Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Manam - SO2 plume to the east at 3,000 meters high - Data Sentinel-5P / Tropomi 03.03.2019 / 3:29 - via S.Carn

Manam - SO2 plume to the east at 3,000 meters high - Data Sentinel-5P / Tropomi 03.03.2019 / 3:29 - via S.Carn

A new eruption marked Manam, in Papua New Guinea, on March 2 and 3.

Significant thermal anomalies were reported by Mirova on these dates, and a plume of sulfur dioxide reported at approximately 3,000 meters towards Rabaul by the Sentinel-5P / Tropomi satellite on 03 March.

 

Sources: Mirova and Sentinel-5P / Tropomi, via Simon Carn

Manam - thermal anomalies of March 2nd and 3rd - Doc.Mirova at 04.03.2019

Manam - thermal anomalies of March 2nd and 3rd - Doc.Mirova at 04.03.2019

This Saturday, March 2 at 02: 23UTC (Friday, March 01 at 23:23 local), OVDAS monitoring stations installed near Nevados de Chillán recorded an explosive event, associated with a long-time earthquake (LP) related to the fluid dynamics in the volcanic system.

An incandescence was observed, associated with an emission of gases and pyroclastic materials at high temperature, which were deposited in the vicinity of the active crater. This activity suggests a partial destruction of the dome nestled inside the crater Nicanor. This event is considered in the current scenario of the current warning level.

 

Source: Sernageomin / OVDAS

Nevados of Chillan - explosion of 02.03.2019 / 2:24 - 2:29 - Photos Sernageomin
Nevados of Chillan - explosion of 02.03.2019 / 2:24 - 2:29 - Photos Sernageomin

Nevados of Chillan - explosion of 02.03.2019 / 2:24 - 2:29 - Photos Sernageomin

At Piton de La Fournaise, despite slight fluctuations in intensity and relative consistency since February 25, an upward trend seems to be emerging in recent days.

The cone at the foot of Piton Madore has closed and lava comes out through tunnels (photo S.Conojero)

Piton de la Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and March 3rd at 17h46 (13h46 UTC) on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

Piton de la Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and March 3rd at 17h46 (13h46 UTC) on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

The total SO2 emissions to the atmosphere recorded by the OVPF's NOVAC network since the beginning of the eruption are estimated at 2.5 kton, a value in the norm of the average of the Piton de la Fournaise eruptions.

Piton de La Fournaise - SO2 emissions report from NOVAC stations after treatment by Santiago Arellano and Bo Galle, NOVAC project managers, between 18 and 27/02/2019

Piton de La Fournaise - SO2 emissions report from NOVAC stations after treatment by Santiago Arellano and Bo Galle, NOVAC project managers, between 18 and 27/02/2019

Piton de La Fournaise - Contours of the lava flows associated with the eruptive episode of 19/02/2019 (top diagram) determined from satellite data by the OI2 platform (Clermont Auvergne University), dated 20 (green) , 21 (red), 22 (blue), 27 (turquoise), 28/02/2019 (pink), 01/03/2019 (white). - and Evolution (bottom diagram) during the day of March 1st (morning in white and evening in purple).
Piton de La Fournaise - Contours of the lava flows associated with the eruptive episode of 19/02/2019 (top diagram) determined from satellite data by the OI2 platform (Clermont Auvergne University), dated 20 (green) , 21 (red), 22 (blue), 27 (turquoise), 28/02/2019 (pink), 01/03/2019 (white). - and Evolution (bottom diagram) during the day of March 1st (morning in white and evening in purple).

Piton de La Fournaise - Contours of the lava flows associated with the eruptive episode of 19/02/2019 (top diagram) determined from satellite data by the OI2 platform (Clermont Auvergne University), dated 20 (green) , 21 (red), 22 (blue), 27 (turquoise), 28/02/2019 (pink), 01/03/2019 (white). - and Evolution (bottom diagram) during the day of March 1st (morning in white and evening in purple).

A cartography of the lava flow dated 01/03/2018 carried out by the OI2 platform (OPGC - University Clermont Auvergne) from satellite data shows that a third pouring arm has been put in place to the north. between 28/02/2018 and 01/03/2018. During this time the other two arms already in place do not seem to have progressed

A new satellite acquisition on March 1st shows that this new arm split in two during the day of March 1st.

The new casting does not seem in a hurry to reach the sea, it follows a contour to the north.

Source: OVPF

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - strong incandescence, but the position of the lava front has not much changed - webcam Cascades 03.03.2019 / 16h 48 - OVPF

Piton de La Fournaise - strong incandescence, but the position of the lava front has not much changed - webcam Cascades 03.03.2019 / 16h 48 - OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Manam - panache de SO2 vers l'est à 3.000 mètres de hauteur - Data Sentinel-5P / Tropomi 03.03.2019 /  3h29 - via S.Cairn

Manam - panache de SO2 vers l'est à 3.000 mètres de hauteur - Data Sentinel-5P / Tropomi 03.03.2019 / 3h29 - via S.Cairn

Une nouvelle éruption a marqué Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, les 2 et 3 mars.

De fortes anomalies thermiques ont été relevées à ces dates par Mirova, et un panache de dioxyde de soufre signalé à environ 3.000 mètres en direction de Rabaul, par le satellite Sentinel-5P / Tropomi ce 03 mars.

 

Sources : Mirova et Sentinel-5P/Tropomi, via Simon Cairn

Manam - anomalies thermiques des 2 et 3 mars - Doc.Mirova au 04.03.2019

Manam - anomalies thermiques des 2 et 3 mars - Doc.Mirova au 04.03.2019

Ce samedi 2 mars à 02: 23UTC (vendredi 01 mars à 23h23 locale) , les stations de surveillance de l'OVDAS installé à proximité du Nevados de Chillán ont enregistré un événement explosif, associé à un séisme longue période (LP) lié à la dynamique des fluides dans le système volcanique.

Une incandescence a été observée, associée à une émission de gaz et de matériaux pyroclastiques à haute température, qui se sont déposés au voisinage du cratère actif . Cette activité suggère une destruction partielle du dôme niché à l'intérieur du cratère Nicanor. Cet événement est envisagé dans le scénario actuel du niveau d'avertissement actuel.

 

Source : Sernageomin / OVDAS

Nevados de Chillan -  explosion du 02.03.2019 / 2h24 - 2h29 - Photos Sernageomin
Nevados de Chillan -  explosion du 02.03.2019 / 2h24 - 2h29 - Photos Sernageomin

Nevados de Chillan - explosion du 02.03.2019 / 2h24 - 2h29 - Photos Sernageomin

Au Piton de La Fournaise, malgré de légères fluctuations dans son intensité et une relative constance depuis le 25 février, une tendance à la hausse semble se dessiner depuis quelques jours.

Le cône situé au pieds du Piton Madoré s'est refermé et la lave en sort par des tunnels.(photo de S.Conojero)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et le 3 mars à 17h46 (13h46 UTC) sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et le 3 mars à 17h46 (13h46 UTC) sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Les émissions totales de SO2 dans l’atmosphère enregistrées par le réseau NOVAC de l’OVPF depuis le début de l’éruption sont estimées à 2,5 kton, valeur dans la norme de la moyenne des éruptions du Piton de la Fournaise.

Piton de La Fournaise - Bilan des émissions de SO2 déduits des stations NOVAC après post traitement par Santiago Arellano et Bo Galle, responsables du projet NOVAC, entre le 18 et le 27/02/2019

Piton de La Fournaise - Bilan des émissions de SO2 déduits des stations NOVAC après post traitement par Santiago Arellano et Bo Galle, responsables du projet NOVAC, entre le 18 et le 27/02/2019

Piton de La Fournaise - Contours des coulées de lave associées à l’épisode éruptif du 19/02/2019 (schéma du haut) déterminés à partir de données satellites par la plateforme OI2 (Université Clermont Auvergne), en date du 20 (vert), 21 (rouge), 22 (bleu), 27 (turquoise), 28/02/2019 (rose), 01/03/2019 (blanc). - et Evolution (schéma du bas) au cours de la journée du 1er mars (matin en blanc et soir en violet).
Piton de La Fournaise - Contours des coulées de lave associées à l’épisode éruptif du 19/02/2019 (schéma du haut) déterminés à partir de données satellites par la plateforme OI2 (Université Clermont Auvergne), en date du 20 (vert), 21 (rouge), 22 (bleu), 27 (turquoise), 28/02/2019 (rose), 01/03/2019 (blanc). - et Evolution (schéma du bas) au cours de la journée du 1er mars (matin en blanc et soir en violet).

Piton de La Fournaise - Contours des coulées de lave associées à l’épisode éruptif du 19/02/2019 (schéma du haut) déterminés à partir de données satellites par la plateforme OI2 (Université Clermont Auvergne), en date du 20 (vert), 21 (rouge), 22 (bleu), 27 (turquoise), 28/02/2019 (rose), 01/03/2019 (blanc). - et Evolution (schéma du bas) au cours de la journée du 1er mars (matin en blanc et soir en violet).

Une cartographie de la coulée de lave en date du 01/03/2018 réalisée par la plate-forme OI2 (OPGC – Université Clermont Auvergne) à partir de données satellites montre qu’un troisième bras de coulée s’est mis en place au nord entre le 28/02/2018 et le 01/03/2018 . Pendant ce  laps de temps les deux autres bras déjà en place ne semblent pas avoir progressé

Une nouvelle acquisition satellite datant du 1er mars soir montre que ce nouveau bras s'est scindé en deux lors de la journée du 1er mars.

La nouvelles coulée ne semble pas pressée d'arriver à la mer, elle suit une courbe de niveau vers le nord.

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - forte incandescence, mais la position du front de coulée n'a pas beaucoup évoluée - webcam Cascades 03.03.2019 /  16h 48 - OVPF

Piton de La Fournaise - forte incandescence, mais la position du front de coulée n'a pas beaucoup évoluée - webcam Cascades 03.03.2019 / 16h 48 - OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck

A vos agendas !

Arte Tv nous propose un tour du monde, en vingt volets, des liens uniques tissés par les hommes avec les géants de feu, à partir du 18 mars jusqu'au 12 avril, en semaine à 17h45 à l'antenne.

Elle sera disponible dans son intégralité sur le site arte.tv du 11 mars au 12 mai 2019.

 

Des volcans et des hommes"

 

Présentés par le géologue Arnaud Guérin, et sur de superbes images réalisées par David Perrier, Jean-Luc Guidoin et Guy Beauché, ces rendez-vous journaliers vont nous emmener sur les volcans, avec les hommes qui habitent jusque sur leurs pentes.

Certains les craignent pour leur pouvoir destructeur, d'autres les bénissent pour leurs apports bénéfiques aux cultures, ou encore les vénèrent comme la demeure des dieux.

 « Des volcans et des hommes » sur Arte Tv

Nous passerons sur plusieurs continents avec Arnaud Guérin, un homme aux multiples talents, conférencier, photographe, auteur de documentaires et d'ouvrages sur les nombreux volcans qu'il a arpenté, à la rencontre des locaux et de leur histoire.

 

A tout seigneur, tout honneur, la série débute avec notre géant européen, le Mongibello, la Montagne des Montagnes ... en activité quasi permanente, remodelant sans cesse ses cratères.

L'Etna domine la ville de Catania - photo Dossier presse Arte Tv

L'Etna domine la ville de Catania - photo Dossier presse Arte Tv

Après l'Etna, une incursion en Indonésie nous mènera au Bromo, le volcan sacré du peuple Tengger, dont les membres, hindouistes, se rendent au cratère durant le mois du Kasodo pour y jeter des offrandes et y sacrifier du bétail selon un rituel du 15°siècle.

 

Le 20 mars, route vers la Tanzanie et l'Ol Doinyo Lengai, le volcan sacré des Maasaï ... et un de mes préférés.

Ce volcan, à la lave noire et fluide, est vénéré par ces éleveurs et guerriers semi-nomades qui le considère comme la demeure du dieu Engaï.

Souvenir de l'Ol Doinyo Lengai - archives Bernard Duyck 2006.

Souvenir de l'Ol Doinyo Lengai - archives Bernard Duyck 2006.

Pour suivre, les îles Vestmann, un archipel au sud de l'Islande. La dernière éruption de l'Eldfell, sur Heimaey, a été le théâtre d'une bataille épique menée par les hommes pour détourner le flot de lave qui menaçait de fermer le port.

 

La semaine se terminera par l'Unzen, sur l'île de Kyūshū au Japon. Après les coulées pyroclastiques de 1990à 1995, fatale à Katia et Maurice Krafft et de nombreux autres habitants, les Japonais luttent pour préserver leur ville menacée par le volcan en édifiant des structures SABO.

A suivre ...

Sortie du livre "Les volcans et les hommes" d'Arnaud Guérin coédité par Arte éditions / Glénat le 6 mars 2019.

Sortie du livre "Les volcans et les hommes" d'Arnaud Guérin coédité par Arte éditions / Glénat le 6 mars 2019.

En prélude à la série, le livre d'Arnaud Guérin, « Les volcans et les hommes », coédité par Arte éditions et Glénat, va paraître le 6 mars.

Pour faire le lien entre Science et grand public, il est aussi devenu photographe professionnel, reconnu pour ses expositions en grand format.

 

Arnaud Guérin, le géologue qui nous accompagnera durant 20 épisodes - photo Arte Mag / Picasa

Arnaud Guérin, le géologue qui nous accompagnera durant 20 épisodes - photo Arte Mag / Picasa

Sources:

Arte France et Les Bons Clients / co-producteurs de la Série "Des volcans et des hommes"

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

On February 28, 2019, the Cité du Volcan and the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise organized a press conference to make a point of situation after 10 days of eruption. This conference, open to the public, took place in the Auditorium of the Cité du Volcan.

Piton de la Fournaise - slow progress of the lava flow - 22.02.2019 / 16h30 UT - 26.02.2019 / 16h00 UT - 01.03.2019 / 15h12 UTC - Cascades Webcam - OVPF
Piton de la Fournaise - slow progress of the lava flow - 22.02.2019 / 16h30 UT - 26.02.2019 / 16h00 UT - 01.03.2019 / 15h12 UTC - Cascades Webcam - OVPF
Piton de la Fournaise - slow progress of the lava flow - 22.02.2019 / 16h30 UT - 26.02.2019 / 16h00 UT - 01.03.2019 / 15h12 UTC - Cascades Webcam - OVPF

Piton de la Fournaise - slow progress of the lava flow - 22.02.2019 / 16h30 UT - 26.02.2019 / 16h00 UT - 01.03.2019 / 15h12 UTC - Cascades Webcam - OVPF

After viewing the video, I retain some highlights:

We have 3 seismic crisis for two eruptive phases, of the same eruption.

- The first seismic crisis of February 16th aborted, but marked a magmatic intrusion.

- The second seismic crisis of February 18, following a resumption of seismicity 4 to 5 days before the crisis of 16, resulted in the opening of three active cracks on the outer edge of the Dolomieu, and a short eruption, between 10h30 and 22h local ... with following persistence of a seismic activity.

- The third seismic crisis led to the current eruptive phase.

On February 19th the volcanic tremor is perceived by the OVPF at 17:10; at 17:50, a gas plume is observed by a team present at Piton Bert, and the lava is reported on the surface at 19:12 ...

20.02.2019 - cam.therm. OVPF / NV

an atypical delay of two hours, which suggests a lack of internal pressure, and the belonging of this episode to the same eruption, on a lower crack, the fourth crack, therefore.

The poured stream is divided into 2 branches, the most active of which is at the beginning that of the south.

From February 27, we observe the formation of lava tunnel, and a gradual closure of the cone established on the crack. The spreading and thickening of the casting is progressively progressing, and its progress is very slow (300 m in 5 days), and now only concerns the north casting arm.

Radar interferometry images show a deformation of +/- 20 cm; the volume of lava emitted is estimated at 27.02 at about 5 million cubic meters.

 

As for the evolution, one notices a residual top seismicity, as well as a high concentration of the soil in CO2, and no sign of deflation. These last two parameters are linked to a continuous arrival of magma from the depths. Impossible to say more about the subsequent eruption, and the question of whether lava will reach the lava road or not: In June 2001, it took 25 days for the lava to reach the sea, and in November 2002, 14 days.

 

Source: Aline Peltier / OVPF press conference of 28,02,2019 - link

Popocatépetl - explosion of 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcambyMexico / Cenapred
Popocatépetl - explosion of 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcambyMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion of 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcambyMexico / Cenapred

At Popocatépetl, Cenapred observed 116 exhalations and six explosions, including three on 28 February, and three on 1 March at 3:34, 4:51 and 7:13 am. One hundred and fifty-seven minutes of harmonic tremor were recorded.

The 3:34 explosion expelled incandescent fragments on the flanks over 2km, associated with the destruction of the dome. An overflight on February 28 had found that the # 82 dome still had a diameter of 200 meters.

 

Source: Cenapred.

Popocatépetl - explosion of the 01.03.2019 / 7:15 - webcamsbyMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion of the 01.03.2019 / 7:15 - webcamsbyMexico / Cenapred

Popocatépetl - the dome 82 during the flight of 28.02.2019 - photo Cenapred

Popocatépetl - the dome 82 during the flight of 28.02.2019 - photo Cenapred

The VAAC Darwin issued this 1st March a Red VONA for Manam, Papua New Guinea.

On the satellite images (Himawari 8 and Sentinel 2), a hot spot remains visible and vapor emissions observed; ashes are not identifiable by satellites.

Sources : VAAC Darwin (VA ADVISORY - DTG: 20190301/0550Z
VAAC: DARWIN VOLCANO: MANAM 251020 - PSN: S0405 E14502
) & Sentinel 2

Manam - 01.03.2019 - image Sentinel 2 SWIR - one click to enlarge

Manam - 01.03.2019 - image Sentinel 2 SWIR - one click to enlarge

Manam- Thermal anomalies at 01.03.2019 / 3:55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Manam- Thermal anomalies at 01.03.2019 / 3:55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Press release issued by the Department of Meteorology and Geohazards of Vanuatu February 28, 2019 on the eruption of Ambrym volcano, December 2018. Some excerpts:

"In mid-December 2018. the eruption of the caldera summit of the moderate scale occurred at the Ambrym volcano.The observations and data analysis by scientists from the geohazards division of the Department of Meteorology and Vanuatu Geo-Hazard (VMGD) suggests that this eruption is now over, however, longer-term aspects of volcanic risk may have changed as a result of this eruption.

Observations and data show that the December 2018 eruption affected three areas on the volcano: the Benbow and Marum summit craters, the summit caldera, and the eastern rift zone to the coast. "
 

Ambrym Volcano Transverse Section: Magma Feeds Benbow and Marum Lava Lakes, Rift Top Eruption and Lava Flow - Doc.VMGD

Ambrym Volcano Transverse Section: Magma Feeds Benbow and Marum Lava Lakes, Rift Top Eruption and Lava Flow - Doc.VMGD

Ambrym - image Sentinel 2 bands 12,11,4 from 15.012.2019 - one click to enlarge

Ambrym - image Sentinel 2 bands 12,11,4 from 15.012.2019 - one click to enlarge

"The eruption began very quickly on December 15 and the Vanuatu volcanic alert level was changed from level 2 to level 3 by the VMGD.

Ambrym - fountains of lava on the crack - photo J.Tasso


Volcanic activities included the drainage of lava lakes, explosive ash eruptions from the Benbow and Marum craters, a short but very dramatic lava eruption on the caldera floor and lava flows.

The magma, being drained from the summit area to the eastern Rift area, experienced large ground cracks, earthquakes and uplift of the coastal zone, and ash falls over North of the island.

The activity in Ambrym subsequently declined and the possibility of a large eruption affecting the entire island is now less likely. This was confirmed from observations and field evaluation conducted from February 3 to 9, 2019, allow in return to alert level 2. The magma intrusion in the rift zone is beginning from the top zone, has now preloaded this area of ​​the volcano and the potential volcanic hazards have changed ... if another intrusion occurs in the Eastern Rift, it is perhaps more easy for the magma to reach the surface, as in the 1913 eruption on the western rift. "

 

Source: VMGD / 01.03.2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 28 février 2019, la Cité du Volcan et l'Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise ont organisé une conférence de presse afin de faire un point de situation après 10 jours d'éruption. Cette conférence, ouverte au public, a eu lieu dans l’Auditorium de la Cité du Volcan.

 

Piton de La Fournaise - progression lente de la coulée  - 22.02.2019 / 16h30 TU -  26.02.2019 / 16h00 TU - 01.03.2019 / 15h12 TU - Webcam Cascades - OVPF
Piton de La Fournaise - progression lente de la coulée  - 22.02.2019 / 16h30 TU -  26.02.2019 / 16h00 TU - 01.03.2019 / 15h12 TU - Webcam Cascades - OVPF
Piton de La Fournaise - progression lente de la coulée  - 22.02.2019 / 16h30 TU -  26.02.2019 / 16h00 TU - 01.03.2019 / 15h12 TU - Webcam Cascades - OVPF

Piton de La Fournaise - progression lente de la coulée - 22.02.2019 / 16h30 TU - 26.02.2019 / 16h00 TU - 01.03.2019 / 15h12 TU - Webcam Cascades - OVPF

Après vision de la vidéo, j'en retiens quelques grandes lignes :

Nous avons 3 crises sismiques pour deux phases éruptives, de la même éruption.

- La première crise sismique du 16 février a avortée, mais a marqué une intrusion magmatique.

- La seconde crise sismique du 18 février, faisant suite à une reprise de la sismicité 4 à 5 jours avant la crise du 16, a abouti à l'ouverture de trois fissures actives en bord externe du Dolomieu, et à une courte éruption, entre 10h30 et 22h locale ... avec persistance en suite d'une activité sismique.

- La troisième crise sismique a débouché sur la phase éruptive en cours.

Le 19 février le trémor volcanique est perçu par l'OVPF à 17h10 ; à 17h50, un panache de gaz est observé par une équipe présente au Piton de Bert, et la lave est signalée en surface à 19h12 ...

20.02.2019 - cam.therm. OVPF / NV

soit un délai atypique de deux heures, qui suggère un manque de pression interne, et l’appartenance de cet épisode à la même éruption, sur une fissure plus basse, la quatrième fissure donc.

La coulée émise se divise en 2 branches, dont la plus active est au début celle du sud.

Dès le 27 février, on observe la formation de tunnel de lave, et une fermeture progressive du cône établi sur la fissure. On assiste de façon classique à un élargissement et un épaississement de la coulée, dont la progression se fait très lente (300 m. en 5 jours), et qui concerne maintenant seulement le bras de coulée nord.

Les images d'interférométrie radar montrent une déformation de +/- 20 cm ; le volume de lave émis est estime au 27,02 à environ 5 millions de mètres-cubes.

 

Quant à l'évolution, on remarque une sismicité sommitale résiduelle,de même qu'une concentration du sol en CO2 élevée, et aucun signe de déflation . Ces deux derniers paramètres sont liés à une arrivée continue de magma des profondeurs.

Impossible d'en dire plus sur la suite de l'éruption, et la question de savoir si la lave atteindra ou non la route des laves : En juin 2001, il a fallu 25 jours à la lave pour arriver en mer, et en novembre 2002, 14 jours.

 

Source : Conférence de presse d'Aline Peltier / OVPF du 28,02,2019 – link

Popocatépetl - explosion du 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcamdeMexico / Cenapred
Popocatépetl - explosion du 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion du 01.03.2019 / 3h35 -3h36 - webcamdeMexico / Cenapred

Au Popocatépetl, le Cenapred a observé 116 exhalations et six explosions, dont trois le 28 février et trois le 1° mars, à 3h34, 4h51 et 7h13. Cent cinquante sept minutes de trémor harmonique ont été enregistrées.

L'explosion de 3h34 a expulsé des fragments incandescents sur les flancs sur 2 km., associée à la destruction du dôme. Un survol le 28 février avait permis de constater que le dôme #82 avait encore son diamètre de 200 mètres.

 

Source : Cenapred.

Popocatépetl - explosion du 01.03.2019 / 7h15 - webcamsdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion du 01.03.2019 / 7h15 - webcamsdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - le dôme 82 lors du survol du 28.02.2019 - photo Cenapred

Popocatépetl - le dôme 82 lors du survol du 28.02.2019 - photo Cenapred

Le VAAC Darwin é émis ce 1° mars un VONA Rouge pour Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée.

Sur les images satellite (Himawari 8 et Sentinel 2), un point chaud reste visible et des émissions de vapeur observées; les cendres ne sont pas identifiables par les satellites.

 

Sources : VAAC Darwin (VA ADVISORY - DTG: 20190301/0550Z
VAAC: DARWIN VOLCANO: MANAM 251020 - PSN: S0405 E14502
) & Sentinel 2

Manam - 01.03.2019 - image Sentinel 2 SWIR - un clic pour agrandir

Manam - 01.03.2019 - image Sentinel 2 SWIR - un clic pour agrandir

Manam- Anomalies thermiques au 01.03.2019 / 3h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Manam- Anomalies thermiques au 01.03.2019 / 3h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Communiqué de presse publié par le département de la météorologie et des geohazards du Vanuatu le 28 février 2019 sur l'éruption du volcan Ambrym, décembre 2018. Quelques extraits :

" À la mi-Décembre 2018., l'éruption du sommet de la caldeira de l'échelle modérée a eu lieu au volcan Ambrym. Les observations et l'analyse de données par des scientifiques de la division geohazards du département de météorologie et de géo-Hazard de Vanuatu (VMGD) suggèrent que cette éruption est maintenant terminée. Cependant, les aspects du risque volcanique à plus long terme ont peut-être changé en raison de cette éruption.

Les observations et les données montrent que l'éruption de décembre 2018 avait touché trois zones sur le volcan : les cratères sommitaux Benbow et Marum, la caldeira du sommet et la zone de l'est du rift jusqu'à la côte."

Section transversale du volcan d"Ambrym. Le magma alimente les lacs de lave du Benbow et du Marum, l'éruption du sommet du Rift et le flux de lave - Doc.VMGD

Section transversale du volcan d"Ambrym. Le magma alimente les lacs de lave du Benbow et du Marum, l'éruption du sommet du Rift et le flux de lave - Doc.VMGD

Ambrym - image Sentinel 2 bands 12,11,4 du 15.012.2019 - un clic pour agrandir

Ambrym - image Sentinel 2 bands 12,11,4 du 15.012.2019 - un clic pour agrandir

"L'éruption a commencé très rapidement le 15 décembre et le niveau d'alerte volcanique du Vanuatu a été changé du niveau 2 au niveau 3 par le VMGD.

Ambrym - fontaines de lave sur la fissure - photo J.Tasso

Les activités volcaniques ont inclus le drainage des lacs de lave, les éruptions de cendres explosives des cratères Benbow et Marum, une éruption de lave courte, mais très spectaculaire, sur le plancher de la caldeira et des coulées de lave.

Le magma, étant drainé de la zone du sommet vers la zone de l'est du Rift, on a observé de grandes fissures au sol, des tremblements de terre et un soulèvement de la zone côtière, et des chutes de cendres sur les villages du Nord de l'île.

L'activité à Ambrym a décliné ensuite et la possibilité d'une grande éruption affectant toute l'île est maintenant moins probable. Cela a été confirmé à partir des observations et de l'évaluation de terrain menée du 3 au 9 février 2019, permettent un retour au niveau d'alerte 2 . L'intrusion magmatique dans la zone de rift s'est développée depuis la zone du sommet, a maintenant préchargé cette zone du volcan et les risques volcaniques potentiels ont changé... si une autre intrusion se produit dans le Rift Oriental, il est peut-être plus facile pour le magma d'atteindre la surface, comme dans l'éruption de 1913 sur le rift occidental."

 

Source : VMGD / 01.03.2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologie
 Turrialba - 28.02.2019 / 11:00 - webcam Ovsicori

Turrialba - 28.02.2019 / 11:00 - webcam Ovsicori

In Turrialba / Costa Rica, an eruption occurred on February 28 from 10:50 local; it lasted 4 minutes and was accompanied by an ash plume 500 meters above the crater.

The seismic activity remains in the norms of the previous days.

Source: Ovsicori.

Nevados de Chillan - 28.02.2019 / 15:49 - webcam Sernageomin

Nevados de Chillan - 28.02.2019 / 15:49 - webcam Sernageomin

In Chile, Sernageomin provides whitish pulsatile emissions of water vapor, interspersed by grayish plume times due to the micro-particle content at Nevados de Chillan.

This activity remains in the context of a minor eruption, in relation to the construction-destruction cycles of the dome.

The alert level remains in Naranja.

 Peteroa - 27.02.2019 / 11h13 - photo CNEA SEGEMAR

 Peteroa - 27.02.2019 / 11h13 - photo CNEA SEGEMAR

Also in Chile, the level of emissions of Peteroa, of gas and particles, seems to have dropped a little in late February.

The system remains open at the top; alert level remains in Amarillo

Sources: Sernageomin and CNEA-SEGEMAR

 

At Piton de La Fournaise, despite slight fluctuations in intensity since February 25, the eruptive tremor remained relatively constant for several days.

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and 16h00 (12h00 UTC) on February 28th on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of the volcanic tremor and the intensity of the eruption) between 09h48 (05h48 UTC) on February 18th and 16h00 (12h00 UTC) on February 28th on the seismic station of FLR. (© OVPF / IPGP)

Over the last 36 hours, 3 superficial volcano-tectonic earthquakes (above sea level) have been recorded.

After a deflation of the building related to magma transfer that occurred on 18/02/2019, the deformations of the summit zone do not show any particular signals.

The CO2 concentrations in the near field soil (volcano deposit area) remain high.

Over the last 36 hours, surface flows estimated from satellite data, via the HOTVOLC platform (OPGC - University of Auvergne), fluctuated between <1 and 16 m3 / s. Note that low values ​​(or zero values) are recorded when cloud cover does not allow acquisition.

A mapping of the lava flow dated 28/02/2018 carried out by the OI2 platform (OPGC - Clermont Auvergne University) using satellite data confirmed the slow progression of the lava flow (300 m in 5 days). The casting front is located 1200m above sea level and only the north arm is currently active.

 

Contours of the lava flows associated with the eruptive episode of 19/02/2019 determined from satellite data by the platform OI2 (University Clermont Auvergne), dated 20 (green), 21 (red), 22 (blue) , 27 (turquoise) and 28/02/2019 (pink).

 

Source: OVPF & Mirova

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de la Fournaise - thermal anomalies on 28.02.2019 / 22:15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Piton de la Fournaise - thermal anomalies on 28.02.2019 / 22:15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

As part of the seismic activity in Mayotte, on February 26th, a magnitude 4.8 earthquake (USGS) was recorded.

A mission of the Physical Institute of the Globe of Paris (IPGP), named "Tellus Mayotte", is present on zone from 22 to 28 February 2019 to install seismometers. When recovering the 6 seismometers in 6 months, we should make a big leap in the understanding of the phenomenon that shook Mayotte for nearly 10 months. An island that continues to move, and to sink.

The Journal de Mayotte delivers an interview with the Director of the BRGM:

"It will be remembered that the hypothesis of a magmatic fluid had succeeded to that of a friction of tectonic plates, following an atypical wave recorded on November 11, 2018, which had circled the Earth, and the observation of displacement of the island of Mayotte from 6 cm to the east, and its 7 cm depression, a phenomenon that continues, "without accentuating", indicates Frédéric Tronel, Director of the Office of Geological Research and Minières (BRGM), since we are now at "a displacement of 12 to 14 cm to the east, and a collapse of 10 cm" since June, we must integrate the 2 cm of movement "natural, linked to the movements especially the African Rift "."

 

Source: The Journal of Mayotte.

Monitoring of the seismic swarm underway in Mayotte: magnitudes of earthquakes as a function of time (in day, as of 10/05/2018) - Doc. BRGM

Monitoring of the seismic swarm underway in Mayotte: magnitudes of earthquakes as a function of time (in day, as of 10/05/2018) - Doc. BRGM

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Turrialba - 28.02.2019 / 11h00 - webcam Ovsicori

Turrialba - 28.02.2019 / 11h00 - webcam Ovsicori

Au Turrialba / Costa Rica, une éruption s'est produite le 28 février à partir de 10h50 locale ; elle a duré 4 minutes et s'est accompagnée d'un panache de cendres à 500 mètres au dessus du cratère.

L'activité sismique reste dans les normes des jours précédents.

Souce : Ovsicori.

Nevados de Chillan - 28.02.2019 / 15h49 - webcam Sernageomin

Nevados de Chillan - 28.02.2019 / 15h49 - webcam Sernageomin

Au Chili, le Sernageomin renseigne des émissions pulsatiles blanchâtres de vapeur d'eau, entrecoupée par moment de panache grisâtres dus à la teneur en micro-particules au Nevados de Chillan.

Cette activité reste dans le cadre d'une éruption mineure, en relation avec les cycles de construction-destruction du dôme.

Le niveau d'alerte reste à Naranja.

 Peteroa  - 27.02.2019 / 11h13 - photo CNEA SEGEMAR

Peteroa - 27.02.2019 / 11h13 - photo CNEA SEGEMAR

Toujours au Chili, le niveau des émissions du Peteroa, de gaz et particules, semble avoir baissé un peu en fin février.

Le système reste ouvert en partie supérieure ; le niveau d'alerte reste à Amarillo

 

Sources : Sernageomin et CNEA-SEGEMAR

Au Piton de La Fournaise, malgré de légères fluctuations dans son intensité depuis le 25 février, le trémor éruptif reste relativement constant depuis plusieurs jours.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 16h00 (12h00 UTC) le 28 février sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 09h48 (05h48 UTC) le 18 février et 16h00 (12h00 UTC) le 28 février sur la station sismique de FLR. (© OVPF/IPGP)

Sur les dernières 36 heures, 3 séismes volcano-tectoniques superficiels sommitaux (au dessus du niveau de la mer) ont été enregistrés.

Après une déflation de l’édifice liée au transfert de magma qui s’est produit le 18/02/2019, les déformations de la zone sommitale ne montrent pas de signaux particuliers.

Les concentrations en CO2 dans le sol en champ proche (secteur gîte du volcan) restent élevées.

Sur les dernières 36 heures, les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plate-forme HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne), fluctuaient entre <1 et 16 m3/s. A noter que les faibles valeurs (ou valeur nulle) sont enregistrées lorsque la couverture nuageuse ne permet pas d’acquisition.

Une cartographie de la coulée de lave en date du 28/02/2018 réalisée par la plate-forme OI2 (OPGC – Université Clermont Auvergne) à partir de données satellites a permis de confirmer la lente progression de la coulée de lave (300 m en 5 jours). Le front de coulée est situé à 1200m d’altitude et seul le bras nord est actuellement actif.

Contours des coulées de lave associées à l’épisode éruptif du 19/02/2019 déterminés à partir de données satellites par la plateforme OI2 (Université Clermont Auvergne), en date du 20 (vert), 21 (rouge), 22 (bleu), 27 (turquoise) et 28/02/2019 (rose).

Source : OVPF 

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

 Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 28.02.2019 / 22h15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 28.02.2019 / 22h15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Dans le cadre de l'activité sismique à Mayotte, le 26 février un séisme de magnitude 4,8 (USGS) a été enregistré.

Une mission de l’Institut Physique du Globe de Paris (IPGP), nommée "Tellus Mayotte", est présente sur zone du 22 au 28 février 2019 pour installer des sismomètres. Lors de la récupération des 6 sismomètres dans 6 mois, on devrait faire un grand bond dans la compréhension du phénomène qui ébranle Mayotte depuis prés de 10 mois. Une île qui continue à se déplacer, et à s’enfoncer.

Le Journal de Mayotte livre une interview du Directeur du BRGM :

On se souvient que l’hypothèse d’un fluide magmatique avait succédé à celle d’un frottement de plaques tectonique, à la suite d’une onde atypique enregistrée le 11 novembre 2018 et qui avait fait le tour de la Terre, et de l'observation de déplacement de l'île de Mayotte de 6 cm vers l’est, et de son enfoncement de 7cm. Un phénomène qui se poursuit, " sans s’accentuer ", indique Frédéric Tronel, Directeur du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM), puisque nous sommes maintenant à " un déplacement de 12 à 14 cm vers l’Est, et un affaissement de 10 cm " depuis le mois de juin. Il faut intégrer les 2 cm de déplacement " naturel ,  lié aux mouvements techniques en particulier du Rift africain". "

 

Source : Le Journal de Mayotte.

Suivi de l’essaim sismique en cours sur Mayotte : magnitudes des séismes en fonction du temps (en jour, à compter du 10/05/2018) - Doc. BRGM

Suivi de l’essaim sismique en cours sur Mayotte : magnitudes des séismes en fonction du temps (en jour, à compter du 10/05/2018) - Doc. BRGM

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7

Articles récents

Hébergé par Overblog