Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

En Islande, l’usage de l’énergie géothermique pour le chauffage domestique, les piscines et l’industrie a nettement amélioré les conditions de vie au cours des dernières décennies.

Une étude récente de l’Université d’Islande, menée par  Aðalbjörg Kristbjörnsdóttir, MA en Public Health Science et Vilhjálmur Rafnsson, Professeur à la Faculté de médecine, apporte un bémol à ce constat, indiquant que vivre dans des zones géothermales peut être préjudiciable à la santé humaine.

Islande zone géothermique dans la Péninsule de Reykjanes - photo RAX

Islande zone géothermique dans la Péninsule de Reykjanes - photo RAX

Dans sa thèse, Kristbjörnsdóttir a étudié les taux de cancers des populations vivant dans les zones géothermales de haute température par rapport à ceux vivant dans les zones géothermales de basse température ou mixtes. Elle constate un risque accru de cancer du sein, du pancréas, du carcinome basocellulaire de la peau et des lymphomes parmi la population vivant dans les zones géothermiques de haute température.

Islande - zones géothermiques de haute et basse température - doc.Annabac

Islande - zones géothermiques de haute et basse température - doc.Annabac

Les auteurs pointent que des informations plus détaillées sont nécessaires pour savoir comment les habitants de ces zones de haute température sont exposés aux émissions, d’examiner la composition chimique de l’eau géothermique et de l’air de ces zones pour voir si elles contiennent des cancérogène connus ou nouveaux … avant de tirer des conclusions définitives et de pouvoir envisager des mesures de prévention.

A noter que l’étude n’inclue pas le grand Reykjavik et le sud-ouest de la péninsule de reykjanes, qui enregistre des ratios plus élevés que dans les zones rurales en général.

 

Sources :

- Icealnd Monitor – Cancer in Iceland linked to living in geothermal areas – link

- University of Iceland – Geothermal areas and cancer - link

Schéma pour la géothermie de haute température

Schéma pour la géothermie de haute température

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Turrialba , le 02.06.2016 / 5h20 - photo Alberto Alvarado via RSN

Turrialba , le 02.06.2016 / 5h20 - photo Alberto Alvarado via RSN

Depuis le 1° juin à 22h40, le Turrialba a repris son activité ; elle s’est maintenue durant toute la nuit et la matinée qui a suivie. Six épisodes se sont succédés : à 22h40 le 01.06, et le 02.06, à 0h39, 5h10, 5h455, et 10h19. Les panaches de cendres sont montés jusqu’à 2.000 mètres au-dessus du cratère

Les vents dominants du nord-est, mais variable ont poussé les cendres vers les zones de San José et Limon ; des odeurs de soufre sont perçues dans la zone de San José.

Video de Daniel Rojas. Funcionario de OVSICORI-UNA. 2 de junio 2016. V. Turrialba

Turrialba depuis San Isidro de Cervantes - 02.06.2016 / 5h42  - photo Alejandro Fonseca Barrios  via RSN

Turrialba depuis San Isidro de Cervantes - 02.06.2016 / 5h42 - photo Alejandro Fonseca Barrios via RSN

Les éruptions récentes et les cendres émises ont dévasté environ 5 km de végétation sur le flanc ouest du Turrialba … et suite à un changement de direction des vents, le flanc sud pourrait subir le même sort. LE secteur le plus touché est la quebrada Paredes où l’accumulation des cendres a créé des lahars

Sources : Ovsicori & Conred

Turrialba, le flanc ouest dévasté par les cendres- photo ameliarueda.com

Turrialba, le flanc ouest dévasté par les cendres- photo ameliarueda.com

Turrialba - 02.06.2016 - El modelo de dispersión Aermod del Laboratorio de Química de la Atmósfera (LAQAT-UNA) - Ovsicori

Turrialba - 02.06.2016 - El modelo de dispersión Aermod del Laboratorio de Química de la Atmósfera (LAQAT-UNA) - Ovsicori

Changements morphologiques de la zone sommitale de l’Etna :

Les récentes éruptions de l’Etna ont concerné le cratère de la Voragine et le cratère nord-est. Selon Marco Néri, la subsidence progressive de la Voragine se poursuit.

Etna - subsidence de la Voragine - photo INGV 31.05.2016

Etna - subsidence de la Voragine - photo INGV 31.05.2016

Etna Voragine - différences morphologiques entre fin mai et le 2 juin - photos Marco Néri via Facebook

Etna Voragine - différences morphologiques entre fin mai et le 2 juin - photos Marco Néri via Facebook

Etna région sommitale - changements morphologiques - photo et notes de Marco Néri

Etna région sommitale - changements morphologiques - photo et notes de Marco Néri

Dans la selle qui sépare le cratère sud-est du cratère central, il a repéré un faisceau de fractures d’où émanent d’intenses fumerolles , organisées en un graben presque symétrique. A noter qu’une portion du cratère nord-est a disparue au cours de l’éruption précédente.

Source : Marco Néri et Bulletin INGV

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Masaya, which maintains an high activity for months, with a lava lake twitching, produced last June 1 an important light-colored plume of gas, which challenged the people close more familiar with sulfur and blue emissions, and a seismicity that has preemptively close the access to the volcano.

A seismic swarm marked the south of Managua ; according Ineter, it is not linked to Masaya but to the activity of faults, especially the "Falla del Aeropuerto".

Sources: Ineter & Local Press (El 19 - Diario Metro)

 

Masaya - 06/01/2016 - photo El 19

Masaya - 06/01/2016 - photo El 19

Guatemala's Fuego recorded 9 moderate explosions in the last 24 hours, accompanied by plumes of ash amount to 4500-4700 meters asl before dispersing to the southwest.

As for the Santiaguito, it continues its explosive activity, with two strong explosions and ash plumes reaching 4,900 meters asl. moving over a wide area east and south-west on 30-40 km.

Sources: INSIVUMEH & CONRED

 

 Fuego - 06/01/2016 - photo Conred

Fuego - 06/01/2016 - photo Conred

Santiaguito - 06/01/2016 - photo Conred

Santiaguito - 06/01/2016 - photo Conred

In Costa Rica, from May 27 to 14 h, the RSN has recorded a sharp fall in the level of seismic activity of Turrialba, marked in recent days by small volcanic earthquakes of low frequency and harmonic tremor of low energy, associated with the movement of internal fluids.

Only steam come from the active crater; no more falling of ash or sulfur smell are recorded on the central Valle.

Sources: Ovsicori & RSN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le Masaya qui maintient une activité élevée depuis des mois, avec un lac de lave agité de soubresauts, a produit hier 1 juin un important panache de gaz de couleur claire, ce qui a interpellé les habitants proches plus habitués aux émissions soufrées et bleutées, et une sismicité qui a fait fermer préventivement l’accès au volcan.

Un essaim sismique a marqué le sud de Managua ; selon l’Ineter, il n’est pas lié au Masaya mais à l’activité de failles, spécialement la " Falla del Aeropuerto ".

Sources : Ineter & Presse locale  (El 19 – Diario Metro)

Masaya - 01.06.2016 - photo El 19

Masaya - 01.06.2016 - photo El 19

Au Guatemala, le Fuego a enregistré 9 explosions modérées au cours des dernières 24 heures, accompagnées de panaches de cendres montant à 4.500-4.700 mètres asl avant de se disperser vers le sud-ouest.

Quant au Santiaguito, il continue son activité explosive, avec deux explosions fortes, et des panaches de cendres atteignant les 4.900 mètres asl. se déplaçant sur un vaste secteur est et sud-ouestsur 30-40 km.

Sources : Insivumeh & conred

Fuego - 01.06.2016 - photo Conred

Fuego - 01.06.2016 - photo Conred

Santiaguito - 01.06.2016 - photo Conred

Santiaguito - 01.06.2016 - photo Conred

Au Costa Rica, depuis le 27 mai vers 14 h, le RSN constate une baisse brutale du niveau d’activité sismique du Turrialba, marquée  ces derniers jours par de petits séismes volcaniques de basse fréquence et du trémor harmonique de faible énergie, liés aux mouvements de fluides internes.

Seule de la vapeur sort du cratère actif ; plus aucune retombées de cendres , ni odeur de soufre ne sont enregistrées sur la Valle central.

Sources : Ovsicori &RSN

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog