Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Nevados de Chillan - explosion of 06.01.2022 / 19:44 - Doc. Sernageomin

Nevados de Chillan - explosion of 06.01.2022 / 19:44 - Doc. Sernageomin

Since December 3, 2021, a significant increase in failure seismicity (VT earthquakes) has been observed in Nevados de Chillan. It continues to this day with several VT earthquakes reported to date.

Volcanic activity continues in a phase of low fluid seismic energy, but with sporadic explosive events, with a greater presence of particulate matter.

A vulcanian explosion was recorded on January 6, 2022 at 7:44 p.m. The ash plume grew to a height of 2,200 meters.

Alert remains in Amarillo / increase in activity level

 

Source: Sernageomin

Eruption of Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai - Pumice deposits on  Tongatapu - photo Il Mondo dei Terremoti 06.01.2022

Eruption of Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai - Pumice deposits on Tongatapu - photo Il Mondo dei Terremoti 06.01.2022

The ongoing volcanic eruption on the Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai Islands has expelled a modest amount of pumice which, over the days, has been carried around the ocean by sea currents.

Most of the pumice stone emitted during the current eruption was transported west to an area completely free of islands. Small amounts, however, also advanced south. The pumice stone that we see in the image above is the one heading south, towards Tongatapu.

 

Source: Il Mondo dei Terremoti

Fukutoku- Okanoba - the submerged Niijima,  white waves marked the location - photo Asahi Shimbun 06.01.2022

Fukutoku- Okanoba - the submerged Niijima, white waves marked the location - photo Asahi Shimbun 06.01.2022

At the submarine volcano in the Ogasawara Islands, the Niijima # 福 徳 岡 ノ 場, which was created in August last year by the eruption of Fukutoku, has been submerged.

During an aerial observation by Asahi Shimbun on January 6, 2022, the location of Niijima was shallow and white waves marked the location; by the time the waves retreated, only a few deposits were visible.

 

Source: Asahi Shimbun

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/07/2022 9:00 a.m. local time (5:00 UTC time) on the FOR seismological station located at the Château Fort crater (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/07/2022 9:00 a.m. local time (5:00 UTC time) on the FOR seismological station located at the Château Fort crater (© OVPF / IPGP)

The eruption that began on December 22, 2021 at around 3:30 a.m. local time at Piton de La Fournaise continues. Over the last 24 hours the amplitude of the eruptive tremor (indicator of an emission of lava on the surface) still shows fluctuations. The average amplitude of the tremor is still increasing and is (over the past 24 hours) around its initial amplitude observed at the start of the eruption.

The latest observations still show lava fountain activity within the cone that has built up since the start of the eruption. Videos from OVPF-IPGP-IRT webcams show activity with lava fountains that occasionally exceed the height of the cone.

Numerous sporadic lava flow resurgences are still visible on the roof of the lava tunnel that has developed downstream from the cone.

In the early afternoon of January 6, 2022, an increase in activity at the level of the eruptive cone was observed, causing the lava lake to overflow outside the cone. It is the source of a lava flow coming along the tunnel lava field located downstream of the cone. This morning the overflow was being absorbed and the flow was starting to freeze.

Piton de La Fournaise - Shots of the eruptive site from Piton de Bert on 01/06/2022 at 3:11 p.m. local time (11:11 UT) and on 01/07/2022 at 9:00 a.m. (5:00 UT) (© OVPF -IPGP-IRT).
Piton de La Fournaise - Shots of the eruptive site from Piton de Bert on 01/06/2022 at 3:11 p.m. local time (11:11 UT) and on 01/07/2022 at 9:00 a.m. (5:00 UT) (© OVPF -IPGP-IRT).

Piton de La Fournaise - Shots of the eruptive site from Piton de Bert on 01/06/2022 at 3:11 p.m. local time (11:11 UT) and on 01/07/2022 at 9:00 a.m. (5:00 UT) (© OVPF -IPGP-IRT).

Over the last 24 hours:

- A volcano-tectonic earthquake of low magnitudes (<0.5) was recorded under the summit.

- The surface deformations again show a slight deflation at the level of the summit zone, linked to the emptying of the magma reservoir located under the summit (at about 2-2.5 km deep) feeding the eruptive site.

- Lava flows could be estimated by satellite method with the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Auvergne University). They were between 2 and 5 m³ / sec. These variations are explained by the method, which relies on the infrared radiation of the flow, the perception of which by satellites can be greatly influenced by the weather conditions above the flows as well as the surface conditions of the flows.

In the absence of overflight, no precise assessment of the position of the flow front could be made. But given the relief with gently sloping slopes in the area, the lava field continues to extend mainly laterally and by thickening at the level of the network of lava tunnels set up on the plateau downstream of the eruptive cone. Observed from the vicinity of the vent, the flow front does not appear to have progressed significantly.

Alert level: Alert 2-1 (eruption in the enclosure)

 

Source: OVPF

Find all the information relating to Piton de la Fournaise's activity on the various OVPF-IPGP media: - the website: ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - the Twitter account: twitter. com / obsfournaise - the Facebook account: facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

La Palma - nature comes back to life after the eruption of Cumbre Vieja - photo Ruben Lopez 06.01.2022

La Palma - nature comes back to life after the eruption of Cumbre Vieja - photo Ruben Lopez 06.01.2022

In La Palma, after the end of the eruption of Cumbre Vieja, nature takes back its rights. In Jedey, the plants come out of their lethargy and grow back. Ferns begin to emerge from the ashes.

PEVOLCA has reduced the exclusion zone which still exists in certain areas affected by the volcanic eruption, which began on September 19, 2021 in Cumbre Vieja, and which remain evacuated, considering that they meet safe conditions for the return of their inhabitants.

The recommendations not to access underground spaces alone (garages, storage rooms, cellars, etc.) without prior gas measurement are maintained. In addition, it is first necessary to ensure that there are no bulges, deformations or cracks in the walls or ceilings.

It is also advisable to turn off all sources of ignition (smoking, turn on lights, etc.) until the building is ventilated, and to open doors and windows to ventilate, waiting 15 minutes before get inside.
In case of dizziness, shortness of breath, nausea or a lack of strength, you must quickly leave the building and call the emergency number 112.

On the other hand, for ash cleaning work, it is necessary to protect the skin (shirt, pants, gloves, non-slip shoes, head protection), the respiratory tract (FFP2 mask or higher) and the eyes (anti-slip goggles). -spatter), and water lightly to avoid raising dust. Clean only flat roofs, for the rest call on specialized services.

 

The recovery and redevelopment of homes will not be easy for the Palmeros. Good luck to all.

 

Sources: Ruben Lopez, Pevolca, El Pais

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Nevados de Chillan - explosion du 06.01.2022 / 19h44 - Doc. Sernageomin

Nevados de Chillan - explosion du 06.01.2022 / 19h44 - Doc. Sernageomin

Depuis le 3 décembre 2021, une augmentation significative de la sismicité de rupture ( séismes VT) a été observée au Nevados de Chillan. Elle se maintient à ce jour avec plusieurs séismes VT signalés à ce jour.

L'activité volcanique se poursuit dans une phase de faible énergie sismique fluide, mais avec des événements explosifs sporadiques, avec une plus grande présence de matière particulaire.

Une explosion vulcanienne a été enregistrée le 6 janvier 2022 à 19h44. Le panache de cendres s'est développé jusqu'à une hauteur de 2200 mètres.

L'alerte reste à Amarillo /augmentation du niveau d'activité

 

Source : Sernageomin

 Eruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai - Ponces sur TongaTapu - photo Il Mondo dei Terremoti  06.01.2022

Eruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai - Ponces sur TongaTapu - photo Il Mondo dei Terremoti 06.01.2022

L'éruption volcanique en cours sur les îles Hunga Tonga-Hunga Ha'Apai a expulsé une modeste quantité de pierre ponce qui, au fil des jours, a été transportée autour de l'océan par les courants marins.

La majeure partie de la pierre ponce émise lors de l'éruptionen cours a été transportée vers l'ouest dans une zone totalement exempte d'îles. De petites quantités, cependant, ont également avancé vers le sud. La pierre ponce que nous voyons dans l'image principale est celle qui se dirigeait vers le sud, c'est-à-dire vers Tongatapu.

 

Source :  Il Mondo dei Terremoti

Fukutoku- Okanoba - le Niijima submergé - photo  Asahi Shimbun 06.01.2022

Fukutoku- Okanoba - le Niijima submergé - photo Asahi Shimbun 06.01.2022

Au volcan sous-marin des îles Ogasawara, le Niijima #福徳岡ノ場 , qui a été créé en août de l'année dernière par l'éruption du Fukutoku, a été submergé. Lors d'une observation aérienne par Asahi Shimbun le 6 janvier 2022, l'endroit où se trouvait Niijima était peu profond et des vagues blanches marquaient l'endroit ; au moment où les vagues se sont retirées, seuls quelques dépôts étaient visibles.

 

Source : Asahi Shimbun

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 07/01/2022 9h00 heure locale (5h00 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP )

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 07/01/2022 9h00 heure locale (5h00 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP )

L’éruption débutée le 22.12.2021 aux alentours de 3h30 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Sur les dernières 24h l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) montre toujours des fluctuations. L’amplitude moyenne du trémor est toujours à la hausse et se situe (au cours des dernières 24h) aux alentour de son amplitude initiale observée en début d’éruption.

Les dernières observations montrent toujours une activité de fontaines de lave au sein du cône qui s’est édifié depuis le début de l’éruption. Les vidéos des webcams de l’OVPF-IPGP-IRT montrent une activité avec des fontaines de lave qui dépassent occasionnellement la hauteur du cône.

De nombreuses résurgences de coulées de lave, sporadiques, sont toujours visibles au toit du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône.

En début d’après-midi lors de la journée du 6 janvier 2022, un regain d’activité au niveau du cône éruptif a été observé entraînant un débordement du lac de lave à l’extérieur du cône. Il est à l’origine d’un écoulement de lave venant longer le champ de lave en tunnel situé en aval du cône. Ce matin le débordement était en train de se résorber et la coulée commençait se figer.

Piton de La Fournaise -  Prises de vue du site éruptif depuis le Piton de Bert en date du 06/01/2022 à 15h11 heure locale (11h11 TU) et en date du 07/01/2022 à 9h00 (5h00 TU) (©OVPF-IPGP-IRT).
Piton de La Fournaise -  Prises de vue du site éruptif depuis le Piton de Bert en date du 06/01/2022 à 15h11 heure locale (11h11 TU) et en date du 07/01/2022 à 9h00 (5h00 TU) (©OVPF-IPGP-IRT).

Piton de La Fournaise - Prises de vue du site éruptif depuis le Piton de Bert en date du 06/01/2022 à 15h11 heure locale (11h11 TU) et en date du 07/01/2022 à 9h00 (5h00 TU) (©OVPF-IPGP-IRT).

Sur les dernières 24h :

- Un séisme volcano-tectonique et de faible magnitudes (<0.5) a été enregistré sous le sommet.

- Les déformations de surface montrent de nouveau une légère déflation au niveau de la zone sommitale, liée à la vidange du réservoir de magma localisée sous le sommet (à environ 2-2,5 km de profondeur) alimentant le site éruptif.

- Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 5 m³/sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées.

En l’absence de survol, aucune évaluation précise de la position du front de la coulée n’a pu être réalisée. Mais compte tenu du relief avec des pentes faiblement inclinées dans le secteur, le champ de lave continue de s’étendre principalement latéralement et par épaississement au niveau du réseau de tunnels de lave mis en place sur le plateau en aval du cône éruptif. Observé depuis la proximité de l’évent, le front de coulée ne semble pas avoir progressé significativement.

Niveau d’alerte : Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos)

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

La Palma- la nature reprend vie après l'éruption du Cumbre Vieja  - photo Ruben Lopez 06.01.2022

La Palma- la nature reprend vie après l'éruption du Cumbre Vieja - photo Ruben Lopez 06.01.2022

A La Palma, après la fin de l'éruption du Cumbre Vieja, la nature reprend ses droits. A Jedey, les plantes sortent de leur léthargie et repoussent. Les fougères commencent à émerger des cendres.

Le PEVOLCA a réduit la zone d'exclusion qui subsiste encore dans certaines zones touchées par l'éruption volcanique, qui a débuté le 19 septembre 2021 au Cumbre Vieja, et qui restent évacuées , en considérant qu'elles réunissent des conditions sûres pour le retour de leurs habitants.

Les recommandations de ne pas accéder seul aux espaces souterrains (garages, locaux de stockage, caves, etc.) sans mesure de gaz préalable sont maintenues. De plus, il faut d'abord s'assurer qu'il n'y a pas de renflements, de déformations ou de fissures dans les murs ou les plafonds.

Il est également conseillé d'éteindre toute source d'allumage (fumer, allumer la lumière, etc.) jusqu'à ce que le bâtiment soit ventilé, et d'ouvrir les portes et fenêtres pour aérer, en attendant 15 minutes avant d'entrer à l'intérieur.
En cas d'étourdissements, d'essoufflement, de nausées ou d'un manque de force, il faut rapidement quitter le bâtiment et appeler le numéro d'urgence 112.

En revanche, pour les travaux de nettoyage des cendres, il est nécessaire de se protéger la peau (chemise, pantalon, gants, chaussures antidérapantes, protection de la tête), les voies respiratoires (masque FFP2 ou supérieur) et les yeux (lunettes anti-éclaboussures), et d'arroser légèrement pour éviter de soulever la poussière. Ne nettoyer que les toits plats, pour le reste faire appel aux services spécialisés.

 

La reprise et le réaménagement des habitations ne sera pas facile pour les Palmeros. Bon courage à tous.

 

Sources : Ruben Lopez, Pevolca, El Pais

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The Goma Volcanological Observatory reports voluminous gas plumes emitted by the Nyiragongo during the period from January 3 to 5, 2022, as well as incandescence. Fountaining and collapses are observed at active vents on the crater floor. The lava lake is growing, with audible rumbles.

Seismology is mainly characterized by LP earthquakes north of the volcano, on the fracture connecting it to Nyamulagira at a depth of 0-10 km. The level of the tremor is decreasing.

Mirova reports thermal anomalies between 86 and 1071 MW on January 5.

The Nyiragongo alert level remains at Yellow / vigilance.

 

Sources: OVG Bulletin & Mirova

Nyiragongo - thermal anomalies at 01.05.2022 / 11:35 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Nyiragongo - thermal anomalies at 01.05.2022 / 11:35 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_VRP

"The Erta Ale lava lake has finally regained visible activity after almost more than 5 years of inactivity, according to Seifegebreil Shifferaw.

Its depth is estimated at nearly 35 m from the edge, while the inner diameter of the crater housing the lava lake is around 200 m wide.

As a testimony to this promising enlargement observed, we expect its current activity to grow and flourish, as it did 125 years ago.

On December 31, in addition to this new activity of the lava lake, we also witnessed 2 large collapses, promising the return of a much larger, active and permanent lava lake, supported by magmatic convection and pressure from the gas-rich magma of the interior. "

 

Source : Seifegebreil Shifferaw January 4, 2022

Erta Ale- progression of the Ethiopian group - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

Erta Ale- progression of the Ethiopian group - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

IMO issued a map of Fagradalsfjall, showing the location of the new magma chamber (red line) based on models in relation to the magmatic intrusion that took place in February-March 2021 (black line). Orange circles represent earthquakes that have been measured since December 21, and green are earthquakes that have been measured from February 24 to December 21 (below).

Fagradalsfjall - location of the new magma chamber (red line) based on models with respect to the magmatic intrusion that took place in February-March 2021 (black line) - Doc.IMO 05.01.2022

Fagradalsfjall - location of the new magma chamber (red line) based on models with respect to the magmatic intrusion that took place in February-March 2021 (black line) - Doc.IMO 05.01.2022

New satellite measurements reviewed by scientists at the Icelandic Met Office now indicate about a 50% chance that there will be another eruption at Fagradalsfjall, Vísir reports.

These measurements indicate that the magma chamber beneath Fagradalsfjall is approximately 1,500 meters deep and has risen approximately 100 meters over the past five days. Eight days ago, the chamber was thought to be about two kilometers deep, indicating that it is increasing at a significant rate, told Kristín Jónsdóttir , seismic risk coordinator at the Icelandic Met Office, 

New satellite measurements reviewed by scientists at the Icelandic Met Office now indicate about a 50% chance that there will be another eruption at Fagradalsfjall, Vísir reports.

These measurements indicate that the magma chamber beneath Fagradalsfjall is approximately 1,500 meters deep and has risen approximately 100 meters over the past five days. Eight days ago, the chamber was thought to be about two kilometers deep, indicating that it is increasing at a significant rate, told Kristín Jónsdóttir, seismic risk coordinator at the Icelandic Met Office, in an interview.

 

Sources: IMO & The Reykjavik Grapevine

Semeru - Pyroclastic flow of collapse and plume on 01.05.2022 / 08:35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Semeru - Pyroclastic flow of collapse and plume on 01.05.2022 / 08:35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

At Semeru, in activity level 3 / siaga, a white and gray plume is observable on January 5, 2022 at the main crater, with a moderate to high intensity, rising about 600 meters from the summit.

Seismicity is characterized by:

4 eruption earthquakes, with an amplitude of 15 to 26 mm and an earthquake duration of 70 to 170 seconds.
1 pyroclastic avalanche flow earthquake, with an amplitude of 26 mm and a duration of 969 seconds.
11 avalanche earthquakes with an amplitude of 2 to 12 mm and a duration of 30 to 75 seconds.
10 blast / emission earthquakes with an amplitude of 3 to 9 mm and the duration of the earthquake from 25 to 95 seconds.
9 Harmonic tremor periods, with an amplitude of 2 to 12 mm and an earthquake duration of 165 to 447 seconds.
1 distant tectonic earthquake with an amplitude of 26 mm, S-P 134 seconds and a duration of 559 seconds.
1 Flood Vibration earthquake with an amplitude of 10 mm and a duration of 1380 seconds.

Recommendations: Do not exercise any activity in the south-eastern sector along the Besuk Kobokan, up to 13 km from the summit (center of the eruption). Outside this distance, the community does not carry out activities within a distance of 500 meters from the embankment (border of the river) along Besuk Kobokan, as it has the potential to be affected by the expansion of hot clouds and lava flows up to a distance of 17 km from the summit.

Do not move within a radius of 5 km from the crater / peak of Mount Semeru because there is a risk of rock projections (incandescent).

Be aware of the potential for Pyroclatic Avalanche Flows (APGs), lava avalanches and lahars along the rivers / valleys that originate at the top of the Mount Semeru volcano, especially along Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar and Besuk Sat as well as potential lahars in small rivers which are tributaries of Besuk Kobokan.

 

Source: PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Observatoire volcanologique de Goma rapporte des panaches de gaz volumineux émis par le Nyiragongo durant la période du 3 au 5 janvier 2022, de même que de l'incandescence. Du fountaining et des effondrements sont observés aux évents actifs sur le plancher du cratère. Le lac de lave est en croissance, avec des grndements audibles.

La sismologie est caractérisée majoritairement par des séismes LP au nord du volcan , sur la fracture le reliant au Nyamulagira à une profondeur de 0-10 km. Le niveau du trémor est en diminution.

Mirova signale des anomalies thermiques entre 86 et 1071 MW ce 5 janvier.

Le niveau d'alerte du Nyiragongo reste à Jaune / vigilance.

 

Sources : OVG Bulletin & Mirova

Nyiragongo - anomalies thermiques au 05.01.2022 / 23h35  - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Nyiragongo - anomalies thermiques au 05.01.2022 / 23h35 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

" Le lac de lave de l’ ErtaAle a finalement retrouvé une activité visible après presque plus de 5 ans d’inactivité, selon Seifegebreil Shifferaw .

sa profondeur est estimée à près de 35 m du bord, tandis que le diamètre intérieur du cratère hébergeant le lac de lave mesure environ 200 m de large.

En témoignage de cet élargissement prometteur observé, nous nous attendons à ce que son activité actuelle devienne grandissante et animée, comme il y a 125 ans.

Le 31 décembre, en plus de cette nouvelle activité du lac de lave, nous avons également assisté à 2 gros effondrements, promettant le retour d'un lac de lave beaucoup plus large, actif et permanent, soutenu par la convection magmatique et la pression du magma riche en gaz de l'intérieur."

 

Source : Seifegebreil Shifferaw 4 janvier 2022

 Erta Ale- progression du groupe Ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

Erta Ale- progression du groupe Ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022

L' IMO a émis une carte de Fagradalsfjall, montrant l'emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire). Les cercles oranges représentent les tremblements de terre qui ont été mesurés depuis le 21 décembre et les verts sont les tremblements de terre qui ont été mesurés du 24 février au 21 décembre (ci-dessous).

Fagradalsfjall  - emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire) - Doc.IMO 05.01.2022

Fagradalsfjall - emplacement de la nouvelle chambre magmatique (ligne rouge) basée sur des modèles par rapport à l'intrusion magmatique qui a eu lieu en février-mars 2021 (ligne noire) - Doc.IMO 05.01.2022

De nouvelles mesures satellitaires examinées par des scientifiques du Met Office islandais indiquent désormais environ 50% de chances qu'il y ait une autre éruption à Fagradalsfjall, rapporte Vísir.

Ces mesures indiquent que la chambre magmatique sous Fagradalsfjall a une profondeur d'environ 1 500 mètres et s'est élevée d'environ 100 mètres au cours des cinq derniers jours. Il y a huit jours, on pensait que la chambre avait environ deux kilomètres de profondeur, ce qui indique qu'elle augmente à un rythme important, a déclaré à la presse Kristín Jónsdóttir, coordinateur des risques sismiques au Met Office islandais.

 

Sources : IMO & The Reykjavik Grapevine

 Semeru  - Coulée pyroclastique d'effondrement et panache le 05.01.2022 / 08h35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Semeru - Coulée pyroclastique d'effondrement et panache le 05.01.2022 / 08h35 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Au Semeru, en niveau d'activité 3 / siaga, un panache blanc et gris est observable le 5 janvier 2022 au cratère principal, avec une intensité modérée à élevée, s'élevant à environ 600 mètres du sommet.

La sismicité est caractérisée par :

4 séismes d'éruption, avec une amplitude de 15 à 26 mm et une durée de séisme de 70 à 170 secondes.
1 séisme de coulée pyroclastique d'avalanche, d'une amplitude de 26 mm et d'une durée de 969 secondes.
11 séismes d'avalanche avec une amplitude de 2 à 12 mm et une durée de 30 à 75 secondes.
10 séismes de souffle/ d'émissions avec une amplitude de 3 à 9 mm et la durée du séisme de 25 à 95 secondes.
9 périodes de trémor Harmonique, avec une amplitude de 2 à 12 mm et une durée de séisme de 165 à 447 secondes.
1 séisme tectonique lointain d'une amplitude de 26 mm, S-P 134 secondes et d'une durée de 559 secondes.
1 tremblement de terre Flood Vibration d'une amplitude de 10 mm et d'une durée de 1380 secondes.

Recommandations : N'exercez aucune activité dans le secteur sud-est le long du Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (centre de l'éruption). En dehors de cette distance, la communauté n'exerce pas d'activités à une distance de 500 mètres de la berge (frontière de la rivière) le long de Besuk Kobokan, car il a le potentiel d'être touché par l'expansion de nuages chauds et de coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.

Ne vous déplacez pas dans un rayon de 5 km du cratère/pic du mont Semeru car il y a risque de projections de pierres (incandescentes).

Soyez conscient du potentiel de coulées pyroclatiques d'avalanches (APG), d'avalanches de lave et lahars le long des rivières/vallées qui prennent leur origine au sommet du volcan du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que des lahars potentiels dans les petites rivières qui sont des affluents de Besuk Kobokan.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Piton de La Fournaise - the eruptive cone 04.01.2022 / 02h20 UT - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - the eruptive cone 04.01.2022 / 02h20 UT - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - observation of the lava flow - © OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise - observation of the lava flow - © OVPF-IPGP

A team from the Volcanological Observatory was able to visit the eruptive site of Piton de la Fournaise on January 4. Observations still show lava fountain activity within the cone that has grown since the start of the eruption. ). The videos from the OVPF-IPGP-IRT webcams last night, as well as the observations made today near the vent, show activity with lava fountains which occasionally exceed the height of the cone. Overall, activity inside the eruptive cone appears to have decreased compared to yesterday. Numerous resurgences of lava flows are still visible at the roof of the lava tunnel that has developed downstream from the cone.

In the first hundred meters downstream of the eruptive cone, the thickness of the flow was estimated at about fifteen meters.

Piton de La Fournaise - eruptive cone and resurgences on lava flows - webcam Bert 04.01.2022 / 01h15 TU / OVPF

Piton de La Fournaise - eruptive cone and resurgences on lava flows - webcam Bert 04.01.2022 / 01h15 TU / OVPF

Piton de La Fournaise -: Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/04/2022 3:07 p.m. (local time, 11:07 a.m. UT time on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF / IPGP).

Piton de La Fournaise -: Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/04/2022 3:07 p.m. (local time, 11:07 a.m. UT time on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF / IPGP).

Over the last 24 hours the amplitude of the eruptive tremor (indicator of an emission of lava on the surface) still shows fluctuations while remaining generally stable. The average amplitude of the tremor is (over the last few days) about 55% of its initial amplitude.

Over the last 24 hours:

- Three volcano-tectonic earthquakes of low magnitudes (<1.0) were recorded under the summit.

- Surface deformations no longer show significant signals.

- The CO2 concentrations in the soil in the Gîte du volcan sector have become stable again for two days. This parameter will be monitored over the next few days because it may be linked to the arrival of new magma, coming from deeper areas, at the level of the shallow reservoir.

- Lava flows could be estimated by satellite method with the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Auvergne University). They were between 2 and 9 m3 / sec. These variations are explained by the method, which relies on the infrared radiation of the flow, the perception of which by satellites can be greatly influenced by the weather conditions above the flows as well as the surface conditions of the flows.

No precise assessment of the position of the casting front could be made. But given the relief with gently sloping slopes in the area, the lava field continues to extend mainly laterally and by thickening at the level of the network of lava tunnels set up on the plateau downstream of the eruptive cone.

 

Source: OVPF - press release 04.01.2022 / 4 p.m.

Fumaroles in the Fagradalsfjall lava field, where the lava plunges into Nátthaga; they constitute a normal post-eruptive phenomenon taking into account the atmospheric conditions - webcam mbls 04.01.2022

Fumaroles in the Fagradalsfjall lava field, where the lava plunges into Nátthaga; they constitute a normal post-eruptive phenomenon taking into account the atmospheric conditions - webcam mbls 04.01.2022

According to GPS measurements in the area of ​​the earthquake on the Reykjanes Peninsula, almost no changes were measured last week. This means that the magma hasn't moved much during this time.

Hulda Rós Helgadóttir, nature conservation specialist at the Icelandic Meteorological Bureau, says the magma intrusion is now about half as high as it was last spring when the eruption started in Fagradalsfjall. The top of the magmatic intrusion is at a depth of about half a kilometer. There it could solidify, but there is also a chance that it will shatter, and magma will rise to the surface.

Seismic activity has declined significantly in recent days, following strong activity in the first few days after it started on December 21. As the seismic activity had decreased during the days preceding the eruption of Fagradalsfjall, we cannot certify that the chances of leading to an eruption this time have diminished.

 

Source: Óróapúls - Volcanism in Iceland; via IMO & mbls.

Semeru - pyroclastic flow of collapse and ash plume of 05.01.2022 / 08:35 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Semeru - pyroclastic flow of collapse and ash plume of 05.01.2022 / 08:35 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia

In Semeru, in activity level 3 / siaga, an eruptive episode occurred this Wednesday January 5, 2022 at 08:35 WIB, accompanied by a plume of ash brown ashes observed at ± 1500 m above the summit (± 5176 m above sea level), and a small pyroclastic flow of collapse. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 26 mm and a duration of 969 seconds.

 

Source: PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - le cône éruptif le 04.01.2022 / 02h20 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - le cône éruptif le 04.01.2022 / 02h20 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - observation de la coulée de lave - ©OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise - observation de la coulée de lave - ©OVPF-IPGP

Une équipe de l’Observatoire Volcanologique a pu se rendre sur site éruptif su Piton de la Fournaise ce 4 janvier. Les observations réalisées montrent toujours une activité de fontaines de lave au sein du cône qui s’est édifié depuis le début de l’éruption. ). Les vidéos des webcams de l’OVPF- IPGP-IRT de cette nuit ainsi que les observations réalisées ce jour à proximité de l’évent, montrent une activité avec des fontaines de lave qui dépassent occasionnellement la hauteur du cône. Globalement, l’activité à l’intérieur du cône éruptif semble avoir diminuée par rapport à hier. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont toujours visibles au toit du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône .

Dans la première centaine de mètres en aval du cône éruptif, l’épaisseur de la coulée a été estimée à une quinzaine de mètres.

Piton de La Fournaise - cône éruptif et résurgences sur les coulées de lave - webcam Bert 04.01.2022 / 01h15 TU / OVPF

Piton de La Fournaise - cône éruptif et résurgences sur les coulées de lave - webcam Bert 04.01.2022 / 01h15 TU / OVPF

Piton de La Fournaise  - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00  heure TU) et le 04/01/2022 15h07 (heure locale, 11h07 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère  Château Fort (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 04/01/2022 15h07 (heure locale, 11h07 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

Sur les dernières 24h l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) montre toujours des fluctuations tout en restant globalement stable. L’amplitude moyenne du trémor se situe (au cours des derniers jours) à environ 55% de son amplitude initiale.

Sur les dernières 24h :

- Trois séismes volcano-tectoniques et de faible magnitudes (<1.0) ont été enregistrés sous le sommet.

- Les déformations de surface ne montrent plus de signaux significatifs. - Les concentrations en CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan sont redevenues stables depuis deux jours. Ce paramètre sera à suive ces prochains jours car il peut être lié à l’arrivée d’un nouveau magma, provenant de zones plus profondes, au niveau du réservoir superficiel.

- Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 9 m3 /sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées.

Aucune évaluation précise de la position du front de la coulée n’a pu être réalisée. Mais compte tenu du relief avec des pentes faiblement inclinées dans le secteur, le champ de lave continue de s’étendre principalement latéralement et par épaississement au niveau du réseau de tunnels de lave mis en place sur le plateau en aval du cône éruptif.

 

Source : OVPF – communiqué 04,01,2022 / 16h

 Fumerolles dans le champ de lave de Fagradalsfjall, où la lave plonge dans Nátthaga; elles constituent un phénomène normal post- éruptif compte tenu des conditions atmosphériques - webcam mbls 04.01.2022

Fumerolles dans le champ de lave de Fagradalsfjall, où la lave plonge dans Nátthaga; elles constituent un phénomène normal post- éruptif compte tenu des conditions atmosphériques - webcam mbls 04.01.2022

Selon les mesures GPS dans la zone du tremblement de terre sur la péninsule de Reykjanes, presque aucune modification n'a été mesuré la semaine dernière. Cela signifie que le magma n'a pas beaucoup bougé pendant cette période.

Hulda Rós Helgadóttir, spécialiste de la conservation de la nature au Bureau météorologique islandais, dit que l'intrusion de magma est maintenant environ moitié moins élevée qu'elle ne l'était au printemps dernier lorsque l'éruption a commencé à Fagradalsfjall. Le sommet de l'intrusion magmatique est à une profondeur d'environ un demi-kilomètre. Là, il pourrait se solidifier, mais il y a aussi une chance qu'il se brise, et que le magma monte vers la surface.

L'activité sismique a considérablement diminué ces derniers jours, après une forte activité dans les premiers jours après son début le 21 décembre. Comme l'activité sismique avait décru durant les jours précédant l'éruption de Fagradalsfjall, on ne peut pas certifier que les chances d'aboutir cette fois à une éruption aient diminuer.

 

Source : Óróapúls - Volcanisme en Islande ; via IMO & mbls.

Semeru - coulée pyroclastique d'effondrement et panache de cendres du 05.01.2022 / 08h35 WIB -  webcam PVMBG / Magma Indonesia

Semeru - coulée pyroclastique d'effondrement et panache de cendres du 05.01.2022 / 08h35 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Au Semeru, en niveau d'activité 3 / siaga, un épisode éruptif s'est produit ce mercredi 5 janvier 2022 à 08h35 WIB, accompagné d'un panache de cendres cendres brunes observé à ± 1500 m au-dessus du sommet (± 5176 m au-dessus du niveau de la mer), et d'une petite coulée pyroclastique d'effondrement. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe d'une amplitude maximale de 26 mm et d'une durée de 969 secondes.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01:40 UT - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01:40 UT - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

The eruption that began on 12.22.2021 at around 3:30 a.m. local time at Piton de La Fournaise continues. Over the last 24 hours the amplitude of the eruptive tremor (indicator of an emission of lava on the surface) still shows fluctuations.

The average amplitude of the tremor is (over the last few hours) about 50% of its initial amplitude.

The latest observations still show lava fountain activity within the cone that has built up since the start of the eruption. The videos from the webcams of the OVPF-IPGP-IRT last night, as well as the observations made today from the Piton de Bert, show activity with lava fountains which occasionally exceed the height of the cone. Numerous resurgences of lava flows are still visible at the roof of the lava tunnel that has developed downstream from the cone. These resurgences are sporadic and can last from a few minutes to a few hours.

Piton de La Fournaise -: Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/03/2022 3:58 p.m. (local time, 11:58 a.m. UT time on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise -: Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 12/21/2021 10:00 p.m. local time (6:00 p.m. UT) and 01/03/2022 3:58 p.m. (local time, 11:58 a.m. UT time on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF / IPGP)

Over the last 24 hours:

- No volcano-tectonic earthquake was recorded.

- Surface deformations no longer show significant signals. - The CO2 concentrations in the soil in the Gîte du volcan sector have been increasing for several days. This parameter will be monitored over the next few days because it may be linked to the arrival of new magma, coming from deeper areas, at the level of the surface reservoir.

- Lava flows could be estimated by satellite method with the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Auvergne University). They were between 2 and 10 m3 / sec. These variations are explained by the method, which relies on the infrared radiation of the flow, the perception of which by satellites can be largely influenced by the weather conditions above the flows as well as the surface conditions of the flows.

No assessment of the position of the flow front could be made.

 

Source : OVPF

Sangay - 01/03/2022 / 1:26 p.m. - IGEPN webcam

Sangay - 01/03/2022 / 1:26 p.m. - IGEPN webcam

On the morning of January 3, 2022, the Sangay volcano was cleared, a continuous emission of gas and ash could be observed at 1000 meters above the crater in a south-easterly direction.

The VAAC issued 5 reports of ash emission from 1,170 meters above the summit in a south, southwest, southeast direction.

The FIRMS system recorded 86 thermal alerts and the MIROVA system recorded 2 high thermal alerts, of VRP 124 and 205 MW on January 3, and on January 4 at 3.20 a very high anomaly of VRP 1063MW.

The seismicity between January 2 and 3 at 11 a.m. is characterized by 192 explosion earthquakes, 55 LP earthquakes and 19 emission tremor epiosids. IGEPN considers surface and internal activity to be high, with an increasing trend.

The alert level is amarilla.

 

Source: IGEPN

Sangay - thermal anomalies at 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12.11.8A - via Mounts Project

Sangay - thermal anomalies at 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12.11.8A - via Mounts Project

Sangay - thermal anomalies at 04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Sangay - thermal anomalies at 04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

IGEPN informs that through the Volcanic Observers Network (ROVE) and IGEPN cameras recorded today, Monday January 3, 2022, a process of resuspension of ash on the northwest flank of the Tungurahua volcano. This process is recorded from around 12:00 TL and is due to the strong winds in the area and the dry climate.

There is no change in the internal activity of the Tungurahua volcano.
The Geophysical Institute of the National Polytechnic School is monitoring the activity of the volcano and will report on any changes that may be recorded.

 

Source: IGEPN

Tungurahua - resuspension of ashes - photo IGEPN 03.01.2022

Tungurahua - resuspension of ashes - photo IGEPN 03.01.2022

The Geophysical Institute of Peru (IGP) reports that the eruptive activity of the Sabancaya volcano remained at moderate levels between December 27, 2021 and January 2, 2022, with an average of 32 daily explosions, accompanied by plumes of ash and gas up to 2,800 m. above the summit of the volcano and their consecutive dispersion.

The IGP recorded and analyzed the occurrence of 746 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of magmatic fluids within the Sabancaya volcano. During this period, Volcano-Tectonic (VT) earthquakes associated with rock fractures were located mainly in the North-West of Sabancaya and presented magnitudes of M 2.9.

 The monitoring of the deformation of the volcanic structure using GNSS techniques (processed with fast orbits) does not present any significant anomalies. However, in general, an inflation process was observed in the northern sector (around the Hualca Hualca volcano). Visual surveillance identified columns of gas and ash up to 2.8 km altitude above the summit of the volcano, which were scattered towards the western, southwest and northwest sectors of the Sabancaya.

Satellite recordings have identified the presence of 8 thermal anomalies (maximum value of 28 MW) associated with the presence of a lava body on the surface of the volcano's crater.

The volcanic alert remains in Naranja, with an inaccessible area of ​​12 km radius.

 

Source: I.G. Peru

Sabancaya - photo archives

Sabancaya - photo archives

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01h40 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

Piton de La Fournaise - 03.01.2022 / 01h40 TU - webcam Piton de Bert 2 / OVPF

L’éruption débutée le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Sur les dernières 24h l'amplitude du trémor éruptif (indicateur d’une émission de lave en surface) montre toujours des fluctuations.

L’amplitude moyenne du trémor se situe (au cours des dernières heures) à environ 50% de son amplitude initiale.

Les dernières observations montrent toujours une activité de fontaines de lave au sein du cône qui s’est édifié depuis le début de l’éruption. Les vidéos des webcams de l’OVPF-IPGP-IRT de cette nuit ainsi que les observations réalisées ce jour depuis le Piton de Bert, montrent une activité avec des fontaines de lave qui dépassent occasionnellement la hauteur du cône. De nombreuses résurgences de coulées de lave sont toujours visibles au toit du tunnel de lave qui s’est mis en place en aval du cône. Ces résurgences sont sporadiques et peuvent durer de quelques minutes à quelques heures.

Piton de La Fournaise - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00  heure TU) et le 03/01/2022 15h58 (heure locale, 11h58 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère  Château Fort (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - : Evolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 03/01/2022 15h58 (heure locale, 11h58 heure TU sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP)

Sur les dernières 24h :

- Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré.

- Les déformations de surface ne montrent plus de signaux significatifs. - Les concentrations en CO2 dans le sol dans le secteur du Gîte du volcan sont en augmentation depuis quelques jours. Ce paramètre sera à suive ces prochains jours car il peut être lié à l’arrivée d’un nouveau magma, provenant de zones plus profondes, au niveau du réservoir superficiel.

- Des débits de lave ont pu être estimés par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Ils étaient compris entre 2 et 10 m3 /sec. Ces variations s’expliquent par la méthode, qui se base sur le rayonnement infrarouge de la coulée, dont la perception par les satellites peut être largement influencée par les conditions météorologiques au-dessus des coulées ainsi que les conditions de surface des coulées.

Aucune évaluation de la position du front de la coulée n’a pu être faite.

 

Source : OVPF

Sangay  - 03.01.2022 / 13h26 - webcam  IGEPN

Sangay - 03.01.2022 / 13h26 - webcam IGEPN

Le matin du 3 janvier 2022, le volcan Sangay a été dégagé, une émission continue de gaz et de cendres a pu être observée à 1000 mètres au-dessus du cratère en direction sud-est.

Le VAAC a émis 5 rapports d'émission de cendres à 1.170 mètres au-dessus du sommet en direction sud, sud-ouest, sud-est.

Le système FIRMS a enregistré 86 alertes thermiques et le système MIROVA a enregistré 2 alertes thermiques élevées, de VRP 124 et 205 MW le 3 janvier, et le 4 janvier à 3h20 une anomalie très élevée de VRP 1063MW .

La sismicité entre le 2 et le 3 janvier à 11h est caractérisée par 192 séismes d'explosion, 55 séismes LP et 19 épiosdes de trémor d'émission. L'IGEPN considère que l'activité superficielle et interne sont élevée, avec une tendance à la hausse.

Le niveau d'alerte est amarilla.

 

Source : IGEPN

Sangay - anomalies thermiques au 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A - via Mounts Project

Sangay - anomalies thermiques au 01.01.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A - via Mounts Project

Sangay - anomalies thermiques au  04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Sangay - anomalies thermiques au 04.01.2022 / 03h20 - Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

L'IGEPN informe qu'à travers le Réseau des observateurs volcaniques (ROVE) et les caméras IGEPN ont enregistré aujourd'hui, lundi 3 janvier 2022, un processus de remise en suspension des cendres sur le flanc nord-ouest du volcan Tungurahua . Ce processus est enregistré à partir d'environ 12h00 TL et est dû aux vents forts dans le secteur et au climat sec.

Il n'y a aucun changement dans l'activité interne du volcan Tungurahua.
L'Institut géophysique de l'École nationale polytechnique surveille l'activité du volcan et rendra compte des changements qui pourraient être enregistrés.

 

Source : IGEPN

 Tungurahua -  remise en suspension des cendres - photo IGEPN 03.01.2022

Tungurahua - remise en suspension des cendres - photo IGEPN 03.01.2022

L’Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l’activité éruptive du volcan Sabancaya est restée à des niveaux modérés entre le 27 décembre 2021 et le 2 janvier 2022, avec une moyenne de 32 explosions quotidiennes , accompagnée de panaches de cendres et de gaz jusqu’à 2.800 m. au dessus du sommet du volcan et leur dispersion consécutives .

L’IGP a enregistré et analysé l’occurrence de 746 tremblements de terre d’origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques à l’intérieur du volcan Sabancaya. Au cours de cette période, les tremblements de terre de type Volcano-Tectoniques (VT) associés à des fracturations rocheuses ont été localisés principalement dans le Nord-Ouest du Sabancaya et ont présenté des magnitudes de M 2,9 .

 Le suivi de la déformation de la structure volcanique à l’aide de techniques GNSS (traitées avec des orbites rapides) ne présente pas d’anomalies significatives. Cependant, de manière générale, un processus d’inflation a été observé dans le secteur  Nord ( environs du volcan Hualca Hualca ). La surveillance visuelle a permis d’identifier des colonnes de gaz et de cendres jusqu’à 2,8  km d’altitude au dessus du sommet du volcan , qui étaient dispersées vers les secteurs Ouest , Sud-Ouest et Nord- Ouest du  Sabancaya. 

Les enregistrements par satellites ont identifiés la présence de 8 anomalies thermiques ( valeur maximale de 28 MW ) associées à la présence d’un corps de lave à la superficie du cratère du volcan  .

L'alerte volcanique reste à Naranja ,assortie d'une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru 

Sabancaya - photo archives

Sabancaya - photo archives

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
2022.01.03  12h25 - Semeru- panache éruptif du 03.01.2022 / 12h44 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

2022.01.03 12h25 - Semeru- panache éruptif du 03.01.2022 / 12h44 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

An eruptive episode was reported to Semeru on Monday January 03, 2022 at 12:25 WIB, accompanied by a plume of gas and gray ash observed at ± 200 m above the summit (± 3876 m above sea level). This eruption was recorded on a seismograph, with a maximum amplitude of 25 mm and a duration of 1260 seconds.

The level of activity is at 3 / siaga, with recommendations not to exercise any activity in the southeast sector along the Besuk Kobokan, up to 13 km from the summit (center of the eruption). Beyond this distance, the community does not conduct activities within 500 meters of the embankment (border of the river) along Besuk Kobokan due to the potential for expansion of hot clouds and lava flows. lava up to a distance of 17 km from the summit.
 

In addition, do not move within a radius of 5 km from the crater / peak of Mount Semeru because there is a risk of receiving incandescent projections.

 

Source: PVMBG, Magma Indonesia

On the afternoon of December 27, 2021, the summit eruption of Kīlauea was paused and showed only intermittent and weak crustal foundering in the formerly active west side of the lava lake in Halema‘uma‘u. - photo K. Lynn / HVO

On the afternoon of December 27, 2021, the summit eruption of Kīlauea was paused and showed only intermittent and weak crustal foundering in the formerly active west side of the lava lake in Halema‘uma‘u. - photo K. Lynn / HVO

The "stop and more" of Kilauea:

Lava returned to the western vent of Halema'uma'u crater at 2:45 p.m. on 31.12.2021 The eruption atop Kīlauea volcano continued for the past 24 hours. All recent lava activity has been confined to the crater.

The lava lake surface is active again, with several large overflows on the older lake crust in the evening. A strong glow was visible in the evening sky from the volcano to Lower Puna.

Summit tiltmeters have recorded a flat tilt over the past 24 hours. The volcanic quake associated with the eruption, as recorded by nearby seismometers, remained stable. Seismic activity in the summit region remains below the bottom level.

 Kilauea western edge of the caldera - radial tilt at Uwekahuna station (UWE) at 01.02.2022 - Doc. HVO

Kilauea western edge of the caldera - radial tilt at Uwekahuna station (UWE) at 01.02.2022 - Doc. HVO

This January 3, 2022, the Kīlauea volcano entered a pause. Lava is still erupting, but at a greatly reduced rate, from a single vent near the western wall of Halema'uma'u Crater, in the volcano summit area and in Hawaii Volcanoes National Park 'i.
The decrease in lava outflow from the West Halema'uma'u Vent into the active lava lake is indicated by the formation of a cooler crust over most of the lake except at the vent and Decreasing lava velocities measured on the thermal camera. The active lake began to crumble around 2 a.m. at the same time as the tremor was diminishing. No overflow from the active lake has been observed in the past 24 hours, but there has been a significant breakout along the northern margin of the largest crusted lava lake that was still active this morning.
Summit tiltmeters have been tracking rapid deflation since 1 a.m. this morning. The tremor associated with the eruption, as recorded by nearby seismometers, subsided rapidly around 2 a.m. and continues at low levels.

Current volcano alert level: Watch
Current Aviation Color Code: Orange

 

Source: HVO-USGS

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 12.30.2021 - photo Tonga Geological Services, Government of Tonga.- one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 12.30.2021 - photo Tonga Geological Services, Government of Tonga.- one click to enlarge

According to the report by Tonga Geological Services, Government of Tonga, on January 1, 2022 / 8:00 a.m., the eruption continues intermittently on Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai Island.

The volcanic plumes / clouds observed on the satellite images captured between 12:00 p.m. on 01/01/2022 yesterday and 6:30 a.m. on 01/02/2022 this morning are as follows:
Intermittent volcanic steam / gas eruptions continued at 2:40 p.m. yesterday, forming plumes drifting east from HTHH across the 'Otu Mu'omu'a islands of the Ha'apai group at an estimated elevation of 12 km asl.

Steam / gas plumes at 7:00 p.m. yesterday until 6:00 a.m. drifted east-southeast through the waters of northern Tongatapu.

The last steam / volcanic gas plume detected at 6:00 am this morning is drifting east to southeast through the waters of Tongatapu.

No volcanic ash / dust has been detected since 12:00 yesterday.

The discoloration of the sea shows a significant release of volcanic fluids (steam, condensates loaded with chemical elements) into the sea and contaminating sea water.

 

Source: Tonga Geological Services, Government of Tonga.

La Palma / Cumbre Vieja - degassing on 02.01.2022 - photo InVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - degassing on 02.01.2022 - photo InVolcan

In La Palma, the activity of Cumbre Vieja is limited to degassing and deposits of native sulfur and other salts on its sides ... the phenomenon is normal.

The oversight by the teams of volcanologists is not slackening; they continue to study gas fumes, and measure the elevated temperature of various vents and cracks by thermography.

The DSN authorizes the return of a thousand evacuees to their homes in various areas of el Paso, los Llanos de aridane, Tazacorte and Fuencaliente from 9 a.m. on January 3, 2022, if the security conditions are met.

 

Sources: InVolcan, DSN

 Cumbre Vieja  - Gaz sampling in one of the craters 28.12.2021 - Photo InVolcan

Cumbre Vieja - Gaz sampling in one of the craters 28.12.2021 - Photo InVolcan

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Semeru- panache de cendres de l'épisode éruptif du 03.01.2022 à 12h44 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Semeru- panache de cendres de l'épisode éruptif du 03.01.2022 à 12h44 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Un épisode éruptif est rapporté au Semeru le lundi 03 janvier 2022 à 12h25 WIB, accompagné d'un panache de gaz et cendres grises observé à ± 200 m au-dessus du sommet (± 3876 m au-dessus du niveau de la mer). Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe, d'une amplitude maximale de 25 mm et d'une durée de 1260 secondes.

Le niveau d'activité est à 3 / siaga, avec recommandations de n'exercez aucune activité dans le secteur sud-est le long du Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (centre de l'éruption). Au-delà de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (frontière de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.
 

En outre, de ne pes se déplacer dans un rayon de 5 km du cratère/pic du mont Semeru car il y a risque de recevoir des projections incandescentes.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

On the afternoon of December 27, 2021, the summit eruption of Kīlauea was paused and showed only intermittent and weak crustal foundering in the formerly active west side of the lava lake in Halema‘uma‘u. -photo K.Lynn / HVO

On the afternoon of December 27, 2021, the summit eruption of Kīlauea was paused and showed only intermittent and weak crustal foundering in the formerly active west side of the lava lake in Halema‘uma‘u. -photo K.Lynn / HVO

Les « stop et encore » du Kilauea :

La lave est revenue à l'évent ouest du cratère Halema'uma'u à 14h45 le 31,12,2021.L'éruption au sommet du volcan Kīlauea s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère.

La surface du lac de lave est à nouveau active, avec plusieurs grands débordements sur la croûte plus ancienne du lac dans la soirée. Une forte lueur était visible dans le ciel du soir du volcan à la basse Puna.

Les inclinomètres du sommet ont enregistré une inclinaison plate au cours des dernières 24 heures. Le tremblement volcanique associé à l'éruption, tel qu'enregistré par les sismomètres à proximité, est resté stable. L'activité sismique dans la région du sommet reste inférieure au niveau de fond.

 Kilauea bord ouest de la caldeira - tilt radial à la station Uwekahuna (UWE) au 02.01.2022 - Doc. HVO (2)

Kilauea bord ouest de la caldeira - tilt radial à la station Uwekahuna (UWE) au 02.01.2022 - Doc. HVO (2)

Ce 3 janvier 2022, le volcan Kīlauea est entré dans une pause. La lave est toujours en éruption, mais à un rythme considérablement réduit, à partir d'un seul évent près du mur ouest du cratère Halema'uma'u, dans la région du sommet du volcan et dans le parc national des volcans d'Hawai'i.
La diminution de l'effusion de lave de l'évent ouest de Halema'uma'u dans le lac de lave actif est indiquée par la formation d'une croûte plus froide sur la majeure partie du lac, sauf à l'évent et des vitesses de lave décroissantes mesurées sur la caméra thermique. Le lac actif a commencé à s'encroûter vers 2 heures du matin, en même temps que le trémor diminuait. Aucun débordement du lac actif n'a été observé au cours des dernières 24 heures, mais il y a eu une importante évasion le long de la marge nord du plus grand lac de lave recouvert d'une croûte qui était encore actif ce matin.
Les inclinomètres du sommet suivent une déflation rapide depuis 1 heure du matin ce matin. Le trémor associé à l'éruption, tel qu'enregistré par les sismomètres à proximité, a diminué rapidement vers 2 heures du matin et se poursuit à de faibles niveaux.

 

Niveau d'alerte volcan actuel : Watch
Code couleur de l'aviation actuel : Orange

 

Source : HVO-USGS

 Hunga Tonga- Hunga Ha'apai  - 30.12.2021 - photo Tonga Geological Services, Government of Tonga. - un clic pour  agrandir

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 30.12.2021 - photo Tonga Geological Services, Government of Tonga. - un clic pour agrandir

 Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - agrandissement de l'île au 02.01.2022, où on distingue le nouveau cratèreà droite du bord de l'ancien -   image Sentinel-2 bands 4,3,2 du 02.01.2022

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - agrandissement de l'île au 02.01.2022, où on distingue le nouveau cratèreà droite du bord de l'ancien - image Sentinel-2 bands 4,3,2 du 02.01.2022

Selon le rapport du Tonga Geological Services, Government of Tonga, le 1° janvier 2022 / 8h00, l'éruption se poursuit par intermittence sur l'île Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai.

Les panaches/nuages ​​volcaniques observés sur les images satellites capturées entre 12h00 le 01/01/2022 hier et 06h30 le 02/01/2022 ce matin sont les suivants :
Les éruptions intermittentes de vapeur/gaz volcanique se sont poursuivies hier à 14 h 40, formant des panaches dérivant vers l'est de HTHH à travers les îles 'Otu Mu'omu'a du groupe Ha'apai à une altitude estimée à 12 km asl.

Les panaches de vapeur/gaz à 19h00 hier jusqu'à 6h00 ce matin ont dérivé vers l'est-sud-est à travers les eaux du nord de Tongatapu.

Le dernier panache de vapeur/gaz volcanique détecté à 6h00 ce matin dérive d'est en sud-est à travers les eaux de Tongatapu.

Aucune cendre/poussière volcanique n'a été détectée depuis 12h00 hier.

La décoloration de la mer montre un rejet important de fluides volcaniques (vapeur, condensats chargés en éléments chimiques) dans la mer et contaminant l'eau de mer.

 

Source : Tonga Geological Services, Government of Tonga.

La Palma / Cumbre Vieja - dégazage le 02.01.2022 - photo InVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - dégazage le 02.01.2022 - photo InVolcan

A La Palma, l'activité du Cumbre Vieja se limite à du dégazage et des dépôts de soufre natif et d'autres sels sur ses flancs ... le phénomène est normal.

La survelllance par les équipes de volcanologues ne se relâche pas ; ils continuent d'étudier les émanations de gaz , et de mesurer la température élevée des divers évents et fissures par thermographie.

Le DSN autorise le retour d'un millier d'évacués chez eux dans diverses zones d'el Paso, los Llanos de aridane, Tazacorte et Fuencaliente à partir de 9h ce 3 janvier 2022, si les conditions de sécurité sont réunies.

 

Sources : InVolcan, DSN

 Cumbre Vieja  - Prélèvement d'échantillons de gaz dans l'un des cratères 28.12.2021 - InVolcan

Cumbre Vieja - Prélèvement d'échantillons de gaz dans l'un des cratères 28.12.2021 - InVolcan

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog