Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The regular eruptions of the Sinabung for eight years impact the health of the inhabitants close to the volcano, and more particularly that of the 12,000 children living in the 27 villages around.
 

Sinabung - schoolchildren in areas near the volcano are impacted by the ashes emitted during eruption and after them - photo Mim Medan 19.02.2018

Sinabung - schoolchildren in areas near the volcano are impacted by the ashes emitted during eruption and after them - photo Mim Medan 19.02.2018

These ash-producing eruptions are not about to stop, according to Armen Putra, head of the Sinabung monitoring post.

The Jakarta Post reports in its 15 April edition that a 1.5-year-old boy suffers from lung disease due to inhalation of ashes and has been admitted to the intensive care unit.

The local government is aware of the negative impact of ash inhalation on an entire generation, and has implemented health and education resolution programs that, by its own admission, have not achieved optimal results, because the lack of funds.

Pulmonary effects of volcanic ash as a function of the level of penetration into the respiratory tract - Doc USGS

Pulmonary effects of volcanic ash as a function of the level of penetration into the respiratory tract - Doc USGS

Ash of the Eruption of Redoubt in 2009 - enlargement 1,200 x - Doc AVO - One click to enlargeAsh of the Eruption of Redoubt in 2009 - enlargement 1,200 x - Doc AVO - One click to enlarge

Ash of the Eruption of Redoubt in 2009 - enlargement 1,200 x - Doc AVO - One click to enlarge

The penetration of ash particles into the respiratory system is largely dependent on the size of these particles, and their nature: the largest particles, between 10 and 100 μm in diameter enter the upper respiratory tract causing nasal irritation and throat; those with a size between 4 and 10 μm in the trachea and bronchi, and exacerbate asthma and bronchitis; the very fine penetrate into the pulmonary alveoli, to develop chronic respiratory diseases such as silicosis.

The particles of crystalline silica are particularly offensive, because of their asperities.

Children are particularly at risk: whether they run on all fours, run and play in an atmosphere containing these ashes, they produce a significant amount of breathing effort, which attracts smaller particles more deeply. Parents are advised to keep them indoors, not to let them run outside without wearing dust special masks, and not to let them access areas where ashes are piled up or buried.

Wearing proper masks is also necessary for adults who work in the fields.
 

Sinabung - Adults working in fields without wearing masks - Photo Endro Lewa

Sinabung - Adults working in fields without wearing masks - Photo Endro Lewa

Sources:
- Jakarta Post - After eight years of volcanic activity, Sinabung harming children's welfare
- USGS - Ash Volcanic impacts and Mitigation - Respiratory effects - link

- The International Volcanic Health Hazard Network - IVHHN, health risks associated with volcanic ash - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Les éruptions régulières du Sinabung depuis huit ans impactent la santé des habitants proches du volcan, et plus particulièrement celle des 12.000 enfants vivant dans les 27 villages aux alentours.

Sinabung - les écoliers des zones proches du volcan sont impactés par les cendres émises lors d'éruption et après celles-ci  - photo Mim Medan 19.02.2018

Sinabung - les écoliers des zones proches du volcan sont impactés par les cendres émises lors d'éruption et après celles-ci - photo Mim Medan 19.02.2018

Ces éruptions génératrices de cendres ne sont pas près de s'arrêter, selon Armen Putra, le chef du Poste de surveillance du Sinabung.

Le Jakarta Post signale dans son édition du 15 avril qu'un garçonnet d'1,5 ans souffre d'une maladie pulmonaire due à l'inhalation de cendres et a été admis aux soins intensifs.

Le gouvernement local est conscient de l'impact négatif de l'inhalation de cendres sur toute une génération, et a mis en oeuvre des programmes de résolution des problèmes sanitaires et d'éducation, qui de son propre aveu n'ont pas atteint des résultats optimaux, faute de fonds.

Effets pulmonaires des cendres volcaniques en fonction du niveau de pénétration dans les voies respiratoires - Doc USGS

Effets pulmonaires des cendres volcaniques en fonction du niveau de pénétration dans les voies respiratoires - Doc USGS

Cendres de l'éruption du Redoubt en 2009 - agrandissement 1.200 x - Doc AVO - Un clic pour agrandirCendres de l'éruption du Redoubt en 2009 - agrandissement 1.200 x - Doc AVO - Un clic pour agrandir

Cendres de l'éruption du Redoubt en 2009 - agrandissement 1.200 x - Doc AVO - Un clic pour agrandir

La pénétration des particules de cendres dans le système respiratoire est largement dépendante de la taille de ces particules, et de leur nature : les particules les plus grandes, entre 10 et 100 µm de diamètre entrent dans les voies respiratoires supérieuresen y causant une irritation nasale et de la gorge; celles de taille comprise entre 4 et 10 µm dans la trachée et les bronches , et exacerbent asthme et bronchites; les très fines pénètrent jusque dans les alvéoles pulmonaires, pour y développer des maladies respiratoires chroniques comme la silicose.

Les particules de silice cristalline sont particulièrement offensives, en raison de leurs aspérités .

 

Les enfants sont particulièrement en danger : qu'ils courent à quatre pattes, ou courent et jouent dans une atmosphère contenant ces cendres, ils produisent un effort respiratoire important, qui attire plus profondément les petites particules. Il est conseillé aux parents de les garder à l'intérieur, de ne pas les laisser courir dehors sans porter de masques anti-poussières, et de ne pas les laisser accéder aux zones où les cendres sont entassées, ou enfouies.

Le port de masques adéquats est nécessaire également pour les adultes, qui travaillent dans les champs.

Sinabung - Adultes travaillant dans les champs sans port de masques - photo Endro Lewa

Sinabung - Adultes travaillant dans les champs sans port de masques - photo Endro Lewa

Sources :

- Jakarta Post - After eight years of volcanic activity, Sinabung harming children's welfare

- USGS – Volcanic Ash impacts and Mitigation – Respiratory effects - link

- The International Volcanic Health Hazard Network – IVHHN , risques sanitaires liés aux cendres volcaniques - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

An interview with Rector W.B.Qorig in the Vanuatu Daily Post reports on the crisis situation on Ambae:

"A layer of ash of 20-30 cm. Thick has destroyed the houses and churches of the Lombaha / North Ambae district, where the inhabitants know the falls of ashes and stones, the acid rains and the sulphurous gases. All crops and trees are destroyed by falling ash. There is no more food. All my water reserves are also destroyed by sand and acid rain. There is no more water. The roads are no longer passable, due to falling trees and acid rain ... If help is available soon, they will arrive by boat, and then be transported on foot, if men clear the trees fallen on the road. Families with children, the elderly and the sick are at risk. "

Ambae - trees strew the roads soggy with acid rain - photo Vanuatu Daily Post

Ambae - trees strew the roads soggy with acid rain - photo Vanuatu Daily Post

Ambae - St Patrick's College in Lolowai had to finish earlier in the first term because of ashes in the classrooms - photo Vanuatu Daily Post 13.04.2018

Ambae - St Patrick's College in Lolowai had to finish earlier in the first term because of ashes in the classrooms - photo Vanuatu Daily Post 13.04.2018

Schools had to finish the first academic term earlier, after the ashes that accumulated in classrooms, rooftops and solar panels. The environment is not healthy.

The authorities assure that if an evacuation were to take place, it would be more orderly than in September when a flotilla of small boats hastily transferred the population to another island. This time, the most seriously affected areas will be evacuated first.

Sources: NZ Radio, Vanuatu Daily Post

Ambae - transport of foodstuffs, mattresses, and water by boats, under the fallout of ashes - photo Okeanos - Foundation for the sea 13.04.2018

Ambae - transport of foodstuffs, mattresses, and water by boats, under the fallout of ashes - photo Okeanos - Foundation for the sea 13.04.2018

In the last few hours, Fuego activity has increased, with 6 to 9 explosions per hour, moderate to heavy, accompanied by ash plumes at 4,800 m. asl., which spread over 20 km.

The explosions generate ash fallout and shock waves in the area of ​​Panimache, Chimaltenango and Morelia.

Source: Insivumeh special bulletin 14,04,2018 / 14h local

Fuego - 13.04.2018 - Photo Insivumeh

Fuego - 13.04.2018 - Photo Insivumeh

The Sinabung continues its eruptive activity, with this April 15, 2018 two plumes of ash around 8:45 and 9:05.

Source: BNPB

Sinabung - ash plume of 15.04.2018 / around 8:45 - photo Endro Lewa

Sinabung - ash plume of 15.04.2018 / around 8:45 - photo Endro Lewa

In Chile, three volcanoes remain on technical alert: alert Amarilla, Copahue and Lascar; on alert Naranja, Nevados de Chillan.

Source: Sernageomin

Activity of Ambae, Fuego, Sinabung and 3 Chilean volcanoes.
Activity of Ambae, Fuego, Sinabung and 3 Chilean volcanoes.
Activity of Ambae, Fuego, Sinabung and 3 Chilean volcanoes.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une interview du Recteur W.B.Qorig Au Vanuatu Daily Post rend compte de la situation de crise sur Ambae :

« Une couche de cendres de 20-30 cm. D'épaisseur a détruit les maisons et églises du district de Lombaha / Nord Ambae, où les habitants connaissent les chutes de cendres et de pierres, les pluies acide et les gaz sulfureux. Toutes les cultures et les arbres sont détruits par les chutes de cendres. Il n'y a plus de nourriture. Toutes mes réserves d'eau sont aussi détruites par le sable et les pluies acides. Il n'y a plus d'eau. Les routes ne sont plus praticables, suite aux chutes d'arbres et aux pluies acides ... Si des secours sont bientôt disponibles, ils devront arriver par bateaux, puis être acheminés à pied, si des hommes dégagent les arbres tombés sur la route.Les familles avec enfants, les personnes âgées et les malades sont à risques. »

Ambae - des arbres jonchent les routes détrempées par les pluies acides - photo Vanuatu Daily Post

Ambae - des arbres jonchent les routes détrempées par les pluies acides - photo Vanuatu Daily Post

Ambae - le St Patrick's College à Lolowaï a du terminer plus tôt le 1°trimestre à cause des cendres dans les salles de classe - photo Vanuatu Daily Post 13.04.2018

Ambae - le St Patrick's College à Lolowaï a du terminer plus tôt le 1°trimestre à cause des cendres dans les salles de classe - photo Vanuatu Daily Post 13.04.2018

Des écoles ont du terminer plus tôt le 1° trimestre académique suite aux cendresqui se sont accumulées dans les salles de classe, sur les toits et les panneaux solaires. L'environnement n'est pas sain.

Les autorités assurent que si une évacuation devait avoir lieu, elle se ferait de manière plus ordonnée qu’en septembre quand une flottille de petits bateaux a transféré précipitamment la population vers une autre île. Cette fois-ci, les localités les plus gravement touchées seront évacuées en priorité.

Sources : Radio NZ, Vanuatu Daily Post

Ambae - acheminement de denrées, matelas, et eau par bateaux, sous les retombées de cendres - photo Okeanos - Foundation for the sea 13.04.2018

Ambae - acheminement de denrées, matelas, et eau par bateaux, sous les retombées de cendres - photo Okeanos - Foundation for the sea 13.04.2018

Au cours des dernières heures, l'activité du Fuego a augmenté, avec de 6 à 9 explosions par heure, modérées à fortes, accompagnées de panaches de cendres à 4.800 m. asl., qui se dispersent sur 20 km.

Les explosions génèrent des retombées de cendres et des ondes de choc dans la région de Panimache, Chimaltenango et Morelia.

Source : Bulletin spécial Insivumeh 14,04,2018 / 14h locale

Fuego - 13.04.2018 - Photo Insivumeh

Fuego - 13.04.2018 - Photo Insivumeh

Le Sinabung poursuit son activité éruptive, avec ce 15 avril 2018 deux panaches de cendres vers 8h45 et 9h05.

Source : BNPB

Sinabung - panache de cendres du 15.04.2018 / vers 8h45 - photo Endro Lewa

Sinabung - panache de cendres du 15.04.2018 / vers 8h45 - photo Endro Lewa

Au Chili, trois volcans demeurent en alerte technique relevée : en alerte amarilla, le Copahue et le Lascar ; en alerte Naranja, le Nevados de Chillan.

Source : Sernageomin

Activité d'Ambae, du Fuego, du Sinabung et de 3 volcans Chiliens.
Activité d'Ambae, du Fuego, du Sinabung et de 3 volcans Chiliens.
Activité d'Ambae, du Fuego, du Sinabung et de 3 volcans Chiliens.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung - 12.04.2018 / 7h58 - photo Endro Lewa

Sinabung - 12.04.2018 / 7h58 - photo Endro Lewa

Sinabung activity, in alert level IV and constant eruption since 2013:

From April 12 until this morning, the volcano could be observed until it was obscured by fog. The observed plume is gray-white, reaching 50-300 m above the summit. The wind is blowing weakly to moderately south, southwest and west.

Thanks to the seismographic recordings of April 12, 2018, it was recorded:

- 1 eruption earthquake

- 7 earthquakes

- 3 episodes of non-harmonic tremor

- 1 tectonic earthquake

Source: PVMBG

Sinabung - 12.04.2018 / 8:59, before the cloud cover - Photo Endro Lewa

Sinabung - 12.04.2018 / 8:59, before the cloud cover - Photo Endro Lewa

On April 12, 2018, at 10:10 am, RSN officials visited the Turrialba volcano. During the morning, the volcano showed an output of sulfurous gas and water vapor, very active compared to the previous days but without ash eruption. The crateric lakes present at the beginning of the year have disappeared in the central and Northeast craters, there remains only a small pool of mud.

Source: Red Sismologica Nacional

Turrialba - 12.04.2018 / 9:59 - webcam Ovsicori

Turrialba - 12.04.2018 / 9:59 - webcam Ovsicori

Turrialba - 12.04.2018 - the crater at the time of the RSN field visit - photo Guillaume Alvarado (RSN: Ncu-Ice)

Turrialba - 12.04.2018 - the crater at the time of the RSN field visit - photo Guillaume Alvarado (RSN: Ncu-Ice)

Turrialba - the crateric lakes are reduced to the muddy pool stage - photo Guillaume Alvarado (RSN: Ncu-Ice)

Turrialba - the crateric lakes are reduced to the muddy pool stage - photo Guillaume Alvarado (RSN: Ncu-Ice)

The first eruption of this year 2018 in Piton de La Fournaise is already completed, so to say the least surprising.

With a very short duration (17 hours and 20 minutes), this event seems to be only a first step in a process that should be manifested again soon. Seismicity has virtually disappeared (no earthquake yesterday and the day before) but a rise in pressure and a recharge are underway, not on the northern flank as April 3 ... but rather at the Dolomieu crater !

According to Aline Peltier, director of the observatory of volcanology, the activity has refocused on the summit cone for a few days; according to her, the next eruption may well take place on the southern flank. "The longer the time between two eruptions, the more chance of alternation".

The services of the Prefecture and the scientists of the observatory will descend in the enclosure on Friday to examine the ground. A new eruption is expected in the coming weeks or months ...

Source: Zinfos 974 & Aline Peltier's video

Piton de La Fournaise - Illustration of the summit deformation over 2 months. Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the crater Dolomieu. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions. - doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Illustration of the summit deformation over 2 months. Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the crater Dolomieu. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions. - doc. OVPF

Piton de La Fournaise - the Enclos and the Dolomieu seen from Bert's path - will the next eruption take place on this side? - photo © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - the Enclos and the Dolomieu seen from Bert's path - will the next eruption take place on this side? - photo © Bernard Duyck

The JMA reports an increase in seismicity at Akita Komagatake volcano on the main island of Honshu.

Low frequency earthquakes related to magmatic movements have been recorded for a month, and volcanic tremor has appeared. Although it is weak earthquakes, their epicenter is close to the caldera.

An aerial control revealed fumaroles rising to about ten meters in the craters SE and on the NE slopes of Futake. No other changes on the surface.

Sources:

- Hazard lab - via Shérine France

- Global Volcanism Program - Akita Komagatake
 

 Akita Komagatake - 10.04.2018 - photo Hazardlab

Akita Komagatake - 10.04.2018 - photo Hazardlab

 Location of Akita Komagatake / Tohoku region - GSJ map

Location of Akita Komagatake / Tohoku region - GSJ map

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung - 12.04.2018 / 7h58 - photo Endro Lewa

Sinabung - 12.04.2018 / 7h58 - photo Endro Lewa

Activité du Sinabung , en alerte niveau IV et en éruption constante depuis 2013 :

Depuis le 12 avril jusqu'à ce matin, le volcan a pu être observé jusqu'à son occultation par le brouillard. Le panache observé est blanc-gris, atteignant 50-300 m au-dessus du sommet. Le vent souffle faiblement à modérement sud, sud-ouest et ouest.

Grâce aux enregistrements sismographiques du 12 avril 2018, il a été enregistré:

- 1 séisme d'éruption

- 7 séismes

- 3 épisodes de trémor non-harmonique

- 1 séisme tectonique

 

Source : PVMBG

Sinabung - 12.04.2018 / 8h59, avant la couverture nuageuse - photo Endro Lewa

Sinabung - 12.04.2018 / 8h59, avant la couverture nuageuse - photo Endro Lewa

Ce 12 avril 2018 , à 10 h 10, des fonctionnaires de la RSN ont visité le volcan Turrialba. Au cours de la matinée, le volcan a présenté une sortie de gaz sulfureux et de vapeur d'eau, très active par rapport aux jours précédents mais sans éruption de cendres. Les lacs cratériques présents au début de l'année ont disparu dans le cratère central et Nord-est, il ne reste qu'une petite mare de boue. 

 

Source : Red Sismologica Nacional

Turrialba - 12.04.2018 / 9h59 - webcam Ovsicori

Turrialba - 12.04.2018 / 9h59 - webcam Ovsicori

Turrialba - 12.04.2018 - le cratère au moment de la visite de terrain de la RSN -  photo Guillaume Alvarado (RSN : Ncu-Ice)

Turrialba - 12.04.2018 - le cratère au moment de la visite de terrain de la RSN - photo Guillaume Alvarado (RSN : Ncu-Ice)

Turrialba - les lacs cratériques sont réduits au stade de mare boueuse - photo Guillaume Alvarado (RSN : Ncu-Ice)

Turrialba - les lacs cratériques sont réduits au stade de mare boueuse - photo Guillaume Alvarado (RSN : Ncu-Ice)

La première éruption de cette année 2018 au Piton de La Fournaise est d'ores et déjà achevée, de façon pour le moins surprenante.

D'une durée très brève (17 heures et 20 minutes) cet événement semble bien n'être qu'une première étape dans un processus qui devrait se manifester à nouveau prochainement. La sismicité a pour ainsi dire disparu (aucun séisme hier et avant-hier) mais une montée en pression et une réalimentation sont en cours, non pas sur le flanc Nord comme le 3 avril… mais plutôt au niveau du cratère du Dolomieu!

Selon Aline Peltier, Directrice de l'observatoire de volcanologie, l'activité s'est recentrée au niveau du cône sommital depuis quelques jours; selon elle, la prochaine éruption pourrait bien avoir lieu sur le flanc sud. "Plus le temps est long entre deux éruptions, plus il y a de chance d’alternance".

Les services de la Préfecture et les scientifiques de l'observatoire descendront dans l'enclos vendredi pour examiner le terrain. Une nouvelle éruption est attendue dans les semaines ou les mois à venir…

Source : Zinfos 974 & vidéo d'Aline Peltier

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - l'Enclos et le Dolomieu vu du sentier de Bert - la prochaine éruption aura-t-elle lieu de ce côté ? - photo © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - l'Enclos et le Dolomieu vu du sentier de Bert - la prochaine éruption aura-t-elle lieu de ce côté ? - photo © Bernard Duyck

Le JMA rapporte une augmentation de la sismicité au volcan Akita Komagatake, sur l'île principale de Honshu.

Des séismes de basse fréquence, liés aux mouvements magmatiques sont enregistrés depuis un mois, et du trémor volcanique a fait son apparition. Bien que ce soit de faibles séismes, leur épicentre est proche de la caldeira.

Un contrôle aérien a permis de constater des fumerolles montant à une dizaine de mètres dans le cratères SE et sur les pentes NE du Futake . Pas d'autres changements en surface.

Sources :

- Hazard lab - via Shérine France

- Global Volcanism Program - Akita Komagatake

Akita Komagatake - 10.04.2018 - photo Hazardlab

Akita Komagatake - 10.04.2018 - photo Hazardlab

Localisation de l'Akita Komagatake - carte GSJ

Localisation de l'Akita Komagatake - carte GSJ

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The eruption of the Lombenben on Ambae is still no more commented ... here are some bits of information gleaned from various sources.

After a SO2-rich eruption on April 5/2 pm UTC and its satellite-spotted plume toward the west and Australia (link), a sharp change in wind direction was caused by a tropical depression, and the last days were marked by ash falls on Maewo, an island east of Ambae Sunday at night and Monday and Tuesday (8-9 & 10.04), covering the vegetation, roofs and solar panels of Naviso , on the east side of the island.

Ambae - tree falling on northern roads - photo 09.04.2018 Department of Water Resources-Vanuatu

Ambae - tree falling on northern roads - photo 09.04.2018 Department of Water Resources-Vanuatu

Ambae - greasy ashes cover the roofs of traditional houses - photos from Ghevin Banga 09.04.2018

Ambae - greasy ashes cover the roofs of traditional houses - photos from Ghevin Banga 09.04.2018

Tiredness or moment of recovery - photo William S.Mala 09.04.2018

Tiredness or moment of recovery - photo William S.Mala 09.04.2018

Ambae volcano Sentinel-2 L1C from 2018-04-09  Contains modified Copernicus Sentinel data [2018], processed by Pierre Markuse

Ambae volcano Sentinel-2 L1C from 2018-04-09 Contains modified Copernicus Sentinel data [2018], processed by Pierre Markuse

 Ambae - plume and ashfall of 10.04.2018 - photo Wilfred Woodrow.

Ambae - plume and ashfall of 10.04.2018 - photo Wilfred Woodrow.

Ambae - aerial photo 10.04.2018 John Siba and Wilfred Woodrow

Ambae - aerial photo 10.04.2018 John Siba and Wilfred Woodrow

Ambae - thermal anomalies from 9 to 11.04.2018 - Doc. Mirova Modis 11.04.2018 / 22:55

Ambae - thermal anomalies from 9 to 11.04.2018 - Doc. Mirova Modis 11.04.2018 / 22:55

Our @NERCscience-funded near-realtime Sulphur Dioxide (SO2) map, based on data from @eumetsat's #Metop sats, shows a big plume of SO2 East of Australia. Probably a result of last week's eruption of the Aoba volcano in Vanuatu.  - Via Simon Proud / Twitter

Our @NERCscience-funded near-realtime Sulphur Dioxide (SO2) map, based on data from @eumetsat's #Metop sats, shows a big plume of SO2 East of Australia. Probably a result of last week's eruption of the Aoba volcano in Vanuatu. - Via Simon Proud / Twitter

On April 12, the Vanuatu Council of Ministers declared a state of emergency for the entire island of Ambae.

The most recent reports indicate that ash fallout affects the north, east and west of Ambae. On Tuesday, April 10, a 1 cm layer was measured in some villages in the north.

Dr. Leodoro, National Coordinator EMT, told the Vanuatu Daily Post that the situation is critical in some areas, with tree falls blocking roads, and roofs of houses collapsing under the weight of ashes.

The thick ash, combined with the recent cyclone rain, make the roads very difficult for rescue.

In terms of health, heavy ash drops cause irritation of the skin and eyes, exacerbate respiratory diseases such as asthma; to this are added cases of acute gastroenteritis and those of dengue recorded especially in evacuation centers.

Ambae - plume of 11.04.2018 / 7h to the east / Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory from 11.04.2018 / VAAC Wellington
Ambae - plume of 11.04.2018 / 7h to the east / Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory from 11.04.2018 / VAAC Wellington

Ambae - plume of 11.04.2018 / 7h to the east / Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory from 11.04.2018 / VAAC Wellington

The solar panels of Naviso telemedecine project, on the island of Maewo, covered with ashes of Lombenben (on Ambae) - Photo courtesy of Steve Bihu - Dailypost .vu

The solar panels of Naviso telemedecine project, on the island of Maewo, covered with ashes of Lombenben (on Ambae) - Photo courtesy of Steve Bihu - Dailypost .vu

Ambae - roof of a traditional house, collapsed under the weight of ashes - photo 12.04.2018 / Vanuatu Daily Post

Ambae - roof of a traditional house, collapsed under the weight of ashes - photo 12.04.2018 / Vanuatu Daily Post

Sources:

- Social media cited under attached documents

- Vanuatu Daily Post, Mirova and VAAC Wellington

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'éruption du Lombenben sur Ambae n'est toujours pas plus commentée ... voici quelques bribes d'informations glanées sur diverses sources.

Après une éruption riche en SO2 le 5 avril / 14 h UTC et son panache repéré par les satellites en direction de l'ouest et l'Australie (link), un fort changement de direction des vents  a été causé par une dépression tropicale, et les derniers jours ont été marqués par des chutes de cendres sur Maewo, une île à l'Est d'Ambae Dimanche en nuit et Lundi et Mardi (8-9 & 10.04), recouvrant la végétation, les toits et les panneaux solaires de Naviso, sur le côté est de l'île.

Ambae - chute d'arbres sur les routes du nord  - photo 09.04.2018 Department of Water Resources-Vanuatu

Ambae - chute d'arbres sur les routes du nord - photo 09.04.2018 Department of Water Resources-Vanuatu

Ambae - des cendres grasses recouvrent les toits des maisons traditionnelles - photos from Ghevin Banga 09.04.2018

Ambae - des cendres grasses recouvrent les toits des maisons traditionnelles - photos from Ghevin Banga 09.04.2018

Lassitude ou instant de récupération -  photo  William S.Mala 09.04.2018

Lassitude ou instant de récupération - photo William S.Mala 09.04.2018

Ambae volcano - 09.04.2018 -  Sentinel-2 L1C - Contains modified Copernicus Sentinel data [2018], processed by Pierre Markuse / flickr

Ambae volcano - 09.04.2018 - Sentinel-2 L1C - Contains modified Copernicus Sentinel data [2018], processed by Pierre Markuse / flickr

Ambae - panache et chute de cendres du 10.04.2018 - photo Wilfred Woodrow.

Ambae - panache et chute de cendres du 10.04.2018 - photo Wilfred Woodrow.

Ambae - photo 10.04.2018 John Siba et Wilfred Woodrow

Ambae - photo 10.04.2018 John Siba et Wilfred Woodrow

Ambae - anomalies thermiques des 9 au 11.04.2018 - doc. Mirova Modis 11.04.2018 / 22h55

Ambae - anomalies thermiques des 9 au 11.04.2018 - doc. Mirova Modis 11.04.2018 / 22h55

Carte des émissions de dioxyde de soufre par NERCscience, sur base de données Eumetsat Metop : Un vaste panache de dioxyde de soufre s'étale à l'est de l'australie, probablement le résultat de l'éruption du volcan d'ambae la semaine passée  -  Doc. Via Simon Proud / Twitter

Carte des émissions de dioxyde de soufre par NERCscience, sur base de données Eumetsat Metop : Un vaste panache de dioxyde de soufre s'étale à l'est de l'australie, probablement le résultat de l'éruption du volcan d'ambae la semaine passée - Doc. Via Simon Proud / Twitter

Le 12 avril, le Conseil des Ministres du Vanuatu a déclaré l'état d'urgence pour l'entièreté de l'île d'Ambae.

Les rapports les plus récents indiquent que les retombées de cendres concernent le nord, l'est et l'ouest d'Ambae. Mardi 10 avril, une couche de 1 cm était mesurée dans certains villages du nord.

Le Dr. Leodoro, coordinateur nationam EMT, déclare au Vanuatu Daily Post que la situation est critique dans certaines zones, avec des chutes d'arbres bloquant les routes, et des toits de maisons s'effondrant sous le poids des cendres.

La cendre épaisse, combinée à la pluie du récent cyclone, rendent les routes très difficiles pour les secours.

Au niveau santé, les fortes chutes de cendres causent des irritations de la peau et des yeux, exacerbent les maladies respiratoires telles que l'asthme ; à ceci, s'ajoutent les cas de gastro-entérite aigus et ceux de dengue recensés particulièrement dans les centres d'évacuation.

Ambae - panche du 11.04.2018 / 7h  vers l'est /  Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory du 11.04.2018 / VAAC Wellington
Ambae - panche du 11.04.2018 / 7h  vers l'est /  Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory du 11.04.2018 / VAAC Wellington

Ambae - panche du 11.04.2018 / 7h vers l'est / Santo Ambae Disaster Support Community & Volcanic Ash advisory du 11.04.2018 / VAAC Wellington

Les panneaux solaires du Naviso telemedecine project, sur l'île de Maewo, recouverts des cendres du Lombenben (sur Ambae) -  Photo courtesy of Steve Bihu - Dailypost .vu

Les panneaux solaires du Naviso telemedecine project, sur l'île de Maewo, recouverts des cendres du Lombenben (sur Ambae) - Photo courtesy of Steve Bihu - Dailypost .vu

Ambae  -  toit d'une maison traditionnelle, effondré sous le poids des cendres - photo 12.04.2018 / Vanuatu Daily Post

Ambae - toit d'une maison traditionnelle, effondré sous le poids des cendres - photo 12.04.2018 / Vanuatu Daily Post

Sources :

- Médias sociaux cités sous les documents joints

- Vanuatu Daily Post, Mirova et VAAC Wellington

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Hundreds of volcanic cones have formed the landscape of the Eifel and Auvergne, but in Eifel there is less and less.

Volcanoes disappear in favor of large craters ... result of quarry exploitation, which has disfigured the East Eifel and threatens other volcanic regions in Germany.

Eppelsberg - Annular basaltic dyke broken by quarrymen (pieces on either side of P.Marcel, which gives the scale) ... imagine a truncated cone structure in the thickness of the sediments - photo © B.Duyck 2007

Eppelsberg - Annular basaltic dyke broken by quarrymen (pieces on either side of P.Marcel, which gives the scale) ... imagine a truncated cone structure in the thickness of the sediments - photo © B.Duyck 2007

The Eppelsberg was a volcano 220,000 years ago. This cone of slag still presents today an aesthetic and instructive stratification, encrusted with lava tongues. A superb annular Dyke cuts the sediments ... visible in 2007, it disappeared engulfed by the exploitation of the site.

Wartesberg - lava tongues caught in slag beds - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartesberg - lava tongues caught in slag beds - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartgesberg - the biggest bombshell (real) of the Eifel - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartgesberg - the biggest bombshell (real) of the Eifel - photo © Bernard Duyck 08.2015

Another example is given by the Wartesberg at Strohn in West Eifel. A cone a hundred meters high is nowadays only a huge hole.

In the French Massif Central, volcanoes have almost disappeared before we realize the tourist and educational importance of these sites.

Volcano of Lemptegy - photo Gites Puy de Dome - France

Volcano of Lemptegy - photo Gites Puy de Dome - France

This raw material is not renewable, because despite the potential volcanic activity of these regions, the scale of use and renewal are dissimilar.

The lava is a raw material of quality; it has been exploited since antiquity, as millstone, then as decorative stone, or in constructions.

The Chemin Fais'art - monumental stone sculptures of Volvic - Auvergne Tourisme photo

The Chemin Fais'art - monumental stone sculptures of Volvic - Auvergne Tourisme photo

Tephras (slag, pumice, etc.) are also used: slags were used in the composition of a durable and resistant mortar of buildings that have passed through centuries (the Roman Pantheon - the Basilica of Maxentius) ... today they serve as road ballast.

These raw materials should not be wasted to maximize profits in the short term.

The Eifel and the Massif Central have tourist assets, and therefore important economic. The number of people employed in this sector is far greater than the number employed in quarries.

It is also necessary to rehabilitate these abandoned quarries, which are important habitats for a specific flora and fauna, which find here different biotopes of the plains and forests. This responsible ecological aspect must be taken into account.

Are you for or against a reasoned exploitation of our volcanoes?

 

Sources:

- The volcanoes of Auvergne - The exploitation of the resources of the subsoil

- From the Roman Pantheon to the volcanoes of Auvergne: great history and small uses of pozzolana - the stone life

- Eifel County - Das Verschwinden der Eifelvulkane

Some surviving volcanic cones seen from Nastberg / Eifel - photo © Bernard Duyck

Some surviving volcanic cones seen from Nastberg / Eifel - photo © Bernard Duyck

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Des centaines de cônes volcaniques ont formé le paysage de l'Eifel et de l'Auvergne, mais en Eifel, il y en a de moins en moins.

Les volcans disparaissent au profit de grands cratères ... résultat de l'exploitation carrière, qui a défiguré l'Eifel Est et qui menace d'autres régions volcaniques en Allemagne.

Eppelsberg - Dyke basaltique annulaire cassé par les carriers (morceaux de part et d'autre de P.Marcel, qui donne l'échelle) ... imaginez une structure en cône tronqué dans l'épaisseur des sédiments - photo © B.Duyck  2007

Eppelsberg - Dyke basaltique annulaire cassé par les carriers (morceaux de part et d'autre de P.Marcel, qui donne l'échelle) ... imaginez une structure en cône tronqué dans l'épaisseur des sédiments - photo © B.Duyck 2007

L'Eppelsberg était un volcan il ya 220.000 ans. Ce cône de scories présente encore aujourd'hui une stratification esthétique, et instructive, incrustée de langues de lave. Un superbe Dyke annulaire coupe les sédiments ... visible en 2007, il a disparu englouti par l'exploitation du site.

Wartesberg - langues de lave prises dans des lits de scories - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartesberg - langues de lave prises dans des lits de scories - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartgesberg - la plus grosse bombe (véritable) de l'Eifel - photo © Bernard Duyck 08.2015

Wartgesberg - la plus grosse bombe (véritable) de l'Eifel - photo © Bernard Duyck 08.2015

Un autre exemple est donné par le Wartesberg, à Strohn dans l'Eifel ouest. Un cône d'une centaine de mètres de hauteur n'est plus aujourd'hui qu'un énorme trou.

Dans le Massif central, des volcans ont quasiment disparus avant qu'on ne se rende compte de l'importance touristique et pédagogique qu'avaient ces sites.

Volcan de Lemptégy - photo Gites Puy de Dôme

Volcan de Lemptégy - photo Gites Puy de Dôme

Cette matière première n'est pas renouvelable, car malgré l'activité volcanique potentielle ces régions, l'échelle d'utilisation et de renouvellement sont dissemblables.

La lave est une matière de première de qualité ; elle a été exploitée depuis l'antiquité, comme pierre meulière, puis comme pierre décorative, ou en constructions.

Le Chemin Fais'art - sculptures monumentales en pierre de Volvic - photo Auvergne Tourisme

Le Chemin Fais'art - sculptures monumentales en pierre de Volvic - photo Auvergne Tourisme

Les téphras (scories, ponces, etc) sont aussi utilisés : les scories entraient dans la composition d'un mortier durable et résistant d'édifices qui ont traversés des siècles (le Panthéon romain - la basilique de Maxence) ... aujourd'hui , elles servent de ballast pour routes.

Ces matières premières ne doivent pas être gaspillées pour optimiser des profits à court terme.

L'Eifel et le Massif Central ont des atouts touristiques, et partant économiques importants. Le nombre de personnes employées dans ce secteur est de loin supérieur à celui qu'utilise les carrières.

Il faut aussi réhabiliter ces carrières abandonnées, qui sont des habitats importants pour une flore et une faune spécifiques, qui trouvent ici des biotopes différents des plaines et forêts. Cet aspect écologique responsable doit être pris en compte.

Etes-vous pour ou contre une exploitation raisonnée de nos volcans ?

 

Sources :

- Les volcans d'Auvergne - L’exploitation des ressources du sous-sol

- Du Panthéon romain aux volcans d’Auvergne : grande histoire et petits usages de la pouzzolane – la vie en pierre

- Eindlich Eifel - Das Verschwinden der Eifelvulkane

 

Quelques cônes volcaniques rescapés, vus du Nastberg / Eifel - photo © Bernard Duyck

Quelques cônes volcaniques rescapés, vus du Nastberg / Eifel - photo © Bernard Duyck

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog