Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Pacaya - lava flow from MacKenney crater (people on the left give the scale) - photo William Chigne / Twitter 05.28.2020

Pacaya - lava flow from MacKenney crater (people on the left give the scale) - photo William Chigne / Twitter 05.28.2020

The insivumeh reports that, during the night and the morning of May 30, 2020, we were able to observe Strombolian explosions, with expulsion of incandescent materials at 50-100 meters above the MacKenney crater of Pacaya.

This activity feeds a large lava flow in a northeast direction, with a length of 700 meters.

 

Sources: Insivumeh and William Chigna

The insivumeh reports that, during the night and the morning of May 30, 2020, we were able to observe Strombolian explosions, with expulsion of incandescent materials at 50-100 meters above the MacKenney crater of Pacaya.  This activity feeds a large lava flow in a northeast direction, with a length of 700 meters.     Sources: Insivumeh and William Chigna

The insivumeh reports that, during the night and the morning of May 30, 2020, we were able to observe Strombolian explosions, with expulsion of incandescent materials at 50-100 meters above the MacKenney crater of Pacaya. This activity feeds a large lava flow in a northeast direction, with a length of 700 meters.   Sources: Insivumeh and William Chigna

At Kawah Ijen on Java, after the seismic rise from January 17, 2020 until May 29, 2020, a white gas with a thin to moderate gas intensity was observed about 50-300 meters from the summit or 250-500 m from the surface of the lake. Observations to crater lake did not show any change in the color of the crater water lake, the temperature of which fluctuated in the range of 24.5 to 40.3 ° C from January to mid-May 2020.

Kawah ijen - Sentinel-2 bands 12,11,4 image from 05.25.2020 - one click to enlarge

Kawah ijen - Sentinel-2 bands 12,11,4 image from 05.25.2020 - one click to enlarge

The PVMBG reports for May 29,

- a total of 49 blast earthquakes, with an amplitude of 3-45 mm, and a duration between 14 and 85 seconds.

- 9 shallow volcanic earthquakes, with an amplitude of 3-18 mm

- and 4 episodes of non-harmonic tremor, with an amplitude of 34 to 46 mm and a duration between 105 and 534 sec.

Under current conditions, the potential threat of volcanic activity from Mount Ijen is made up of high concentrations of volcanic gases around the crater which can suddenly increase, due to the rising bursts of gas bubbles from the bottom of the lake.

Kawah Ijen - 29.05.2020 - an atmosphere of drama - and the place of disappearance of the minor - Doc. PVMBG and Detik news / Istimewa
Kawah Ijen - 29.05.2020 - an atmosphere of drama - and the place of disappearance of the minor - Doc. PVMBG and Detik news / Istimewa

Kawah Ijen - 29.05.2020 - an atmosphere of drama - and the place of disappearance of the minor - Doc. PVMBG and Detik news / Istimewa

It is recommended to the communities around G. Ijen and to visitors / tourists / miners so as not to approach the edge of the crater or descend and approach the bottom of the crater at the top of G. Ijen, and do not spend the night in the area of ​​G. Ijen within a radius of 1 km from the crater. - However, the activity level remains at 1 / normal.

Recommendation to follow, because according to Detik news, a sulfur miner is missing. It is suspected that it fell into the acid lake.

According to witnesses, at 12:30 p.m. WIB on May 29, 2020, Andik and Alimik, along with other miners, heard the sound of a boom or explosion at the bottom of the crater lake of Mount Ijen. The boom caused the water to rise from the lake and formed a wave that encroached about 3 meters from the edge of the crater.

 

Sources: PVMBG & Detik news / Banyuwangi

White island - 30.05.2020 / 07h20 local - Geonet webcam

White island - 30.05.2020 / 07h20 local - Geonet webcam

White Island - 05.31.2020 / 9.30 a.m. NZST - webcam crater floor Geonet screenshot

White Island - 05.31.2020 / 9.30 a.m. NZST - webcam crater floor Geonet screenshot

Whakaari / White Island remains in a high state of volcanic unrest.

The gas flow varied above background levels and was high during our last observation flight. Most of the other monitoring parameters remain within the range observed in the past 2 months.

The volcanic alert level remains at level 2; The aviation color code remains yellow.

 

Source: GeoNet

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - coulée de lave depuis le cratère MacKenney (les personnes à gauche donnent l'échelle) - photo William Chigne  / Twitter 28.05.2020

Pacaya - coulée de lave depuis le cratère MacKenney (les personnes à gauche donnent l'échelle) - photo William Chigne / Twitter 28.05.2020

L'insivumeh rapporte que, durant la nuit et la matinée du 30 mai 2020, on a pu observer des explosions stromboliennes , avec expulsion de matériaux incandescents à 50-100 mètres au dessus du cratère MacKenney du Pacaya.

Cette activité alimente une large coulée de lave en direction nord-est, d'une longueur de 700 mètres.

 

Sources : Insivumeh et William Chigna

Pacaya - coulée lave, large d'un km environ, vue à la caméra FLIR  - Doc. W.Chigna 28.05.2020

Pacaya - coulée lave, large d'un km environ, vue à la caméra FLIR - Doc. W.Chigna 28.05.2020

Au Kawah Ijen sur Java, après la montée sismique du 17 janvier 2020 jusqu'au 29 mai 2020, un gaz blanc avec une intensité de gaz mince à modérée a été observé à environ 50-300 mètres du sommet ou à 250-500 m de la surface du lac. Les observations vers le lac du cratère n'ont montré aucun changement dans la couleur du lac d'eau du cratère, dont la température a oscillée dans la plage de 24,5 à 40,3°C de janvier à mi-mai 2020.

Kawah ijen  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 25.05.2020 - un clic pour agrandir

Kawah ijen - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 25.05.2020 - un clic pour agrandir

Le PVMBG rapporte pour le 29 mai,

- un total de 49 séismes de souffle, avec une amplitude de 3-45 mm, et une durée entre 14 et 85 secondes.

- 9 séismes volcaniques peu profond, avec une amplitude de 3-18 mm

- et 4 épisodes de trémor non harmoniques, avec une amplitude de 34 à 46 mm et d'une durée entre 105 et 534 sec.

Dans les conditions actuelles, la menace potentielle de l'activité volcanique du mont Ijen est constituée de fortes concentrations de gaz volcaniques autour du cratère qui peuvent augmenter soudainement en raison de la montée des rafales de bulles de gaz du fond du lac.

Kawah Ijen - 29.05.2020 - une atmosphère de drame - et le lieu de la disparition du mineur - Doc. PVMBG et Detik news / Istimewa
Kawah Ijen - 29.05.2020 - une atmosphère de drame - et le lieu de la disparition du mineur - Doc. PVMBG et Detik news / Istimewa

Kawah Ijen - 29.05.2020 - une atmosphère de drame - et le lieu de la disparition du mineur - Doc. PVMBG et Detik news / Istimewa

Il est recommandé aux communautés autour de G. Ijen et aux visiteurs / touristes / mineurs afin de ne pas s'approcher du bord du cratère ou descendre et approcher du fond du cratère au sommet de G. Ijen, et ne pas passer la nuit dans la zone de G. Ijen dans un rayon de 1 km du cratère. - Le niveau d'activité reste toutefois à 1 /normal.

Recommandation à suivre, car d'après Detik news, un mineur de soufre est porté disparu. On soupçonne qu'il est tombé dans le lac acide.

Selon des témoins, à 12h30 WIB le 29 mai 2020, Andik et Alimik, ainsi que d'autres mineurs, ont entendu le bruit d'un boom ou d'une explosion au fond du lac du cratère du mont Ijen. Le boom a fait monter l'eau du lac et formé une vague qui a empiéter d'environ 3 mètres à partir du bord du cratère.

 

Sources : PVMBG & Detik news / Banyuwangi

White island - 30.05.2020 / 07h20 locale - webcam Geonet

White island - 30.05.2020 / 07h20 locale - webcam Geonet

White Island - 31.05.2020 /09h30 NZST - webcam crater floor Geonet screenshot

White Island - 31.05.2020 /09h30 NZST - webcam crater floor Geonet screenshot

Whakaari / White Island reste dans un état élevé d'agitation volcanique.

Le flux de gaz a varié au-dessus des niveaux de fond et a été élevé lors de notre dernier vol d'observation. Les autres paramètres de surveillance restent pour la plupart dans la fourchette observée au cours des 2 derniers mois.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2; Le code couleur de l'aviation reste jaune.

Source : GeoNet

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcans et climat, #Volcans et santé

Parmi les polluants émis par les gaz volcaniques, outre le dioxyde de carbone, le dioxyde de soufre, l'hydrogène sulfuré, figurent des halogènes et de petites quantités de métaux lourds, dont le mercure.

Le cycle du mercure élémentaire gazeux est alimenté par les émissions anthropiques et les sources naturelles.

Concentrations de Hg (en nanogrammes / litre) trouvées à l'intérieur des carottes de glace. - Doc. USGS / INGVvulcani - un clic pour une meilleure lisibilité

Concentrations de Hg (en nanogrammes / litre) trouvées à l'intérieur des carottes de glace. - Doc. USGS / INGVvulcani - un clic pour une meilleure lisibilité

Une étude de l'USGS, effectuée sur des carottes échantillonnées dans des glaciers du Wyoming, documente l'importance du rôle des volcans comme source naturelle potentielle.

Elle montre que les niveaux de mercure ont été multiplié par un facteur 3 à 5 depuis le milieu du 19° siècle, influence de la révolution industrielle et de la ruée vers l'or ; elle pointe aussi les pics liés aux importantes éruptions volcaniques (en bleu dans le schéma ci-dessus)

Schéma conceptuel du cycle biogéochimique du mercure dans lequel les différentes contributions à l'écosystème terrestre par les différentes sources (naturelles et anthropiques) sont représentées. Crédit d'image: Agence européenne pour l'environnement (AEE) / via INGVvulcani - un clic pour agrandir

Schéma conceptuel du cycle biogéochimique du mercure dans lequel les différentes contributions à l'écosystème terrestre par les différentes sources (naturelles et anthropiques) sont représentées. Crédit d'image: Agence européenne pour l'environnement (AEE) / via INGVvulcani - un clic pour agrandir

Le mercure élémentaire gazeux , Hg0, présent dans l'atmosphère, peut y rester longtemps, entre six mois et deux ans, et transporté pendant cette période loin de sa source d'émission.Le mercure est un polluant global : il se retrouve à toutes latitudes aussi bien au sein des écosystèmes terrestres que marins, dans la végétation, les sols, les zones humides, les neiges ou encore les océans.

 Plusieurs espèces chimiques du mercure coexistent dans l’environnement : l’espèce élémentaire gazeuse (Hg0), une variété d’espèces divalentes inorganiques (Hg2+), l'oxydation se produisant dans les précipitations, et des espèces organo-mercurielles, dont le méthylmercure (CH3Hg+), la méthylation étant initiée par des bactéries sulfato-réductrices.

Concentration du mercure dans la chaîne alimentaire (bioamplification) - Doc. Wikipedia

Concentration du mercure dans la chaîne alimentaire (bioamplification) - Doc. Wikipedia

Le méthylmercure, issu du cycle global du mercure, est la forme chimique du mercure la plus toxique. C'est un agent neurotoxique très puissant, qui peut nuire gravement au développement et au fonctionnement du système nerveux central de l’être humain. Il possède la capacité de s’accumuler dans les tissus des organismes vivants (bioaccumulation) et de se concentrer le long des différents maillons de la chaîne alimentaire (bioamplification). Les concentrations en méthylmercure sont les plus importantes chez les espèces de plus grande taille et les prédateurs, dont se nourrissent l’homme et d’autres animaux. La consommation de poissons est la principale source d’exposition au mercure dans la population générale. (Lauwerys et al., 2007).

 

La participation du volcanisme actif aux émissions de mercure a été longtemps sous-estimée, et demeure un domaine d'étude à parfaire étant donné le grand nombre de personnes pouvant être touchées, non seulement dans les régions environnantes, mais sur toute la planète.

 

Sources :

- INGVvulcani - Les volcans, sources de mercure pour l'atmosphère terrestre

par Emanuela Bagnato - lien 

- USGS - Glacial Ice Cores Reveal A Record of Natural and Anthropogenic Atmospheric Mercury Deposition for the Last 270 Years – lien

- CNRS - Le mercure, cycle et toxicité - lien

- Aix Marseille Université – Qui méthyle le mercure dans l'océan global ?

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcanoes and health, #Volcanoes and climate

Among the pollutants emitted by volcanic gases, in addition to carbon dioxide, sulfur dioxide, hydrogen sulfide, are halogens and small amounts of heavy metals, including mercury.

The gaseous elemental mercury cycle is fueled by anthropogenic emissions and natural sources.

Concentrations of Hg (in nanograms / liter) found inside the ice cores. - Doc. USGS / INGVvulcani - one click for better readability

Concentrations of Hg (in nanograms / liter) found inside the ice cores. - Doc. USGS / INGVvulcani - one click for better readability

A USGS study, carried out on cores sampled from Wyoming glaciers, documents the importance of the role of volcanoes as a potential natural source.

It shows that mercury levels have been multiplied by a factor of 3 to 5 since the middle of the 19th century, influence of the industrial revolution and the gold rush; it also points to the peaks linked to major volcanic eruptions (in blue in the diagram above).
 

Conceptual diagram of the biogeochemical cycle of mercury in which the different contributions to the terrestrial ecosystem from different sources (natural and anthropogenic) are represented. Image credit: European Environment Agency (EEA) / via INGVvulcani - one click to enlarge

Conceptual diagram of the biogeochemical cycle of mercury in which the different contributions to the terrestrial ecosystem from different sources (natural and anthropogenic) are represented. Image credit: European Environment Agency (EEA) / via INGVvulcani - one click to enlarge

The gaseous elemental mercury, Hg0, present in the atmosphere, can remain there for a long time, between six months and two years, and transported during this period far from its emission source. Mercury is a global pollutant: it is found in all latitudes within terrestrial as well as marine ecosystems, in vegetation, soils, wetlands, snow and even the oceans.

Several chemical species of mercury coexist in the environment: the elementary gaseous species (Hg0), a variety of divalent inorganic species (Hg2+), the oxidation occurring in precipitation, and organomercury species, including methylmercury (CH3Hg+), methylation being initiated by sulfato-reducing bacteria.

Concentration of mercury in the food chain (biomagnification) - Doc. Wikipedia

Concentration of mercury in the food chain (biomagnification) - Doc. Wikipedia

Methylmercury, derived from the global mercury cycle, is the most toxic chemical form of mercury.

It is a very potent neurotoxic agent, which can seriously affect the development and functioning of the central nervous system of humans. It has the ability to accumulate in the tissues of living organisms (bioaccumulation) and to concentrate along the various links in the food chain (biomagnification). Concentrations of methylmercury are highest in larger species and predators, which feed on humans and other animals. Fish consumption is the main source of exposure to mercury in the general population. (Lauwerys et al., 2007).

 

The participation of active volcanism in mercury emissions has long been underestimated, and remains an area of ​​study to be perfected given the large number of people who can be affected, not only in the surrounding regions, but all over the planet.

 

Sources:

- INGVvulcani - Volcanoes, sources of mercury for the Earth's atmosphere by Emanuela Bagnato - link

- USGS - Glacial Ice Cores Reveal A Record of Natural and Anthropogenic Atmospheric Mercury Deposition for the Last 270 Years - link

- CNRS - Mercury, cycle and toxicity - link

- Aix Marseille University - Who methylates mercury in the global ocean?

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Fuego - plume and fine ash on the summit this 05.28.2020 - photo Conred

Fuego - plume and fine ash on the summit this 05.28.2020 - photo Conred

This May 28, 2020, moderate to strong Strombolian explosions are recorded in Fuego / Guatemala, at the rate of 8-12 per hour which raise columns of ash at 4,500-4,700 meters asl., dispersing south and southwest. Moderate avalanches are recorded in the Seca, Tanilyua, Ceniza, Trinidad and Las Lajas barrancas. Fine ashes fall on the volcano observatory.

The descent of Lahar is reported in the Barra Seca, a tributary of the Pantaleon river, located on the southwest flank of the volcano at 1 p.m.

A weak to moderate lahar is present in the Ceniza barranca tributary of the Achiguate river, from 4:20 p.m. Maintaining heavy rains can result in more lahars, carrying tree branches and volcanic material.

 

Sources: Insivumeh & Conred

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Seen by F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - IVS FEB webcam RAS KVERT

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Seen by F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - IVS FEB webcam RAS KVERT

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory for 29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory for 29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

In Kluychevskoy, an explosive-effusive activity is maintained, with ash explosions at 5,500-6,000 meters, drifting over 400 km towards the ESE.

A lava flow continues to descend the southeast flank, accompanied by phreatic bursts.

The aviation code remains orange.

 

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

IBU - 28.05.2020 / 7:34 WIT - Photo Magma indonesia

IBU - 28.05.2020 / 7:34 WIT - Photo Magma indonesia

Ibu - seismicity at 05.28.2020 - Doc. Magma Indonesia - one click to enlarge

Ibu - seismicity at 05.28.2020 - Doc. Magma Indonesia - one click to enlarge

In the Moluccas, the Ibu volcano presents this May 28, 2020 a white-gray plume 200-800 meters from the summit.

The PVMBG provides information on the seismicity level:

- 76 eruption earthquakes, with an amplitude of 15-30 mm, and the duration of the earthquake 18-70 seconds.

- 87 collapse earthquakes, with an amplitude of 2 to 10 mm and an earthquake duration of 12 to 65 seconds. The sliding distance and the direction of fall are not observed.

- 189 blast earthquakes, with an amplitude of 5-14 mm, and an earthquake duration of 10-50 seconds.

- 18 episodes of harmonic tremor

- 9 tectonic earthquakes with an amplitude of 2 to 10 mm, S-P 11 to 32 seconds and an earthquake duration of 30 to 95 seconds.

 

Sources: PVMBG and Magma Indonesia

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

The results of the last gas measurement flight on Wednesday May 27 at Whakaari / White Island indicate an increase in gas flow since the previous flight on May 20. While previous observations indicated a tendency to return to levels typical of this volcano, the recent increase in the flow of SO2 and CO2 gases, main indicators of volcanic disturbances, could be attributed to a new batch of magma under the low-lying volcano. depth depth.

Thermal infrared images, taken during the observation flight on Wednesday May 20, show that the lava extrusions, detected for the first time in early January, are still very hot, around 500 ° C. The hot gases that are emitted around these lava lobes generate a "night glow" which can be seen on GeoNet night vision webcams.

Occasional episodes of slightly elevated tremors are observed, although overall tremor levels remain low and in the background levels for the volcano. This week, shallow-source volcanic earthquakes are recorded. Satellite deformation measurements show that the ground around the active ventilation zone has subsided by several centimeters since the eruption in December 2019.

 

These recent observations agree with a still very dynamic volcanic system, despite several monitoring parameters tending towards pre-eruption levels. A rash could occur with little precursor activity. The plausible triggers for an eruption remain the collapse of unstable materials around the vents, the sudden release of magma gas and the rapid entry of water onto the shallow magma body.

If an explosive activity produces an ash cloud, the likelihood of ash affecting the continent remains very low. Under appropriate weather conditions, the plume of gas and vapor can be seen on the continent in the form of weak acid rain.

 The volcanic alert level remains at level 2, and the aviation color code remains yellow.

 

Source: Geonet & NZ Herald

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - panache et cendres fines sur le sommet ce 28.05.2020 - photo Conred

Fuego - panache et cendres fines sur le sommet ce 28.05.2020 - photo Conred

Ce 28 mai 2020, des explosions stromboliennes de modérées à fortes sont enregistrées au Fuego / Guatemala, au rythme de 8-12 par heure qui soulèvent des colonnes de cendres à 4.500-4.700 mètres asl. se dispersant vers le sud et le sud-ouest. Des avalanches modérées sont enregistrées dans les barrancas Seca, Tanilyua, Ceniza, Trinidad et Las Lajas. Des cendres fines retombent sur l'observatoire du volcan.

La descente de Lahar est signalée dans la barracada Seca, affluent de la rivière Pantaleon, située sur le flanc sud-ouest du volcan à 13H

Un lahar faible à modéré est présent dans la barranca Ceniza affluent de la rivière Achiguate, à partir de 16h20. Le maintien de fortes pluies peut entraîner plus de lahars, transportant des branches d'arbres et du matériel volcanique.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Vu de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - webcam IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - 29.05.2020 / 07h21 Vu de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village) - webcam IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory pour le  29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - Volcanic Ash Advisory pour le 29.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Au Kluychevskoy, une activité explosive-effusive se maintient, avec des explosions de cendres à 5.500-6.000 mètres, dérivant sur 400 km vers l'ESE.

Une coulée de lave continue de descendre le flanc sud-est, accompagnée de bursts phréatiques.

Le code aviation reste orange.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

 IBU - 28.05.2020 / 7h34 WIT - Photo Magma indonesia

IBU - 28.05.2020 / 7h34 WIT - Photo Magma indonesia

Ibu - sismicité au 28.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ibu - sismicité au 28.05.2020 - Doc. Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Dans les Molluques, l'Ibu présente ce 28 mai 2020 un panache blanc-gris à 200-800 mètres du sommet.

Le PVMBG renseigne au niveau sismicité :

- 76 séismes d'éruption, avec une amplitude de 15-30 mm, et la durée du tremblement de terre 18-70 secondes.

- 87 séismes d' effondrement, avec une amplitude de 2 à 10 mm et une durée de tremblement de terre de 12 à 65 secondes. La distance de glissement et la direction de chute ne sont pas observées.

- 189 séismes de souffle, avec une amplitude de 5-14 mm, et une durée de tremblement de terre de 10-50 secondes.

- 18 épisodes de trémor harmonique

- 9 séismes tectoniques avec une amplitude de 2 à 10 mm, S-P 11 à 32 secondes et une durée de tremblement de terre de 30 à 95 secondes.

 

Sources : PVMBG etMagma Indonesia

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

Whakaari / White Island - photo NZ Herald

Les résultats du dernier vol de mesure de gaz du mercredi 27 mai à Whakaari / White Island indiquent une augmentation du flux de gaz depuis le vol précédent du 20 mai. Alors que les observations précédentes indiquaient une tendance à revenir à des niveaux typiques de ce volcan, l'augmentation récente du flux de gaz SO2 et CO2, principaux indicateurs de troubles volcaniques, pourrait être attribuée à un nouveau lot de magma sous le volcan à faible profondeur profondeur.

Des images infrarouges thermiques, prises lors du vol d'observation du mercredi 20 mai, montrent que les extrusions de lave, détectées pour la première fois début janvier, sont encore très chaudes, aux alentours de 500 ° C. Les gaz chauds qui sont émis autour de ces lobes de lave génèrent une «lueur nocturne» qui peut être vue sur les webcams de vision nocturne de GeoNet.

Des épisodes occasionnels de tremblements légèrement élevés sont observés, bien que les niveaux de tremblements globaux restent faibles et dans les niveaux de fond pour le volcan. Cette semaine, des tremblements de terre volcaniques de source peu profonde sont enregistrés. Les mesures de déformation du sol par satellite montrent que le sol autour de la zone de ventilation active s'est affaissé de plusieurs centimètres depuis l'éruption de décembre 2019.

 

Ces observations récentes concordent avec un système volcanique encore très dynamique, malgré plusieurs paramètres de surveillance tendant vers les niveaux de pré-éruption. Une éruption pourrait se produire avec peu d'activité précurseur. Les déclencheurs plausibles d'une éruption restent l'effondrement de matériaux instables autour des évents, la libération soudaine de gaz du magma et l'entrée rapide d'eau sur le corps magmatique peu profond.

Si une activité explosive produit un nuage de cendres, la probabilité que des cendres affectent le continent reste très faible. Dans des conditions météorologiques appropriées, le panache de gaz et de vapeur peut être remarqué sur le continent sous forme de pluies acides faibles.

Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2, et le code couleur de l'aviation reste jaune.

 

Source : Geonet & NZ Herald

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Sakurajima - 26.05.2020 / 11.57 am - Doc. JMA

Sakurajima - 26.05.2020 / 11.57 am - Doc. JMA

 Sakurajima - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

The explosive activity continues at Sakurajima, with some explosions and ash plumes covered with lightning.

We will pin an explosion at 11:57 am on May 26, with a vertical plume reaching 1,000 meters above the summit.

At the end of the day on May 26, around 9:07 p.m., an explosion at the summit crater of the Minamidake generated a plume of gas and ash rising up to 900 meters above the crater.

 

Another on May 27, reported by the VAAC Tokyo at 4:23 am, was accompanied by a plume at a flight altitude of 40, which could drift towards the ENE.

The JMA reports an explosion at 2 p.m., with a colored plume 2,000 meters above the crater.

 

Sources: JMA & VAAC Tokyo

Sakurajima Explosive eruption May 26, 2020 21:07 - 桜島 爆発的噴火

Activity continues at Karymsky, where KVERT reports an explosion on May 27, 2020, generating an ash plume at more than 6,000 meters asl., Drifting towards the ENE of the volcano.

The aviation code remains orange, as ash explosions are likely to occur at any time.

 

Sources: KVERT & VAAC Tokyo.

Karymsky - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Karymsky - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

In Costa Rica, the eruptive activity of Rincon de La Vieja continues with regular hydrothermal explosions.

The Ovsicori reports for May 25, 2020, after a sequence of gas pulses, small, almost continuous eruptions - more than 10 episodes in an hour - accompanied by plumes 1,000 meters above the crater. Two episodes are pinned, at 5:35 p.m. local and 5:38 p.m. local, the latter with materials reaching the edge of the active crater.

On May 26, an eruption was recorded at 8:05 am local, without being able to specify the height of the plume for lack of visibility; it lasted a minute.

The same day, at 4:21 pm local time, another explosion generated a plume of 1,500 meters above the crater; the activity lasted 2 minutes.

 

Source: Ovsicori

Rincon de La Vieja - 25.05.2020 / 5:57 pm - photo Edward Valerio González via Ovsicori

Rincon de La Vieja - 25.05.2020 / 5:57 pm - photo Edward Valerio González via Ovsicori

In Merapi, on Java, on alert 2 / waspada, the PVMBG reports on the level of seismicity for this May 26, 202:

- 5 avalanche earthquakes, with an amplitude of 2 to 6 mm and an earthquake duration of 7 to 23 seconds. The sliding distance and the direction of fall are not observed.

- 4 blast earthquakes, with an amplitude of 2 to 9 mm and an earthquake duration of 8 to 22.9 seconds.

- 8 hybrid earthquakes, with an amplitude of 2-3 mm, S-P 0.3-0.4 seconds and an earthquake duration of 5-7.6 seconds.

 

Potential dangers currently present themselves in the form of pyroclastic flows linked to the possible partial collapse of the lava dome and the fall of volcanic material following explosive eruptions.

The area with a radius of 3 km from the summit of Mount Merapi is prohibited for human activities

 

Sources: PVMBG & BPPTKG.

Merapi - exhalation (gas blast) on 26.05.2020 / 06:22 - Doc. Volcano YT

Merapi - exhalation (gas blast) on 26.05.2020 / 06:22 - Doc. Volcano YT

Merapi - activity from 26.05.2020 / 00 at midnight - Doc. BPPTKG

Merapi - activity from 26.05.2020 / 00 at midnight - Doc. BPPTKG

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sakurajima - 26.05.2020 / 11h57 - Doc. JMA

Sakurajima - 26.05.2020 / 11h57 - Doc. JMA

Sakurajima - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

L'activité explosive se poursuit au Sakurajima, avec quelques explosions et panaches de cendres parcourus d'éclairs.

On épinglera une explosion à 11h57 ce 26 mai, avec un panache vertical atteignant 1.000 mètres au dessus du sommet.

En fin de journée du 26 mai, vers 21h07, une explosion au cratère sommital du Minamidake a généré un panache de gaz et cendres montant jusqu'à 900 mètres au dessus du cratère.

 

Une autre ce 27 mai , signalée par le VAAC Tokyo à 4h23, s'est accompagnée d'un panache à une altitude de vol 40, pouvant dériver vers l'ENE.

Le JMA signale une explosion à 14h, avec un panache coloré à 2.000 mètres au dessus du cratère.

 

Sources : JMA & VAAC Tokyo

Sakurajima - éruptions explosives du 26 mai 2020 - 桜島 爆発的噴火

L'activité continue au Karymsky, où le KVERT signale une explosion le 27 mai 2020 , générant un panache de cendres à plus de 6.000 mètres asl., dérivant vers l'ENE du volcan.

Le code aviation reste orange, des explosions de cendres étant susceptibles de se produire à tout moment.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo.

Karymsky - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Karymsky - volcanic ash advisory 27.05.2020 - Doc. VAAC Tokyo

Au Costa Rica, l'activité éruptive du Rincon de La Vieja se poursuit avec des explosions hydrothermale régulières.

L'Ovsicori signale pour le 25 mai 2020, après une séquence de pulsions de gaz, de petites éruptions presque continue – plus de 10 épisodes en une heure – accompagnée de panaches à 1.000 mètres au dessus du cratère. Deux épisodes sont épinglés, à 17h35 locale et 17h38 locale, ce dernier avec des matériaux atteignant le bord du cratère actif.

Le 26 mai, une éruption a été enregistrée à 8h05 locale, sans pouvoir préciser la hauteur du panache pour manque de visibilité ; elle a duré une minute.

Le même jour, à 16h21 locale, une autre explosion a généré un panache de 1.500 mètres au dessus du cratère ; l'activité a duré 2 minutes.

 

Source : Ovsicori

Rincon de La Vieja - 25.05.2020 / 17h57  - photo Edward Valerio González via Ovsicori

Rincon de La Vieja - 25.05.2020 / 17h57 - photo Edward Valerio González via Ovsicori

Au Merapi, sur Java, en alerte 2 / waspada, le PVMBG signale au niveau de la sismicité pour ce 26 mai 202 :

- 5 séismes d'avalanches, avec une amplitude de 2 à 6 mm et une durée de tremblement de terre de 7 à 23 secondes. La distance de glissement et la direction de chute ne sont pas observées.

- 4 séismes de souffle, avec une amplitude de 2 à 9 mm et une durée de tremblement de terre de 8 à 22,9 secondes.

- 8 séismes hybrides, avec une amplitude de 2-3 mm, S-P 0,3-0,4 secondes et une durée de tremblement de terre de 5-7,6 secondes.

 

Les dangers potentiels se présentent actuellement sous la forme de coulées pyroclastiques liées à l'effondrement partiel possible du dôme de lave et à la chute de matières volcaniques suite à des éruptions explosives.

La zone d' un rayon de 3 km du sommet du mont Merapi est interdite aux activités humaines

 

Sources : PVMBG & BPPTKG.

Merapi - exhalation (souffle de gaz) le 26.05.2020 / 06h22 - Doc. Volcano YT i Frekom

Merapi - exhalation (souffle de gaz) le 26.05.2020 / 06h22 - Doc. Volcano YT i Frekom

Merapi - activité du 26.05.2020 / 00 à 24 h - Doc. BPPTKG

Merapi - activité du 26.05.2020 / 00 à 24 h - Doc. BPPTKG

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

In Guatemala, the Pacaya presents a continuous strombolian activity, with ejection of incandescent materials to 25-50 meters above the summit crater Mackenney, emissions of gas and vapor plume, dispersed in the south and the southeast, and a lava flow on the northeast flank reaching the length of 300 meters on satellite images.

Seismicity is characterized by internal tremor associated with the rise of magma, degassing and Strombolian explosions.

 

Source: Insivumeh

Pacaya - image of the lava flow by Sentinel-2 bands 12,11,5 from 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image of the lava flow by Sentinel-2 bands 12,11,5 from 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image of the lava flow by Sentinel-2 from 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image of the lava flow by Sentinel-2 from 24.05.2020- Doc. Insivumeh

At the Fuego, a lava flow a hundred meters long towards the Seca barranca is observed in the images of Sentinel-2, as well as avalanches of blocks reaching up to 280 meters in length.

The rains on the upper parts of the drainage generate weak to moderate lahars, marked by volcanic material, blocks of 1-2 meters in diameter, and trees. Insivumeh reports a lahar this May 25 at 8:15 p.m. local in Barranca Seca, and Rio Pantaleon.

 

Source: Insivumeh

Fuego - image of the lava flow by Sentinel-2 bands 12,11,5 of 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Fuego - image of the lava flow by Sentinel-2 bands 12,11,5 of 24.05.2020- Doc. Insivumeh

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, with the continuous recording of explosions, on average 6 per day, accompanied by plumes of gas and ash up to 3 km high above the summit of the volcano.

During the period from May 18 to 24, the IGP recorded and analyzed the occurrence of approximately 525 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of fluids (magma, gas, etc.) inside the volcano.

The monitoring of the deformation of the volcanic structure, using GNSS data (processed with fast orbits), does not present any significant anomalies.

Satellite surveillance identified the presence of 5 thermal anomalies with values ​​between 2MW to 15MW, associated with the presence of a body of lava on the surface of the crater of the volcano.

The volcanic alert level remains orange, with a recommendation not to approach within a 12 km radius of the crater.

 

Source: I.G. Peru

Sabancaya - activity summary between 18 and 24 May 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activity summary between 18 and 24 May 2020 - Doc. I.G.Peru

In Semeru, the PVMBG reports for the seismicity of May 26 between 0 and 12h local time :

- 32 eruption earthquakes, with an amplitude of 10-22 mm and lasting between 74 and 110 seconds.

- 2 avalanche earthquakes, with an amplitude of 3-5 mm and an earthquake duration of 47-63 seconds. The sliding distance and the direction of fall are not observed.

- 9 blast earthquakes, with an amplitude of 2 to 9 mm and an earthquake duration of 55 to 121 seconds.

 

On the satellite images, hot spots are always visible at the top and lower on the side at the level of the lava flow.

 

Sources: PVMBG and Sentinel-2

 Semeru - image of hot spots of 25.05.2020 by Sentinel2 bands 12,11,4 - One click to enlarge

 Semeru - image of hot spots of 25.05.2020 by Sentinel2 bands 12,11,4 - One click to enlarge

According to the volcanologist Yuri Demyanchuk, the dome of the Shiveluch which had collapsed following the eruption which occurred in August of last year and had formed a pyroclastic flow over fifteen kilometers, has conventionally reformed.

It is now visible to the naked eye from the Shiveluch station located about 50 km away.

According to the FEB RAS Institute of Volcanology and Seismology, the current Shiveluch eruption began on January 1, 2019. Since the beginning of the century, this is the ninth eruption of the volcano.

 

Sources: Kam24 & Volkstat, ru

Shiveluch - the dome visible to the naked eye (arrow) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Shiveluch - the dome visible to the naked eye (arrow) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Guatemala, le Pacaya présente une activité strombolienne continue, avec éjection de matériaux in candescents à 25-50 mètres au dessus du cratère sommital Mackenney, des émissions de panache de gaz et vapeur, dispersés vere le sud et le sud-est, et une coulée de lave sur le flanc nord-est atteignant sur les images satellites la longueur de 300 mètres.

La sismicité est caractérisée par du trémor interne associé à la montée du magma, au dégazage et aux explosions stromboliennes.

 

Source : Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Pacaya - image de la coulée de lave par Sentinel-2 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Au Fuego, une coulée de lave longue d'une centaine de mètres en direction de la barranca Seca est observée sur les images de Sentinel-2, ainsi que des avalanches de blocs atteignant jusque 280 mètres de longueur.

Les pluies sur les parties hautes des drainages génèrent des lahars faibles à modérés, marqués par du matériel volcanique, des blocs de 1-2 mètres de diamètre, et des arbres. L'Insivumeh rapporte un lahar ce 25 mai à 20h15 locale dans la barranca Seca, et le rio Pantaleon.

 

Source : Insivumeh

Fuego -  image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5  du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

Fuego - image de la coulée de lave par Sentinel-2 bands 12,11,5 du 24.05.2020- Doc. Insivumeh

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, avec l'enregistrement continu d'explosions, en moyenne 6 par jour, accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 3 km de haut au-dessus du sommet du volcan.

Au cours de la période du 18 au 24 mai, l'IGP a enregistré et analysé la survenance d'environ 525 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc. .) à l'intérieur du volcan.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d'anomalies significatives.

La surveillance par satellite a identifié la présence de 5 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2MW à 15MW, associées à la présence d'un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

Le niveau d'alerte volcanique reste orange, avec recommandation de ne pas s'approcher dans un rayon de 12 km du cratère.

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 18 et le 24 mai 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - résumé d'activité entre le 18 et le 24 mai 2020 - Doc. I.G.Peru

Au Semeru, le PVMBG rapporte pour la sismicité du 26 mai entre 0 et 12h locale :

- 32 séismes d'éruption, avec une amplitude de 10-22 mm et de durée entre 74 et 110 secondes.

- 2 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 3-5 mm et une durée de tremblement de terre de 47-63 secondes. La distance de glissement et la direction de chute ne sont pas observées.

- 9 séismes de souffle, avec une amplitude de 2 à 9 mm et une durée de tremblement de terre de 55 à 121 secondes.

 

Sur les images satellites, des hot spots sont toujours visibles au sommet et plus bas sur le flanc au niveau de la coulée de lave .

 

Sources : PVMBG et Sentinel-2

 Semeru - image des hot spots du 25.05.2020 par  Sentinel2 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Semeru - image des hot spots du 25.05.2020 par Sentinel2 bands 12,11,4 - Un clic pour agrandir

Selon le volcanologue Yuri Demyanchuk, le dôme du Shiveluch qui s'était effondré à la suite de l'éruption survenue en août de l'année dernière et avai formé une coulée pyroclastique sur une quinzaine de kilomètres, s'est classicement reformé. Il est désormais visible à l'oeil nu, depuis la station du Shiveluch située à environ 50 km.

Selon l'Institut de volcanologie et de sismologie FEB RAS, l'éruption actuelle de Shiveluch a commencé le 1er janvier 2019. Depuis le début du siècle, il s'agit de la neuvième éruption du volcan.

 

Sources : Kam24 & Volkstat,ru

Shiveluch - le dôme visible à l'oeil nu (flèche) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Shiveluch - le dôme visible à l'oeil nu (flèche) - photo Volkstat.ru / via Kam24

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog