Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologie
Chapparastique - 08.11.2019 / 10:28 - photo MARN

Chapparastique - 08.11.2019 / 10:28 - photo MARN

Chaparrastique / San Miguel volcano, in El Salvador, changes its seismic behavior

From the first week of October, the seismicity recorded via the seismic monitoring network of the San Miguel volcano began to change gradually and has been maintained to this day. This change is associated with larger impulse events, highlighting the presence of small fractures in the duct of the volcanic system.

San Miguel - Frequency index, shows the evolution of the genesis of seismicity recorded in 2019

The state of volcanic activity is not considered a danger in the very short term, but it indicates that there are variations in the equilibrium conditions of the system.

The images captured by the volcanic camera, located in the Pacayal volcano, do not show the presence of gas or vapor from the crater.

 

Source: Special information from Marn - 08.11.2019 / 16:45

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43 - photo WebcamsdeMexico

At Popocatépetl, 64 exhalations were identified, accompanied by gas and sometimes slight amounts of ash during the last 24 hours. The most important ones were presented on November 9 at 08:58 and 09:41., both at a height of 2 km northwest ; 

an explosion occurred at 09:23, between the last two exhalations. In addition, 52 minutes of tremor were recorded.

As of today morning and at the time of writing this report, the steady emission of volcanic gases scattered to the northwest is observed.

This activity is part of the Amarillo fase2 alarm.

 

Source: November 9, 2019 Activity Summary / Local 11am - Cenapred

Askja - a caldera complex - photo Tour guide in Iceland 08.2019

Askja - a caldera complex - photo Tour guide in Iceland 08.2019

In Iceland, a seismic swarm marks the Askja volcano since the beginning of the week from 04 to 10 November. The Magnitude 3.4 strongest  earthquake occurred on November 9th at 9:36 pm.

More than 200 earthquakes have marked a north-south fault.

The cause of this seismic activity is not well identified: in relation to a tectonic activity, or with a dyke injection.

 

The volcanic system of the Askja, 190 km long and more than 20 km wide is part of the northern volcanic zone, and consists of a central volcano, culminating at 1,510 meters asl. and containing a complex of calderas, the youngest of which is Öskjuvatn, occupied by a lake, and a swarm of fissures.

The type of activity that marks these cracks is either effusive or explosive type phreatomagmatic. The last eruption dates back to 1961, and was effusive.

 

Sources: IMO and Icelandic volcanoes

Activity of Chapparastique, Popocatépetl and Askja.
Activity of Chapparastique, Popocatépetl and Askja.
Activity of Chapparastique, Popocatépetl and Askja.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Chapparastique - 08.11.2019 / 10h28 - photo MARN

Chapparastique - 08.11.2019 / 10h28 - photo MARN

Le volcan Chaparrastique / San Miguel, au Salvador, présente des changements dans son comportement sismique

Dès la première semaine d'octobre, la sismicité enregistrée via le réseau de surveillance sismique du volcan San Miguel a commencé à se modifier progressivement et a été maintenue à ce jour. Ce changement est associé à des événements d'impulsion plus importants, mettant en évidence la présence de petites fractures dans le conduit du système volcanique.

 

San Miguel - Indice de fréquence, montre l'évolution de la genèse de la sismicité enregistrée en 2019

 

L'état d'activité volcanique n'est pas considéré comme un danger à très court terme, mais il indique qu'il y a des variations dans les conditions d'équilibre du système.

Les images capturées par la caméra de surveillance volcanique située dans le volcan Pacayal ne montrent pas la présence de gaz ou de vapeur provenant du cratère.

 

Source : Information spéciale du Marn – 08.11.2019 / 16h45

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h12 - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43  - photo WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.11.2019 / 09h43 - photo WebcamsdeMexico

Au Popocatépetl, 64 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz et parfois de légères quantités de cendres au cours des dernières 24 heures. Les plus importantes ont été présentées le 9 novembre à 08h58 et à 09h41. h, les deux à une hauteur de 2 km au nord-ouest, une explosion s'est produite à 09h23, entre ces deux dernières exhalaisons. De plus, 52 minutes de tremblement ont été enregistrées.

 

À partir d’aujourd’hui matin et au moment de la rédaction de ce rapport, l’émission constante de gaz volcaniques dispersés au nord-ouest est observée.

Cette activité reste dans le cadre de l'alarte Amarillo fase2.

 

Source : Résumé d'activité du 9 novembre 2019 / 11h locale – Cenapred

Askja - un complexe de caldeira - photo Tour guide in Iceland 08.2019

Askja - un complexe de caldeira - photo Tour guide in Iceland 08.2019

En Islande, un essaim sismique marque le volcan Askja depuis le début de la semaine du 04 au 10 novembre. Le plus fort séisme de Magnitude 3,4 s 'est produit le 9 novembre à 21h36.

Plus de 200 séismes ont marqué une faille orientées nord-sud.

La cause de cette activité sismique n'est pas bien identifiée : en relation avec une activité tectonique, ou avec une injection en dyke.

 

Le système volcanique de l'Askja, long de 190 km et large de plus de 20 km fait partie de la zone volcanique nord, et consiste en un volcan central, culminant à 1.510 mètres asl. et contenant un complexe de caldeiras dont la plus jeune est l' Öskjuvatn, occupée par un lac , et un essaim de fissures.

Le type d'activité qui marque ces fissures est soit effusive, soit phréatomagmatique explosive. La dernière éruption remonte à 1961, et fut effusive.

 

Sources : IMO et Icelandic volcanoes

Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO
Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO
Askja - essaim sismique au 10.11.2019  / 08h30  -  Doc.IMO

Askja - essaim sismique au 10.11.2019 / 08h30 - Doc.IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Merapi / Java - eruption of the 09.11.2019 / 6h21 - photo BPPTKG

Merapi / Java - eruption of the 09.11.2019 / 6h21 - photo BPPTKG

Merapi - seismicity of the week (at 09.11.2019) - BNPB

On November 9, 2019 at 06:21 WIB an eruption, accompanied by a small pyroclastic flow, occurred at Merapi. The eruptive plume reached 1,500 meters above the crater, leaning to the west. The fingerprint was recorded on a seismogram of maximum amplitude. 65 mm and with a duration of ± 160 seconds.

 

Sources: BPPTKG & Magma Indonesia

Merapi - the eruptive plume at 6:24 on 09.11.2019 - photo Magma Indonesia

Merapi - the eruptive plume at 6:24 on 09.11.2019 - photo Magma Indonesia

At Sakurajima, a strong explosion took place yesterday, November 8th at 5:24 pm (just after the previous article). The ash plume was 5,500 meters above the Minamidake crater, with lightning at the beginning of the eruptive episode.

Source: JMA

Sakurajima - eruptive episode of 08.11.2019, at 17:25 and 17:29 - Doc.JMA - one click to enlargeSakurajima - eruptive episode of 08.11.2019, at 17:25 and 17:29 - Doc.JMA - one click to enlarge

Sakurajima - eruptive episode of 08.11.2019, at 17:25 and 17:29 - Doc.JMA - one click to enlarge

Sakurajima - eruptive episode of the 08.11.2019; the plume has grown up to 5,500 m. above the crater

Sakurajima - eruptive episode of the 08.11.2019; the plume has grown up to 5,500 m. above the crater

Sakurajima - Sentinel-2 L1C image bands12,11,4 from 08.11.2019 - one click to enlarge

Sakurajima - Sentinel-2 L1C image bands12,11,4 from 08.11.2019 - one click to enlarge

In Cleveland, in the Aleutian volcanic arc, the aviation color code was raised to ORANGE and the WATCH volcano alert level by AVO in the day of November 8, 2019, thanks to the evidence satellite that the slow lava spilling into the summit crater had probably begun. High surface temperatures have been observed throughout the week and their intensity has increased significantly over the past day. Mirova recorded thermal anomalies on November 8 of 6 and 2 MW.

Cleveland - 08.11.2019 / 17h04 - activity obscured by cloud cover - AVO webcam

Cleveland - 08.11.2019 / 17h04 - activity obscured by cloud cover - AVO webcam

This activity is interpreted as being due to the recovery of the lava effusion. Vigorous steam has been observed in the webcam data over the last few days, which also corroborates the interpretation that the lava has been erupted. The presence of a lava dome in the summit crater can be used to pressurize the system, which could lead to a small explosive event and associated minor ash emissions.

Additional episodes of effusion and lava explosions are likely and will occur without notice. The last Cleveland explosion occurred on January 9, 2019. These explosions are generally short-lived and pose a threat to aviation in the immediate vicinity of the volcano. Larger explosions with a more widespread aviation hazard are possible, but less likely and / or frequent.

 

Source: AVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Merapi / Java  - éruption du 09.11.2019  / 6h21 - photo BPPTKG

Merapi / Java - éruption du 09.11.2019 / 6h21 - photo BPPTKG

Le 9 novembre 2019 à 06:21 WIB une éruption , accompagnée d'une petite coulée

Merapi - sismicité de la semaine (au 09.11.2019) - BNPB

pyroclastique, s'est produite au Merapi. Le panache éruptif a atteint 1.500 mètres au dessus du cratère , penché vers l'ouest. L'empreinte a été enregistrée sur un sismogramme d'une amplitude maximale. 65 mm et d'une durée de ± 160 secondes.

 

Sources : BPPTKG & Magma Indonesia

Merapi - le panache éruptif à 6h24 le 09.11.2019 - photo Magma Indonesia

Merapi - le panache éruptif à 6h24 le 09.11.2019 - photo Magma Indonesia

Au Sakurajima, une forte explosion a eu lieu hier 8 novembre à 17h24 (juste en suite de l'édition de l'article précédent). Le panache de cendres s'est élevé à 5.500 mètres au dessus du cratère Minamidake, parcouru d'éclairs au début de l'épisode éruptif .

 

Source : JMA

Sakurajima - épisode éruptif du 08.11.2019, à 17h25 et 17h29 - Doc.JMA - un clic pour agrandir Sakurajima - épisode éruptif du 08.11.2019, à 17h25 et 17h29 - Doc.JMA - un clic pour agrandir

Sakurajima - épisode éruptif du 08.11.2019, à 17h25 et 17h29 - Doc.JMA - un clic pour agrandir

Sakurajima - épisode éruptif du 08.11.2019 ; le panache s'est développé jusqu'à 5.500 m. au dessus du cratère

Sakurajima - épisode éruptif du 08.11.2019 ; le panache s'est développé jusqu'à 5.500 m. au dessus du cratère

Sakurajima - Sentinel-2 L1C image bands12,11,4 du 08.11.2019 - un clic pour agrandir

Sakurajima - Sentinel-2 L1C image bands12,11,4 du 08.11.2019 - un clic pour agrandir

Au Cleveland, dans l'arc des Aléoutiennes, l'AVO a augmenté le code de couleur de l'aviation à ORANGE et le niveau d'alerte du volcan à WATCH dans la journée du 8 novembre 2019, grâce à la preuve par satellite que l'effusion lente de lave dans le cratère du sommet avait probablement commencé. Des températures de surface élevées ont été observées tout au long de la semaine et leur intensité a considérablement augmenté au cours de la journée écoulée. Mirova a enregistré des anomalies thermiques les 8 novembre de 6 et 2 MW.

Cleveland - 08.11.2019 / 17h04 - activité masquée par la couverture nuageuse - AVO webcam

Cleveland - 08.11.2019 / 17h04 - activité masquée par la couverture nuageuse - AVO webcam

Cette activité est interprétée comme étant due à la reprise de l'épanchement de lave. Une vapeur vigoureuse a été observée dans les données de la caméra Web au cours des derniers jours, ce qui corrobore également l'interprétation selon laquelle de la lave a été produite. La présence d'un dôme de lave dans le cratère du sommet peut servir à mettre le système sous pression, ce qui pourrait conduire à un petit événement explosif et à des émissions de cendres mineures associées.

Des épisodes supplémentaires d'épanchement et d'explosions de lave sont probables et se produiront sans préavis. La dernière explosion de Cleveland s'est produite le 9 janvier 2019. Ces explosions sont généralement de courte durée et ne présentent un danger pour l'aviation qu'à proximité immédiate du volcan. Des explosions plus importantes présentant un danger plus répandu pour l'aviation sont possibles, mais moins probables et / ou fréquentes.

 

Source : AVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Krakatau - 06.11.2019 - Sentinel-2 L1C nat. colors - one click to enlarge

Krakatau - 06.11.2019 - Sentinel-2 L1C nat. colors - one click to enlarge

According to the PVMBG, the seismicity of the last days shows a continuation of activity at Anak Krakatau.

On November 5th, 19 earthquakes of eruption and 78 breath earthquakes were reported.

On November 6, an earthquakeof eruption  and 71 breath earthquakes were recorded.

For November 7, an orange Vona was issued, following an eruption at 7:34 local, accompanied by a gray-white plume at 150 meters in height and a seismogrammic imprint of maximum amplitude. 40 mm, lasting 43 seconds; the daily total is 10 eruptions and 3 blasts earthquakes.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia and Sentinel-2

Anak Krakatau - seismicity on 08.11.2019 - Doc. Magma Indonesia

Anak Krakatau - seismicity on 08.11.2019 - Doc. Magma Indonesia

The seismicity of Merapi is dominated by the number of hybrid earthquakes in recent days; the current alert is level 2 / waspada.

Merapi news has made a video of the evacuation simulation of two villages in the Shaman / Mangelang district in case the alert level goes to awas, under the aegis of the BPBD.

Link to the video: https://twitter.com/i/status/1192420200299188230

 

Sources: PVMBG & Merapi news

Merapi - summit and dome 07.11.2019 / 15h22 - photo Live Frekom Klangon

Merapi - summit and dome 07.11.2019 / 15h22 - photo Live Frekom Klangon

Merapi - activity of 07.11.2019 - Doc. PVMBG

Merapi - activity of 07.11.2019 - Doc. PVMBG

The activity does not weaken at Sakurajima, as evidenced by some episodes taken by the JMA this November 8: at 9 am, an ash plume is observed at 1,300 meters above the volcano, at 16:12, a plume of similar height is reported. The ashes dissipate in a southeasterly direction.

The JMA reports volcano inflation and a significant sulfur dioxide flux.

To note, the efforts of Kagoshima to give a positive image of the volcano, in terms of energy and heat .. the public relations put forward the hot springs and the productions of fruits and daikon, and the concept "Magma City" (Asahi)

 

Sources: JMA & VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic ash advisory 07.11.2019 / 23h48 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic ash advisory 07.11.2019 / 23h48 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - webcams and ash advisory of 08.11.2019 / 16:21 - Doc. JMA

Sakurajima - webcams and ash advisory of 08.11.2019 / 16:21 - Doc. JMA

Summaries of Phlegraean Fields, Ischia and Vesuvius activity are published, in addition to the monthly bulletins since the first quarter of 2019.

They allow to quickly visualize the main information recorded by the monitoring networks: alert level, seismicity, deformation and soil temperature, geochemistry of the fluids 

 

Source: INGV Osservatorio Vesuviano

Communication on the current state of the Phlegrean field caldera - Doc. INGV OV October 2019

Communication on the current state of the Phlegrean field caldera - Doc. INGV OV October 2019

Communication on the current state of Vesuvius - Doc. INGV OV October 2019

Communication on the current state of Vesuvius - Doc. INGV OV October 2019

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Krakatau - 06.11.2019 - Sentinel-2 L1C image nat. colors - un clic pour agrandir

Krakatau - 06.11.2019 - Sentinel-2 L1C image nat. colors - un clic pour agrandir

D'après le PVMBG, la sismicité des derniers jours témoigne d'une poursuite de l'activité à l'Anak Krakatau.

Le 5 novembre, 19 séismes d'éruption et 78 séismes de souffle sont renseignés.

Le 6 novembre, un séisme d'éruption et 71 séismes de souffle sont comptabilisés.

Pour le 7 novembre, un Vona orange a été émis , suite à une éruption à 7h34 locale, accompagnée d'un panache gris-blanc à 150 mètres de hauteur et d'une empreinte sismogrammique d'amplitude max. de 40 mm, d'une durée de 43 secondes; le total journalier est de 10 séismes d'éruption et 3 séismes de souffle.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et Sentinel-2

Anak Krakatau - sismicité au 08.11.2019 - Doc. Magma Indonesia

Anak Krakatau - sismicité au 08.11.2019 - Doc. Magma Indonesia

La sismicité du Merapi est dominée par le nombre de séismes hybrides ces derniers jours ; l'alerte actuelle est de niveau 2 / waspada.

 

Merapi news a réalisé une vidéo de la simulation d'évacuation de deux villages du district de Shaman / Mangelang pour le cas où le niveau d'alerte passe à awas, sous l'égide du BPBD. Lien vers la vidéo :

https://twitter.com/i/status/1192420200299188230

 

Sources : PVMBG & Merapi news

Merapi - sommet et dôme le 07.11.2019 / 15h22 - photo Live Frekom Klangon

Merapi - sommet et dôme le 07.11.2019 / 15h22 - photo Live Frekom Klangon

Merapi - activité du 07.11.2019 - Doc. PVMBG

Merapi - activité du 07.11.2019 - Doc. PVMBG

L'activité ne faiblit pas au Sakurajima, comme en témoigne quelques épisodes repris par le JMA ce 8 novembre : à 9h, un panache de cendres est observé à 1. 300 mètres au dessus du volcan ;à 16h12, un panache de hauteur similaire est signalé.

Les cendres se dissipent en direction sud-est.

Le JMA signale une inflation du volcan et un flux de dioxyde de soufre important.

 

A noter, les efforts de Kagoshima pour donner une image positive du volcan, en termes d'énergie et de chaleur .. les relations publiques mettent en avant les sources chaudes et les productions de fruits et de daikon, et le concept " Magma City " (Asahi)

 

Sources : JMA & VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic ash advisory pour le 07.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic ash advisory pour le 07.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

 Sakurajima - webcams et avis de dispersion des cendres du 08.11.2019 / 16h21

Sakurajima - webcams et avis de dispersion des cendres du 08.11.2019 / 16h21

Des résumés de l'activité des Champs Phlégréens, d'Ischia et du Vésuve sont publiés, en plus des bulletins mensuels depuis le premier trimestre 2019.

Ils permettent de visualiser rapidement les principales infos enregistrées par les réseaux de surveillance : niveau d'alerte, sismicité, déformation et température du sol

 

Source : INGV Osservatorio Vesuviano

Communication sur l'état actuel de la caldeira des champs phlégréens - Doc.  INGV OV octobre 2019 - - un clic pour agrandir

Communication sur l'état actuel de la caldeira des champs phlégréens - Doc. INGV OV octobre 2019 - - un clic pour agrandir

Communication sur l'état actuel du Vésuve - Doc.  INGV OV octobre 2019 - un clic pour agrandir

Communication sur l'état actuel du Vésuve - Doc. INGV OV octobre 2019 - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

An explosion is reported on Manam, Papua New Guinea, on Nov. 6, at 3:20 pm, accompanied by a heavy ash drop on the village of Yassa on the west coast.

The volcanic alert was increased to 2, following tremor recording and an increase in seismicity by the RVO.

A red aviation code was issued by VAAC Darwin.

Despite the cloud cover, Mirova identified a thermal anomaly of 63 MW this November 7 at 0:40.

 

Sources: VAAC Darwin, Mirova & RVO

Manam - thermal anomaly on 07.11.2019 - Doc.Mirova

Manam - thermal anomaly on 07.11.2019 - Doc.Mirova

Since October 28, 2019, a lava flow can be observed by the Sentinel-2 satellite and thermal anomalies reported by the Mirova site on Heard Island. It marks the high west flank of the Mawson peak, well visible despite the clouds on an image bands 12,11,8A (atmospheric penetration)

On November 2, 2019, the lava flow remains visible , less intense, on a more unobstructed image of the volcano.

Because of its remoteness, surveillance of the island is mainly by satellites. The Big Ben volcano has been active intermittently since 1910, then during October 2017- September 2018, (GVP) and in May-June, then October-November 2019 (Mirova)

 

Sources: Sentinel-2 and Mirova.

 Heard island - Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A from 02.11.2019 - one click to enlarge (zoom in below)

 Heard island - Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A from 02.11.2019 - one click to enlarge (zoom in below)

Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2 bands12,11,4 of 28.10.2019 / above and 02.11.2019 / below - Sentinel Hub
Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2 bands12,11,4 of 28.10.2019 / above and 02.11.2019 / below - Sentinel Hub

Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2 bands12,11,4 of 28.10.2019 / above and 02.11.2019 / below - Sentinel Hub

October activity at Piton de La Fournaise :

The increase in CO2 levels in air emissions from the summit of the volcano until the end of September indicates a deep recharge to magma during this period. This deep recharge was then followed by a transfer of this magma to the superficial magmatic reservoir, whose pressurization was detected from October 11 with the resumption of seismic activity and inflation of the building.

The OVPF recorded, during the month of October, at the Piton de la Fournaise massif in total:

- 1265 superficial volcano-tectonic earthquakes (0 to 2 km deep) beneath the summit craters;

- 10 deep earthquakes (> 2 km deep);

- 234 collapses (in the Crater Dolomieu, at the level of the Enclos Fouqué ramparts and on the casting set up between October 25 and 27)

Piton de La Fournaise - 26.10.2019 - OVPF photo

Piton de La Fournaise - 26.10.2019 - OVPF photo

The volcano-tectonic activity under the Piton de la Fournaise summit in October 2019 was mainly marked by two seismic crises.

The first seismic crisis took place on 21 October and lasted about 40 minutes (207 earthquakes recorded on 21 October); this crisis was accompanied by deformation signifying a departure of magma from the superficial magmatic reservoir which then aborted under the summit zone.

The second seismic crisis took place on 25 October and preceded the eruption of 25-27 October 2019 (827 earthquakes recorded on 25 October). During this seismic crisis the earthquakes were located under the southeastern edge of the summit, under the east flank of the volcano and at the level of the area where the eruptive fissures opened after about 10:25 of seismic crisis.

This pressurization led to the eruption of 25-27 October2019, located on the south-south-east side of the building (inside the Enclos Fouqué), and characterized by the opening of two eruptive fissures at 1060m and 990 m above sea level.

Piton de La Fournaise - location of cracks and flows of the 5 ° eruption 2019 - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - location of cracks and flows of the 5 ° eruption 2019 - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - illustration of the deformation over 2 months. (06.09.2019 - 06.11.2019) Baselines are shown here (variation in distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (at the middle) and in the far field (below). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

Piton de La Fournaise - illustration of the deformation over 2 months. (06.09.2019 - 06.11.2019) Baselines are shown here (variation in distance between two GPS receivers) crossing the Piton de la Fournaise building, at the top (at the top), at the base of the terminal cone (at the middle) and in the far field (below). A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano, inversely a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions.

The injection of the dike leading to the eruption was accompanied by rapid deformations, of the order of ten cm max. on the permanent network of GPS stations.

In three days of eruption, approximately 1.8 million m³ of lava flows were emitted.

Following the end of the eruption of 25-27 October, the inflation (swelling) of the building resumed immediately.

 

Source: OVPF

The full report by following this link: http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20191104_bullmensu.pdf

Find all the information related to the Piton de la Fournaise activity on the different media of the OVPF-IPGP:

-  website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf)

- Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en)

-the Facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une explosion est signalée sur Manam, en Papouasie Nouvelle-Guinée, ce 6 novembre, à 15h20 locale, accompagnée d'une forte chute de cendres sur le village de Yassa, sur la côte ouest.

L'alerte volcanique a été augmentée à 2 , suite à l'enregistrement de trémor et une augmentation de la sismicité par le RVO.

Un code aviation rouge a été émis par le VAAC Darwin.

Malgré la couverture nuageuse, Mirova a identifié une anomalie thermique de 63 MW ce 7 novembre à 0h40.

 

Sources : VAAC Darwin, Mirova & RVO

Manam - anomalie thermique au 07.11.2019 - Doc.Mirova

Manam - anomalie thermique au 07.11.2019 - Doc.Mirova

Depuis le 28 octobre2019, une coulée de lave peut être observée par le satellite Sentinel-2 et des anomalies thermiques relevées par le site Mirova sur Heard Island. Elle marque le haut flanc ouest du Mawson peak, bien visible malgré les nuages sur une image bands 12,11,8A (pénétration atmosphérique)

Le 2 novembre2019, la coulée reste visible, moins intense, sur une image plus dégagée du volcan.

Etant donné son éloignement, la surveillance de l'île se fait principalement par satellites. Le volcan Big Ben a été actif par intermittence depuis 1910, puis durant octobre 2017- septembre 2018, (GVP) et en mai-juin, puis octobre-novembre 2019 (Mirova)

 

Sources : Sentinel-2 et Mirova.

 Heard island  - Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A du 02.11.2019 - un clic pour agrandir  (zoom si dessous)

Heard island - Sentinel-2 L1C image bands 12,11,8A du 02.11.2019 - un clic pour agrandir (zoom si dessous)

Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2  bands12,11,4 des 28.10.2019 /dessus et 02.11.2019 / dessous  - Sentinel Hub
Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2  bands12,11,4 des 28.10.2019 /dessus et 02.11.2019 / dessous  - Sentinel Hub

Heard island, Mawson peak - images Sentinel-2 bands12,11,4 des 28.10.2019 /dessus et 02.11.2019 / dessous - Sentinel Hub

Activité d'octobre au Piton de La Fournaise :

L’augmentation des teneurs en CO2 au niveau des émissions dans l’air de la zone sommitale du volcan jusqu’à fin septembre indique une réalimentation profonde en magma au cours de cette période. Cette réalimentation profonde fut suivie ensuite par un transfert de ce magma vers le réservoir magmatique superficiel, dont la pressurisation fut décelée à partir du 11 octobre avec la reprise de l’activité sismique et de l’inflation de l’édifice.

L’OVPF a enregistré, au cours du mois d'octobre, au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

1265 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux;

10 séismes profonds(> à 2 km de profondeur);

234 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, au niveau des remparts de l’Enclos Fouqué et sur la coulée mise en place entre le 25 et le 27 octobre)

 Piton de La Fournaise - 26.10.2019 - photo OVPF

Piton de La Fournaise - 26.10.2019 - photo OVPF

L’activité volcano-tectonique sous le sommet du Piton de la Fournaise en octobre 2019 aura été principalement marquée par deux crises sismiques.

La première crise sismique s’est déroulée le 21 octobre et a duré environ 40 minutes (207 séismes enregistrés le 21octobre); cette crise fut accompagnée de déformation signifiant un départ de magma depuis le réservoir magmatique superficiel qui a ensuite avorté sous la zone sommitale.

La seconde crise sismique s’est déroulée le 25 octobre et a précédé l’éruption du 25-27 octobre 2019 (827 séismes enregistrés le 25 octobre). Lors de cette crise sismique les séismes étaient localisés sous la bordure sud-est du sommet, sous le flanc est du volcan et au niveau de la zone où les fissures éruptives se sont ouvertes après environ 10h25 de crise sismique.

Cette pressurisation a conduit à l’éruption du 25-27 octobre2019, localisée sur le flanc sud sud-est de l’édifice (à l’intérieur de l’Enclos Fouqué), et caractérisée par l’ouverture de deux fissures éruptives à 1060m et 990 m d’altitude.

Piton de La Fournaise - localisation des fissures et coulées de la 5° éruption 2019 - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - localisation des fissures et coulées de la 5° éruption 2019 - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - illustration de la déformation sur 2 mois. (06.09.2019 - 06.11.2019) Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - illustration de la déformation sur 2 mois. (06.09.2019 - 06.11.2019) Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

L’injection du dike conduisant à l’éruption fut accompagnée de déformations rapides, de l’ordre de la dizaine de cm max. sur le réseau permanent de stations GPS.

En trois jours d'éruption, environ 1,8 million de m³ de coulées de lave ont été émis.

Suite à la fin de l’éruption du 25-27octobre, l’inflation (gonflement) de l’édifice a repris aussitôt.

 

Source : OVPF

Le rapport complet en suivant ce lien : http://www.ipgp.fr/sites/default/files/ovpf_20191104_bullmensu.pdf

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP:

-le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf)

-lecompte Twitter(https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr)

-le compte Facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

On November 5, with the support of the National Guard, a reconnaissance flight was conducted in the crater of the Popocatepetl volcano.

During this overview, specialists from CENAPRED, CNPC, and researchers from the UNAM Institute of Geophysics were able to observe the formation of the No. 85 dome, 210 m in diameter and 80 m in diameter. thickness, with an irregular surface. The inner crater has a diameter of 350 m and an approximate depth of 90 m.

Popocatépetl - overflight of volcano and dome # 85 - Doc. Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad
Popocatépetl - overflight of volcano and dome # 85 - Doc. Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad
Popocatépetl - overflight of volcano and dome # 85 - Doc. Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad

Popocatépetl - overflight of volcano and dome # 85 - Doc. Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad

During the last 24 hours, 96 exhalations were identified, accompanied by gas and light amounts of ash, as well as six explosions, two moderate at 11:07 and 22:19 which generated a column of 1.5 km and ejected incandescent materials; and four minors at 17:24, 21:49, 22:27 and 00:09 today. In addition, a volcano-tectonic earthquake with a preliminary magnitude of 1.9 and 148 minutes of tremor was recorded.

At 11:00 am on October 5th, there was a slight steady emission of water vapor and volcanic gases. Any emission containing ash will be scattered west-southwest.

The volcanic alert is maintained at YELLOW PHASE 2.

Popocatépetl - explosion of 05.11.2019 / 22:52 (post Cenapred report) - WencamsdeMexico

Popocatépetl - explosion of 05.11.2019 / 22:52 (post Cenapred report) - WencamsdeMexico

NB: An overview of the Iztaccihuatlcan was made on November 5th, without observing any activity.

Sources : Cenapred, Unam, NCPC

Iztaccíhuatl volcano - no activity noticed during the flight on 05.11.2019 by Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad

Iztaccíhuatl volcano - no activity noticed during the flight on 05.11.2019 by Cenapred / CNPC / UNAM / Seguridad

On Kyushu, Aso and Sakurajima still have ash emissions.

The ash of the Aso is expected to disperse to the northeast.

A Sakurajima ash plume is reported on October 5 at 4,000 meters altitude, dispersed to the southeast (VAAC Tokyo), moving northeast (JMA Version).

The JMA recorded a total of 31 eruptions and 18 explosions at the Minamidake crater for the period from 1 to 5 November 2019.

Asosan - Volcanic Ash Advisory of 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Asosan - Volcanic Ash Advisory of 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory of 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory of 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

In Kuchinoerabujima, in the Ryukyu archipelago,volcanic earthquakes (20 on 05.11), and sulfur dioxide fluxes are increasing. A volcanic plume is reported at 1,050 meters above sea level.

 

Sources: Japan Meteorological Agency and VAAC Tokyo

Situation map of the thermal zones and the El Ángel fault system - Chiles volcanoes / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Situation map of the thermal zones and the El Ángel fault system - Chiles volcanoes / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Thermal springs and fumarolic zones associated with the Chiles-Cerro Negros Volcanic Complex have been periodically monitored by the IGEPN since 2014.

Due to the remarkable temperature increase of an area south of the volcanic complex, staff members of the Institute of Geophysics conducted gas measurements, with MultiGAS and temperature, pH and conductivity measurements, in the fumarole fields and thermal springs of El Hondón, Aguas Hediondas and Lagunas Verdes, located south of the volcano Chiles, in late October.

Hot springs area of ​​El Hondón, south of Chiles volcano - Doc. IGEPN - October 22, 2019.

Hot springs area of ​​El Hondón, south of Chiles volcano - Doc. IGEPN - October 22, 2019.

The observatory concludes:

• Fumeral zones do not show SO2 concentrations, this gas could possibly be retained in the hydrothermal system.

• The proportion and concentration of CO2 and H2S in Aguas Hediondas and Lagunas Verdes are very high. This must be taken into account by staff in future work campaigns.

• A decrease in CO2 / H2S ratios has been observed, which could indicate a disturbance of the hydrothermal system, with a possible increase in the amount of sulfur.

• The conductivity and temperature of Aguas Hediondas hot springs continue to increase, while the pH continues to decline, increasing its acidity.

• The El Hondón field has the highest temperature (85 ° C) found in thermal springs in the region and throughout Ecuador. The proportion of water in the gas is 96.8% with 3.2% CO2.

 

Source: IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 5 novembre, avec l'appui de la Garde nationale, un survol de reconnaissance a été effectué dans le cratère du volcan Popocatepetl. Au cours de ce survol, des spécialistes du CENAPRED, du CNPC, et de chercheurs de l'Institut de géophysique de l'UNAM ont pu observer la formation du dôme numéro 85, d'un diamètre de 210 m et de 80 m d'épaisseur, avec une surface irrégulière. Le cratère interne a un diamètre de 350 m et une profondeur approximative de 90 m. 

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Au cours des dernières 24 heures, 96 exhalaisons ont été identifiées, accompagnées de gaz et de légères quantités de cendres, ainsi que six explosions, deux modérées à 11h07 et 22h19 qui ont généré une colonne de 1,5 km et éjecté des matériaux incandescents; et quatre mineures à 17h24, 21h49, 22h27 et 00h09 aujourd'hui . De plus, un séisme volcano-tectonique d'une magnitude préliminaire de 1,9 et 148 minutes de tremblement a été enregistré.

A 11h le 5 octobre, on a observé une légère émission constante de vapeur d’eau et de gaz volcaniques. Toute émission contenant des cendres sera dispersée vers l’ouest-sud-ouest .

L'alerte volcanique est maintenu à JAUNE PHASE 2.

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

NB : un survol de l'Iztaccihuatlcan a été effectué ce 5 novembre, sans observation d'une quelconque activité.

 

Sources : Cenapred, Unam, CNPC

Volcan Iztaccíhuatl  - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Volcan Iztaccíhuatl - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Sur Kyushu, l'Aso et le Sakurajima présentent toujours des émissions de cendres.

Les cendres de l'Aso devraient se disperser vers le nord-est.

Un panache de cendres du Sakurajima est rapporté le 5 octobre à 4.000 mètres d'altitude, en dispersion vers le sud-est (VAAC Tokyo) , variant vers le nord-est (Version JMA).

Le JMA a enregistré pour la période du 1° au 5 novembre 2019 un total de 31 éruptions et 18 explosions au cratère Minamidake.

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Au Kuchinoerabujima, dans l'archipel des Ryukyu, les séismes volcaniques, au nombre de 20 le 05,11 et le flux de dioxyde de soufre sont en augmentation. Un panache volcanique est renseigné à 1.050 mètres d'altitude.

 

Sources : Japan Meteorological Agency et VAAC Tokyo

Carte de situation des zones thermales et du système de  failles El Ángel - volcans Chiles  / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Carte de situation des zones thermales et du système de failles El Ángel - volcans Chiles / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Les sources thermales et les zones fumeroliennes associées au complexe volcanique Chiles-Cerro Negros font l'objet d'une surveillance périodique par l'IGEPN depuis 2014. En raison de la hausse de température remarquable d'une zone située au sud du complexe volcanique, des membres du personnel de l'Institut de géophysique ont effectué des travaux de mesure de gaz, avec MultiGAS et des mesures de température, de pH et de conductivité, dans les champs de fumerolles et les sources thermales de El Hondón, Aguas Hediondas et Lagunas Verdes, situés au sud du volcan Chiles, en fin octobre.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles -  Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles - Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

L'observatoire conclut :

Les zones de ffumerolles ne montrent pas de concentrations de SO2, ce gaz pourrait éventuellement être retenu dans le système hydrothermal.

La proportion et la concentration de CO2 et de H2S à Aguas Hediondas et à Lagunas Verdes sont très élevées. Cela doit être pris en compte par le personnel lors des futures campagnes de travail.

Une diminution des rapports CO2 / H2S a été observée, ce qui pourrait indiquer une perturbation du système hydrothermal, avec une augmentation possible de la quantité de soufre.

La conductivité et la température des sources chaudes d’Aguas Hediondas maintiennent leur tendance à la hausse, tandis que le pH continue de baisser, augmentant ainsi son acidité.

Le champ El Hondón a la température la plus élevée (85 ° C) trouvée dans les sources thermales de la région et dans tout l’Équateur. La proportion d'eau dans le gaz est de 96,8% avec 3,2% de CO2.

 

Source : IGEPN

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog