Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

Ambrym Volcano, in Vanuatu, has gone from a state of minor unrest to a state of major unrest. The Volcanic Alert Level has been raised from Level 1 to Level 2.
New scientific analyzes suggest that the activity of the Ambrym volcano has increased considerably today January 25, 2022 early in the morning around 4 am. Steam has been observed over Marum Crater and a significant amount of steam, ash and gas has been observed over Benbow since 05:15 this morning. Volcanic hazards remain in the area of ​​the summit craters and in the southeastern part of Ambrym Island (eg major fissures in 2018). The quantities of sulfur dioxide emitted can generate acid rain and affect the populations of the east of the island.

Ambrym - plume of gas, steam and ash on 01.25.2022 / 06:00 - VGO webcam

Ambrym - plume of gas, steam and ash on 01.25.2022 / 06:00 - VGO webcam

Ambrym - sulfur dioxide plume on 01.25.2022 / 02:24 - Doc. SO2_PBL_zoom via Mounts project

Ambrym - sulfur dioxide plume on 01.25.2022 / 02:24 - Doc. SO2_PBL_zoom via Mounts project

Volcanic hazards are always present on Ambrym, specifically at the top and in the eastern part of the island. These are related to the presence of cracked areas. In addition to the summit hazards, the presence of faults and active faults (major ground cracking) in the southeast area of ​​Ambrym is also hazardous, they will continue to be eroded and affected by seismic activity. The danger zone for life safety in the summit area remains limited within the permanent exclusion zone at Benbow and danger zone A at Marum (see Ambrym caldera safety map below). These danger zones are approximately 1 km around the Benbow and 2 km around the Marum craters including Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu and Mbwelesu. An additional danger zone southeast of Ambrym remains within 500 meters of major fissures.

The latest observations and daily analysis of seismic data from Ambrym from the volcano monitoring system confirm that the activity of the Ambrym volcano continues at the level of major unrest. The lava lakes that appeared in Benbow and Marum craters have disappeared since the December 2018 eruption. The remaining activity inside the active craters is continuous steaming. Residents of Ambrym and neighboring islands will not see the volcanic glow at night. With this current volcanic activity, it's a helpful reminder that eruptions can occur at any level of unrest with little or no warning.

 

Sources: VMGD, Tropomi, Mirova and Mounts project

Rincon de La Vieja - 25.01.2022 / 11:40 a.m. - eruption and partial release of the acidic lake on the northern flank - Volcanes sin Fronteras

Rincon de La Vieja - 25.01.2022 / 11:40 a.m. - eruption and partial release of the acidic lake on the northern flank - Volcanes sin Fronteras

This Tuesday, January 25, 2022 at 11:40 a.m. Costa Rican time, an explosion is recorded in the Rincón de la Vieja volcano, which generated the partial flow of the acid lake on the northern flank.
On 2022-01-25 at 11:39 local time, an eruptive column rises 800 meters above the height of the crater and 2716 meters above sea level. (meters above sea level Wed).
Duration of the activity: 1 minute.
Neighbors share these photos from the event.
Caution is required on the bridges and ravines of the Pénjamo, Azul and Azufrada rivers because this explosion will form acidic and hot lahars in the next few minutes.

 

Sources: Volcanoes Without Borders, Ovsicori

Kilauea Halema'uma'u - new effusive phase as of 2022.01.25 / 9:14 PM HST - therm webcam. HVO

Kilauea Halema'uma'u - new effusive phase as of 2022.01.25 / 9:14 PM HST - therm webcam. HVO

After several days of intermittent minor activity confined to a small pond north of the western vent cone of Kilauea's Halema'uma'u Crater, At 5:52 a.m. this morning, activity restarted rigorously with a lava flow from the western vent cone that flowed west and north along the crater margin. At 6:30 a.m. HST the lava lake began to rise and by 8:20 a.m. HST had risen 11 meters to a total depth of 84 meters from when the lava emerged on September 29, 2021.

All recent lava activity has been confined to the crater, and there is no indication of activity migrating elsewhere on Kīlauea.

At midnight, summit tiltmeters recorded inflation, which continued until about 6 a.m. HST this morning; since then the incline has been flat and stable. The volcanic tremor associated with the eruption - as recorded by nearby seismometers - was barely above pre-eruption background values ​​until about 4:10 a.m. this morning when it began to rise.

 

Sources: HVO, Mirova

Kilauea- strong thermal anomaly on 01.26.2022 / 00:05 - Doc.MIROVA_MODIS_logVRP

Kilauea- strong thermal anomaly on 01.26.2022 / 00:05 - Doc.MIROVA_MODIS_logVRP

In Suwanosejima, in the Ryukyu archipelago, the explosive activity continues, with this January 25, 2022 at 6:17 p.m. local time an explosion, accompanied by a plume of ash at 1,200 m. or more above the Mitake crater. The dispersion of the ashes was made towards the south.

 

Source: JMA

Suwanosejima - ash plume from 01.25.2022 / 6:17 p.m. local - JMA webcam

Suwanosejima - ash plume from 01.25.2022 / 6:17 p.m. local - JMA webcam

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le volcan Ambrym,au Vanuatu, est passé de l'état d'agitation mineure à l'état d'agitation majeure. Le niveau d'alerte volcanique est passé du niveau 1 au niveau 2.
De nouvelles analyses scientifiques suggèrent que l'activité du volcan Ambrym a considérablement augmenté aujourd'hui 25 janvier 2022 tôt le matin vers 4 heures du matin. De la vapeur a été observée sur le cratère Marum et une quantité importante de vapeur, de cendres et de gaz a été observée sur Benbow depuis 05h15 ce matin. Les risques volcaniques subsistent dans la zone des cratères sommitaux et dans la partie sud-est de l'île d'Ambrym (par exemple, des fissures majeures de 2018). Les quantités de dioxyde de soufre émises peuvent générer des pluies acides et affecter les populations de l'est de l'île.Une anomalie thermique de VRP 219MW a été relevée par Mirova ce 25,01,2022 à 22h40.

 Ambrym - panache de gaz, vapeur et cendres le 25.01.2022 / 06h00 -  webcam VGO

Ambrym - panache de gaz, vapeur et cendres le 25.01.2022 / 06h00 - webcam VGO

Ambrym - panache de dioxyde de soufre au 25.01.2022 / 02h24  - Doc. SO2_PBL_zoom via Mounts project

Ambrym - panache de dioxyde de soufre au 25.01.2022 / 02h24 - Doc. SO2_PBL_zoom via Mounts project

Les dangers volcaniques sont toujours présents sur Ambrym, plus précisément au sommet et dans la partie orientale de l'île. Celles-ci sont liées à la présence de zones fissurées. En plus des dangers du sommet, la présence de failles et de failles actives (fissuration majeure du sol) dans la zone sud-est d'Ambrym est également dangereuse, elles continueront à être érodées et affectées par l'activité sismique. La zone de danger pour la sécurité des personnes dans la zone du sommet reste limitée à l'intérieur de la zone d'exclusion permanente à Benbow et de la zone de danger A à Marum (voir la carte de sécurité de la caldeira d'Ambrym ci-dessous). Ces zones de danger sont à environ 1 km autour du Benbow et 2 km autour des cratères Marum dont Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu et Mbwelesu. Une zone de danger supplémentaire au sud-est d'Ambrym reste à moins de 500 mètres des fissures majeures.

Les dernières observations et l'analyse quotidienne des données sismiques d'Ambrym provenant du système de surveillance du volcan confirment que l'activité du volcan Ambrym se poursuit au niveau d'agitation majeure. Les lacs de lave qui apparaissaient dans les cratères Benbow et Marum ont disparu depuis l'éruption de décembre 2018. L'activité restante à l'intérieur des cratères actifs consiste en des émissions de vapeur continues. Les habitants d'Ambrym et des îles voisines ne verront pas la lueur volcanique la nuit. Avec cette activité volcanique actuelle, c'est un rappel utile que les éruptions peuvent se produire à n'importe quel niveau d'agitation avec peu ou pas d'avertissement.

 

Sources : VMGD, Tropomi, Mirova et Mounts project

 Rincon de La Vieja - 25.01.2022 / 11h40 - éruption et sortie partielle du lac acide sur le flanc nord - Volcanes sin Fronteras

Rincon de La Vieja - 25.01.2022 / 11h40 - éruption et sortie partielle du lac acide sur le flanc nord - Volcanes sin Fronteras

Ce mardi 25 janvier 2022 à 11h40, heure du Costa Rica, une explosion est enregistrée dans le volcan Rincón de la Vieja, qui a génèré l'écoulement partiel du lac acide sur le flanc nord.
Le 2022-01-25 à 11h39 heure locale, une colonne éruptive s'élève à 800 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 2716 mètres au-dessus du niveau de la mer. (mètres au-dessus du niveau de la mer).
Durée de l'activité : 1 minute.
Des voisins partagent ces photos de l'événement.
La prudence est de mise sur les ponts et les ravins des rivières Pénjamo, Azul et Azufrada car cette explosion va former des lahars acides et chauds dans les prochaines minutes.

Sources : Volcans Sans Frontières, Ovsicori

 Kilauea Halema'uma'u - nouvelle phase effusive au 25.01.2022 / 21h14 HST - webcam therm. HVO

Kilauea Halema'uma'u - nouvelle phase effusive au 25.01.2022 / 21h14 HST - webcam therm. HVO

Après plusieurs jours d'activité mineure intermittente confinée à un petit étang au nord du cône d'évent ouest du cratère Halema'uma'u du Kilauea, À 5 h 52 ce matin, l'activité a rigoureusement redémarré avec une coulée de lave du cône d'évent ouest qui a coulé vers l'ouest et le nord le long de la marge du cratère. À 6 h 30 HST, le lac de lave a commencé à monter et à 8 h 20 HST avait augmenté de 11 mètres pour atteindre une profondeur totale de 84 mètres par rapport au moment où la lave a émergé le 29 septembre 2021.

Toute l'activité récente de lave a été confinée au cratère, et il n'y a aucune indication d'activité migrant ailleurs sur le Kīlauea.


À minuit, les inclinomètres du sommet ont enregistré l'inflation, qui s'est poursuivie jusqu'à environ 6 h HST ce matin ; depuis lors, l'inclinaison a été plate et stable. Le trémor volcanique associé à l'éruption - tel qu'enregistré par les sismomètres à proximité - était à peine au-dessus des valeurs de fond pré-éruption jusqu'à environ 4h10 ce matin, quand il a commencé à augmenter.

 

Sources : HVO , Mirova

Kilauea- forte anomalie thermique au 26.01.2022 / 00h05 - Doc.MIROVA_MODIS_logVRP

Kilauea- forte anomalie thermique au 26.01.2022 / 00h05 - Doc.MIROVA_MODIS_logVRP

Suwanosejima, dans l'archipel des Ryukyu, l'activité explosive se poursuit, avec ce 25 janvier 2022 à 18h17 loc.une explosion, accompagnée d'un panache de cendres à 1.200 m. ou plus au dessus du cratère Mitake. La dispersion des cendres s'est faite vers le sud.

 

Source : JMA

 Suwanosejima  - panache de cendres du 25.01.2022 / 18h17 locale -  webcam JMA

Suwanosejima - panache de cendres du 25.01.2022 / 18h17 locale - webcam JMA

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Turrialba - small eruption - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 07:30

Turrialba - small eruption - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 07:30

In Costa Rica, on 2022-01-24 at 7:06 a.m. local time, an eruption is recorded at the level of the Turrialba volcano, with a column that rises 100 meters above the height of the crater and 3440 meters above from sea level. (meters above sea level) (11283.2 feet).
Duration of the activity: 2 minutes.
The winds blow from the southwest.

Turrialba - the ashes fell near the place of emission - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 08:20

Turrialba - the ashes fell near the place of emission - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 08:20

At 02:25:00 local time on January 23, 2022, an eruption is recorded at the level of the Rincon de la Vieja volcano, the height reached by the column is unknown due to the visibility conditions of the site.
Duration of the activity: 1 minute.
Seismic activity is similar, compared to yesterday.
At the time of this report, the winds are blowing westerly.


This morning's eruption generated lahar(s) to the north of the volcano. A very slight 1-2 Hz frequency tremor was detected after the eruption. This signal has gradually disappeared this morning. In recent days, geodetic observations show no significant change.

 

Source: Ovsicori

Rincon de La Vieja - lahar generated by the eruption of 23.01.2022 / 02:25 on the rio Azufrada - Ovsicori / M .Gutierrez

Rincon de La Vieja - lahar generated by the eruption of 23.01.2022 / 02:25 on the rio Azufrada - Ovsicori / M .Gutierrez

Regarding the monitoring of the activity of the Nevado del Ruiz volcano, the Servicio Geologico Colombiano reports that during the last week, according to the analysis and evaluation of the parameters considered in the monitoring of volcanic activity, it has been shown that the Nevado del Ruiz volcano continues to exhibit behavioral instability.

Seismic activity, primarily related to fluid dynamics within volcanic conduits, continued to be recorded similarly to the past week.

On January 24 and 25, 2022, Mirova reports small thermal anomalies of VRP 5MW.

 

For the moment, this activity does not imply any change in the planned scenarios.
the level of volcanic activity remains at YELLOW or III, however, an acceleration of the volcanic process and consequently changes in the level of activity of the volcano remains possible.

 

Source: Servicio Geologico Colombiano / SGC

Nevado del Ruiz - ash plume from 01.24.2022 / around 8 a.m. - photo © Pierre Gondolff

Nevado del Ruiz - ash plume from 01.24.2022 / around 8 a.m. - photo © Pierre Gondolff

Nevado del Ruiz - ash plume from 24.01.2022 / around 8 a.m. - photo © Sylvain Chermette / 80 jours Voyages

Nevado del Ruiz - ash plume from 24.01.2022 / around 8 a.m. - photo © Sylvain Chermette / 80 jours Voyages

Nevado del Ruiz- anomalies thermiques au 23.01.2022 / 15h31 - Doc. Sentinel-2 bands  12,11,8A & Modis thermal volcanic activity - docMirova

Nevado del Ruiz- anomalies thermiques au 23.01.2022 / 15h31 - Doc. Sentinel-2 bands 12,11,8A & Modis thermal volcanic activity - docMirova

Low-level eruptive activity continues at Semisopochnoi from the northern cone of Cerberus. Seismicity remains elevated. Low-level steam and ash emissions were observed in web camera images. Nothing unusual was observed in the cloudy satellite data. A small explosion was detected by the local infrasound array this morning.

Small eruptions producing minor ash deposits near the active north crater of Mount Cerberus and ash clouds generally below 10,000 feet above sea level have characterized the recent activity. Small explosions and associated ash emissions may continue and be difficult to detect, particularly when heavy cloud cover obscures the volcano.

Semisopochnoi is monitored by local seismic and infrasound sensors, satellite data, web cameras, and remote infrasound and lightning networks.

Current alert level: Watch; Current aviation code: orange

 

Source: AVO

Semisopochnoi - 24.01.2022 / 12:47 HST - Webcam CETU - AVO

Semisopochnoi - 24.01.2022 / 12:47 HST - Webcam CETU - AVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Turrialba - petite éruotion - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 07h30

Turrialba - petite éruotion - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 07h30

Au Costa Rica , le 2022-01-24 à 7h06 heure locale, une éruption est enregistrée au niveau du volcan Turrialba, avec une colonne qui s'élève à 100 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 3440 mètres au-dessus du niveau de la mer. (mètres au-dessus du niveau de la mer) (11283,2 pieds).
Durée de l'activité : 2 minutes.
Les vents soufflent au sud-ouest .

 Turrialba - les cendres sont retombées à proximité du lieu d'émission - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 08h20

Turrialba - les cendres sont retombées à proximité du lieu d'émission - webcam Ovsicori 24.01.2022 / 08h20

A 02:25:00 heure locale le 23 janvier 2022, une éruption est enregistrée au niveau du volcan Rincon de la Vieja, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.
Durée de l'activité : 1 minute.
L'activité sismique est similaire, par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers l'ouest.


L'éruption de ce matin a généré des lahar(s) au nord du volcan. Un très léger tremblement de fréquence 1-2 Hz a été détecté après l'éruption. Ce signal a progressivement disparu ce matin. Ces derniers jours, les observations géodésiques ne montrent aucun changement significatif.

 

Source : Ovsicori

 Rincon de La Vieja  - lahar généré par l'éruption du 23.01.2022 / 02h25 sur le rio azufrada  - Ovsicori / M .Gutierrez

Rincon de La Vieja - lahar généré par l'éruption du 23.01.2022 / 02h25 sur le rio azufrada - Ovsicori / M .Gutierrez

Concernant le suivi de l'activité du volcan Nevado del Ruiz, le Servicio Geologico Colombiano rapporte qu'au u cours de la dernière semaine, selon l'analyse et l'évaluation des paramètres considérés dans la surveillance de l'activité volcanique, il a été démontré que le volcan Nevado del Ruiz continue de présenter une instabilité de comportement.

L'activité sismique, principalement liée à la dynamique des fluides à l'intérieur des conduits volcaniques, a continué à être enregistrée de manière similaire à la dernière semaine.

Les 24 et 25 janvier 2022, Mirova signale de petites anomalies thermiques de VRP 5MW.

 

Pour le moment, cette activité n'implique pas de changement dans les scénarios prévus.
le niveau d'activité volcanique se maintient à JAUNE ou III, cependant, une accélération du processus volcanique et par conséquent des changements dans le niveau d'activité du volcan reste possible .

 

Source : Servicio Geologico Colombiano / SGC

 Nevado del Ruiz - panache de cendres du 24.01.2022 / vers 8h le matin - photo © Pierre Gondolff

Nevado del Ruiz - panache de cendres du 24.01.2022 / vers 8h le matin - photo © Pierre Gondolff

 Nevado del Ruiz - panache de cendres du 24.01.2022 / vers 8h le matin - photo © Sylvain Chermette / 80 jours Voyages

Nevado del Ruiz - panache de cendres du 24.01.2022 / vers 8h le matin - photo © Sylvain Chermette / 80 jours Voyages

L'activité éruptive de bas niveau se poursuit à Semisopochnoi à partir du cône nord de Cerberus. La sismicité reste élevée. Des émissions de vapeur et de cendres de faible niveau ont été observées sur les images des caméras Web. Rien d'inhabituel n'a été observé dans les données satellitaires nuageuses. Une petite explosion a été détectée par le réseau local d'infrasons ce matin.

De petites éruptions produisant des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus et des nuages ​​de cendres généralement à moins de 10 000 pieds au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l'activité récente. De petites explosions et les émissions de cendres associées peuvent continuer et être difficiles à détecter, en particulier lorsqu'une épaisse couverture nuageuse obscurcit le volcan.

Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

 

Niveau d'alerte actuel : Watch ; Code aviation actuel : orange

 

Source : AVO

Semisopochnoi - 24.01.2022 / 12h47 HST -  Webcam CETU - AVO

Semisopochnoi - 24.01.2022 / 12h47 HST - Webcam CETU - AVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

Following the strong eruptions that pulverized a large part of the Hunga Tonga and Hunga Ha'Apai islands, and caused a tsunami, their collateral damage begins to be counted.

In the islands close to the eruptive site, many buildings and houses were destroyed. More than 80% of the inhabitants are affected.

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - This map, based on alos2 sar satellite data, shows the devastating impact of the massive volcanic eruption in Tonga. Damaged areas are marked with yellow to red pixels, with red indicating the most damage. - Doctor. EO of Singapore 23.01.2022

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - This map, based on alos2 sar satellite data, shows the devastating impact of the massive volcanic eruption in Tonga. Damaged areas are marked with yellow to red pixels, with red indicating the most damage. - Doctor. EO of Singapore 23.01.2022

The shock waves circled the Earth several times, and exerted atmospheric pressure differences detected as far away as Europe.

A cloud of sulfur dioxide moved westward and passed over part of the Pacific towards northern Australia, then the Indian Ocean, narrowly avoiding Madagascar, and reaching the African coast.

The highest concentration of sulfur dioxide in the world is on 17.01.2022 over the Pacific - Doc. NIWA Weather

The highest concentration of sulfur dioxide in the world is on 17.01.2022 over the Pacific - Doc. NIWA Weather

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - Volcanic stratospheric cloud of SO₂ and aerosols over the Indian Ocean on January 21, as it approaches Madagascar and East Africa. - Doc.Sentinel 5P Tropomi - via S.Carn

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - Volcanic stratospheric cloud of SO₂ and aerosols over the Indian Ocean on January 21, as it approaches Madagascar and East Africa. - Doc.Sentinel 5P Tropomi - via S.Carn

An oil spill occurred on January 15 during the unloading of the tanker "Mare Doricum", from the Repsol company, at the La Pampilla refinery; the accident was caused by a violent swell. Oil has a significant impact on the coastal marine ecosystem, and poses risks to public health. Two protected natural areas are endangered to the north of the spill: the National Reserve of the system of islands and islets "over approximately 512 hectares" and the Ancon Protected Area "over 1,758 hectares".

The tourist chain and the world of fishing are impacted: 21 beaches are polluted and many species of fish are dead.

Oil spill along the coast of Peru - Cdn press

Oil spill along the coast of Peru - Cdn press

Sources: Articles and tweets by Shane Cronin, Simon Carn and local / international press.

Conversation with Prof. Shane Cronin - Hunga Tonga-Hunga Ha'apai eruption - Doc. Pacific Community. - https://www.youtube.com/watch?v=2sVY5InFcAo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Suite aux fortes éruptions qui ont pulvérisé une grande partie des îles Hunga Tonga et Hunga Ha'Apai, et causé un tsunami, leurs dégâts collatéraux commencent à être comptés.

Dans les îles proches du site éruptif, de nombreux bâtiments et maisons ont été détruits. Plus de 80 % des habitants sont affectés.

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai -   Cette carte, basée sur des données satellitaires alos2 sar , montre l'impact dévastateur de l'énorme éruption volcanique aux Tonga . Les zones endommagées sont marquées par des pixels jaunes à rouges, le rouge indiquant le plus de dégâts. - Doc. EO of Singapore 23.01.2022

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - Cette carte, basée sur des données satellitaires alos2 sar , montre l'impact dévastateur de l'énorme éruption volcanique aux Tonga . Les zones endommagées sont marquées par des pixels jaunes à rouges, le rouge indiquant le plus de dégâts. - Doc. EO of Singapore 23.01.2022

Les ondes de choc ont fait plusieurs fois le tour de la Terre, et ont exercé des différences de pression atmosphérique détectées jusqu'en Europe.

Un nuage de dioxyde de soufre s'est déplacé vers l'ouest et est passé sur une partie du Pacifique en direction du nord de l'Australie, puis de l'Océan indien, évitant de peu Madagascar, et atteignant les côtes Africaines.

 La plus forte concentration de dioxyde de soufre au monde se situe le 17.01.2022 au-dessus du Pacifique - Doc. NIWA Weather

La plus forte concentration de dioxyde de soufre au monde se situe le 17.01.2022 au-dessus du Pacifique - Doc. NIWA Weather

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai -   nuage stratosphérique volcanic de SO ₂ et d'aérosols au-dessus de l'océan Indien le 21 janvier, à l'approche de Madagascar et de l'Afrique de l'Est. - Doc.Sentinel 5P Tropomi - S.Carn

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - nuage stratosphérique volcanic de SO ₂ et d'aérosols au-dessus de l'océan Indien le 21 janvier, à l'approche de Madagascar et de l'Afrique de l'Est. - Doc.Sentinel 5P Tropomi - S.Carn

Une marée noire s'est produite le 15 janvier lors du déchargement du tanker " Mare Doricum ", de la compagnie Repsol, à la raffinerie de La Pampilla ; l'accident a été provoqué par une houle violente. Le pétrole a un impact important sur l'écosystème marin côtier, et présente des risques pour la santé publique. Deux aires naturelles protégées sont mises en péril au nord du déversement : la Réserve nationale du système des îles et îlots "sur environ 512 hectares" et la Zone protégée d'Ancon "sur 1.758 hectares".

La chaîne touristique et le monde de la pêche sont impactés : 21 plages sont polluées et de nombreuses espèces de poissons sont mortes.

Effets collatéraux de l'éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'apai .

Sources : Articles et tweets de Shane Cronin, Simon Carn et presses locales.

Conversation avec le Prof. Shane Cronin - éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - Doc. Communauté du Pacifique. - https://www.youtube.com/watch?v=2sVY5InFcAo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
Kilauea / Halema'uma'u crater - return of lava as of 18.01.2022- USGS image by K. Mulliken. - one click to enlarge

Kilauea / Halema'uma'u crater - return of lava as of 18.01.2022- USGS image by K. Mulliken. - one click to enlarge

At Kilauea, lava returned to the western vent of Halema'uma'u Crater around 10:45 a.m. HST on January 18, 2022. The extent of the active lava lake and the overall effusion rate began to decrease yesterday after - noon on 20.01. The active lava lake was confined to a small pond north of the western vent cone overnight. Just after 4:00 a.m. HST this morning the lava effusion rate increased and at 7:00 a.m. HST this morning 21.01 the active extent of the lava lake resumed its previous extent.

The lava lake has experienced a total elevation of approximately 83 meters since the lava emerged on September 29, 2021. Measurements on January 14, 2022 indicated that the total volume of lava spilled since the start of the eruption was d 'about 45 million cubic meters. at this moment.
The volcanic tremor associated with the eruption - as recorded by nearby seismometers - waned until about 8 p.m. yesterday. HST, then started to rise from around 5:30am this morning. The most recent sulfur dioxide (SO2) emission rate of approximately 2100 tonnes per day was measured on January 19, 2022.


Current volcanic alert level: Watch
Current Aviation Color Code: Orange

 

Source: HVO

Turrialba - 2022.01.22 at 9:34 a.m. - The surroundings of the active crater are grayed out with ash from the January 17 eruption. - Ovsicori webcam - one click to enlarge

Turrialba - 2022.01.22 at 9:34 a.m. - The surroundings of the active crater are grayed out with ash from the January 17 eruption. - Ovsicori webcam - one click to enlarge

In Turrialba, Costa Rica, no eruption is reported on the surface as of January 21
Seismic activity is similar, compared to yesterday.
At the time of this report, the winds are blowing to the northwest.
Degassing is observed in the active crater.

Frequent high and low frequency earthquakes are detected. In recent days, geodetic observations show no significant change. Gas ratios and SO2 concentration are within the range of the past few days.

The surroundings of the active crater are grayed out with ash from the January 17 eruption.

The alert level is at 3.

 

Source: Ovsicori

 Fuego - photo archive W.Chigna via Conred / 2020.12

Fuego - photo archive W.Chigna via Conred / 2020.12

Due to the change in wind direction at a height of 4500 meters above sea level. The rumblings of the shock waves are heard in several towns on the eastern flank of the Fuego volcano, they have also been reported on the southern and southwestern flank of the capital.

The OVFGO reports weak, moderate and some strong explosions, in the range of 8 to 12 per hour, expelling columns of ash at an approximate height of 4,500 and 4,800 meters above sea level. (14 763 to 15,748 feet) extending west southeast, a distance of 15 kilometers. Sounds similar to a train locomotive for periods of 2-5 minutes.

Ash falls are reported on the communities of Morelia, Santa Sofía, Panimache, La Rochela, Ceilán, Osuna. On the sides of the crater constant avalanches of blocks in all directions, some reaching the vegetation.

 

Source: Insivumeh

West Iceland, north of Lundarreykjadalur. - seismic swarm on 01.23.2022 - Doc. IMO

West Iceland, north of Lundarreykjadalur. - seismic swarm on 01.23.2022 - Doc. IMO

A swarm of earthquakes has been ongoing since December north of Lundarreykjadalur in West Iceland.

Vedurstofan located more than 250 earthquakes in the swarm which is IMO's strongest ever recorded in this region, both in terms of seismic energy and number of events (our records go back 30 years ).

 

Source: Kristin Jonsdottir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Kilauea / Halema'uma'u cratère - retour de la lave au 18.01.2022- USGS image by K. Mulliken. - un clic pour agrandir

Kilauea / Halema'uma'u cratère - retour de la lave au 18.01.2022- USGS image by K. Mulliken. - un clic pour agrandir

Au Kilauea, la lave est revenue dans l'évent ouest du cratère Halema'uma'u vers 10 h 45 HST le 18 janvier 2022. L'étendue du lac de lave actif et le taux d'épanchement global ont commencé à diminuer hier après-midi le 20.01. Le lac de lave actif a été limité à un petit étang au nord du cône de ventilation ouest pendant la nuit. Juste après 4 h HST ce matin, le taux d'épanchement de lave a augmenté et à 7 h HST ce matin 21.01, l'étendue active du lac de lave a repris son étendue précédente.

Le lac de lave a connu une élévation totale d'environ 83 mètres depuis l'émergence de la lave le 29 septembre 2021. Les mesures du 14 janvier 2022 ont indiqué que le volume total de lave répandu depuis le début de l'éruption était d'environ 45 millions de mètres cubes. à ce moment-là.
Le tremor volcanique associé à l'éruption - tel qu'enregistré par les sismomètres à proximité - a diminué hier jusqu'à environ 20 heures. HST, puis a commencé à augmenter depuis environ 5h30 ce matin. Le taux d'émission le plus récent de dioxyde de soufre (SO2) d'environ 2100 tonnes par jour a été mesuré le 19 janvier 2022.
Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Source : HVO

Turrialba - 22.01.2022 à 9h34 - Les environs du cratère actif sont grisés par le cendres de l'éruption du 17 janvier. - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Turrialba - 22.01.2022 à 9h34 - Les environs du cratère actif sont grisés par le cendres de l'éruption du 17 janvier. - webcam Ovsicori - un clic pour agrandir

Au Turrialba, Costa Rica, aucune éruption n'est signalée en surface au 21 janvier
L'activité sismique est similaire, par rapport à hier.
Au moment de ce rapport, les vents soufflent vers le Nord-Ouest.
Un dégazage est observé dans le cratère actif.

Des tremblements de terre fréquents à haute et basse fréquence sont détectés. Ces derniers jours, les observations géodésiques ne montrent aucun changement significatif. Les ratios de gaz et la concentration de SO2 sont dans la fourchette des derniers jours.

Les environs du cratère actif sont grisés par le cendres de l'éruption du 17 janvier.

Le niveau d'alerte est à 3.

 

Source : Ovsicori

 Fuego - photo archives W.Chigna via Conred / 2020.12

Fuego - photo archives W.Chigna via Conred / 2020.12

En raison du changement de direction du vent à une hauteur de 4500 mètres d'altitude. Les grondements des ondes de choc se font entendre dans plusieurs villes du flanc est du volcan Fuego, ils ont également été signalés sur le flanc sud et sud-ouest de la capitale.

L'OVFGO signale des explosions faibles, modérées et certaines fortes, dans une fourchette de 8 à 12 par heure, expulsant des colonnes de cendres à une hauteur approximative de 4 500 et 4 800 mètres au-dessus du niveau de la mer. (14 763 à 15 748 pieds) s'étendant vers l'ouest sud-est, à une distance de 15 kilomètres. Des sons similaires à une locomotive de train pendant des périodes de 2 à 5 minutes.

Des chutes de cendres sont signalées sur les communautés de Morelia, Santa Sofía, Panimache, La Rochela, Ceilán, Osuna. Sur les flancs du cratère des avalanches constantes de blocs dans toutes les directions, certains atteignant la végétation. 

 

Sources : Insivumeh

Ouest Islande, nord de Lundarreykjadalur.  - esaim sismique au 23.01.2022 - Doc. IMO

Ouest Islande, nord de Lundarreykjadalur. - esaim sismique au 23.01.2022 - Doc. IMO

Un essaim de tremblements de terre est en cours depuis décembre au nord de Lundarreykjadalur en Islande de l'ouest.

Vedurstofan a localisé plus de 250 tremblements de terre dans l'essaim qui est le plus fort jamais enregistré à l'OMI dans cette région, à la fois en termes d'énergie sismique et de nombre d'événements (nos enregistrements remontent à 30 ans).

 

Source : Kristín Jónsdóttir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Pavlof - An active lava flow is pouring out, extending 1.3 km to the east. Meltwater from the interaction between lava and snow and ice then produces lahars that extend beyond the lava flow up to 4.4 km east of the vent. Minor ash deposits are also visible as dark streaks on the snow - worldview-3 images from 19.01.2022 / 21:38 UTC, respectively in NIR (top) and short-wave infrared false color (bottom) - Dietterich, Hannah / AVO - one click to enlarge
Pavlof - An active lava flow is pouring out, extending 1.3 km to the east. Meltwater from the interaction between lava and snow and ice then produces lahars that extend beyond the lava flow up to 4.4 km east of the vent. Minor ash deposits are also visible as dark streaks on the snow - worldview-3 images from 19.01.2022 / 21:38 UTC, respectively in NIR (top) and short-wave infrared false color (bottom) - Dietterich, Hannah / AVO - one click to enlarge

Pavlof - An active lava flow is pouring out, extending 1.3 km to the east. Meltwater from the interaction between lava and snow and ice then produces lahars that extend beyond the lava flow up to 4.4 km east of the vent. Minor ash deposits are also visible as dark streaks on the snow - worldview-3 images from 19.01.2022 / 21:38 UTC, respectively in NIR (top) and short-wave infrared false color (bottom) - Dietterich, Hannah / AVO - one click to enlarge

The eruption of the Pavlof volcano continues in the Alaskan Peninsula. Strongly elevated surface temperatures consistent with the active lava flow on the eastern flank of Pavlof were observed in satellite data throughout the week. Web camera views were mostly obscured throughout the week, but occasional clear views showed continued steaming. Clear satellite images from Wednesday January 19 showed a lava flow and lahar extending 1.3 km and 4.4 km (0.8 and 2.7 miles), respectively, east of the volcano's summit.

Periods of lava fountaining from the vent on the volcano's upper southeast flank have been occurring since mid-November 2021. This activity has built a small cone and sent flows down the flank that are melting snow and ice and produce varying amounts of meltwater. Meltwater usually incorporates loose debris on the volcano's flank and forms thin (<2 m thick) lahars. The lahar deposits extend down the east-southeast flank for several kilometres, not quite to the base of the volcano.

High seismicity, consisting of periods of sustained tremor, was detected throughout the week, and minor explosive activity was recorded by local and regional infrasound sensors on Wednesday.

Previous eruptions at Pavlof indicate that the level of unrest can change rapidly and progression to greater eruptive activity can occur with little or no warning.

The Pavlof is monitored by local seismic and infrasound sensors, satellite data, web cameras, and remote infrasound and lightning networks.

 

Source: AVO

Wolf volcano - lava flows - image 21.01.2022 / 4:32 p.m. Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - one click to enlarge

Wolf volcano - lava flows - image 21.01.2022 / 4:32 p.m. Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - one click to enlarge

In the Galapagos, the level of surface and internal activity of the Wolf volcano remains high, but decreasing.
Only two long-period earthquakes are mentioned in the last 24 hours.
There is no observation of gas emissions in the satellite images.
MIROVA reported thermal anomalies for this January 21, between 122 and 5729 MW, and FIRMS recorded hundreds of thermal alerts in 24 hours, observed due to advancing lava flows.

 

Sources: IGEPN & Mirova

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

At 10:27:00 p.m. local time on January 20, 2022 (rectified), an eruption is detected by infrasound and seismic signal at the level of the Rincon de la Vieja volcano, the height reached by the column is unknown due to the visibility conditions of the site .

After the eruption, no significant tremor is detected. No significant deformation is observed either.
Duration of the activity: 2 minutes.
Seismic activity is similar, compared to yesterday.
Wind direction is unknown at this time.


Source: Ovsicori

Merapi, summit zone - evolution of morphology on January 20, 2022 - Doc.BPPTKG

Merapi, summit zone - evolution of morphology on January 20, 2022 - Doc.BPPTKG

Merapi activity report from January 14 to 20, 2022:
This week, a pyroclastic flow was observed in the southwest, upstream of the Bebeng River with a maximum slip distance of 2,000 m.

Lava block falls were observed 91 times in the southwest, dominating the Bebeng River with a maximum slip distance of 2,000 m.
Based on the morphological analysis, no significant morphological changes were observed in either the southwest lava dome or the central dome. The volume of the southwest lava dome is 1,670,000 m³ and the central dome is 3,007,000 m³.

Merapi - seismicity 14 to 20.01.2022 - BPPTKG

 

Seismicity this week is still quite high. Mount Merapi's deformation, which was monitored using EDM this week, showed a distance shortening rate of 0.2 cm/day.
The activity level remained at 3 / siaga.
The current potential danger consists of avalanches of lava and hot clouds in the south-east-south-west sector for a maximum of 3 km to the Woro river and 5 km to the Gendol, Kuning, Boyong rivers , Bedog, Krasak, Bebeng and Putih. Meanwhile, the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption can reach a radius of 3 km from the summit.

 

Source: BPPTKG

Cumbre Vieja - temperature and gas flow measurements by IGN - more than 400°C in the crater (photo Maria J.Blanco) - one click to enlarge
Cumbre Vieja - temperature and gas flow measurements by IGN - more than 400°C in the crater (photo Maria J.Blanco) - one click to enlarge

Cumbre Vieja - temperature and gas flow measurements by IGN - more than 400°C in the crater (photo Maria J.Blanco) - one click to enlarge

On January 21, 2022, measurements were made by teams from IGN, Involcan, assisted by INGV at the craters of Cumbre Vieja, La Palma.

Measurements of temperature and CO2 flow to control the remaining activity were carried out by the IGN. According to Maria José Blanco, 400°C are exceeded on the surface, where incandescence is still visible in the crater.

The INVOLCAN and INGVvulcani teams had the help of an excavator to carry out the stratigraphy of the proximal deposits. The outcrop has a thickness of more than 2 m, composed of alternating ash, lapilli and slag, testimony to the variation of the eruptive style of the variation of the eruptive style of the Cumbre Vieja

 

Sources: IGN, InVolcan

La Palma Cumbre Vieja - the outcrop has a thickness of more than 2 m, composed of alternating ash, lapilli and slag - photo Involcan & INGV

La Palma Cumbre Vieja - the outcrop has a thickness of more than 2 m, composed of alternating ash, lapilli and slag - photo Involcan & INGV

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige -  images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir
Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige -  images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir

Pavlof - Une coulée de lave active se déverse, s'étendant sur 1,3 km à l'est. L'eau de fonte de l'interaction entre la lave et la neige et la glace produit alors des lahars qui s'étendent au-delà de la coulée de lave jusqu'à 4,4 km à l'est de l'évent. Des dépôts de cendres mineurs sont également visibles sous forme de stries sombres sur la neige - images worldview-3 du 19.01.2022 / 21h38 UTC , respectivement en NIR (haut) et short-wave infrared false color (bas) - Dietterich, Hannah / AVO - un clic pour agrandir

L'éruption du volcan Pavlof continue dans la péninsule Alaskienne. Des températures de surface fortement élevées correspondant à la coulée de lave active sur le flanc est de Pavlof ont été observées dans les données satellitaires tout au long de la semaine. Les vues des caméras Web ont été pour la plupart obscurcies tout au long de la semaine, mais des vues claires occasionnelles ont montré des émissions de vapeur continues. Des images satellite claires du mercredi 19 janvier ont montré une coulée de lave et un lahar s'étendant respectivement sur 1,3 km et 4,4 km (0,8 et 2,7 miles) à l'est du sommet du volcan.

Des périodes de fontaine de lave provenant de l'évent sur le flanc supérieur sud-est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des écoulements sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d'eau de fonte. L'eau de fonte incorpore généralement des débris lâches sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (<2 m d'épaisseur). Les dépôts de lahar s'étendent sur le flanc est-sud-est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu'à la base du volcan.

Une sismicité élevée, consistant en des périodes de tremblements soutenus, a été détectée tout au long de la semaine, et une activité explosive mineure a été enregistrée par des capteurs d'infrasons locaux et régionaux mercredi.

Les éruptions précédentes de Pavlof indiquent que le niveau d'agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d'avertissement.

Le Pavlof est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

 

Source : AVO

Volcan Wolf - coulées de lave - image 21.01.2022 / 16h32 Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - un clic pour agrandir

Volcan Wolf - coulées de lave - image 21.01.2022 / 16h32 Sentinel-2 bands 12,11,8A nIR - via Mounts project - un clic pour agrandir

Aux Galapagos, le niveau d'activité superficielle et interne du volcan Wolf reste élevée, mais décroissante.
Seuls deux séismes longue période sont mentionnés au cours des dernières 24 heures.
Il n'y a pas d'observation d'émissions de gaz dans les images satellites.
MIROVA a signalé des anomalies thermiques pour ce 21 janvier entre 122 et 5729 MW, et FIRMS a enregistré des centaines d'alertes thermiques en 24 heures, observées en raison de l'avancée de coulées de lave.

 

Sources : IGEPN & Mirova

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

Volcán Rincón de la Vieja - photo archives Federico Chavarría-Kopper / Ovsicori

A 22:27:00 heure locale le 20 janvier 2022 (rectifié), une éruption est détectée par infrasons et signal sismique au niveau du volcan Rincon de la Vieja, la hauteur atteinte par la colonne est inconnue en raison des conditions de visibilité du site.

Après l'éruption, aucun tremblement significatif n'est détecté. Aucune déformation significative n'est observée non plus.
Durée de l'activité : 2 minutes.
L'activité sismique est similaire, par rapport à hier.
La direction du vent est inconnue pour le moment.


Source : Ovsicori

Merapi , zone sommitale - évolution de la morphologie au 20 janvier 2022 - Doc.BPPTKG

Merapi , zone sommitale - évolution de la morphologie au 20 janvier 2022 - Doc.BPPTKG

Rapport d'activité du Merapi du 14 au 20 janvier 2022 :
Cette semaine, une coulée pyroclastique a été observée au sud-ouest, en amont de la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.

Des chutes de blocs de lave ont été observées 91 fois au sud-ouest, dominant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m.
Sur la base de l'analyse morphologique, aucun changement morphologique significatif n'a été observé ni dans le dôme de lave sud-ouest ni dans le dôme central. Le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.670.000 m³ et le dôme central est de 3.007.000 m³.

Merapi - sismicité 14 au 20.01.2022 - BPPTKG


La sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.
Le niveau d'activité est resté à 3 / siaga.
Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-est-sud-ouest sur un maximum de 3 km jusqu'à la rivière Woro et de 5 km jusqu'aux rivières Gendol, Kuning, Boyong, Bedog, Krasak, Bebeng et Putih. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria  J.Blanco) - un clic pour agrandir
Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria  J.Blanco) - un clic pour agrandir

Cumbre Vieja - mesures de température et de débit de gaz par l'IGN - plus de 400 °C dans le cratère (photo Maria J.Blanco) - un clic pour agrandir

Ce 21 janvier 2022, des mesures ont été faites par les équipes de l'IGN, d'Involcan, aidé de l'INGV aux cratères du Cumbre Vieja, à La Palma.

Des mesures de température et de débit de CO2 pour le contrôle de l'activité restante ont été opérées par l'IGN. Selon Maria José Blanco, les 400°C sont dépassés en surface, où de l'incandescence est toujours visible dans le cratère.

Les équipes d' INVOLCAN et INGVvulcani ont eu l'aide d'une pelleteuse pour effectuer la stratigraphie des dépôts proximaux. L'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories, témoignage de la variation du style éruptif de la variation du style éruptif du Cumbre Vieja

 

Sources : IGN, InVolcan

 La Palma Cumbre Vieja - l'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories - Involcan & INGV

La Palma Cumbre Vieja - l'affleurement présente une épaisseur de plus de 2 m, composé d'une alternance de cendres, de lapilli et de scories - Involcan & INGV

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog