Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

On the island of Kadavu, in the Fiji archipelago, the NDMO / Fiji 's disaster management office, urges people not to fish, or to dive in the waters near the coast around the Nabukelevu Volcano, also known as Mt. Washington.

Underwater rumblings and sounds resembling explosions have been heard; the last recorded eruption dates back to 1660.

The warnings follow a magnitude 5.1 earthquake on October 20, followed by numerous aftershocks, which caused debris avalanches to the sea.

Collapses / landslides in Nabukelevu on October 21 after earthquakes

Villages threatened on Kaduvu Island by debris avalanches and / or Washington - Doc volcano. https://fijivillage.com

Villages threatened on Kaduvu Island by debris avalanches and / or Washington - Doc volcano. https://fijivillage.com

The Nabukelevu lava dome complex, andesitic to dacitic, occupies the southwestern tip of Kadavu. The highest point of the complex is Mt. Washington, an andesitic dome.

Like any composite building in humid climates, Nabukelevu is subject to collapse, a propensity exacerbated by three zones of faults intersecting the complex. Debris avalanches during the end of the Holocene reached the sea on the north and south sides of the volcano.

Nabukelevu / Mt Washington, Kadavu Island - volcanic and Landslides hazards zones - Doc.Journal of Volcanology and Geothermal Research

Nabukelevu / Mt Washington, Kadavu Island - volcanic and Landslides hazards zones - Doc.Journal of Volcanology and Geothermal Research

Sources:

- RNZ & Fuji villages

- Global Volcanism Program - Nabukelevu

- Nabukelevu volcano (Mt. Washington), Kadavu - a source of hitherto unknown volcanic hazard in Fiji - Shane Cronin, Marie Aferland and James Pterry - Journal of Volcanology and Geothermal Research 2004

Rincon de la Vieja - main fracture in walls of the active crater - photo 28.08.2019 AC Guanacaste

Rincon de la Vieja - main fracture in walls of the active crater - photo 28.08.2019 AC Guanacaste

After the eruptions of June 2017 (the most energetic of the current eruptive period (2011-2019), new cracks were identified in the south and south-east walls of the edge of the active crater of the Rincon de la Vieja volcano. the years 2018 and 2019, it was noted that these fractures had increased in length, in aperture and in depth, the largest opening being up to 50 cm, some vertically cutting the walls of the southeast edge of the crater and others being concentric at the southern edge.

A new climb was made on August 28, 2019 to monitor the fractures identified several months ago. Handy structures have been mapped and it has been determined that fractures on the south side are concentric to the crater. The other mapped fractures are the vertical ones found in the wall on the south-east side.

Based on field observations and measurements, it is considered that the main fracture cuts a large part of the southeast wall of the crater (Figures 4 and 5) and generates concentric stress fractures related to the instability of the body. block, concretized by the slow subsidence of the visitor sector on the south flank of the crater.

Rincon de la Vieja - map of the main fractures - Doc. AC Guanacaste 21.10.2019 / 10h56

Rincon de la Vieja - map of the main fractures - Doc. AC Guanacaste 21.10.2019 / 10h56

It is recommended to fly over by helicopter or drone to identify other possible fractures; In addition, strengthen the monitoring by installing a GPS to see the movement rate in this block.

A.C. Guanacaste recalls the respect of safety restrictions, braved by hikers in recent months, both for their safety and those of rescuers in case of accidents.

 

During the last 24 hours, seismographs have recorded several long-lasting earthquakes related to the circulation of fluids (water, steam, gas) in cracks, ducts and fumaroles. The color of the lake is gray-green, indicating the presence of active fumaroles at the bottom of the crater lake.

Source: Conservacion Guanacaste Area and Ovsicori

 Poas - crater lake and active fumaroles; to pick up the sulfur hue of the little fumarole - RSN webcam 22.10.2019 / 17h17

 Poas - crater lake and active fumaroles; to pick up the sulfur hue of the little fumarole - RSN webcam 22.10.2019 / 17h17

 Poas - the crater on 12.10.2019 / 05.38, for comparison - Ovsicori webcam

 Poas - the crater on 12.10.2019 / 05.38, for comparison - Ovsicori webcam

In Poas, the rains of the last days allowed the crater lake to reform. However, the evaporation processes are intense by the geothermal system and could reduce the size of the lake or make it disappear again in the coming days.

A plume rich in water vapor is observed 500 meters above the bottom of the crater.

Seismographs record many persistent LP earthquakes associated with the transport of fluids (water, steam, gas) through cracks, ducts and fumaroles. The MultiGAS on the western edge of the crater has recorded very low levels of SO2, around 1.5 ppm since October 21st.

The concentration of hydrogen sulphide H2S is also very low, H2S / SO2 = 0.2.

The SO2 ExpoGAS gas detector located in the visitor's gazebo has repeatedly recorded ambient SO2 concentrations of between 1 and 5 ppm. These levels of SO2 can be harmful when they are already maintained in the order of minutes for very sensitive people or those with pulmonary or cardio-respiratory problems.

 

Source: Ovsicori and RSN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Sur l'île de Kadavu, dans l'archipel des Fidji, le NDMO / Fiji's disaster management office, enjoint les habitants de ne pas pêcher, ni plonger dans les eaux proches de la côte autour du volcan Nabukelevu, connu aussi comme le Mt. Washington.

Des grondements sous-marins et des sons ressemblant à des explosions ont été entendu ; la dernière éruption enregistrée remonte à 1660.

Les avertissements suivent un séisme de magnitude 5,1 survenu le 20 octobre, suivi de nombreuses répliques, et qui ont causé des avalanches de débris jusqu'à la mer.

Effondrements/ glissements de terrain au Nabukelevu le 21 octobre consécutifs aux séismes

Les villages menacés sur l'île Kaduvu par les avalanches de débris et / ou le volcan Washington - Doc. https://fijivillage.com

Les villages menacés sur l'île Kaduvu par les avalanches de débris et / ou le volcan Washington - Doc. https://fijivillage.com

Le complexe de dôme de lave, andésitique à dacitique, Nabukelevu occupe la pointe sud-ouest de Kadavu. Le plus haut point du complexe est le Mt. Washington, un dôme andésitique.

Comme tout édifice composite en climat humide, le Nabukelevu est sujet à des effondrements, unr propension exacerbée par trois zones de failles recoupant le complexe. Des avalanches de débris durant la fin de l'holocène ont atteint la mer côtés nord et sud du volcan.

Nabukelevu / Mt Washington, sur l'île Kadavu - Doc.Journal of Volcanology and Geothermal Research

Nabukelevu / Mt Washington, sur l'île Kadavu - Doc.Journal of Volcanology and Geothermal Research

Sources :

- RNZ

- Global Volcanism Program - Nabukelevu 

- Nabukelevu volcano (Mt. Washington), Kadavu – a source of hitherto unknown volcanic hazard in Fiji - by Shane Cronin, Marie Aferland et James Pterry - Journal of Volcanology and Geothermal Research 2004

 

Rincon de la Vieja  - fracture principale dans parois du cratère actif - photo 28.08.2019  AC Guanacaste

Rincon de la Vieja - fracture principale dans parois du cratère actif - photo 28.08.2019 AC Guanacaste

Après les éruptions de juin 2017 (la plus énergique de la période éruptive actuelle (2011-2019), de nouvelles fissures ont été identifiées dans les murs des parois sud et sud-est du bord du cratère actif du volcan Rincon de la Vieja. Dans les années 2018 et 2019, il a été noté que ces fractures avaient augmenté en longueur, en ouverture et en profondeur, la plus grande ouverture pouvant atteindre 50 cm, certaines coupant verticalement les parois du bord sud-est du cratère et d'autres étant concentriques au bord sud.

Une nouvelle ascension a été effectuée le 28 août 2019 afin de surveiller les fractures identifiées il y a plusieurs mois. Les structures à portée de main ont été cartographiées et il a été déterminé que les fractures du côté sud sont concentriques au cratère. Les autres fractures cartographiées sont celles verticales trouvées dans le mur du côté sud-est.

D'après les observations et les mesures sur le terrain, il est considéré que la fracture principale coupe une grande partie de la paroi sud-est du cratère (figures 4 et 5) et génère des fractures de tension concentriques liées à l'instabilité du bloc, concrétisé par le lent affaissement du secteur des visiteurs sur le flanc sud du cratère.

Rincon de la Vieja - carte des principales fractures- Doc. AC Guanacaste 21.10.2019 / 10h56

Rincon de la Vieja - carte des principales fractures- Doc. AC Guanacaste 21.10.2019 / 10h56

Il est recommandé d'effectuer un survol en hélicoptère ou par un drone pour identifier d’autres fractures possibles; en outre, de renforcer la surveillance en installant un GPS pour voir le taux de déplacement dans ce bloc.

L'A.C. Guanacaste rappelle le respect des restrictions de sécurité, bravées par des randonneurs ces derniers mois, à la fois pour leur sécurité et celles des sauveteurs en cas d'accidents.

 

Au cours des dernières 24 heures, les sismographes ont enregistré plusieurs tremblements de terre de longue durée liés à la circulation de fluides (eau, vapeur, gaz) dans des fissures, des conduits et des fumerolles. La couleur du lac est gris-vert, ce qui indique la présence de fumerolles actives au fond du lac de cratère.

Source : Area de Conservacion Guanacaste. Et Ovsicori

 Poas - lac de cratère et fumerolles actives ; à ramarquer la teinte soufrée de la petite fumerolle - webcam RSN 22.10.2019 / 17h17

Poas - lac de cratère et fumerolles actives ; à ramarquer la teinte soufrée de la petite fumerolle - webcam RSN 22.10.2019 / 17h17

 Poas - le cratère le 12.10.2019 / 05h38, à titre de comparaison - webcam Ovsicori

Poas - le cratère le 12.10.2019 / 05h38, à titre de comparaison - webcam Ovsicori

Au Poas, les pluies des derniers jours ont permis au lac de cratère de se reformer. Cependant, les processus d'évaporation sont intenses par le système géothermique et pourraient réduire la taille du lac ou le faire disparaître à nouveau dans les prochains jours.

Un panache riche en vapeur d'eau est observé à 500 mètres au dessus du fond du cratère.

Les sismographes enregistrent de nombreux séismes LP persistants associés au transport de fluides (eau, vapeur, gaz) à travers des fissures, des conduits et des fumerolles. Le MultiGAS situé sur le bord ouest du cratère a enregistré de très faibles concentrations de SO2, autour de 1,5 ppm depuis le 21 octobre. La concentration en sulfure d’hydrogène H2S est également très faible, H2S / SO2 = 0,2.

Le détecteur de gaz SO2 ExpoGAS situé dans le belvédère des visiteurs a enregistré plusieurs fois des concentrations de SO2 dans l'air ambiant atteignant entre 1 et 5 ppm. Ces niveaux de SO2 peuvent être nocifs quand ils sont déjà maintenus dans l'ordre de quelques minutes pour les personnes très sensibles ou celles ayant des problèmes pulmonaires ou cardio-respiratoires.

 

Source : Ovsicori et RSN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Piton de La Fournaise - Towards a next eruption, or not ? - photo © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - Towards a next eruption, or not ? - photo © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise plays with our nerves ! Towards a fifth eruption this year, ... or not ?

Since 08:00 pm local time on October 21, a seismic crisis is recorded on the instruments of the Volcanological Observatory of Piton de la Fournaise. This seismic crisis is accompanied by rapid deformation. This indicates that the magma is leaving the magma reservoir and is spreading to the surface. An eruption is likely in the near future in the next minutes or hours.

The surface deformations stopped around 08:30 pm, which meant stopping the magma intrusion in depth.

Following the seismic crisis, the number of earthquakes has greatly decreased since 08:34 pm local time.

Piton de la Fournaise - Illustration of the deformation between 22.08 and 22.10.2019 / 05.42. Bases are shown here (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom ) (see location on the associated maps). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

Piton de la Fournaise - Illustration of the deformation between 22.08 and 22.10.2019 / 05.42. Bases are shown here (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (at the bottom ) (see location on the associated maps). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

Given the strong seismicity recorded in recent days, no hypothesis is ruled out for the moment as to the following events:

1. recovery of this spread of magma to the surface,

2. new propagation of magma from the reservoir to the surface,

3. stopping the spread.

As a reminder, the eruptions of 18 February-10 March 2019 and 03-04 April 2018 had been preceded by an intrusion of similar magma having stopped at depth, respectively 2 and 3 days before the onset of eruption.

 

The prefect of Reunion decided to trigger the alert 1: "probable or imminent eruption" of the ORSEC Volcano plan, as of this Monday, October 21, 2019 at 21:30. Consequently, public access to the Fouqué enclosure, whether from the Pas de Bellecombe trail or any other path, as well as the helicopter landing in the volcano area, are prohibited until further notice .

The National Gendarmerie and the National Forestry Office have been tasked to ensure the implementation of these security measures on the site.

 

Source: OVPF - Find all the information related to the activity of the Piton de la Fournaise on the different media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A on 20.10.2019 - one click to enlarge
Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A on 20.10.2019 - one click to enlarge

Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A on 20.10.2019 - one click to enlarge

The ongoing eruption at Metis Shoal in Tonga, reported October 13-14, is still relevant. A huge white plume and some hot spots are visible on Sentinel-2 satellite images.

No news in the local press, more concerned about rugby than volcanism.

 

Source: Sentinel Hub

Sabancaya - summary of activity from 14.10 to 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - summary of activity from 14.10 to 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

According to the IGPeru, the eruptive activity of Sabancaya remained moderate between 14 and 20 October 2019, with an average of 44 medium to low intensity daily explosions, and ash plumes reaching a high level of 2,500 meters above the summit.

The seismicity is marked by 2084 earthquakes of volcanic origin, of which a major percentage associated with the movements of magmatic fluids. No significant deformation. Fifteen thermal anomalies, between 1 and 53 MW, are associated with the presence of a hot body in the crater.

The alert level remains orange.

Ubinas - summary of activity from 14.10 to 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

Ubinas - summary of activity from 14.10 to 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

In Ubinas, a decrease in seismic energy associated with the rise of magma and sporadic emissions of magmatic gases and water vapor constitute a scenario where the probability of explosions and / or ash emissions remains low. .. lowering the alert level from orange to yellow is recommended.

Sources: I.G.Peru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise -  Vers une prochaine éruption, ou pas ? - photo © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - Vers une prochaine éruption, ou pas ? - photo © Bernard Duyck

Le Piton de La Fournaise joue avec les nerfs ! Vers une cinquième éruption cette année, ... ou pas ?

Depuis  20h00 heure  locale le 21 octobre,  une  crise  sismique  est  enregistrée  sur  les  instruments  de l'Observatoire  Volcanologique  du  Piton  de  la  Fournaise. Cette  crise  sismique  est accompagnée de déformation rapide. Ceci indique que le magma est en train de quitter le réservoir magmatique et se propage vers la surface. Une éruption est probable à brève échéance dans les prochaines minutes ou heures.

Les déformations de surface se sont arrêtées vers 20h30 signifiant l’arrêt de cette intrusion de magma en profondeur.

Suite à la crise sismique, le nombre de séismes a fortement diminué depuis 20h34 heure locale.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation entre le 22.08 et le 22.10.2019 / 05h42. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation entre le 22.08 et le 22.10.2019 / 05h42. Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Compte tenu de la forte sismicité enregistrée ces derniers jours, aucune hypothèse n’est écartée pour l’instant quant à la suite des événements :

1. reprise de cette propagation de magma vers la surface,

2. nouvelle propagation de magma depuis le réservoir vers la surface,

3. arrêt de la propagation.

Pour rappel, les éruptions du 18 février–10 mars 2019 et du 03-04 avril 2018 avaient été précédées par une intrusion de magma similaire s’étant arrêtée en profondeur,respectivement 2 et 3 jours avant le début de l’éruption.

 

Le préfet de la Réunion a décidé de déclencher l’alerte 1 : " éruption probable ou imminente " du plan ORSEC Volcan, à compter de ce lundi 21 octobre 2019 à 21h30. En conséquence, l’accès du public à l’enclos Fouqué, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier, ainsi que le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan, sont interdits jusqu’à nouvel avis.

La gendarmerie nationale et l’office national des forêts ont été chargés de veiller à l’application de ces mesures de sécurité sur le site.

 

Source : OVPF  - Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A du 20.10.2019 - un clic pour agrandir
Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A du 20.10.2019 - un clic pour agrandir

Metis Shoal - images Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A du 20.10.2019 - un clic pour agrandir

L'éruption en cours au Metis Shoal dans les îles Tonga, signalée le 13-14 octobre, est toujours en cours. Un énorme panache blanc et quelques hot spots sont visibles sur les images du satellite Sentinel-2 .

Pas de nouvelles dans la presse locale, plus préoccupé par le rugby que par le volcanisme.

 

Source : Sentinel Hub

Sabancaya - récapitulatif d'activité du 14.10 au 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - récapitulatif d'activité du 14.10 au 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

Selon l'I.G.Peru, l'activité éruptive du Sabancaya s'est maintenue à un niveau modéré entre le 14 et le 20 octobre 2019, avec une moyenne de 44 explosions quotidiennes de moyenne à basse intensité, et des panaches de cendres atteignant une hauter de 2.500 mètres au dessus du sommet.

La sismicité est marquée par 2084 séismes d'origine volcanique, dont un pourcentage majeur associées aux mouvements de fluides magmatiques. Pas de déformation significative. Quinze anomalies thermiques , entre 1 et 53 MW, sont associées à la présence d'un corps chaud dans le cratère.

Le niveau d'alerte reste à l'orange.

Ubinas - récapitulatif d'activité du 14.10 au 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

Ubinas - récapitulatif d'activité du 14.10 au 20.10.2019 - Doc. I.G.Peru

A l'Ubinas, une diminution de l'énergie sismique associée à la montée du magma et des émissions sporadiques de gaz magmatiques et vapeur d'eau constituent un scénario où la probabilité d'explosions et/ou d'émissions de cendres reste bas ... un abaissement du niveau d'alerte d'orange à jaune est recommandé.

 

Sources : I.G.Peru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologie
 Sheveluch - photo Yu.Demyanchuk 01.10.2019

Sheveluch - photo Yu.Demyanchuk 01.10.2019

At Sheveluch / Kamchatka, there has been a few days of resuspension of ashes forming a cloud extending south-east of the volcano, 50-80 km., Spotted by satellites.

The aviation code remains orange.

Dome growth continues, accompanied by dome and avalanche incandescence, confirmed by thermal anomalies (between 1 and 116 MW).

 

Sources: KVERT, VAAC Tokyo and Mirova

Sheveluch - thermal anomalies on 21.10.2019 - Doc. Mirova

Sheveluch - thermal anomalies on 21.10.2019 - Doc. Mirova

At Dukono, on Halmahera Island, in the Moluccas archipelago, explosive activity continues.

The VAAC Darwin reports a volcanic ash plume at 2,100 meters (flight altitude 070) on October 21st.

The aviation code is orange.

This complex volcano experiences explosive eruptions more or less continuous craters Malupang Magiwe and Malupang Warirang since 1933, often accompanied by lava flows.

Source: VAAC Darwin

Map of Molucca Sea Region with Collision Zone and Volcanic Arcs indicated. Based on data from Google Maps, MacPherson et al. 2003 (Geol Soc London, Special Publ 219, p.207-220), Siahaan et al. 2005 (World Geol Congress, 5pp). - via Photovolcanica

Map of Molucca Sea Region with Collision Zone and Volcanic Arcs indicated. Based on data from Google Maps, MacPherson et al. 2003 (Geol Soc London, Special Publ 219, p.207-220), Siahaan et al. 2005 (World Geol Congress, 5pp). - via Photovolcanica

 Dukono - hot point visble to the volcano, on the right of the image Sentinel-2 L1C bands 12,11,8A from 21.10.2019 - one click to enlarge

 Dukono - hot point visble to the volcano, on the right of the image Sentinel-2 L1C bands 12,11,8A from 21.10.2019 - one click to enlarge

Dukono - Volcanic ash advisory for 21.10.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

Dukono - Volcanic ash advisory for 21.10.2019 - Doc. VAAC Darwin IDY65290

A seismic swarm is observed over the Tjornes fracture zone in northern Iceland, an oblique transformation zone that separates the northern Icelandic volcanic zone from the Kolbeinsey Ridge.

These swarms are normally of a volcano-tectonic nature, and occur during magma intrusion into dykes or sills. Note an earthquake of magnitude greater than 3.

Historically, an underwater eruption was reported in 1867-1868 on the SE part of the fissure system north of the island of Mánáreyjar.

 

Sources: IMO & Global Volcanism Program

Tjornes fracture zone - oblique transformation zone that separates the northern Icelandic volcanic area from the Kolbeinsey Ridge.

Tjornes fracture zone - oblique transformation zone that separates the northern Icelandic volcanic area from the Kolbeinsey Ridge.

Tjornes fracture zone - seismic swarm at 21.10.2019 / 07h50 : location, date and magnitude of earthquakes - Doc. IMO
Tjornes fracture zone - seismic swarm at 21.10.2019 / 07h50 : location, date and magnitude of earthquakes - Doc. IMO
Tjornes fracture zone - seismic swarm at 21.10.2019 / 07h50 : location, date and magnitude of earthquakes - Doc. IMO

Tjornes fracture zone - seismic swarm at 21.10.2019 / 07h50 : location, date and magnitude of earthquakes - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sheveluch - photo Yu.Demyanchuk 01.10.2019

Sheveluch - photo Yu.Demyanchuk 01.10.2019

Au Sheveluch / Kamchatka, on assiste depuis quelques jours à une remise en suspension des cendres qui forment un nuage s'étendant au sud-est du volcan, sur 50-80 km., repéré par les satellites.

Le code aviation reste à l'orange.

La croissance du dôme se poursuit, accompagnée d'une incandescence au niveau du dôme et des avalanches, confirmé par des anomalies thermiques  (entre 1 et 116 MW).

 

Sources : KVERT , VAAC Tokyo et Mirova

Sheveluch - anomalies thermiques au 21.10.2019 - Doc. Mirova

Sheveluch - anomalies thermiques au 21.10.2019 - Doc. Mirova

Au Dukono, sur l'île Halmahera, dans l'archipel des Molluques, l'activité explosive se poursuit.

Le VAAC Darwin signale un panache de cendres volcaniques à 2.100 mètres d'altitude (altitude de vol 070) ce 21 octobre.

Le code aviation est orange.

Ce volcan complexe connaît des éruptions explosives plus ou moins continues aux cratères Malupang Magiwe et Malupang Warirang depuis 1933, accompagnées souvent de coulées de lave.

Source : VAAC Darwin

Map of Molucca Sea Region with Collision Zone and Volcanic Arcs indicated.  Based on data from Google Maps, MacPherson et al. 2003 (Geol. Soc. London, Special Publ. 219, p.207-220), Siahaan et al. 2005 (Proc. World Geol. Congress, 5pp). - via Photovolcanica

Map of Molucca Sea Region with Collision Zone and Volcanic Arcs indicated. Based on data from Google Maps, MacPherson et al. 2003 (Geol. Soc. London, Special Publ. 219, p.207-220), Siahaan et al. 2005 (Proc. World Geol. Congress, 5pp). - via Photovolcanica

 Dukono -  point chaud visble au volcan, sur la droite de l'image Sentinel-2 L1C bands 12,11,8A du 21.10.2019 - un clic pour agrandir

Dukono - point chaud visble au volcan, sur la droite de l'image Sentinel-2 L1C bands 12,11,8A du 21.10.2019 - un clic pour agrandir

Dukono - Volcanic ash advisory pour le 21.10.2019 - doc. VAAC Darwin IDY65290

Dukono - Volcanic ash advisory pour le 21.10.2019 - doc. VAAC Darwin IDY65290

Un essaim sismique est observé sur la zone de fracture de Tjornes au nord de l'Islande, une zone de transformation oblique qui sépare la zone volcanique nord-Islandaise de la dorsale de Kolbeinsey.

Ces essaims sont normalement de nature volcano-tectonique, et se produisent lors d'intrusion magmatique en dykes ou sills. A noter un séisme de magnitude supérieure à 3.

Historiquement, une éruption sous-marine a été rapportée en 1867-1868 sur la partie SE du système de fissures au nord de l'île de Mánáreyjar.

 

Sources : IMO & Global Volcanism Program

Tjornes fracture zone - zone de transformation oblique qui sépare la zone volcanique nord-Islandaise de la dorsale de Kolbeinsey.

Tjornes fracture zone - zone de transformation oblique qui sépare la zone volcanique nord-Islandaise de la dorsale de Kolbeinsey.

Tjornes fracture zone - essaim sismique : localisation, date et magnitude des séismes - Doc. IMO
Tjornes fracture zone - essaim sismique : localisation, date et magnitude des séismes - Doc. IMO
Tjornes fracture zone - essaim sismique : localisation, date et magnitude des séismes - Doc. IMO

Tjornes fracture zone - essaim sismique : localisation, date et magnitude des séismes - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Anak Krakatau - eruptive episodes of 18.10.2019 / 13h23 and 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG
 Anak Krakatau - eruptive episodes of 18.10.2019 / 13h23 and 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG

 Anak Krakatau - eruptive episodes of 18.10.2019 / 13h23 and 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG

The PVMBG reported on October 19, 2019, eight eruptive episodes in Krakatau; gray to black plumes were observed up to a height of 200 meters, and  white fumes between 25 and 150 meters above the crater.

The seismicity of the day is marked by 8 eruption earthquakes, 1 blast earthquake, 1 shallow volcanic earthquake, 3 volcanic earthquakes and a continuous tremor of amplitude between 1 and 38 mm, dominating at 2 mm.

Krakatau - activity of the fortnight - Doc. VSI

Source: PVMBG

Anak Krakatau - seismogram of 19.10.2019

Anak Krakatau - seismogram of 19.10.2019

Pavlof Volcano - AVO Archives / photo David Fee 22.07.2019

Pavlof Volcano - AVO Archives / photo David Fee 22.07.2019

A small eruption occurred at Pavlof, on the Alaskan Peninsula, on October 19, detected by infrasound and seismic networks. Cloud cover does not indicate whether ashes have been emitted, but if so, they should only concern the summit area.
Due to higher than normal settings, the alert level was changed to Advisory and the aviation code to Yellow.

 

Source: AVO

Copahue - picture Valecaviahue 08.07.2019

Copahue - picture Valecaviahue 08.07.2019

Copahue - Volcanic ash Advisory 19-20.10.2019 - Doc. VAAC Buenos Aires

Copahue - Volcanic ash Advisory 19-20.10.2019 - Doc. VAAC Buenos Aires

VAAC Buenos Aires reports on October 19th an explosion accompanied by a plume of ashes at Copahue, on the border between Chile and Argentina, at 3,000 meters altitude (flight altitude 100) moving southwards 35 km away.

 

Source: VAAC Buenos Aires

Indonesia and Sunda Islands - forest fires on Rinjani and Tambora - Doc. Himawari-8 - one click to enlarge
Indonesia and Sunda Islands - forest fires on Rinjani and Tambora - Doc. Himawari-8 - one click to enlarge

Indonesia and Sunda Islands - forest fires on Rinjani and Tambora - Doc. Himawari-8 - one click to enlarge

On October 19, wildfires affected the flanks of the Rinjani volcano, on Lombok, and Tambora volcano, on West Nusa Tenggara.

 

Sources; Himawari-8 and Doc images. Mirova

Tambora - Thermal anomalies on 19.10.2019 / 06.20 - Doc. Mirova

Tambora - Thermal anomalies on 19.10.2019 / 06.20 - Doc. Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Anak Krakatau - épisodes éruptifs des 18.10.2019 / 13h23et 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG
 Anak Krakatau - épisodes éruptifs des 18.10.2019 / 13h23et 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG

Anak Krakatau - épisodes éruptifs des 18.10.2019 / 13h23et 20.10.2019 / 05h53 - webcam PVMBG

Le PVMBG rapporte pour le 19 octobre 2019 huit épisodes éruptifs au Krakatau ; des panaches gris à noirs ont été observés jusqu'à une hauteur de 200 mètres, et de fines émanations blanches entre 25 et 150 mètres au dessus du cratère.

La sismicité du jour est marquée par 8 séismes d'éruption, 1 séisme de souffle, 1séisme volcanique peu profond, 3 séismes volcaniques et du trémor continu d'amplitude entre 1 et 38 mm, dominant à 2 mm.

 

Krakatau - activité de la quinzaine - Doc. VSI

 

Source : PVMBG

Anak Krakatau - sismogramme du 19.10.2019

Anak Krakatau - sismogramme du 19.10.2019

Volcan Pavlof - archives AVO / David Fee 22.07.2019

Volcan Pavlof - archives AVO / David Fee 22.07.2019

Une petite éruption s'est produite au Pavlof, dans la péninsule alaskienne, ce 19 octobre, détectée par les réseaux infrasonique et sismique. La couverture nuageuse ne permet pas de savoir si des cendres ont été émises, mais si c'est le cas, elles ne devraient concerner que la zone sommitale.

En raison de paramètres supérieurs à la normale, le niveau d'alerte a été modifié à Advisory et le code aviation à Yellow.

 

Source : AVO

Copahue - photo Valecaviahue 08.07.2019

Copahue - photo Valecaviahue 08.07.2019

Copahue - Volcanis ash Advisory 19-20.10.2019 - Doc. VAAC Buenos Aires

Copahue - Volcanis ash Advisory 19-20.10.2019 - Doc. VAAC Buenos Aires

Le VAAC Buenos Aires signale ce 19 octobre une explosion accompagnée d'un panache de cendres au Copahue, à la frontière entre le Chili et l'Argentine, à 3.000 mètres d'altitude (alt. De vol 100) se déplaçant vers le sud-est sur 35 km.

 

Source : VAAC Buenos Aires

Indonésie et iles de la Sonde - feux de forêt sur le Rinjani et le Tambora - Doc. Himawari-8 - un clic pour agrandir
Indonésie et iles de la Sonde - feux de forêt sur le Rinjani et le Tambora - Doc. Himawari-8 - un clic pour agrandir

Indonésie et iles de la Sonde - feux de forêt sur le Rinjani et le Tambora - Doc. Himawari-8 - un clic pour agrandir

Des feux de forêt affectent ce 19 octobre les flancs des volcans Rinjani, sur Lombok, et Tambora, sur Nusa Tenggara ouest.

 

Sources ; images Himawari-8 et Doc. Mirova

Tambora - Anomalies thermiques au 19.10.2019 / 06h20 - Doc. Mirova

Tambora - Anomalies thermiques au 19.10.2019 / 06h20 - Doc. Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Merapi - the dome after the eruption of 14.10.19 - photo Live Frekom Klangon 18.10.2019 / 7:23

Merapi - the dome after the eruption of 14.10.19 - photo Live Frekom Klangon 18.10.2019 / 7:23

After the eruption episode of October 14, an overview of the summit of Merapi was conducted by the BPPTKG.

Merapi - plume of 14.10.2019


This eruption lasted 270 sec. was accompanied by a plume of ash observed at about 3,000 meters, and a pyroclastic flow over 2,000 meters towards Kali Gendol; ash falls have been reported for 25 km westerly.

It is related to the partial dismantling of the dome, which now forms a hemisphere of 100 meters by 30 meters, and a depth of 20 meters; the walls of the craters have not been significantly modified.

The drone overflight on October 16 allowed based on photos to estimate the current dome volume to 397,000 m³; the dome is currently in a stable state with a relatively low growth rate.

Seismicity remains similar this week compared to the previous week. Deformation does not show significant changes.

 

Source: BPPTKG / activity report between 11 and 17.10.2019

 Merapi - topographic image NO-SE of the dome 16.10.2019 based on photos by drone - Doc. BPPTKG

 Merapi - topographic image NO-SE of the dome 16.10.2019 based on photos by drone - Doc. BPPTKG

Merapi - activity on 17.10.2019 / to notice: the eruptive episode of 14.10.2019 - Doc.BPPTKG

Merapi - activity on 17.10.2019 / to notice: the eruptive episode of 14.10.2019 - Doc.BPPTKG

At Etna, the activity of the summit craters is still relevant this week.

- The NEC / Northeast crater is home to Strombolian activity and regular ash emissions

- The NSEC / new southeastern crater continues to degas.

- The central crater continues an explosive activity, and has five mouths that eject bombs and slag that exceed the edge of the crater; the explosions are violent and accompanied by strong detonations.

 

Sources: Volcanological Guides Etna North, INGVvulcani and Sentinel-2

Etna summit craters seen by Sentinel-2 L1C image bands 12,11 8A on 17.10.2019 - one click to enlarge

Etna summit craters seen by Sentinel-2 L1C image bands 12,11 8A on 17.10.2019 - one click to enlarge

Etna Bocca Nuova West - ballistic ejections on 17.10.2019 - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord

Etna Bocca Nuova West - ballistic ejections on 17.10.2019 - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord

 Etna -18.10.2019 - light of the act strombolienne with NEC on the right, and degassing with NSEC on the left - photo INGVvulcani

 Etna -18.10.2019 - light of the act strombolienne with NEC on the right, and degassing with NSEC on the left - photo INGVvulcani

The documentary below - produced by the Department of Italian Civil Protection in collaboration with the Observatory of Vesuvius Ingv - aims to explain what could happen in the event of reactivation of the volcano of the Phlegrean Fields, and what would be the reaction of the Civil Protection Service. The comments in Italian are easily understandable, even if you do not master the language, thanks to subtitles and animations.

 

Sources: National Civil Protection Week / INGV Observatory of Vesuvius 13-19.10.2019

Il rischio vulcanico nei Campi Flegrei and the risposta di protezione civile - EXE FLEGREI 2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Merapi - le dôme après l'éruption du 14.10.19 - photo Live Frekom Klangon 18.10.2019 / 7h23

Merapi - le dôme après l'éruption du 14.10.19 - photo Live Frekom Klangon 18.10.2019 / 7h23

Après l'épisode éruptif du 14 octobre courant, un survol du sommet du Merapi a été réalisé par le BPPTKG.

Merapi - panache du 14.10.2019

Cette éruption d'une durée de 270 sec. s'est accompagnée d'un panache de cendres observé à environ 3.000 mètres, et d'une coulée pyroclastique sur 2.000 mètres en direction de Kali Gendol ; des chutes de cendres ont été rapportée sur 25 km en direction ouest.

Elle est en rapport avec le démantèlement partiel du dôme, qui forme à présent une hémisphère de 100 mètres sur 30, et une profondeur de 20 mètres ; les parois du cratères n'ont pas été modifiée de façon significatives.

Le survol par drone le 16 octobre a permis sur base des photos d'estimer le volume du dôme actuel à 397.000 m³; le dôme est actuellement dans un état stable avec un taux de croissance relativement faible.

La sismicité reste similaire cette semaine par rapport à la semaine précédente. La déformation ne présente pas de changements significatifs.

 

Source : BPPTKG / rapport d'activité entre le 11 et le 17.10.2019

 Merapi – image topographique NO-SE du dôme le 16.10.2019 sur base de photos par drone - Doc. BPPTKG

Merapi – image topographique NO-SE du dôme le 16.10.2019 sur base de photos par drone - Doc. BPPTKG

Merapi - activité au 17.10.2019 / à remarquer m'épisode éruptif du 14.10.2019 - Doc.BPPTKG

Merapi - activité au 17.10.2019 / à remarquer m'épisode éruptif du 14.10.2019 - Doc.BPPTKG

A l'Etna, l'activité des cratères sommitaux est toujours d'actualité cette semaine.

- Le NEC / nord-est cratère est le siège d'une activité strombolienne et  d'émissions de cendres régulières

- Le NSEC / nouveau cratère sud-est continue de dégazer.

- Le cratère central poursuit une activité explosive, et présente cinq bouches qui éjectent des bombes et des scories qui dépassent le bord du cratère ; les explosions sont violente et accompagnée de fortes détonations.

 

Sources : Guides volcanologiques Etna nord, INGVvulcani et Sentinel-2

Etna cratères sommitaux vus par Sentinel-2 L1C image bands 12,11 8A le 17.10.2019 - un clic pour agrandir

Etna cratères sommitaux vus par Sentinel-2 L1C image bands 12,11 8A le 17.10.2019 - un clic pour agrandir

Etna Bocca Nuova ouest - éjections balistiques le 17.10.2019 - photo  Guide Vulcanologiche Etna Nord

Etna Bocca Nuova ouest - éjections balistiques le 17.10.2019 - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord

 Etna -18.10.2019 -  lueur de l'act. strombolienne au NEC à droite, et dégazage au NSEC à gauche- photo INGVvulcani

Etna -18.10.2019 - lueur de l'act. strombolienne au NEC à droite, et dégazage au NSEC à gauche- photo INGVvulcani

Le documentaire ci-dessous - produit par le Département de la protection civile Italienne en collaboration avec l'Observatoire du Vésuve d'Ingv - vise à expliquer ce qui pourrait se produire en cas de réactivation du volcan des Champs phlégréens, et quelle serait la réaction du Service de Protection Civile. Les commentaires en italien sont facilement compréhensibles, même si vous ne maitrisez pas la langue, grâce aux sous-titres et aux animations.

 

Sources : Semaine nationale de la Protection civile / INGV observatoire du Vésuve 13-19.10.2019

Il rischio vulcanico nei Campi Flegrei e la risposta di protezione civile - EXE FLEGREI 2019

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog