Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna 04.05.2019 -  mesures à la caméra thermique à l'altitude 2.85 mètres au niveau du site d'émission de la coulée de lave active - photo EM. De Boni / INGV

Etna 04.05.2019 - mesures à la caméra thermique à l'altitude 2.85 mètres au niveau du site d'émission de la coulée de lave active - photo EM. De Boni / INGV

A l'Etna, l'analyse des images des webcams et les visites de terrain, du 3 juin en soirée et du 4 en matinée, ont permis d'observer la poursuite de l'activité sur la fissure éruptive à l'altitude 2.850 mètres.

L'activité explosive a diminué, et le spattering atteint une dizaine de mètres de hauteur. Les fronts de lave actifs sont situés entre 2.500 et 2.300 mètres environ.

L'amplitude du trémor semble s'être stabilisée après une baisse le 30 mai au matin, et une petite remontée le 4 juin.

L'INGV a utilisé un drone pour obtenir des images du site éruptif, qui seront utilisées pour la cartographie des nouvelles coulées, et des mesures ont été effectuées à la caméra thermique à la sortie éruptive.

 

Source : INGV – Communicato di attivita vulcanica del 04,06,2019 14h16 UTC

 

Etna 04.05.2019 – utilisation d'un drone pour la cartographie des coulées dans la Valle del Bove - photo EM. De Boni / INGV

Etna 04.05.2019 – utilisation d'un drone pour la cartographie des coulées dans la Valle del Bove - photo EM. De Boni / INGV

Etna  - amplitude du trémor au 05.06.2019 / 02h10 - Doc. INGV Catania

Etna - amplitude du trémor au 05.06.2019 / 02h10 - Doc. INGV Catania

L'activité du Sabancaya au Pérou se maintient cette semaine à des niveaux modérés.

Entre le 27 mai et le 2 juin 2019, 949 séismes d'origine volcanique ont été dénombrés, avec un pourcentage majeur d'événements liés aux mouvements de fluides magmatiques.

Une moyenne de 17 explosions journalières d'intensité basse à moyenne est enregistrée, accompagnées de panaches de cendres atteignant 3.500 mètres au dessus du sommet, et se dispersant sur un vaste secteur Est.

Douze anomalies thermiques , comprises entre 6 et 35 MW, ont été repérées par satellite, et la déformation ne présente pas d'anomalies significatives.

Le niveau d'alerte reste à Naranja , assorti d'une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

Sources : IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité entre le 27.05 et le 02.06.2019 - Doc. IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité entre le 27.05 et le 02.06.2019 - Doc. IG Peru / OVI / Ingemmet

Depuis début mars, les stations GPS et les inclinomètres situés au sommet de Kīlauea ont enregistré une déformation correspondant à une lente accumulation de magma dans la partie peu profonde du système magma du sommet de Kīlauea (1 à 2 km sous le niveau du sol). Cependant, les mesures de gaz n'ont pas encore indiqué de diminution significative des volumes de masse fondue. L'HVO continue de surveiller attentivement la production de gaz au sommet de Kīlauea et dans la zone de rift est afin de détecter des changements importants.

 

Plus à l'est, les stations GPS et les inclinomètres continuent d'afficher des mouvements compatibles avec le remplissage du réservoir magmatique profond de la zone de la Rift Est dans la vaste région située entre Puʻu ʻŌʻō et la route 130. Cette tendance a été observée depuis la fin de l'éruption de 2018. indique sur les inclinomètres que cette motion a ralenti au cours des deux dernières semaines. Bien que l'importance de cette tendance ne soit pas claire, les données de surveillance ne suggèrent aucun changement imminent du risque volcanique dans cette zone.

Kilauea - Le 3 juin, un géologue de terrain du HVO s'est rendu sur le site de la fissure 8 webcam située dans la zone de la Rift Est inférieur du volcan Kīlauea, afin de changer les piles de la webcam et d’observer visuellement le cône et l’intérieur de la fissure 8. Aucune vapeur ou émanations n'étaient visibles et seule une légère odeur de soufre a été détectée momentanément. - Image USGS par C. Parcheta.

Kilauea - Le 3 juin, un géologue de terrain du HVO s'est rendu sur le site de la fissure 8 webcam située dans la zone de la Rift Est inférieur du volcan Kīlauea, afin de changer les piles de la webcam et d’observer visuellement le cône et l’intérieur de la fissure 8. Aucune vapeur ou émanations n'étaient visibles et seule une légère odeur de soufre a été détectée momentanément. - Image USGS par C. Parcheta.

Des dangers subsistent dans la zone d'éruption de la zone de la Rift Est inférieur et au sommet de Kīlauea. Les résidents et les visiteurs proches des fissures, des coulées de lave et de l'effondrement du sommet en 2018 devraient tenir compte des avertissements du comté de Hawaii relatifs à la défense civile et à la défense civile. La défense civile du comté d'Hawaï a fait savoir que les coulées de lave et les caractéristiques créées par l'éruption de 2018 sont principalement sur des propriétés privées et que les personnes sont invitées à faire preuve de respect et à ne pas entrer ou se garer sur des propriétés privées.

 

L’Observatoire hawaïen des volcans continue de surveiller de près la sismicité, les déformations et les émissions de gaz pour détecter tout signe d’activité accrue à Kīlauea. Le HVO assure la surveillance visuelle du volcan avec des caméras Web et des visites occasionnelles sur le terrain. Le HVO continuera à publier une mise à jour hebdomadaire (tous les mardis) jusqu'à nouvel ordre et émettra des messages supplémentaires en fonction des changements d'activité.

 

Le niveau d'alerte volcanique est pour le moment normale (pas d'éruption) et le code aviation vert

Source : HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Popocatépetl - explosion of 03.06.2019 / 9:22 - webcam Cenapred

Popocatépetl - explosion of 03.06.2019 / 9:22 - webcam Cenapred

In the last 24 hours, Cenapred has reported to Popocatépetl 37 exhalations, unobservable visually due to high cloudiness.

Two explosions took place on June 3rd, at 9:17 am and 9:47 am, accompanied respectively by ash plumes at about 3,500 and 2,800 meters above the crater. The first ejected materials at 2 km on the southern flank of the volcano.

The seismicity is marked by 194 minutes of trémor.

The volcanic alert remains at Amarillo Fase 2.

 

Source: Cenapred

Nevados de Chillan - map of volcanic risks on 03.06.2019 - Doc. SERNAGEOMIN

Nevados de Chillan - map of volcanic risks on 03.06.2019 - Doc. SERNAGEOMIN

In Chile, Sernageomin reported on June 3rd at 9:23 local / 1:23 pm UTC an explosion at Nevados de Chillan, associated with an LP earthquake, in relation to the dynamics of internal fluids at a depth of 2 km.

Video: https://twitter.com/Sernageomin/status/1135570657029349377

The explosion is linked to a partial destruction of the lava dome of Nicanor crater, and remains as part of a continuous minor eruption, and the Naranja volcanic alert.

 

Source: Sernageomin / OVDAS
 

 Etna NSEC - the lava flows at 02.06.2019 / 2:34 - Webcam therm. INGV EMCT

 Etna NSEC - the lava flows at 02.06.2019 / 2:34 - Webcam therm. INGV EMCT

Etna  - activity at the SE base of the NSEC crater - photo Boris Behncke via INGVvulcani

Etna - activity at the SE base of the NSEC crater - photo Boris Behncke via INGVvulcani

At Etna, a small explosive and effusive activity continues on June 3 at the open mouth on May 30 at the southeastern base of the new southeastern crater.

The casting at the north base of the NSEC is no longer powered and is being cooled.

The average amplitude of the volcanic tremor continues to show a downward trend.

 

Sources: INGV vulcani and Boris Behncke

White island - crater lake 27.05.2019 - the characters in the foreground give the scale - photo Brook Sabin Stuff NZ

White island - crater lake 27.05.2019 - the characters in the foreground give the scale - photo Brook Sabin Stuff NZ

In New Zealand, the seismic swarm near Whakaari / White island, which began on May 23, continues but has decreased in intensity and number of earthquakes.

No increase in volcanic activity or landslide resulted.

The volcanic alert remains at 1, and the aviation code is green.

 

Source: GeoNet 04.06.2019 / 2.30pm

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion du 03.06.2019 /  9h22  - webcam Cenapred

Popocatépetl - explosion du 03.06.2019 / 9h22 - webcam Cenapred

Au cours des dernières 24 heures, le Cenapred a relevé au Popocatépetl 37 exhalations non observables visuellement en raison d'une forte nébulosité.

Deux explosions ont eu lieu ce 3 juin, à 9h17 et 9h47 , accompagnées respectivement de panaches de cendres à environ 3.500 et 2 .800 mètres au dessus du cratère. La première a jecté des matériaux à 2 km sur le flanc sud du volcan.

La sismicité est marquée par 194 minutes de trémou.

L'alerte volcanique reste à Amarillo Fase 2.

 

Source : Cenapred

Nevados de Chillan - carte de risques volcaniques au 03.06.2019 - Doc. Sernageomin

Nevados de Chillan - carte de risques volcaniques au 03.06.2019 - Doc. Sernageomin

Au Chili, le Sernageomin rapporte ce 3 juin à 9h23 locale / 13h23 UTC une explosion au Nevados de Chillan, associée à un séisme LP, en relation avec la dynamique des fluides interne à une profondeur de 2 km.

Vidéo :  https://twitter.com/Sernageomin/status/1135570657029349377

L'explosion est liée à une destruction partielle du dôme de lave, et reste dans le cadre d'une éruption mineure continue, et de l'alerte volcanique Naranja.

 

Source : Sernageomin / OVDAS

 Etna  NSEC - les coulées de lave au 02.06.2019 / 2h34 - Webcam therm.  INGV EMCT

Etna NSEC - les coulées de lave au 02.06.2019 / 2h34 - Webcam therm. INGV EMCT

Etna NSEC - activité à la base SE du cratère - photo Boris Behncke via INGVvulcani

Etna NSEC - activité à la base SE du cratère - photo Boris Behncke via INGVvulcani

A l'Etna, une petite activité explosive et effusive continue ce 3 juin à le bouche ouverte le 30 mai à la base sud-est du nouveau cratère sud-est.

La coulée à la base nord du NSEC n'est plus alimentée et est en cours de refroidissement.

L'amplitude moyenne du trémor volcanique continue de montrer une tendance à la baisse.

 

Sources : INGV vulcani et Boris Behncke

 

White island - lac de cratère le 27.05.2019 - les personnages à l'avant-plan donnent l'échelle - photo  Brook Sabin Stuff NZ

White island - lac de cratère le 27.05.2019 - les personnages à l'avant-plan donnent l'échelle - photo Brook Sabin Stuff NZ

En Nouvelle- Zélande, l'essaim sismique près de Whakaari / White island, débuté le 23 mai, se poursuit, mais a décru en intensité et en nombre de séismes.

Aucune augmentation de l'activité volcanique, ni de glissement de terrain n'en ont résultés.

L'alerte volcanique reste à 1, et le code aviation à vert.

 

Source : GeoNet 04.06.2019 / 14h30

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Great Sitkin - archive image 17.06.2018 - Doc. Alaska Air Pilot Dave Clum

Great Sitkin - archive image 17.06.2018 - Doc. Alaska Air Pilot Dave Clum

A small steam explosion was detected at Great Sitkin, in the Aleutian arc on June 2 at 5:40 UTC;

This volcano is monitored by a seismic system in real time, which motivated the AVO to change the volcanic alert to Advisory and the aviation code to Yellow. No correspondence in the regional network of infra-sonic data, nor of observations by satellite

to be continued

 

Source: Alaska Volcano Observatory / AVO

Location of Great Sitkin - map J.Schaefer / AVO

Location of Great Sitkin - map J.Schaefer / AVO

At Merapi, in central Java, the observatory noticed an avalanche of incandescent blocks on June 2nd at 22:45 WIB. Its imprint on the seismogram is of maximum amplitude. 65 mm and a duration of 110 sec. She traveled about 1,100 meters towards Kali Gendol.

The PVMBG provides seismicity information: 2 avalanche earthquakes, 24 eruption earthquakes, 1 breath earthquake, 1 hybrid earthquake, and a shallow volcanic earthquake.

The alert level remains at 2 / waspasa, since May 21, 2018.

 

Source: PVMBG

 Merapi - avalanche of blocks on 02.06.2019 / 22:45 WIB - Doc.Bidari Merapi

 Merapi - avalanche of blocks on 02.06.2019 / 22:45 WIB - Doc.Bidari Merapi

Merapi - summary of the activity of 02.06.2019 - Doc. BPPTKG

Merapi - summary of the activity of 02.06.2019 - Doc. BPPTKG

Heavy rains on the Fuego generated weak to moderate lahars in Las Lajas, Seca and El Jute (Guacalate and Achiguate tributaries).

They consisted of pasty materials, metric blocks, branches and tree trunks and topped with steam columns because of the high temperature of the components. A strong smell of sulfur accompanies them.

 

Sources: Insivumeh & Conred

Traces on the seismogram of the lahars of Fuego - Insivumeh report of 02.06.2019 / 14h

Traces on the seismogram of the lahars of Fuego - Insivumeh report of 02.06.2019 / 14h

The situation does not evolve in Sangay, in continuous eruption, as evidenced by the image Sentinel 2 June 1.

The activity remains, as at the end of May, explosive at the central and effusive crater at the Ñuñurcu dome.

Although it does not pose much danger to humans in this remote region of Ecuador, it impacts the biodiversity of the National Park, which is home to mountain tapirs, giant otters, Andean rock cocks and vultures.

 

Sources: Sentinel 2, Copernicus

Sangay - activity from 01.06.2019 - image Sentinel-2 SWIR - one click to enlarge

Sangay - activity from 01.06.2019 - image Sentinel-2 SWIR - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Great Sitkin - image archives 17.06.2018 - Doc. Alaska Air pilot Dave Clum

Great Sitkin - image archives 17.06.2018 - Doc. Alaska Air pilot Dave Clum

Une petite explosion de vapeur a été détectée au Great Sitkin, dans l'arc des Aléoutiennes ce 2 juin à 5h40 UTC ;

Ce volcan est surveillé par un réseéu sismique en temps réel, ce qui a motivé l'AVO à changer l'alerte volcanique à Advisory et le code aviation à Yellow. Pas de correspondance dans le réseau régional de données infra-soniques, ni d'observations par satellite

a suivre

 

Source : Alaska Volcano Observatory / AVO

Localisation du Great Sitkin - carte J.Schaefer / AVO

Localisation du Great Sitkin - carte J.Schaefer / AVO

Au Merapi, sur Java centre, l'observatoire a remarqué une avalanche de blocs incandescents le 2 juin à 22h45 WIB. Son empreinte sur le sismogramme est d'amplitude max. de 65 mm et d'une durée de 110 sec. Elle a parcouru environ 1.100 mètres en direction de Kali Gendol.

Le PVMBG renseigne au niveau sismicité : 2 séismes d'avalanches, 24 séismes d'éruption, 1 séisme de souffle, 1 séisme hybride, et un séisme volcanique peu profond.

Le niveau d'alerte reste à 2 / waspasa , depuis le 21 mai 2018.

 

Source : PVMBG

 Merapi  - avalanche de blocs le 02.06.2019 / 22h45 WIB - Doc.Bidari Merapi

Merapi - avalanche de blocs le 02.06.2019 / 22h45 WIB - Doc.Bidari Merapi

Merapi - résumé de l'activité du 02.06.2019 - Doc. BPPTKG

Merapi - résumé de l'activité du 02.06.2019 - Doc. BPPTKG

Les fortes précipitations sur le Fuego ont généré des lahars débiles à modérés dans les barrancas Las Lajas, Seca et El Jute (affluents des rios Guacalate et Achiguate).

Ils étaient constitués de matériaux pâteux, de blocs métriques, de branches et troncs d'arbres et surmontés de colonnes de vapeur à cause de la haute température des composants. Une forte odeur de soufre les accompagne.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Traces sur le sismogramme des lahars du Fuego  - Insivumeh rapport du 02.06.2019 / 14h

Traces sur le sismogramme des lahars du Fuego - Insivumeh rapport du 02.06.2019 / 14h

La situation n'évolue pas au Sangay, en éruption continue, comme en atteste l'image Sentinel 2 du 1° juin.

L'activité demeure, comme en fin mai, explosive au cratère central et effusive au dôme Ñuñurcu.

Bien que ne représentant pas beaucoup de danger pour les humais dans cette région reculée de l'Equateur, elle impacte la biodiversité du Parc National, qui abrite des tapirs de montagne, des loutres géantes, des coqs de roches des Andes et des vautours.

 

Sources : Sentinel2 , Copernicus

Sangay  - activité du 01.06.2019 - image Sentinel-2  SWIR - un clic pour agrandir

Sangay - activité du 01.06.2019 - image Sentinel-2 SWIR - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Piton de La Fournaise - the Dolomieu dominating Enclos Fouqué - photo © Bernard Duyck archives

Piton de La Fournaise - the Dolomieu dominating Enclos Fouqué - photo © Bernard Duyck archives

At the Piton de La Fournaise, the recovery in inflation, as well as seismicity and CO2 concentrations in the soil, show that deep magma recharge and pressurization of the superficial magmatic reservoir resumed at the beginning of May and continued throughout throughout the month of May.

An elongation of about 1-1.5 cm max. of the summit area has been recorded. This phase of inflation is linked to a pressurization of the superficial magmatic reservoir located 1.5-2km deep below the summit.

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation between April 2 and June 2, 2019. Here are shown basic lines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the building of Piton de la Fournaise, at the top (at the top ), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation between April 2 and June 2, 2019. Here are shown basic lines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the building of Piton de la Fournaise, at the top (at the top ), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

In total, there were 329 superficial volcano-tectonic earthquakes (0-2 km deep) beneath the summit craters; 3 deep earthquakes (> 2 km deep); and 229 collapses (in the Crater Dolomieu and the ramparts of Enclos Fouqué).

Since May 21, a gradual increase in the number of superficial volcano-tectonic earthquakes (<2 km deep) beneath the summit craters has been observed. A strong seismicity was recorded on May 30th and 31st (125 superficial volcano-tectonic earthquakes, <2km deep) with notably two small short-lived seismic crisis on May 31st between 2.43am and 3.00am (local time) and between 4.29am and 4.37am ( local time).

Since these 2 crisis, the seismicity remains weak, with only 4 VT earthquakes on June 1 ... Aline Peltier, director of the Observatory, recalled that in February, a drop in seismicity preceded for two days the eruption.

 

Sources: OVPF Monthly Newsletter May 2019 - Interview with Aline Peltier by Imazpress.

Dukono - image Sentinel-2 image bands 12,11,4 from 31.05.2019 - one click to enlarge

Dukono - image Sentinel-2 image bands 12,11,4 from 31.05.2019 - one click to enlarge

At Dukono, on Halmahera, the explosive activity continues, with these 1 ° and 2 June, a white to gray plume at about 200 meters above the summit and during an explosion, a plume of ash reaching 2,400 meters of altitude and moving west. The tremor has a dominant amplitude at 2 mm.

The activity level remains at 2, with a 2-kilometer zone around the Malupang Warirang crater, and an orange VONA.

 

Sources: PVMBG and VAAC Darwin.

Dukono - Volcanic ash advisory for 02.06.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

Dukono - Volcanic ash advisory for 02.06.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

Mirova has detected thermal anomalies on Heard Island, on the Antarctic Kerguelen Plateau since May 20, 2019.

This June 1st, at Mawson Peak, the anomaly remains low, with 2 MW.

Global volcanism program reports eruption since September 5, 2012, still in progress

 

Source: Mirova, Sentinel2 et GVP

Heard island - thermal anomalies on 02.06.2019 / 20:15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Heard island - thermal anomalies on 02.06.2019 / 20:15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Heard island - image Sentinel 2 nat.colors from 31.05.2019 - one click to enlarge

Heard island - image Sentinel 2 nat.colors from 31.05.2019 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - le Dolomieu dominant l'enclos fouqué  - photo © archives Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - le Dolomieu dominant l'enclos fouqué - photo © archives Bernard Duyck

Au Piton de La Fournaise, la reprise de l’inflation, ainsi que la sismicité et les concentrations en CO2 dans le sol montrent que la réalimentation profonde en magma et la pressurisation du réservoir magmatique superficiel a repris début mai et s’est poursuivi tout le long du mois de mai.

Une élongation d’environ 1-1,5 cm max. de la zone sommitale a été enregistrée . Cette phase d’inflation est liée à une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé à 1,5-2km de profondeur sous le sommet.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation  entre le 2 avril et le 2 juin 2019. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation entre le 2 avril et le 2 juin 2019. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Au total, on a dénombré 329 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux; 3 séismes profonds (> à 2 km de profondeur); et 229 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué). Depuis le 21 mai, une augmentation progressive du nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels (< 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux est observée. Une forte sismicité a été enregistrée les 30 et 31 mai (125 séismes volcano-tectoniques superficiels, < 2km de profondeur) avec notamment deux petites crises sismiques de courte durée le 31 mai entre 02h43 et 03h (heure locale) et entre 04h29 et 04h37 (heure locale).

Depuis ces 2 crises, la sismicité reste faible, avec seulement 4 séismes VT le 1° juin ... Aline Peltier, la directrice de l'Observatoire, rappelle qu'au mois de février, une baisse de la sismicité a précédé durant deux jours l'entrée en éruption.

 

Sources : OVPF bulletin mensuel de mai 2019 – Interview d'Aline Peltier par Imazpress.

 Dukono - image Sentinel-2 image bands 12,11,4 du 31.05.2019 - un clic pour agrandir

Dukono - image Sentinel-2 image bands 12,11,4 du 31.05.2019 - un clic pour agrandir

Au Dukono, sur Halmahera, l'activité explosive se poursuit, avec ces 1° et 2 juin, un panache blanc à gris à environ 200 mètres au dessus du sommet et lors d'explosion, un panache de cendres atteignant 2.400 mètres d'altitude et se déplaçant vers l'ouest. Le trémor a une amplitude dominant à 2 mm.

Le niveau d'activité reste à 2, assorti d'une zone interdite de 2 km autour du cratère Malupang Warirang, et un VONA orange.

 

Sources : PVMBG et VAAC Darwin.

Dukono - Volcanic ash advisory pour le 02.06.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

Dukono - Volcanic ash advisory pour le 02.06.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

Mirova a détecté des anomalies thermiques sur Heard island, sur le plateau des Kerguelen en Antarctique, depuis le 20 mai 2019.

Ce 1° juin, au Mawson Peak, l'anomalie reste basse , avec 2 MW.

Le Global volcanism program renseigne une éruption depuis le 5 septembre 2012, toujours en cours

 

Source : Mirova

 Heard island - anomalies thermiques au 02.06.2019 / 20h15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Heard island - anomalies thermiques au 02.06.2019 / 20h15 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Heard island - image Sentinel 2 nat.colors du 31.05.2019 - un clic pour agrandir

Heard island - image Sentinel 2 nat.colors du 31.05.2019 - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

According to Boris Behncke, Marco Neri and Vincenza Maiolino's report, on INGVvulcani, on the eruption of Etna which began on the night of 29 to 30 May 2019 :

" During the first eruptive phase, a dense column of ash was issued by the New South East Crater.This activity ended on the afternoon of May 30. Instead, a fairly sustained strombolian and effusive activity continues on the two fissures that opened in the northeastern and southeastern sectors of the new southeastern crater (NSEC).

The images recorded by the INGV infrared surveillance cameras and the ground done by the staff of the INGV show the expansion of two separate lava flows in the Valle del Bove ...

Etna - The eruptive site at dawn on May 31, 2019, as recorded by the high-resolution surveillance camera installed in Monte Cagliato, on the eastern slope of Mount Etna, at the lower end of Valle del Bove. - Doc. INGV Catania

Etna - The eruptive site at dawn on May 31, 2019, as recorded by the high-resolution surveillance camera installed in Monte Cagliato, on the eastern slope of Mount Etna, at the lower end of Valle del Bove. - Doc. INGV Catania

... The northern lava flow extends to the north wall of the Valle del Bove and then heads east, reaching a maximum distance of about 2 kilometers on the morning of May 31, at an estimated altitude of about 2050 meters .

The second southern lava flow is apparently more vigorously fed than the previous one and emerges from a fissure on the ground near the top of the eruptive fissures that fed the December 2018 eruption. This flow expands to the southeast along of the western interior wall of the Valle del Bove, partially covering the lava flows of 2018. After having bypassed Serra Giannicola Piccola, in the early hours of May 31, the lava flow reached the bottom of the valley, with rising lava fronts located at about 1,700 meters above sea level. Its estimated total length is about 3 kilometers. "

Etna - spattering on 01.06.2019 - photo of the video related  / Marco Néri - INGVvulcani

Etna - spattering on 01.06.2019 - photo of the video related  / Marco Néri - INGVvulcani

The INGV communicates, that following a survey carried out in the early morning hours of June 1, 2019 by the staff of the INGV, it was possible to ensure that the effusive activity by the igneous fissures continues.

The effusive activity continues, as well as the spattering, which characterizes the segment of altitude 2850 m. from the eruptive fissure at the southeastern base of the NSEC (see the video of Marco Neri: https://www.facebook.com/1716786028369949/videos/350295012175472/)


The meteorological conditions, characterized by the persistence of a significant cloud cover, did not permit precise observations of the lava fronts, but which remain confined inside the Valle del Bove.
The evolution of the average amplitude of the volcanic tremor continues to show a slight downward trend, being on average levels but not comparable with those recorded before the onset of the eruption.

Etna - tremor at 01.06.2019 / 11:10 - Doc. INGV Catania

Etna - tremor at 01.06.2019 / 11:10 - Doc. INGV Catania

Etna - thermal anomalies on 01.06.2019 / 01h40 - Doc. Mirova

Etna - thermal anomalies on 01.06.2019 / 01h40 - Doc. Mirova

Sources:

- INGVvulcani & INGV Catania

- Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon le rapport de Boris Behncke, Marco Neri and Vincenza Maiolino, sur INGVvulcani, sur l'éruption de l'Etna qui a débuté dans la nuit du 29 au 30 mai 2019 :

Au cours de la première phase éruptive, une colonne dense de cendres a été émise par le New South East Crater. Cette activité s'est terminée dans l'après-midi du 30 mai. Au lieu de cela, une activité strombolienne et effusive assez soutenue se poursuit aux deux fissures qui se sont ouvertes dans les secteurs nord-est et sud-est du nouveau cratère du sud-est (NSEC). Les images enregistrées par les caméras infrarouges de surveillance de l'INGV et lors des enquêtes sur le terrain effectuées par le personnel de l'INGV montrent l'expansion de deux coulées de lave distinctes dans la Valle del Bove...

Etna - Le site éruptif à l'aube du 31 mai 2019, telle qu'enregistrée par la caméra de surveillance haute résolution installée à Monte Cagliato, sur le versant est de l'Etna, à l'extrémité inférieure de la Valle del Bove. - Doc . INGV Catania

Etna - Le site éruptif à l'aube du 31 mai 2019, telle qu'enregistrée par la caméra de surveillance haute résolution installée à Monte Cagliato, sur le versant est de l'Etna, à l'extrémité inférieure de la Valle del Bove. - Doc . INGV Catania

La coulée de lave nord s'étend vers le mur nord de la Valle del Bove et se dirige ensuite vers l’est, atteignant une distance maximale d’environ 2 kilomètres le matin du 31 mai, à une altitude estimée d’environ 2050 mètres.

La deuxième coulée de lave méridionale est apparemment plus vigoureusement alimentée que la précédente et émerge d'une fissure au sol près de la partie supérieure des fissures éruptives ayant alimenté l'éruption de décembre 2018. Cette coulée se dilate vers le sud-est le long du mur intérieur ouest de la Valle del Bove, recouvrant partiellement les coulées de lave de 2018. Après avoir contourné Serra Giannicola Piccola, aux premières heures du 31 mai, la coulée a atteint le fond de la vallée, avec des fronts de lave en progression situés à environ 1 700 mètres d'altitude. Sa longueur totale estimée est d'environ 3 kilomètres. "

Etna - spattering le 01.06.2019 - photo de la vidéo en lien  / Marco Néri - INGVvulcani

Etna - spattering le 01.06.2019 - photo de la vidéo en lien / Marco Néri - INGVvulcani

L'INGV communique, qu'à la suite d'un repérage effectué dans les premières heures du matin du 1 juin 2019 par le personnel de l'INGV, il a été possible de s'assurer que l'activité effusive par les fissures ignées se poursuit.

L'activité effusive se poursuit , de même que le spattering, qui caractérise le segment de l'altitude 2850 m. de la fissure éruptive à la base sud-est du NSEC.( voir la vidéo de Marco Néri : https://www.facebook.com/1716786028369949/videos/350295012175472/ )


Les conditions météorologiques, caractérisées par la persistance d'une couverture nuageuse importante, n'ont pas permis d'observations précises des fronts de laves, mais qui restent confinées à l'intérieur de la Valle del Bove.
L'évolution de l'amplitude moyenne du tremblement volcanique continue à montrer une tendance en légère baisse, en se situant sur des niveaux moyens mais non comparables avec ceux enregistrés avant le début de l'éruption.

Etna - trémor  au 01.06.2019 / 11h10 - Doc. INGV Catania

Etna - trémor au 01.06.2019 / 11h10 - Doc. INGV Catania

Etna - anomalies thermiques au 01.06.2019 / 01h40 - Doc. Mirova

Etna - anomalies thermiques au 01.06.2019 / 01h40 - Doc. Mirova

Sources : 

- INGVvulcani & INGV Catania

- Mirova

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog