Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Yasur - map of danger and exclusion zones - Doc. GMVD

Yasur - map of danger and exclusion zones - Doc. GMVD

The latest observations and daily analysis of seismic data from the Yasur volcano monitoring system confirm that explosive volcanic activity continues in Yasur, on the island of Tanna in Vanuatu.

The activity consists of explosions in progress and eruptive vents can emit volcanic gases and / or clouds of ash. Some explosions have intensified and projectiles or volcanic bombs may fall in and / or around the edge of the crater. These are linked to its ongoing explosive activity and the presence of weak layers of volcanic ash at the summit crater (for example landslide observed in October 2019). The smell of gas continues as you approach the caldera and the summit crater.

The warning bulletin indicates that the ballistic impacts of volcanic bombs and pyroclastic flows could affect an area approximately 395 m away from the eruptive vents.

The volcanic alert level Yasur (VAL) has been at level 2 since October 18, 2016. Current observations are consistent with the activity of the volcanic alert level 2. Level 2 indicates “a major level of agitation; The danger zone remains 395 m around the vents. "

 

Source: Vanuatu Meteorology and Geohazards Department update of volcanic activity February 28, 2020

Yasur - glow respectively on 28.02.2020 / 7.30 p.m. and 29.02.2020 / 6.45 p.m. local - VMGD webcam - one click to enlarge Yasur - glow respectively on 28.02.2020 / 7.30 p.m. and 29.02.2020 / 6.45 p.m. local - VMGD webcam - one click to enlarge

Yasur - glow respectively on 28.02.2020 / 7.30 p.m. and 29.02.2020 / 6.45 p.m. local - VMGD webcam - one click to enlarge

Thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 278 exhalations and 216 minutes of earthquakes were identified, some of these events were accompanied by gas emissions and slight amounts of ash.

In addition, two minor explosions were recorded at 6:56 a.m. and 8:29 a.m. Two volcanotectonic earthquakes were also recorded today at 05:48 and 07:12 h with an estimated magnitude of 1.2 and 1.7.

During this morning and until 17:00 GMT, there have been emissions of volcanic gases and slight amounts of ash which are scattered east-southeast, with a maximum height of 1100 m.

Volcanic alert level remains at Amarillo Fase 2

 

Source: Cenapred

Popocatépetl - explosion 28.02.2020 / 06h56 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion 28.02.2020 / 06h56 - WebcamsdeMexico

Activity of Yasur, Popocatépetl, Ulawun and in the Reykjanes peninsula.

In Papua New Guinea, a strong thermal anomaly was reported at the Ulawun volcano on February 29 by Mirova.

The last eruptive manifestation of this volcano dates back to October 2019; the RVO reports emissions of white vapor between January 17 and 31, 2020 at the level of the main crater and some emissions of vapor on the crack of the OSO flank.

 

Sources: Mirova and Global volcanism Program

Ulawun - thermal anomaly on 02/29.2020 / 03h20 - Mirova_MODIS_Latest10NTI

Ulawun - thermal anomaly on 02/29.2020 / 03h20 - Mirova_MODIS_Latest10NTI

In the Reykjanes peninsula, seismic activity continues.

Activity in Grindavík has been reduced significantly, with around 100 earthquakes located, more than half less than last week. They were all smaller than M2.0.

The earthquake in Reykjanestá continued and was the most active, with around 450 earthquakes detected this week and there was also the largest earthquake of the week, M3.1 on 22 February.

Six small earthquakes were detected in Fagradalsfjall, two in Kleifarvatn and also in Krýsuvík.

Four earthquakes were detected on Reykjanes Ridge, the largest M2.9 on February 21.

 

Source: IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes 28.02.20202 / at 2:55 pm - Doc. IMO
Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes 28.02.20202 / at 2:55 pm - Doc. IMO

Reykjanes peninsula - location and magnitude of earthquakes 28.02.20202 / at 2:55 pm - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Yasur - carte des zones de danger et d'exclusion - Doc. VMGD

Yasur - carte des zones de danger et d'exclusion - Doc. VMGD

Les dernières observations et l'analyse quotidienne des données sismiques de Yasur provenant du système de surveillance des volcans confirment qu'une activité volcanique explosive continue à Yasur, sur l'île de Tanna au Vanuatu. L'activité consiste en des explosions en cours et des évents éruptifs peuvent émettre des gaz volcaniques et / ou des nuages de cendres. Certaines explosions se sont intensifiées et des projectiles ou bombes volcaniques peuvent tomber dans et / ou autour du bord du cratère. Ceux-ci sont liés à son activité explosive en cours et à la présence de faibles couches de cendres volcaniques au cratère du sommet (par exemple glissement de terrain observé en octobre 2019).

L'odeur de gaz se poursuit à l'approche de la caldeira et du cratère sommital.

Le bulletin d'avertissement indique que les impacts balistiques des bombes volcaniques et des écoulements pyroclastiques pourraient affecter une zone d'environ 395 m de distance des évents éruptifs.

 

Le niveau d'alerte volcanique Yasur (VAL) est au niveau 2 depuis le 18 octobre 2016. Les observations actuelles sont cohérentes avec l'activité du niveau d'alerte volcanique 2. Le niveau 2 indique «un niveau d'agitation majeur; La zone de danger reste à 395 m autour des bouches d’éruption ».

 

Source : Vanuatu Meteorology and Geohazards Department mise à jour de l'activité volcanique 28 février 2020

Yasur - incandescence respectivement le 28,02,2020 / 19h30 et le  29,02,2020 / 18h45 locale – webcam VMGD - un clic pour agrandirYasur - incandescence respectivement le 28,02,2020 / 19h30 et le  29,02,2020 / 18h45 locale – webcam VMGD - un clic pour agrandir

Yasur - incandescence respectivement le 28,02,2020 / 19h30 et le 29,02,2020 / 18h45 locale – webcam VMGD - un clic pour agrandir

Grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 278 exhalations et 216 minutes de tremblements ont été identifiées, certains de ces événements ont été accompagnés d'émissions de gaz et de légères quantités de cendres.

De plus, deux explosions mineures ont été enregistrées à 06h56

et 08h29. Deux tremblements de terre volcanotectoniques ont également été enregistrés aujourd'hui à 05:48 et 07:12 h avec une magnitude estimée de 1,2 et 1,7.

Au cours de cette matinée et jusqu'au moment de ce rapport, il y a eu des émissions de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres qui sont dispersées vers l'est-sud-est, avec une hauteur maximale de 1100 m.

Le niveau d'alerte volcanique reste à Amarillo Fase 2

 

Source : Cenapred

Popocatépetl - explosion le 28.02.2020 /  06h56  - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion le 28.02.2020 / 06h56 - WebcamsdeMexico

Activité du Yasur, du Popocatépetl, de l'Ulawun et dans la péninsule de Reykjanes.

En Papouasie Nouvelle-Guinée, une anomalie thermique forte a été signalée au volcan Ulawun ce 29 février par Mirova.

La dernière manifestation éruptive de ce volcan remonte à octobre 2019 ; le RVO rapporte des émissions de vapeur blanches entre le 17 et 31 janvier 2020 au niveau du cratère principal et quelques émissions de vapeur sur la fissure du flanc OSO.

 

Sources : Mirova et Global volcanism Program

Ulawun - anomalie thermique ce 29.02.2020 /  03h20 - Mirova_MODIS_Latest10NTI

Ulawun - anomalie thermique ce 29.02.2020 / 03h20 - Mirova_MODIS_Latest10NTI

Dans la péninsule de Reykjanes, l'activité sismique se poursuit.

L'activité à Grindavík a été considérablement réduite, avec environ 100 tremblements de terre localisés, soit plus de la moitié de moins que la semaine dernière. Ils étaient tous de taille inférieure à M2.0. 

Le tremblement de terre à Reykjanestá s'est poursuivi et l'activité a été la plus importante, avec environ 450 tremblements de terre détectés cette semaine et il y a également eu le plus grand tremblement de terre de la semaine, M3.1 le 22 février. 

Six petits tremblements de terre ont été détectés à Fagradalsfjall, deux à Kleifarvatn et également à Krýsuvík

Quatre tremblements de terre ont été détectés sur la crête de Reykjanes, le plus grand M2.9 le 21 février.

 

Source : IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes 28.02.20202 / à 14h55 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes 28.02.20202 / à 14h55 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes 28.02.20202 / à 14h55 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

An explosion occurred at the Mitake crater in Suwanosejima on February 28 at 1:30 a.m., accompanied by a white plume 700 meters above the crater, drifting west.

The status of volcanic activity remains unchanged (since December 1, 2007), at level 2 / do not approach the crater.

 

Source: JMA

Suwanosejima - 28.02.2020 / 01h32 - JMA webcams

Suwanosejima - 28.02.2020 / 01h32 - JMA webcams

INETER recorded small explosions on February 26 at Momotombo; the activity started at 13:55 with an increase in gaseous emissions, then small gas explosions at 14:45 and 15:30, the last accompanied by an earthquake of M1.4.

The last eruptions date from December 2015 and January 2016.

 

Source: INETER via tn8. TV

 Momotombo - INETER /  archives 12.01.2016 / 12h09

 Momotombo - INETER / archives 12.01.2016 / 12h09

The PVMBG reports morphological changes to the dome of Merapi, on Java, following the activity in February.

The volume of the lava dome at the top of the Merapi volcano decreased after the February 13 eruption which generated an ash plume which reached about 2,000 m above sea level. The materials were ejected at 1,000 m and caused ash falls within a 10 km radius.The volume of the dome the day before the event was estimated at 407,000 cubic meters, then on February 19, estimated at 291,000 cubic meters.

Visual observations were disturbed by weather conditions between February 17 and 23; however, on February 18, an ash plume was observed 100 meters above the summit.

A 3 km exclusion zone around the active crater remains in effect.

 

Source: PVMBG / Global Volcanism Program weekly report 27.02.2020

 Merapi - seismicity from 18.02.2020 to 24.02.2020 - Doc. BPPTKG

Merapi - seismicity from 18.02.2020 to 24.02.2020 - Doc. BPPTKG

Moderate eruptive activity continues at Ebeko (active since October 2016 - GVP / link), in the northern Kurils. An explosion, observed from Severo-Kurilsk, was accompanied by an ash plume at 1,700 meters asl, before drifting southeast from the volcano.

Activity continues and ash explosions are likely to occur at any time.

The aviation code remains orange.

 

Sources: KVERT and VAAC Tokyo

Ebekeo - photo Leonid Kotenko 20.01.2020

Ebekeo - photo Leonid Kotenko 20.01.2020

At Piton de La Fournaise, in "Vigilance" alert level (upper part of the enclosure accessible and limited to three marked trails), the latest OVPF bulletin provides:

- a total of 73 landslides

- and the recording of inflation in the summit zone and far field, respective witnesses of the pressurization of a surface and deep source.

 

Source: OVPF

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation over 2 months (28.12.2019 / 28.02.2020). Here are represented baselines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the building of Piton de la Fournaise, at the top (top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (bottom ) (see location on associated maps). An increase is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions. - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Illustration of the deformation over 2 months (28.12.2019 / 28.02.2020). Here are represented baselines (variation of distance between two GPS receivers) crossing the building of Piton de la Fournaise, at the top (top), at the base of the terminal cone (in the middle) and in the far field (bottom ) (see location on associated maps). An increase is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore deflation of the volcano. Any periods colored in light pink correspond to eruptions. - Doc. OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une explosion s'est produite au cratère Mitake du Suwanosejima le 28 février à 01h30, accompagnée d'un panache blanc à 700 mètres au dessus du cratère, dérivant vers l'ouest.

Le statut d'activité volcanique reste inchangé (depuis le 1° décembre 2007), au niveau 2 / ne pas s'approcher du cratère.

 

Source : JMA

Suwanosejima - 28.02.2020  / 01h32 - webcams JMA

Suwanosejima - 28.02.2020 / 01h32 - webcams JMA

L'INETER a enregistré de petites explosions le 26 février au Momotombo ; l'activité a commencée à 13h55 avec une augmentation des émissions gazeuses, puis de petites explosions de gaz à 14h45 et 15h30, la dernière accompagnée d'un séisme de M1,4.

Les dernières éruptions datent de décembre 2015 et janvier 2016.

 

Source : INETER via tn8. tv

 Momotombo - archives INETER 12.01.2016 / 12h09

Momotombo - archives INETER 12.01.2016 / 12h09

Le PVMBG signale des changements morphologiques au dôme du Merapi, sur Java, suite à l'activité en février.

Le volume du dôme de lave du sommet du volcan Merapi a diminué après l'éruption du 13 février qui a généré un panache de cendres qui a atteint environ 2.000 m d'altitude. Les matériaux ont été éjectés à 1.000 m et ont causé des chutes de cendres dans un rayon de 10 km.Le volume du dôme la veille de l'événement était estimé à 407.000 mètres cubes, puis le 19 février, estimé à 291.000 mètres cubes.

Les observations visuelles ont été perturbées par les conditions atmosphériques entre le 17 et le 23 février ; cependant, le 18 février, un panache de cendres est observé à 100 mètres au-dessus du sommet.

Une zone d'exclusion de 3 km autour du cratère actif reste en vigueur.

 

Source : PVMBG / Global Volcanism Program weekly report

Merapi - sismicité du 18.02.2020 au 24.02.2020 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité du 18.02.2020 au 24.02.2020 - Doc. BPPTKG

Une activité éruptive modérée se poursuit à l'Ebeko (en activité depuis octobre 2016 – GVP / link ), dans les Kouriles du nord. Une explosion, observée depuis Severo-Kurilsk, s'est accompagnée d'un panache de cendres à 1.700 mètres asl, avant de dériver vers le sud-est du volcan.

L'activité continue et des explosions de cendres sont susceptibles de se produire à tout moment.

Le code aviation reste à orange.

 

Sources : KVERT et VAAC Tokyo

Ebekeo - photo Leonid Kotenko 20.01.2020

Ebekeo - photo Leonid Kotenko 20.01.2020

Au Piton de La Fournaise, en niveau d'alerte Vigilance (partie haute de l'enclos accessible et limite à trois sentiers balisés), le dernier bulletin de l'OVPF renseigne :

- un total de 73 éboulements

- et l'enregistrement d'une inflation en zone sommitale et champ lointain, témoins respectifs de la mise en pression d'une source superficielle et profonde.

 

Source : OVPF

Piton de La Fournaise  - Illustration de la déformation sur 2 mois (28.12.2019 / 28.02.2020). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur 2 mois (28.12.2019 / 28.02.2020). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas) (cf. localisation sur les cartes associées). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan;inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

INSIVUMEH recorded in Fuego / Guatemala 5 to 12 moderate explosions of Strombolian type per hour which generated a plume of gray ash which reached approx. 4,500 m-4,700 m asl and derivative W and SW.

In addition, a white plume that reached 4,300 m asl and drifted west and southwest is observed.

The incandescent material is ejected at an approximate height of 100 m to 200 m above the crater with moderate avalanches around the crater, mainly in the Seca, Taniluya, Ceniza, Santa Teresa, Trinidad, Las Lajas barrancas, with slight fallout.

A lava flow 300 meters long is described in the Ceniza barranca, with moderate to strong avalanches from the flow front.

Ash falls have been reported in several leeward areas, including Santa Sofía, Morelia , Panimaché I and II , Finca Palo Verde, San Pedro Yepocapa , Sangre de Cristo and El Porvenir .

 

Source: Gobierno de Guatemala, Insivumeh / 26.02.2020

Fuego - 02.26.2020, 03:41 local time - Doc. epcom CRELOSA

According to the Servicio Geologico Colombiano, the seismicity linked to the dynamics of fluids, inside the volcanic conduits of Nevado del Ruiz, presented this week an increase both in the number of recorded events and in the seismic energy released, compared to the previous week. This seismic activity has been characterized by the presence of continuous volcanic tremors, pulses of volcanic tremors, long and very long period earthquakes. Some of these signals were associated with gas and ash emissions, confirmed by cameras installed on the volcano and by reports from field staff and officials of the Los Nevados National Natural Park.

The seismicity generated by the fracturing of rocks (volcano-tectonic) has increased in number of earthquakes and in seismic energy released, compared to the previous week. This type of seismicity was localized in the South-South-East, North-West and in the Arenas crater and, to a lesser extent, in the North-West and South-West sectors of the volcano. The depth of the earthquakes ranged from 0.8 to 6.3 km. The maximum magnitude recorded during the week was 1.7 ML (local magnitude), corresponding to the earthquake recorded on February 19 at 9:31 p.m. (local time), located 2.3 km southeast of the crater. Arenas, at a depth of 3.5 km.

The deformation of the volcanic surface, measured from GNSS (Global Navigation Satellite System) stations, did not show any significant change or deformation process during the week. However, it is important to note that some minor changes have been observed in the data obtained by the inclinometers.
In tracking information from the Mirova and NASA FIRMS web portals, the latter have reported moderate energy thermal anomalies on the volcano in the past week. Sentinel-5 P / Tropomi recorded these 24 and 26.02.2020 high emissions of sulfur dioxide.

The Nevado del Ruiz volcano continues at the yellow activity level.

Source: Ingeominas

Nevado del Ruiz - SO2 emissions, respectively on 24 and 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  / DLR / Bira / ESA
Nevado del Ruiz - SO2 emissions, respectively on 24 and 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  / DLR / Bira / ESA

Nevado del Ruiz - SO2 emissions, respectively on 24 and 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi / DLR / Bira / ESA

At Sakurajima, activity is not weakening ... with this February 27 at 1:07 p.m. and 2:23 p.m. ash plumes of medium volume, drifting south.

 

Source: JMA
 

Sakurajima - 27.02.2020 / 13h02 JST

Stromboli activity bulletin for the week of 17 to 23.02.2020

In light of the monitoring data, it is highlighted:

Normal activity was observed during this period of explosive strombolian type accompanied by degassing. The hourly rate of explosions fluctuated between average values ​​(12 events / h on February 21) and high values ​​(21 events / h on day February 17). The intensity of the explosions was mainly medium to high in the region of the North Crater and medium in the area of ​​the Center-South crater.

In the morning of February 21 and 22, 2020, INGV-OE staff carried out an inspection to monitor the explosive activity and the morphological changes of the crater terrace.

Here are some considerations on the observations:

In the area of ​​the North crater, the crater N1 presented a flared cone with a slight opening on the NE side. During the hours of observation, it produced explosions of medium to high intensity (many explosions the products reached 200 m in height) with expulsion of coarse materials (lapilli and bombs) with abundant fallout on the sides. The N2 crater showed a cone of regular shape with greater erosion and deepening than during the previous inspection (January 13, 2020) produced an explosive activity of coarse matter of low intensity (less than 80 m high).

In the area of ​​the Center-South crater, crater C showed a pit crater from which breath activity was observed. The crater S1, overlooking the Sciara del fuoco, showed a larger and deep crater compared to the previous inspection, it produced some explosions of gas under pressure with a modest part of fine materials (ash) of low intensity (less 80 m high). The S2 crater showed explosions of mainly fine materials sometimes mixed with other coarse, low intensity.

It was noted a deepening of the craters N2, S1 and S2

The seismological parameters do not show significant variations. There has been an increase in the number of landslide signals in the past week. Soil deformation monitoring networks have shown no significant change to report for the reporting period.

The flow of SO2 is at an average level. The CO2 / SO2 ratio is at an average value (last update on 02/09/2020).

 

Source: INGV OE

Stromboli - explosive activity at crater S1 on 02.21.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - explosive activity at crater S1 on 02.21.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - one click to enlarge

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'INSIVUMEH a enregistré au Fuego / Guatemala 5 à 12 explosions modérées de type strombolien par heure qui ont généré un panache de cendres grises qui a atteint env. 4 500 m-4 700 m asl et dérivé W et SW.

De plus, un panache blanc qui a atteint 4 300 m asl et a dérivé vers l'ouest et le sud-ouest est observé.

Le matériau d'incandescence est éjecté à une hauteur approximative de 100 m à 200 m au-dessus du cratère avec des avalanches modérées autour du cratère, principalement dans les barrancas Seca, Taniluya, Ceniza, Santa Teresa, Trinidad, Las Lajas, avec des retombées légères.

Une coulée de lave longue de 300 mètres est décrite dans la barranca Ceniza, avec des avalanches modérées à fortes du front de coulée.

Des chutes de cendres ont été signalées dans plusieurs zones sous le vent, dont Santa Sofía (12 km SW), Morelia (9 km SW), Panimaché I et II (8 km SW), Finca Palo Verde, San Pedro Yepocapa (8 km NO), Sangre de Cristo ( 8 km WSW) et El Porvenir (8 km ENE).

 

Source : Gobierno de Guatemala, Insivumeh / 26,02,2020

Fuego - 26.02.2020, 03:41 local time

Selon le Servicio Geologico Colombiano, la sismicité liée à la dynamique des fluides, à l’intérieur des conduits volcaniques du Nevado del Ruiz , a présenté cette semaine une augmentation à la fois du nombre d’événements enregistrés et de l’énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par la présence de trémors volcaniques continus, d’impulsions de trémors volcaniques, de séismes de type longue et très longue période. Certains de ces signaux étaient associés à des émissions de gaz et de cendres, confirmées par les caméras installées sur le volcan et par les rapports du personnel de terrain et des responsables du parc naturel national de los Nevados.  

La sismicité générée par la fracturation des roches (type volcano-tectonique) a augmenté en nombre de tremblements de terre et en énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Ce type de sismicité était localisé dans les secteurs Sud-Sud-Est, Nord-Ouest et dans le cratère Arenas et, dans une moindre mesure, dans les secteurs Nord-Ouest et Sud-Ouest du volcan. La profondeur des tremblements de terre variait de 0,8 à 6,3 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,7 ML (magnitude locale), correspondant au tremblement de terre enregistré le 19 février à 21 h 31 (heure locale), situé à 2,3 km au Sud-Est du cratère Arenas, à une profondeur de 3,5 km. 

La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS (Global Navigation Satellite System), n’a montré aucun changement significatif ni processus de déformation au cours de la semaine. Cependant, il est important de noter que quelques changements mineurs ont été observés dans les données obtenues par les inclinomètres. 
Dans le suivi des informations fournies sur les portails Web Mirova et NASA FIRMS, ces dernières ont signalé des anomalies thermiques d’énergie modérée sur le volcan au cours de la dernière semaine. 
Sentinel-5 P / Tropomi a enregistré ces 24 et 26,02,2020 de fortes émissions de dioxyde de soufre. ​​​​​​​

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d’activité jaune.

Source : Ingeominas

Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  /  DLR / Bira / ESA
Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi  /  DLR / Bira / ESA

Nevado del Ruiz - émissions de SO2, respectivement les 24 et 26.02.2020 - Doc. Sentinel-5 P / Tropomi / DLR / Bira / ESA

Au Sakurajima, l'activité ne faiblit pas ... avec ce 27 février à 13h07 et 14h23 des panaches de cendres de volume moyen, dérivants vers le sud.

 

Source : JMA

Sakurajima - 27.02.2020 / 13h02 JST

Bulletin d'activité du Stromboli pour la semaine du 17 au 23,02,2020

À la lumière des données de surveillance, il est mis en évidence:

Une activité normale a été observée pendant cette période de type strombolien explosif accompagné de dégazage. Le taux horaire d'explosions a oscillé entre des valeurs moyennes (12 événements / h le 21 février) et des valeurs élevées (21 événements / h jour 17 février). L'intensité des explosions était principalement moyenne à élevée dans la région du Cratère nord et moyen dans la zone du cratère Centre-Sud.

Le 21 et 22 février 2020 au matin, le personnel d'INGV-OE a effectué une inspection pour surveiller l'activité explosive et les changements morphologiques de la terrasse du cratère.

Voici quelques considérations sur les observations:

Dans la zone du cratère Nord, le cratère N1 présentait un cône évasé avec une légère ouverture côté NE. Pendant les heures d'observation, il a produit des explosions d'intensité moyenne à élevée (de nombreuses explosions les produits ont atteint 200 m de hauteur) avec expulsion de matériaux grossiers (lapilli et bombes) avec des retombées abondantes sur les côtés. Le cratère N2 a montré un cône de forme régulière avec une érosion et un approfondissement plus importants que lors de l'inspection précédente (13 Janvier 2020) a produit une activité explosive de matières grossières de faible intensité (moins de 80 m de haut).

Dans la zone du cratère Centre-Sud , le cratère C a montré un pit crater d'où il a été observé une activité de souffle. Le cratère S1, surplombant la Sciara del fuoco, a montré un cratère plus grand et profonde par rapport à l'inspection précédente, elle a produit quelques explosions de gaz sous pression avec une partie modeste de matériaux fins (cendres) de faible intensité (moins de 80 m de hauteur). Le cratère S2 a montré des explosions de matériaux principalement fins parfois mélangé avec d'autres grossiers, de faible intensité.

Il fut noter un approfondissement des cratères N2, S1 et S2

Les paramètres sismologiques ne montrent pas de variations significatives. Il y a uneaugmentation du nombre de signaux de glissement de terrain la semaine dernière.Les réseaux de surveillance de la déformation des sols n'a montré aucun changement significatif à signaler pour la période considérée.

Le flux de SO2 est à un niveau moyen. Le ratio CO2 / SO2 se situe à une valeur moyenne (dernière mise à jour le 09/02/2020).

 

Source : INGV OE

Stromboli - activité explosive au cratère S1 le 21.02.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - activité explosive au cratère S1 le 21.02.2020 - photo INGVvulcani / F. Ciancitto

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Stromboli - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-17 bands 12,4,2 - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

In the light of Etna monitoring data between February 17 and 23, it is highlighted a strombolian and effusive intracrateric activity of the Voragine crater. Discontinuous ash emissions are observed at the northeast crater and at the new SE crater.

Low seismic fracturing activity is reported; amplitude of the volcanic earthquake in the middle level. The Etna soil deformation monitoring networks have not shown any significant change to report during the last week.

The flow of SO2 is at a medium-low level.

The HCl flow is at an average level.

The flow of CO2 from soils is at medium-low levels.

The partial pressure of dissolved CO2 does not show significant variations.

Etna - Taken from the eastern edge of the Bocca Nuova showing the effusive mouth located on the southern flank of the ash cone (black, on the left of the photo) located inside the Voragine on February 19, 2020 (photo F. Ciancitto ). / INGVvulcani

Etna - Taken from the eastern edge of the Bocca Nuova showing the effusive mouth located on the southern flank of the ash cone (black, on the left of the photo) located inside the Voragine on February 19, 2020 (photo F. Ciancitto ). / INGVvulcani

Etna summit craters 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2 - one click to enlarge

Etna summit craters 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2 - one click to enlarge

In detail, the explosive activity occurred by a single mouth located at the top of the intracratric cone, and was characterized by small Strombolian explosions, often rich in ashes; while the emission of lava from the effusive mouth placed on the southern flank of the cone had a pulsating character generating the overlap of lava flows which flow into the western depression of the Bocca Nuova (BN-1).

It has also been observed that a new subsidence depression is forming inside the central part of the Bocca Nuova between BN-1 and BN-2.

Strombolian activity increased slightly in the evening of February 25.

 

Sources : INGV OE et J.Nasi / Butterfly Helicopters

 Etna , les cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC  - photo J.Nasi  / Butterfly Helicopters

Etna , les cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC - photo J.Nasi / Butterfly Helicopters

In Costa Rica, no  eruption is reported from Poas.

Seismic activity is higher on February 25 compared to the previous day. A slight increase in seismic activity is observed with frequent low frequency (LP) volcanic earthquakes which show an increase in amplitude, as in the almost continuous volcanic tremor.

Due to the variability of the wind direction, between 7 and 9 am, there were high concentrations of magmatic gases in the Mirador. There is also an increase in SO2 concentrations reaching peaks of up to 25 parts per million. A slight increase in the inflation of the volcanic building continues continuously.

Poas - degassing and turbulence in the acid lake on February 25, 2020 / 10:37 a.m. - Ovsicori webcam

Poas - degassing and turbulence in the acid lake on February 25, 2020 / 10:37 a.m. - Ovsicori webcam

Rincon de La Vieja - plume of gaz and water vapor on 25.02.2020 /  6h20  - photo Ovsicori

Rincon de La Vieja - plume of gaz and water vapor on 25.02.2020 / 6h20 - photo Ovsicori

At the Rincon de la Vieja volcano, seismic activity is maintained with occasional volcanic earthquakes of low frequency (LP) and of low amplitude, in addition to a tremor of variable amplitude. Between 7 a.m. and 9 a.m., the magnitude of the tremor increased considerably.

Between 5 and 8 a.m., it was possible to observe a plume of gas and water vapor which managed to rise above 500 meters above the level of the crater, before the blanket cloud does not compromise visibility.

 

Source: Ovsicori

Santiaguito - Landsat 8 bands 7 SWIR image from 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

Santiaguito - Landsat 8 bands 7 SWIR image from 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

In addition to the information given yesterday, the activity of Santiaguito is accompanied by emissions of hot materials (boulder or lava flows?) In the drainages, identified on the night images of the Landat 8 bands 7 SWIR satellite ... situation unusual in Santiaguito as R. Escobar-Wolf notes.

 

Source: Landsat 8 image via R. Escobar-Wolf / MTU

Taal - return of the waters in the main crater and small plumes of steam - Sentinel-2 L1C image image of the 2020-02-22 bands 4,3,2 - one click to enlarge
Taal - return of the waters in the main crater and small plumes of steam - Sentinel-2 L1C image image of the 2020-02-22 bands 4,3,2 - one click to enlarge

Taal - return of the waters in the main crater and small plumes of steam - Sentinel-2 L1C image image of the 2020-02-22 bands 4,3,2 - one click to enlarge

Activity in the main crater of Taal has been characterized in recent days by low emissions of steam plumes between 50 and 100 meters high, drifting to the northeast.

Note, the return of the waters in the main crater.

The seismicity reports for February 25, 45 volcanic earthquakes, including 2 felt in Brgy, Bilibinwang, Agoncillo and Batangas, with an intensity I. On February 26, 32 earthquakes were recorded.

 

Source: Phivolcs

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

À la lumière des données de surveillance de l'Etna entre le 17 et le 23 février, il est mis en évidence une activité intra-cratèrique strombolienne et effusive du cratère de la Voragine. Des émissions de cendres discontinues sont observées au cratère nord-est et au nouveau cratère SE.

Une faible activité de fracturation sismique est signalée; amplitude du tremblement volcanique dans le niveau moyen.Les réseaux de surveillance des déformations du sol de l'Etna n'ont montré aucun changement significatif à signaler au cours de la semaine dernière.

Le flux de SO2 est à un niveau moyen-bas.

Le flux d'HCl est à un niveau moyen.

Le flux de CO2 des sols se situe à des niveaux moyens-bas.

La pression partielle de CO2 dissous ne présente pas de variations importantes.

Etna - Tiré du bord est de la Bocca Nuova montrant l'embouchure effusive située sur le flanc sud du cône de cendre (noir, à gauche de la photo) situé à l'intérieur de la  Voragine le 19 février 2020 (photo F. Ciancitto). / INGVvulcani

Etna - Tiré du bord est de la Bocca Nuova montrant l'embouchure effusive située sur le flanc sud du cône de cendre (noir, à gauche de la photo) situé à l'intérieur de la Voragine le 19 février 2020 (photo F. Ciancitto). / INGVvulcani

Etna cratères sommitaux le 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2

Etna cratères sommitaux le 19.02.2020 - Sentinel-2 L1C image on 2020-02-19 bands 12,4,2

En détail, l'activité explosive s'est produite par une seule bouche située au sommet du cône intracratérique, et a été caractérisée par de petites explosions stromboliennes, souvent riches en cendres; tandis que l'émission de lave de la bouche effusive placée sur le flanc sud du cône avait un caractère pulsatile générant le chevauchement de coulées de lave qui se déversent dans la dépression ouest de la Bocca Nuova (BN-1).

Il a également été observé qu’une nouvelle dépression de subsidence se forme à l’intérieur de la partie centrale de la Bocca Nuova entre BN-1 et BN-2 .

L 'activité strombolienne était en petite augmentation en soirée du 25 février.

 

Source : INGV OE

 Etna , activité des cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC - photo J.Nasi / Butterfly Helicopters

Etna , activité des cratères sommitaux le 25.02.2020 / 16h19 UTC - photo J.Nasi / Butterfly Helicopters

Poas - dégazage et turbulences dans le lac acide le 25.02.2020 / 10h37 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage et turbulences dans le lac acide le 25.02.2020 / 10h37 - webcam Ovsicori

Au Costa-Rica, aucune éruption cutanée n'est signalée au Poas.

L'activité sismique est plus importantece 25 février par rapport à la veille. Une légère augmentation de l'activité sismique est observée avec de fréquents séismes volcaniques de basse fréquence (LP) qui montrent une augmentation d'amplitude, comme dans le trémor volcanique presque continu.

En raison de la variabilité de la direction des vents, entre 7 et 9 heures du matin, il y avait de fortes concentrations de gaz magmatiques dans le Mirador. Il y a également une augmentation des concentrations de SO2 atteignant des pics pouvant atteindre 25 parties par million. Une légère augmentation de l'inflation du bâtiment volcanique se poursuit de manière continue.

 

Au volcan Rincon de la Vieja, l'activité sismique est maintenue avec des tremblements de terre volcaniques occasionnels de basse fréquence (LP) et de faible amplitude, en plus d'un trémor d'amplitude variable. Entre 7 heures et 9 heures du matin, l'ampleur du tremblement a considérablement augmenté.

Entre 5 et 8 heures du matin, il a été possible d'observer une panache de gaz et de vapeur d'eau qui a réussi à s'élever au-delà de 500 mètres au-dessus du niveau du cratère, avant que la couverture nuageuse ne vienne compromettre la visibilité .

 

Source : Ovsicori

Rincon de La Vieja - panache de vapeur le 25.02.2020 /  6h20  - photo Ovsicori

Rincon de La Vieja - panache de vapeur le 25.02.2020 / 6h20 - photo Ovsicori

 Santiaguito - image Landsat 8 bands 7 SWIR du 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

Santiaguito - image Landsat 8 bands 7 SWIR du 23.02.2020 - via R.Escobar-Wolf / MTU

En complément des informations données hier, l'activité du Santiaguito s'accompagne d'émissions de matériaux chauds ( coulées de blocs ou de lave?) dans le sdrainages, repérées sur les images nocturnes du satellite Landat 8 bands 7 SWIR ... situation peu commune au Santiaguito comme le remarque R. Escobar-Wolf.

 

Source : image Landsat 8 via R. Escobar-Wolf / MTU

Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir
Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir

Taal - retour des eaux dans le cratère principal et petits panaches de vapeur - image Sentinel-2 L1C image du 2020-02-22 bands 4,3,2 - un clic pour agrandir

L'activité dans le cratère principal du Taal a été caractérisée ces derniers jours par de faible émissions de panaches de vapeur entre 50 et 100 mètres de haut, dérivant vers le nord-est.

A noter, le retour des eaux dans le cratère principal.

La sismicité renseigne pour le 25 février, 45 séismes volcaniques, dont 2 ressentis à Brgy, Bilibinwang, Agoncillo et Batangas,avec une intensité I. Le 26 février, ce sont 32 séismes volccaniques qui ont été recensés.

 

Source : Phivolcs

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcanic activity
Popocatépetl - explosion of 02.22.2020 / 12:17 am - webcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion of 02.22.2020 / 12:17 am - webcamsdeMexico

Popocatépetl - 02.25.2020 / 12:18 AM - webcamsdeMexico

Popocatépetl - 02.25.2020 / 12:18 AM - webcamsdeMexico

Cenapred provides information for the last 24 hours at Popocatépetl of 148 exhalations, a moderate explosion at 4:07 p.m., and 10 minor explosions on February 23 at 12:16 p.m., 6:45 p.m., 8:37 p.m. and 9:58 p.m., on February 24 at 12:08 a.m., 1:01 a.m. , scattered to the southwest.

In addition, 525 minutes of tremor were recorded.

In the morning, gas and ash emissions scattered towards the northeast are observed.

This February 25, an explosion at 12:16 a.m. sprayed incandescent materials on the flanks of the volcano accompanied by a plume of gas and ash at 1,500 meters dispersed towards the northeast.

The volcanic alert remains at amarillo fase 2, with a 12 km exclusion zone.

 

Source: Cenapred

Popocatépetl - summary of activity over the past 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad 24.020.2020

Popocatépetl - summary of activity over the past 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad 24.020.2020

Sabancaya activity during the week of February 17-23 remained at moderate levels. For the following days, no significant change in activity is expected.

 Sabancaya - summary of the activity from 17 to 23.02.2020 - Doc. IGPeru

 Sabancaya - summary of the activity from 17 to 23.02.2020 - Doc. IGPeru

The IGP recorded and analyzed the occurrence of approximately 782 volcanic earthquakes, associated with the circulation of fluids (magma, gas, etc.) inside the volcano. An average of 16 medium to low daily explosions were recorded, accompanied by plumes of gas and ash up to 3,000 meters in height above the summit.

The sulfur dioxide emissions recorded by the Sentinel-5 P / Tropomi satellite are significant.

The monitoring of the deformation of the volcanic structure records significant anomalies.

Satellite surveillance made it possible to identify the presence of 2 thermal anomalies of values ​​between 2MW and 3MW, associated with the presence of a lava dome of approximately 280 m in diameter at the crater of the volcano.

Sabancaya - sulfur dioxide emissions, respectively 14.02, 23.02 and 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA by Tropomi / Twitter - one click to enlarge the thumbnailsSabancaya - sulfur dioxide emissions, respectively 14.02, 23.02 and 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA by Tropomi / Twitter - one click to enlarge the thumbnails
Sabancaya - sulfur dioxide emissions, respectively 14.02, 23.02 and 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA by Tropomi / Twitter - one click to enlarge the thumbnails

Sabancaya - sulfur dioxide emissions, respectively 14.02, 23.02 and 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA by Tropomi / Twitter - one click to enlarge the thumbnails

On February 24 at 1:23 p.m. local, the IGP recorded and reported the descent of a lahar (volcanic mud flow), by the Huayuray-Pinchollocon stream direction of the Colca river, with a likely affectation of the main Chivay road -Cabanaconde

The Sabancaya volcanic alert level remains orange, with a 12 km prohibited zone.

 

In addition, the early warning system for the lahars of the Ubinas volcano recorded the descent of a lahar, of moderate to high volume, along the southeast flank of the volcanic massif, along the Volcanmayo gorge, at a distance of about 2 km from the town of Ubinas. It is recommended that people stay away and avoid driving on the road that crosses the channel of this stream.

 

Source: I.G. Peru & Tropomi

Santiaguito - 17.02.2020 - photo Conred

Santiaguito - 17.02.2020 - photo Conred

The Santiaguito volcano presented degassing pulses on February 24, which rises to a height of 3,000 meters above sea level and disperses to the southwest.

Low explosions have been recorded in the past 24 hours accompanied by ash plumes at heights of 3,100-3,200 meters asl. that disperse to the southwest.

 

Sources: Gobierno Guatemala, Insivumeh and Conred

Active volcanoes of Chile - Classification of volcanoes according to the impact of their dangerousness - Sernageomin

Active volcanoes of Chile - Classification of volcanoes according to the impact of their dangerousness - Sernageomin

A specific risk classification work for active volcanoes in Chile was carried out by a team from the national volcanic monitoring network of Sernageomin.

The summary is above for the 14 volcanoes most at risk; the full document, very instructive, can be viewed by following this link: https://www.sernageomin.cl/wp-content/uploads/2020/02/Presentaci%C3%B3n_Ranking_Volcanes_Sernageomin_2020-web.pdf

 

Source: Sernageomin

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion du 25.02.2020 / 0h17 - webcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 25.02.2020 / 0h17 - webcamsdeMexico

Popocatépetl - 25.02.2020 / 0h18 - webcamsdeMexico

Popocatépetl - 25.02.2020 / 0h18 - webcamsdeMexico

Le Cenapred renseigne pour les dernières 24 heures au Popocatépetl 148 exhalations, une explosion modérée à 16h07, et 10 explosions mineures le 23 février à 12h16, 18h45, 20h37 et 21h58, le 24 février à 0h08, 01h01,01h09,01h16, 02h36 et 8h18, dispersées vers le sud-ouest.

En outre, 525 minutes de trémor ont été enregistrées.

En matinée, on observe des émissions de gaz et cendres dispersés vers le nord-est.

Ce 25 février, une explosion à 0h16 a arrosé de matériaux incandescents les flancs du volcan s'accompagnant d'un panache de gaz et cendres à 1.500 mètres dispersé vers le nord-est.

L'alerte volcanique reste à amarillo fase 2, assorti d'une zone d'exclusion de 12 km.

 

Source : Cenapred

Popocatépetl - résumé d'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - résumé d'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

L'activité du Sabancaya au cours de la semaine du 17 au 23 février est restée à des niveaux modérés. Pour les jours suivants, aucun changement significatif de l'activité n'est attendu.

 Sabancaya - résumé de l'activité du 17 au 23.02.2020 - Doc. IGPeru

Sabancaya - résumé de l'activité du 17 au 23.02.2020 - Doc. IGPeru

L'IGP a enregistré et analysé la survenue d'environ 782 séismes volcaniques, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l'intérieur du volcan. Une moyenne de 16 explosions quotidiennes moyennes à faibles ont été enregistrées, accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 3.000 mètres de hauteur au dessus du sommet.

Les émissions de dioxyde de soufre relevées par le satellite Sentinel-5 P / Tropomi sont importantes.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique enregistre des anomalies importantes.

La surveillance par satellite a permis d'identifier la présence de 2 anomalies thermiques de valeurs comprises entre 2MW et 3MW, associées à la présence d'un dôme de lave d'environ 280 m de diamètre au cratère du volcan.

Sabancaya - émissions de dioxyde de soufre, respectivement les 14.02, 23.02 et 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA via Tropomi / Twitter - un clic pour agrandir les vignettesSabancaya - émissions de dioxyde de soufre, respectivement les 14.02, 23.02 et 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA via Tropomi / Twitter - un clic pour agrandir les vignettes
Sabancaya - émissions de dioxyde de soufre, respectivement les 14.02, 23.02 et 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA via Tropomi / Twitter - un clic pour agrandir les vignettes

Sabancaya - émissions de dioxyde de soufre, respectivement les 14.02, 23.02 et 24.02 - Doc. Sentinel-5 P via DLR / BIRA / ESA via Tropomi / Twitter - un clic pour agrandir les vignettes

Le 24 février à 13 h 23 locale, l'IGP a enregistré et signalé la descente d'un lahar (coulée de boue volcanique), par le ruisseau Huayuray-Pinchollocon direction de la rivière Colca, avec une affectation probable de la route principale Chivay-Cabanaconde

Le niveau d'alerte volcanique du Sabancaya reste à orange, assorti d'une zone interdite de 12 km.

 

De plus, le système d'alerte précoce des lahars du volcan Ubinas a enregistré la descente d'un lahar de volume modéré à élevé (coulées volcaniques) le long du flanc sud-est du massif volcanique, le long de la gorge Volcanmayo, à une distance d'environ 2 km de la ville d'Ubinas. Il est recommandé à la population de rester à l'écart et d'éviter de conduire sur la route qui traverse le canal de ce ruisseau.

 

Source : I.G.Peru & Tropomi

Santiaguito - 17.02.2020 - photo Conred

Santiaguito - 17.02.2020 - photo Conred

Le volcan Santiaguito a présenté le 24 février des impulsions de dégazage qui s'élève à une hauteur de 3.000 mètres au-dessus du niveau de la mer et se disperse au sud-Ouest.

Des explosions faibles sont enregistrées au cours des dernières 24 heures qui s'accompagnent de panaches de cendres à des hauteurs de 3.100-3.200 mètres asl. qui se dispersent au sud-ouest.

 

Sources : Gobierno Guatemala, Insivumeh et Conred

Volcans actifs du Chili - Classement des volcans suivant impact de leur dangerosité - Sernageomin

Volcans actifs du Chili - Classement des volcans suivant impact de leur dangerosité - Sernageomin

Un travail de classement de risque spécifique des volcans actifs du Chili a été réalisé par une équipe du réseau national de surveillance volcanique du Sernageomin.

Le résumé est ci-dessus pour les 14 volcans les plus à risques ; le document intégral, très instructif, est visible en suivant ce lien : https://www.sernageomin.cl/wp-content/uploads/2020/02/Presentaci%C3%B3n_Ranking_Volcanes_Sernageomin_2020-web.pdf

 

Source : Sernageomin

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog