Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Popocatépetl - explosion du 19.06.2020 / 07h35  - Doc. WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 19.06.2020 / 07h35 - Doc. WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, 221 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et parfois de faibles quantités de cendres au Popocatépetl.

De plus, deux explosions modérées ont été enregistrées aujourd'hui à 04h56 et 07h18 . La première explosion a éjecté des matériaux incandescents sur les flancs à proximité du cratère. Une explosion mineure a également été enregistrée aujourd'hui à 07h33, avec un panache de cendres à 3.000 mètres . Les émissions des trois explosions se sont dispersées dans une direction sud-ouest.

A noter que le nombre d'explosions a diminué ces derniers jours, avec 14 explosions le 16 juin, 4 le 17, 9 le 18 et 3 le 19 juin.

De plus, 166 minutes de tremblements de faible et moyenne amplitude ont été enregistrées. À la suite de l'activité, une légère chute de cendres est signalée dans les municipalités de Zacualpan de Amilpas, Temoac et Amayuca appartenant à l'État de Morelos.

Depuis le matin où le volcan est visible, toute émission sera dispersée vers le sud-ouest

L'alerte volcanique reste à Amarillo Fase 2 , avec le rappel de la zone d'exclusion de 12 km de rayon, alors que de nouvelles images d'incursion dans la zone sommitale sont mises en ligne par des irresponsables.

 

Source : Cenapred & webcamsdeMexico

Explosion au popocatépetl le 19,06,2020 à 4h56 , vue de Tlamacas - Doc. Cenapred

 Popocatépetl - explosion du 19.06.2020 / 04h56, et développement du panache éruptif  suivant les retombées incandescentes sur les pentes supérieures - image webcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 19.06.2020 / 04h56, et développement du panache éruptif suivant les retombées incandescentes sur les pentes supérieures - image webcamsdeMexico

Au volcan Fuego, l'Insivumeh signale ce 19 juin un faible dégazage de couleur blanche à une hauteur de 4.200 m d'altitude, et 7 à 9 explosions légères et modérées par heure qui expulsent des colonnes de cendres grises à une hauteur de 4.300 à 4.700 m. asl., qui se dispersent dans une direction ouest et sud-ouest, et qui s'accompagnent d'impulsions incandescentes entre 200 et 300 mètres au-dessus du cratère, ainsi que d'avalanches faibles et modérées en direction des canyons de Santa Teresa, Ceniza et Las Lajas, certains s'avançant jusqu'à la lisière de la végétation. Un grondement faible et modéré est perçu, provoquant des ondes de choc provoquant des vibrations dans les maisons des villages près du volcan sur son flanc sud. Des sons similaires aux locomotives de train sont entendus pendant des périodes de 2 à 5 minutes.

 

La pluie et les orages sévissent sur cette partie ouest du volcan.Des lahars, faibles, descendent les barrancas Seca et Mineral ce 19 juin, avec la possibilité de devenir modérés lorsque le flux des barrancadas se joint. Si la pluie persiste, la génération de plus de lahars n'est pas exclue.

 

Les éruptions se succèdent journellement au Fuego, mais elles sont rarement observables en raison de la couverture nuageuse, en cette saison. De images prises par la caméra en temps réel par Crelosa a permis de rendre compte de cette activité le 18 juin.

 

Sources : Insivumeh & Crelosa

Fuego - la caméra Crelosa et sa maintenance acrobatique - Doc. Insivumeh

Fuego - la caméra Crelosa et sa maintenance acrobatique - Doc. Insivumeh

Activité du Fuego le 18.06.2020 - Doc. IDIS / Epcom / Crelosa

Au Merapi, sur Java, la sismicité de la semaine du 12 au 18 juin est marquée par une augmentation des séismes volcaniques.

Le dôme de lave est actuellement dans un état stable, mesuré le 13 juin à un volume de 200.000 m³.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada, assorti d'une zone de danger de 3 km de rayo autour du sommet. Les dangers potentiels sont constitués actuellement par de possibles coulées pyroclastiques d'effondrement du dôme de lave et d'éclatements de matériaux volcaniques dus à des éruptions explosives. ⁣

 

Sources : PVMBG & BPPTKG

Merapi - sismicité du 12 au 18 juin 2020 - doc. BPPTKG

Merapi - sismicité du 12 au 18 juin 2020 - doc. BPPTKG

Merapi - le dôme sommital lors d'une éclaircie le 19.06.2020 /   06h05  - Doc. BPBD

Merapi - le dôme sommital lors d'une éclaircie le 19.06.2020 / 06h05 - Doc. BPBD

Ce 19 juin 2020 à 14h42 heure locale, une éruption a été observée au Volcán Rincon de la Vieja, accompagnée d'une colonne éruptive d'environ 1000 mètres au-dessus du sommet du volcan, et de projections des matériaux qui pourraient ensuite être transportés par les drainages avec les prochaines pluies.

 

Source : Ovsicori / vidéo link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Tectonics

In Chile, four volcanoes have their volcanic alert in Amarilla level today: the Nevados de Chillan complex, the Villarica, the Copahue and the Laguna del Maule complex.

All are monitored 24/7 by professionals from the South Andes Volcanic Observatory, OVDAS.

Activity of the Copahue, the Laguna del Maule complex, the Veniaminof and earthquakes off Raoul island.

Over the past few days, Copahue's volcanic activity has evolved to show visible signs on the surface. It is important to mention that very low frequency (very long period VLP) seismicity has been recorded in the previous months, generally linked to the rise of the magmatic material to more superficial levels. Likewise, on May 20, a series of volcanic seismological events located south-southwest near the volcanic building were recorded.

On June 16, there was an increase in energy from the seismic tremor with subsequent stabilization and decrease in the following hours. At the same time as this decrease, the incandescence and the emission of particles were detected from cameras installed by OVDAS. The latest sulfur dioxide recordings obtained by the equipment installed for its detection indicate average flows of 592 tonnes / day for June 15, considered as usual values ​​for this activity.

On the other hand, the monitoring stations which measure the deformation in the volcanic sectors do not show changes related to this activity. In addition, the images available on the Planet satellite platform indicate a decrease in the volume of the lake housed in the active crater.

In summary, the changes in seismological behavior, the anomalies in the surface assessments and the decrease in the volume of the crater lake suggest the presence of a volume of magma at superficial levels.

 

Sources: Sernageomin & Onemi

Copahue - photo Valentina Sepulveda @Valecaviahue 14.06.2020 in the evening - un clic pour agrandir

Copahue - photo Valentina Sepulveda @Valecaviahue 14.06.2020 in the evening - un clic pour agrandir

The Sernageomin through a special report of volcanic activity (REAV) reported the change of alert from GREEN to YELLOW in the volcanic complex of Laguna del Maule

The above responds to the increase in volcano-tectonic (VT) type seismic activity, associated with rock fracturing, through seismic swarms on June 11, 13 and 15-16. These events were characterized by their small scale and by their location in the southwest of the lagoon (Las Nieblas sector)

In addition, in this same area during the previous months, diffuse carbon dioxide (CO2) anomalies were detected through the ground.

Therefore, due to the persistent presence of seismic swarms in the same area, added to the gas anomaly and the constant deformation that has characterized the volcanic complex over the past decade, it is considered to be at above its basic level.

A potential allocation area is set at a radius of 2,000 meters around the passive carbon dioxide degassing center

 

Source: Sernageomin

The Laguna del Maule volcanic complex - photo Sernageomin / Rayen Gho

The Laguna del Maule volcanic complex - photo Sernageomin / Rayen Gho

In the past few days, there have been periods of earthquakes and occasional earthquakes in Veniaminof. This represents a deviation from the background activity. Thus, the aviation color code and the alert level of the volcano are increased to YELLOW / ADVISORY.

This type of seismic activity generally precedes the eruptive activity with Veniaminof, but does not mean that an eruption will occur. Eruptive activity generally consists of emissions of minor ash, lava fountains and lava flows from the small cone of the summit caldera. Ash emissions are generally confined to the summit crater, but larger events can cause ash to fall in nearby communities and drift of airborne ash.

 

The Veniaminof volcano is an andesitic stratovolcano with a summit caldera 10 km in diameter located on the Alaskan Peninsula, 775 km (480 mi) southwest of Anchorage and 35 km (22 mi) north of Perryville . It is monitored by local seismic sensors, satellite data, web cameras, and infrared and lightning networks remotely.

 

Source: AVO

Veniaminof - the summit cone and the lava flows 2018 - photo Matt Loewen / AVO taken during the field visit in June 2019

Veniaminof - the summit cone and the lava flows 2018 - photo Matt Loewen / AVO taken during the field visit in June 2019

An earthquake of M7.4, 470 km south of Raoul island, in the north of New Zealand, on 19.06.2020 at 12:49 local time occurred in the Tonga-Kermadec subduction zone, where the Pacific plate plunges towards west under the Australian plate, causing tension events at shallower depths and compression tremor at greater depths.

This earthquake was felt widely along the east coast of New Zealand.

 

Source: GeoNet

 Location of Raoul Island in the Kermadec Islands and earthquakes over M5.0 in the last month (20 May – 20 June 2019). The subduction zone north of New Zealand is visible in red. - Doc. GNS

Location of Raoul Island in the Kermadec Islands and earthquakes over M5.0 in the last month (20 May – 20 June 2019). The subduction zone north of New Zealand is visible in red. - Doc. GNS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Tectonique

Au Chili, quatre volcans ont leur alerte volcanique en niveau Amarilla aujourd'hui : le complexe Nevados de Chillan, le Villarica, le Copahue et le complexe Laguna del Maule.

Tous sont surveillés 24h / 24 et 7j / 7 par les professionnels de l'Observatoire volcanique des Andes du Sud, OVDAS.

Activité du Copahue, du complexe Laguna del Maule, du Veniaminof et séismes  au large de Raoul island.

Au cours des derniers jours, l'activité volcanique du Copahue a évolué pour présenter des signes visibles à la surface. Il est important de mentionner que la sismicité à très basse fréquence (VLP à très longue période) a été enregistrée au cours des mois précédents, généralement liée à la montée du matériau magmatique à des niveaux plus superficiels. De même, le 20 mai, une série d'événements sismologiques volcaniques localisés au sud-sud-ouest à proximité du bâtiment volcanique ont été enregistrés.

Le 16 juin, il y a eu une augmentation d'énergie du trémor sismique avec une stabilisation et une diminution subséquentes dans les heures suivantes. Parallèlement à cette diminution, l'incandescence et l'émission de particules ont été détectées à partir de caméras installées par OVDAS. Les derniers enregistrements de dioxyde de soufre obtenus par les équipements installés pour sa détection indiquent des débits moyens de 592 tonnes / jour pour le 15 juin, considérés comme des valeurs habituelles pour cette activité.

En revanche, les stations de surveillance qui mesurent la déformation dans les secteurs volcaniques ne montrent pas de changements liés à cette activité. De plus, les images disponibles sur la plate-forme satellite Planet indiquent une diminution du volume du lac logé dans le cratère actif.

En résumé, les changements de comportement sismologique, les anomalies dans les appréciations de surface et la diminution du volume du lac de cratère suggèrent la présence d'un volume de magma à des niveaux superficiels.

 

Sources : Sernageomin & Onemi

Copahue - photo Valentina Sepulveda @Valecaviahue 14.06.2020 en soirée

Copahue - photo Valentina Sepulveda @Valecaviahue 14.06.2020 en soirée

Le Sernageomin à travers un rapport spécial d'activité volcanique (REAV) a signalé le changement d'alerte du VERT au JAUNE dans le complexe volcanique de Laguna del Maule

Ce qui précède répond à l'augmentation de l'activité sismique de type volcano-tectonique (VT), associée à la fracturation de roches, à travers des essaims sismiques les 11, 13 et 15-16 juin. Ces événements ont été caractérisés par leur faible ampleur et par leur localisation au sud-ouest de la lagune (secteur Las Nieblas)

De plus, dans cette même zone au cours des mois précédents, des anomalies de dioxyde de carbone diffus (CO2) ont été détectées à travers le sol.

Par conséquent, en raison de la persistance de la présence d'essaims sismiques dans la même zone, ajoutée à l'anomalie gazeuse et à la déformation constante qui a caractérisé le complexe volcanique au cours de la dernière décennie, il est considéré comme étant au dessus de son niveau de base.

Une zone d'affectation potentielle est fixée à un rayon de 2.000 mètres autour du centre de dégazage passif de dioxyde de carbone

 

Source : Sernageomin

Le complexe volcanique Laguna del Maule - photo Sernageomin / Rayen Gho

Le complexe volcanique Laguna del Maule - photo Sernageomin / Rayen Gho

Au cours des derniers jours, il y a eu des périodes de tremblements sismiques et des tremblements de terre occasionnels au Veniaminof. Cela représente un écart par rapport à l'activité de fond. Ainsi, le code de couleur de l'aviation et le niveau d'alerte du volcan sont augmentés à YELLOW / ADVISORY.

Ce type d'activité sismique précède généralement l'activité éruptive au Veniaminof, mais ne signifie pas qu'une éruption se produira. L'activité éruptive se compose généralement d'émissions de cendres mineures, de fontaines de lave et de coulées de lave provenant du petit cône de la caldeira sommitale. Les émissions de cendres sont généralement confinées au cratère du sommet, mais des événements plus importants peuvent entraîner la chute de cendres dans les communautés voisines et la dérive des cendres en suspension dans l'air.

 

Le volcan Veniaminof est un stratovolcan andésitique avec une caldeira sommitale de 10 km de diamètre située sur la péninsule d'Alaska, à 775 km (480 mi) au sud-ouest d'Anchorage et à 35 km (22 mi) au nord de Perryville. Il est surveillé par des capteurs sismiques locaux, des données satellite, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

 

Source : AVO

Veniaminof - le cône sommital et les coulées de lave 2018 - photo Matt Loewen / AVO prise au cours de la visite de terrain en juin 2019

Veniaminof - le cône sommital et les coulées de lave 2018 - photo Matt Loewen / AVO prise au cours de la visite de terrain en juin 2019

Un séisme de M7.4, à 470 km au sud de Raoul island , au nord de la Nouvelle-Zélande, le 19.06.2020 à 12h49 locale s'est produit dans la zone de subduction Tonga-Kermadec, où la plaque Pacifique plonge vers l'ouest sous la plaque australienne, entraînant des événements de tension à des profondeurs plus faibles et des tremblements de compression à de plus grandes profondeurs.

Ce séisme fut ressenti largement le long de la côte est de la Nouvelle-Zélande.

 

Source : GeoNet

Localisation de Raoul island dans les îles Kermadec et tremblements de terre de magnitude supérieures à M5.0 au cours du dernier mois (20 mai - 20 juin 2019). La zone de subduction au nord de la Nouvelle-Zélande est visible en rouge.- Doc. GNS

Localisation de Raoul island dans les îles Kermadec et tremblements de terre de magnitude supérieures à M5.0 au cours du dernier mois (20 mai - 20 juin 2019). La zone de subduction au nord de la Nouvelle-Zélande est visible en rouge.- Doc. GNS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Ubinas - photo archive GO2Peru.com

Ubinas - photo archive GO2Peru.com

Between June 13 and 14, 2020, the IGPeru identified at Ubinas the occurrence of 9 earthquakes of magnitude less than M1.9, located 4 km south of the crater and 2.5 km from depth, associated with rock rupture processes in the volcano. Similarly, a seismic signal was recorded which would be associated with the movement of volcanic fluids (water vapor and gas).

Surveillance cameras installed in the Ubinas recorded plumes of gas and water vapor that reached up to 700 m above the summit of the volcano, scattered emissions to the southeast sections of the volcano.

Both the monitoring of the deformation of the volcanic structure and the satellite monitoring (SENTINEL, IMO-NASA systems (SO2 gas) and MIROVA (thermal anomalies) recorded no anomalies during the analysis period.

It is recommended to keep informed about the volcanic activity published by the I.G.P., and not to approach within a radius less than 3 km from the crater

 

Source: I.G. Peru

Popocatépetl - activity of 16.06.2020 / 00h13 - Cenapred webcam

Popocatépetl - activity of 16.06.2020 / 00h13 - Cenapred webcam

 Popocatépetl - exhalation at 1200m on June 16, 2020 / 7:05 p.m. - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation at 1200m on June 16, 2020 / 7:05 p.m. - WebcamsdeMexico

In the past 24 hours, using the Popocatépetl volcano monitoring system, 194 exhalations have been identified, accompanied by water vapor, volcanic gases and sometimes small amounts of ash. In addition, four minor explosions were recorded at 5:30 p.m., 6:03 p.m. and 6:18 p.m. on June 16, and at 1:26 a.m. on June 17.

In addition, 591 minutes of low and medium amplitude tremors were recorded.

During the morning and at the time of this report, there is an emission of steam and gas with slight amounts of ash moving to the southwest.

 

Source: Cenapred

Popocatépetl - summary of activity over the past 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - summary of activity over the past 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

No eruptive activity has been observed or detected in Cleveland, in the Aleutians, since a short-lived explosion on the evening of June 1, 2020 (local time). Also, the aviation color code and the volcano alert level were reduced to Yellow / Advisory earlier in the day on June 17.

Lava effusion and explosion episodes may occur without prior warning. The Cleveland explosions are normally short-lived and pose an aviation hazard only in the immediate vicinity of the volcano. Larger explosions which present a more widespread danger to aviation are possible.

 

Source: AVO

Cleveland - the summit marked by the deposits of the explosion of June 1 - photo Mees, Burke / AVO / 03.06.2020 / 12h

Cleveland - the summit marked by the deposits of the explosion of June 1 - photo Mees, Burke / AVO / 03.06.2020 / 12h

The lava has returned to the southern pit crater of Erta Ale, Ethiopia.

Following a post by Tanguy de Saint-Cyr on a possible reactivation of the lake on June 12, the examination of the Sentinel-2 images shows a radical change between two passes of the satellite.

On June 12, a weak pixel marks a thermal anomaly ... on June 16, this thermal anomaly seems to cover the entire south pit crater, while no spot no longer marks the secondary lava field.

 

Sources: Tanguy de Saint-Cyr and Sentinel Hub

Erta Ale - image of the caldera and the volcanic field to the south on 17.06.2020 / Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - one click to enlarge

Erta Ale - image of the caldera and the volcanic field to the south on 17.06.2020 / Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - one click to enlarge

Erta Ale - evolution of the thermal anomaly of the southern pit crater between June 12 (a dim pixel) and June 17 (the pixels cover the area of ​​the southern pit crater) - Sentinel-2 L2A bands images 12,11,4 - one click to enlarge
Erta Ale - evolution of the thermal anomaly of the southern pit crater between June 12 (a dim pixel) and June 17 (the pixels cover the area of ​​the southern pit crater) - Sentinel-2 L2A bands images 12,11,4 - one click to enlarge

Erta Ale - evolution of the thermal anomaly of the southern pit crater between June 12 (a dim pixel) and June 17 (the pixels cover the area of ​​the southern pit crater) - Sentinel-2 L2A bands images 12,11,4 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ubinas - photo archives GO2Peru.com

Ubinas - photo archives GO2Peru.com

Entre le 13 et le 14 juin 2020, l'I.G.Peru a identifié à l'Ubinas l'occurrence de 9 tremblements de terre de magnitude inférieure à M1,9, situés à 4 km au sud du cratère et à 2,5 km de profondeur, associés à des processus de ruptures de roche dans la volcan. De même, un signal sismique a été enregistré qui serait associé au mouvement des fluides volcaniques (vapeur d'eau et gaz).

Les caméras de surveillance installées dans les Ubinas ont enregistré des panaches de gaz et de vapeur d'eau qui ont atteint jusqu'à 700 m au-dessus du sommet du volcan, des émissions dispersées vers les sections sud-est du volcan.

Tant la surveillance de la déformation de la structure volcanique que la surveillance par satellite (systèmes SENTINEL, IMO-NASA (gaz SO2) et MIROVA (anomalies thermiques) n'ont enregistré d'anomalies pendant la période d'analyse.

Il est recommandé de se tenir informé sur l'activité volcanique publiée par l'I.G.P., et de ne pas s'approcher dans un rayon inférieur à 3 km du cratère

 

Source : I.G.Peru

 Popocatépetl - activité du 16.06.2020 / 00h13 - webcam Cenapred

Popocatépetl - activité du 16.06.2020 / 00h13 - webcam Cenapred

Popocatépetl  - exhalation à 1200m  le 16.06.2020 / 19h05  - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation à 1200m le 16.06.2020 / 19h05 - WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, à l'aide du système de surveillance du volcan Popocatépetl, 194 exhalations ont été identifiées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et parfois de faibles quantités de cendres. De plus, quatre explosions mineures ont été enregistrées, à 17h30, 18h03 et 18h18 le 16 juin , et à 01h26 le 17 juin.

De plus, 591 minutes de tremblements de faible et moyenne amplitude ont été enregistrées.

Pendant la matinée et au moment de ce rapport, il y a une émission de vapeur et de gaz avec de légères quantités de cendres se déplaçant vers le sud-ouest.

 

Source : Cenapred

Popocatépetl - résumé d'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - résumé d'activité des dernières 24 heures - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Aucune activité éruptive n'a été observée ou détectée au Cleveland, dans les Aléoutiennes, depuis une explosion de courte durée le soir du 1er juin 2020 (heure locale). Aussi, le code de couleur de l'aviation et le niveau d'alerte du volcan ont été réduits à Yellow / Advisory plus tôt dans la journée du 17 juin.

Des épisodes d'épanchement de lave et d'explosions peuvent se produire sans avertissement préalable. Les explosions de Cleveland sont normalement de courte durée et ne présentent un danger pour l'aviation qu'à proximité immédiate du volcan. De plus grandes explosions qui présentent un danger plus répandu pour l'aviation sont possibles.

 

Source : AVO

 Cleveland - le sommet marqué par les dépôts de l'explosion du 1° juin - photo Mees, Burke /  AVO / 03.06.2020 / 12h

Cleveland - le sommet marqué par les dépôts de l'explosion du 1° juin - photo Mees, Burke / AVO / 03.06.2020 / 12h

La lave est revenue dans le pit crater sud de l'Erta Ale , en Ethiopie.

Suite à un post de Tanguy de Saint-Cyr sur une possible réactivation du lac le 12 juin, l'examen des images Sentinel-2 montrent un changement radical entre deux passages du satellite.

Le 12 juin, un faible pixel marque une anomalie thermique ... le 16 juin, cette anomalie thermique semble couvrir la totalité du pit cratère sud, alors qu'aucun sport ne marque plus le champ de lave secondaire.

 

Sources : Tanguy de Saint-Cyr et Sentinel Hub

Erta Ale - image de la caldeira et du champ volcanique au sud le 17.06.2020 / Sentinel-2 L2A  bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Erta Ale - image de la caldeira et du champ volcanique au sud le 17.06.2020 / Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Erta Ale - évolution de l'anomalie thermique du pit crater sud entre le 12 juin (un pixel peu lumineux) et le 17 juin ( les pixels couvrent la zone du pit crater sud) - images Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - un clic pour agrandir
Erta Ale - évolution de l'anomalie thermique du pit crater sud entre le 12 juin (un pixel peu lumineux) et le 17 juin ( les pixels couvrent la zone du pit crater sud) - images Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Erta Ale - évolution de l'anomalie thermique du pit crater sud entre le 12 juin (un pixel peu lumineux) et le 17 juin ( les pixels couvrent la zone du pit crater sud) - images Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Pacaya - ESPECIGEST / Facebook photo 15.06.2020

Pacaya - ESPECIGEST / Facebook photo 15.06.2020

 Pacaya - ESPECIGEST / Facebook photo 15.06.2020

Pacaya - ESPECIGEST / Facebook photo 15.06.2020

In Pacaya / Guatemala, three lava flows, longer than 150 meters, are observed from the MacKenney crater; two north and one west.

During the night and in the morning, the Strombolian explosions eject incandescent materials at 25-50 meters in height. In addition, a slight white plume is observed moving towards the southwest

A thermal anomaly, of VRP 167MW (high) is reported by Mirova this June 16 at 5:15 p.m.

Guides and tourists are advised to restrict climbs to the MacKenney and active lava flows, and to remain in alert to avalanches of boulders in areas of steep slopes.

 

Sources: Insivumeh & Mirova

Nevado del Ruiz - photo SGC archives

Nevado del Ruiz - photo SGC archives

In Colombia, the Nevado del Ruiz volcano has continued to exhibit behavioral instability in the past week.

The SGC reports an increase in seismicity in relation to rock fracturing, the occurrence of several episodes of the drumbeat type, and an increase in the number of events related to the dynamics of internal fluids and their energy.

Small gas and ash emissions were noted, with dispersion towards the WNW; the plumes have reached max. 1.000 meters above the summit

No noticeable change in surface deformation.

The activity level remains at Amarillo / 3

 

Source: Servicio Geologico Colombiano - Manizales - 16.06.2020 / 21:35 local

Kick'em Jenny - 3D Bathymetry  with gas emissions - Credit Imperial College London / April 2017

Kick'em Jenny - 3D Bathymetry with gas emissions - Credit Imperial College London / April 2017

Following an increase in the seismic activity of the underwater volcano Kick 'em Jenny, in the volcanic arc of the Lesser Antilles, observed over a period of seven days in June - a swarm of more than 1,400 volcanic earthquakes of M <1 , 8 -, the National Disaster Management Agency (NaDMA) issued a vigilance notice on June 14, 2020.

Although the alert level remained at Yellow / 2, with a 1.5 km marine exclusion zone around the submerged summit of the volcano, the corner is to be avoided, even between eruptions: the release of large quantities of gas bubbles from the volcano, without signs of this surface activity, can decrease the density of seawater above the vent, and decrease the lift of the water.

Any navigator is therefore reminded that the 1.5 km exclusion zone must continue to be observed.

As a reminder, in August 1944, the Island Queen, a wooden schooner, disappeared between the islands of Grenada and St Vincent, without leaving any debris.

The volcano is under surveillance by the University of the West Indies Seismic Research Center of the Trinidad and Tobago Campus (UWI SRC) and the NaDMA.

 

Sources:

- NaDMA and UWI SRC

- Global Volcanism Program - Kick 'em Jenny - link

Location and position monitoring means Kick 'em Jenny in the Lesser Antilles - NaDMA map

Location and position monitoring means Kick 'em Jenny in the Lesser Antilles - NaDMA map

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - photo ESPECIGEST / Facebook 15.06.2020

Pacaya - photo ESPECIGEST / Facebook 15.06.2020

Pacaya - photo ESPECIGEST / Facebook 15.06.2020

Pacaya - photo ESPECIGEST / Facebook 15.06.2020

Au Pacaya / Guatemala, ce sont trois coulées de lave, de longueur supérieure à 150 mètres, qui sont observées depuis le cratère MacKenney ; deux en direction nord et une en direction ouest.

Au cours de la nuit et en matinée, les explosions stromboliennes éjectent des matériaux incandescents à 25-50 mètres de hauteur. De plus, un léger panache blanc est observé se déplaçant vers le sud-ouest

Une anomalie thermique, de VRP 167MW (élevée) est signalée par Mirova ce 16 juin à 17h15.

Il est conseillé aux guides et touristes de restreindre les ascensions vers le MacKenney et les coulées de lave actives, et de rester vigilant aux avalanches de blocs dans les zones de fortes pentes.

 

Sources : Insivumeh & Mirova

Nevado del Ruiz - photo archives SGC

Nevado del Ruiz - photo archives SGC

En Colombie, le volcan Nevado del Ruiz a continué à présenter, au cours de la dernière semaine, une instabilité de comportement.

Le SGC rapporte une augmentation de la sismicité en relation avec la fracturation de roches, la survenue de plusieurs épisodes de type drumbeat, et une augmentation du nombre d'événements liés à la dynamique des fluides internes et de leur énergie.

De petites émissions de gaz et cendres ont été constatées, avec dispersion vers l'ONO ; les panaches ont atteint au max. de 1.000 mètres au dessus du sommet

Pas de modification notoire de déformation de surface.

Le niveau d'activité reste à Amarillo / 3

 

Source : Servicio Geologico Colombiano – Manizales – 16.06.2020 / 21h35 locale

Kick'em Jenny -Bathymétrie 3D avec émissions de gaz -  Credit Imperial College London / avril 2017

Kick'em Jenny -Bathymétrie 3D avec émissions de gaz - Credit Imperial College London / avril 2017

Suite à une augmentation de l'activité sismique du volcan sous-marin Kick ‘em Jenny, dans l'arc volcanique des Petites Antilles, observée sur une période de sept jours en juin – un essaim de plus de 1.400 séismes volcaniques de M <1,8 -, l'Agence nationale de gestion des catastrophes (NaDMA) a émis un avis de vigilance le 14 juin 2020.

 

Bien que le niveau d'alerte soit resté à Yellow / 2 , assorti d'une zone d'exclusion marine de 1,5 km autour du sommet immergé du volcan, le coin est à éviter, même entre les éruptions : le relargage de grandes quantités de bulles de gaz par le volcan, sans signes de cette activité en surface, peut diminuer la densité de l’eau de mer au-dessus de l’évent, et diminuer la portance des eaux.

Il est donc rappelé à tout navigateur que la zone d'exclusion de 1.5 kilomètres doit continuer à être observée.

Pour mémoire, en août 1944, l’Island Queen, une goélette en bois, a disparu entre les îles de Grenade et St Vincent, sans laisser aucun débris.

Le volcan est sous surveillance du Centre de recherche sismique de l'Université des Indes occidentales du Campus de Trinité-et-Tobago (UWI SRC) et du NaDMA.

 

Sources :

- NaDMA et UWI SRC

- Global Volcanism Program - Kick 'em Jenny – link

Localisation et position des moyens de surveillance du Kick 'em Jenny dans les Petites Antilles - carte NaDMA

Localisation et position des moyens de surveillance du Kick 'em Jenny dans les Petites Antilles - carte NaDMA

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Nevados de Chillan - aerial view from the northeast of the Nicanor crater (in red) and the dome in the center. - photo archive Vulcanologia en Chile 02.2018

Nevados de Chillan - aerial view from the northeast of the Nicanor crater (in red) and the dome in the center. - photo archive Vulcanologia en Chile 02.2018

From the analysis of satellite images of the Nevados de Chillan complex, it is possible to observe the location of a new magmatic body inside the active crater (Nicanor) with an elliptical morphology of NW-SE orientation ( similar to the one formed at the end of 2017 - see photo).

The presence of thermal anomalies coincides with the location of the magmatic body / lava dome. In addition, the deformation stations detected vertical variations and since June 10, explosive activity is associated with long-term seismicity (LP; movement of fluids) and tremors with harmonic characteristics, which demonstrate the extrusion of wash.

 

Considering recent morphological changes and surveillance parameters, the Sernageomin hopes for an explosive scenario of moderate magnitude, with the occurrence of eruptive columns up to 5,000 meters in height, ballistic projections; ash falls, avalanches generating pyroclastic flows that can impact an O-SW sector. Given the snow cover and / or the rains, small lahars could form in the quebradas north and northeast of the active crater.

The volcanic technical alert is maintained in Amarilla

 

Source: Sernageomin

Makushin - photo Makushin summit hike by Jacob Whitaker, August 8, 2019.

Makushin - photo Makushin summit hike by Jacob Whitaker, August 8, 2019.

In the past few hours, there have been two earthquakes of magnitude greater than 4 in the vicinity of the Makushin volcano, in the Aleutian arc. This represents a significant deviation from the background seismic activity and may be associated with volcanic disturbances. As a result, the aviation color code and the volcano alert level have been increased to Yellow / Advisory.

These disorders could lead to a future rash, but it is not a certainty. Aftershocks are continuing, as one would expect with earthquakes of this magnitude. The volcano is monitored with a network of seismic instruments, a web camera, GPS, satellite data and regional instruments for detecting infrasound and lightning.

 

 

The Makushin volcano is located on the north of Unalaska Island in the eastern Aleutian Islands. Makushin is a large ice-covered stratovolcano that rises to an altitude of 6,680 feet. The summit caldera, 3 km in diameter, is the site of frequent eruptions of steam and minor ash; however, no major eruptions have occurred during this century. The community of Unalaska and the port of Dutch Harbor are located 25 km (16 miles) east of the Makushin volcano. (Map location via AVO)

 

Source: AVO

Sabancaya - summary of the activity between 8 and 14 June 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - summary of the activity between 8 and 14 June 2020 - Doc. I.G.Peru

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remains at moderate levels, with the continuous recording of explosions, on average 16 per day, accompanied by plumes of ash and gas up to 2 , 2 km high above the summit of the volcano, scattered towards the southwest, south and southeast sectors.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of approximately 498 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of fluids (magma, gas, etc.) inside the Sabancaya volcano.

The monitoring of the deformation of the volcanic structure, using GNSS data (processed with fast orbits), does not present any significant anomalies; However, slight inflation was recorded in the north and southeast sector of Sabancaya. Satellite surveillance identified the presence of 5 thermal anomalies with values ​​between 2MW and 19MW, associated with the presence of a lava dome in the crater of the volcano, being destroyed due to explosive activity.

The alert level remains at Naranja, with a 12 km prohibited area around the crater.

 

Source: I.G. Peru

Nishinoshima - photo of the overview by the Japan Coast Guards on 06.15.2020 / 3:20 p.m.

Nishinoshima - photo of the overview by the Japan Coast Guards on 06.15.2020 / 3:20 p.m.

VAAC Tokyo has regularly issued notices of ash emissions from Nishinoshima in the Ogasawara Islands, since June 12.

They continue this June 16, with a brown-black plume emitted at about 2,000 meters, doubled with plumes of gas and vapor emitted by lava flows and their entry into the sea.

 

Source: VAAC Tokyo and Japan Coast Guards

Nishinoshima - volcanic ash advisory for 15 and 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlargeNishinoshima - volcanic ash advisory for 15 and 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlarge

Nishinoshima - volcanic ash advisory for 15 and 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlarge

Nishinoshima -thermal anomaly at 16.06.2020 /  03h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Nishinoshima -thermal anomaly at 16.06.2020 / 03h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Nishinoshima - photo of the overview by the Japan Coast Guards on 06.15.2020 / 3:17 p.m.

Nishinoshima - photo of the overview by the Japan Coast Guards on 06.15.2020 / 3:17 p.m.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Nevados de Chillan -  vue aérienne depuis le nord-est du cratère Nicanor (en rouge) et le dôme au centre. - photo archives Vulcanologia en Chile 02.2018

Nevados de Chillan - vue aérienne depuis le nord-est du cratère Nicanor (en rouge) et le dôme au centre. - photo archives Vulcanologia en Chile 02.2018

De l'analyse des images par satellite du complexe Nevados de Chillan, il est possible d'observer l'emplacement d'un nouveau corps magmatique à l'intérieur du cratère actif (Nicanor) avec une morphologie elliptique d'orientation NW-SE (similaire à celui formé à la fin de 2017 - voir photo).

La présence d'anomalies thermiques coïncide avec la localisation du corps magmatique. De plus, les stations de déformation ont détecté des variations verticales et depuis le 10 juin, l'activité explosive est associée à une sismicité à long terme (LP; mouvement des fluides) et des tremblements aux caractéristiques harmoniques, qui démontrent l'extrusion de lave.

 

En considérant les changements morphologiques récents et les paramètres de surveillance, le Sernageomin espère un scénario explosif de magnitude modérée, avec l'occurrence de colonnes éruptives jusqu'à 5.000 mètres de hauteur, des projections balistiques ; des chutes de cendres,des avalanches générant des coulées pyroclastiques pouvant impacter un secteur O-SO. Etant donné l'enneigement et / ou les pluies, de petits lahars pourraient se former dans les quebradas au nord et nord-est du cratère actif.

L'alerte technique volcanique est maintenue à Amarilla

 

Source: Sernageomin

Makushin - photo Makushin summit hike by Jacob Whitaker, August 8, 2019.

Makushin - photo Makushin summit hike by Jacob Whitaker, August 8, 2019.

Au cours des dernières heures, il y a eu deux tremblements de terre d'une magnitude supérieure à 4 dans les environs du volcan Makushin, dans l'arc des Aléoutiennes. Cela représente un écart important par rapport à l'activité sismique de fond et peut être associé à des troubles volcaniques. En conséquence, le code de couleur de l'aviation et le niveau d'alerte du volcan ont été augmentés à Yellow / Advisory.

Ces troubles pourraient entraîner une future éruption, mais ce n'est pas une certitude. Les répliques se poursuivent, comme on pourrait s'y attendre avec des tremblements de terre de cette ampleur. Le volcan est surveillé avec un réseau d'instruments sismiques, une caméra Web, un GPS, des données satellite et des instruments régionaux de détection des infrasons et de la foudre.

 

 

Le volcan Makushin est situé sur le nord de l'île d'Unalaska dans l'est des îles Aléoutiennes. Makushin est un vaste stratovolcan recouvert de glace qui culmine à une altitude de 6 680 pieds. La caldeira sommitale, de 3 km de diamètre, est le siège de fréquentes éruptions de vapeur et de cendres mineures; cependant, aucune éruption importante ne s'est produite au cours de ce siècle. La communauté d'Unalaska et le port de Dutch Harbor sont situés à 25 km (16 miles) à l'est du volcan Makushin.( carte localisation via AVO)

 

Source : AVO

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 8 et le 14 juin 2020 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 8 et le 14 juin 2020 - Doc. I.G.Peru

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya reste à des niveaux modérés, avec l'enregistrement continu d'explosions, en moyenne 16 par jour, accompagnées de panaches de cendres et gaz jusqu'à 2,2 km de haut au-dessus du sommet du volcan, dispersés vers les secteurs sud-ouest, sud et sud-est.

L'IGP a enregistré et analysé la survenance d'environ 498 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides (magma, gaz, etc.) à l'intérieur du volcan Sabancaya .

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, utilisant des données GNSS (traitées avec des orbites rapides), ne présente pas d'anomalies significatives; Cependant, une légère inflation a été enregistrée dans le secteur nord et sud-est de Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 5 anomalies thermiques avec des valeurs comprises entre 2MW et 19MW, associées à la présence d'un dôme de lave dans le cratère du volcan en cours de destruction due à une activité explosive.

Le niveau d'alerte reste à Naranja, avec une zone interdite de 12 km autour du cratère.

 

Source : I.G.Peru

Nishinoshima - photo du survol par le Japan Coast Guards le 15.06.2020 / 15h20

Nishinoshima - photo du survol par le Japan Coast Guards le 15.06.2020 / 15h20

Le VAAC Tokyo émet régulièrement des avis d'émissions de cendres par Nishinoshima, dans les îles Ogasawara depuis le 12 juin.

Elles se poursuivent ce 16 juin, avec un panache brun-noir émis à environ 2.000 mètres, doublé de panaches de gaz et vapeur émis par les coulées de lave et leur entrée en mer.

 

Source : VAAC Tokyo et Japan Coast Guards

 

Nishinoshima - volcanic ash advisory pour le 15 et le 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir Nishinoshima - volcanic ash advisory pour le 15 et le 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir

Nishinoshima - volcanic ash advisory pour le 15 et le 16.06.2020 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir

Nishinoshima - anomalies thermique au 16.06.2020 /  03h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Nishinoshima - anomalies thermique au 16.06.2020 / 03h55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Nishinoshima - photo du survol par le Japan Coast Guards le 15.06.2020 / 15h17

Nishinoshima - photo du survol par le Japan Coast Guards le 15.06.2020 / 15h17

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Pacaya - 13.06.2020 - Two emission points of lava flows are identifiable: the McKenney and another one hundred meters below the summit - Image Sentinel-2 bands 12,11,5 - Doc. Insivumeh - one click to enlarge

Pacaya - 13.06.2020 - Two emission points of lava flows are identifiable: the McKenney and another one hundred meters below the summit - Image Sentinel-2 bands 12,11,5 - Doc. Insivumeh - one click to enlarge

Pacaya - 06.13.2020 - the two emission points of the flows on this image Sentinel Hub bands 12,11,4 - one click to enlarge

Pacaya - 06.13.2020 - the two emission points of the flows on this image Sentinel Hub bands 12,11,4 - one click to enlarge

In Guatemala, the MacKenney crater of the Pacaya presents strombolian explosions observed during the night and early morning of June 14, 2020, with the expulsion of incandescent materials from 50 to 100 meters above the crater. During the day, the activity is marked by a white fumarole, which the wind disperses to the west and northwest.

A lava flow about 250 meters long is observed in a northern direction, which emerges from an eruptive focus on the north flank, about 100 meters below the crater. These two sources of lava can be identified on a Sentinel-2 bands 12,11,5 image from June 13 / Insivumeh

The PCG and PCG5 seismic stations record tremors associated with the rise of magma and gases.

 

Source: Insivumeh

 Sheveluch - 15.06.2020 / 06:21 - photo IVS FEB RAS KVERT

Sheveluch - 15.06.2020 / 06:21 - photo IVS FEB RAS KVERT

In Sheveluch, the growth of the lava dome continues, characterized by explosions and ash plumes emitted at more than 5,000 meters asl. before drifting northeast.

Sheveluch - hot spot of 14.06.2020 / 06:44 - Modvolc Hawaii

An incandescence marks the dome and the avalanches of blocks which accompany the process.A moderate thermal anomaly is reported by Mirova for the period from June 8 to 14, 2020.

Aviation code stays orange

 

Sources: KVERT & Mirova

Sheveluch - moderate thermal anomaly on 14.06.2020 / 2:25 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Sheveluch - moderate thermal anomaly on 14.06.2020 / 2:25 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

On Saturday June 13, with the support of the National Guard, expert staff from the Geophysical Institute of the National Autonomous University of Mexico (UNAM) and the National Center for Disaster Reduction (CENAPRED), an overview of the Popocatépetl volcano found that the internal crater maintains a diameter of 350 to 380 meters and the approximate depth is 100 to 150 meters, which is covered with tephra. At the bottom, remains of materials from a dome, probably put in place in May, were observed.

Cenapred reports 2 explosions on June 5, one on June 8, and one on June 13, 2020.

Popocatépetl - the summit and the crater during the overflight on 13.06.2020 - doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - the summit and the crater during the overflight on 13.06.2020 - doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - Interior of the crater during the overflight on 13.06.2020 - doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - Interior of the crater during the overflight on 13.06.2020 - doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

In the past 24 hours, using the Popocatépetl volcano monitoring system, 225 exhalations have been identified, accompanied by water vapor, volcanic gases and sometimes small amounts of ash. In addition, 295 minutes of tremor were recorded.

In the morning there is a slight emission of vapor and gas moving south-east (SE)

The volcanic alert remains Amarillo fase 2

 

Source: Cenapred - report of 14.06.2020

Popocatépetl - exhalation on 14.06.2020 / 06:19 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation on 14.06.2020 / 06:19 - WebcamsdeMexico

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog