Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna - hot spots aux cratères sommitaux et aus coulées de lave du paroxysme du 29.08 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 30.08.2021 - un clic pour agrandir

Etna - hot spots aux cratères sommitaux et aus coulées de lave du paroxysme du 29.08 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 30.08.2021 - un clic pour agrandir

Etna - panache de SO2 du paroxysme au dessus des îles grecques le 30.08.2021  - image Sentinel-5P via Adam platform - un clic pour agrandir

Etna - panache de SO2 du paroxysme au dessus des îles grecques le 30.08.2021 - image Sentinel-5P via Adam platform - un clic pour agrandir

Après le paroxysme du 29 août, dont les satellites laissent voir l'étendue du champ des coulées de lave et l'extension du panache de dioxyde de soufre consécutifs à l'éruption, une faible activité strombolienne a repris au cratère sud-est de l'Etna le 30 août vers 20h UTC,
La tendance de l'amplitude moyenne du trémor volcanique, à partir de 20h00 UTC, est caractérisé par des fluctuations sur des valeurs moyennes-basses. Cetta activité a cessé le 31 août en fin de journée.

Le centre de gravité des sources de trémor volcanique est situé dans le cratère de Bocca Nuova à un altitude d'environ 2.700 m au-dessus du niveau de la mer. L'activité infrasonique est maintenue à des niveaux bas.

 

Source : INGV OE, Sentinel-5P et Sentinel-2

Etna  - trémor au 01.09.2021 - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 01.09.2021 - Doc. INGV OE

Au cours de la semaine du 23 au 30 août, le Sabancaya a maintenu une activité de niveau modéré, avec une moyenne de 36 explosions journalières, accompagnées de panaches de cendres et gaz atteignant 3.500 m. au dessus du sommet.

L'I.G.P. a enregistré et analysé 1.198 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation des fluides magmatiques.

Pas d'anomalies significatives de déformation.

Mirova a détecté 10 anomalies thermiques, avec un max. de VRP 27 MW, associées à la présence d'un corps de lave superficiel dans le cratère.

Le niveau d'alerte est maintenu à Naranja, avec une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

L'activité se poursuit.

 

Sources : I.G.Peru & Ingemmet

Sabancaya - résumé de l'activité du 23 au 30 août 2021 - photo I.G.Peru

Sabancaya - résumé de l'activité du 23 au 30 août 2021 - photo I.G.Peru

Sabancaya - les explosions se poursuivent - 31.08.2021 / 11h57 - Cam. Ingemmet - OVI

Sabancaya - les explosions se poursuivent - 31.08.2021 / 11h57 - Cam. Ingemmet - OVI

Au mois d’août 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

- 37 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au-dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;

-  2 séismes profonds (en dessous du niveau de la mer) ;

-  311 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

L’inflation de l’édifice, initiée en avril 2021, s’est poursuivie tout le long du mois d’août 2021. Cette inflation montrait une mise en pression du réservoir magmatique superficiel localisé aux alentours de 1,5-2 km de profondeur.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les six derniers mois du 1° mars au 31.08.2021  (les périodes éruptives sont en rouge). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence BOMG ; en haut), à la base du cône terminal (référence FOAG ; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG ; en bas) . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sur les six derniers mois du 1° mars au 31.08.2021 (les périodes éruptives sont en rouge). Sont ici représentées les variations de distance entre deux récepteurs GPS traversant l'édifice du Piton de la Fournaise, au sommet (référence BOMG ; en haut), à la base du cône terminal (référence FOAG ; au milieu) et en champ lointain (référence PRAG ; en bas) . Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP)

L’inflation de l’édifice et les teneurs en CO2 dans le sol qui sont restées élevées au mois d’août 2021 ont été les témoins de transferts magmatiques depuis des zones profondes vers le réservoir magmatique superficiel qui se sont poursuivis après la fin de l’éruption du 9 avril -24 mai 2021.

 

Source : OVPF – bulletin mensuel

Soufrière de St. Vincent - le cratère le 30.08.2021  - Doc. UWI-SRC - un clic pour agrandir

Soufrière de St. Vincent - le cratère le 30.08.2021 - Doc. UWI-SRC - un clic pour agrandir

L'activité sismique à La Soufrière de St. Vincent est restée faible depuis le trémor associé à l'explosion et l'évacuation des cendres du 22 avril. Au cours de la dernière semaine, il y a eu une légère augmentation de l'ampleur, mais cela n'a fourni aucune indication de réactivation.
L'activité actuelle correspond à une période de troubles après une éruption. Cela peut durer des semaines, voire des mois. Alors que l'activité volcanique est en déclin, il y a la présence continue de points chauds près de la surface, une activité sismique quotidienne et un dégazage persistant. 

Des signaux de lahar ont été observés : 4 le 24 août, et 1 le 25 août, en rapport avec les précipitations qui ont été enregistrées durant cette période.
Des conditions atmosphériques claires au volcan le 30 août ont permis d'excellentes vues du cratère et les observations indiquent qu'aucun changement majeur ne s'est produit dans le cratère depuis la fin de l'activité explosive le 22 avril.
Il existe une possibilité faible, mais non négligeable, que l'activité magmatique reprenne en cas d'afflux de nouveau magma provenant des profondeurs.


Le volcan reste au niveau d'alerte ORANGE.

 

Source : UWI-SRC 31.08.2021 / 13h00

Nevado del Ruiz - émissions sporadiques de gaz et cendres le 30.08.2021 / 07h08 - photo Ingeominas

Nevado del Ruiz - émissions sporadiques de gaz et cendres le 30.08.2021 / 07h08 - photo Ingeominas

Le Nevado del Ruiz, dans des conditions instables, poursuit une activité caractérisée par un dégazage constant et des émissions de cendres sporadiques.
Les panaches de gaz-vapeur contenant une certaine quantité de cendres ont atteint env. 5.800 m d'altitude et s'étendait à l'ouest-nord-ouest du volcan.
L'activité sismique se concentre principalement sous le cratère Arenas et sous les flancs NE et SE du volcan avec une tendance à la baisse cette semaine.
Le niveau d'alerte pour le volcan reste au "jaune".


Sources : Servicio Geológico Colombiano, Ingeominas.

 Fagradalsfjall - l'évent #5 actif dans le brouillard 31.08.2021 / 14h01 - webcam RUV - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - l'évent #5 actif dans le brouillard 31.08.2021 / 14h01 - webcam RUV - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - les coulées de lave en trois directions le 31.008.2021 - Photo VOLCAPSE - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - les coulées de lave en trois directions le 31.008.2021 - Photo VOLCAPSE - un clic pour agrandir

Quelques nouvelles de Fagradalsfjall, sous un couverture de brouillard / nuages importante (pas d'images satellite).

Ce 31 août , la lave émise par l'évent #5 s'est écoulée principalemenr dans Meradalur à l'est, mais également dans Geldingadalur au sud, et Upper Meradalur au sud-est.

L'activité reste fluctuente comme le montre les variations du trémor.

 

Sources : Hraun.vedur & Volcapse

 Fagradalsfjall - trémor au 01.09.2021 - Doc. Hrau,.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 01.09.2021 - Doc. Hrau,.vedur.is

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog