Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

In Etna, the period from 20 to 26 January was marked by the strombolian and effusive intra-crater activity of the Voragine crater (VOR) and the ash emissions from the new south-east crater (NSEC) and the crater northeast (NEC).

At the seismicity level, a modest seismic fracturing activity is reported, as is the status quo of the volcanic tremor parameters.

The infrasound activity is sustained, the sources of the infrasound events mainly concerning the zone of the northeast crater and, to a lesser extent, Voragine.

The GPS and tiltmeters do not show significant variations, and the fluxes of sulfur dioxide and hydrochloric acid are at a low-medium level. The carbon dioxide values ​​at ground level are low to medium.

Activity at the various summit craters of Mount Etna on 20.25 and 30.01.2020 (from top to bottom) - Sentinel-2 L1C bands 12,11.8A images - one click to enlarge
Activity at the various summit craters of Mount Etna on 20.25 and 30.01.2020 (from top to bottom) - Sentinel-2 L1C bands 12,11.8A images - one click to enlarge
Activity at the various summit craters of Mount Etna on 20.25 and 30.01.2020 (from top to bottom) - Sentinel-2 L1C bands 12,11.8A images - one click to enlarge

Activity at the various summit craters of Mount Etna on 20.25 and 30.01.2020 (from top to bottom) - Sentinel-2 L1C bands 12,11.8A images - one click to enlarge

Intracratric eruptive activity continued in Voragina during the period from January 20 to 26, with Strombolian explosions and the emission of a lava flow, which rises on the south side of the intracratric cone, with spill in the adjacent Bocca Nuova. By the end of the week, lava had completely filled the eastern well of the Bocca Nuova (BN-2). During the week, an increase in the frequency of Strombolian explosions is observed, which led to rapid growth of the cone, especially in its northern part.

Strombolian activity continues on January 30.

Etna - View from the south-eastern edge of Bocca Nuova towards Voragine (VOR), with the lava flow to BN-2 and the cone in growth (upper right corner) - photo 24,01,2020 / Vincenzo Greco / INGVvulcani

Etna - View from the south-eastern edge of Bocca Nuova towards Voragine (VOR), with the lava flow to BN-2 and the cone in growth (upper right corner) - photo 24,01,2020 / Vincenzo Greco / INGVvulcani

  Etna - Strombolian explosions on its Voragine crater (one of the four summit craters of the volcano). Photo taken at dawn on January 30, 2020 (view from the south) by Boris Behncke

 Etna - Strombolian explosions on its Voragine crater (one of the four summit craters of the volcano). Photo taken at dawn on January 30, 2020 (view from the south) by Boris Behncke

On January 21 and 22, the New Southeast Crater (NSEC) produced several episodes of modest ash emissions by mouth which opened on December 11, 2019 on the side of the "saddle cone". After January 22, NSEC ash emissions have decreased significantly.

Etna NSEC - ash emission from 21.01.2020 / 3:42 p.m. - EMOV INGV OE webcam

Etna NSEC - ash emission from 21.01.2020 / 3:42 p.m. - EMOV INGV OE webcam

Finally, the northeast crater was the site of discontinuous intracratric and strombolian activity, with periodic emissions of very diluted ash.

 

Source: INGVvulcani and INGV OE

Nevados de Chillan - plume of ash and gas from 30.01.2020 / 13h56 loc. - photo Pablo Esquivels Twitter

Nevados de Chillan - plume of ash and gas from 30.01.2020 / 13h56 loc. - photo Pablo Esquivels Twitter

The activity of Nevados de Chillan on January 30 was characterized by 4 seismic episodes.

Volcano-tectonic earthquakes are reported at 3:12 local, 1.9 km from the Nicanor crater, and at 8:10 local, 2.5 km from the Nicanor crater. These earthquakes, associated with rock fracturing, occurred without changes in surface activity related to the seismic episode.

Nevados de chillan - surface activity from 30.01.2020 / 18h53 - webcam Sernageomin / portezuelo

Nevados de chillan - surface activity from 30.01.2020 / 18h53 - webcam Sernageomin / portezuelo

At 1:56 p.m. local time, an explosion was accompanied by a plume of gas and ash about 3,400 meters above the active crater, the highest in the eruptive cycle of the last four years, and associated with a low-energy LP earthquake.

Another VT earthquake is recorded at 3:45 p.m. local 2.1 km from Nicanor.

The activity remains under the Naranja alert.

 

Source: Sernageomin

Klyuchevskoy- explosion and ash plume of 01.31.2020 / 00:22 - photo IVS FEB RAS, KVERT

Klyuchevskoy- explosion and ash plume of 01.31.2020 / 00:22 - photo IVS FEB RAS, KVERT

A moderate eruptive activity marks the Klyuchevskoy in Kamchatka.

This January 31, the KVERT reports an ash plume at 5,000-5,500 meters asl., extending over 70 km east of the volcano.

The aviation code remains orange, other ash explosions are likely to occur at any time, and affect air traffic.

 

Source: KVERT

Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory for 31.01.2020 / 06h00Z - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory for 31.01.2020 / 06h00Z - Doc. VAAC Tokyo

In Costa Rica, after an increase in seismic activity since Monday, Rincon de La Vieja was the site of a phreatic eruption on January 30 at 12:13 pm; it was accompanied by pyroclastic souls and warm lahars in the Quebradas azufrada and Zanjona, and the rio Pénjamo. The lahars arrived at the bridges between 15 and 30 minutes after the eruption.

Rincon de La Vieja - phreatic eruption of 30.01.2020 seen from the El Palenque finca - photo Teresa Ziniga via Ovsicori

Rincon de La Vieja - phreatic eruption of 30.01.2020 seen from the El Palenque finca - photo Teresa Ziniga via Ovsicori

Rincon de La Vieja - lahar in the rio Pénjamo 30.01.2020 - photo RSN

Rincon de La Vieja - lahar in the rio Pénjamo 30.01.2020 - photo RSN

The last phreatic eruption was recorded on January 2 at 11:18 p.m. The increasing seismicity is characterized by the amplified background tremor, the frequency of short tremors which has intensified with several swarms. Two earthquakes of the tornillo type, with a signature of the hydrothermal system, were recorded.

The activity level of the volcano is raised to 3 since the possibility of eruptions has considerably increased.

It is recommended that people do not carry out activities in these drains and remain attentive to secondary lahars.

 

Source: Red Sismologica Nacional & Ovsicori

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A l'Etna , la période du 20 au 26 janvier a été marquée par l'activité intra-cratèrique strombolienne et effusive du cratère de la Voragine (VOR) et les émissions de cendres du nouveau cratère sud-est (NSEC) et du cratère nord-est (NEC).

Au niveau sismicité, une modeste activité de fracturation sismique est signalée, de même que le statu quo des paramètres de trémor volcanique.

L'activité infrasonore est soutenue, les sources des événements infrasonores concernant principalement la zone du cratère nord-est et, dans une moindre mesure, la Voragine.

Les GPS et tiltmètres ne montrent pas de variations significatives, et les flux de dioxyde de soufre et d'acide chlorhydrique sont à un niveau moyen-bas. Les valeurs de dioxyde de carbone au niveau du sol sont faibles à moyennes.

Activité aux différents cratères sommitaux de l'etna les 20,25 et 30.01.2020 (de haut en bas) - images Sentinel-2 L1C  bands 12,11,8A - un clic pour agrandir
Activité aux différents cratères sommitaux de l'etna les 20,25 et 30.01.2020 (de haut en bas) - images Sentinel-2 L1C  bands 12,11,8A - un clic pour agrandir
Activité aux différents cratères sommitaux de l'etna les 20,25 et 30.01.2020 (de haut en bas) - images Sentinel-2 L1C  bands 12,11,8A - un clic pour agrandir

Activité aux différents cratères sommitaux de l'etna les 20,25 et 30.01.2020 (de haut en bas) - images Sentinel-2 L1C bands 12,11,8A - un clic pour agrandir

L'activité éruptive intracratérique s'est poursuivie dans la Voragine au cours de la période du 20 au 26 janvier, avec des explosions stromboliennes et l'émission d'une coulée de lave, qui se dresse du côté sud du cône intracratérique, avec déversement dans la Bocca Nuova adjacente. Vers la fin de la semaine, la lave avait entièrement rempli le puits oriental de la Bocca Nuova (BN-2) . Au cours de la semaine, une augmentation de la fréquence des explosions stromboliennes est observée, qui a conduit à une croissance rapide du cône, en particulier dans sa partie nord.

L'activité strombolienne se poursuit ce 30 janvier.

Etna -  Vue depuis la bordure sud-est de la Bocca Nuova vers la Voragine (VOR), avec la coulée de lave et le cône en croissancs (coin supérieur droit) – photo 24,01,2020 / Vincenzo Greco / INGVvulcani

Etna - Vue depuis la bordure sud-est de la Bocca Nuova vers la Voragine (VOR), avec la coulée de lave et le cône en croissancs (coin supérieur droit) – photo 24,01,2020 / Vincenzo Greco / INGVvulcani

 Etna  - Explosions stromboliennes sur son cratère Voragine (l'un des quatre cratères sommitaux du volcan). Photo prise à l'aube du 30 janvier 2020 (vue du sud) par Boris Behncke

Etna - Explosions stromboliennes sur son cratère Voragine (l'un des quatre cratères sommitaux du volcan). Photo prise à l'aube du 30 janvier 2020 (vue du sud) par Boris Behncke

Les 21 et 22 janvier, le New Southeast Crater (NSEC) a produit plusieurs épisodes de modestes émissions de cendres par la bouche qui s'est ouverte le 11 décembre 2019 sur le flanc du " cône de la selle ".Après le 22 janvier, les émissions de cendres de la NSEC ont fortement diminué.

Etna NSEC – émission de cendres du 21,01,2020 / 15h42 - Webcam EMOV INGV OE

Etna NSEC – émission de cendres du 21,01,2020 / 15h42 - Webcam EMOV INGV OE

Enfin, le cratère Nord-est a été le site d'une activité intracratérique et strombolienne discontinue, avec des émissions périodiques de cendres très diluées.

 

Source : INGVvulcani et INGV OE

Nevados de Chillan - panache de cendres et gaz du 30.01.2020 /  13h56 loc.  - photo  Pablo Esquivels Twitter

Nevados de Chillan - panache de cendres et gaz du 30.01.2020 / 13h56 loc. - photo Pablo Esquivels Twitter

L'activité du Nevados de Chillan le 30 janvier a été caractérisée par 4 épisodes sismiques.

Des séismes volcano-tectoniques sont rapportés à 3h12 locale, à 1,9 km du cratère Nicanor, et à 8h10 locale, à 2,5 km du cratère Nicanor. Ces séismes, associés à la fracturation de roches, se sont produits sans changements de l'activité superficielle en lien avec l'épisode sismique.

Nevados de chillan - activité superficielle du 30.01.2020 / 18h53 - webcam Sernageomin / portezuelo

Nevados de chillan - activité superficielle du 30.01.2020 / 18h53 - webcam Sernageomin / portezuelo

A 13h56 locale, une explosion s'est accompagnée d'un panache de gaz et cendres à environ 3.400 mètres au dessus du cratère actif, le plus haut du cycle éruptif des dernières quatre années, et associée à un séisme LP de basse énergie.

Un autre séismes VT est enregistré à 15h45 locale à 2,1 km du Nicanor.

L'activité reste dans le cadre de l'alerte Naranja.

 

Source : Sernageomin

Klyuchevskoy- explosion et panache de cendres du 31.01.2020 / 00h22 - photo IVS FEB RAS, KVERT

Klyuchevskoy- explosion et panache de cendres du 31.01.2020 / 00h22 - photo IVS FEB RAS, KVERT

Une activité éruptive modérée marque le Klyuchevskoy au Kamchatka.

Ce 31 janvier, le KVERT signale un panache de cendres à 5.000-5.500 mètres asl., s'étendant sur 70 km vers l'est du volcan.

Le code aviation reste orange, d'autres explosions de cendres étsnt susceptibles de se produire à tout moment, et affecter le trafic aérien.

 

Source : KVERT

Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory pour le 31.01.2020  / 06h00Z - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Volcanic ash advisory pour le 31.01.2020 / 06h00Z - Doc. VAAC Tokyo

Au Costa Rica, après une augmentation de l'activité sismique depuis lundi, le Rincon de La Vieja a été le siège d'une éruption phréatique ce 30 janvier à 12h13 ; elle s'est accompagnée de soulées pyroclastiques et de lahars chauds dans les Quebradas azufrada et Zanjona, et le rio Pénjamo. Les lahars sont arrivés aux ponts entre 15 et 30 minutes après l'éruption.

Rincon de La Vieja - éruption phréatque du 30.01.2020 vu depuis la finca El Palenque - photo Teresa Ziniga via Ovsicori

Rincon de La Vieja - éruption phréatque du 30.01.2020 vu depuis la finca El Palenque - photo Teresa Ziniga via Ovsicori

Rincon de La Vieja - lahar dans le rio Pénjamo - photo RSN

Rincon de La Vieja - lahar dans le rio Pénjamo - photo RSN

La dernière éruption phréatique avait été enregistrée le 2 janvier à 23h18. La sismicité en augmentation est caractérisée par le trémor de fond amplifié, la fréquence des tremblements courts qui s'est intensifié avec plusieurs essaims. Deux séismes de type tornillo, avec une signature du système hydrothermal ont été enregistrés.

Le niveau d'activité du volcan est porté à 3 étant donné que la possibilité d'éruptions a considérablement augmenté.

Il est recommandé aux populations de ne pas mener d'activités dans ces drainages et de rester attentifs aux lahars secondaires.

 

Source : Red Sismologica Nacional & Ovsicori

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
2020.01.28 6:21 p.m. loc. Sangay - Pyroclastic flow from 28.01.2020 / 18h21 local - ECU 911 webcam / IGEPN

2020.01.28 6:21 p.m. loc. Sangay - Pyroclastic flow from 28.01.2020 / 18h21 local - ECU 911 webcam / IGEPN

The IGEPN signals for the Sangay a high activity and without change.

In this context, a pyroclastic flow was observed using the ECU 911 camera on January 28 at 6:21 p.m. local, limited to the vicinity of the cone, but given the constant rains over the area, it could generate secondary lahars which can reach the Volcán rios. and Upano. A slight ash fall is reported in the area of ​​Púngala and other communities in the province of Chimborazo.

VAAC Washington recorded various gas and ash emissions reaching 1,170 meters above the crater.

Thermal anomalies mark this activity, varying between 15 and 237 MW (Mirova)

 

Sources: IGEPN, VAAC Washington and Mirova

Sangay - thermal anomalies on 29.01.2020 / 6.35 am - Doc. Mirova

Sangay - thermal anomalies on 29.01.2020 / 6.35 am - Doc. Mirova

Activity in the main crater of Taal in the past 24 hours has been characterized by a low emission of white to dirty white plumes, loaded with steam, 300 to 500 meters high that drifted to the southwest. Sulfur dioxide emissions were lower than instrumental detection.

In the past 24 hours, the Taal seismic network has recorded one hundred thirty-seven (137) volcanic earthquakes comprising two (2) low frequency events and one (1) harmonic tremor which lasted. for 97 seconds. These earthquakes signify magmatic activity under the Taal building which could lead to eruptive activity at the main crater.

Thermal anomalies are always recorded by the satellites when the weather permits.

Alert level 3 is maintained on the Taal volcano

 

Sources: Phivolcs and Sentinel-Hub

Taal - a hot spot is still visible in the crater - Sentinel-2 L1C image on 2020-01-28 bands 12,4,2 - one click to enlarge

Taal - a hot spot is still visible in the crater - Sentinel-2 L1C image on 2020-01-28 bands 12,4,2 - one click to enlarge

On January 26, 2020, the Operational Land Imager (OLI) on Landsat 8 captured this image of a plume of ash and vapor emanating from the Japanese volcanic island of Nishinoshima, located approximately 1000 kilometers (600 miles) south from Tokyo.

In this image, the infrared data is superimposed on a natural color image to highlight the active flows of the volcano. According to the Global Volcanism Program, the lava flows traveled northeast and entered the ocean, generating plumes of vapor near the shore. The Japan Coast Guards reported a continued increase in emissions from January 15 to 21 from the central crater.

Nishinoshima - thermal anomalies on 26.01.2020 - Mirova MODIS_logVRP

 

Sources: Nasa Earth observatory & Mirova

2020.01.26 Nishinoshima - pulsating gas and vapor emissions and lava flows - Landsat 8 oli image - Nasa Earth observatory 26.01.2020

2020.01.26 Nishinoshima - pulsating gas and vapor emissions and lava flows - Landsat 8 oli image - Nasa Earth observatory 26.01.2020

In the Reykjanes peninsula, the announced new monotoring devices have been installed: two additional stations are active, one on Mount Thorbjörn, the other at a distance.

The inflation trend is similar to that seen since the start of the seismic swarm on January 21; it is measured at more than three centimeters, according to Benedikt Ófeigsson, specialist in crust movements at IMO.

GPS station installed on Mt. Thorbjörn - photo Benedikt Ófeigsson / Veðurstofa Íslands

GPS station installed on Mt. Thorbjörn - photo Benedikt Ófeigsson / Veðurstofa Íslands

GPS station installed at a distance from Mt. Thorbjörn - photo Veðurstofa Íslands

GPS station installed at a distance from Mt. Thorbjörn - photo Veðurstofa Íslands

With increased monitoring, more data is now available, which gives a clearer picture of developments in Thorbjörn. The latest GPS analysis shows a movement in progress in the area west of Thorbjörn.

Experts from the Icelandic Meteorological Office, together with employees of HS Energy, have today worked on gas measurements in the Thorbjörn region. These measurements give no indication that the magma has approached the surface.

Seismic activity has been reduced since the morning of January 29. Continued seismic activity is however expected in the region and the biggest earthquakes still concern the region near Grindavik.

 

Sources: IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 29.01.2020 / 4:50 pm - Doc. IMO
Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 29.01.2020 / 4:50 pm - Doc. IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 29.01.2020 / 4:50 pm - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
2020.01.28  18h21 loc. Sangay - Coulée pyroclastique du 28.01.2020 / 18h21 locale -  webcam ECU 911 /  IGEPN

2020.01.28 18h21 loc. Sangay - Coulée pyroclastique du 28.01.2020 / 18h21 locale - webcam ECU 911 / IGEPN

L'IGEPN signale pour le Sangay une activité haute et sans changement.

Dans ce cadre, une coulée pyroclastique a été observée grâce à la caméra ECU 911 le 28 janvier à 18h21 locale, limitée aux environs du cône, mais étant donné les pluies constantes sur la zone, elle pourrait engendrer des lahars secondaires pouvant atteindre les rios Volcán et Upano. Une légère chute de cendres est rapportée sur le secteur de Púngala et d'autres communautés de la province de Chimborazo.

Le VAAC Washington a enregistré diverses émissions de gaz et cendres atteignant 1.170 mètres au dessus du cratère.

Des anomalies thermiques marquent cette activité, variant entre 15 et 237 MW (Mirova)

 

Sources : IGEPN, VAAC Washington et Mirova

Sangay - anomalies thermiques au 29.01.2020 / 6h35 - Doc. Mirova

Sangay - anomalies thermiques au 29.01.2020 / 6h35 - Doc. Mirova

L'activité dans le cratère principal du Taal au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par une faible émission de panaches blancs à blancs sales, chargés de vapeur, de 300 à 500 mètres de haut qui ont dérivé vers le sud-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre étaient inférieures à la détection instrumentale.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau sismique du Taal a enregistré cent trente-sept (137) tremblements de terre volcaniques comprenant deux (2) événements à basse fréquence et un (1) tremblement harmonique qui a duré. pendant 97 secondes. Ces tremblements de terre signifient une activité magmatique sous l'édifice Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive au cratère principal.

Des anomalies thermiques sont toujours enregistrées par les satellites lorsque le temps le permet.

Le niveau d'alerte 3 est maintenu sur le volcan Taal

 

Sources : Phivolcs et Sentinel-Hub

Taal - un point chaud est toujours visible dans le cratère - Sentinel-2 L1C image on 2020-01-28 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Taal - un point chaud est toujours visible dans le cratère - Sentinel-2 L1C image on 2020-01-28 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Le 26 janvier 2020, l'Operational Land Imager (OLI) sur Landsat 8 a capturé cette image d'un panache de cendres et de vapeur émanant de l'île volcanique japonaise de Nishinoshima, située à environ 1000 kilomètres (600 miles) au sud de Tokyo.

Dans cette image, les données infrarouges sont superposées à une image de couleur naturelle pour mettre en évidence les flux actifs du volcan. Selon le Global Volcanism Program, les coulées de lave ont voyagé vers le nord-est et sont entrées dans l'océan, générant des panaches de vapeur près du littoral. Le Japan Coast Guards a signalé une augmentation continue des émissions du 15 au 21 janvier du cratère central.

Nishinoshima - anomalies thermiques au 26.01.2020 - Mirova MODIS_logVRP (3)

 

Sources : Nasa Earth observatory & Mirova

2020.01.26  Nishinoshima - émissions pulsatiles de gaz et vapeur et coulées de lave -  image Landsat 8 oli - Nasa Earth observatory 26.01.2020

2020.01.26 Nishinoshima - émissions pulsatiles de gaz et vapeur et coulées de lave - image Landsat 8 oli - Nasa Earth observatory 26.01.2020

Dans la péninsule de Reykjanes, la mise en place de nouveaux appareils de surveillance annoncée a été effectuée : deux stations supplémentaires sont actives, une sur la mont Thorbjörn, l'autre à distance.

La tendance à l'inflation est semblable à celle constatée depuis le début de l'essaim sismique le 21 janvier ; elle est mesurée à plus de trois centimètres, d'après Benedikt Ófeigsson, spécialiste des mouvements de la croûte à l'IMO.

Station GPS installée sur le Mt. Thorbjörn - photo Benedikt Ófeigsson / Veðurstofa Íslands

Station GPS installée sur le Mt. Thorbjörn - photo Benedikt Ófeigsson / Veðurstofa Íslands

Station GPS installée à distance du Mt. Thorbjörn - photo  Veðurstofa Íslands

Station GPS installée à distance du Mt. Thorbjörn - photo Veðurstofa Íslands

Avec une surveillance accrue, plus de données sont maintenant disponibles, ce qui donne une image plus claire de l'évolution à Thorbjörn. La dernière analyse GPS montre un mouvement en cours dans la zone à l'ouest de Thorbjörn.

Les experts de l'Office météorologique islandais, en collaboration avec les employés de HS Energy, ont aujourd'hui travaillé sur les mesures de gaz dans la région de Thorbjörn. Ces mesures ne donnent aucune indication que le magma s'est approché de la surface.

L'activité sismique s'est réduite depuis le matin du 29 janvier Une activité sismique continue est cependant attendue dans la région et les plus grands séismes concernent toujours la région proche de Grindavik.

 

Sources : IMO

Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 16h50 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 16h50 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 16h50 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Popocatépetl - explosion and panache of 27.01.2020 / 11:20 p.m. - WebcamsdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion and panache of 27.01.2020 / 11:20 p.m. - WebcamsdeMexico / Cenapred

At Popocatépetl, 78 exhalations have been identified in the past 24 hours, in addition to two explosions recorded on January 27 at 11:18 p.m. (reported yesterday) and 11:55 p.m. of moderate and minor magnitude respectively.

Popocatépetl - incandescence 25.01.2020 / 19h17 - Webc. from Mexico

The first had an eruptive column about 1 kilometer high and ejected incandescent fragments on the northeast slope at a distance of 500 meters.
This activity corresponds to a (partial) destruction of the dome set up around January 25 (nocturnal glow observed)

In addition, there was a volcano-tectonic earthquake at 5:06 am on January 28 with a preliminary magnitude of 1.8 and 563 minutes of tremor.

Popocatépetl - activity of the volcano in parallel with the seismic activity of the moment on 28-29.01.2020. (According to the colors of the frames) - Doc. CENAPRED

Popocatépetl - activity of the volcano in parallel with the seismic activity of the moment on 28-29.01.2020. (According to the colors of the frames) - Doc. CENAPRED

Popocatépetl - gas and steam emissions on 28.01.2020 / 12.15 p.m. - Doc. WebcamsofMexico / SkyAlert

Popocatépetl - gas and steam emissions on 28.01.2020 / 12.15 p.m. - Doc. WebcamsofMexico / SkyAlert

Continuous ash emissions from Popocatépetl heading towards Puebla. Dispersion forecast: observed (area in red) and prognosis at 6 hours (area in yellow). - Doc. VAAC-NOAA. / Skyalert

Continuous ash emissions from Popocatépetl heading towards Puebla. Dispersion forecast: observed (area in red) and prognosis at 6 hours (area in yellow). - Doc. VAAC-NOAA. / Skyalert

Emissions of steam, volcanic gases and a low ash content were observed, which the wind preferentially disperses towards the east-northeast.

Sources: Cenapred; webcamsdeMexico

Rincon de La Vieja - photo 27.01.2020 Comisión Nacional de Emergencias

Rincon de La Vieja - photo 27.01.2020 Comisión Nacional de Emergencias

The Ovsicori reported that since Monday, the Rincon de La Vieja volcano has shown an increase in seismic activity, associated with the movement of hydrothermal fluids inside. So far, there are no movements of magma inside the massif that could generate an eruption.

Poas - 28.01.2020 / 7h56 - Ovsicori webcam

Poas - 28.01.2020 / 7h56 - Ovsicori webcam

In Poas, fumaroles surmount the acid lake which remains well filled in this season.

The sulfur dioxide concentration on January 26 is max. 24 ppm, down on January 27 with less than 0.4 ppm measured at the ExpoGas station.

Seismic activity remains stable

 

Sources: Ovsicori

Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes at 29.01.2020 / 8:40 am - Doc. IMO
Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes at 29.01.2020 / 8:40 am - Doc. IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes at 29.01.2020 / 8:40 am - Doc. IMO

3D animation of the earthquakes under Grindavik / Iceland of the last 60 days. The colors represent seniority, red is recent and blue is older. Bæring Gunnar Steinþórsson

Þorbjarnarfell - photo Kristinn Magnusson 28.01.2020

Þorbjarnarfell - photo Kristinn Magnusson 28.01.2020

Prepare for the worst to be ready in case of a rash:

A meeting was held in Grindavik to inform residents of emergency plans in the event of a volcanic eruption, reports mbl.is. Even if this scenario is not considered the most likely, according to scientists, residents must be prepared for the worst.

Grindavik - population meeting on 28.01.2020 - via Iceland Review


The meeting took place this January 28 in the presence of a thousand people; all participants received an SMS on their mobile phone from the emergency line while the emergency system was being tested.

In the unlikely event that Grindavík houses are to be evacuated, rescue centers will be opened at the Kórinn Sports Center in Kopavogur, the Reykjaneshöll Sports Center in Reykjanesbær and the Þorlákshöfn Sports Center.

Southern police chief Ólafur Helgi Kjartansson advised residents to think about what they should bring in case they have to leave their homes. He was satisfied with the quality of the meeting and encouraged residents to listen carefully to the information provided by the scientists who spoke.

 

Sources: mbls, is, RUV, is, Iceland Review

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion et panache du 27.01.2020 / 23h20  - WebcamsdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - explosion et panache du 27.01.2020 / 23h20 - WebcamsdeMexico / Cenapred

Au Popocatépetl, 78 exhalations ont été identifiées au cours des dernières 24 heures, en plus de deux explosions enregistrées le 27 janvier à 23h18 (signalée hier) et 23h55 de magnitude modérée et mineure respectivement. La première présentait une colonne éruptive d'environ 1 kilomètre de haut et a éjecté des fragments incandescents sur le versant nord-est à une distance de 500 mètres.

Popocatépetl - incandescence le 25.01.2020 / 19h17 - Webc. de Mexico

Cette activité correspond à une destruction (partielle) du dôme mis en place vers le 25 janvier (incandescence nocturne observée)

De plus, il y a eu un séisme volcano-tectonique à 05h06 le 28 janvier avec une magnitude préliminaire de 1,8 et 563 minutes de trémor.

Popocatépetl - activité du volcan en parallèle avec l'activité sismique du moment  les 28-29.01.2020 .(selon les couleurs des encadrements ) - Doc. Cenapred

Popocatépetl - activité du volcan en parallèle avec l'activité sismique du moment les 28-29.01.2020 .(selon les couleurs des encadrements ) - Doc. Cenapred

 Popocatépetl - émissions de gaz et vapeur le 28.01.2020 / 12h15 -  Doc. WebcamsdeMexico / SkyAlert

Popocatépetl - émissions de gaz et vapeur le 28.01.2020 / 12h15 - Doc. WebcamsdeMexico / SkyAlert

Émissions de cendres continues du Popocatépetl se dirigeant vers Puebla. Prévision de la dispersion: observée (zone en rouge) et pronostic à 6 heures (zone en jaune). - Doc. VAAC-NOAA. / Skyalert

Émissions de cendres continues du Popocatépetl se dirigeant vers Puebla. Prévision de la dispersion: observée (zone en rouge) et pronostic à 6 heures (zone en jaune). - Doc. VAAC-NOAA. / Skyalert

Des émissions de vapeur, des gaz volcaniques et une faible teneur en cendres ont été observées, que le vent disperse préférentiellement vers l'est-nord-est.

Sources : Cenapred ; webcamsdeMexico

 Rincon de La Vieja  - photo 27.01.2020  Comisión Nacional de Emergencias

Rincon de La Vieja - photo 27.01.2020 Comisión Nacional de Emergencias

L'Ovsicori a signalé que depuis ce lundi, le volcan Rincon de La Vieja présente une augmentation de l'activité sismique, associé au mouvement des fluides hydrothermaux à l'intérieur. Jusqu'à présent, il n'y a pas de mouvements de magma à l'intérieur du massif qui pourrait générer une éruption.

Poas - 28.01.2020 / 7h56 - webcam Ovsicori

Poas - 28.01.2020 / 7h56 - webcam Ovsicori

Au Poas, des fumerolles surmontent le lac acide qui reste bien rempli en cette saison. La concentration en dioxyde de soufre du 26 janvier est de max. 24 ppm, en diminution le 27 janvier avec moins de 0,4 ppm mesurés à la station ExpoGas.

L'activité sismique reste stable

 

Sources : Ovsicori

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 8h40 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 8h40 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 29.01.2020 / 8h40 - Doc. IMO

Animation 3D des tremblements de terre sous Grindavik /Islande des 60 derniers jours . Les couleurs représentent l'ancienneté, le rouge est récent et le bleu est plus ancien. Bæring Gunnar Steinþórsson

 Þorbjarnarfell  - photo  Kristinn Magnusson 28.01.2020

Þorbjarnarfell - photo Kristinn Magnusson 28.01.2020

Préparer le pire pour être prêt en cas d'éruption :

Une réunion a eu lieu à Grindavik pour informer les résidents des plans d'urgence, en cas d'éruption volcanique, rapporte mbl.is. Même si ce scénario n'est pas considéré comme le plus probable, selon les scientifiques, les résidents doivent être préparés au pire.

Grindavik - réunion population le 28.01.2020 - via Iceland Review

La réunion a eu lieu ce 28 janvier en présence d'un millier de personnes ; tous les participants ont reçu un SMS sur leur téléphone portable de la ligne d'urgence, alors que le système d'urgence était en cours de test.

Dans le cas peu probable où des maisons de Grindavík devraient être évacuées, des centres de secours seront ouverts au centre sportif de Kórinn à Kopavogur, au centre sportif de Reykjaneshöll à Reykjanesbær et au centre sportif de Þorlákshöfn.

Le chef de la police du Sud, Ólafur Helgi Kjartansson, a conseillé aux habitants de réfléchir à ce qu'ils devraient apporter, au cas où ils devraient quitter leur domicile. Il était satisfait de la qualité de la réunion et a encouragé les résidents à écouter attentivement les informations fournies par les scientifiques qui ont pris la parole.

 

Sources : mbls,is, RUV,is, Iceland Review

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Taal, seen from Picnic Grove Theme Park / Tagaytay City - emission of a gas and steam plume on 26.01.2020 in the morning - photo Richard Langford

Taal, seen from Picnic Grove Theme Park / Tagaytay City - emission of a gas and steam plume on 26.01.2020 in the morning - photo Richard Langford

Activity in the main Taal crater in the Philippines over the past 24 hours has been characterized by low to large emissions of white to dirty white plumes laden with steam, 100 to 800 meters high, which have drifted towards the southwest. Sulfur dioxide (SO2) emissions were lower than instrumental detection.

The Philippine Seismic Network (PSN) has plotted a total of seven hundred fifty-five (755) volcanic earthquakes since 1:00 p.m. on January 12, 2020.

In the past 24 hours, the Taal volcano network, which can record small earthquakes undetectable by the NHP, has recorded ninety-two (92) volcanic earthquakes, including four (4) low-frequency events . These earthquakes signify magmatic activity under the Taal building which could lead to eruptive activity at the main crater.

Small thermal anomalies are reported by Mirova, between 1 and 17 MW for the period 25-27 January 2020

Taal - thermal anomalies between 25 and 27.01.2020 - Doc. Mirova

Taal - thermal anomalies between 25 and 27.01.2020 - Doc. Mirova

Alert level 3 is maintained on the Taal volcano. DOST-PHIVOLCS recommends that entry to the island of the Taal volcano as well as to the areas on Lake Taal and the communities to the west of the island within a radius of seven (7) km from the main crater must be strictly prohibited.

 

Source: Phivolcs & Mirova

Popocatépetl 27.01.2020 / 23:20 - incandescent ejections and ash plume - webcamsdeMexico

Popocatépetl 27.01.2020 / 23:20 - incandescent ejections and ash plume - webcamsdeMexico

In Popocatépetl, 73 exhalations composed of water vapor, volcanic gases and a low ash content have been counted in the last 24 hours. Meanwhile, vapor emissions, volcanic gases and a low ash content have been observed, which the wind preferentially disperses towards the east-northeast. In addition, 357 minutes of tremors were recorded, and small episodes of nocturnal glowing.

A small explosion on January 27 around 11:20 p.m. ejected pyroclasts at close range, and was accompanied by an ash plume at 600 m. in height, dissipating towards the northeast.

Small ash falls are reported on San Nicolás de los Ranchos.

The alert level remains at amarillo Fase 2

 

Sources: Cenapred and webcams from Mexico

Reykjanes Peninsula / Thorbjorn volc - photo The Reykjavik Grapevine 26.01.2020

Reykjanes Peninsula / Thorbjorn volc - photo The Reykjavik Grapevine 26.01.2020

In the Reykjanes peninsula, the seismic swarm continues. The largest earthquakes were M3.7 and M3.6 on January 22 and> M3 on January 27.

The aviation code is yellow.

The Reykjanes volcanic system was moderately active with the last eruption in 1240 CE. It is approximately 45 km long and 5 to 15 km wide, with a SW-NE tendency. Its northern part merges with the Svartsengi volcanic system while the most southerly 9 km are below sea level. During the Holocene, more than 15 eruptions occurred (VEI 1-3), producing basalts and characterized by lava flows on land and offshore Overseas explosive activity.

The Svartsengi volcanic system showed activity similar to that of Reykjanes with the last eruption around 1240 CE. The system is at least 30 km long and 7 km wide. Activity during the Holocene was effusive, producing lava flows.

The history of the Holocene eruptions of the volcanic systems of Svartsengi and Reykjanes seems to be similar; In light of the geological similarities between Reykjanes and Svartsengi, the systems are described together.

 

Sources: IMO and Icelandic volcanoes.

Reykjanes Peninsula - 28 Jan 09:40 GMT - location and magnitude of earthquakes - Doc.IMO
Reykjanes Peninsula - 28 Jan 09:40 GMT - location and magnitude of earthquakes - Doc.IMO

Reykjanes Peninsula - 28 Jan 09:40 GMT - location and magnitude of earthquakes - Doc.IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Taal, vu de Picnic Grove Theme Park / Tagaytay City  - émission d'un panache de gaz et vapeur le 26.01.2020 au matin  - photo Richard Langford

Taal, vu de Picnic Grove Theme Park / Tagaytay City - émission d'un panache de gaz et vapeur le 26.01.2020 au matin - photo Richard Langford

L'activité dans le cratère principal du Taal, aux Philippines, au cours des dernières 24 heures a été caractérisée par des émissions faibles à volumineuses de panaches blancs à blancs sales chargés de vapeur, de 100 à 800 mètres de haut, qui ont dérivé vers le sud-ouest. Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) étaient inférieures à la détection instrumentale.

Le Philippine Seismic Network (PSN) a tracé un total de sept cent cinquante-cinq (755) tremblements de terre volcaniques depuis 13h00, le 12 janvier 2020.

Au cours des dernières 24 heures, le réseau de volcans Taal, qui peut enregistrer de petits tremblements de terre indétectables par le PSN, a enregistré quatre-vingt-douze (92) tremblements de terre volcaniques, dont quatre (4) événements à basse fréquence. Ces tremblements de terre signifient une activité magmatique sous l'édifice Taal qui pourrait conduire à une activité éruptive au cratère principal.

De petites anomalies thermiques sont signalées par Mirova , entre 1 et 17 Mw pour la période 25-27 janvier 2020

Taal - anomalies thermique entre le 25 et le 27.01.2020 - Doc. Mirova

Taal - anomalies thermique entre le 25 et le 27.01.2020 - Doc. Mirova

Le niveau d'alerte 3 est maintenu sur le volcan Taal. DOST-PHIVOLCS recommande que l'entrée dans l'île du volcan Taal ainsi que dans les zones sur le lac Taal et les communautés à l'ouest de l'île dans un rayon de sept (7) km du cratère principal doit être strictement interdite.

 

Source : Phivolcs & Mirova

Popocatépetl 27.01.2020 / 23h20 - éjections incandescentes et panache de cendres -  webcamsdeMexico

Popocatépetl 27.01.2020 / 23h20 - éjections incandescentes et panache de cendres - webcamsdeMexico

Au Popocatépetl, 73 exhalations composées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et d'une faible teneur en cendres ont été dénombrées au cours des dernières 24 heures. Entretemps, des émissions de vapeur, des gaz volcaniques et une faible teneur en cendres ont été observés, que le vent disperse préférentiellement vers l'est-nord-est. De plus, 357 minutes de tremblements ont été enregistrées, et de petits épisodes d'incandescence nocturne.

Une petite explosion le 27 janvier vers 23h20 a éjecté des pyroclastes à faible distance, et s'est accompagné d'un panache de cendres à 600 m. de hauteur , se dissipant vers le nord-est.

De petites chutes de cendres sont rapportées sur San Nicolás de los Ranchos.

Le niveau d'alerte reste à amarillo Fase 2

 

Sources : Cenapred et webcamsdeMexico

Péninsule de Reykjanes /  Thorbjorn volc - photo The Reykjavik Grapevine 26.01.2020

Péninsule de Reykjanes / Thorbjorn volc - photo The Reykjavik Grapevine 26.01.2020

Dans la péninsule de Reykjanes, l'essaim sismique se poursuit. Les séismes les plus importants ont été de M3,7 et M3,6 le 22 janvier et >M3 le 27 janvier .

Le code aviation est jaune.

 

Le système volcanique de Reykjanes a été modérément actif avec la dernière éruption survenue en 1240 CE. Il mesure environ 45 km de long et 5 à 15 km de large, avec une tendance SW-NE. Sa partie nord fusionne avec le système volcanique de Svartsengi tandis que les 9 km les plus au sud sont en dessous du niveau de la mer. Au cours de l'Holocène, plus de 15 éruptions se sont produites (VEI 1-3), produisant des basaltes et caractérisées par des coulées de lave sur terre et une activité explosive surtseyenne au large.

Le système volcanique de Svartsengi a montré une activité similaire à celle de Reykjanes avec la dernière éruption vers 1240 CE. Le système mesure au moins 30 km de long et 7 km de large. L'activité pendant l'Holocène a été effusive, produisant des coulées de lave.

L'histoire des éruptions holocènes des systèmes volcaniques de Svartsengi et Reykjanes semble être analogue; À la lumière des similitudes géologiques entre Reykjanes et Svartsengi, les systèmes sont décrits ensemble.

 

Sources : IMO et Icelandic volcanoes.

Péninsule de Reykjanes -  28 Jan 09:40 GMT - localisation et magnitude des séismes - Doc.IMO
Péninsule de Reykjanes -  28 Jan 09:40 GMT - localisation et magnitude des séismes - Doc.IMO

Péninsule de Reykjanes - 28 Jan 09:40 GMT - localisation et magnitude des séismes - Doc.IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

Ingemmet reports that the lava dome present in the Sabancaya crater lost 65% of its volume between December 2019 and January 2020, and is therefore partially destroyed; one part collapsed and another was expelled in the ash emissions.

Sabancaya - active dome in the crater - extract from an Ingemmet video

Sabancaya - active dome in the crater - extract from an Ingemmet video

According to the analysis of satellite images (Planet Scope, LandSat and Sentinel 2) in February 2017, the presence of a dome inside the crater of the Sabancaya volcano with a diameter of 85 m and an area of ​​5.674 m² has been observed. Subsequently, in 2017 and 2018, significant growth was observed, and in September 2018, the dome already had an area of ​​18,003 m².

During the year 2019, the growth of the dome was greater, reaching an area of ​​around 50,000 m². Thanks to data obtained by OVI professionals, it was possible to calculate a volume of 4.6 million m³ with an extrusion rate of 0.05 m³ / s (cubic meters per second).

 

Sources: Ingemmet / OVI

Villarica- Lava fountains from 18.01.202 / 01h33 - POVI webcam

Villarica- Lava fountains from 18.01.202 / 01h33 - POVI webcam

In Villarica, despite a qualified activity rate of low, we observed lava fountains on January 18,129,20 and January 22, 2020, expelled by a recurrent gas-piston mechanism for this volcano. The lava well where the lava comes from is only 4-5 meters in diameter, according to the POVI.

 

Source: POVI

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

The Ebeko, on the island of Paramishir north of the Kurils, continues this January 2020 with moderate to high intermittent explosive activity and ash emissions.

Such explosions are observed every 4-7 days by satellites, with as many ash dispersal notices by the VAAC Tokyo.

On January 26, volcanologists observed an ash plume at 1,700 meters asl., drifting southeast over 5 km.

The aviation code remains orange since the beginning of the month, due to these possible explosions that can occur at any time.

 

Source: KVERT

Reykjanes Peninsula / Mt. Thorbjorn (black triangle) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020 and seismic swarm - Doc. IMO
Reykjanes Peninsula / Mt. Thorbjorn (black triangle) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020 and seismic swarm - Doc. IMO

Reykjanes Peninsula / Mt. Thorbjorn (black triangle) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020 and seismic swarm - Doc. IMO

In Iceland on the Reykjanes peninsula, the IMO has been reporting a seismic swarm coupled with inflation centered of Mt. Thorbjorn, since January 21, 2020.

This inflation, north-east of Grindavik, is particularly rapid, around 3-4 mm per day and has accumulated on this date up to 2 cm. ; it is detected by GPS stations and InSAR images, and probably in connection with a small accumulation of magma at a depth of a few kilometers, estimated at a volume of 1 million m³.

The activity of the Svartsengi volcanic system occurs at the level of a plate border, and may be due to a magmatic accumulation, or may be linked to tectonic activity ... to follow.

 

Source: IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 26.01.2020 / 19:25 - Doc. IMO
Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 26.01.2020 / 19:25 - Doc. IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the earthquakes at 26.01.2020 / 19:25 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Ingemmet rapporte que le dôme de lave présent dans le cratère du Sabancaya a perdu 65% de son volume entre décembre 2019 et janvier 2020, et est donc partiellement détruit ; une partie s'est effondrée et une autre a été expulsée dans les émissions de cendres.

Sabancaya - dôme actif dans le cratère - extrait d'une vidéo Ingemmet

Sabancaya - dôme actif dans le cratère - extrait d'une vidéo Ingemmet

Selon l'analyse des images satellites (Planet Scope, LandSat et Sentinel 2) en février 2017, la présence d'un dôme à l'intérieur du cratère du volcan Sabancaya d'un diamètre de 85 m et d'une superficie de 5.674 m² a été observée. Par la suite, en 2017 et 2018, une croissance significative a été observée, et en septembre 2018, le dôme avait déjà une superficie de 18.003 m².

Au cours de l'année 2019, la croissance du dôme a été plus importante, atteignant une superficie d'environ 50.000 m². Grâce aux données obtenues par les professionnels de l'OVI, il a été possible de calculer un volume de 4,6 millions de m³ avec un taux d'extrusion de 0,05 m³ / s (mètres cubes par seconde).

 

Sources : Ingemmet / OVI

Villarica- Fontaines de lave du 18.01.202 / 01h33  - webcam POVI

Villarica- Fontaines de lave du 18.01.202 / 01h33 - webcam POVI

Au Villarica, malgré un taux d'activité qualifié de faible, on a obervé des fontaines de lave les 18,129,20 et 22 janvier 2020, expulsées par un mécanisme de gaz-piston récurrent pour ce volcan. Le puit de lave d'où est originaire la lave ne mesure que 4-5 mètres de diamètre selon le POVI.

 

Source : POVI

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

Ebeko - 20.01.2020 - photo Leonid Kotenko

L'Ebeko, sur l'île de Paramishir au nord des Kouriles, poursuit ce mois de janvier 2020 une activité explosive intermittente modérée à forte et des émissions de cendres.

De telles explosions sont observées tous les 4-7 jours par les satellites, avec autant d'avis de dispersion de cendres par le VAAC Tokyo.

Ce 26 janvier, les volcanologues ont observé un panache de cendres à 1.700 mètres asl., dérivant vers le sud-est sur 5 km.

Le code aviation reste orange depuis le début du mois, en raison de ces possibles explosions pouvant se produire à tout instant.

 

Source : KVERT

Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020  et essaim sismique  - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020  et essaim sismique  - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes / Mt. Thorbjorn (triangle noir) - inflation / Sentinel-1 InSAR 18.01-24.01.2020 et essaim sismique - Doc. IMO

En Islande dans la péninsule de Reykjanes, l'IMO renseigne un essaim sismique doublé d'une inflation centrée à l'ouest du Mt. Thorbjorn, depuis le 21 janvier 2020.

Cette inflation, au nord-est de Grindavik, est particulièrement rapide, autour de 3-4 mm par jour et a accumuler à cette date jusqu'à 2 cm. ; elle est détectée par les stations GPS et les images InSAR, et vraisemblablement en liaison avec une petite accumulation de magma à une profondeur de quelques kilomètres, estimée à un volume de 1 million de m³.

L'activité du système volcanique de Svartsengi se produit au niveau d'une frontière de plaques, et peut être due à une accumulation magmatique , ou encore être en lien avec l'activité tectonique ... à suivre.

 

Source : IMO

Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO
Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO

Reykjanes péninsule - localisation et magnitude des séismes au 26.01.2020 / 19h25 - Doc. IMO

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog