Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Eruptions historiques

Repérée par un énorme radeau de ponces de 400 km² par les satellites, l'éruption du volcan sous-marin Havre en juillet 2012, dans l'arc volcanique des Kermadec au nord-est de la Nouvelle-Zélande, est considérée comme le plus grande éruption océanique profonde de l'histoire, impliquant un magma rhyolitique (70 à 72% en poids de SiO2).

Radeau de ponce de l'éruption du seamount Havre vu par le satellite Aqua  de la Nasa le Aqua 19 juillet 2012

Radeau de ponce de l'éruption du seamount Havre vu par le satellite Aqua de la Nasa le Aqua 19 juillet 2012

Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand  - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand  - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir

Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir

Havre seamount - Doc. NIWA GNS Science 2012.

Havre seamount - Doc. NIWA GNS Science 2012.

Fatalement peu documentée directement, elle a fait l'objet d'investigations en 2015 par divers robots : l'imagerie multi-faisceaux réalisée par le robot Sentry (un AUV / Autonomous underwater vehicle) de l'entièreté de la caldeira et de ses bords a permis d'en établir une carte avec une résolution d'un mètre. Guidés par cette bathymétrie précise, 12 ROV / remotely operated vehicle ont pris photos, vidéos et échantillons durant un total de 250 heures.

 Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge  / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania
 Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge  / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania

Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania

Caldeira du Havre seamount - Rugosité du fond marin, dérivée de la bathymétrie AUV quadrillée en calculant la surface dans des cadres de 3 × 3 m par rapport à un fond plat. Comme prévu, les parois abruptes de la caldeira présentent une rugosité élevée. Les laves et les dômes (délimités en rouge et étiquetés de A à P) se distinguent par une rugosité élevée. Les sédiments au front de coulée de lave de la lave C sont ridés. Un dépôt grossier interprété comme le produit d'une masse de déchets synéruptive est situé à l'intérieur de la caldeira et s'étend au nord-nord-est à partir des bords tronqués des laves G à I (MW en rouge). Le dépôt généralisé de ponces géantes / GP présente une rugosité modérée sur le sol et les flancs de la caldeira et est délimité par des lignes roses pleines. Les zones dans le gisement GP qui sont moins rugueuses sont partiellement ou entièrement enfouies par ALB, et les dépôts ultérieurs sont dérivés de l'effondrement du dôme O-P (lignes orange pointillées). Des lignes jaunes pointillées entourent des parties des dépôts de GP couverts par des dépôts de déchets syn et post-éruption à l'intérieur de la caldeira.  / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Caldeira du Havre seamount - Rugosité du fond marin, dérivée de la bathymétrie AUV quadrillée en calculant la surface dans des cadres de 3 × 3 m par rapport à un fond plat. Comme prévu, les parois abruptes de la caldeira présentent une rugosité élevée. Les laves et les dômes (délimités en rouge et étiquetés de A à P) se distinguent par une rugosité élevée. Les sédiments au front de coulée de lave de la lave C sont ridés. Un dépôt grossier interprété comme le produit d'une masse de déchets synéruptive est situé à l'intérieur de la caldeira et s'étend au nord-nord-est à partir des bords tronqués des laves G à I (MW en rouge). Le dépôt généralisé de ponces géantes / GP présente une rugosité modérée sur le sol et les flancs de la caldeira et est délimité par des lignes roses pleines. Les zones dans le gisement GP qui sont moins rugueuses sont partiellement ou entièrement enfouies par ALB, et les dépôts ultérieurs sont dérivés de l'effondrement du dôme O-P (lignes orange pointillées). Des lignes jaunes pointillées entourent des parties des dépôts de GP couverts par des dépôts de déchets syn et post-éruption à l'intérieur de la caldeira. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Observation du Havre seamount / doc. University of Tasmania

Produits de l'éruption du volcan Havre en 2012 photographiés par un ROV – un clic pour agrandir - la ligne au bas de chaque image est égale à un mètre – A. Débris géants de ponce de 6 m de diamètre – B. Débris géants métriques de ponce empilées sur quatre niveaux, ce qui suggère une sédimentation douce du fond marin – C. Les débris géants de ponce ont une surface plane légèrement courbe et des bords en croûte de pain – D. Une épine de lave sur un dôme (situation sur l'image O-P) – E. Dépôt à 1.200 mètres de la source supposée, le dôme O-P – F. Le dépôt sur un débris géant de ponce avec en encart, la stratigraphie complexe de cette unité. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Produits de l'éruption du volcan Havre en 2012 photographiés par un ROV – un clic pour agrandir - la ligne au bas de chaque image est égale à un mètre – A. Débris géants de ponce de 6 m de diamètre – B. Débris géants métriques de ponce empilées sur quatre niveaux, ce qui suggère une sédimentation douce du fond marin – C. Les débris géants de ponce ont une surface plane légèrement courbe et des bords en croûte de pain – D. Une épine de lave sur un dôme (situation sur l'image O-P) – E. Dépôt à 1.200 mètres de la source supposée, le dôme O-P – F. Le dépôt sur un débris géant de ponce avec en encart, la stratigraphie complexe de cette unité. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Les premières interprétations en ont été bouleversées : outre de la lave provenant de 14 évents à une profondeur échelonnée entre 900 et 1.220 mètres, des fragments clastiques géants de ponce de plus de 9 mètres de diamètre ont pu être observés.

Diverses conclusions en ressortent :

- Les dépôts volumineux dominés par des ponces géantes apparaissent comme caractéristique unique des éruptions subaquatiques.

- Ces ponces géantes peuvent être produites à des pressions hydrostatiques élevées (9 Mpa).

- L'empreinte des ponces géantes du Havreest le produit de processus d'une sortie fulgurante, d'une saturation par l'eau et de distribution par les courants océaniques.

- Les formes prismatiques et les surfaces curviplanaires des ponces géantes suggèrent un détachement mécanique du magma extrudé dans l'océan. L'éruption n'était donc pas explosive, mais extrusive.

- Plus de 75 % du volume expulsé a été divisé, pour former le radeau de ponce et transporté loin du volcan ... la taille des éruptions sous-marines dans les arcs volcaniques, et la production magmatique, ne peuvent être extrapolés à partir des dépôts sur le plancher océanique.

 

Sources :

- Advances science mag - The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century – by Rebecca Carey & al. 2018 - link - Science Advances  10 Jan 2018: Vol. 4, no. 1, e1701121 DOI: 10.1126/sciadv.1701121.

- Global Volcanism Program – Havre seamount / Bulletin report september 2012 - link 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Last night, Sernageomin posted a thermal image of the active crater of Nevados de Chillan, showing the dome reported in the January 9th report.

As it covers the crack, its dimensions should be about 50 meters long and 25 wide; there are two warmer points on the crack line. The extrusion rate remains low so far, confirmed by the low seismicity related to the rise of the magma. The alert level remains in Yellow.

Source: Sernageomin / Twitter

Nevados de Chillan - the temperature of the intracrateric dome is around 480 ° C - thermal image Sernageomin 09.01.2018

Nevados de Chillan - the temperature of the intracrateric dome is around 480 ° C - thermal image Sernageomin 09.01.2018

Nevados de Chillan - a dome has established itself in one of the craters - photo overview di 09.01.2018 / Sernageomin

Nevados de Chillan - a dome has established itself in one of the craters - photo overview di 09.01.2018 / Sernageomin

The seismic activity of Turrialba remains low, with discrete LP earthquakes and short tremor.

Nighttime glow indicates the high temperature of the magmatic gases, at least 500-600 ° C.

Between January 7th and 9th, emissions of very small amounts of very very fine ash were observed, from PM1 to 2.5, continuously and passively. These concentrations of fine particles are detrimental to humans, especially for people with respiratory and cardiovascular problems, animals and plants. Small amounts of ash are reported on Cartago and San José, where a smell of sulfur was perceptible.

These emissions ceased on January 9 from 2am., to reappear sporadically in the night.

The 10 is marked by a passive degassing.

Turrialba - passive emissions of ash on 08.01.2018 / 13h39, and passive degassing on 10.01.2018 / 9:38, which reveals the internal walls of the crater - Ovsicori webcam photos
Turrialba - passive emissions of ash on 08.01.2018 / 13h39, and passive degassing on 10.01.2018 / 9:38, which reveals the internal walls of the crater - Ovsicori webcam photos

Turrialba - passive emissions of ash on 08.01.2018 / 13h39, and passive degassing on 10.01.2018 / 9:38, which reveals the internal walls of the crater - Ovsicori webcam photos

Also noteworthy: seismographs recorded tectonic earthquakes at Tenorio, Irazu and Miravalles volcanoes, from ML 2 to 4.3, beginning about 5 minutes after the occurrence of the Mw 7.6 earthquake on January 9 at 20:51 local in Honduras / epicenter in the Caribbean Sea.

These earthquakes are produced mainly by reactivations of geological faults.

Source: Ovsicori-UNA

Seismograms of earthquakes on January 9 in Honduras and Tenorio - Doc.Ovsicori

Seismograms of earthquakes on January 9 in Honduras and Tenorio - Doc.Ovsicori

At Sinabung, the seismos recorded, on January 9, two eruptions accompanied by plumes at 1,600 meters above the summit, and 90 avalanche episodes of blocks, sliding over 500 to 1,000 meters on the south, south-east and east slopes.

On January 10, three eruptions, accompanied by ash plumes at 700-1,500 meters above the summit and 60 episodes of collapse of blocks transiting up to 1,500 meters south, southeast and east, were enumerated.

The volume of the summit dome is always close to 2 million cubic meters.

Sources: PVMBG & BNPB
 

Sinabung - 09.01.2018 / 10:26 WIB - photo F.Surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - 09.01.2018 / 10:26 WIB - photo F.Surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - 10.01.2018 / 20h01 - photo Sadrah Peranginangin

Sinabung - 10.01.2018 / 20h01 - photo Sadrah Peranginangin

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le Sernageomin a mis en ligne hier soir une image thermique du cratère actif du Nevados de Chillan, montrant le dôme signalé dans le rapport du 9 janvier.

Comme il recouvre la fissure, ses dimensions doivent avoisiner 50 mètres de long sur 25 de large ; on remarquera deux points plus chauds sur la ligne de fissure. Le taux d'extrusion reste faible jusqu'à présent, confirmé par la sismicité faible liée à la remontée du magma. Le niveau d'alerte reste au Jaune.

Source : Sernageomin / Twitter

Nevados de Chillan - la température du dôme intracratérique avoisine 480°C - image thermique Sernageomin 09.01.2018

Nevados de Chillan - la température du dôme intracratérique avoisine 480°C - image thermique Sernageomin 09.01.2018

Nevados de Chillan - un dôme s'est établi dans un des cratères - photo survol di 09.01.2018 / Sernageomin

Nevados de Chillan - un dôme s'est établi dans un des cratères - photo survol di 09.01.2018 / Sernageomin

L'activité sismique du Turrialba reste basse, avec des séismes LP discrets et du trémor de courte amplitude.

De l'incandescence nocturne témoigne de la température élevée des gaz magmatiques, au moins 500-600°C.

Entre le 7 et le 9 janvier, des émissions de petites quantités de cendres très très fines ont été observées, de PM1 à 2,5, de façon continue et passive. Ces concentrations de particules fines sont préjudiciables pour les humains, spécialement pour les personnes ayant des problèmes respiratoires et cardiovasculaires, les animaux et les végétaux. De petites quantités de cendres sont rapportées sur Cartago et San José, où une odeur de soufre était perceptible.

Ces émissions ont cessé le 9 janvier à partir de 2h., pour réapparaître sporadiquement dans la nuit.

Le 10 est marqué par un dégazage passif.

Turrialba - émissions passives de cendres le 08.01.2018 / 13h39, et dégazage passif le 10.01.2018 / 9h38, qui laisse voir les parois internes du cratère - photos webcam Ovsicori
Turrialba - émissions passives de cendres le 08.01.2018 / 13h39, et dégazage passif le 10.01.2018 / 9h38, qui laisse voir les parois internes du cratère - photos webcam Ovsicori

Turrialba - émissions passives de cendres le 08.01.2018 / 13h39, et dégazage passif le 10.01.2018 / 9h38, qui laisse voir les parois internes du cratère - photos webcam Ovsicori

A remarquer également : les sismographes ont enregistrés des séismes tectoniques aux volcans Tenorio, Irazu et Miravalles, de ML 2 à 4,3, débutant environ 5 minutes après la survenue du séisme de Mw 7,6 le 9 janvier à 20h51 locale au Honduras / épicentre en mer des Caraïbes. Ces séismes sont produits principalement par des réactivations de failles géologiques.

Source : Ovsicori-UNA

Sismogrammes des séismessurvenus le 9 janvier au Honduras et au Tenorio - doc.Ovsicori

Sismogrammes des séismessurvenus le 9 janvier au Honduras et au Tenorio - doc.Ovsicori

Au Sinabung, les sismos ont enregistré, le 9 janvier, deux éruptions accompagnées de panaches à 1.600 mètres au dessus du sommet, et 90 épisodes d'avalanches de blocs, glissant sur 500à 1.000 mètres sur les versants sud, sud-est et est.

Ce 10 janvier, trois éruptions, accompagnées de panaches de cendres à 700-1.500 mètres au dessus du sommet et 60 épisodes d'effondrements de blocs transitant jusqu'à 1.500 mètres direction sud, sud-est et est, ont été dénombré.

Le volume du dôme sommital avoisine toujours 2 millions de mètres cubes.

Sources : PVMBG & BNPB

Sinabung - 09.01.2018 / 10h26 WIB - photo F.Surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - 09.01.2018 / 10h26 WIB - photo F.Surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - 10.01.2018 / 20h01 - photo Sadrah Peranginangin

Sinabung - 10.01.2018 / 20h01 - photo Sadrah Peranginangin

Sinabung - incandescence du dôme le 11.01.2018 / 21h55  - photo Endro Lewa

Sinabung - incandescence du dôme le 11.01.2018 / 21h55 - photo Endro Lewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

On January 9, Sernageomin, with the collaboration of ONEMI BioBio, made an overflight of the Nevados de Chillan volcanic complex.

They were able to identify the establishment and growth of a lava dome inside the active crater, on the crack observed during the overflight preceding 21 December. The fissure of 30 to 40 meters long present emissions of water vapor and gas, and has a temperature up to 480 ° C.

Nevados Complex of Chillan - Photo Sernageomin / OVDAS

Nevados Complex of Chillan - Photo Sernageomin / OVDAS

The dome corresponds to the effusive exit start of a magmatic body, which could be prolonged in terms of weeks or months. The seismic signals and other parameters indicate a rise of a magmatic body likely small, without ruling out the possibility of a more energetic explosion. The Sernageomin recalls that 90% of the domes set up have destroyed explosively.

The alert level is Amarillo, with a prohibited area of ​​3 km radius around active craters.

Source: Sernageomin report of 09.01.2018 / 22.10 local.

The Copahue, seen from Caviahue - 09.01.2018 - a click to enlarge - photo Valecaviahue / Twitter

The Copahue, seen from Caviahue - 09.01.2018 - a click to enlarge - photo Valecaviahue / Twitter

In Copahue, VLP seismic activity suggests the action of a magma body at relatively low levels, and an interaction with the volcano's hydrothermal system, which results in emissions of water vapor and gas. With the system remaining in a state of equilibrium, the technical alert level remains green, with an access restriction of 1,000 meters radius around the crater.

Sources: Sernageomin & Twitter / Valecaviahue

Sheveluch - image archive 04.12.2017 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

Sheveluch - image archive 04.12.2017 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

In Sheveluch, an explosion produced an ash plume that reached 10 to 11,000 meters, before drifting to the northeast over 20 km on 9 December. KVERT has raised the aviation code to red, 09,01,2018 at 23:10Z.

At 01:15 on December 10, the ash cloud was reported extending 230 km to the ENE of the volcano.

The aviation code was then lowered to orange, with the ash cloud extending 400 km eastward at 2:54Z.

Source: KVERT

Sheveluch - Volvanic ash adivisory 10.01.2018 - VAAC Tokyo

Sheveluch - Volvanic ash adivisory 10.01.2018 - VAAC Tokyo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 9 janvier, le Sernageomin a réalisé avec la collaboration de l'ONEMI BioBio, un survol du complexe volcanique Nevados de Chillan.

Ils ont pu identifier la mise en place et la croissance d'un dôme de lave à l'intérieur du cratère actif, sur la fissure observée lors du survol précédent le 21 décembre. La fissure de 30 à 40 mètres de long présente des émissions de vapeur d'eau et gaz, et une température atteignant 480°C.

Complexe Nevados de Chillan - photo Sernageomin / OVDAS

Complexe Nevados de Chillan - photo Sernageomin / OVDAS

Le dôme correspond au début de sortie effusive d'un corps magmatique, qui pourrait se prolonger en termes de semaines ou mois. Les signaux sismiques et d'autres paramètres indiquent une montée d'un corps magmatique vraisemblablement petit, sans écarter la possibilité d'une explosion plus énergétique. Le Sernageomin rappelle que 90% des dômes mis en place se sont détruits de façon explosive.

Le niveau d'alerte est Amarillo, assorti d'une zone interdite de 3 km de rayon autour des cratères actifs.

Source : Sernageomin rapport du 09,01,2018 / 22h10 locale.

Le Copahue, vu de Caviahue - 09.01.2018 - photo Valecaviahue / Twitter

Le Copahue, vu de Caviahue - 09.01.2018 - photo Valecaviahue / Twitter

Au Copahue, l'activité sismique de type VLP suggère l'action d'un corps magmatique à des niveaux relativement bas, et une interaction avec le système hydrothermal du volcan, qui se traduit par des émissions de vapeur d'eau et gaz. Le système restant dans un état d'équilibre, le niveau d'alerte technique reste au vert, assorti d'une restriction d'accès de 1.000 mètres de rayon autour du cratère.

Sources : Sernageomin & Twitter / Valecaviahue

Sheveluch - image archive 04.12.2017 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

Sheveluch - image archive 04.12.2017 - photo Y.Demyanchuk / KVERT

Au Sheveluch, une explosion a produit un panache de cendres qui a atteint 10 à 11.000 mètres, avant de dériver vers le nord-est sur 20 km ce 9 décembre. Le KVERT a relevé le code aviation à rouge, ce 09,01,2018 à 23h10Z. A 01h15 le 10 décembre, le nuage de cendres était signalé s'étendant sur 230 km à l'ENE du volcan.

Le code aviation a été ensuite rabaissé à orange, avec l'extension du nuage de cendres sur 400 km vers l'est à 2h54Z.

Source : KVERT 

Sheveluch - Volvanic ash adivisory 10.01.2018 - VAAC Tokyo

Sheveluch - Volvanic ash adivisory 10.01.2018 - VAAC Tokyo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Turrilaba - passive emissions of ash this 08.01.2018 / 13h39 - webcam Ovsicori

Turrilaba - passive emissions of ash this 08.01.2018 / 13h39 - webcam Ovsicori

The visibility of Turrialba improved yesterday. Two eruptions were recorded by the Ovsicori respectively at 6 o'clock, accompanied by a 500-meter plume above the crater, and at 20:05 loc. , with a plume of 800 meters, dispersing towards the NE. Passive ash emissions, started in the morning, continued on a continuous basis, with some more dense rising 500 meters above the crater.

Source: Ovsicori

Sabancaya - summary table of activities from 01 to 07.01.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - summary table of activities from 01 to 07.01.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

In Sabancaya, the activity remains this week equal to that of the previous week; they are characterized by an average of 41 explosions per day, accompanied by plumes up to 3,000 meters. Sulfur dioxide flow was recorded at a maximum of 3,409 tons / day on January 5th.

Nine thermal anomalies between 2 and 33 MW were recorded by MIROVA

Sources: IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - thermal anomalies during the period 01-07.01.2018 (on the right of the diagram) - Doc.MIROVA

Sabancaya - thermal anomalies during the period 01-07.01.2018 (on the right of the diagram) - Doc.MIROVA

In Kadovar, the eruption continues. On January 8, the government declared the state of National disaster for the island-volcano.

Following the emission of ash, an Air Niugini flight from Port Moresby to Wewak was rescheduled from 8 to 9 January, ... to be confirmed.

The supply of fresh water and food will be provided for refugees on nearby Ruprup Island.

Warnings are given to residents in coastal areas: they are advised to remain alert to signs of potential tsunami, and to shelter themselves as soon as they appear.

Source: Looppng
 

Eruption on Kadovar - Ruprup Island, evacuation site, in background - photo 06.01.2018 / Ricky Wobar

Eruption on Kadovar - Ruprup Island, evacuation site, in background - photo 06.01.2018 / Ricky Wobar

Papua New Guinea: the volcanic plumes of Kadovar (center) and Manam (right) and the trace of sediments released by the Sepik and Ramu rivers in the Bismarck Sea - image Nasa Aqua Modis 07.01.2018 / via Simon Carn

Papua New Guinea: the volcanic plumes of Kadovar (center) and Manam (right) and the trace of sediments released by the Sepik and Ramu rivers in the Bismarck Sea - image Nasa Aqua Modis 07.01.2018 / via Simon Carn

Kadovar - volcanic Ash advisory 08.01.2018 - doc.VAAC Darwin

Kadovar - volcanic Ash advisory 08.01.2018 - doc.VAAC Darwin

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Turrilaba - émissions passives de cendres ce 08.01.2018 /  13h39 - webcam Ovsicori

Turrilaba - émissions passives de cendres ce 08.01.2018 / 13h39 - webcam Ovsicori

La visibilité du Turrialba s'est améliorée hier. Deux éruptions sont relevées par l'Ovsicori, respectivement à 6h loc., accompagnée d'un panache de 500 mètres au dessus du cratère, et à 20h05 loc. , avec un panache de 800 mètres, se dispersant vers le NE. Des émissions de cendres passives débutées la matin se sont poursuivies de façon continue, certaines plus denses montant à 500 mètres au dessus du cratère

Source : Ovsicori

Sabancaya - tableau récapitulatif d'activité du 01 au 07.01.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - tableau récapitulatif d'activité du 01 au 07.01.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

Au Sabancaya, l'activité reste cette semaine égale à celle de la semaine précédente ; elles se caractérisent par une moyenne de 41 explosions par jour, accompagnées de panaches atteignant jusqu'à 3.000 mètres.Le flux de dioxyde de soufre a été enregistré à un maximum de 3.409 tonnes /jour le 5 janvier.

Neuf anomalies thermiques, entre 2 et 33 MW ont été enregistrées par MIROVA

Sources : IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - anomalies thermique durant la période 01-07.01.2018 (sur la droite du diagramme) - Doc.MIROVA

Sabancaya - anomalies thermique durant la période 01-07.01.2018 (sur la droite du diagramme) - Doc.MIROVA

Au Kadovar, l'éruption se poursuit. Le 8 janvier, le gouvernement a déclaré l'état de désastre national pour l'île-volcan.

Suite à l'émission de cendres, un vol d'Air Niugini de Port Moresby vers Wewak a été reporté du 8 eu 9 janvier, à confirmer.

L'approvisionnement en eau fraiche et nourriture va être assuré pour les réfugiés sur l'île Ruprup proche.

Des avertissements sont donnés aux habitants dans les zones côtières : il leur est conseillé de rester attentif aux signes de potentiel tsunami, et de se mettre à l'abri dès l'apparition de ceux-ci.

Source : Looppng

Eruption sur Kadovar - l'île Ruprup , site d'évacuation, en arrière-plan - photo 06.01.2018 / Ricky Wobar

Eruption sur Kadovar - l'île Ruprup , site d'évacuation, en arrière-plan - photo 06.01.2018 / Ricky Wobar

Papousie Nouvelle-Guinée : les panaches volcaniques de Kadovar(au centre) et de Manam (à droite) et la trace des sédiments lâchés par les rivières Sepik et Ramu dans la mer de Bismarck - image Nasa Aqua Modis 07.01.2018 / via Simon Carn

Papousie Nouvelle-Guinée : les panaches volcaniques de Kadovar(au centre) et de Manam (à droite) et la trace des sédiments lâchés par les rivières Sepik et Ramu dans la mer de Bismarck - image Nasa Aqua Modis 07.01.2018 / via Simon Carn

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 The Cay / Aysén Volcano - photo archives Panoramio

The Cay / Aysén Volcano - photo archives Panoramio

The Cay / Aysén volcano presents variations of internal activity; Sernageomin recorded 86 volcanotectonic earthquakes, associated with rock fragmentation, compared with less than 5 previous months; the largest had a local magnitude of 1.5, with an epicenter 1,600 meters southwest of the crater and a depth of 4,800 m. No sulfur dioxide emissions were seen near the volcano. The alert is maintained at Green.

The Cay is a basaltic to andesitic stratovolcano located northwest of Puerto Aysén in Chile and has dozens of explosion craters and pyroclastic cones along cracks on either side of the summit, considered to be dating from Holocene (GVP)

Source: Sernageomin

Semeru - pyroclastic flow of 07.01.2018 - photo BNPB

Semeru - pyroclastic flow of 07.01.2018 - photo BNPB

Subject to frequent explosions, Semeru produced pyroclastic flows on January 6 and 7, 2018, descending the slopes over 1,500 meters. The area is sparsely populated, there was no evacuation, and the status of the volcano, established at II / Waspada since 02.05.2012, has not been changed.

No major changes in Agung's activity. The heavy rains produced lahars in the river running through the village of Dukuh. This kind of lahar, which can be destructive, is a contribution of sand, then exploitable by the local populations.

Source: BNPB

Kadovar - eruptive plume on 08.01.2018 - image Terra Modis via Nasa worldview Eosdis

Kadovar - eruptive plume on 08.01.2018 - image Terra Modis via Nasa worldview Eosdis

In Kadovar, the Rabaul Volcanological Observatory reports, through Looppng, that the eruption continues, with ash and steam emitting; the satellites did not observe a thermal anomaly or significant sulfur dioxide emissions ... which would indicate that until now no new magma has penetrated the surface or is in contact via cracks.

Although no record of historical eruption is confirmed by a Macquarie University volcanologist, Chris Firth, he believes Kadovar may have been one of two "burning islands" mentioned in William's diaries. Dampier in the 17th century, during his journey in search of "Terra Australis", the southern continent that was thought to be mythical.

Source: Looppng

Piton de La Fournaise - Illustration of the summit deformation over 2 months (08.11.2017 - 08.01.2018). Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the crater Dolomieu. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration of the summit deformation over 2 months (08.11.2017 - 08.01.2018). Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the crater Dolomieu. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

The OVPF reports in its preliminary bulletin of activity of the Piton de La Fournaise inflation both in the summit zone and in the far field, witnesses of a superficial and deep pressurization.

The high inflation currently observed in the Piton de la Fournaise summit zone could be linked to hydrothermal activity following heavy rains in recent days.

Low concentrations of H2S, coupled with water vapor, and SO2, coupled with CO2, are observed in the summit emissions.

Source: OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le Volcan Cay / Aysén - photo archives Panoramio

Le Volcan Cay / Aysén - photo archives Panoramio

Le volcan Cay / Aysén présente des variations d'activité interne ; le Sernageomin a enregistré 86 séismes volcanotectoniques, associés à la fragmentation de roches, contre moins de 5 les mois précédents) ; le plus important présentait une magnitude locale de 1,5, avec un épicentre à 1.600 mètres au sud-ouest du cratère et une profondeur de 4.800 m. Aucune émission de dioxyde de soufre n'a été perçue à proximité du volcan. L'alerte est maintenu à Vert.

Le Cay est un stratovolcan basaltique à andésitique situé au nord-ouest de Puerto Aysén au Chili et présente des dizaines de cratères d'explosion et de cônes pyroclastiques le long de fissures de part et d'autre du sommet, considérés comme datant de l'Holocène (GVP)

Source : Sernageomin

Semeru - coulée pyroclastique du 07.01.2018 - photo BNPB

Semeru - coulée pyroclastique du 07.01.2018 - photo BNPB

Sujet à de fréquentes explosions, le Semeru a produit des coulées pyroclastiques les 6 et 7 janvier 2018, dévalant les pentes sur 1.500 mètres. La zone étant peu peuplée, il n'y a eu aucune évacuation, et le statut du volcan, établi à II / Waspada depuis le 02,05,2012, n'a pas été modifié.

Pas de changements importants quant à l'activité de l'Agung. Les fortes pluies ont produit des lahars dans la rivière traversant le village de Dukuh. Ce genre de lahar, qui peut être destructeur, constitue un apport de sable ensuite exploitable par les populations locales.

Source : BNPB

Kadovar - panache éruptif le 08.01.2018 - image Terra Modis via Nasa worldview Eosdis

Kadovar - panache éruptif le 08.01.2018 - image Terra Modis via Nasa worldview Eosdis

Au Kadovar, le Rabaul Volcanological Observatory rapporte, par l'intermédiaire de Looppng, que l'éruption se poursuit, avec émission de cendres et vapeur ; les satellites n'ont pas observé d'anomalie thermique, ni d'émissions de dioxyde de soufre significatives ... ce qui indiquerait que jusqu'à présent aucun magma neuf n'a perçé la surface, ni n'est au contact via des fissures.

Bien qu'aucun enregistrement d'éruption historique ne soit confirmé d'après un volcanologue de l'Université Macquarie, Chris Firth, il pense que Kadovar pourrait avoir été l'une des deux " îles en flammes " mentionnées dans les journaux du pirate William Dampier au 17° siècle, lors de son voyage à la recherche de " Terra Australis ", le continent méridional que l'on croyait mythique.

 

Source : Looppng

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

L'OVPF signale dans son bulletin préliminaire d'activité du Piton de La Fournaise une inflation tant en zone sommitale qu'en champ lointain, témoins d'une mise sous pression superficielle et profonde.

La forte inflation actuellement observée au niveau de la zone sommitale du Piton de la Fournaise pourrait être liée à une activité hydrothermale faisant suite aux fortes pluies de ces derniers jours.

De faibles concentrations d' H2S, couplé à la vapeur d'eau, et de SO2, couplé au CO2, sont observées dans les émissions sommitales.

Source : OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Volcanic activity has increased since the eruption began on the island-volcano  Kadovar, according to news from the Rabaul Volcano Observatory communicated through the press and social networks (we can regret the lack of direct information from the observatory).
The ash plume has become darker and bulky. The ash covers 50 to 60% of the island and ash falls over 10 km, on December 7 in a sector west / north-west, are confirmed by VAAC Darwin forecasts and satellite images. The aviation code is orange.

 

Kadovar - ash plume (crescent in the center of the image) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 06.12.2017
Kadovar - ash plume (crescent in the center of the image) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 06.12.2017

Kadovar - ash plume (crescent in the center of the image) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 06.12.2017

Topography of Schouten Islands, with Kadovar's position

Topography of Schouten Islands, with Kadovar's position

Kadovar - ash plume (direction WNW) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 07.12.2017
Kadovar - ash plume (direction WNW) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 07.12.2017

Kadovar - ash plume (direction WNW) / Nasa Worlview Eosdis and Volcanic ash advisory / VAAC Darwin - 07.12.2017

The evolution of this andesitic volcano, with relatively thick lavas, augurs a growth of the dome followed by collapses and pyroclastic flows, or a violent explosive eruptive phase. Given the steepness of the slopes, landslides are possible, with tsunami generation.


Sources: social media, which pass on information from the RVO

Sinabung - 06.01.2018 / 14h50 - photo Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - 06.01.2018 / 14h50 - photo Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung

At Sinabung, dome growth continues, as well as explosions, reported by the PVMBG five in number on December 6, accompanied by ash plumes rising between 300 and 2,500 meters above the summit. Many earthquakes related to collapse are recorded.

Note: the episode of 14:44 WIB December 6, lasting 5.13 minutes, with a plume of ash emitted at a height of 2,000 meters drifting east / southeast.

Source: PVMBG, Mbah Rono and Beidar Sinabung

Sinabung - multiple ashventings and dome - photo Firdaus surbakti via Beidar Sinabung

Sinabung - multiple ashventings and dome - photo Firdaus surbakti via Beidar Sinabung

The Sakurajima presented this December 6th at 5:44 pm local eruption at the summit crater Minamidake, accompanied by a dark plume rising 900 meters above the crater.

Sources: webcams

Sakurajima - 06.01.2018 / 18h50 - 18h52 - JMA webcams

Sakurajima - 06.01.2018 / 18h50 - 18h52 - JMA webcams

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog