Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Rinjani / sur Lombok, une petite réduction d’activité le 12 novembre a été suivie de belles explosions le 13 novembre 2015 à 18h52 locale. (PVMBG)

Rinjani, cône Barujari - 13.11.2015 / 18h52 - photo PVMBG

Rinjani, cône Barujari - 13.11.2015 / 18h52 - photo PVMBG

Sur Java , le Bromo a été mis en alerte niveau II / Waspade ce 3 novembre, suite à une hausse du trémor de dégazage, de l’augmentation des émissions de gaz soufrés et du changement de couleur du panache émis. (Culture volcan)

Yasur - 14.11.2015 / 01h45 loc.- Geohazards YASH_PICS

Yasur - 14.11.2015 / 01h45 loc.- Geohazards YASH_PICS

Au Vanuatu, L’activité du Yasur s’est élevée, avec des explosions plus fortes et des bombes expulsées autour du cratère. Les gaz volcaniques et les cendres affectent les villages environnants sous les vents. Le Vanuatu Geohazards a augmenté le niveau d’alerte à 2.

 Tungurahua 12.11.2015 / 19h LT  - émission de matériaux incandescents et retombées sur le dessus du volcan - photo V. Valverde (IG-EPN).

Tungurahua 12.11.2015 / 19h LT - émission de matériaux incandescents et retombées sur le dessus du volcan - photo V. Valverde (IG-EPN).

Tungurahua - image thermique 12.11.2015 / 18h22 - accumulation de matériaux incandescents sur les pentes supérieures - doc. IGEPN

Tungurahua - image thermique 12.11.2015 / 18h22 - accumulation de matériaux incandescents sur les pentes supérieures - doc. IGEPN

En Equateur, le Tungurahua a vu son activité superficielle augmentée depuis le 9 novembre 2015. Les panaches de cendres atteignent 4.000 mètres au-dessus du cratère, et des chutes de cendres affectent un grand secteur ouest. La station d’inclinomètres Retu, située à 3.900 m, indique une déflation accélérée, sans doute en relation avec une montée de magma à une altitude supérieure à celui de la station. En soirée du 12 novembre, des matériaux incandescents étaient émis, retombant sur les 500 mètres sous le cratère. Le 13 novembre, les explosions accompagnées de panaches de cendres se poursuivaient.

Source : IGEPN

Tungurahua - 13.11.2015 / 17h35 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua - 13.11.2015 / 17h35 - photo José Luis Espinosa-Naranjo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Etna 11.12.2015 / 2:03 p.m. - Montagnola webcam / INGV Catania

Etna 11.12.2015 / 2:03 p.m. - Montagnola webcam / INGV Catania

I go ... I do not go ?

Since early November, Etna feels !

Yesterday, an impressive new degassing marked the southeast crater and his eastern upper flank,  accompanied by an increase in the amplitude of tremor.

Boris Behncke accurate that the steam emission is not due to the humidity, the latter being exceptionally dry and clear by a slightly windy day.

On the morning of 12, three plumes marked the top of Mongibello, one darker from the Voragine wherein strombolian activity continues.

Etna tremor diagram - 11/13/2015 at 9:05 - Doc. INGV Catania

Etna tremor diagram - 11/13/2015 at 9:05 - Doc. INGV Catania

Etna - 11.12.2015 - beautiful photo of the three plumes by Domenico Notarnicola / FB, view from Cesaro.

Etna - 11.12.2015 - beautiful photo of the three plumes by Domenico Notarnicola / FB, view from Cesaro.

Etna 11/12/2015 - left, webcam Villa Ducale - right, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova and SEC - one click to enlargeEtna 11/12/2015 - left, webcam Villa Ducale - right, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova and SEC - one click to enlarge

Etna 11/12/2015 - left, webcam Villa Ducale - right, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova and SEC - one click to enlarge

Some beautiful pictures of the endless activity of Sinabung, by endrolew @
 

Sinabung 11.12.2015 / 9:41 p.m. - photo endrolewafoto / Twitter

Sinabung 11.12.2015 / 9:41 p.m. - photo endrolewafoto / Twitter

Sinabung 11.12.2015 / 10:00 p.m. - photo endrolewafoto /Twitter

Sinabung 11.12.2015 / 10:00 p.m. - photo endrolewafoto /Twitter

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna 12.11.2015 / 14h03 - webcam Montagnola / INGV Catania

Etna 12.11.2015 / 14h03 - webcam Montagnola / INGV Catania

J’y vais … j’y vais pas ?

Depuis le début novembre, l’Etna se tâte !  Hier encore, un dégazage impressionnant a marqué le nouveau cratère sud-est et son flanc supérieur est, accompagné par une hausse de l’amplitude du trémor.

Boris Behncke précise que l’émission de vapeur n’est pas due à l’humidité de l’air, celui-ci étant exceptionnellement sec et clair par un jour peu venteux.

Au matin du 12, trois panaches marquaient le sommet du Mongibello, dont un plus foncé en provenance de la Voragine, dans laquelle l’activité strombolienne se poursuit.

Etna diagramme de trémor - au 13.11.2015 9h05 - doc. INGV Catania

Etna diagramme de trémor - au 13.11.2015 9h05 - doc. INGV Catania

Etna - 12.11.2015 - superbe photo des trois panaches par Domenico Notarnicola  / FB , prise de Cesaro.

Etna - 12.11.2015 - superbe photo des trois panaches par Domenico Notarnicola / FB , prise de Cesaro.

Etna 12.11.2015 - à gauche, webcam Villa Ducale - à droite, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova et SEC - un clic pour agrandirEtna 12.11.2015 - à gauche, webcam Villa Ducale - à droite, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova et SEC - un clic pour agrandir

Etna 12.11.2015 - à gauche, webcam Villa Ducale - à droite, webcam Radiostudio 7 / Bocca Nuova et SEC - un clic pour agrandir

Quelques belles photos de l’activité du Sinabung, par endrolew@

Sinabung 12.11.2015 / 21h41  - photo endrolewafoto

Sinabung 12.11.2015 / 21h41 - photo endrolewafoto

Sinabung 12.11.2015 / 22h   - photo endrolewafoto

Sinabung 12.11.2015 / 22h - photo endrolewafoto

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
 Piton de la Fournaise - the apparent calm 12.011.2015 / 7:03 GMT - webcam Piton Bert / OVPF

Piton de la Fournaise - the apparent calm 12.011.2015 / 7:03 GMT - webcam Piton Bert / OVPF

In its bulletin of 11 November 2015, the OVPF signals a new pressurization of the Piton de la Fournaise.

Seismicity is characterized by a large number of deep earthquakes (over 62) and summital earthquakes (130 earthquakes); since the end of the third phase of the effusive eruption in progress, the trend of inflation is clearly established.

The variation of the gas flow also reflects the deep pressurization. An aerial reconnaissance revealed that the Piton Kalla & Pele  tends to collapse on itself, and the persistence of high temperatures of the lava field, giving off numerous white fumaroles.

Source: Progress Bulletin November 11 / 10h loc.

Piton de la Fournaise - seismicity since the end of the 3rd effusive phase - seismicity of November 10 was not treated - Doc. OVPF / IPGP

Piton de la Fournaise - seismicity since the end of the 3rd effusive phase - seismicity of November 10 was not treated - Doc. OVPF / IPGP

Seismic activity of the Tungurahua, in Ecuador, shows since the November 9 an increase compared with the previous week.

On November 10, from 15h, the amplitude of tremor emission has increased, to the point of saturate the seismic station near the crater for an hour. Three explosions were recorded between 9:39 p.m. and 23:59 LT , time that occurred the most important.

On 11 November from 2:52 local, the tremor saturated three times the seismic station, each time for about an hour.

The superficial and deep activity of Cotopaxi remains unchanged and characterized by gas and vapor emissions, with a low charge in ashes, and a maximum amount to 300 meters above the crater before drifting westwards.

Source: IGEPN

 

Tungurahua webcam OVT 10.11.2015 / 10:54 p.m. - via VolcanoDiscovery

Tungurahua webcam OVT 10.11.2015 / 10:54 p.m. - via VolcanoDiscovery

In Indonesia, the Sinabung tirelessly pursues its business, with an eruption followed by pyroclastic flow on November 11 to 12:47 loc.

Rinjani is still active since October 25, and emits ash plumes estimated by the VAAC Darwin between 4.3 and 6.1 km above sea level derived in varying directions according to the dominance of the winds. On a Modis satellite view on this November 12, the plume is heading to the island of Bali, west of Lombok. A lava flow has been issued by the Barujari cone towards the crater lake.

The Jakarta Post reported the reopening of Lombok airport November 11, after being closed for a week.

 

Sources :

PVMBG - Jakarta Post - Nasa Eodis - endrolew@

Sinabung - pyroclastic flow of 11.11.2015 / 12:47 loc - photo endrolew@ / Twitter

Sinabung - pyroclastic flow of 11.11.2015 / 12:47 loc - photo endrolew@ / Twitter

Rinjani - Graphic RSAM of October 27 to November 10, 2015 -. Doc. Badan geologi PVMBG

Rinjani - Graphic RSAM of October 27 to November 10, 2015 -. Doc. Badan geologi PVMBG

 Ash and gas cloud from Rinjani towards Bali - Nasa Worldview EODIS 11/12/2015

Ash and gas cloud from Rinjani towards Bali - Nasa Worldview EODIS 11/12/2015

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - calme apparent le 12.011.2015 / 7h03 TU  - webcam Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise - calme apparent le 12.011.2015 / 7h03 TU - webcam Piton de Bert / OVPF

Dans son bulletin du 11 novembre 2015,  l’OVPF signale une nouvelle mise sous pression du Piton de La Fournaise.

La sismicité se caractérise par un nombre de séismes profonds importants (plus de 62 ) et des séismes sommitaux (130 séismes ) ; depuis la fin de la troisième phase effusive de l’éruption en cours, la tendance à l’inflation est clairement établie.

La variation du flux gazeux témoigne aussi de cette mise en pression profonde. Une reconnaissance aérienne révèle que le Piton Kalla et Pélé a tendance à s’effondrer sur lui-même, et de la persistance de hautes températures du champ de lave, d’où s’échappent de nombreuses fumeroles blanches.

Source : Bulletin d’activité du 11 novembre / 10h loc.

Piton de La Fournaise - sismicité depuis la fin de la 3° phase effusive - la sismicité du 10 novembre n'a pas été traitée - doc. OVPF / IPGP

Piton de La Fournaise - sismicité depuis la fin de la 3° phase effusive - la sismicité du 10 novembre n'a pas été traitée - doc. OVPF / IPGP

L’activité sismique du Tungurahua, en Equateur, montre depuis le 9 novembre une augmentation par rapport avec la semaine précédente.

Le 10 novembre, à partir de 15h, l’amplitude du trémor d’émission a augmenté, au point de saturer la station sismique proche du cratère durant une heure. Trois explosions ont été enregistrées entre 21h39 et 23h59 locale, heure à laquelle s’est produite la plus importante.

Le11 novembre, à partir de 2h52 locale, le trémor a saturé  à trois occasions la station sismique, chaque fois durant environ une heure.

L’activité superficielle et profonde du Cotopaxi demeure inchangée, et caractérisée par des émissions de gaz et vapeur, peu chargées en cendres, montant à maximum 300 mètres au-dessus du cratère, avant de dériver vers l’ouest.

Source : IGEPN

Tungurahua webcam OVT 10.11.2015 / 22h54 - via Volcanodiscovery

Tungurahua webcam OVT 10.11.2015 / 22h54 - via Volcanodiscovery

En Indonésie, le Sinabung poursuit inlassablement son activité, avec e.a. une éruption suivie de coulée pyroclastique le 11 novembre vers 12h47 loc.

Le Rinjani est toujours actif depuis le 25 octobre, et émet des panaches de cendres estimés par le VAAC Darwin entre 4,3 et 6,1 km d’altitude dérivant en directions variables selon la dominance des vents. Sur la vue satellite Modis de ce 12 novembre, le panache se dirige vers l’île de Bali, à l’ouest de Lombok. Une coulée de lave a été émise par le cône Barujari, en direction du lac de cratère.

Le Jakarta post signale la réouverture de l’aéroport de Lombok ce 11 novembre, après une fermeture d’une semaine.

Sources :

PVMBG - Jakarta Post - Nasa Eodis - Endrolew@

Sinabung - coulée pyroclastique du 11.11.2015 / 12h47 loc - photo endrolew@ / Twitter

Sinabung - coulée pyroclastique du 11.11.2015 / 12h47 loc - photo endrolew@ / Twitter

Rinjani  - graphique RSAM du 27 oct au 10 nov. 2015 - doc. Badan geologi PVMBG

Rinjani - graphique RSAM du 27 oct au 10 nov. 2015 - doc. Badan geologi PVMBG

Nuage de cendres et gaz du Rinjani en direction de Bali - Nasa Worldview Eodis 12.11.2015

Nuage de cendres et gaz du Rinjani en direction de Bali - Nasa Worldview Eodis 12.11.2015

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pluton vu par la sonde spatiale New horizons le 14 juillet 2015 - doc.NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute - PLUTO - NEW HORIZONS - July 14, 2015 ORIGINAL IMAGE DESCRIPTION: Four images from New Horizons’ Long Range Reconnaissance Imager (LORRI) were combined with color data from the Ralph instrument to create this global view of Pluto. (The lower right edge of Pluto in this view currently lacks high-resolution color coverage.) The images, taken when the spacecraft was 280,000 miles (450,000 kilometers) away, show features as small as 1.4 miles (2.2 kilometers), twice the resolution of the single-image view taken on July 13 [2015].

Pluton vu par la sonde spatiale New horizons le 14 juillet 2015 - doc.NASA / Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory / Southwest Research Institute - PLUTO - NEW HORIZONS - July 14, 2015 ORIGINAL IMAGE DESCRIPTION: Four images from New Horizons’ Long Range Reconnaissance Imager (LORRI) were combined with color data from the Ralph instrument to create this global view of Pluto. (The lower right edge of Pluto in this view currently lacks high-resolution color coverage.) The images, taken when the spacecraft was 280,000 miles (450,000 kilometers) away, show features as small as 1.4 miles (2.2 kilometers), twice the resolution of the single-image view taken on July 13 [2015].

Localisation de Pluton et distance relative à la Terre - doc.CBC.Ca

Localisation de Pluton et distance relative à la Terre - doc.CBC.Ca

L'épopée New Horozons en images - Doc. Nasa Johns Hopkins university applied physics Laboratory

L'épopée New Horozons en images - Doc. Nasa Johns Hopkins university applied physics Laboratory

Après un voyage de 6,4 milliards de kilomètres, la Sonde spatiale New Horizons de la Nasa, lancée le 19 janvier 2006 est arrivée au plus près de Pluton le 14 juillet 2015. Les observations, commencées cinq mois avant cette date, se sont poursuivie environ jusqu’en mi-août, et les résultats commencent à tomber.

Un article récent dans le Journal Nature suggère, sur base des images de la sonde New Horizons, la présence de cryovolcanisme proche du pôle sud de Pluton ; les deux volcans de glace  présumés sont de forme presque circulaire, et présentent de profondes dépressions centrales. Le premier, Wright Mons, est haut de 3 à5 kilomètres ; le second, Picard Mons, mesure plus de 6 km. de haut.

Les deux cryovolcans potentiels de Pluton, Wright Mons et Picard Mons - doc. NASA / SWRI / JHUAPL

Les deux cryovolcans potentiels de Pluton, Wright Mons et Picard Mons - doc. NASA / SWRI / JHUAPL

Pluton / Wright Mons, un potentiel cryo-volcan- bouclier - doc.NASA / SWRI / JHUAPL

Pluton / Wright Mons, un potentiel cryo-volcan- bouclier - doc.NASA / SWRI / JHUAPL

Jeff Moore, un scientifique de la Nasa / Ames research center en Californie qui dirige le team géologique, a déclaré le 9 novembre à l’American Astronomical Society, “We’re not yet ready to announce we have found volcanic constructs at Pluto, but these sure look suspicious and we’re looking at them very closely,” / « Nous ne sommes pas encore près d’annoncer la découverte de constructions volcaniques sur Pluton, mais elles semblent suspectes et nous les examinons de très près.

Robert Pappalardo, du Nasa Jet Propulsion Laboratory de Pasadena, précise que si Pluton possède des cryovolcans, cela suggère que les glaces volatiles qui recouvrent sa surface peuvent couler facilement en surface ou juste sous celle-ci. La grande partie du reste de la surface Plutonienne est géologiquement active, avec de hautes montagnes et des plaines lisses et glacées. Cette activité requiert qu’une source de chaleur interne, probablement liée à la désintégration radioactive d’éléments laissés à la naissance de Pluton voici 4,5 milliards d’années, maintienne suffisamment de chaleur pour soutenir du cryovolcanisme.

D’autres explications restent possibles, dont une activité tectonique n’impliquant pas de volcans.

Les plus grands "Objets transneptuniens" - TNOs -

Les plus grands "Objets transneptuniens" - TNOs -

Des études sont en cours pour analyser l’atmosphère de Pluton, beaucoup plus froide et compacte qu’estimée jusqu’à présent, et le comportement de ses satellites.

Après le téléchargement complet des données, qui durera 16 mois et se terminera en octobre 2016, la sonde sera dirigée vers un objet de la ceinture de Kuiper pour un survol en 2019 ou 2020. Un second objet de Kuiper pourrait peut-être être survolé ensuite.

 

Petit retour sur Pluton : découverte en 1930, et considérée comme la 9° planète de notre système solaire, Pluton a été redéfinie comme " planète naine "  par l’Union Astronomique Internationale en 2006, et est devenue le prototype d’une nouvelle catégorie d’Objets Transneptuniens.

 

Sources :

- Nature - Icy volcanoes may dot Pluto's surface /  New horizonq mission spots a pair of mountains with deep pits at their centers - link

- Science News - Pluto continues to deliver surprises * Spinning moons, possible ive volcanoes detected on dwarf planet - link

- Nasa - galerie images de Pluton - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

According to reports from the Insivumeh, an increasing of the strombolian activity of Fuego is noticed on November 9, with lava expelled several hundred meters high and a plume to an amount of 5,000 m asl . A lava flow reached 1,500 meters in the ravines Las Lajas and El Jute. She will grow up to 2 km Monday around 9:15 p.m.; small fountains of lava at the summit are accompanied by an ash plume about 1,500 meters high, drifting to the west and southwest.
 

Fuego - 10.11.2015 / 01h - photo Alex Jones Photography via Conred

Fuego - 10.11.2015 / 01h - photo Alex Jones Photography via Conred

Fuego - 09.10.2015 - doc Mayan Crossroads

On November 10, the lava flows generated pyroclastic flows on the southern flank, reaching almost the base of the volcano, at 4-5 km from the summit, accompanied by a gray co-pyroclastic cloud that grew up a height of 5,300 m. asl before drifting on a south and west sector

Ash falls affect many populations: Panimache I, Morelia, Santa Sofía, El Porvenir, Panimache II, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa, Rochela, Ceilán, San Andrés Osuna, El Zapote, Siquinalá, Santa Lucia Cotzumalguapa, Mazatenango, Patulul and Cocales.

The level of the Fuego alert was accordingly raised to orange, and evacuations of areas prone to pyroclastic flows began, whose the Finca La Reunion.

Fuego on 10.11.2015, from Finca la Reunión. - Photo Conred

Fuego on 10.11.2015, from Finca la Reunión. - Photo Conred

Fuego- pyroclastic flow of 10.11.2015 - photo Impresionante Guatemala

Fuego- pyroclastic flow of 10.11.2015 - photo Impresionante Guatemala

 Fuego- pyroclastic flow of 10.11.2015 - photo Conred

Fuego- pyroclastic flow of 10.11.2015 - photo Conred

The special bulletin of 11 November / 1:20 local reports pulsatile bursts of incandescent material at 100-200 m above the crater, a long lava flow of 2,500 meters, accompanied by weak to moderate avalanches. The ashes are still disperse to the south and southeast of the volcano, darkening the surroundings. Explosions and degassing generate audible noise at more than 10 km. and shock waves. The activity temporarily shows a downward trend.
To be continued ...

 

Sources :

- Insivumeh

- Conred

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon les rapports de l’Insivumeh, une augmentation de l’activité strombolienne du Fuego est remarquée dès le 9 novembre, avec de la lave expulsée à plusieurs centaines de mètres de hauteur et un panache montant à près de 5.000 m asl. Une coulée de lave atteint 1.500 mètres dans les barrancas Las Lajas et El Jute.  Elle va se développer jusqu’à 2 km lundi vers 21h15 ; de petites fontaines de laves au sommet s’accompagnent d’un panache de cendres d’environ 1.500 mètres de haut , dérivant vers l’ouest et le sud-ouest.

Fuego - 10.11.2015 / 01h - photo Alex Jones Photography via Conred

Fuego - 10.11.2015 / 01h - photo Alex Jones Photography via Conred

Fuego - 09.10.2015 - doc Mayan Crossroads

Le 10 novembre, les coulées de lave ont généré des écoulements pyroclastiques sur le flanc sud, atteignant pratiquement la base du volcan, à 4-5 km du sommet, accompagnés d’un nuage co-pyroclastique gris qui s’est développé jusqu’à une hauteur de 5.300 m. asl avant de dériver sur un secteur sud et ouest

Les chutes de cendres affectent de nombreuses populations : Panimache I, Morelia, Santa Sofía, el Porvenir, Panimache II, Sangre de Cristo, San Pedro Yepocapa, Rochela, Ceilán, San Andrés Osuna, El Zapote, Siquinala, Santa Lucia Cotzumalguapa, Mazatenango, Patulul, et Cocales.

Le niveau d’alerte du Fuego a été en conséquence relevé à orange, et les évacuations des zones exposées aux coulées pyroclastiques ont débuté, dont la Finca La Reunion.

 Fuego le 10.11.2015 , depuis la Finca la Reunión. - photo Conred

Fuego le 10.11.2015 , depuis la Finca la Reunión. - photo Conred

Fuego- coulée pyroclastique du 10.11.2015 - photo Guatemala Impresionante

Fuego- coulée pyroclastique du 10.11.2015 - photo Guatemala Impresionante

Fuego- coulée pyroclastique du 10.11.2015 - photo Conred

Fuego- coulée pyroclastique du 10.11.2015 - photo Conred

Le bulletin spécial du 11 novembre / 01h20 locale rapporte des explosions pulsatiles de matériaux incandescents à 100-200 mètres au-dessus du cratère, une coulée de lave longue de 2.500 mètres, accompagnée d’avalanches faibles à modérées. Les cendres se dispersent toujours vers le sud et le sud-est du volcan, obscurcissant les alentours. Les explosions et le dégazage engendrent des bruits audibles à plus de 10 km. et d’ondes de choc. L’activité montre provisoirement une tendance à la baisse.

A suivre ...

 

Sources :

- Insivumeh

- Conred

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Ces photographes qui nous enchantent

After inspiring the canvas of Jocelyn Lardy this November 5 (link), Olivier Grunewald and Nyiragongo volcano are again at the forefront of the news, with the teaser of the second film of the photographer:

                   Nyiragongo, travels to the center of the Earth

 

Nyiragongo, travels to the center of the earth , a film of the photographer Olivier Grunewald

Since 2003, a volunteer team of volcano lovers is helping scientists of the Volcanological Observatory of Goma and UNOPS, an UN antenna to natural hazards in the DRC, to learn more about this African giant.
Seasoned with the difficult terrain, they will help volcanologists to descend into the huge crater to collect samples, gather data and installing surveillance equipment.
The film of Olivier Grunewald recounts, in 52 minutes, the adventure of these enthusiasts for over 10 years, to the foot of the largest lava lake on the planet.

The film will be broadcast on Ushuaia TV and TV5 Monde, the dates are not yet fixed.

Overflow of Nyiragongo lava lake - photo of O.Grunewald / doc. "Journey to the Center of the World".

Overflow of Nyiragongo lava lake - photo of O.Grunewald / doc. "Journey to the Center of the World".

The photographer Olivier Grunewald approaches closest to the Nyiragongo lava lake, in the Democratic Republic of Congo during an expedition of the Society of volcanology of Geneva (SVG). The images are filmed by Peter Vetsch from the camp set for nine days in the crater. Olivier will be the third of the team to win the shore of the eight million cubic meters of lava bubbling after Marc Caillet and Franck Pothé.

From November 19 to 22, the photographer will present his photos in the Montier en Der festival, in France, and its exhibition ORIGINS ... a "best of" of thirty years of photography in the heart of the creation.

The 2016 calendar signed Olivier Grunewald

The 2016 calendar signed Olivier Grunewald

On this occasion, his 2016 calendar, a limited edition, takes up the theme ORIGINS.
To order :
www.oliviergrunewald.com

 

To find Olivier Grunewald on the web :

-  site web : www.oliviergrunewald.com

- sur Facebook : Olivier Grunewald, Photographe - https://www.facebook.com/grunewald.gilbertas/?fref=ts

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Ces photographes qui nous enchantent

Après avoir inspiré la toile de Jocelyn Lardy ce 5 novembre (link), voici Olivier Grunewald et le volcan Nyiragongo de nouveau à la pointe de l’actualité, avec le teaser du second film du photographe :

Nyiragongo, voyages au centre de la Terre

NYIRAGONGO, VOYAGES AU CENTRE DE LA TERRE Un Film du photographe Olivier Grunewald

Depuis 2003, une équipe de passionnés de volcans apporte bénévolement son aide aux scientifiques de l’Observatoire Volcanologique de Goma et à l’UNOPS, antenne des Nations Unies pour les risques naturels en RDC, pour mieux connaître ce géant africain.
Aguerris aux terrains difficiles, ils vont aider les volcanologues à descendre dans l’immense cratère pour collecter des échantillons, amasser des données et installer du matériel de surveillance.
Le film d’Olivier Grunewald retrace en 52 minutes, l’aventure de ces passionnés, pendant plus de 10 ans, au chevet du plus grand lac de lave de la planète.

Le film sera diffusé sur Ushuaïa TV et TV5 Monde, les dates ne sont pas encore fixées.

Débordement du lac de lave du Nyiragongo - photo d'O.Grunewald / doc. « Journey to the center of the world ».

Débordement du lac de lave du Nyiragongo - photo d'O.Grunewald / doc. « Journey to the center of the world ».

Le photographe Olivier Grunewald s’approche au plus près du lac de lave du Nyiragongo en République Démocratique du Congo pendant une expédition de la Société de Volcanologie de Genève (SVG). Les images sont filmées par Pierre Vetsch depuis le camp installé pendant neuf jours dans le cratère. Olivier sera le troisième de l’équipe à gagner la rive de ces huit millions de mètres cube de lave bouillonnante après Marc Caillet et Franck Pothé.

Du 19 au 22 novembre, le photographe présentera ses photos dans le cadre du Festival de Montier en Der et de son exposition ORIGINES … un « best of » de trente ans de photographies au cœur de la création.

Le calendrier 2016 signé Olivier Grunewald

Le calendrier 2016 signé Olivier Grunewald

A cette occasion, son calendrier 2016, en édition limitée,  reprend le thème Origines.
Pour le commander : www.oliviergrunewald.com

 

Pour retrouver Olivier Grunewald :

-  site web : www.oliviergrunewald.com

- sur Facebook : Olivier Grunewald, Photographe - https://www.facebook.com/grunewald.gilbertas/?fref=ts

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog