Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kuchinoerabujima - Avis d'alerte niveau 4 / 15.08.2018 - 10h30 JST  - carte JMA

Kuchinoerabujima - Avis d'alerte niveau 4 / 15.08.2018 - 10h30 JST - carte JMA

Le JMA a relevé le niveau d'alerte du Kuchinoerabujima de 2 à 4 / préparation de l'évacuation, ce 15 août 2018 à 10h30 JST, suite à une augmentation de la sismicité et du dégagement de gaz volcaniques.

Un séisme de magnitude 1,9 ce 15 août a son hypocentre à 5 km de profondeur au sud-ouest du Shintake, à peu près au même endroit que le séisme survenu avant l'éruption de mai 2015 (de VEI 3 )

 

Sources : Japan Meteorological Agency – Geological Survey of Japan

Carte de distribution des hypocentres des séismes affectant  l'île de Kuchinoerabu (janvier 2010 - 15 août 2018, 12 heures) – Doc JMA

Carte de distribution des hypocentres des séismes affectant l'île de Kuchinoerabu (janvier 2010 - 15 août 2018, 12 heures) – Doc JMA

 Kuchinoerabujima - panache éruptif du 30.05.2015 - archives GVP

Kuchinoerabujima - panache éruptif du 30.05.2015 - archives GVP

Au Krakatau, une petite baisse d'activité est visible sur le tableau synoptique de sismicité. Le 14 août, on a enregistré 62 séismes d'éruption, 33 séismes d'émission / souffle, 38 séismes volcaniques peu profonds, et un trémor continu d'amplitude de 1 à 9 mm (dominante à 2 mm)

Pas d'observation en journée, ni durant la nuit, à cause du brouillard.

Le niveau d'activité reste à II.

 

Source : PVMBG et Magma Indonesia

Krakatau - tableau récapitulatif de sismicité de mai au 14.08.2018 - Doc.Magma Indonesia

Krakatau - tableau récapitulatif de sismicité de mai au 14.08.2018 - Doc.Magma Indonesia

Le Directeur Général gérant les changements climatiques et les désastres a déclaré à Radio NZ que tous les résidents de l'île d'Ambae ont quitté les lieux suite à l'ordre d'abandon du Gouvernement.

Sur les 10.000 résidents, plus de 3.000 ont été évaciés vers Santo, 2.600 sont maintenant sur Maewo, le reste de la population a évacué par ses propres moyens.

 

Source : Radio NZ

Vanuatu - évacuations volontaires de l'île d'Ambae - photo Penama 16.04.2018

Vanuatu - évacuations volontaires de l'île d'Ambae - photo Penama 16.04.2018

Le PVMBG a publié un tableau récapitulatif et explicatif des séismes qui ont frappé l'île de Lombok fin juillet – début août, reprenant la localisation des divers épicentres, la magnitude et l'intensité du ressenti des séismes, et la tectonique locale.

Un total provisoire de 658 séismes (principaux et répliques) est annoncé entre le 5 et le 15 août à 6h WITA par le BMKG.

 

Sources : PVMBG, BNPB , BMKG

Lombok - les destructions sont dus en majeure partie au type de construction non sismique des habitations - photo à Selebung le 12.08.2018 / via BNPB

Lombok - les destructions sont dus en majeure partie au type de construction non sismique des habitations - photo à Selebung le 12.08.2018 / via BNPB

Séismes de Lombok juillet et août 2018 - localisation des épicentres, ressenti, et tectonique - Doc.PVMBG - un clic pour agrandir

Séismes de Lombok juillet et août 2018 - localisation des épicentres, ressenti, et tectonique - Doc.PVMBG - un clic pour agrandir

Lombok - nombre de séismes entre le 5 et le 15 août 2018 à 6hWita - Doc.BMKG

Lombok - nombre de séismes entre le 5 et le 15 août 2018 à 6hWita - Doc.BMKG

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - Towards a reopening of the Enclos for August 15th - photo © Bernard Duyck archives

Piton de La Fournaise - Towards a reopening of the Enclos for August 15th - photo © Bernard Duyck archives

Unless unforeseen, the public will in principle be able to return to the Piton de La Fournaise starting this Wednesday, August 15, with a redesigned route over one kilometer, to bypass the flows of July 13. (Clicanoo)

 

After about a month of inflation (swelling) of the building, a slowdown in inflation has been noted for a week in the Piton de la Fournaise, with even a stop deformations in recent days. This shutdown is accompanied by a decrease in volcano-tectonic seismicity under the summit craters (no event has been recorded in the last 3 days). At the same time, the CO2 concentrations in the soil in the volcano area are very low.

The deep magma recharge and the pressurization of the superficial magmatic reservoir therefore seem to have ceased.
 

Piton de la Fournaise - Illustration of the deformation during the last two months (the eruptive periods are represented in red). Here are shown baselines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom ). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano (© OVPF-IPGP)

Piton de la Fournaise - Illustration of the deformation during the last two months (the eruptive periods are represented in red). Here are shown baselines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom ). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano (© OVPF-IPGP)

Since 2016, the deep refeeding under the Piton de la Fournaise is done by impulses, and such periods of lull have already been observed several times in 2016 and 2017 over periods ranging from 15 to 80 days. Given the amount of magma already present in the superficial magmatic reservoir, the next impulse of deep magma to the superficial reservoir may be the trigger for a new eruption, as was observed in 2016 or 2017. The resumption of pressurization of the magmatic reservoir had then preceded only one to 25 days an eruption.

It should be noted that the CO2 concentrations in the far-field soil in the Plains sector (Plaine des Cafres, Plaine des Palmistes) are still high, testifying to magma always present at great depth.

Source: OVPF

Piton de La Fournaise - Dolomieu and Bory craters - photo © Bernard Duyck 2017

Piton de La Fournaise - Dolomieu and Bory craters - photo © Bernard Duyck 2017

The week of August 6 to 12 at Sabancaya is characterized by moderate activity; an average of 23 explosions per day is recorded, with plumes of gas and ash reaching 2,900 meters above the crater, and dispersing over an eastern area  about 40 km.

The flow of sulfur dioxide remains high, with 2.700 tonnes / day measured on August 9th. Mirova reports for the period five thermal anomalies, between 2 and 15 MW.

The alert level remains orange.

Source: IG Peru - OVI - Ingemmet
 

Sabancaya - summary of the activity from 6 to 12 August 2018 - IG Peru - OVI - Ingemmet

Sabancaya - summary of the activity from 6 to 12 August 2018 - IG Peru - OVI - Ingemmet

Some brief news from Lengai, shared by Patrick Marcel.

Since the 2007 explosion, a deep crater is present, with on its floor hornitos and a small lake of black lava, from which emanates a carbonatite flow.

It will take another few decades to fill it again, layer by layer. According to the history, one must count about thirty years between two important eruptions to be able to reach it easily.

Source: Thanks to Patrick Marcel for sharing photos.

Ol Doinyo Lengai - the crater with hornitos and a small lake of carbonatite on the floor - photo © Patrick Marcel / august2018

Ol Doinyo Lengai - the crater with hornitos and a small lake of carbonatite on the floor - photo © Patrick Marcel / august2018

Ol Doinyo Lengai - a small black lava lake and a flow contrast with the older, clear carbonatite - photo © Patrick Marcel / august2018

Ol Doinyo Lengai - a small black lava lake and a flow contrast with the older, clear carbonatite - photo © Patrick Marcel / august2018

Ol Doinyo Lengai - zoom in an image Sentinel-2 image nat color on 2018-08-12 / B.Duyck - one click to enlarge

Ol Doinyo Lengai - zoom in an image Sentinel-2 image nat color on 2018-08-12 / B.Duyck - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - Vers une réouverture de l'Enclos pour le 15 août - photo  © archives Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - Vers une réouverture de l'Enclos pour le 15 août - photo © archives Bernard Duyck

Sauf imprévu, le public pourra en principe à nouveau se rendre au Piton de La Fournaise à compter de ce mercredi 15 août, avec un itinéraire redessiné sur plus d'un kilomètre, pour contourner les coulées du 13 juillet. (Clicanoo)

Après environ un mois d’inflation (gonflement) de l’édifice, un ralentissement de l’inflation est à noter depuis une semaine au Piton de La Fournaise, avec même un arrêt des déformations depuis quelques jours. Cet arrêt s’accompagne d’une baisse de la sismicité volcano-tectonique sous les cratères sommitaux (aucun événement n’a été enregistré ces 3 derniers jours). Parallèlement, les concentrations en CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan sont très basses.

La réalimentation profonde en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel semblent donc avoir cessé.

Piton de la Fournaise - Illustration de la déformation au cours des deux derniers mois (les périodes éruptives sont représentées en rouge). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

Piton de la Fournaise - Illustration de la déformation au cours des deux derniers mois (les périodes éruptives sont représentées en rouge). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

Depuis 2016, les réalimentations profondes sous le Piton de la Fournaise se font par impulsions, ainsi de telles phases d’accalmie ont déjà été observées à plusieurs reprises en 2016 et 2017 sur des périodes allant de 15 à 80 jours environ. Compte tenu de la quantité de magma déjà présente dans le réservoir magmatique superficiel, la prochaine impulsion de magma profond vers le réservoir superficiel pourra être le déclencheur d’une nouvelle éruption comme cela a été observé en 2016 ou 2017. Les reprises de la pressurisation du réservoir magmatique n’avaient alors précédé que d’un à 25 jours une éruption.

A noter que les concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain dans le secteur des Plaines (Plaine des Cafres, Plaine des Palmistes) sont toujours élevées, témoignant de magma toujours présent à grande profondeur.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - cratères Dolomieu et Bory - photo  © Bernard Duyck 2017

Piton de La Fournaise - cratères Dolomieu et Bory - photo © Bernard Duyck 2017

La semaine du 6 au 12 août au Sabancaya est caractérisée par une activité modérée ; une moyenne de 23 explosions par jour est enregistrée, avec des panaches de gaz et cendres atteignant 2.900 mètres au dessus du cratère, et se dispersant sur un secteur est sur 40 km.

Le flux de dioxyde de soufre reste important, avec 2.700 tonnes/ jour mesurées le 9 août. Mirova rapporte pour la période cinq anomalies thermiques, entre 2 et 15 MW.

Le niveau d'alerte reste à l'orange.

Source : IG Peru – OVI - Ingemmet

Sabancaya - résumé de l"activité du 6 au 12 août 2018 - Doc. IG Peru – OVI - Ingemmet

Sabancaya - résumé de l"activité du 6 au 12 août 2018 - Doc. IG Peru – OVI - Ingemmet

Quelques brèves nouvelles du Lengai, partagées par Patrick Marcel.

Depuis l'explosion de 2007, un profond cratère présente sur son plancher des hornitos et un petit lac de lave noire, d'où émane une coulée de carbonatite.

Il faudra encore quelque décennies pour le remplir à nouveau, couche par couche. D'après l'historique, on doit compter une trentaine d'années entre deux éruptions importantes pour pouvoir y accéder facilement.

Source : Merci à Patrick Marcel pour son partage de photos.

Ol Doinyo Lengai - le cratère avec des hornitos et un petit lac de carbonatite sur le plancher - photo © Patrick Marcel / août2018

Ol Doinyo Lengai - le cratère avec des hornitos et un petit lac de carbonatite sur le plancher - photo © Patrick Marcel / août2018

Ol Doinyo Lengai - un petit lac de lave noire et une coulée contrastent avec la carbonatite claire, plus ancienne,  - photo © Patrick Marcel / août2018

Ol Doinyo Lengai - un petit lac de lave noire et une coulée contrastent avec la carbonatite claire, plus ancienne, - photo © Patrick Marcel / août2018

Ol Doinyo Lengai - zoom dans une image Sentinel-2 image nat color on 2018-08-12 / B.Duyck - un clic pour agrandir

Ol Doinyo Lengai - zoom dans une image Sentinel-2 image nat color on 2018-08-12 / B.Duyck - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea East rift zone - the cone on fissure 8 contains only two small areas where the lava is deep in the crater - photo 11.08.2018 / USGS - a click to enlarge

Kilauea East rift zone - the cone on fissure 8 contains only two small areas where the lava is deep in the crater - photo 11.08.2018 / USGS - a click to enlarge

Kilauea East rift zone - thermal image of cone on fissure 8 and drained channeled flow - Doc. USGS 11.08.2018

Kilauea East rift zone - thermal image of cone on fissure 8 and drained channeled flow - Doc. USGS 11.08.2018

Calm continues in the East Rift Zone of Kilauea. A gas plume overcomes the cone on fissure 8, the lava channel has no longer visible lava, and red is only present in seeps at the entrances to the ocean near Isaac Hala beach park.

The black sand, freshly created at the meeting of the molten lava with the waters which pulverize it, is transported towards the south-west by the littoral currents; he gradually advanced and plugged the bay at Pohoiki, which is now cut off from the ocean. What will happen in this pond so formed, because it is probably fed by hot and cold underwater springs near the boat ramp.

The eruption is over, or does it just pause ... only Pelé knows the answer!

Kilauea East rift zone - black sand and fragments have been transported by currents to form a dike that closes the bay at Pohoiki - photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea East rift zone - black sand and fragments have been transported by currents to form a dike that closes the bay at Pohoiki - photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea East rift zone - black sand completely closed access to the boat ramp at Pohoiki - photo 12.08.2018 Ryan Finley via Hawaii Tracker

Kilauea East rift zone - black sand completely closed access to the boat ramp at Pohoiki - photo 12.08.2018 Ryan Finley via Hawaii Tracker

A team of scientists from the University of Hawaii returns from a four-day investigation of the effects of the eruption on marine life near Kapoho and surrounding areas.

Satellite images reveal high levels of chlorophyll near the eruption zone, indicating a proliferation of photosynthetic microorganisms at the base of the marine food chain.

The recovery of marine drones released at the end of June along the coast will complete the data.

Water samples are still being analyzed, but researchers believe that lava and ash, enriched with iron and phosphorus, act as a fertilizer for growth.

Sources: HVO-USGS and University of Hawaii

Kilauea -  Spotted by Satellite in August 2018 phytoplankton blooms  following Kilauea eruption - Credit Lance Fujieki / Hawaii univ.

Kilauea -  Spotted by Satellite in August 2018 phytoplankton blooms  following Kilauea eruption - Credit Lance Fujieki / Hawaii univ.

The use of satellite images for monitoring eruptions or strong earthquakes, as here in the study of deformations following the Lombok earthquake, has allowed scientists from NASA and the California Institute of Technology to show that northwest of the island near the epicenter, failure of the fault raised the soil by 25 centimeters. In other places, it dropped 5 to 15 cm.
 

Lombok - Interferogram Sentinel 1 / Copernicus between 30.07.2018 and 05.08.2018

Lombok - Interferogram Sentinel 1 / Copernicus between 30.07.2018 and 05.08.2018

Other images show that the Rinjani lost parts of its summit, which caused the devastating landslides of August.

Sources: Nasa, Caltech, Sentinel Copernicus and Amos GDSM

Rinjani - Morphological changes of the summit following the August earthquake of M 6.9 - Doc. Sotiris Valkaniotis / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.
Rinjani - Morphological changes of the summit following the August earthquake of M 6.9 - Doc. Sotiris Valkaniotis / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.

Rinjani - Morphological changes of the summit following the August earthquake of M 6.9 - Doc. Sotiris Valkaniotis / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.

At Pacaya, Strombolian activity continues at Mackenney crater, with explosions 10-25 m above the crater, feeding a lava flow towards Cerro Chino.

Source: Insivumeh

BiTV video posted on the 10.08.2018

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea zone de rift Est - le cône sur la fissure 8 ne contient plus que deux petites zones où la lave se trouve en profondeur dans le cratère - un clic pour agrandir -  photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea zone de rift Est - le cône sur la fissure 8 ne contient plus que deux petites zones où la lave se trouve en profondeur dans le cratère - un clic pour agrandir - photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea zone de rift Est - image thermique du cône sur la fissure 8 et de la coulée canalisée drainée - Doc. USGS 11.08.2018

Kilauea zone de rift Est - image thermique du cône sur la fissure 8 et de la coulée canalisée drainée - Doc. USGS 11.08.2018

Le calme continue dans la zone de rift Est du Kilauea. Un panache de gaz surmonte le cône établi sur la fissure 8, le chenal de lave ne présente plus de lave visible et le rouge n'est présent que dans les suintements aux entrées dans l'océan près d'Isaac Hala beach park.

Le sable noir, fraîchement créé lors de la rencontre entre la lave en fusion avec les eaux qui la pulvérise, est transporté vers le sud-ouest par les courants littoraux ; il a progressivement avancé et bouché la baie à Pohoiki, qui est maintenant coupée de l'océan. Que se passera-t-il dans cet étang ainsi formé, car il est vraisemblablement alimenté par des sources chaudes et froides subaquatiques près de la rampe à bateaux.

L'éruption est-elle terminée, ou fait-elle une simple pause ... seule Pelé en connaît la réponse !

Kilauea zone de rift Est - du sable noir et des fragments ont été transportés par les courants pour former une digue qui referme la baie à Pohoiki - photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea zone de rift Est - du sable noir et des fragments ont été transportés par les courants pour former une digue qui referme la baie à Pohoiki - photo 11.08.2018 / USGS

Kilauea zone de rift Est - le sable noir a complètement refermé l'accès à la rampe à bateaux à Pohoiki - photo 12.08.2018 Ryan Finley via Hawaii Tracker

Kilauea zone de rift Est - le sable noir a complètement refermé l'accès à la rampe à bateaux à Pohoiki - photo 12.08.2018 Ryan Finley via Hawaii Tracker

Un team de scientifiques de l'Université d'Hawaii rentre d'une expédition de quatre jours d'investigations des effets de l'éruption sur la vie marine près de Kapoho et les zones avoisinantes.

Les images satellites révèlent des taux élevés de chlorophylle près de la zone d'éruption, indiquant une prolifération de micro-organismes photosynthétiques à la base de la chaîne alimentaire marine.

La récupération des drones marins lâchés en fin juin le long des côtes va compléter les données.

Les échantillons d'eau sont encore à l'analyse, mais les chercheurs pensent que la lave et la cendre, enrichies en fer et phosphore, agissent comme un engrais favorisant la croissance.

Sources : HVO-USGS et University of Hawaii

Kilauea - Prolifération d'algues repérée par satellite en août 2018 suite à l'éruption du Kilauea  - Crédit Lance Fujieki /  Hawaii univ.

Kilauea - Prolifération d'algues repérée par satellite en août 2018 suite à l'éruption du Kilauea - Crédit Lance Fujieki / Hawaii univ.

L'utilisation des images satellites pour le suivi des éruptions ou des forts séismes, comme ici dans l'étude des déformations suite au séisme de Lombok, a permis aux scientifiques de la Nasa et du California Institute of Technology de montrer, qu'au niveau du nord-ouest de l'île près de l'épicentre, la rupture de la faille a soulevé le sol de 25 centimètres. Dans d'autres endroits, il a chuté de 5 à 15 cm.

Lombok - interférogramme Sentinel 1 / Copernicus entre le 30.07.2018 et le 05.08.2018

Lombok - interférogramme Sentinel 1 / Copernicus entre le 30.07.2018 et le 05.08.2018

D'autres images montrent que le Rinjani a perdu des parts de son sommet, ce qui a causé les glissements de terrain dévastateurs d'Août.

Sources : Nasa, Caltech, Sentinel Copernicus et Amos GDSM

Rinjani – modifications morphologiques du sommet suite au séisme d'août de M 6,9 -  un clic pour agrandir - Doc. Sotiris Valkaniotis  / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.
Rinjani – modifications morphologiques du sommet suite au séisme d'août de M 6,9 -  un clic pour agrandir - Doc. Sotiris Valkaniotis  / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.

Rinjani – modifications morphologiques du sommet suite au séisme d'août de M 6,9 - un clic pour agrandir - Doc. Sotiris Valkaniotis / Imagery and 3D view using Sentinel2 & ALOS GDSM.

Au Pacaya, l'activité strombolienne se poursuit au cratère Mackenney, avec des explosions de 10-25 m au dessus du cratère , qui alimentent une coulée de lave en direction du Cerro Chino.

Source : Insivumeh

Vidéo BiTV mise en ligne le 10.08.2018

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna - summit craters 10.08.2018 / 7:47 GMT - photo J.NAsi / Butterfly Helicopters

Etna - summit craters 10.08.2018 / 7:47 GMT - photo J.NAsi / Butterfly Helicopters

The activity continues on Etna, where Boris Behncke reports two active craters this August 10 evening. The Bocca Nuova and the northeast crater are the seat of moderate but noisy Strombolian activity.

At two days intervals, the summits have changing faces, recalling that Etna is not only a very active volcano, but also a high mountain with a climate that is subject to rapid changes.

On August 9, the summits are bleached by hail brought by a storm which lasted about twenty minutes.

On August 10th, the flight shows a clear summit, with three weakly degassing craters.

Sources: Boris Behncke, Gio Giusa, and Joseph Nasi

Etna in white coat this 09.08.2018 - photo Gio Giusa from Pizzi Deneri Etna Nord 2850 m.

Etna in white coat this 09.08.2018 - photo Gio Giusa from Pizzi Deneri Etna Nord 2850 m.

 Etna in white coat this 09.08.2018 - Skyline webcam via Salvatore Lo Giudice.

Etna in white coat this 09.08.2018 - Skyline webcam via Salvatore Lo Giudice.

In Kilauea, the activity is marginal, with a small lava pond covered with a crust deep in the cone on fissure 8, about 40 meters below the highest point of the cone.

On channeled casting, no sign of reactivation is noticed.

The fissures mentioned yesterday continue to degas, without showing incandescence.

At the entrance to the sea, the lava oozes at various points between Kapoho Bay and Ahalanui, generating small plumes of laze.

Sulfur dioxide emissions remain at a low level, considered the lowest of the decade. These emissions remain detectable by the populations of the south-east of the island, under the emanations of SO2 and H2S.

At the top, deflation is negligible, and the last collapse dates back to August 2nd.

Kilauea East rift zone - cone on fissure 8 with lava at 40 m under the highest point of the cone - USGS photo

Kilauea East rift zone - cone on fissure 8 with lava at 40 m under the highest point of the cone - USGS photo

Several images of the cone and the upper part of the casting of the fissure 8 were made this Tuesday by a camera VIRB mounted on wingtip; Then, a data processing allowed to create a model of elevation 3D (DEM), realized by a team of Civil Air Patrol, composed of Jason Dzurisin, Jason Ozbolt, Paul Hirst and Carol Murray.

Sources: HVO-USGS, and the DEM team

Kilauea East rift zone - 3D elevation model of the cone and the casting on the crack 8 - Doc .Civil Air Patrol

Kilauea East rift zone - 3D elevation model of the cone and the casting on the crack 8 - Doc .Civil Air Patrol

Ebeko volcano, in the northern Kuriles, is pursuing an explosive activity, marked by moderate explosions this August 10, and a cloud of ash, of 11 by 14 km, drifting at 2,000-2,500 meters over 26 km towards ESE.

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

Ebeko - Volcanic Ash Adisory on 10.08.2018 / 21:49 - Doc.VAAC Tokyo

Ebeko - Volcanic Ash Adisory on 10.08.2018 / 21:49 - Doc.VAAC Tokyo

In Kamchatka, Karymsky has continued its emissions of gas and ashes for a few weeks.

The aviation code remains orange.

Source: VAAC Tokyo

Karymsky - Volcanic Ash Adisory on 11.08.2018 / 05.10am - Doc.VAAC Tokyo

Karymsky - Volcanic Ash Adisory on 11.08.2018 / 05.10am - Doc.VAAC Tokyo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna - cratères sommitaux le 10.08.2018 / 7h47 GMT - photo J.NAsi / Butterfly Helicopters

Etna - cratères sommitaux le 10.08.2018 / 7h47 GMT - photo J.NAsi / Butterfly Helicopters

L'activité se maintient sur l'Etna, où Boris Behncke rapporte deux cratères actifs ce 10 août au soir. La Bocca Nuova et le cratère nord-est sont le siège d'une activité strombolienne modérée, mais bruyante.

A deux jours d'intervalle, les sommets présentent des visages changeants, rappelant que l'Etna n'est pas seulement un volcan bien actif, mais aussi une haute montagne avec un climat susceptible de variations rapides.

Le 9 août, les sommets sont blanchis par une grêle amenée par un orage qui a duré une vingtaine de minutes.

Le 10 août, le survol montre un sommet bien dégagé, avec trois cratères dégazants faiblement.

 

Sources : Boris Behncke, Gio Giusa, et Joseph Nasi.

L'Etna en manteau blanc ce 09.08.2018 - photo Gio Giusa depuis Pizzi Deneri Etna Nord 2850 m.

L'Etna en manteau blanc ce 09.08.2018 - photo Gio Giusa depuis Pizzi Deneri Etna Nord 2850 m.

L'Etna en manteau blanc ce 09.08.2018 - Skyline webcam via Salvatore Lo Giudice.

L'Etna en manteau blanc ce 09.08.2018 - Skyline webcam via Salvatore Lo Giudice.

Au Kilauea, l'activité est marginale, avec un petit étang de lave recouvert d'une croûte situé en profondeur dans le cône sur la fissure 8, à environ 40 mètres sous le plus haut point du cône.

Sur la coulée canalisée, aucun signe de réactivation n'est remarqué.

Les fissures mentionnées hier continuent de dégazer, sans montrer d'incandescence.

Aux entrées en mer, la lave suinte en divers points entre Kapoho Bay et Ahalanui, en générant de petits panaches de laze.

Les émissions de dioxyde de soufre restent à un niveau faible, considéré comme le plus bas de la décade. Ces émissions restent détectables par les populations du sud-est de l'île, sous les émanations de SO2 et H2S.

Au sommet, la déflation est négligeable, et le dernier effondrement remonte au 2 août.

Kilauea zone de rift Est - cône sur la fissure 8 avec la lave à 40 m sous le point le plus haut du cône - photo USGS

Kilauea zone de rift Est - cône sur la fissure 8 avec la lave à 40 m sous le point le plus haut du cône - photo USGS

Plusieurs images du cône et de la partie supérieure de la coulée de la fissure 8 ont été réalisée ce mardi par une caméra VIRB montée en bout d'aile ; ensuite, un traitement des données a permis de créer un modèle d'élévation 3D (DEM), réalisé par une équipe du Civil Air Patrol, composée de Jason Dzurisin, Jason Ozbolt, Paul hirst et Carol Murray.

Sources : HVO-USGS, et l'équipe DEM

Kilauea zone de rift Est - modèle d'élévation 3D du cône et de la coulée sur la fissure 8 - Doc .Civil Air Patrol

Kilauea zone de rift Est - modèle d'élévation 3D du cône et de la coulée sur la fissure 8 - Doc .Civil Air Patrol

L'Ebeko, dans les Kouriles du nord, poursuit une activité explosive, marquée par des explosions modérées ce 10 août, et un nuage de cendresn de 11 sur 14 km, dérivant à 2.000-2.500 mètres sur 26 km vers l'ESE.

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Ebeko - Volcanic Ash Adisory au 10.08.2018 / 21h49 - Doc.VAAC Tokyo

Ebeko - Volcanic Ash Adisory au 10.08.2018 / 21h49 - Doc.VAAC Tokyo

Au Kamchatka, le Karymsky poursuit ses émissions de gaz et cendres depuis quelques semaines.

Le code aviation reste à l'orange.

Source : VAAC Tokyo

Karymsky - Volcanic Ash Adisory au 11.08.2018 / 05h10 - Doc.VAAC Tokyo

Karymsky - Volcanic Ash Adisory au 11.08.2018 / 05h10 - Doc.VAAC Tokyo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sierra Negra - 06.08.2018 - photo Carolelynn / Twitter

Sierra Negra - 06.08.2018 - photo Carolelynn / Twitter

On Isabela in the Galapagos, the eruption of Sierra Negra continues: despite a cloud cover during the night, an incandescence was visible on August 7 at 19h local. On August 9, at 17:45 GMT, the tremor increased in amplitude, in relation with a new surge of activity on the northern flank.

Seismicity is further characterized by 52 volcano-tectonic earthquakes, and 6 LP earthquakes.

The largest earthquake occurred at 10:55 am M3,1 TG and a depth of 2 km.

Source: IGEPN

Sierra Negra - thermal anomamy is considered "extreme" this 09.08.2018 at 7:35 am by Mirova Modis
Sierra Negra - thermal anomamy is considered "extreme" this 09.08.2018 at 7:35 am by Mirova Modis

Sierra Negra - thermal anomamy is considered "extreme" this 09.08.2018 at 7:35 am by Mirova Modis

Sierra Negra - zoom / B.Duyck on a Sentinel 2 image of 02.08.2018, at the last "discovered" passage of the satellite

Sierra Negra - zoom / B.Duyck on a Sentinel 2 image of 02.08.2018, at the last "discovered" passage of the satellite

At Kilauea, no signs of reactivation or re-intrusion on the East Rift Zone.

The cone on the fissure 8 presents a small encrusted lava lake, and degasses strongly. The channeled flow is covered with a crust

The other fissures also degassed on August 9: on the upper course, fissures 8, 9, 10 and 24; on the lower course, fissures 13, 23, 3, 21 and 7.

The lava entries at sea remain active and numerous, and create small plumes of laze

Pohoiki is "still standing", but surrounded by lava. The casting approaches the parking area, and by the sea, the black sand covered the tip to the end of the pier ... the boat ramp remains usable at the time of the morning flyover. For how much longer ?

The summit area remains calm ... and the deformation measured by GPS and tiltmeters has stopped.

The monitoring of Kilauea continues, pending changes in activity.

Sources: HVO-USGS, Bruce Omori and Micl Kalber.

Kilauea East rift zone - The lava surrounds the Pohoiki boat ramp - USGS photo

Kilauea East rift zone - The lava surrounds the Pohoiki boat ramp - USGS photo

In Lombok, the phenomenon of soil liquefaction has been noted on Rinjani, in connection with the M7.0 earthquake.

It is due to a loss of structure due to seismic vibrations which results in a resurfacing, in the form of fine-grained sandy mud emerging from cracks in the ground.

The provisional earthquake record is on the rise, with the latest news being 259 killed, 1,033 hospitalized, and 270,168 displaced. The most affected districts are located northwest and west of the island.

Sources: Magma Indonesia, PVMBG, BMKG & BNPB

Rinjani - soil liquefaction in connection with earthquakes - photo PVMBG / Magma Indonesia
Rinjani - soil liquefaction in connection with earthquakes - photo PVMBG / Magma Indonesia

Rinjani - soil liquefaction in connection with earthquakes - photo PVMBG / Magma Indonesia

Lombok - number of earthquakes (main and replicas 451) between 5 and 10 August 2018 / 08h loc. - Doc. BMKG

Lombok - number of earthquakes (main and replicas 451) between 5 and 10 August 2018 / 08h loc. - Doc. BMKG

Lombok - Provisional assessment of earthquakes at 9 August / 1 pm WIB, likely to be revised upwards - Doc BNPB

Lombok - Provisional assessment of earthquakes at 9 August / 1 pm WIB, likely to be revised upwards - Doc BNPB

During the last ten days, two major outbreaks of the number of earthquakes are noted under Katla, covered by the ice cap of Myrdalsjökull. The strongest earthquakes are located at shallow depths.

The activity of Katla does not show anything particular.

Source: IMO / Vedurstofan

Myrdalsjökull - seismicity on 09.08.2018 - Doc IMO
Myrdalsjökull - seismicity on 09.08.2018 - Doc IMO

Myrdalsjökull - seismicity on 09.08.2018 - Doc IMO

Myrdalsjökull - table of the seismicity of the last fortnight / at 09.08.2018 - doc. Vedurstofan

Myrdalsjökull - table of the seismicity of the last fortnight / at 09.08.2018 - doc. Vedurstofan

A small summary of Krakatau 's activity on 4-6 August ... about fifty images, to be seen on the big screen, on the Oystein Lund Andersen website - 

http://www.oysteinlundandersen.com/krakatau-volcano/krakatau-volcano-eruption-4-6-august-2018/

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sierra Negra - 06.08.2018 - photo Carolelynn / Twitter

Sierra Negra - 06.08.2018 - photo Carolelynn / Twitter

Sur Isabela aux Galapagos, l'éruption du Sierra Negra se poursuit : malgré une couverture nuageuse au cours de la nuit, une incandescence était visible le 7 août vers 19h locale. Le 9 août, à 17h45 TG, le trémor a augmenté en amplitude, en relation avec une nouvelle poussée de l'activité sur le flanc nord.

La sismicité est de plus caractérisée par 52 séismes volcano-tectoniques,et 6 séismes LP.

Le séisme le plus important s'est produit à 10h55 TG de M3,1 et une profondeur de 2 km.

Source : IGEPN

Sierra Negra - l'anomamie thermique est considérée comme "extrême" ce 09.08.2018 à 7h35 par Mirova Modis
Sierra Negra - l'anomamie thermique est considérée comme "extrême" ce 09.08.2018 à 7h35 par Mirova Modis

Sierra Negra - l'anomamie thermique est considérée comme "extrême" ce 09.08.2018 à 7h35 par Mirova Modis

Sierra Negra - zoom / B.Duyck sur une image Sentinel 2 du 02.08.2018, au dernire passage "découvert" du satellite

Sierra Negra - zoom / B.Duyck sur une image Sentinel 2 du 02.08.2018, au dernire passage "découvert" du satellite

Au Kilauea, pas de signes de réactivation ou de nouvelle intrusion sur la zone de rift Est.

Le cône sur la fissure 8 présente un petit lac de lave encroûté, et dégaze fortement. La coulée canalisée est recouverte d'une croûte

Les autres fissures dégazent aussi ce 9 août : sur le cours supérieur, les fissures 8, 9, 10 et 24 ; sur le cours inférieur, les fissures 13, 23, 3, 21 et 7.

Les entrées de lave en mer demeurent actives et nombreuses, et créent de petits panaches de laze

Pohoiki est " toujours debout ", mais cernée par la lave. La coulée s'approche de la zone de parking, et en bord de mer, le sable noir a recouvert la pointe jusqu'au bout de la jetée... la rampe à bateau reste utilisable au moment du survol matinal. Pour combien de temps encore ?

La zone sommitale reste calme ... et la déformation mesurée par GPS et tiltmètres a stoppé.

Le monitoring du Kilauea se poursuit, en attente de changements dans l'activité.

Sources : HVO-USGS, Bruce Omori et Micl Kalber.

Kilauea zone de rift Est - La lave cerne la rampe à bateau de Pohoiki - photo USGS

Kilauea zone de rift Est - La lave cerne la rampe à bateau de Pohoiki - photo USGS

Sur Lombok, le phénomène de liquéfaction des sols a été remarqué sur le Rinjani, en liaison avec le séisme de M7,0.

Il est du à une perte de structure suite aux vibrations sismiques qui se traduit par un resurfaçage, sous forme de boue sableuse à grain fin sortant de fissures du sol.

Le bilan provisoire des séismes est en hausse, avec aux dernières nouvelles 259 tués, 1.033 personnes hospitalisées, et 270,168 personnes déplacées. Les districts les plus touchés sont situés au nord-ouest et à l'ouest de l'île.

Sources : Magma Indonesia, PVMBG, BMKG & BNPB

Rinjani - liquéfaction du sol en liaison avec les séismes - photo PVMBG / Magma Indonesia
Rinjani - liquéfaction du sol en liaison avec les séismes - photo PVMBG / Magma Indonesia

Rinjani - liquéfaction du sol en liaison avec les séismes - photo PVMBG / Magma Indonesia

Lombok - nombre de séismes (principal et répliques au nombre de 451) entre le 5 et l0 août 2018 / 08h loc. - Doc. BMKG

Lombok - nombre de séismes (principal et répliques au nombre de 451) entre le 5 et l0 août 2018 / 08h loc. - Doc. BMKG

Lombok - Bilan provisoire des séismes au 9 août / 13 h WIB, susceptible d'être revu à la hausse - Doc BNPB

Lombok - Bilan provisoire des séismes au 9 août / 13 h WIB, susceptible d'être revu à la hausse - Doc BNPB

Au cours des dix derniers jours, deux poussées principales du nombre de séismes sont remarquées sous le Katla, recouvert par la calotte glaciaire du Myrdalsjökull. Les séismes les plus forts sont localisés à faible profondeur.

L'activité du Katla ne montre rien de particulier.

Source : IMO / Vedurstofan

Myrdalsjökull - sismicité au 09.08.2018 - Doc IMO
Myrdalsjökull - sismicité au 09.08.2018 - Doc IMO

Myrdalsjökull - sismicité au 09.08.2018 - Doc IMO

Myrdalsjökull - tableau de la sismicité de la dernière quinzaine / au 09.08.2018 - doc. Vedurstofan

Myrdalsjökull - tableau de la sismicité de la dernière quinzaine / au 09.08.2018 - doc. Vedurstofan

Un petit résumé de l'activité du Krakatau les 4-6 août ... une cinquantaine d'images à voir en grand écran sur le site d' Oystein Lund Andersen - http://www.oysteinlundandersen.com/krakatau-volcano/krakatau-volcano-eruption-4-6-august-2018/

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Nevados de Chillan - explosion and ash plume of 08.08.2018 / 16:12 GMT - photo Zé Maurício.

Nevados de Chillan - explosion and ash plume of 08.08.2018 / 16:12 GMT - photo Zé Maurício.

An explosion marked the Nevados de Chillan on August 8 at 12:12 local / 16:12 GMT, accompanied by a gray ash plume high about 1,500 meters, and ballistic projections visible on the thermal camera.

An earthquake of a superficial hypocentre, estimated at 200 meters marked the explosive episode and testifies to the instability of the volcanic system, and the evolution of the dacitic dome.

A video from the slopes of the ski resort is available on Facebook / https://www.facebook.com/quillonaldia/videos/1090806864401814/

The technical alert remains nevertheless to Naranjo.

Source: Sernageomin
 

Kuchinoerabujima - 08.08.2018 - JMA photo

Kuchinoerabujima - 08.08.2018 - JMA photo

In the Ryuku volcanic arc, south of Japan, volcanic earthquakes have been increasing in Kuchinoerabujima since 6 August, as well as sulfur dioxide emissions. To follow.

Source: Fukuoka District Meteorological Observatory Kagoshima Regional Meteorological Observatory / JMA / info via Shérine France

Fuego - eruptive behavior change - photo Insivumeh

Fuego - eruptive behavior change - photo Insivumeh

A change of eruptive behavior in Fuego is reported by Insivumeh.

Fuego - seismogram and RSAM 08.08.2018 - Doc.Insivumeh


A strong explosion, accompanied by avalanches around the crater, fallout and shockwaves, occurred on August 8 at 21:20 local. Incandescent materials were ejected at 4,800 m Asl., Evening about 1,100 meters above the summit; the ash plume moved 12 km to the west.

This is the first strong explosion recorded in the last six weeks.

Source: Insivumeh

Kilauea East rift zone - the cone on crack 8 has only a weak incandescence and a low level of lava - photo USGS 07.08.2018

Kilauea East rift zone - the cone on crack 8 has only a weak incandescence and a low level of lava - photo USGS 07.08.2018

In the eastern rift zone of Kilauea, the situation seems frozen ... for now.

Only a weak incandescence remains visible in the cone on the fissure 8. The thermal images of the lava field reflect a drop in activity level, compared to the previous 3 days; the lava, however, is present under the crust at various points.

Hurricane Hector's approach is already manifested by strong winds and larger waves ... observations and images will be scarce over the lava field in the next few hours.

Source: Hawaii Tracker 08.08.2018

Hurricane Hector approaches the shores of the Hawaiian Archipelago - doc.NOAA 08.08.2018Hurricane Hector approaches the shores of the Hawaiian Archipelago - doc.NOAA 08.08.2018

Hurricane Hector approaches the shores of the Hawaiian Archipelago - doc.NOAA 08.08.2018

Lombok - felt reports of the intensity of the earthquake 09.08.2018 / 5:25 UTC - M5,9 - Doc.EMSC

Lombok - felt reports of the intensity of the earthquake 09.08.2018 / 5:25 UTC - M5,9 - Doc.EMSC

The north-west of Lombok Island was shaken by a strong aftershock on August 9, 2018 at 5:25 UTC; the hypocentre is located 31 km deep, and the magnitude of 5.9.

The inhabitants are still traumatized by the deadly and destructive earthquake of August 5; its balance sheet at 08,08,2018 / 13h was 227 dead, 1,477 injured, 156,000 displaced. At the level of destruction, there are 42,239 houses and 458 damaged schools.

Sources: BNPB, EMSC and media

Material damage in northern Lombok - photo BNPB 09.08.2018

Material damage in northern Lombok - photo BNPB 09.08.2018

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog