Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Merapi - Degassing on 09/25/2020 / 10:41 am - photo Magma indonesia

 Merapi - Degassing on 09/25/2020 / 10:41 am - photo Magma indonesia

In Merapi, Java, the seismic activity for the week of September 18-24 is relatively similar to that of the previous week. The lava dome is in stable condition, and its volume is approximately 200,000 m³.

The deformation of the Merapi, which was monitored by EDM, showed a shortening of the distance of about 2 cm from the reflectors RB1 and RB2.

This September 25, 2020, a white plume of varying intensity is observed about 100 meters above the summit. Between 6 and 12 a.m. WIB, a blast earthquake was recorded with an amplitude of 3 mm for 17 sec., As well as a hybrid earthquake and a shallow volcanic earthquake.

The alert activity level remains at 2 / waspada, with an inaccessible area of ​​3 km radius.

 

Sources: PVMBG & BPPTKG

  Merapi - seismicity at 09.24.2020 / 00-24 h WIB - Doc. BPPTKG

Merapi - seismicity at 09.24.2020 / 00-24 h WIB - Doc. BPPTKG

The Mauna Loa volcano, on Advisory level alert and aviation code Yellow, is not in eruption. Strain and seismicity rates have not changed significantly over the past week and remain above long-term background levels.

Over the past week, HVO seismometers have recorded around 103 small-magnitude earthquakes - all below M3.0 - below the volcano's summit and the upper flanks. The majority of these earthquakes have occurred at shallow depths less than 8 kilometers (about 5 miles) below ground level.

Global Positioning System (GPS) measurements continue to indicate slow, long-term inflation at the summit, consistent with the supply of magma to the volcano's shallow storage system.

The gas concentrations and the temperatures of the fumaroles at the summit and at the sulfur cone in the southwest rift zone remain stable.

The webcam views did not reveal any change in the scenery over the past week.

 

Source: HVO

Mauna Loa - USGS archive photo 01.2020

Mauna Loa - USGS archive photo 01.2020

At Sabancaya, the I.G.P. issued an ash scattering advisory on September 24 at 7:27 a.m. within a dispersal radius of 20 km west and south-west (pasture and estancias area).

On September 23, 31 explosions were recorded in 24 hours.

The level of volcanic activity remains in Naranja

 

Sources: I.G.P., Ingemmet & Cenvul

Sabancaya - activity of the last 24 hours at 09/24/2020 / 8 a.m. - Doc. Ingemmet

Sabancaya - activity of the last 24 hours at 09/24/2020 / 8 a.m. - Doc. Ingemmet

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Merapi -Dégazage le 25.09.2020 / 10h41 - photo Magma indonesia

Merapi -Dégazage le 25.09.2020 / 10h41 - photo Magma indonesia

Au Merapi, sur Java, l'activité sismique de la semaine du 18 au 24 septembre est relativement pareille à celle de la semaine précédente. Le dôme de lave est dans un état stable, et son volume est d'environ 200.000 m³.

La déformation du Merapi, qui a été surveillée par EDM, a montré un raccourcissement de la distance d'environ 2 cm des réflecteurs RB1 et RB2.

Ce 25 septembre 2020, un panache blanc d'intensité variable, est observé à environ 100 mètres au dessus du sommet. Entre 6 et 12h WIB, un séisme de souffle a été enregistré d'una amplitude de 3 mm durant 17 sec., de même qu'un séisme hybride et un séisme volcanique peu profond.

Le niveau d'activité d'alerte reste à 2 / waspada, assorti d'une zone non accessible de 3 km de rayon.

 

Sources : PVMBG & BPPTKG

 Merapi - sismicité au 24.09.2020 / 00-24 h WIB - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité au 24.09.2020 / 00-24 h WIB - Doc. BPPTKG

Le volcan Mauna Loa, en alerte niveau Advisory et code aviation Yellow, n'est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité n'ont pas changé de manière significative au cours de la semaine écoulée et restent au-dessus des niveaux de fond à long terme.

Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 103 tremblements de terre de petite magnitude - tous inférieurs à M3,0 - sous le sommet du volcan et les flancs en altitude. La majorité de ces tremblements de terre se sont produits à de faibles profondeurs de moins de 8 kilomètres (environ 5 miles) sous le niveau du sol.

Les mesures du système de positionnement global (GPS) continuent d'indiquer une inflation lente et à long terme au sommet, compatible avec l'apport de magma au système de stockage peu profond du volcan.

Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et au cône de soufre dans la zone du rift sud-ouest restent stables.

Les vues de la webcam n'ont révélé aucun changement dans le paysage au cours de la semaine dernière.

 

Source : HVO

Mauna Loa - photo archives USGS 01.2020

Mauna Loa - photo archives USGS 01.2020

Au Sabancaya, l'I.G.P. a émis un avis de dispersion de cendres ce 24 septembre à 7h27 dans un rayon de dispersion de 20 km ouest et sud-ouest (zone de pâturages et d'estancias).

Le 23 septembre, 31 explosions ont été enregistrées en 24 heures.

Le niveau d'activité volcanique reste à Naranja

 

Sources : I.G.P., Ingemmet & Cenvul

Sabancaya - activité des dernières 24 heures au 24.09.2020 / 08h - Doc. Ingemmet

Sabancaya - activité des dernières 24 heures au 24.09.2020 / 08h - Doc. Ingemmet

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Sangay - ash fall affects the population - photo EGU 23.09.2020 - On click to enlarge.

Sangay - ash fall affects the population - photo EGU 23.09.2020 - On click to enlarge.

The explosion at 4:20 a.m. on September 20 at Sangay was the most significant event in recent months.
 

Sangay - photo @ dani100sweet twitter 20.09.2020

Within 10 minutes, several satellite images showed a large cloud of ash rising 6 to 10 km above the summit; The high altitude portions of the cloud drifted east while the lower portions drifted west. Thirty-two districts in the provinces of Chimborazo, Bolívar, Guayas and Los Ríos were affected by ash fall. Authorities in the Bucay and Cumandá districts restricted the conduct, opening of businesses and outdoor activities due to the ash fall. Guayaquil's José Joaquín de Olmedo Airport has suspended operations for seven hours to clean the runways. Ashfall was most severe in Chimborazo, particularly in the districts of Guamote, Alausí, Chunchi, Pallatanga and Cumandá, with photos showing poor visibility and ashfall covering streets, cars and homes. Ashfall had a significant impact on agricultural fields.

 

Authorities inspected the confluence of the Volcán River (SE flank) and the Upano River, and observed significant deposits of tephra, some of which had sealed off the river and created a huge lagoon. Normally the Upano was about 25m wide in this area, but because of the deposits it was over 250m across and had almost no water in it. After the explosion, IG noted that activity returned to levels similar to previous months with ash plumes rising 1 to 2 km above the volcano from September 20 to 22.

 

From Sunday 20 to Wednesday 23 September this year, a group of researchers from the Geophysical Institute of the National Polytechnic School (IGEPN) and the French Institute for Research for Development (IRD) visited the provinces of Chimborazo, Cañar and Guayas. During this visit, the technicians measured the gas flow, took ash samples, gave explanations to local authorities and maintained the stations of the volcano monitoring network.

 

Source: IGEPN & GVP

Fuego - seismic imprint of the lahar in the barranca Ceniza - Insivumeh bulletin 23.09.2020 / 18:35

Fuego - seismic imprint of the lahar in the barranca Ceniza - Insivumeh bulletin 23.09.2020 / 18:35

In Guatemala, the constant rains on the volcanic complex of Fuego generated a moderate lahar in the barranca of the rio Ceniza, a tributary of the rio Achiguate; it is made of fine materials, branches and tree trunks and blocks between 30 cm and 1.5 m. of diameter.

Other lahars could form in the other barrancas, the volcanic deposits being saturated with water.

 

This September 23, the pattern of activity remains the same as the previous days, with weak to moderate explosions, at a rate of 12 to 18 per hour, accompanied by columns of ash reaching 4,700 meters asl. Constant avalanches from the edge of the crater are observed in the direction of the many drainages. Ash falls are reported in the areas of Panimache, Morella, Santa Sofia, Porvenir, Yucales, Sangre de Cristo and San Pedro Yepocapa.

 

Source: Insivumeh

Piton de La Fournaise - the eastern flank on 08.12.2020 - photo OVPF

Piton de La Fournaise - the eastern flank on 08.12.2020 - photo OVPF

Since September 20, a resumption of seismicity has been observed under the Piton de la Fournaise.

Between September 20 and 22, 21 earthquakes, of magnitude less than or equal to 1, were recorded and located under the Dolomieu crater between 1.7 and 2.2 km deep.

This seismicity is accompanied by a resumption of inflation (swelling) of the base and top of the Piton de la Fournaise building. This building inflation remains very low for the time being and will need to be confirmed over time over the next few days.
This seismicity and deformation are synonymous with a pressurization of the superficial magmatic reservoir located about 2-2.5 km below the summit.

Piton de La Fournaise - Histogram representing the number of superficial volcano-tectonic earthquakes recorded since September 1, 2020 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogram representing the number of superficial volcano-tectonic earthquakes recorded since September 1, 2020 (© OVPF-IPGP).

Location map (epicenters) and north-south and east-west sections (showing the location in depth, hypocenters) of earthquakes recorded and located by the OVPF-IPGP between September 20 and 22, 2020 under the Piton de la massif. Furnace. Only localizable earthquakes have been shown on the map (© OVPF-IPGP)

Location map (epicenters) and north-south and east-west sections (showing the location in depth, hypocenters) of earthquakes recorded and located by the OVPF-IPGP between September 20 and 22, 2020 under the Piton de la massif. Furnace. Only localizable earthquakes have been shown on the map (© OVPF-IPGP)

Soil CO2 fluxes also show a trend reversal since mid-August. After a long continuous phase of reduction of CO2 emissions in the soil following the last eruption (April 2-6, 2020), a new phase of increase has been observed since mid-August and has continued since. This increase in far-field CO2 is consistent with a deep rise in magma.
At the same time, the SO2 fluxes recorded in the air remain below the detection threshold. The concentrations of H2S and SO2 in the fumaroles in the summit area remain low and despite a slight tendency to increase the concentration of So2 since August 2020, the concentrations are extremely low.

 

Note that this process of recharging the surface reservoir can last several days to several weeks before the roof of the reservoir weakens and breaks, thus giving rise to an injection of magma to the surface and an eruption, but can also stop without giving rise to an eruption in the short term.

 

Source: OVPF

Find all the information relating to the activity of Piton de la Fournaise on the various media of the OVPF-IPGP:
- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Sangay - les retombées de cendres affectent la population - photo EGU 23.09.2020 - Un clic pour agrandir.

Sangay - les retombées de cendres affectent la population - photo EGU 23.09.2020 - Un clic pour agrandir.

L' explosion à 4 h 20 le 20 septembre au Sangay a été l'événement le plus important de ces derniers mois.

Sangay - photo @dani100sweet twitter 20.09.2020

En 10 minutes, plusieurs images satellites montraient un gros nuage de cendres s'élevant de 6 à 10 km au-dessus du sommet; Les parties à haute altitude du nuage ont dérivé vers l'est tandis que les parties inférieures ont dérivé vers l'ouest. Trente deux districts des provinces de Chimborazo, Bolívar, Guayas et Los Ríos ont été touchés par des chutes de cendres. Les autorités des districts de Bucay et Cumandá ont limité la conduite, l'ouverture d'entreprises et les activités de plein air en raison des chutes de cendres. L'aéroport José Joaquín de Olmedo de Guayaquil a suspendu ses opérations pendant sept heures pour nettoyer les pistes. Les chutes de cendres étaient les plus importantes à Chimborazo, en particulier dans les districts de Guamote, Alausí, Chunchi, Pallatanga et Cumandá, avec des photos montrant une mauvaise visibilité et des chutes de cendres couvrant les rues, les voitures et les maisons. Ashfall a eu un impact significatif sur les champs agricoles.

 

Les autorités ont inspecté le confluent de la rivière Volcán (flanc SE) et de la rivière Upano, et ont observé d'importants gisements de téphra, dont certains avaient condamné la rivière et créé une immense lagune. Normalement, l'Upano mesurait environ 25 m de large dans cette zone, mais à cause des dépôts, il faisait plus de 250 m et était presque à sec. Après l'explosion, IG a noté que l'activité est revenue à des niveaux similaires aux mois précédents avec des panaches de cendres s'élevant à 1 à 2 km au-dessus du volcan du 20 au 22 septembre.

 

Du dimanche 20 au mercredi 23 septembre de cette année, un groupe de chercheurs de l'Institut géophysique de l'École nationale polytechnique (IGEPN) et de l'Institut français de recherche pour le développement (IRD) a visité les provinces de Chimborazo, Cañar et Guayas . Lors de cette visite, les techniciens ont mesuré le débit de gaz, prélevé des échantillons de cendres, donné des explications aux autorités locales et entretenu les stations du réseau de surveillance du volcan.

 

Source : IGEPN & GVP

Fuego - empreinte sismique du lahar dans la barranca Ceniza - Insivumeh bulletin 23.09.2020 / 18h35

Fuego - empreinte sismique du lahar dans la barranca Ceniza - Insivumeh bulletin 23.09.2020 / 18h35

Au Guatemala, les pluies constantes sur le complexe volcanique du Fuego ont généré un lahar modéré dans la barranca du rio Ceniza, un affluant du rio Achiguate ; il est constitué de matériaux fins, branches et troncs d'arbres et de blocs entre 30 cm et 1,5 m. de diamètre.

D'autres lahars pourraient se former dans les autres barrancas, les dépôts volcaniques étant saturés d'eau.

 

Ce 23 septembre, le schéma d'activité reste pareil aux jours précédents, avec des explosions faibles à modérées, au rythme de 12 à 18 par heure, accompagnées de colonnes de cendres atteignant 4.700 mètres asl. Des avalanches constantes depuis le bord du cratère sont observées en direction des nombreux drainages. Des chutes de cendres sont rapportées sur les zones de Panimache, Morella, Santa Sofia, Porvenir,Yucales, Sangre de Cristo et San Pedro Yepocapa.

 

Source : Insivumeh

Piton de La Fournaise - le flanc Est le 12.08.2020 - photo OVPF

Piton de La Fournaise - le flanc Est le 12.08.2020 - photo OVPF

Depuis le 20 septembre une reprise de la sismicité est observée sous le Piton de la Fournaise. Entre le 20 et le 22 septembre, 21 séismes, de magnitude inférieure ou égale à 1, ont été enregistrés et localisés sous le cratère Dolomieu entre 1,7 et 2,2 km de profondeur 

Cette sismicité est accompagnée d’une reprise de l’inflation (gonflement) de la base et du sommet de l’édifice du Piton de la Fournaise. Cette inflation de l’édifice reste pour l’instant d’intensité très faible et devra être confirmée sur la durée ces prochains jours.
Cette sismicité et cette déformation sont synonymes d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel localisé à environ 2-2,5 km sous le sommet.

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés depuis le 1er septembre 2020 (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés depuis le 1er septembre 2020 (© OVPF-IPGP).

Carte de localisation (épicentres) et coupes nord-sud et est-ouest (montrant la localisation en profondeur, hypocentres) des séismes enregistrés et localisés par l’OVPF-IPGP entre le 20 et le 22 septembre 2020 sous le massif du Piton de la Fournaise. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte (© OVPF-IPGP).

Carte de localisation (épicentres) et coupes nord-sud et est-ouest (montrant la localisation en profondeur, hypocentres) des séismes enregistrés et localisés par l’OVPF-IPGP entre le 20 et le 22 septembre 2020 sous le massif du Piton de la Fournaise. Seuls les séismes localisables ont été représentés sur la carte (© OVPF-IPGP).

Les flux de CO2 dans le sol montrent également une inversion de tendance depuis la mi-août. Après une longue phase continue de diminution des émissions en CO2 dans le sol suite à la dernière éruption (2-6 avril 2020), une nouvelle phase d’augmentation est observée depuis la mi-août et se poursuit depuis. Cette augmentation de CO2 en champs lointain est en accord avec une remontée profonde de magma.
En parallèle, les flux de SO2 enregistrés dans l’air restent en dessous du seuil de détection. Les concentrations en H2S et SO2 dans les fumerolles de la zone sommitale restent faibles et malgré une légère tendance à l’augmentation de la concentration en SO2 depuis août 2020, les concentrations sont extrêmement faibles.

 

A noter que ce processus de recharge du réservoir superficiel peut durer plusieurs jours à plusieurs semaines avant que le toit du réservoir ne se fragilise et ne se rompe, donnant ainsi lieu à une injection de magma vers la surface et à une éruption, mais peut également s’arrêter sans donner lieu à brève échéance à une éruption.

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The explosive and effusive activity of Nevados de Chillan in Chile continues, with a continuous magmatic feed.

The latest estimates of the volume extruded by the dome of the Nicanor crater via the L5 flow reach 0.0004 km³, with a rate of 0.1 m³ / s.

On the N-NE flank of the volcano, the fourth block lava flow continues, according to José Faune / Volcanologia Chile.

The alert level remains at Amarilla.

 

Sources: Sernageomin & Volcanologia Chile.

 Nevados de Chillan lava flow on the N-NE flank - photo José Fauna / Volcanologia Chile 22.09.2020

Nevados de Chillan lava flow on the N-NE flank - photo José Fauna / Volcanologia Chile 22.09.2020

At Pacaya, the Strombolian activity of the Mackenney is the cause of incandescence, weak explosions with projections 25-75 meters above the crater, and avalanches on the SW side;

it produces a southerly lava flow that stretches about 550 meters in length, with avalanches on the flow front.

The seismic stations record constant tremor, in relation to the rise of magma and gases towards the surface.

 

Sources: Insivumeh and Sentinel-2

Pacaya volcano, southern lava flow about 550 m long and avalanches in front of the flow. Strombolian activity in the Mackenney cone. Sentinel 2 bands satellite image 12,11,5 of 09/21/2020

Pacaya volcano, southern lava flow about 550 m long and avalanches in front of the flow. Strombolian activity in the Mackenney cone. Sentinel 2 bands satellite image 12,11,5 of 09/21/2020

Pacaya - thermal anomalies at 09/22/2020 / 4h50 - Doc. Mirova
Pacaya - thermal anomalies at 09/22/2020 / 4h50 - Doc. Mirova

Pacaya - thermal anomalies at 09/22/2020 / 4h50 - Doc. Mirova

In La Reunion, after a magnitude 4.4 earthquake on Monday, September 21 at 9 p.m., here are the explanations of Aline Peltier, director of the OVPF:

"A fault opened 22 kilometers from the island, North, North / West side, in a particularly seismic zone. At a depth of 27 kilometers, this fault caused an earthquake with a magnitude of 4 , 4 on the Richter scale, and its opening was very strongly felt by the population.It is a fairly strong magnitude for Reunion Island, which is located in the middle of a plate considered to have a rather low seismic risk ... but it is an area which is affected by earthquakes on a regular basis. This area is therefore known to have faults which reactivate. It is one of the largest earthquakes recorded since the Observatory has existed, therefore since 1979. The censuses carried out with the help of the BRGM show that, since the arrival of man on the island, 14 earthquakes have been of comparable intensity. We are therefore in the top 14 of the largest earthquakes felt. by the population! "

 

Source: OVPF

Reunion Island - traces of the M 4.4 earthquake of 21.09.2020 - Doc. OVPF

Reunion Island - traces of the M 4.4 earthquake of 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - preliminary report on the M 4.4 earthquake of 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - preliminary report on the M 4.4 earthquake of 21.09.2020 - Doc. OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L 'activité explosive et effusive du Nevados de Chillan au Chili se poursuit, avec une alimentation magmatique continue.

Les dernières estimations du volume extrudé par le dôme du cratère Nicanor via la coulée L5 atteignent 0,0004 km³, avec un taux de 0,1 m³/s.

Sur le flanc N-NE du volcan, la quatrième coulée de lave en blocs continue, selon José Faune / Volcanologia Chile.

Le niveau d'alerte reste à Amarilla/

 

Sources : Sernageomin & Volcanologia Chile.

Nevados de Chillan coulée de lave sur le flanc N-NE - photo José Fauna  / Volcanologia Chile 22.09.2020

Nevados de Chillan coulée de lave sur le flanc N-NE - photo José Fauna / Volcanologia Chile 22.09.2020

Au Pacaya, l'activité strombolienne du Mackenney est cause d'incandescence, des explosions faibles avec projections à25-75 mètres au dessus du cratère, et d'avalanches côté SO ;

elle produit une coulée de lave en direction sud qui s'étend sur environ 550 mètres de long , avec des avalanches en front de coulée.

Les stations sismiques enregistrent du trémor constant, en relation avec l'ascension du magma et des gaz vers la surface.

 

Sources : Insivumeh et Sentinel-2

 

Volcan Pacaya, coulée de lave sud d'environ 550 m de long et avalanches devant l'écoulement. Activité strombolienne dans le cône de Mackenney. Image satellite Sentinel2 bands 12,11,5 du 21.09.2020

Volcan Pacaya, coulée de lave sud d'environ 550 m de long et avalanches devant l'écoulement. Activité strombolienne dans le cône de Mackenney. Image satellite Sentinel2 bands 12,11,5 du 21.09.2020

Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova
Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova

Pacaya - anomalies thermiques au 22.09.2020 / 4h50 - Doc. Mirova

A La Réunion, après un séisme de magnitude 4,4 ce lundi 21 septembre à 21 heures, voici les explications d'Aline Peltier, directrice de l'OVPF :

" Une faille s’est ouverte à 22 kilomètres de l’île, côté Nord, Nord/Ouest, dans une zone particulièrement sismogène. D’une profondeur de 27 kilomètres, cette faille a provoqué un tremblement de terre d’une magnitude de 4,4 sur l’échelle de Richter, et son ouverture a été très fortement ressentie par la population. C’est une magnitude assez forte pour La Réunion qui est située au milieu d’une plaque considérée comme à risque sismique plutôt faible ... mais c’est une zone qui est affectée par des séismes de manière régulière. Cette zone est donc connue pour avoir des failles qui se réactivent”. C’est un des plus gros séismes enregistrés depuis que l’Observatoire existe, donc depuis 1979. Les recensements qui ont été faits avec l’aide du BRGM démontrent que, depuis l’arrivée de l’homme sur l’île, 14 séismes ont été d’une intensité comparable. On est donc dans le top 14 des plus gros séismes ressentis par la population ! "

 

Source : OVPF

La Réunion - tracés du séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - tracés du séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - rapport préliminaire sur le séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

La Réunion - rapport préliminaire sur le séisme de M 4,4 du 21.09.2020 - Doc. OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Pavlof  - photo d'archives / Pavel Izbekov, UAF- GI  AVO.

Pavlof - photo d'archives / Pavel Izbekov, UAF- GI AVO.

AVO has just increased the volcanic alert level from Pavlof to Advisory, and has passed the aviation code to Yellow, following an increase in seismicity over the last 24 hours, characterized by continuous tremor.

No eruptive activity or emissions at this time, but the Pavlof may erupt with little to no warning.

 

Source: AVO

Sabancaya - summary of the activity between September 14 and 20, 2020 - Doc. IGP

Sabancaya - summary of the activity between September 14 and 20, 2020 - Doc. IGP

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano continues at moderate levels with an average of 37 daily explosions, accompanied by columns of gas and ash up to 2.5 km high at the summit of the volcano, scattered towards the south, south-east, east and north-east sectors of the volcano.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 1,899 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of fluids

magmatic inside the Sabancaya volcano.

During this period, Volcano-Tectonic (VT) earthquakes were located mainly in the northeastern and northwestern regions of Sabancaya and exhibited magnitudes between M1.6 and M3.5. The representative earthquake (M3.5) was recorded on September 16 at 5:06 am, 14 km northwest of Sabancaya and 8 km deep.

The monitoring of the deformation of the volcanic structure, using GNSS equipment (processed with fast orbits), records a slight inflation of the southeast flank of the Sabancaya volcano and the northern sector of Hualca Hualca. Satellite monitoring identified the presence of 5 thermal anomalies with values ​​between 9 MW and 44 MW, associated with the presence of a lava body (dome) on the surface.

The volcanic alert level remains orange, with a prohibited area of ​​12 km in radius around the crater

 

Source: I.G. Peru

Reventador - Courtesy of F. Naranjo, IGEPN via GVP

Reventador - Courtesy of F. Naranjo, IGEPN via GVP

In Ecuador, the eruption continues at the Reventador; it is characterized by almost constant ash emissions reaching an altitude of 4,300 meters, drifting north-west.

A total of 61 explosions are counted for the day of September 20-21 / 11am.

Incandescence is observed at the summit crater, and the lava flow on the northeast flank is about 400 meters in length.

 

Source: IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pavlof - Doc. archives AVO / Chris Waythomas

Pavlof - Doc. archives AVO / Chris Waythomas

L'AVO vient d'augmenter le niveau d'alerte volcanique du Pavlof à Advisory, et fait passer le code aviation à Yellow, suite à une augmentation de la sismicité au cours des dernières 24 heures, caractérisée par du trémor continu.

Aucune activité éruptive ni émissions pour le moment, mais le Pavlof peut entrer en éruption avec peu ou pas d'avertissement.

 

Source : AVO

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 14 et le 20 septembre 2020 - Doc. IGP

Sabancaya - résumé de l'activité entre le 14 et le 20 septembre 2020 - Doc. IGP

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya se poursuit à des niveaux modérés avec une moyenne de 37 explosions quotidiennes, accompagnées de colonnes de gaz et de cendres jusqu'à 2,5 km de haut au sommet du volcan, dispersées vers les secteurs sud, sud-est, est et nord-est du volcan.

L'IGP a enregistré et analysé la survenue de 1.899 tremblements de terre d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides

magmatique à l'intérieur du volcan Sabancaya.

Au cours de cette période, les tremblements de terre Volcano-Tectoniques (VT) ont été localisés principalement dans les régions du nord-est et du nord-ouest du Sabancaya et présentait des magnitudes comprises entre M1,6 et M3,5. Le séisme représentatif (M3.5) a été enregistré le 16 septembre à 05h06, à 14 km au nord-ouest de Sabancaya et 8 km de profondeur.

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide d'équipements GNSS (traités avec des orbites rapides), enregistre une légère inflation du flanc sud-est du volcan Sabancaya et du secteur nord de Hualca Hualca. La surveillance par satellite a permis d'identifier la présence de 5 anomalies thermiques de valeurs comprises entre 9 MW et 44 MW, associées à la présence d'un corps de lave (dôme) en surface.

Le niveau d'alerte volcanique reste orange, avec une zone interdite de 12 km de rayon autour du cratère

 

Source : I.G.Peru

Reventador -  Courtesy of F. Naranjo, IGEPN via GVP

Reventador - Courtesy of F. Naranjo, IGEPN via GVP

En Equateur, l'éruption se poursuit au Reventador ; elle se caractérise par des émissions quasi constantes de cendres atteignant une altitude de 4.300 mètres, dérivant vers le nord-ouest.

Un total de 61 explosions sont comptabilisées pour la journée du 20-21 septembre / 11h .

De l’incandescence est observée au cratère sommital, et la coulée de lave sur le flanc nord-est mesure environ 400 mètres de longueur.

 

Source : IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sangay  - 19.09.2020 / 17h39 -  webcam ECU911-MACAS

Sangay - 19.09.2020 / 17h39 - webcam ECU911-MACAS

Au petit matin du 20 septembre, le volcan Sangay a enregistré une augmentation significative de son niveau d'activité éruptive.

En particulier, à partir de 04h20 (TL), les enregistrements sismiques montrent la survenue d'explosions et d'émissions de cendres beaucoup plus énergétiques que toutes celles observées les mois précédents. À 04h40, plusieurs images satellites montrent un gros nuage de cendres, s'élevant à une hauteur probablement supérieure à 6 km jusqu'à 10 km au-dessus du cratère du volcan), avec la partie la plus élevée du le nuage se dirige vers l'est, tandis que la partie inférieure se dirige vers l'ouest du volcan. En raison des conditions météorologiques et nocturnes, aucune observation directe n'a pu être effectuée.

Des chutes de cendres sont rapportées dans le provinces de Chimborazo et Bolivar, où l'accumulation de 1 à plus de 3 mm est suffisante pour affecter l'agriculture et l'élevage.

 

Source : IGEPN & SNGRE

Activité du Sangay et du Sinabung
Sangay - Volcanic ash advisory pour le 20 et 21.09.2020 - Doc. VAAC Washington
Sangay - Volcanic ash advisory pour le 20 et 21.09.2020 - Doc. VAAC Washington

Sangay - Volcanic ash advisory pour le 20 et 21.09.2020 - Doc. VAAC Washington

Sangay - 20.09.2020 - comment mesurer l'épaisseur des retombées de cendres -  Volcanes Ecuador via IGEPN

Sangay - 20.09.2020 - comment mesurer l'épaisseur des retombées de cendres - Volcanes Ecuador via IGEPN

Sangay - image satellite Goes21.09. 2020 / 00h10 UTC  - Doc. IGEPN

Sangay - image satellite Goes21.09. 2020 / 00h10 UTC - Doc. IGEPN

Au Sinabung, Beidar Sinabung signale la croissance du dôme de lave sommital, de même que de l'incandescence nocturne.

 

Sources : Beidar Sinabung / via Firdaus Surbakti & Sadrah Peranginangin

Sinabung - 20.09.2020 / 20h05 WIB - photo Sadrah Peranginangin

Sinabung - 20.09.2020 / 20h05 WIB - photo Sadrah Peranginangin

 Sinabung -  le sommet 21.09.2020 - photo Firdaus Surbakti  via Beidar Sinabung

Sinabung - le sommet 21.09.2020 - photo Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya  - activité explosive et effusive le 28.09.2020 / 5h52 - photo Eduardo Cabarrus / Twitter

Pacaya - activité explosive et effusive le 28.09.2020 / 5h52 - photo Eduardo Cabarrus / Twitter

Au Pacaya, l'activité strombolienne se poursuit, avec des explosions qui éjectent des matériaux entre 78 et 150 mètres au dessus du cratère Mackenney. Des deux coulées de lave , l'une vers le nord, l'autre vers le nord-est, seule celle sur le flanc nord reste active et approche 400 mètres de long.

Fuego - 27.09.2020 / 04h04 - webcam INSIVUMEH

Fuego - 27.09.2020 / 04h04 - webcam INSIVUMEH

 Fuego - avalanches vers barranca Seca le 26.09.2020 -  image Landsat 8 SWIR

Fuego - avalanches vers barranca Seca le 26.09.2020 - image Landsat 8 SWIR

Au Fuego, les explosions, au rythme de 6 à 12 par heure, génèrent des pulsions incandescentes à 200 mètres au dessus du cratère, et sont accompagnées de panaches de cendres à 4.500-4.700 mètres asl., se dispersant vers l'ouest et le sud-ouest sur une dizaine de kilomètres. Des avalanches concernant les barancas Seca, Ceniza, Tanilyua,Trinidad, Las Lajas et Honda, certaines atteignant la limite de la végétation. Des cendres fines retombent sur les environs de Panimache, Yepocapa, Sangre de Cristo, Morella et Santa Sofia.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Semeru - point chaud au sommet - image Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 du 27.09.2020

Semeru - point chaud au sommet - image Sentinel-2 L2A bands 12,11,4 du 27.09.2020

Le VAAC Darwin a émis ces trois derniers jours des VONA orange pour le Semeru, avec respectivement un panache de cendres à 3.876 mètres asl, 4.176 m. asl et 3.976 m. asl, les 26,27 et 28 septembre, selon des observations depuis le sol.

La sismisité du 27 septembre se décline en

- 43 séismes d'éruption

- 4 séismes de souffle

- un épisode de séisme harmonique.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada, assorti d'une zone interdite de 1 km de rayon, portée à 4 km. Au SSE du cratère actif ébréché Jongring Seloko, en raison de potentielles coulées pyroclastiques en liaison ave l'effondrement du dôme.

 

Sources : VAAC Darwin et PVMBG

Fuji-san - premières neiges dévoilant les sentiers d'accès - survol Asahi Shimbun 28.09.2020

Fuji-san - premières neiges dévoilant les sentiers d'accès - survol Asahi Shimbun 28.09.2020

En bonus, les premières neiges sur le Mont Fuji, en avance sur les années précédentes, dévoilent le tracé de divers chemins d'accès au sommet.

 

Source : Asahi shimbun / Twitter

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog