Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Pacaya - the two lava flows on 04.29.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya - the two lava flows on 04.29.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya - seismic signal showing the start of effusive activity on the northern flank on 29,04,2021 at 6:45 am - Doc. Insivumeh

Pacaya - seismic signal showing the start of effusive activity on the northern flank on 29,04,2021 at 6:45 am - Doc. Insivumeh

A new effusive phase of the Pacaya began on April 29 around 5 a.m. and is maintained, both at the level of the Mackenney crater, with a lava flow towards the south-east 200 meters long, and at the level of a new crack formed this April 29 in the northwest, with a lava flow; at the level of this crack, one observes a continuous degassing and some weak explosions, with noises of train locomotive. This last flow, moving towards the southwest, is only 100 meters from an area called La Brena, affected by the previous flows, and has several ramifications.

 

Sources; Insivumeh & Conred

This image of the summit of Mauna Loa volcano is derived from a satellite-based interferometric synthetic aperture radar (InSAR) and is called an interferogram. Each color cycle from blue to green represents a change in the distance between the ground and the satellite (change in range) of 1.55 cm. This image shows the headline inflation of the Mauna Loa summit which took place from November 2020 to March 2021. It also shows several fringes (color cycles) consistent with sagging inside the Moku'āweoweo caldera and linked to a shallow earthquake that was recorded on March 6, 2021 Red circles indicate the locations of earthquakes associated with this event as determined by the HVO seismic network.

This image of the summit of Mauna Loa volcano is derived from a satellite-based interferometric synthetic aperture radar (InSAR) and is called an interferogram. Each color cycle from blue to green represents a change in the distance between the ground and the satellite (change in range) of 1.55 cm. This image shows the headline inflation of the Mauna Loa summit which took place from November 2020 to March 2021. It also shows several fringes (color cycles) consistent with sagging inside the Moku'āweoweo caldera and linked to a shallow earthquake that was recorded on March 6, 2021 Red circles indicate the locations of earthquakes associated with this event as determined by the HVO seismic network.

Mauna Loa volcano is not erupting. Top deformation and seismicity rates remain slightly high and above long-term background levels. Other Mauna Loa monitoring data feeds show no significant changes in deformation rates or patterns that would indicate increased volcanic danger at this time.

Observations:

Over the past week, HVO seismometers have recorded around 150 small-magnitude earthquakes beneath Mauna Loa, most of them concentrated below the summit and upper flanks of the volcano. All of the earthquakes last week were below M3 and mostly occurred at depths less than 8 km (about 5 mi) below ground level.
Global Positioning System (GPS) measurements continue to show a slightly scalable deformation pattern of the summit over the past week.
Gas concentrations (0 ppm SO2) and fumarole temperatures (below 100 degrees Celsius or 212 degrees Fahrenheit) at the summit and at Sulfur Cone in the southwest rift zone remain stable.

The volcanic alert is at ADVISORY and the aviation code is YELLOW.

 

Source: HVO

The eruptive site on 04.29.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

The eruptive site on 04.29.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

Volcanic activity was visible in a Geldingadalur crater on April 29, with a dramatic change in the appearance of the eruption since it erupted in 7-8 craters.

"The activity generates jets of magma, which rose up to 250 meters into the air," said Dr Þorvaldur Þórðarson, professor of volcanology at the University of Iceland. He says the magma jets previously averaged 50 to 100 meters in height. Then one by one they stretched much higher. The gas in the magma causes the activity of the magma jet. "There are very large gas balloons or clusters of balloons in the puddle that rise up there and explode and cause the jets to rise. Larger gas balloons can be up to ten meters in diameter before exploding. ".

 

A link to the webcams to the south of the site, provided by Ragnar Heiðar Þrastarson, with photos every 10 minutes on April 29, 2021.

http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurN.html… Pointing NW http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurNV.html

 

Sources: Univ. Iceland / Dr Þorvaldur Þórðarson / mbls and Ragnar Heiðar Þrastarson,

The eruptive site respectively at 2:20 p.m. with a large block of lava conveyed by the flow (under the crater), and at 4:40 p.m., with movement to the right of the image - webcam_langihryggurN_20210429
The eruptive site respectively at 2:20 p.m. with a large block of lava conveyed by the flow (under the crater), and at 4:40 p.m., with movement to the right of the image - webcam_langihryggurN_20210429

The eruptive site respectively at 2:20 p.m. with a large block of lava conveyed by the flow (under the crater), and at 4:40 p.m., with movement to the right of the image - webcam_langihryggurN_20210429

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - les deux coulées de lave au 29.04.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya - les deux coulées de lave au 29.04.2021 - Doc. Insivumeh

Pacaya – signal sismique montrant le début de l'activité effusive sur le flanc nord  le 29,04,2021 à 06h45 – Doc. Insivumeh

Pacaya – signal sismique montrant le début de l'activité effusive sur le flanc nord le 29,04,2021 à 06h45 – Doc. Insivumeh

Une nouvelle phase effusive du Pacaya a débuté le 29 avril vers 5h et se maintient, tant au niveau du cratère Mackenney, avec une coulée de lave vers le sud-est longue de 200 mètres, qu'au niveau d'une nouvelle fissure formée ce 29 avril au nord-ouest, avec une coulée de lave ; au niveau de cette fissure , on observe un dégazage continu et quelques explosions faibles, avec des bruits de locomotive de train. Cette dernière coulée, en déplacement vers le sud-ouest ne se trouve qu'à 100 mètres d'une zone dénommée La Brena, affectée par les précédentes coulées, et présente plusieurs ramifications.

 

Sources ; Insivumeh & Conred

Cette image du sommet du volcan Mauna Loa est dérivée d'un radar à ouverture synthétique interférométrique basé sur satellite (InSAR) et s'appelle un interférogramme. Chaque cycle de couleurs du bleu au vert représente un changement de la distance entre le sol et le satellite (changement de portée) de 1,55 cm. Cette image montre l'inflation globale du sommet du Mauna Loa qui a eu lieu de novembre 2020 à mars 2021. Elle montre également plusieurs franges (cycles de couleurs) cohérentes avec un affaissement à l'intérieur de la caldeira de Moku'āweoweo et liées à un tremblement de terre peu profond qui a été enregistré le 6 mars 2021 Les cercles rouges indiquent les emplacements des tremblements de terre associés à cet événement tels que déterminés par le réseau sismique du HVO.

Cette image du sommet du volcan Mauna Loa est dérivée d'un radar à ouverture synthétique interférométrique basé sur satellite (InSAR) et s'appelle un interférogramme. Chaque cycle de couleurs du bleu au vert représente un changement de la distance entre le sol et le satellite (changement de portée) de 1,55 cm. Cette image montre l'inflation globale du sommet du Mauna Loa qui a eu lieu de novembre 2020 à mars 2021. Elle montre également plusieurs franges (cycles de couleurs) cohérentes avec un affaissement à l'intérieur de la caldeira de Moku'āweoweo et liées à un tremblement de terre peu profond qui a été enregistré le 6 mars 2021 Les cercles rouges indiquent les emplacements des tremblements de terre associés à cet événement tels que déterminés par le réseau sismique du HVO.

Le volcan Mauna Loa n'est pas en éruption. Les taux de déformation et de sismicité au sommet restent légèrement élevés et supérieurs aux niveaux de fond à long terme. D'autres flux de données de surveillance du Mauna Loa ne montrent aucun changement significatif dans les taux de déformation ou les modèles qui indiqueraient un danger volcanique accru à ce moment.

Observations:

Au cours de la semaine dernière, les sismomètres du HVO ont enregistré environ 150 tremblements de terre de petite magnitude sous le Mauna Loa, la plupart concentrés sous le sommet et les flancs en altitude du volcan. Tous les tremblements de terre de la semaine dernière étaient inférieurs à M3 et se sont produits principalement à des profondeurs inférieures à 8 km (environ 5 mi) sous le niveau du sol.
Les mesures du système de positionnement global (GPS) continuent de montrer un modèle de déformation légèrement extensible du sommet au cours de la semaine dernière.
Les concentrations de gaz (0 ppm de SO2) et les températures des fumerolles (inférieures à 100 degrés Celsius ou 212 degrés Fahrenheit) au sommet et à Sulphur Cone dans la zone du rift sud-ouest restent stables.

L'alerte volcanique est à ADVISORY et le code aviation est YELLOW.

 

Source : HVO

Le site éruptif  le 29.04.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

Le site éruptif le 29.04.2021 / 05h20 - webcam_langihryggurN _20210429_0520

L'activité volcanique était visible dans un cratère de Geldingadalur le 29 avril, avec un changement considérable dans l'apparence de l'éruption depuis qu'elle a éclaté dans 7-8 cratères.

" L'activité génère des jets de magma, qui sont montés jusqu'à 250 mètres dans les airs", a déclaré le Dr Þorvaldur Þórðarson, professeur de volcanologie à l'Université d'Islande. Il dit que les jets de magma avaient auparavant une hauteur moyenne de 50 à 100 mètres. Puis un par un, ils se sont étirés beaucoup plus haut. Le gaz dans le magma entraîne l'activité du jet de magma. "Il y a de très gros ballons à gaz ou des grappes de ballons dans le magma qui montent là-haut et explosent et font monter les jets. Les plus gros ballons de gaz peuvent mesurer jusqu'à dix mètres de diamètre avant d'exploser".

 

Un lien vers les webcams au sud du site, fourni par Ragnar Heiðar Þrastarson, avec des photos toutes les 10 minutes le 29 avril 2021 .

http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurN.html… Pointing NW http://brunnur.vedur.is/myndir/webcam/2021/04/29/webcam_langihryggurNV.html

 

Sources : Univ. Iceland / Dr Þorvaldur Þórðarson / mbls et Ragnar Heiðar Þrastarson,

Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429
Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429

Le site éruptif respectivement à 14h20 avec un gros bloc de lava véhiculé par la coulée (sous le cratère), et à 16h40, avec déplacement vers la droite de l'image - webcam_langihryggurN_20210429

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Piton de La Fournaise - two eruptive cones active on 04/28/2021 / 2:30 a.m. UT - local 6:30 a.m. - Piton de Bert webcam - IRT-OVPF-IPGP - one click to enlarge

Piton de La Fournaise - two eruptive cones active on 04/28/2021 / 2:30 a.m. UT - local 6:30 a.m. - Piton de Bert webcam - IRT-OVPF-IPGP - one click to enlarge

At Piton de La Fournaise, after a few days without much visibility and visual observations, the intensity of the tremor seems to have started to decrease for 2 days.

The very bad weather conditions on the volcano (precipitation and thunderstorms) for more than two weeks have strongly impacted the OVPF surveillance network. Thus 17 sensors (16% of the OVPF network), including 12 located in the eastern sector of the volcano, are no longer operational due to the lack of energy (not enough sunlight to supply the solar panels for two weeks ) or lightning strikes.

An overview of the eruptive site by the aerial section of the gendarmerie and the PGHM this morning confirmed that the two eruptive cones were still active, and that the majority of the activity was done in a lava tunnel with few visible flows in area.

Piton de La Fournaise - the eruptive site on 04/28/2021 / 6:17 am - panoramic HD webcam - one click to enlarge

Piton de La Fournaise - the eruptive site on 04/28/2021 / 6:17 am - panoramic HD webcam - one click to enlarge

Over the last 24 hours, 2 superficial volcano-tectonic earthquakes (between sea level and the surface) have been recorded under the summit craters.

CO2 fluxes in the soil are still increasing in the far field (Plaine des Cafres and Plaine des Palmistes).

Averaged over the past few days, no significant trend can be seen in the deformations of the building (neither in deflation nor in inflation). This could suggest a deep magma flow entering the shallow magmatic reservoir equivalent to the outflow from the reservoir that feeds the eruptive site.

 

Source : OVPF press release dated 28.04.2021

Sinabung by TigaKicat on 04/28/2021 / between 5 a.m. and 7:21 a.m. WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Sinabung by TigaKicat on 04/28/2021 / between 5 a.m. and 7:21 a.m. WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

At Sinabung, this April 28, the main crater is surmounted by a white plume with a strong thickness of about 50-500 meters from the summit, interspersed with an explosion and emission of gray plume.

Thanks to seismographic recordings of April 28, 2021, it was recorded:
6 times the eruption / earthquake eruption
138 collapse / avalanche earthquakes
3 blast / emission earthquakes
2 low frequency earthquakes
4 hybrid / multiphase earthquakes
1 deep volcanic earthquake

The activity is at 3 / siaga and the aviation code is orange.

Sources: PVMBG & Magma Indonesia

Sinabung by TigaKicat - the dome is imposing on 04.28.2021 / between 05:00 and 07:21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Sinabung by TigaKicat - the dome is imposing on 04.28.2021 / between 05:00 and 07:21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

In the Reykjanes peninsula, the most eruptive activity is now located in the last craters of the eruption area, and in particular in the crater that can be seen on the mbl.is webcam.

Near this crater, steam is emitted by mosses which burn, under the effect of the intense heat of the eruption (The naturalist of the Meteorological Office)

There is no more activity in the southernmost crater and the northernmost one, from which only steam comes out. Thermal anomalies remain significant according to Mirova.

Sources: IMO, RUV, mbls, Univ. Iceland, Mirova

The eruptive site seen from the Icelandair flight Amsterdam- Keflavik on 04.27.2021- photo via Veðurstofa Íslands - Geldingadalur on the left, Meradalur in the background on the right, the active flow has branched off in the direction of the "Nameless Valley"

The eruptive site seen from the Icelandair flight Amsterdam- Keflavik on 04.27.2021- photo via Veðurstofa Íslands - Geldingadalur on the left, Meradalur in the background on the right, the active flow has branched off in the direction of the "Nameless Valley"

Eruptive site map, with the position of the vents and webcams - by Ragnar Heiðar Þrastarson - mapmaker and GIS Coordinator of The Icelandic Met Office - updated 04/28/2021 - one click to enlarge

Eruptive site map, with the position of the vents and webcams - by Ragnar Heiðar Þrastarson - mapmaker and GIS Coordinator of The Icelandic Met Office - updated 04/28/2021 - one click to enlarge

Reykjanes Peninsula - thermal anomalies at 04/29/2021 / 03:50 - Doc. Krisuvik / Mirova_MODIS_Latest10NTI

Reykjanes Peninsula - thermal anomalies at 04/29/2021 / 03:50 - Doc. Krisuvik / Mirova_MODIS_Latest10NTI

Reykjanes Peninsula - the parameters of the eruption as of 04/26/2021 / 1:30 p.m. - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Reykjanes Peninsula - the parameters of the eruption as of 04/26/2021 / 1:30 p.m. - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

During the week of April 19 to 25, 2021, the eruptive activity of Sabancaya was maintained at moderate levels, with the occurrence of an average of 90 daily explosions accompanied by plumes of gas and ash reaching up to 2,000 m high above the summit.

At the seismic level, 1659 earthquakes of volcanic origin have been counted, associated with the circulation of internal fluids. Eleven thermal anomalies, with a VRP max. of 32 MW, in relation to the presence of a lava body in the crater. The other parameters do not present any significant anomalies, according to the IGP.

The alert level remains in Naranja

 

Source: I.G. Peru

Sabancaya - activity between 19 and 25.04.2021 - Doc. I.G. Peru

Sabancaya - activity between 19 and 25.04.2021 - Doc. I.G. Peru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - deux cônes éruptifs actifs le 28.04.2021 / 02h30 TU - local 06h30 -  webcam Piton de Bert  -  IRT-OVPF-IPGP - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - deux cônes éruptifs actifs le 28.04.2021 / 02h30 TU - local 06h30 - webcam Piton de Bert - IRT-OVPF-IPGP - un clic pour agrandir

Au Piton de La Fournaise, après quelques jours sans beaucoup de visibilité et d'observations visuelles, l'intensité du trémor semble amorcer une décroissance depuis 2 jours.

Les très mauvaises conditions météorologiques sur le volcan (précipitations et orages) depuis plus de deux semaines impactent fortement le réseau de surveillance de l’OVPF. Ainsi 17 capteurs (16% du réseau de l’OVPF), dont 12 situés dans le secteur est du volcan, ne sont plus opérationnels du fait du manque d’énergie (pas assez d’ensoleillement pour venir alimenter les panneaux solaires depuis deux semaines) ou de foudroiements.

Un survol du site éruptif par la Section aérienne de gendarmerie et le PGHM ce matin a permis de confirmer que les deux cônes éruptifs étaient toujours en activité , et que la majorité de l’activité se faisait en tunnel de lave avec peu de coulées visibles en surface.

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 28.04.2021 /  06h17 - webcam panoramique HD - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 28.04.2021 / 06h17 - webcam panoramique HD - un clic pour agrandir

Sur les dernières 24 heures, 2 séismes volcano-tectoniques superficiels (entre le niveau de la mer et la surface) ont été enregistrés sous les cratères sommitaux.

Les flux de CO2 dans le sol sont toujours en hausse en champ lointain (Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes).

Moyennée sur les derniers jours, aucune tendance significative ne se dessine au niveau des déformations de l’édifice (ni en déflation ni en inflation). Cela pourrait suggérer un flux de magma profond entrant dans le réservoir magmatique superficiel équivalent au flux de sortie du réservoir qui alimente le site éruptif.

 

Source : OVPF communiqué du 28,04,2021

 Sinabung de TigaKicat le 28.04.2021 / entre 05h00 et 07h21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Sinabung de TigaKicat le 28.04.2021 / entre 05h00 et 07h21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Au Sinabung, ce 28 avril, le cratère principal est surmonté d'un panache blanche avec une forte épaisseur d'environ 50-500 mètres du sommet, entrecoupé d'esxplosion et d'émission de panache gris.

Grâce à des enregistrements sismographiques du 28 avril 2021, il a été enregistré:
6 fois l'éruption / éruption du tremblement de terre
138 séismes d'effondrement / d'avalanche
3 séismes de souffle / d'émission
2 séismes de basse fréquence
4 séismes hybrides / multiphasés
1 séisme volcanique profond

L'activité est à 3 / siaga et le code aviation est orange.

Sources : PVMBG & Magma Indonesia

 Sinabung de TigaKicat - le dôme est imposant le 28.04.2021 / entre 05h00 et 07h21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Sinabung de TigaKicat - le dôme est imposant le 28.04.2021 / entre 05h00 et 07h21 WIB - photo Firdaus Surbakti / Beidar Sinabung

Dans la péninsule de Reykjanes, l'activité la plus éruptive se situe désormais dans les derniers cratères de la zone d'éruption et en particulier dans le cratère que l'on peut voir sur la webcam mbl.is.

A proximité de ce cratère, de la vapeur est émise par des mousses qui brûlent, sous l'effet de la chaleur intense de l'éruption ( Le naturaliste de l'Office météorologique)

Il n'y a plus d'activité dans le cratère le plus au sud et celui le plus au nord, d'où ne sort que de la vapeur. Les anomalies thermiques restent importantes selon Mirova.

Sources : IMO, RUV, mbls, Univ. Iceland, Mirova

Le site éruptif vu du vol Icelandair Amsterdam- Keflavik le 27.04.2021- photo via Veðurstofa Íslands - Geldingadalur à gauche, Meradalur au fond à droite, la coulée active a bifurqué en direction de la "Vallée sans nom"

Le site éruptif vu du vol Icelandair Amsterdam- Keflavik le 27.04.2021- photo via Veðurstofa Íslands - Geldingadalur à gauche, Meradalur au fond à droite, la coulée active a bifurqué en direction de la "Vallée sans nom"

 Carte site éruptif , avec la position des évents et des webcams - par Ragnar Heiðar Þrastarson - mapmaker and GIS Coordinator of The Icelandic Met Office - misr à jour le 28.04.2021 - un clic pour agrandir

Carte site éruptif , avec la position des évents et des webcams - par Ragnar Heiðar Þrastarson - mapmaker and GIS Coordinator of The Icelandic Met Office - misr à jour le 28.04.2021 - un clic pour agrandir

Péninsule de Reykjanes - anomalies thermiques au 29.04.2021 / 03h50 - Doc. Krisuvik / Mirova_MODIS_Latest10NTI

Péninsule de Reykjanes - anomalies thermiques au 29.04.2021 / 03h50 - Doc. Krisuvik / Mirova_MODIS_Latest10NTI

 Péninsule de Reykjanes - les paramètres de l'éruption au 26.04.2021 / 13h30 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Péninsule de Reykjanes - les paramètres de l'éruption au 26.04.2021 / 13h30 - Doc. Jarðvísindastofnun Háskólans

Au cours de la semaine du 19 au 25 avril 2021, l'activité éruptive du Sabancaya s'est maintenue à des niveaux modérés, avec l’occurrence d'une moyenne de 90 explosions journalières accompagnées de panaches de gaz et cendres atteignant jusqu'à 2.000 m de hauteur au dessus du sommet.

Au niveau sismique, 1659 séismes d'origine volcanique ont été dénombrés, associés à la circulation des fluides internes. Onze anomalies thermiques, avec un VRP max. de 32 MW, en relation avecle présence d'un corps de lave dans le cratère. Les autres paramètres ne présentent pas d'anomalies significatives, selon L'IGP.

Le niveau d'alerte reste à Naranja

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya - activité entre le 19 et le 25.04.2021 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activité entre le 19 et le 25.04.2021 - Doc. I.G.Peru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

Explosive activity increased in Fagradalsfjall :

Just before 8:30 p.m. on April 26, there was a phase shift in the activity of Vent # 5 - the southernmost vent of those that opened and have been active since April 13.

The intensity (and vigor) of the explosive activity suddenly increased and began to support a lava fountain 40-50 m high, instead of 10 -15 m. usual. The eruption continues to support a more vigorous fountain on April 27 at 10:30 a.m. (IMO report).

Fagradalssfjall eruption - screenshot 26.04.2021 / 23:40 - webcam RUV Geldingadalur - one click to enlarge

Fagradalssfjall eruption - screenshot 26.04.2021 / 23:40 - webcam RUV Geldingadalur - one click to enlarge

As a result, the lava flow in the "Nameless Valley" has increased dramatically. Additionally, activity in the northernmost vent (# 6) from April 13th appears to have decreased significantly, but the one just south of it (# 4) is still active. Not easy to judge the condition of the original vents in Geldingadalir, but there was still some glow in 'Norðri' last night.

 

Sources : IMO & webcams RUV and mbls

Fagradalsfjall - 04/27/2021 / 3:27 p.m. - Lava fountain supported - mbls webcam screenshot via S. Harangi

Fagradalsfjall - 04/27/2021 / 3:27 p.m. - Lava fountain supported - mbls webcam screenshot via S. Harangi

During the week of 04/19/2021 to 04/25/2021, a normal degassing of the summit craters of Etna was observed during the visibility intervals; the crater of Bocca Nuova produced frequent puffs of white vapor.

The only eruptive activity was a single, strong explosion from the east mouth of the southeastern crater, which occurred at 10:30 p.m. UTC on April 24 (12:30 a.m. local time on April 25). This explosion launched coarse glowing pyroclastic material up to 350m above the vent, which covered the entire southern slope of the cone to its base and beyond. A cloud of ash was blown south by the wind before dispersing into the atmosphere. After the explosion, no other eruptive phenomenon was observed in the southeast crater.

Etna SEC - Strombolian activity of 04.26.2021 - photo Boris Behncke

Etna SEC - Strombolian activity of 04.26.2021 - photo Boris Behncke

Etna presented two strong explosions on the night of April 24-25 and on the morning of April 26 at the Southeast Crater; the ash emissions quickly dispersed. From around 6.30 p.m., there is a slight resumption of Strombolian activity at the CSE. Activity remains modest for now.

In the evening of April 27, a slight Strombolian activity is observed at the south-eastern crater, seen from Monte Fontane on the eastern flank of the volcano, with falls of incandescent materials on the slopes.

 

Sources: INGV OE - photos by Boris Behncke

Etna SEC - Strombolian activity from 27.04.2021 in the evening - photo Boris Behncke

Etna SEC - Strombolian activity from 27.04.2021 in the evening - photo Boris Behncke

The explosions at La Soufriere in St. Vincent have greatly diminished. Seismic activity remained low with only a few long-period hybrid and volcano-tectonic earthquakes recorded and there was no sign of a tremor.

Soufriere of St. Vincent - several degassing zones and a possible lava spine -. It was noted that the tephra filled the crater so that it now reaches the top of the southwestern part of the summit. This can facilitate the exit of pyroclastic density currents from the summit crater. - photo Roderick Stewart, MVO / UWI-SRC.

Soufriere of St. Vincent - several degassing zones and a possible lava spine -. It was noted that the tephra filled the crater so that it now reaches the top of the southwestern part of the summit. This can facilitate the exit of pyroclastic density currents from the summit crater. - photo Roderick Stewart, MVO / UWI-SRC.

Signals of several lahars (mudslides) were recorded between 9 and 10 a.m. on April 27, during and after a period of rain.

The danger will continue during the hurricane season due to the possible formation of lahars due to precipitation and the abundance of ash deposits.

The volcano remains on red alert

 

Source: UWI-SRC

Soufriere of St. Vincent - field visit of 04/27/2021 - ash on dwellings and vegetation, and gullying - photo Richard Robertson, UWI-SRC.

Soufriere of St. Vincent - field visit of 04/27/2021 - ash on dwellings and vegetation, and gullying - photo Richard Robertson, UWI-SRC.

Continuous Vulcanian activity continues characterized by occasional ash emissions from the Ontake Summit Crater, on Suwanosejima, in the Ryukyu Arc.
The Japan Meteorological Agency (JMA) reported eruption plumes that rose up to 1.7 km above the crater rim and ejected bombs up to 600 m from the crater.
The incandescence of the crater was visible at night on satellite images.
The alert level remained at 2 (on a scale of 5).


Source: JMA update April 27, 2021

Suwanosejima - activity from 04/27/2021 / at 9:12 am and 7:27 pm - JMA webcam - one click to enlarge
Suwanosejima - activity from 04/27/2021 / at 9:12 am and 7:27 pm - JMA webcam - one click to enlarge

Suwanosejima - activity from 04/27/2021 / at 9:12 am and 7:27 pm - JMA webcam - one click to enlarge

Vulcanian activity continues from the summit crater of Minamidake / Sakurajima with regular eruptions at the rate of 2 per day, accompanied by ash plumes rising up to 2,400 meters above the crater and lava bombs launched at a height approximately 1 km and 1.3 km from the crater.
The seismic network has detected 11 volcano-tectonic earthquakes in the last 5 days.
The warning bulletin states that ballistic impacts from volcanic bombs and pyroclastic flows could affect an area approximately 2 km away from the main crater.

 

Source: JMA

Sakurjaima - 04/27/2021 / 6:24 am - JMA webcam

Sakurjaima - 04/27/2021 / 6:24 am - JMA webcam

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'activité explosive a augmenté à Fagradalsfjall :

Juste avant 20h30 le 26 avril, il y a eu un changement de phase dans l'activité de l'évent # 5 - l'évent le plus au sud de ceux qui ont ouvert et qui sont actifs depuis le 13 avril.

L'intensité (et la vigueur) de l'activité explosive a brusquement augmenté et a commencé à soutenir une fontaine de lave de 40 à 50 m de haut, au lieu des 10 -15 m. habituels. L'éruption continue de soutenir une fontaine plus vigoureuse le 27 avril à 10h30 (rapport IMO).

Fagradalssfjall éruption - capture d'écran 26.04.2021 / 23h40 - webcam RUV Geldingadalur - un clic pour agrandir

Fagradalssfjall éruption - capture d'écran 26.04.2021 / 23h40 - webcam RUV Geldingadalur - un clic pour agrandir

Par conséquent, le flux de lave dans la «Vallée sans nom» a considérablement augmenté. De plus, l'activité dans l'évent le plus au nord (n ° 6) à partir du 13 avril semble avoir diminué de manière significative, mais celle juste au sud de lui (n ° 4) est toujours active. Pas facile de juger de l'état des évents d'origine à Geldingadalir, mais il y avait encore de la lueur dans «Norðri» la nuit dernière.

 

Sources : IMO & webcams RUV et mbls

Fagradalsfjall - 27.04.2021 / 15h27 - Fontaine de lave soutenue - capture d'écran webcam mbls via S.Harangi

Fagradalsfjall - 27.04.2021 / 15h27 - Fontaine de lave soutenue - capture d'écran webcam mbls via S.Harangi

Au cours de la semaine du19.04.2021 au 25.04.2021, un dégazage normal des cratères sommitaux de l'Etna a été observé pendant les intervalles de visibilité; le cratère de Bocca Nuova produisait de fréquentes bouffées de vapeur blanche. La seule activité éruptive a été une seule et forte explosion de la bouche est du cratère sud-est, qui s'est produite à 22h30 UTC le 24 avril (00h30 heure locale le 25 avril). Cette explosion a lancé un matériau pyroclastique incandescent grossier jusqu'à 350 m au-dessus de l'évent, qui a couvert tout le versant sud du cône jusqu'à sa base et au-delà. Un nuage de cendres a été soufflé vers le sud par le vent avant de se disperser dans l'atmosphère. Après l'explosion, aucun autre phénomène éruptif n'a été observé dans le cratère sud-est.

 Etna SEC - activité strombolienne du 26.04.2021 - photo Boris Behncke

Etna SEC - activité strombolienne du 26.04.2021 - photo Boris Behncke

L'Etna a présenté deux fortes explosions dans la nuit du 24-25 avril et au matin du 26 avril au Cratère du Sud-Est ; les émissions de cendres se sont rapidement dispersées. A partir d'environ 18 h 30, il y a une faible reprise de l'activité strombolienne au CSE. L'activité reste modeste pour l'instant.

En soirée du 27 avril, une légère activité strombolienne est observée au cratère sud-est, vu du Monte Fontane sur le flanc est du volcan., avec des chutes de matériaux incandescents sur les pentes.

 

Sources : INGV OE – photos de Boris Behncke

 Etna SEC - activité strombolienne du 27.04.2021 au soir - photo Boris Behncke

Etna SEC - activité strombolienne du 27.04.2021 au soir - photo Boris Behncke

Les explosions de La Soufriere de St. Vincent ont fortement diminué. L'activité sismique est restée faible avec seulement quelques tremblements de terre hybrides et volcano-tectoniques de longue période ont été enregistrés et il n'y a eu aucun signe de trémor.

Soufrière de St. Vincent - plusieurs zones de dégazage et une possible épine de lave -. Il a été noté que le té phra a rempli le cratère de sorte qu'il atteint maintenant le sommet de la partie sud-ouest du sommet. Cela peut faciliter la sortie de courants de densité pyroclastique du cratère sommital. - photo Roderick Stewart, MVO/UWI-SRC.

Soufrière de St. Vincent - plusieurs zones de dégazage et une possible épine de lave -. Il a été noté que le té phra a rempli le cratère de sorte qu'il atteint maintenant le sommet de la partie sud-ouest du sommet. Cela peut faciliter la sortie de courants de densité pyroclastique du cratère sommital. - photo Roderick Stewart, MVO/UWI-SRC.

Des signaux de plusieurs lahars (coulées de boue) ont été enregistrés entre 9 et 10 heures du matin le 27 avril, pendant et après une période de pluie.

Le danger continuera pendant la saison cyclonique en raison de la formation possible de lahars dûs aux précipitations et à l'abondance de dépôts de cendres.

Le volcan reste en alerte rouge

 

Source : UWI-SRC

Soufrière de St. Vincent  - visite sur le terrain du 27.04.2021 - cendres sur les habitations et la végétation,  et ravinement - photo Richard Robertson, UWI-SRC.

Soufrière de St. Vincent - visite sur le terrain du 27.04.2021 - cendres sur les habitations et la végétation, et ravinement - photo Richard Robertson, UWI-SRC.

L'activité vulcanienne continue se poursuit caractérisée par des émissions occasionnelles de cendres du cratère du sommet Ontake, sur Suwanosejima, dans l'arc des Ryukyu.
L'Agence météorologique japonaise (JMA) a signalé des panaches d'éruption qui s'élevaient jusqu'à 1,7 km au-dessus du bord du cratère et ont éjecté des bombes jusqu'à 600 m du cratère.
L'incandescence du cratère était visible la nuit sur les images satellites.
Le niveau d'alerte est resté à 2 (sur une échelle de 5).


Source: Mise à jour du JMA le 27 avril 2021

Suwanosejima - activité du 27.04.2021 / à 9h12 et 19h27 - webcam JMA - - un clic pour agrandirSuwanosejima - activité du 27.04.2021 / à 9h12 et 19h27 - webcam JMA - - un clic pour agrandir

Suwanosejima - activité du 27.04.2021 / à 9h12 et 19h27 - webcam JMA - - un clic pour agrandir

L'activité vulcanienne se poursuit depuis le cratère du sommet du Minamidake / Sakurajima avec des éruptions régulières au rythme de 2 par jour, accompagnées de panache de cendres montant jusqu'à 2.400 mètres au dessus du cratère et des bombes de lave lancées à une hauteur approximative de 1 km et à 1,3 km du cratère.
Le réseau sismique a détecté 11 tremblements de terre volcano-tectoniques au cours des 5 derniers jours.
Le bulletin d'avertissement indique que les impacts balistiques des bombes volcaniques et des coulées pyroclastiques pourraient affecter une zone d'environ 2 km de distance du cratère principal.

 

Source : JMA

 Sakurjaima - 27.04.2021 / 06h24 - webcam JMA

Sakurjaima - 27.04.2021 / 06h24 - webcam JMA

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Etna SEC - 04.26.2021 - resumption of a weak Strombolian activity - photo Boris Behncke

Etna SEC - 04.26.2021 - resumption of a weak Strombolian activity - photo Boris Behncke

After a series of paroxysmal episodes between February 16 and April 1 (and all the activity that preceded it in the last two years), Etna presented two strong explosions on the night of April 24-25 and in morning of April 26 at the Southeast Crater; the ash emissions quickly dispersed.

From about 6.30 p.m., there is a slight resumption of Strombolian activity at the CSE. Activity remains modest for now.

 

From a seismic point of view, the average amplitude of the volcanic tremor shows an increasing trend, currently focusing on medium-low values. The location of the source of the tremor is located near the SE crater area at 2,500 m. altitude.
Regarding infrasound activity, it remains at medium-low levels, with events localized in the area of ​​the SE crater.
Deformation data does not show significant changes

 

Sources: INGV OE & Boris Behncke

Soufriere de St. Vincent - degassing plume at 2 craters on 04.26.2021 - photo Prof. Richard robertson

Soufriere de St. Vincent - degassing plume at 2 craters on 04.26.2021 - photo Prof. Richard robertson

Seismic activity at La Soufrière in St Vincent was weak after the tremor associated with the explosion and the release of ash around noon on April 22.
Only a few long period hybrid and volcano-tectonic earthquakes have been recorded and there have been no other earthquakes.

An observation flight took place on April 26 at around 11:30 am Visibility was poor with clouds blocking the crater most of the time.
This observation made it possible to see white vapor escaping almost continuously from several places on the bottom of the crater. No dome was visible, although a spine could be seen through the clouds

The volcano continues to erupt. Its pattern of seismic activity over the past few days is typical of the growth and destruction of lava domes. Explosions accompanied by falling ash, of a similar or greater magnitude, may restart with little or no warning.
The volcano remain in Red alert level.

 

Source: UWI-SRC

St. Vincent - an island under the ashes of the Soufrière volcano - photo UWI-SRC 26.04.2021

St. Vincent - an island under the ashes of the Soufrière volcano - photo UWI-SRC 26.04.2021

In Guatemala, the Fuego has been showing moderate thermal anomalies in recent days.

Moderate to strong explosions at a rate of 9 to 12 per hour, are accompanied by shock waves and plumes of gas and ash reaching 4,500-4,600 m. asl., with dispersion towards the southwest.

Ash falls are reported on Morelia, Santa Sofia, Panimache.

The activity generates avalanches of boulders in the direction of the various barrancas.

 

Source: Insivumeh & Mirova

Fuego / Guatemala - image Sentinel-2 bands 12.11 8A from 24.04.2021

Fuego / Guatemala - image Sentinel-2 bands 12.11 8A from 24.04.2021

Fuego - moderate thermal anomalies at 04/27/2021 / 04:40 am - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Fuego - moderate thermal anomalies at 04/27/2021 / 04:40 am - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Volcanic activity in the Reykjanes Peninsula has remained stable recently and many people visited the eruption site yesterday in good weather.

A large plume of steam emanates from the Geldingadalur eruption site on April 26, following favorable weather conditions ... which allowed the residents of Reykjavik to follow the eruption from a distance, both day and night.

 

Sources: Dr. Evgenia Ilyinskaya and Kristín Jónsdóttir

The eruptive plume of Gelingadalur visible from the IMO on 04.26.2021 - photo Kristín Jónsdóttir

The eruptive plume of Gelingadalur visible from the IMO on 04.26.2021 - photo Kristín Jónsdóttir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC - 26.04.2021 - reprise d'une faible activité strombolienne  - photo Boris Behncke

Etna SEC - 26.04.2021 - reprise d'une faible activité strombolienne - photo Boris Behncke

Après une série d'épisodes paroxystiques entre le 16 février et le 1 avril (et toute l'activité qui l'a précédée ces deux dernières années), l'Etna a présenté deux fortes explosions dans la nuit du 24-25 avril et au matin du 26 avril au Cratère du Sud-Est ; les émissions de cendres se sont rapidement dispersées.

A partir d'environ 18 h 30, il y a une faible reprise de l'activité strombolienne au CSE. L'activité reste modeste pour l'instant.

 

Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique montre une tendance à la hausse, se fixant actuellement sur des valeurs moyennes-basses. L'emplacement de la source du trémor est situé près de la zone du cratère SE à 2.500 m. d'altitude.
En ce qui concerne l'activité infrasonore, elle reste à des niveaux moyens-bas, avec des événements localisés dans la zone du cratère SE.
Les données de déformation ne montrent pas de changements significatifs

 

Sources : INGV OE & Boris Behncke

Soufrière de St. Vincent - dégazage au niveau de 2 cratères le 26.04.2021 - photo Prof. Richard Robertson

Soufrière de St. Vincent - dégazage au niveau de 2 cratères le 26.04.2021 - photo Prof. Richard Robertson

L'activité sismique à La Soufrière de St Vincent a été faible après le trémor associé à l'explosion et à la libération de cendres vers midi le 22 avril.
Seuls quelques tremblements de terre hybrides et volcano-tectoniques de longue période ont été enregistrés et il n'y a eu aucun autre tremblement de terre.

Un vol d'observation a eu lieu le 26 avril vers 11 h 30. La visibilité était mauvaise, les nuages bloquant le cratère la plupart du temps.
Cette observation a permis de voir de la vapeur blanche s'échapper presque en continu de plusieurs endroits sur le fond du cratère. Aucun dôme n'était visible, bien qu'une colonne vertébrale puisse être vue à travers les nuages

Le volcan poursuit son éruption. Son schéma d'activité sismique au cours des derniers jours est typique de la croissance et de la destruction des dômes de lave. Les explosions accompagnées de chutes de cendres, d'une ampleur similaire ou supérieure, peuvent redémarrer avec peu ou pas d'avertissement.
Le volcan est au niveau d'alerte Rouge.

 

Source : UWI-SRC

 St. Vincent - une île sous les cendres de la Soufrière  - photo UWI-SRC 26.04.2021

St. Vincent - une île sous les cendres de la Soufrière - photo UWI-SRC 26.04.2021

Au Guatemala, le Fuego présente des anomalies thermiques modérées ces derniers jours.

Des explosions modérées à fortes au rythme de 9 à12 par heure, sont accompagnées d'ondes de choc et de panaches de gaz et cendres atteignant 4.500-4.600 m. asl., avec dispersion vers le sud-ouest.

Des chutes de cendres sont rapportées sur Morelia, Santa Sofia, Panimache.

L'activité génère des avalanches de blocs en direction des diverses barrancas .

 

Source : Insivumeh & Mirova

Fuego / Guatemala - image  Sentinel-2 bands 12,11 8A du 24.04.2021

Fuego / Guatemala - image Sentinel-2 bands 12,11 8A du 24.04.2021

 Fuego - anomalies thermiques modérées au 27.04.2021 / 04h40 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Fuego - anomalies thermiques modérées au 27.04.2021 / 04h40 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

L'activité volcanique dans la Péninsule de Reykjanes est restée stable récemment et de nombreuses personnes se sont rendues sur le site de l'éruption hier par beau temps.

Un grand panache de vapeur émane du site d'éruption de Geldingadalur ce 26 avril , suite à des conditions météo favorables ... ce qui a permis aux habitants de Reykjavik de suivre l'éruption à distance, tant de jour que de nuit.

 

Sources : Dr. Evgenia Ilyinskaya et Kristín Jónsdóttir

 Le panache éruptif de Gelingadalur visible depuis l'IMO ce 26.04.2021  - photo Kristín Jónsdóttir

Le panache éruptif de Gelingadalur visible depuis l'IMO ce 26.04.2021 - photo Kristín Jónsdóttir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 La Soufrière de St. Vincent, view from the Belmont Observatory - photo Richard Robertson 04.24.2021

La Soufrière de St. Vincent, view from the Belmont Observatory - photo Richard Robertson 04.24.2021

Volcanic activity continues at La Soufrière de St. Vincent.
The seismic activity at La Soufrière has remained weak, since the tremor linked to the explosion and the release of ash around noon on April 22.
In the past 24 hours, only a few long-period hybrid and volcano-tectonic earthquakes have been recorded and there have been no other earthquakes. Its pattern of seismic activity over the past few days is typical of the growth of a lava dome.


Satellite radar imagery acquired on April 24 indicates probable continued growth or formation of a lava dome following the explosions of April 18 and 22.

Explosions accompanied by falling ash, of similar or larger size, may restart with little or no warning.
The volcano is at the Red alert level.

 

Source: UWI-SRC update 25,04,2021 / 18h

Soufriere de St. Vincent - Sentinel-1 radar image - with location of new dome and craters 2021 - via UWI

Soufriere de St. Vincent - Sentinel-1 radar image - with location of new dome and craters 2021 - via UWI

JMA report on activity at Sakurajima from April 23 to 26 at 3:00 p.m.:

at the Minamidake summit crater, 10 eruptions occurred, of which 7 were explosions.

Plumes of ash and gas rose up to 2,300 m above the crater rim.

The volcanic bombs reached up to the 5th station (1,000m to 1,300m from the Minamidake summit crater)

 

Source: JMA

Sakurajima - explosion and ash plume from 04.26.2021 / 09.39 a.m. loc. - doc. JMA

Sakurajima - explosion and ash plume from 04.26.2021 / 09.39 a.m. loc. - doc. JMA

Asked about the state of the eruption in the Reykjanes Peninsula, Einar Hjörleifsson, a nature conservation specialist at the Meteorological Bureau, said it has not changed. “It continues”, Einar said.

The thermal anomalies remain high, when the cloud cover allows good satellite detection.

Reykjanes Peninsula - very high thermal anomalies at 04/25/2021 / 11:15 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Reykjanes Peninsula - very high thermal anomalies at 04/25/2021 / 11:15 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Reykjanes Peninsula - the lava field (in purple) ... the Geldingadalur and Meradalur flows at only 200 m. one of the other - the danger zone is in red-orange - the vents in yellow - Doc Isort.is

Reykjanes Peninsula - the lava field (in purple) ... the Geldingadalur and Meradalur flows at only 200 m. one of the other - the danger zone is in red-orange - the vents in yellow - Doc Isort.is

Special care is needed to ensure that people do not pass between the lava tongue which originates from Geldingadalur and the one which is found in Meradalir. They are now only about 200 meters from each other.
(information from Gunnar Schram, police chief of the Suðurnes police force, to mbl.is.)

Geldingadalur - "fumarole day" - 04.26.2021 / 08h18 - RUV webcam

Geldingadalur - "fumarole day" - 04.26.2021 / 08h18 - RUV webcam

Gas pollution from the eruption on the Reykjanes Peninsula could spread to Grindavík today and gas pollution could be detected in the capital region on the evening of April 25 and overnight.

 

Sources: IMO, mbls, RUV, Óróapúls

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
La Soufrière de St. Vincent , vue de l'observatoire de Belmont - photo Richard Robertson 24.04.2021

La Soufrière de St. Vincent , vue de l'observatoire de Belmont - photo Richard Robertson 24.04.2021

L'activité volcanique se poursuit à La Soufrière de St. Vincent
L'activité sismique à La Soufrière est restée faible depuis le trémor lié à l'explosion et à la sortie de cendres vers midi le 22 avril.
Au cours des dernières 24 heures, seuls quelques tremblements de terre hybrides et volcano-tectoniques de longue période ont été enregistrés et il n'y a eu aucun autre tremblement de terre. 
Son schéma d'activité sismique au cours des derniers jours est typique de la croissance d'un dôme de lave.


L'imagerie radar satellitaire acquise le 24 avril indique une croissance ou formation continue probable d'un dôme de lave suite aux explosions des 18 et 22 avril.

Les explosions accompagnées de chutes de cendres, de taille similaire ou supérieure, peuvent redémarrer avec peu ou pas d'avertissement.
Le volcan est au niveau d'alerte Rouge.

 

Source : UWI-SRC mise à jour 25,04,2021 / 18h

Soufrière de St. Vincent - image radar Sentinel-1 - avec emplacement nouveau dôme et cratères 2021 - via UWI

Soufrière de St. Vincent - image radar Sentinel-1 - avec emplacement nouveau dôme et cratères 2021 - via UWI

Rapport du JMA sur l'activité au Sakurajima du 23 au 26 avril à 15h00 :

au cratère sommital Minamidake, 10 éruptions se sont produites, dont 7 étaient des explosions.

Les panaches de cendres et gaz se sont élevés jusqu'à 2.300 m au-dessus du bord du cratère.

Les bombes volcaniques ont atteint jusqu'à la 5ème station (1.000m à 1.300m du cratère sommital Minamidake)

 

Source : JMA

 Sakurajima - explosion et panache de cendres du 26.04.2021 / 09h39 loc. - doc. JMA

Sakurajima - explosion et panache de cendres du 26.04.2021 / 09h39 loc. - doc. JMA

Interrogé sur l'état de l'éruption dans la Péninsule de Reykjanes, Einar Hjörleifsson, un spécialiste de la conservation de la nature au Bureau météorologique, dit qu'elle n'a pas changé. "Cela continue", dit Einar.

Les anomalies thermiques restent élevées, lorsque la couverture nuageuse permet une bonne détection satellite.

Péninsule de Reykjanes - anomalies thermiques très élevées au 25.04.2021 / 23h15  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Péninsule de Reykjanes - anomalies thermiques très élevées au 25.04.2021 / 23h15 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Péninsule de Reykjanes - la champ de lave (en violet) ... les coulées de Geldingadalur et de Meradalur à 200 m. l'une de l'autre - la zone dangeraues est en rouge-orangé - les évents en jaune - Doc Isort.is

Péninsule de Reykjanes - la champ de lave (en violet) ... les coulées de Geldingadalur et de Meradalur à 200 m. l'une de l'autre - la zone dangeraues est en rouge-orangé - les évents en jaune - Doc Isort.is

Une attention particulière est nécessaire pour s'assurer que les gens ne passent pas entre la langue de lave qui provient de Geldingadalur et celle qui se trouve à Meradalir. Elles ne sont plus qu'à environ 200 mètres l'une de l'autre.
(information de Gunnar Schram, chef de la police de la police de Suðurnes, à mbl.is.)

Geldingadalur - "jour de fumerolles" - 26.04.2021 / 08h18 - webcam RUV

Geldingadalur - "jour de fumerolles" - 26.04.2021 / 08h18 - webcam RUV

La pollution gazeuse due à l'éruption sur la péninsule de Reykjanes pourrait se propager sur Grindavík aujourd'hui et la pollution gazeuse pourrait être détectée dans la région de la capitale au soir du 25 avril et dans la nuit.

 

Sources : IMO, mbls, RUV, Óróapúls

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog