concernant ces coulées fluides, un intéressant article sur la formation de lava ponds / petites mares de lave est bien expliqué sur le site Culture volcans (http://laculturevolcan.blogspot.fr/2015/10/les-mares-de-lave-du-volcan-piton-de-la.html)  … à lire !

Le dernier rapport de l’OVPF signale une activité sismique en hausse lente depuis une semaine. L’évolution mesurée sur les trois stations les plus proches varie de 10 à 15 % d’intensité supplémentaire. La tendance de la déflation est à la baisse en zone sommitale et distale. De rares mesures du SO2 (en raison du temps) montrent une légère augmentation du flux dans le panache

Les valeurs de CO2 dans le sol sont élevées depuis 10 jours.

Les indicateurs géophysiques et géochimiques se maintiennent donc à un niveau élevé, avec tendance légère à la hausse, sauf pour les mesures de déformation.

RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption. Les compartiments de 1 à 5 sont décrits dans le bulletin du 24 septembre 2015. Le compartiment 6 correspond à la tendance à l’augmentation observée sur une semaine.- doc. OVPF / IPGP

RSAM (intensité sismique) enregistré par la station Rivals depuis le début de l’éruption. Les compartiments de 1 à 5 sont décrits dans le bulletin du 24 septembre 2015. Le compartiment 6 correspond à la tendance à l’augmentation observée sur une semaine.- doc. OVPF / IPGP

Le Veniaminof / Alaska présente depuis le 30 septembre, une activité sismique, caractérisée par de petits séismes de basse fréquence, en hausse. Du trémor  a poussé l’AVO à rehausser le code d’alerte aviation à Jaune, et l’alerte volcanique à Advisory.

Les vue satellites et par webcams ont été rendues impossibles en raison de la nébulosité dans les derniers jours. Une éclaircie le 1° octobre a permis de constater à la webcam qu’aucune activité éruptive n’était visible au Veniaminof.

Sources :

- AVO - https://avo.alaska.edu/activity/Veniaminof.php

- Alaska Dispatch News  http://www.adn.com/article/20151001/seismic-activity-prompts-alert-alaska-peninsula-volcano

Event central dans la caldeira du Veniaminof - photo 08.2014 par Cyrus Read / AVO

Event central dans la caldeira du Veniaminof - photo 08.2014 par Cyrus Read / AVO

Concernant le Jökulhlaup Islandais, l’IMO signale que le niveau des eaux a atteint son maximum à Eldvatn, avec une décharge mesurée à 2.200m³/s. Les zones proches du drainage principal seront soumises à inondation dans les jours prochains.

Trois stations de mesures des gaz ont été installées, pour contrôler les taux de gaz relâchés par la débâcle glaciaire dans la rivière  Skaftá.

La boue charriée par la débâcle va causer de graves dommages aux cultures
 

 Skafta river - photo Rax / Ragnar Axelsson  via IMO 02.10.2015

Skafta river - photo Rax / Ragnar Axelsson via IMO 02.10.2015

Pic de la débâcle à Sveinstindur le 02.10.2015 entre 00h et 04h - doc.Almannavarnir

Pic de la débâcle à Sveinstindur le 02.10.2015 entre 00h et 04h - doc.Almannavarnir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cotopaxi eastern flank - the upper glacier and the edge of the crater melting caused mudslides, which material obscures the lower part of the glacier - Photo: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi eastern flank - the upper glacier and the edge of the crater melting caused mudslides, which material obscures the lower part of the glacier - Photo: S. Vallejo / IGEPN

The IGEPN has posted its report on the observation flight over the volcano Cotopaxi conducted on September 29.

The observations and thermal measurements indicate a fusion of glaciers, accelerated since the last check.

Two parameters combine to explain this phenomenon: the arrival of hot fluid surface, in relation to the magmatic body located below, and the decrease of the albedo due the ash cover of the top.

Cotopaxi - left, thermal image of the crater - right, thermal anomalies on the upper flanks - a click to enlarge - Photos: S. Vallejo / IGEPNCotopaxi - left, thermal image of the crater - right, thermal anomalies on the upper flanks - a click to enlarge - Photos: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - left, thermal image of the crater - right, thermal anomalies on the upper flanks - a click to enlarge - Photos: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - fumeroliens fields and gas pulsatile emission - Photo: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - fumeroliens fields and gas pulsatile emission - Photo: S. Vallejo / IGEPN

The overview showed changes in the crater, where the vent reaches several hundred meters deep. The TMA / maximum effective temperature of the upper parts of the gas plume was measured at 157.7 ° C.

Thermal anomalies are reported in several areas of glaciers, often associated with a new fumerolian activity. The eastern upper flanks are covered with darker material, following their detachment from the edges of the crater, where the glacier has melted.

What follows is new cracks in the upper flanks and the terminal tongues of glaciers. The advance of glaciers in the drainage could accelerate and lead to collapses, generating lahars

Situation in the Skaftárdalur 09.30.2015 / 9:30 - photo Ljósmynd-AUDUR Guðbjörnsdóttir

Situation in the Skaftárdalur 09.30.2015 / 9:30 - photo Ljósmynd-AUDUR Guðbjörnsdóttir

Jökulhlaup of the Skaftá river :

The discharge ratio increased to Sveinstindur on the
Skaftá river. It is considered the highest recorded at the station since 1971, and may well be a record.

At 10 am on 1 October, it was over 1.300m³ / sec. increasing at Sveinstindur. Around the same time, the flow was detected in Skaftárdalur,
halfway between the glacier and the coast, at 400 m³ / sec, increasing rapidly. The jökulhlaup (glacial meltdown) is expected to peak in the early hours of Saturday, October 3rd.
 

Comparison of the jökulhlaup of eastern Skaftá cauldron: 1995, 2006, 2008 and 2015 ongoing - doc. IMO / A. Iceland

Comparison of the jökulhlaup of eastern Skaftá cauldron: 1995, 2006, 2008 and 2015 ongoing - doc. IMO / A. Iceland

Subsidence of the GPS station in the eastern Skaftá cauldron 02.010.2015 / 7am - Doc. IMO / Univ. Iceland

Subsidence of the GPS station in the eastern Skaftá cauldron 02.010.2015 / 7am - Doc. IMO / Univ. Iceland

The gas, H2S and SO2, can reach toxic levels in areas near glaciers Skaftárjökull, Tungnaárjökull and Síðujökull.

Cracks are developing rapidly around the East Cauldron, and the lower parts of Skaftárjökull and Tungnárjökull  glaciers. Radio contact, always made with the East Cauldron GPS station indicates a subsidence of 71.1 meters between September 27 to 18h and October 2 at 7am. In the last two hours, the ratio of subsidence has decreased, a sign that the overflow of the cauldron has plateaued.

Sources: IMO / One Of Iceland / Futurvolc.

 

The Skaftá river in flood - Photo Þorvaldur Örn Kristmundsson / mbls.is

The Skaftá river in flood - Photo Þorvaldur Örn Kristmundsson / mbls.is

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cotopaxi flanc Est – la fonte du glacier supérieur et du bord du cratère a provoqué des glissements de terrain, dont le matériel obscurcit la partie plus basse du glacier - Photo: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi flanc Est – la fonte du glacier supérieur et du bord du cratère a provoqué des glissements de terrain, dont le matériel obscurcit la partie plus basse du glacier - Photo: S. Vallejo / IGEPN

L’IGEPN a mis en ligne son rapport concernant le survol d’observation du volcan Cotopaxi effectué le 29 septembre.

Les observations et les mesures thermiques indiquent une fusion des glaciers accélérée depuis le dernier contrôle. Deux paramètres se conjuguent pour expliquer ce phénomène : l’arrivée de fluides chauds en surface, en relation avec le corps magmatique situé plus bas, et une diminution de l’albedo du aux cendres recouvrant le sommet.

Cotopaxi -  à gauche, image thermique de l'intérieur du cratère - à droite, anomalies thermiques sur les flancs supérieurs - un clic pour agrandir - Photos: S. Vallejo / IGEPNCotopaxi -  à gauche, image thermique de l'intérieur du cratère - à droite, anomalies thermiques sur les flancs supérieurs - un clic pour agrandir - Photos: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - à gauche, image thermique de l'intérieur du cratère - à droite, anomalies thermiques sur les flancs supérieurs - un clic pour agrandir - Photos: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - les champs fumeroliens et l'émission pulsatille de gaz - Photo: S. Vallejo / IGEPN

Cotopaxi - les champs fumeroliens et l'émission pulsatille de gaz - Photo: S. Vallejo / IGEPN

Le survol a permis de constater les changements de l’intérieur du cratère, où l’évent atteint plusieurs centaines de mètres de profondeur. La TMA / température maximale apparente des parties hautes du panache gazeux a été mesurée à 157,7°C.

Des anomalies thermiques sont rapportées dans plusieurs zones des glaciers, souvent associées à une nouvelle activité fumerolienne. Les flancs supérieurs Est sont couverts de matière plus sombre, suite à leur détachement des bords du cratère, où le glacier a fondu.

S’en suit de nouvelles fissures dans les flancs supérieurs et les langues terminales des glaciers. L’avancée des glaciers dans les drainages pourrait s’accélérer et conduire à des effondrements, générant des lahars.  

Situation dans la Skaftárdalur le 30.09.2015 / 9h30 - photo  Ljós­mynd-Auður Guðbjörns­dótt­ir

Situation dans la Skaftárdalur le 30.09.2015 / 9h30 - photo Ljós­mynd-Auður Guðbjörns­dótt­ir

Jökulhlaup de la Skaftá river :

Le ratio de décharge s’est accru à Sveinstindur sur la rivière Skaftá. Il est considéré comme le plus haut enregistré à cette station depuis 1971, et pourrait bien constituer un record.

A 10h, le 1° octobre, il atteignait plus de 1.300m³/sec. en augmentation à Sveinstindur. Vers la même heure,le flux était détecté à Skaftárdalur, à mi-parcours entre le glacier et la côte, à 400 m³/sec en rapide augmentation. Le jökulhlaup (débâcle glaciaire) devrait atteindre son maximum au cours des premières heures ce samedi 3 octobre.

Comparison des jökulhlaup de l'eastern Skaftá cauldron: 1995, 2006, 2008 et de 2015 en cours - doc. IMO / Un. Iceland

Comparison des jökulhlaup de l'eastern Skaftá cauldron: 1995, 2006, 2008 et de 2015 en cours - doc. IMO / Un. Iceland

Subsidence de la station GPS de l'eastern Skaftá cauldron au 02.010.2015 / 7h - doc. IMO / Un. Iceland

Subsidence de la station GPS de l'eastern Skaftá cauldron au 02.010.2015 / 7h - doc. IMO / Un. Iceland

Les gaz, H2S et SO2, peuvent atteindre des niveaux toxiques dans les zones proches des glaciers Skaftárjökull, Tungnaárjökull and Síðujökull.

Des crevasses se développent rapidement autour du chaudron Est, et les parties basses des glaciers Skaftárjökull et Tungnárjökull. Le contact radio, toujours établi avec la station GPS du chaudron Est, indique une subsidence de 71,1 mètres entre le 27 septembre à 18h et le 2 octobre à 7h. Au cours des deux dernières heures, le ratio de subsidence a diminué, un signe que le débordement du chaudron a atteint un plateau.

Sources : IMO / Un. Of Iceland / Futurvolc

 La Skafta river en crue - Photo Þorvaldur Örn Kristmundsson / mbls

La Skafta river en crue - Photo Þorvaldur Örn Kristmundsson / mbls

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
The crater of Cotopaxi at the last overview - photo Jean-Luc le Pennec, volcanologist from IRD working with the IGEPN

The crater of Cotopaxi at the last overview - photo Jean-Luc le Pennec, volcanologist from IRD working with the IGEPN

The summit of Cotopaxi at the last overview - photo Jean-Luc le Pennec, volcanologist from IRD working with the IGEPN

The summit of Cotopaxi at the last overview - photo Jean-Luc le Pennec, volcanologist from IRD working with the IGEPN

In Cotopaxi / Ecuador, heavy rains caused two minor lahars, on the upper parts of the volcano and not affecting the populations. Rains remobilised indeed ashes that accumulated on the flanks of Cotopaxi since the first phreatic explosion of 14 August 2015.


The pressure inside the volcano continues, characterized by volcano tectonic earthquakes. The yellow alert is maintained, because of the internal activity categorized as moderate and surface activity considered as low. Gas and steam emissions continue on September 30, and a sulfur odor was reported north and south of the volcano, about Latacunga.

Source: El Comercio, the official website of the IG is unavailable that day.

The Skaftá river - photo mbl.is- Jónas Erlendsson

The Skaftá river - photo mbl.is- Jónas Erlendsson

In Iceland, the glacial flooding continues, fueled by Eystri Skaftarketill cauldron; this cauldron has seen its level to subside over 50 meters at the moment I wrote to you, and the flow of the Skaftá river is currently  600m³ / s, six times its normal flow. The flood was detected at 8:22 by the IMO to Sveinstindur; it should reach the Skaftárdalur area around noon.

A caution notice was issued by the IMO for hikers: roads near the Skaftá river can be flooded and hydrogen sulfide, carted by water, can up to high levels damaging the eyes mucous membranes and the respiratory system. It is recommended to keep away from Skaftárjökull, Tungnárjökull and Síðujökull glaciers.

Sources: IMO - Iceland Review - mbls.is

Subsidence of more than 50 meters of the cauldron Eystri Skaftarketill this November 1, 2015 at 9:10 am - Doc IMO / UN.of Iceland / Futurvolc

Subsidence of more than 50 meters of the cauldron Eystri Skaftarketill this November 1, 2015 at 9:10 am - Doc IMO / UN.of Iceland / Futurvolc

 Routing the waters of the current jökulhlaup to Skaftá river - Doc. Vedur.is

Routing the waters of the current jökulhlaup to Skaftá river - Doc. Vedur.is

Left, hydrological measurement stations monitoring the glacial flood - right, side glaciers of Vatnajökull  - one clic to enlargeLeft, hydrological measurement stations monitoring the glacial flood - right, side glaciers of Vatnajökull  - one clic to enlarge

Left, hydrological measurement stations monitoring the glacial flood - right, side glaciers of Vatnajökull - one clic to enlarge

The activity continues at Nevado del Ruiz / Colombia, with a push of  tremor this September 29 at 4:33 p.m. local and emission of ash amount to about 2,000 meters above the summit. The ash fall should reach people in the west-nor-west of the volcano, Chinchiná, Villamaría and Manizales.

Source: Volcano Observatory in Manizales.

Source: Volcano Observatory in Manizales.

Source: Volcano Observatory in Manizales.

The Colima, Mexico, presented on September 30 at 2:24 a loud explosion accompanied by a heavily loaded in ash plume, and browsed by many electric shocks due to friction between ash particles.

Source: Webcams of Mexico / Retuit

 

Colima - 09.30.2015 / 2:35 - photo webcamsdemexico

Colima - 09.30.2015 / 2:35 - photo webcamsdemexico

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog