Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

At Kilauea, no change in volcanic activity; earthquakes are detected under the summit and the regions of the south flank. The deformation measurements show a recharge of the deep magma reservoir of the East Rift Zone.

A recent installation of a surveillance webcam, provisional at first; it gives a view towards the bottom of the crater Halema'uma'u widened during the last eruption.

CAMERA: https://volcanoes.usgs.gov/observatories/hvo/webcam.html...

Kilauea summit - new webcam at crater Halema'uma'u - image 25.02.2019 / USGS

Kilauea summit - new webcam at crater Halema'uma'u - image 25.02.2019 / USGS

Residents close to recently active cracks and lava flows should be prepared for spontaneous evacuation in the event of a return to activity. The Civil Defense maintains the closure of the entire lava field and eruptive vents, unless expressly authorized.

Source: USGS

Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 on 20.02.2019 (top) and 25.02.2019 (bottom) - one click to enlarge
Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 on 20.02.2019 (top) and 25.02.2019 (bottom) - one click to enlarge

Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 on 20.02.2019 (top) and 25.02.2019 (bottom) - one click to enlarge

In the Andaman Sea, the Barren island volcano is still active.

The satellite images of the last days show small plumes of ash, and a glow targeted on the crater. Mirova confirms a thermal anomaly of 22 MW on February 27th.

A probable intermittent phase of Strombolian activity therefore continues.

 

Sources: Sentinel2 and Mirova.

Barren island - thermal anomaly - Doc.Mirova 27.02.2019 / 7.30am

Barren island - thermal anomaly - Doc.Mirova 27.02.2019 / 7.30am

VAAC Tokyo reports eruptive episodes at Sakurajima on Kyushu Island, Japan, on February 24th, 26th and 27th.

An image of Sentinel 2, made by particularly clear weather, shows a trajectory of ash and gas emissions to the south, sparing Kagoshima.

 

Sources: JMA webcam, VAAC Tokyo, Sentinel2.

Sakurajima - 24.02.2019 - JMA webcam

Sakurajima - 24.02.2019 - JMA webcam

Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4 / 27.02.2019 - one click to enlarge
Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4 / 27.02.2019 - one click to enlarge

Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4 / 27.02.2019 - one click to enlarge

In Kamchatka, the explosive-extrusive eruption of Sheveluch continues.

The Kvert reports an ash plume on 27 February at 3,000-4,000 meters asl, drifting towards the ESE for 28 km.

The aviation code remains orange, as any ash explosions are likely to occur.

Sources: KVERT, VAAC Tokyo and Volkstat.

Sheveluch - 20.02.2019 - photo Volkstat

Sheveluch - 20.02.2019 - photo Volkstat

A new seismometer was installed at the top of Anak Krakatau, measured at 155 meters today (in comparison with the more than 300 meters before the last eruption and flank collapse last December).

The eruptive activity continues to decline, but the level remains at 3 / siaga, with a prohibited area of ​​5 km.

 

Source: PVMBG, MAgma Indonesia and Sutopo Purwo Nugroho / BNPB.

 Anak Krakatau - PVMBG drone 15.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

 Anak Krakatau - PVMBG drone 15.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

 Anak Krakatau - PVMBG drone 18.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

 Anak Krakatau - PVMBG drone 18.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

Anak Krakatau - seismicity downing - Doc.Magma Indonesia 27.02.2019

Anak Krakatau - seismicity downing - Doc.Magma Indonesia 27.02.2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Kilauea, pas de changement de l'activité volcanique ; des séismes sont détectés sous le sommet et les régions du flanc sud. Les mesures de déformation montrent une recharge du réservoir magmatique profond de la zone de rift Est.

A signaler l'installation récente d'une webcam de surveillance, provisoire dans un premier temps ; elle donne une vue en direction du fond du cratère Halema'uma'u élargi lors de la dernière éruption.

CAMERA: https://volcanoes.usgs.gov/observatories/hvo/webcam.html

Kilauea sommet - nouvelle webcam au cratère Halema'uma'u - image 25.02.2019 / USGS

Kilauea sommet - nouvelle webcam au cratère Halema'uma'u - image 25.02.2019 / USGS

Les résidents proches des fissures et des coulées de lave récemment actives doivent rester prêts à une évacuation spontanée en cas de reprise d'ativité. La Défense Civile maintient la fermeture de la totalité du champ de lave et d'évents éruptifs, sauf autorisation expresse.

 

Source : USGS

Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 le 20.02.2019 (haut) et le 25.02.2019 (bas) - un clic pour agrandir
Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 le 20.02.2019 (haut) et le 25.02.2019 (bas) - un clic pour agrandir

Barren island - images Sentinel 2 bands 12,11,4 le 20.02.2019 (haut) et le 25.02.2019 (bas) - un clic pour agrandir

Dans la mer d'Andamman, le volcan de Barren island est toujours actif.

Les images satellites des derniers jours montrent de petits panaches de cendres, et une incandescence ciblées sur le cratère. Mirova confirme une anomalie thermique de 22 MW ce 27 février.

Une vraisemblable phase intermittente d'activité strombolienne continue donc.

 

Sources : Sentinel2 et Mirova.

Barren island - anomalie thermique - Doc.Mirova 27.02.2019 / 7h30

Barren island - anomalie thermique - Doc.Mirova 27.02.2019 / 7h30

Le VAAC Tokyo signale les 26 et 27 février des épisodes éruptifs au Sakurajima, sur l'île de Kyushu au Japon.

Une image de Sentinel 2, réalisée par un temps particulièrement dégagé, montrent une trajectoire des émissions de cendres et gaz vers le sud, épargnant Kagoshima.

 

Sources : webcam JMA, VAAC Tokyo, Sentinel2.

 

Sakurajima - 24.02.2019 - webcam JMA

Sakurajima - 24.02.2019 - webcam JMA

Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4  / 27.02.2019 - un clic pour agrandir
Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4  / 27.02.2019 - un clic pour agrandir

Sakurajima - images Sentinel-2 image bands 12,11,4 / 27.02.2019 - un clic pour agrandir

Au Kamchatka, l'éruption explosive-extrusive du Sheveluch se poursuit.

Le Kvert signale un panache de cendres ce 27 février à 3.000-4.000 mètres asl, dérivant vers l'ESE sur 28 km.

Le code aviation reste à l'orange, d'aitres explosions de cendres étant susceptibles de se produire.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo et Volkstat.

Sheveluch - 20.02.2019 - photo Volkstat

Sheveluch - 20.02.2019 - photo Volkstat

Un nouveau sismomètre a été installé au sommet de l'Anak Krakatau, mesuré à 155 mètres aujourd'hui (en comparaison des plus de 300 mètres avant la dernière éruption et l'effondrement de flanc en décembre dernier).

L'activité éruptive continue de décliner, mais le niveau reste à 3 / siaga, assorti d'une zone interdite de 5 km.

 

Source : PVMBG, MAgma Indonesia et Sutopo Purwo Nugroho / BNPB.

 Anak Krakatau - PVMBG drone 15.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

Anak Krakatau - PVMBG drone 15.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

 Anak Krakatau - PVMBG drone 18.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

Anak Krakatau - PVMBG drone 18.02.2019 via Sutopo Purwo Nugroho

Anak Krakatau - sismicité en baisse - Doc.Magma Indonesia 27.02.2019

Anak Krakatau - sismicité en baisse - Doc.Magma Indonesia 27.02.2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The Ambae volcano activity remains at level 2, according to the latest observations and analyzes of the seismic data recorded from the monitoring station. An imminent eruption could occur in such a major state of agitation. The danger area for personal safety remains 2 km from the active vent radius and areas in the yellow zone. (identical map since 21.09.2018)

Volcanic ash that fell on Ambae during the 2017 and 2018 eruptions could continue to alter the behavior of streams and streams when it rains. Streams and streams can produce floods and carry a lot more debris (sands, gravel and rocks). The flow path of creeks and streams may change due to flood debris. A landslide can occur in some places during heavy rainfall.

It should be noted that at the time of the bulletin being emitted by the observatory, the former tropical cyclone OMA is heading towards the archipelago of Vanuatu.

 

Source: Vanuatu Geohazard Observatory Alert Bulletin

Ambae - current Ambae volcano activity safety map - Doc.VGO

Ambae - current Ambae volcano activity safety map - Doc.VGO

At Piton de La Fournaise, despite some fluctuations, the intensity of the eruptive tremor (indicator of the intensity of the eruption) remains relatively constant, and the flows fluctuate in an area below 15 m³ / sec.

Over the past 36 hours, 8 superficial superficial volcano-tectonic earthquakes (above sea level) have been recorded.

After a deflation of the building related to magma transfer that occurred on 18/02/2019, the deformations of the summit zone do not show any particular signals.

The CO2 concentrations in the near field soil (volcano deposit area) remain high.

The flow goes towards the sea, but the weak slope of the ground will slow it down.

Eruption of the volcano Piton de la Fournaise on the island of Reunion. Start of eruption: February 19, 2019. Sector: East flank at the foot of Piton Madoré. February 23 - Ben Celui Ci video

Two teams were on the ground yesterday, to make GPS measurements at the top and on the flanks of the Piton de la Fournaise, which will complement existing ones, better understand the deformations associated with the eruption and perform the maintenance of measuring stations .

Sources: OVPF & Linfo.re

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - the OVPF teams in measurement and maintenance work on the summit of the volcano - OVPF / Twitter photos
Piton de La Fournaise - the OVPF teams in measurement and maintenance work on the summit of the volcano - OVPF / Twitter photos

Piton de La Fournaise - the OVPF teams in measurement and maintenance work on the summit of the volcano - OVPF / Twitter photos

A study, published in the journal Earth Science Review, brings together all the seismicity and ground movements recorded to date on the island of Vulcano in the Aeolian Islands, in search of a common thread that retraces the recent evolution of the phenomena observed on the island since its beginnings. The data collected from the 1970s to the present day have been used, from the first measurements with optical instruments to the latest GNSS satellite systems, by working on the series of the historical series of the different systems on a single evolutionary line.

Vulcano - Principal lithological assemblages - in Volcanoes of Europe / M.Krafft & de Larouzière

Vulcano - Principal lithological assemblages - in Volcanoes of Europe / M.Krafft & de Larouzière

The work highlights the overlap of various tectonic and volcanic dynamics. The dominant regional tectonics is linked to the Tindari-Letoianni line (northeastern Sicily), which extends northwards into the Tyrrhenian low sea along the alignment of the islands of Vulcano, Lipari and Salina. This tectonic dynamic is the constant on which the dynamics most closely related to the volcanic system develop.

No eruptive activity has affected the island of Vulcano since the observation of geophysical and sensorial methodologies (the last eruption took place in 1888-1890), but some of the observed variations can be correlated with the state of the system. feeding and circulation of fluids supplying the island's important hydrothermal system.

The deformations and microseismicity affecting the La Fossa cone are mainly related to the pressurization of hydrothermal fluids, while a wider subsidence involving the northern part of the island seems to be related to the depressurization of a magma source located beneath the Vulcanello Peninsula.

The continuation of the observations will make it possible, from this level of knowledge also, to study and analyze in more detail the volcano-tectonic system and its dynamics, by detecting with increasing precision the variations and the possible phases of agitation.

Vulcano - crater of La Fossa - photo archives Bernard Duyck

Vulcano - crater of La Fossa - photo archives Bernard Duyck

Sources:

- INGV, uno studio sulla seismicity and deformazione del suolo dell'Isola di Vulcano - link
- Dynamics of Vulcano Island (Tyrrhenian Sea, Italy) investigated by long-term (40years) geophysical data - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'activité du volcan Ambae reste au niveau 2, selon les dernières observations et analyses des données sismiques enregistrées à partir de la station de surveillance. Une éruption imminente pourrait se produire dans un tel état d'agitation majeur. La zone de danger pour la sécurité des personnes demeure à 2 km du rayon de l’évent actif et des zones situées dans la zone jaune. 'carte identique depuis 21.09.2018)

Les cendres volcaniques qui sont tombées sur Ambae lors des éruptions de 2017 et 2018 pourraient continuer à modifier le comportement des cours d'eau et des ruisseaux lorsqu'il pleut. Les ruisseaux et les ruisseaux peuvent produire des inondations et transporter beaucoup plus de débris (sables, graviers et rochers). La voie d'écoulement des ruisseaux et des ruisseaux pourrait changer en raison des débris d'inondation. Un glissement de terrain peut se produire à certains endroits lors de fortes précipitations.

A noter qu'au moment de la diffusion de ce bulletin par l'observatoire, l'ex-cyclone tropical OMA se dirige vers l'archipel du Vanuatu.


 

Source : bulletin d'alerte du Vanuatu Geohazard observatory

Ambae - carte de la zone de danger et de celle de sécurité pour l'activité volcanique en cours - Doc.VGO

Ambae - carte de la zone de danger et de celle de sécurité pour l'activité volcanique en cours - Doc.VGO

Au Piton de La Fournaise, malgré quelques fluctuations, l’intensité du trémor éruptif (indicateur de l’intensité de l’éruption) reste relativement constante, et les débits fluctuent dans une zone inférieure à 15 m³/sec.

Sur les dernières 36 heures, 8 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.

Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.

Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.

La coulée se dirige vers la mer, mais la faible pente du terrain va la ralentir.

Eruption du volcan du Piton de la Fournaise sur l'ile de la Réunion. Début d'éruption : 19 février 2019. Secteur : flanc Est au pied du Piton Madoré. Images du 23 février Ben Celui Ci

Deux équipes étaient sur le terrain hier, pour effectuer des mesures GPS au sommet et sur les flancs du Piton de la Fournaise, qui permettront de compléter celles existantes, de mieux comprendre les déformations associées à l'éruption et effectuer la maintenance des stations de mesure.

Sources : OVPF & Linfo.re

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - les équipes de l'OVPF en travaux de mesures et de maintenance sur le sommet du volcan - photos OVPF / Twitter
Piton de La Fournaise - les équipes de l'OVPF en travaux de mesures et de maintenance sur le sommet du volcan - photos OVPF / Twitter

Piton de La Fournaise - les équipes de l'OVPF en travaux de mesures et de maintenance sur le sommet du volcan - photos OVPF / Twitter

Une étude, publiée dans la revue Earth Science Review , rassemble tous les mouvements de sismicité et de terrain enregistrés à ce jour sur l'île de Vulcano dans les Eoliennes, à la recherche d’un fil conducteur qui retrace l’évolution récente des phénomènes observés sur l’île depuis ses débuts. Les données recueillies depuis les années 70 à nos jours ont été utilisées, des premières mesures avec des instruments optiques aux derniers systèmes GNSS par satellite, en travaillant sur la série de la série historique des différents systèmes sur une seule ligne évolutive.

Vulcano - Principaux ensemble lithologiques - in Volcans d'Europe / M.Krafft & de Larouzière

Vulcano - Principaux ensemble lithologiques - in Volcans d'Europe / M.Krafft & de Larouzière

Les travaux mettent en évidence le chevauchement de diverses dynamiques tectoniques et volcaniques. La tectonique régionale qui domine est liée à la ligne Tindari-Letoianni (nord-est de la Sicile) qui se prolonge vers le nord dans la basse mer tyrrhénienne le long de l'alignement des îles de Vulcano, Lipari et Salina. Cette dynamique tectonique est la constante sur laquelle se développent les dynamiques les plus étroitement liées au système volcanique. 

Aucune activité éruptive n'a affecté l'île de Vulcano depuis l'observation de méthodologies géophysiques et de capteurs (la dernière éruption a eu lieu en 1888-1890), mais certaines des variations observées peuvent être corrélées à l'état du système d'alimentation et de circulation des fluides alimentant l'important système hydrothermal de l'île.

Les déformations et la microsismicité affectant le cône de La Fossa sont principalement liées à la pressurisation de fluides hydrothermaux, tandis qu’un affaissement plus large impliquant la partie nord de l’île semble être lié à la dépressurisation d’une source magmatique située sous la péninsule de Vulcanello.

La poursuite des observations permettra, à partir de ce niveau de connaissances également, d’étudier et d’analyser plus en détail le système volcano-tectonique et sa dynamique, en détectant avec une précision croissante les variations et les éventuelles phases d’agitation.

Vulcano - cratère de La Fossa - photo archives Bernard Duyck

Vulcano - cratère de La Fossa - photo archives Bernard Duyck

Sources :

INGV, uno studio sulla sismicità e deformazione del suolo dell’Isola di Vulcano – link

Dynamics of Vulcano Island (Tyrrhenian Sea, Italy) investigated by long-term (40 years) geophysical data - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The eruptive activity that resumed on February 19, 2019 at Piton de la Fournaise around 7:10 pm local time continues. Despite some fluctuations, the intensity of the eruptive tremor (indicator of the intensity of the eruption) remains relatively constant.

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and 16h30 (12h30 UTC) on February 25th on the seismic station of FLR - Doc. OVPF.

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and 16h30 (12h30 UTC) on February 25th on the seismic station of FLR - Doc. OVPF.

Over the last 36 hours, 11 upper superficial volcano-tectonic earthquakes (above sea level) have been recorded.

After a deflation of the building related to magma transfer that occurred on 18/02/2019, the deformations of the summit zone do not show any particular signals.

The CO2 concentrations in the near field soil (volcano deposit area) remain high.

Over the last 36 hours, surface flows estimated from satellite data, via the HOTVOLC platform (OPGC - University of Auvergne), fluctuated between <1 and 13 m3 / s.

According to Mirova, the radiative power remains high, with 1927 MW this 25 February

Sources: OVPF & Mirova

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

 

Piton de la Fournaise - high radiative power this 25.02.2019 / 21:45 - Doc. Mirova Modis

Piton de la Fournaise - high radiative power this 25.02.2019 / 21:45 - Doc. Mirova Modis

News from La Fournaise, Karymsky and Californian volcanoes.

Explosions of ashes mark the activity of Karymsky, in Kamchatka, with this February 26 small plumes rising to 1,000-1,500 meters asl. moving east for 175 km.

The aviation code remains orange.

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

Karymsky - photo A.Belousov / KVERT

Karymsky - photo A.Belousov / KVERT

The USGS / CalVO has just summarized the volcanic hazard exposure in California, a highly populated area especially on the coasts, with two major cities San Francisco and Los Angeles.

The volcanic history of California over the past 5,000 years suggests a 16% probability of another moderate to moderate eruption in the next 30 years. The threat ranking published by the US Geological Survey (USGS) identifies eight potentially active volcanic areas, classified as moderate, high or very high threat.

Seven on this "watch list" - Lake Volcano Medicine, Mount Shasta, Lassen Volcanic Center, Clear Lake Volcano Field, Long Valley Volcanic Region, Coso Volcano Field, and Salton Buttes - have deep magmatic roots and produce persistent low level seismicity, high temperature gas emissions, geothermal systems with hot springs and mud pools; they show deformations of the soil.

California Volcano Risk Summary Map - Doc USGS et al.

California Volcano Risk Summary Map - Doc USGS et al.

The first step in mitigating the volcanic hazard is to characterize the exposure: who is at risk? What infrastructures are in danger?

The results show that volcanic hazards may be more than a local problem, confined to a single county or region. A future eruption in northern California, for example, could have a negative impact on natural resources and important infrastructure for water supply, for transportation and energy systems, and will certainly require an effort to multi-jurisdictional intervention at the state level.

The next step in reducing volcanic risk is to assess the vulnerabilities of specific sites and sectors and to develop mitigation strategies. This will require the collective efforts of scientists, land managers, civil authorities, rescue line operators and communities.

 

Source: USGS et al. - https://pubs.usgs.gov/sir/2018/5159/sir20185159.pdf

News from La Fournaise, Karymsky and Californian volcanoes.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’activité éruptive qui a repris le 19 février 2019 au Piton de la Fournaise aux alentours de 19h10 heure locale se poursuit. Malgré quelques fluctuations, l’intensité du trémor éruptif (indicateur de l’intensité de l’éruption) reste relativement constante.

Piton de La Fournaise  - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 16h30 (12h30 UTC) le 25 février sur la station sismique de FLR - Doc. OVPF.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 16h30 (12h30 UTC) le 25 février sur la station sismique de FLR - Doc. OVPF.

Sur les dernières 36 heures, 11 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.

Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.

Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.

Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne), fluctuaient entre <1 et 13 m3/s.

Selon Mirova, le pouvoir radiatif reste élevé, avec 1927 MW ce 25 février

Sources : OVPF & Mirova

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de la Fournaise - pouvoir radiatif élevé ce 25.02.2019 / 21h45 - Doc. Mirova Modis

Piton de la Fournaise - pouvoir radiatif élevé ce 25.02.2019 / 21h45 - Doc. Mirova Modis

Actualité de La Fournaise, du Karymsky et des volcans Californiens.

Des explosions de cendres marquent l'activité du Karymsky , au Kamchatka, avec ce 26 février de petits panaches montant à 1.000-1.500 mètres asl. se déplaçant vers l'est sur 175 km.

Le code aviation reste à l'orange.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Karymsky - photo A.Belousov / KVERT

Karymsky - photo A.Belousov / KVERT

L'USGS / CalVO vient de faire une synthèse sur l'exposition aux risques volcaniques en Californie, une zone très peuplée surtout sur les côtes, avec deux villes importantes san Francisco et Los Angeles.

L’histoire volcanique de la Californie au cours des 5 000 dernières années suggère une probabilité de 16% d'une autre éruption modérée à modérée dans les 30 prochaines années. Le classement des menaces publié par l'US Geological Survey (USGS) identifie huit zones volcaniques potentiellement actives,classées comme menace modérée, élevée ou très élevée.

Sept sur cette " liste de surveillance " - Medicine Lake volcano, Mount Shasta, Lassen Volcanic Center, Clear Lake volcanic field, Long Valley volcanic region, Coso volcanic field, and Salton Buttes -

possèdent des racines profondes magmatiques et produisent une sismicité de bas niveau persistante, des émissions de gaz des températures élevées, des systèmes géothermaux avec des sources chaudes et des mares de boue, ; ils montrent e.a. des déformations du sol.

 

Carte récapitulative des risques volcaniques en Californie - Doc USGS & al.

Carte récapitulative des risques volcaniques en Californie - Doc USGS & al.

La première étape pour atténuer le risque volcanique est d'en caractériser l'exposition : qui est en danger ? Quelles infrastructures sont en danger ?

Les résultats montrent que les risques volcaniques risquent d’être plus qu’un problème local, confiné à un seul comté ou région. Une future éruption dans le nord de la Californie, par exemple, pourrait avoir un impact négatif sur les ressources naturelles et des infrastructures importantes pour l 'approvisionnement en eau, pour les systèmes de transport et d’énergie, et nécessitera certainement une effort d'intervention multi-juridictionnel à l'échelle de l'État,.

La prochaine étape dans la réduction du risque volcanique consiste à évaluer les vulnérabilités des sites et secteurs spécifiques et à élaborer des stratégies d'atténuation. Cette volonté requière les efforts collectifs de scientifiques, de gestionnaires de terres, des autorités civiles, des opérateurs de ligne de sauvetage et des communautés.

 

Source : USGS & al.

Actualité de La Fournaise, du Karymsky et des volcans Californiens.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

At Piton de la Fournaise, despite some fluctuations, the intensity of the eruptive tremor (indicator of the intensity of the eruption) remains relatively constant.

Piton de la Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09:48 (05:48 UTC) February 18 and 14:00 (10:00 UTC) February 24 on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

Piton de la Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09:48 (05:48 UTC) February 18 and 14:00 (10:00 UTC) February 24 on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

Over the past 36 hours, 10 superficial superficial volcano-tectonic earthquakes (above sea level) have been recorded.

After a deflation of the building related to magma transfer that occurred on 18/02/2019, the deformations of the summit zone do not show any particular signals.

The CO2 concentrations in the near field soil (volcano deposit area) remain high.

Over the last 36 hours, surface flows estimated from satellite data, via the HOTVOLC platform (OPGC - University of Auvergne), fluctuated between 2.5 and 13 m3 / s.

Observations from the OVPF webcam located in Piton des Cascades show that the casting front has not progressed or very little since 21 February.

Source: OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - the thermal anomaly remains very high - doc. Mirova Modis
Piton de La Fournaise - the thermal anomaly remains very high - doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - the thermal anomaly remains very high - doc. Mirova Modis

Piton de la Fournaise - between 21.02 and 24.02, the lava front has not really progressed - webcam Cascades / OVPF

Piton de la Fournaise - between 21.02 and 24.02, the lava front has not really progressed - webcam Cascades / OVPF

A moderate eruptive activity continues in Karymsky on the Kamchatka peninsula. On February 24, a plume of ashes rose on February 25 at 2:53 to 3,000 meters asl., drifting then to the ESE for 80 km.

The VONA stays orange.
 

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

 

 Karymsky - volcanis ash advisory for 25.02.2019 - Doc .VAAC Tokyo

Karymsky - volcanis ash advisory for 25.02.2019 - Doc .VAAC Tokyo

 Karymsky - 12.10.09 - photo archives by A.Manevich

Karymsky - 12.10.09 - photo archives by A.Manevich

In Nyamuragyra, a neighbor in Nyiragongo Central Africa, the activity in progress since 18 April 2018 has continued; the seat of activity in the caldera is located in a pit crater, almost full.

A recent helicopter expedition took place in February; Patrick Marcel sent us an aerial photo of the caldera and its activity.

Slight thermal anomalies were detected by Mirova, when cloud cover permitted, between 3 and 21 MW on 23 February.

Sources: Patrick Marcel, Global Volcanism Program and Mirova

 Nyamuragira - February 2019 -photo from the helicopter by Patrick Marcel

Nyamuragira - February 2019 -photo from the helicopter by Patrick Marcel

For comparison, Nyamuragira on 22.07.2018 - Courtesy Dario Tedesco in GVP

For comparison, Nyamuragira on 22.07.2018 - Courtesy Dario Tedesco in GVP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Piton de La Fournaise, malgré quelques fluctuations, l’intensité du trémor éruptif (indicateur de l’intensité de l’éruption) reste relativement constante.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 14h00 (10h00 UTC) le 24 février sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 14h00 (10h00 UTC) le 24 février sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Sur les dernières 36 heures, 10 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.

Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.

Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.

Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne), fluctuaient entre 2,5 et 13 m3/s.

Les observations depuis la webcam de l’OVPF située à Piton des Cascades montrent que le front de coulée ne progresse pas ou très peu depuis le 21 février.

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - l'anomalie thermique reste très élevée - doc. Mirova Modis
Piton de La Fournaise - l'anomalie thermique reste très élevée - doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - l'anomalie thermique reste très élevée - doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - entre le 21.02 et le 24.02, le front de coulée n'a pas vraiment progressé - webcam Cascades / OVPF

Piton de La Fournaise - entre le 21.02 et le 24.02, le front de coulée n'a pas vraiment progressé - webcam Cascades / OVPF

Une activité éruptive modérée se poursuit au Karymsky, dans la péninsule du Kamchatka. Ce 24 février, un panache de cendres est monté ce 25 février vers 2h53Z à 3.000 mètres asl., dérivant ensuite dérivé vers l'ESE sur 80 km.

Le VONA reste à l'orange.
 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Karymsky - volcanis ash advisory pour le 25.02.2019 - Doc .VAAC Tokyo

Karymsky - volcanis ash advisory pour le 25.02.2019 - Doc .VAAC Tokyo

Karymsky - 12.10.09 - photo archives par A.Manevich

Karymsky - 12.10.09 - photo archives par A.Manevich

Au Nyamuragyra, voisin en Afrique centrale du Nyiragongo, l'activité en cours depuis le 18 avril 2018 s'est poursuivie ; le siège de l'activité dans la caldeira est situé au pit crater, quasi plein.

Une récente expédition héliportée a eu lieu en février ; Patrick Marcel nous a fait parvenir une photo aérienne de la caldeira et de son activité.

De légères anomalies thermiques siont repérées par Mirova, quand la couverture nuageuse le permet, entre 3 et 21 Mw le 23 février.


 

Sources : Patrick Marcel, Global Volcanism Program et Mirova

Nyamuragira - février 2019 -photo depuis l'hélicoptère par Patrick Marcel

Nyamuragira - février 2019 -photo depuis l'hélicoptère par Patrick Marcel

Nyamuragira - 02.2019-  Photo drone de Marc Caillet. via P.Marcel (à gauche en bas)

Nyamuragira - 02.2019- Photo drone de Marc Caillet. via P.Marcel (à gauche en bas)

A titre de comparaison, le Nyamuragira le 20.01.2012 -   Courtesy Dario Tedesco in GVP

A titre de comparaison, le Nyamuragira le 20.01.2012 - Courtesy Dario Tedesco in GVP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Merapi / Java - 23.02.2019 / 6:40 AM WIB - photo Kasan Kurdi

Merapi / Java - 23.02.2019 / 6:40 AM WIB - photo Kasan Kurdi

At Merapi / Java, the PVMBG noted, for February 23, 26 earthquakes collapses, and one breath earthquake.

For 24 February, there are 8 earthquakes of collapses that are mentioned between 0 and 18h. ; two pyroclastic flows were observed flowing over a distance of 200 to 900 meters.

The activity level remains at 2 / waspada, with a prohibited area of ​​3 km.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia and BPPTKG

Merapi - summary table of activity of 23.02.2019 - Doc.BPPTKG

Merapi - summary table of activity of 23.02.2019 - Doc.BPPTKG

In Peteroa / Chile, surface activity has continued since the beginning of February. The gray plumes, with a maximum height around 2,000 meters above the crater are still observed this 23 February.

The alert level is amarillo / changes in the behavior of volcanic activity in terms of weeks or months.

Source: Sernageomin and CNEA-Segemar

Peteroa - 23.02.2019 / 12h42 - photo CNEA - Segemar

Peteroa - 23.02.2019 / 12h42 - photo CNEA - Segemar

At Piton de La Fournaise, the intensity of the eruptive tremor (indicator of the intensity of the eruption) is relatively constant since February 20 at 06h local time, increasing very slightly this February 23.

Over the past 36 hours, 20 superficial superficial volcano-tectonic earthquakes (above sea level) have been recorded.

After a deflation of the building related to magma transfer that occurred on 18/02/2019, the deformations of the summit zone do not show any particular signals.

The CO2 concentrations in the near field soil (volcano deposit area) remain high.

Over the last 36 hours, surface flows estimated from satellite data, via the HOTVOLC platform (OPGC - University of Auvergne), fluctuated between 2.5 and 15 m³ / s (with a peak at 25 m³ / s) .

Source: OVPF

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - photo captioned of the activity of February 2019 - Doc. Reunionbysat

Piton de La Fournaise - photo captioned of the activity of February 2019 - Doc. Reunionbysat

Piton de la Fournaise - eruption in the evening of 23.02.2019, seen from the lava road - photo Reunionbysat

Piton de la Fournaise - eruption in the evening of 23.02.2019, seen from the lava road - photo Reunionbysat

A preliminary map released this week by the US Geological Survey shows the thickness of lava flows from the last Kilauea volcano eruption.

The eruption began last May in the areas of Leilani and destroyed more than 700 houses in the lower Puna. It continued vigorously until early August, when the lava flows began to stop. According to the USGS, lava flows from 24 cracks buried an area of ​​about 13.7 square miles and added about 875 acres of new land to the island. These flows vary in thickness.

The greatest thickness on earth, at crack 22, was about 180 feet / 55 meters. And the greatest thickness in the lava delta, or the new earth created at the place where the lava entered the ocean, is about 919 feet / 280 m., off the hot Ahalanui ponds. At crack 8, the most active crack of the eruption, the lava is 167 feet / 51 m. thick.

Janet Babb, geologist and spokeswoman for the USGS Hawaiian Volcano Observatory, said the thickness of the lava delta was a topic of interest. In the past, when lava entered the ocean, there were often delta collapses due to steeper slopes off the coast. But as the topography at sea was not as steep near Kapoho, the delta was built quite far away and, in this case, "we did not have a major collapse of the delta", she said.

A final map will be published once all remote sensing data has been collected and processed, and the current values ​​on the map may change once the data is finalized.

Babb said much of the data was collected by unmanned aerial vehicles and helicopters during last summer's high-tech activities, but some areas were too far away for drones to fly or helicopters could not flying due to lava plumes where lava has entered the water. But now that the eruption is stopped, geologists can get the necessary data from these areas.

In addition, USGS "is still studying the entire flow field and is continuing to refine measurements made this summer", Babb said.

 

Source: West Hawaii Today

Hawaii - Preliminary Map of Lava Thicknesses - Doc. USGS 02.2019

Hawaii - Preliminary Map of Lava Thicknesses - Doc. USGS 02.2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Merapi / Java - 23.02.2019 / 6h40 WIB - photo Kasan Kurdi

Merapi / Java - 23.02.2019 / 6h40 WIB - photo Kasan Kurdi

Au Merapi, sur Java, le PVMBG a relevé pour ce 23 février 26 séismes d'effondrements, un séisme de souffle.

Pour le 24 février, ce sont 8 séismes d'effondrements qui sont mentionnés entre 0 et 18h. ; deux coulées pyroclastiques ont été observées s'écoulant sur une distance de 200à 900 mètres.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada, assorti d'une zone interdite de 3 km.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et BPPTKG

Merapi - tableau récapitulatif d'activité du 23.02.2019 - Doc.BPPTKG

Merapi - tableau récapitulatif d'activité du 23.02.2019 - Doc.BPPTKG

Au Peteroa / Chili, L'activité superficielle se poursuit depuis début février. Les panaches gris, d'une hauteur maximale autour de 2.000 mètres au dessus du cratère sont toujours observé ce 23 février.

Le niveau d'alerte est amarillo / changements dans le comportement de l'activité volcanique en terme de semaines ou mois.

 

Source : Sernageomin et CNEA- Segemar

Peteroa  - 23.02.2019 / 12h42 - photo CNEA - Segemar

Peteroa - 23.02.2019 / 12h42 - photo CNEA - Segemar

Au Piton de La Fournaise, l’intensité du trémor éruptif (indicateur de l’intensité de l’éruption) est relativement constante depuis le 20 février 06h heure locale, en augmentation très légère ce 23 février.

Sur les dernières 36 heures, 20 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.

Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.

Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.

Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne), fluctuaient entre 2,5 et 15 m³/s (avec un pic à 25 m³/s).

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - photo légendée de l'activité de février 2019 - Doc. Reunionbysat

Piton de La Fournaise - photo légendée de l'activité de février 2019 - Doc. Reunionbysat

Piton de la Fournaise - l'éruption en soirée du 23.02.2019, vue de la route des laves - photo Reunionbysat

Piton de la Fournaise - l'éruption en soirée du 23.02.2019, vue de la route des laves - photo Reunionbysat

Une carte préliminaire publiée cette semaine par la US Geological Survey montre l’épaisseur des coulées de lave de la dernière éruption du volcan Kilauea.

L'éruption a débuté en mai dernier dans les domaines de Leilani et a détruit plus de 700 maisons dans la basse Puna. Il a continué avec vigueur jusqu'au début d'août, lorsque les coulées de lave ont commencé à cesser.

Selon l'USGS, des coulées de lave provenant de 24 fissures ont enseveli une superficie d'environ 13,7 miles carrés et ajouté environ 875 acres de terres nouvelles à l'île. Ces flux varient d'épaisseur.

La plus grande épaisseur sur terre, à la fissure 22, mesurait environ 180 pieds / 55 m. Et la plus grande épaisseur dans le delta de lave, ou la nouvelle terre créée à l'endroit où la lave est entrée dans l'océan, est d'environ 919 pieds / 280 m., au large des étangs chauds d'Ahalanui.À la fissure 8, la fissure la plus active de l'éruption, la lave a 167 pieds / 51 m. d'épaisseur.

Janet Babb, géologue et porte-parole de l'observatoire de volcans hawaïens de l'USGS, a déclaré que l'épaisseur du delta de la lave était un sujet d'intérêt. Dans le passé, lorsque la lave pénétrait dans l'océan, il y avait souvent des effondrements de delta en raison de pentes plus abruptes au large des côtes. Mais comme la topographie en mer n’était pas aussi abrupte près de Kapoho, le delta a été construit assez loin et, dans ce cas, «nous n’avons pas eu d’effondrement majeur du delta», at-elle déclaré.

Une carte finale sera publiée lorsque toutes les données de télédétection auront été collectées et traitées, et les valeurs actuelles sur la carte pourraient changer une fois les données finalisées.

Babb a déclaré que beaucoup de données avaient été recueillies par des véhicules aériens sans pilote et des hélicoptères lors des activités de pointe de l'été dernier, mais que certaines zones étaient trop éloignées pour que les drones puissent voler ou que les hélicoptères ne puissent pas voler en raison de panaches de laves où la lave est entrée dans l'eau. Mais maintenant que l'éruption est arrêtée, les géologues peuvent obtenir les données nécessaires de ces zones.

En outre, USGS "étudie toujours l'ensemble du champ d'écoulement et continue d'affiner les mesures effectuées cet été", a déclaré Babb.

 

Source : West Hawaii Today

Hawaii - carte préliminaire d'épaisseurs de lave - Doc. USGS 02.2019

Hawaii - carte préliminaire d'épaisseurs de lave - Doc. USGS 02.2019

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog