Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia

At Anak Krakatau, explosive activity resumed on July 16 marked by 3 eruption earthquakes with an amplitude of 42-50 mm and an earthquake duration of 27-35 seconds.

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 22:56 - Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 22:56 - Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 11:40 p.m. - Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 11:40 p.m. - Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Anak Krakatau -16.07.2022 / 23:59 WIB- Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Anak Krakatau -16.07.2022 / 23:59 WIB- Sertung / PVMBG / Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

The PVMBG details two eruptive episodes:

- the first on July 16 at 10:55 p.m. WIB, accompanied by a plume observed at around 1,500 m. above the top; it was recorded on the seismogram with a maximum amplitude amplitude of 50 mm and a duration of 29 seconds.

- the second episode occurred at 23:39 WIB, accompanied by a black plume at 1,500 m. above the summit, drifting northeast. It was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 50 mm and a duration of 35 seconds.

 

The rest of the seismicity of July 16 is marked by :

- 6 blast/emission earthquakes, with an amplitude of 12 to 30 mm and an earthquake duration of 25 to 115 seconds.

- 7 low frequency earthquakes, with an amplitude of 5 to 28 mm and an earthquake duration of 5 to 12 seconds.
- 4 deep volcanic earthquakes, with an amplitude of 21-47 mm, S-P 1.6-3.4 seconds and an earthquake duration of 10-25 seconds.
- 4 periods of continuous tremor with an amplitude of 0.5 to 45 mm, dominating 5 mm.

Anak Krakatau - 17.07.2022 / 08:48 WIB- webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - one click to enlarge

Anak Krakatau - 17.07.2022 / 08:48 WIB- webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - one click to enlarge

This Sunday July 17, 2022 at 08:47 WIB, a new eruptive episode is observed, with a column of ash observed at ± 2000 m above the summit (± 2157 m above sea level). The column of ash is observed to be gray to black, with a thick intensity, drifting towards the south. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 56 mm and a duration of 79 seconds.

The activity level remains at 3 / siaga, with recommendation:
Communities/visitors/tourists/climbers do not approach Mount Anak Krakatau or engage in activities within 5 km of the active crater.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Reykjanes Peninsula / Fagradalsfjall - photo Adventurer of the third planet / 06.08.2021 - one click to enlarge

Reykjanes Peninsula / Fagradalsfjall - photo Adventurer of the third planet / 06.08.2021 - one click to enlarge

A new research paper on the Fagradalsfjall eruption has just been released on Earth and Planetary Science Letters: "Swarm seismicity illuminates stress transfer prior to the 2021 Fagradalsfjall eruption in Iceland". 2021 Fagradalsfjall eruption in Iceland)

The 2021 Fagradalsfjall pre-eruption seismicity study, in the Krýsuvík-Trölladyngja system, traces the processes leading to the 2021 Fagradalsfjall eruption on the Reykjanes Peninsula, southwest Iceland.

Tectonics and seismicity of the Reykjanes Peninsula, with the locations of the 2021 double-difference earthquake swarms (orange dots) and the SIL network background seismicity from 2013 to 2021 (black dots). The green triangles designate the seismic stations of the Reykjanet network; red and black fault lines indicate postglacial volcanic eruptive and opening fissures, respectively; the yellow star is the ML 5.3 main shock; yellow lines show the extent of high temperature geothermal fields on the peninsula (Flóvenz et al., 2022) – Doc. see in source - one click to enlarge

Tectonics and seismicity of the Reykjanes Peninsula, with the locations of the 2021 double-difference earthquake swarms (orange dots) and the SIL network background seismicity from 2013 to 2021 (black dots). The green triangles designate the seismic stations of the Reykjanet network; red and black fault lines indicate postglacial volcanic eruptive and opening fissures, respectively; the yellow star is the ML 5.3 main shock; yellow lines show the extent of high temperature geothermal fields on the peninsula (Flóvenz et al., 2022) – Doc. see in source - one click to enlarge

The highlights of this study:
- The double-difference locations of pre-eruption seismicity at Fagradalsfjall 2021 indicate the activation of two main fault segments.
- The NE-SW seismicity not taken into account in the previous swarms is linked to the movements of magmatic dykes.
- The eruptive fissure coincides with a jump in the rift transformation zone, at the location of the weakening of the crust.
- The Coulomb stress reveals that the main shock is responsible for triggering the swarm and the ensuing eruption.

The full article is to be read following the link in source.

 

Source: Swarm seismicity illuminates stress transfer prior to the 2021 Fagradalsfjall eruption in Iceland, by T. Fischer, P. Hrubcová, A. Salama, J. Doubravová, T. Ágústsdóttir, E.Á. Gudnason, J. Horálek, G.P. Hersir,
Earth and Planetary Science Letters, Volume 594, 2022, 117685, ISSN 0012-821X,
https://doi.org/10.1016/j.epsl.2022.117685.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

A l'Anak Krakatau, l'activité explosive a repris le 16 juillet marquée par 3 séismes d'éruption avec une amplitude de 42-50 mm et une durée de tremblement de terre de 27-35 secondes.

 Anak Krakatau - 16.07.2022 / 22h56 - webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia  - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 22h56 - webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

 Anak Krakatau - 16.07.2022 / 23h40 - webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia  - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - 16.07.2022 / 23h40 - webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau -16.07.2022 / 23h59 WIB-  webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia  - un clic pour agrandir

Anak Krakatau -16.07.2022 / 23h59 WIB- webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Le PVMBG détaille deux épisodes éruptifs :

- le premier le 16 juillet à 22h55 WIB, accompagné d'un panache observé à environ 1.500 m. au dessus du sommet ; il aété enregistré sur le sismogramme avec une amplitude amplitude maximale de 50 mm et une durée de 29 secondes.

- le second épisode s'est produit à 23h39 WIB,accompagné par un panache noir à 1.500 m. au dessus du sommet,dérivant vers le nord-est. Il a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 50 mm et une durée de 35 secondes.

 

Le reste de la sismicité du 16 juillet se décline en :

- 6 séisme de souffle / d'émission, d'une amplitude de 12 à 30 mm et une durée de tremblement de terre de 25 à 115 secondes.

- 7 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 5 à 28 mm et une durée de tremblement de terre de 5 à 12 secondes.
- 4 séismes volcaniques profonds, avec une amplitude de 21-47 mm, S-P 1,6-3,4 secondes et une durée de tremblement de terre de 10-25 secondes.
- 4 périodes de trémor continu avec une amplitude de 0,5 à 45 mm, dominant 5 mm.

Anak Krakatau - 17.07.2022 / 08h48 WIB- webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia  - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - 17.07.2022 / 08h48 WIB- webcam Sertung / PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ce dimanche 17 juillet 2022 à 08h47 WIB , un nouvel épisode éruptif est observé, avec une colonne de cendres observée à ± 2000 m au-dessus du sommet (± 2157 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est grise à noire, avec une intensité épaisse, dérivant vers le sud. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 56 mm et une durée de 79 secondes.



Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec recommandation :
Les communautés/visiteurs/touristes/grimpeurs ne s'approchent pas du mont Anak Krakatau ou ne s'engagent pas dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Péninsule de Reykjanes / Fagradalsfjall  - photo Adventurer of the third planet / 06.08.2021  - un clic pour agrandir

Péninsule de Reykjanes / Fagradalsfjall - photo Adventurer of the third planet / 06.08.2021 - un clic pour agrandir

Un nouveau document de recherche sur l'éruption du Fagradalsfjall vient de sortir sur Earth and Planetary Science Letters : " Swarm seismicity illuminates stress transfer prior to the 2021 Fagradalsfjall eruption in Iceland " ( La sismicité de l'essaim éclaire le transfert de stress avant l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 en Islande)

L'étude de la sismicité pré-éruptive de Fagradalsfjall de 2021, dans le système Krýsuvík-Trölladyngja, retrace les processus menant à l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 sur la péninsule de Reykjanes, au sud-ouest de l'Islande.

Tectonique et sismicité de la péninsule de Reykjanes, avec les emplacements des essaims de tremblements de terre à double différence de 2021 (points orange) et la sismicité de fond du réseau SIL de 2013 à 2021 (points noirs). Les triangles verts désignent les stations sismiques du réseau Reykjanet ; les lignes de faille rouges et noires indiquent respectivement les fissures éruptives et d'ouverture volcaniques postglaciaires; l'étoile jaune est le choc principal ML 5.3 ; les lignes jaunes montrent l'étendue des champs géothermiques à haute température sur la péninsule (Flóvenz et al., 2022) – Doc. Voir source - un clic pour agrandir

Tectonique et sismicité de la péninsule de Reykjanes, avec les emplacements des essaims de tremblements de terre à double différence de 2021 (points orange) et la sismicité de fond du réseau SIL de 2013 à 2021 (points noirs). Les triangles verts désignent les stations sismiques du réseau Reykjanet ; les lignes de faille rouges et noires indiquent respectivement les fissures éruptives et d'ouverture volcaniques postglaciaires; l'étoile jaune est le choc principal ML 5.3 ; les lignes jaunes montrent l'étendue des champs géothermiques à haute température sur la péninsule (Flóvenz et al., 2022) – Doc. Voir source - un clic pour agrandir

Les Points forts de cette étude :
- Les emplacements à double différence de la sismicité prééruptive à Fagradalsfjall 2021 indiquent l'activation de deux principaux segments de faille.
- La sismicité de tendance NE-SW non prise en compte dans les essaims précédents est liée aux mouvements de dykes magmatiques.
- La fissure éruptive coïncide avec un saut dans la zone de transformation du rift, à l'endroit de l'affaiblissement de la croûte.
- Le stress de Coulomb révèle que le choc principal est responsable du déclenchement de l'essaim et de l'éruption qui s'ensuit.

 

L'article total est à à lire suivant le lien en source.



Source : Swarm seismicity illuminates stress transfer prior to the 2021 Fagradalsfjall eruption in Iceland (La sismicité des essaims éclaire le transfert de stress avant l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 en Islande), par T. Fischer, P. Hrubcová, A. Salama, J. Doubravová, T. Ágústsdóttir, E.Á. Gudnason, J. Horálek, G.P. Hersir,
Earth and Planetary Science Letters, Tome 594, 2022, 117685,ISSN 0012-821X,
https://doi.org/10.1016/j.epsl.2022.117685.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
GeoEye-1 satellite image of the lava flow field within the summit crater and upper flanks of Great Sitkin Volcano July 6, 2022. Lava eruption continued at a slow rate from a vent in the center of the summit crater. The flow field developed northeastward into the summit glacier, which is collapsing (see concentric curved crevasses) due to melting due to interacting lava. - Doctor. AVO / Dietterich, Hannah - one click to enlarge

GeoEye-1 satellite image of the lava flow field within the summit crater and upper flanks of Great Sitkin Volcano July 6, 2022. Lava eruption continued at a slow rate from a vent in the center of the summit crater. The flow field developed northeastward into the summit glacier, which is collapsing (see concentric curved crevasses) due to melting due to interacting lava. - Doctor. AVO / Dietterich, Hannah - one click to enlarge

The slow eruption of lava from the summit crater of Great Sitkin Volcano continued this week. Weakly elevated surface temperatures were observed at the summit in satellite data on most days when the volcano was not obscured by clouds. Seismic activity remains weak with occasional small local earthquakes detected throughout the week. Satellite radar observations showed a thickening of the lava flow around the vent, but no significant change in the length of the lava flows.

The terrain is steep near the terminus of the lava flow lobes, and blocks of lava could break off without warning and form small rock avalanches in these valleys. These avalanches can release ash and gas and travel several hundred meters beyond the lava flows; they would be dangerous to anyone in those areas.

Great Sitkin is monitored by local seismic and infrasound sensors, satellite data, web cameras, and remote infrasound and lightning networks.

The volcanic alert is on Watch, and the aviation code is orange.

 

Source: AVO-USGS

Kilauea / Halema'uma'u crater - USGS photo taken 13.07.2022 by L. DeSmither. - one click to enlarge

Kilauea / Halema'uma'u crater - USGS photo taken 13.07.2022 by L. DeSmither. - one click to enlarge

The Kilauea volcano is erupting.

Over the past week, lava has continued to erupt from the western vent of Halema'uma'u Crater. All lava is confined within Halema'uma'u Crater in Hawai'i Volcanoes National Park. Sulfur dioxide emission rates remain high and were last measured at around 1,300 tonnes per day (tpd) on July 11. Seismicity is high but stable, with few earthquakes and ongoing volcanic tremors. Over the past week, summit tiltmeters have recorded deflation from July 9-11 and relatively little deformation since then.

The aviation code is orange.

Mauna Loa - MLcam image 13.06.2022 / 7:01 p.m. - via HVO - click to enlarge

Mauna Loa - MLcam image 13.06.2022 / 7:01 p.m. - via HVO - click to enlarge

Mauna Loa is not erupting.

Last week, about 87 low-magnitude earthquakes were recorded below the summit and upper flanks of Mauna Loa, the majority of them occurring at depths less than 15 km (9 mi) below the level of the sea. GPS measurements show low rates of ground deformation over the past week. Gas concentrations and fumarole temperatures at the summit and at Sulfur Cone on the southwest rift zone have remained stable over the past week. The webcams show no change in the landscape.

The aviation code is yellow.

 

Source: HVO-USGS

Merapi - seismicity & deformation from 08 to 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - seismicity & deformation from 08 to 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Between July 8 and July 14, 2022, 43 lava avalanches were observed southwest of the Merapi, dominant up to the Bebeng River with a maximum slip distance of 2,000 m. In the southwest dome, there is no change in the height of the dome. For the middle dome, no significant morphological change was observed.

According to photo analysis, the volume of the southwest lava dome is 1,645,000 m³ and that of the central dome is 2,582,000 m³.

Mount Merapi's deformation, which was monitored using EDM this week, showed a distance shortening rate of 0.2 cm/day.

The current potential danger consists of lava avalanches and hot clouds in the south-southwest sector covering the Boyong river for a maximum of 5 km, the Bedog, Krasak, Bebeng river for a maximum of 7 km. The southeastern sector covers the Woro River for a maximum of 3 km and the Gendol River for a maximum of 5 km. Meanwhile, the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption may reach a radius of 3 km from the Mountain peak.

 

Source: BPPTKG

Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A from 14.07.2022 / 02:25 - via Mounts Project - one click to enlarge

Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A from 14.07.2022 / 02:25 - via Mounts Project - one click to enlarge

At Semeru, on Java, the seismicity of July 15 is characterized by:

- 52 eruption earthquakes, with an amplitude of 10-24 mm and an earthquake duration of 55-145 seconds.
- 1 blast/emission earthquake, with an amplitude of 9 mm and an earthquake duration of 135 seconds.
- 11 harmonic episodes, with an amplitude of 7-15 mm and an earthquake duration of 206-5580 seconds.
- 7 distant tectonic earthquakes
- 2 Flood Vibration earthquakes with an amplitude of 4-7 mm and an earthquake duration of 1200-2640 seconds.

The level of activity remains 3 / siaga, with recommendations:
- to carry out no activity in the southeastern sector along Besuk Kobokan, up to 13 km from the summit (the center of the eruption). Outside of this distance, the community does not conduct activities within 500 meters of the bank (river edge) along Besuk Kobokan due to the potential for expansion from hot clouds and lava flows. at a distance of 17 km from the summit.
- not to move within a radius of 5 km from the crater / summit of Mount Semeru because it is subject to the danger of stone throwing (incandescent).
- to remain aware of the potential for hot cloud avalanches (APG), lava avalanches and lahars along the rivers/valleys that originate at the summit of Mount Semeru, especially along Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar and Besuk Sat as well as potential lahars in the rivers a small river which is a tributary of Besuk Kobokan.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Image satellite GeoEye-1 du champ de coulée de lave dans le cratère sommital et les flancs supérieurs du volcan Great Sitkin le 6 juillet 2022. L'éruption de lave s'est poursuivie à un rythme lent à partir d'un évent au centre du cratère sommital. Le champ d'écoulement s'est développé vers le nord-est dans le glacier sommital, qui s'effondre (voir crevasses incurvées concentriques) à cause de la fusion due à l'interaction de la lave. - Doc. AVO / Dietterich, Hannah  - un clic pour agrandir

Image satellite GeoEye-1 du champ de coulée de lave dans le cratère sommital et les flancs supérieurs du volcan Great Sitkin le 6 juillet 2022. L'éruption de lave s'est poursuivie à un rythme lent à partir d'un évent au centre du cratère sommital. Le champ d'écoulement s'est développé vers le nord-est dans le glacier sommital, qui s'effondre (voir crevasses incurvées concentriques) à cause de la fusion due à l'interaction de la lave. - Doc. AVO / Dietterich, Hannah - un clic pour agrandir

La lente éruption de lave du cratère sommital du volcan Great Sitkin s'est poursuivie cette semaine. Des températures de surface faiblement élevées ont été observées au sommet dans les données satellitaires la plupart des jours où le volcan n'était pas obscurci par les nuages. L'activité sismique reste faible avec de petits tremblements de terre locaux occasionnels détectés tout au long de la semaine. Les observations radar par satellite ont montré un épaississement de la coulée de lave autour de l'évent, mais aucun changement significatif dans la longueur des coulées de lave.

Le terrain est escarpé près du terminus des lobes de coulée de lave, et des blocs de lave pourraient se détacher sans avertissement et former de petites avalanches de roches dans ces vallées. Ces avalanches peuvent libérer des cendres et des gaz et parcourir plusieurs centaines de mètres au-delà des coulées de lave ; ils seraient dangereux pour quiconque se trouvant dans ces zones.

Great Sitkin est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

L'alerte volcanique est à Watch, et le code aviation est orange.

 

Source : AVO-USGS

 Halema'uma'u cratère - USGS photo prise le 13.07.2022 par L. DeSmither. - un clic pour agrandir

Halema'uma'u cratère - USGS photo prise le 13.07.2022 par L. DeSmither. - un clic pour agrandir

Le volcan Kilauea est en éruption.

Au cours de la semaine dernière, la lave a continué d'éclater de l'évent ouest du cratère Halema'uma'u. Toute la lave est confinée dans le cratère Halema'uma'u dans le parc national des volcans d'Hawai'i. Les taux d'émission de dioxyde de soufre restent élevés et ont été mesurés pour la dernière fois à environ 1 300 tonnes par jour (t/j) le 11 juillet. La sismicité est élevée mais stable, avec peu de tremblements de terre et des tremblements volcaniques en cours. Au cours de la semaine dernière, les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation du 9 au 11 juillet et relativement peu de déformation depuis lors.

Le code aviation est orange.

 Mauna Loa - image MLcam 13.06.2022 / 19h01 - via  HVO - un clic pour agrandir

Mauna Loa - image MLcam 13.06.2022 / 19h01 - via HVO - un clic pour agrandir

Le Mauna Loa n'est pas en éruption.

La semaine dernière, environ 87 tremblements de terre de faible magnitude ont été enregistrés sous le sommet et les flancs supérieurs du Mauna Loa, la majorité d'entre eux se sont produits à des profondeurs inférieures à 15 km (9 mi) sous le niveau de la mer. Les mesures GPS montrent de faibles taux de déformation du sol au cours de la semaine écoulée. Les concentrations de gaz et les températures des fumerolles au sommet et à Sulphur Cone sur la zone de rift sud-ouest sont restées stables au cours de la semaine dernière. Les webcams ne montrent aucun changement dans le paysage.

Le code aviation est jaune.

 

Source : HVO-USGS

Merapi - sismicité & déformation du 08 au 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - sismicité & déformation du 08 au 14.07.2022 - Doc. BPPTKG

Entre le 8 et le 14 juillet 2022, 43 avalanches de lave ont été observées au sud-ouest du Merapi, dominantes jusqu'à la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 2 000 m. Dans le dôme sud-ouest, il n'y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme moyen, aucun changement morphologique significatif n'a été observé.

D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.645.000 m³ et celui du dôme central de 2.582.000 m³.

La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

  Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A du 14.07.2022 / 02h25 -  via Mounts Project

Semeru - image sentinel-2 bands 12,11,8A du 14.07.2022 / 02h25 - via Mounts Project

Au Semeru , sur Java, la sismicité du 15 juillet est caractérisée par :

- 52 séismes d'éruption, d'une amplitude de 10-24 mm et d'une durée de tremblement de terre de 55-145 secondes.
- 1 séisme de souffle / d'émission,d'une amplitude de 9 mm et d'une durée de séisme de 135 secondes.
- 11 épisodes harmoniques, avec une amplitude de 7-15 mm et une durée de tremblement de terre de 206-5580 secondes.
- 7 séismes tectoniques lointains
- 2 tremblements de terre Flood Vibration avec une amplitude de 4-7 mm et une durée de tremblement de terre de 1200-2640 secondes.

Le niveau d'activité reste 3 / siaga, avec recommandations :
- de ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). En dehors de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave à une distance de 17 km du sommet.
- de ne pas se déplacer dans un rayon de 5 km du cratère/sommet du mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescent).
- de rester conscient du potentiel d'avalanches de nuages ​​chauds (APG), d'avalanches de lave et de lahars le long des rivières/vallées qui prennent naissance au sommet du mont Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que lahars potentiels dans les rivières une petite rivière qui est un affluent de Besuk Kobokan.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Volcanoes and climate
Merapi - 14.07.2022 / 7:08 p.m. - PVMBG webcam, Magma Indonesia - one click to enlarge

Merapi - 14.07.2022 / 7:08 p.m. - PVMBG webcam, Magma Indonesia - one click to enlarge

At Merapi, on Java, the gas plume from the main crater, white, is observed with high intensity, about 50-75 meters from the summit.

The seismicity of July 14 is characterized by:

- 82 avalanche earthquakes, with an amplitude of 3-24 mm and an earthquake duration of 25.9-160.2 seconds.
- 5 emission earthquakes, with an amplitude of 3-4 mm and the duration of the earthquake from 21.8 to 42.8 seconds.
- 9 hybrid/multiphase earthquakes, with an amplitude of 3-11 mm, S-P 0.3-0.8 seconds and an earthquake duration of 7.3-13.5 seconds.
- 4 shallow volcanic earthquakes
- 2 distant tectonic earthquakes.

 

The activity level remains at 3 / siaga. Current potential hazards are lava avalanches and hot clouds in the south-southwest sector covering Boyong River for up to 5 km, Bedog River, Krasak, Bebeng for up to 7 km. The southeastern sector covers the Woro River for a maximum of 3 km and the Gendol River for 5 km. Meanwhile, the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption can reach a radius of 3 km from the summit.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Bulusan - activity report 14.07.2022 - Doc. Phivolcs

Bulusan - activity report 14.07.2022 - Doc. Phivolcs

In Bulusan, in the Philippine archipelago, from 13.07 / 5 a.m. to 14.07 / 5 a.m., 61 volcanic earthquakes were recorded.

From July 14 / 5 a.m. to July 15 / 5 a.m., Phivolcs reports 11 volcanic earthquakes.

SO2 emissions were measured on July 13 at 499 tonnes/day

Small emissions are observed, reaching 300 m. on the 14th and inflation continues to mark the volcano.

The alert level remains at 1.

 

Source: Phivolcs

Cumbre Vieja / Tajogaite - rotary drilling with core extraction carried out by the IINCO Laboratory in the lava field - photo 13.07.2022

Cumbre Vieja / Tajogaite - rotary drilling with core extraction carried out by the IINCO Laboratory in the lava field - photo 13.07.2022

This Wednesday, July 13, 2022, the Volcanological Institute of the Canary Islands (INVOLCAN) began prospecting work in the new lava field generated by the eruption of Cumbre Vieja / Tajogaite (on La Palma, Canary Islands), by rotary drilling with carrot extraction carried out by the IINCO Laboratory.

This work will make it possible to carry out a study on the thermo-mechanical behavior of lava flows and to develop a cooling model for them based on direct observation.


This is the first time that this experience has been carried out in Spain and for this it benefits from the valuable collaboration of the Infrastructure Department of the Cabildo Insular de La Palma. These works are included in the project of Territorial Recovery of La Palma after the eruptive process of 2021, promoted and financed by the Ministry of Ecological Transition, the Fight against Climate Change and Spatial Planning of the Government of the Canary Islands .

 

Source : InVolcan

Subglacial volcanoes covered by the Vatnajökull ice cap - doc. IMO

Subglacial volcanoes covered by the Vatnajökull ice cap - doc. IMO

Vatnajökull - the different glaciers making up the largest Icelandic glacial ensemble - Doc. vatnajokulsthjodgardur.is

Vatnajökull - the different glaciers making up the largest Icelandic glacial ensemble - Doc. vatnajokulsthjodgardur.is

Iceland's glaciers have lost a total of 250 km³ of ice since 1995, or about 8% of their total volume, largely as a result of global warming.

Of the glaciers measured by volunteers from the Icelandic Glaciological Society, Skeiðarárjökull retreated the most last year, by around 400 metres.

The Breiðamerkurjökull has retreated in many places around and more than 150 meters where it velle the "icebergs" in the Jökulsárlón., as reported in a recent bulletin of the "Falling glaciers" project.

The relationships between glacial melting, reflex soil inflation and possible increase in volcanic activity have been discussed elsewhere.

The Höfandi jöklar (Höfandi glaciers) project is a collaborative project of the Icelandic Meteorological Office and Vatnajökull National Park, funded by the Ministry of Environment, Energy and Climate, and worked in conjunction with the Glacier Group at the University of Iceland's Institute of Earth Sciences and the Natural History Museum of Southeast Iceland.

After Ice is a documentary made by researchers at the University of Iceland Research Center at Höfn in Hornafjörður and the University of Dundee in Scotland. The film uses the latest technology to shed light on the great impact global warming has had on the melting of Iceland's glaciers.

 

Source: video "After Ice" / vimeo to see on https://www.vatnajokulsthjodgardur.is/

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Volcans et climat
Merapi - 14.07.2022 / 19h08 - webcam PVMBG, Magma Indonesia

Merapi - 14.07.2022 / 19h08 - webcam PVMBG, Magma Indonesia

Au Merapi, sur Java, le panache de gaz du cratère principal, blanc, est observé avec une forte intensité, à environ 50-75 mètres du sommet.

La sismicité du 14 juillet est caractérisée par :

- 82 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 3-24 mm et une durée de tremblement de terre de 25,9-160,2 secondes.
- 5 séismes d'émission, avec une amplitude de 3-4 mm et la durée du tremblement de terre de 21,8 à 42,8 secondes.
- 9 séismes hybrides/multiphasés, avec une amplitude de 3-11 mm, S-P 0,3-0,8 secondes et une durée de tremblement de terre de 7,3-13,5 secondes.
- 4 tremblements de terre volcaniques peu profonds
- 2 séismes tectoniques lointains .

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga. Les dangers potentiels actuels sont les avalanches de lave et les nuages ​​chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Activité du Merapi, du Bulusan - suivi des laves du Tajogaite et des glaciers Islandais

Au Bulusan, dans l'archipel Philippin, du 13.07 / 5h au 14.07 / 5h, 61 séismes volcaniques ont été comptabilisés.

Du 14 juillet /5h au 15 juillet /5h, le Phivolcs renseigne 11 séismes volcaniques.

Les émissions de SO2 ont été mesurées le 13 juillet à 499 tonnes/jour

De petites émissions sont observées, atteignant 300 m. le 14 et une inflation continue de marquer le volcan.

Le niveau d'alerte reste à 1.

 

Source : Phivolcs

Cumbre Vieja / Tajogaite - forage rotatif avec extraction de carottes réalisée par le Laboratoire ICINCO dans le champ de lave - photo 13.07.2022

Cumbre Vieja / Tajogaite - forage rotatif avec extraction de carottes réalisée par le Laboratoire ICINCO dans le champ de lave - photo 13.07.2022

Ce mercredi 13 juillet 2022, l'Institut volcanologique des îles Canaries (INVOLCAN) a commencé les travaux de prospection dans le nouveau champ de laves généré par l'éruption du Cumbre Vieja / Tajogaite (sur La Palma, îles Canaries), par forage rotatif avec extraction de carottes réalisée par le Laboratoire ICINCO.

Ces travaux permettront de réaliser une étude sur le comportement thermo-mécanique des coulées de lave et de développer un modèle de refroidissement de celles-ci basé sur l'observation directe.


C'est la première fois que cette expérience est réalisée en Espagne et pour cela, elle bénéficie de la précieuse collaboration du Service Infrastructures du Cabildo Insular de La Palma. Ces travaux sont inclus dans le projet de Récupération Territoriale de La Palma après le processus éruptif de 2021, promu et financé par le Ministère de la Transition Écologique, de la Lutte contre le Changement Climatique et de l'Aménagement du Territoire du Gouvernement des Îles Canaries.

 

Source : InVolcan

Les volcans sous-glaciaires recouverts par la calotte u Vatnajökull - doc. Icelandic volcanoes

Les volcans sous-glaciaires recouverts par la calotte u Vatnajökull - doc. Icelandic volcanoes

Vatnajökull - les différents glaciers composant le plus grand ensemble glaciaire Islandais - Doc. vatnajokulsthjodgardur.is

Vatnajökull - les différents glaciers composant le plus grand ensemble glaciaire Islandais - Doc. vatnajokulsthjodgardur.is

Les glaciers d'Islande ont perdu au total 250 km³ de glace depuis 1995, soit environ 8 % de leur volume total, en grande partie suite au réchauffement climatique.

 

Parmi les glaciers mesurés par des bénévoles de la Société islandaise de glaciologie, le Skeiðarárjökull a le plus reculé l'année dernière, soit d'environ 400 mètres.

Le Breiðamerkurjökull a reculé dans de nombreux endroits autour et à plus de 150 mètres où il velle les « icebergs » dans le Jökulsárlón., comme indiqué dans un récent bulletin du projet "Falling glaciers".

Les relations entre fonte glaciaire, inflation dusol réflexe et possible augmentation d'une activité volcanique ont été discutées par ailleurs.

 

Le projet Hö­f­andi jökl­ar (glaciers de Höfandi ) est un projet collaboratif de l'Office météorologique islandais et du parc national de Vatnajökull, financé par le ministère de l'Environnement, de l'Énergie et du Climat, et a travaillé en collaboration avec le Glacier Group de l'Institut des sciences de la Terre de l'Université d'Islande et le Musée d'histoire naturelle du sud-est de l'Islande.

After Ice est un documentaire réalisé par des chercheurs du Centre de recherche de l'Université d'Islande à Höfn à Hornafjörður et de l'Université de Dundee en Écosse. Le film utilise les dernières technologies pour faire la lumière sur le grand impact qu'un réchauffement climatique a eu sur la fonte des glaciers Islandais.

 

Source : vidéo / vimeo  à voir sur https://www.vatnajokulsthjodgardur.is/

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

According to KVERT reports, the explosive activity of Karymsky experienced an increase on July 13, 2022.

Himawari-8 satellite data from 13.07 to 10.50 a.m. showed an ash plume up to 8,500 meters a.s.l. extending to the southwest of the volcano.

After the eruption at 10:50 a.m. on July 13, the ash cloud continues to be observed at a distance of 350 km southwest of the volcano, at 3,000 m. amsl.

On 14.07 / 00:56, KVERT reports moderate explosive activity of the volcano which continues. Satellite data showed an ash cloud drifting southeast from the volcano,
3000m. amsl. Distance from ash plume/volcano cloud: 369 km.


Moderate activity of the volcano continues. Ash explosions up to 12 km (39,400 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect international and low-flying aircraft. The color code for aviation remains orange.

 

Sources: KVERT, VAAC Tokyo, Mirova

Karymsky - a volcano "with panache" - photo archives A.Belousov - one click to enlarge

Karymsky - a volcano "with panache" - photo archives A.Belousov - one click to enlarge

Karymsky - Volcanic ash advisory on 13.07.2022 / 3:00 p.m. and on 14.07.2022 / 06:00 a.m. - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlarge the thumbnailsKarymsky - Volcanic ash advisory on 13.07.2022 / 3:00 p.m. and on 14.07.2022 / 06:00 a.m. - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlarge the thumbnails

Karymsky - Volcanic ash advisory on 13.07.2022 / 3:00 p.m. and on 14.07.2022 / 06:00 a.m. - Doc. VAAC Tokyo - one click to enlarge the thumbnails

Karymsky - thermal anomalies and radiative power as of 07.14.2022 / 03:10 - Doc. Mirova
Karymsky - thermal anomalies and radiative power as of 07.14.2022 / 03:10 - Doc. Mirova

Karymsky - thermal anomalies and radiative power as of 07.14.2022 / 03:10 - Doc. Mirova

In Mayotte, seismic and volcanic activity has changed little.

The sinking and the movement of the island towards the east are considered by REVOSIMA as not significant during the last 12 months.

Since January 2021, there have been no new lava flows observed.

New releases of gas have however been spotted, a.o. in the Fer à Cheval area, 10 km off Petite Terre.

Mayotte - simplified activity bulletin for June 2022 - Doc. Revosima

Mayotte - simplified activity bulletin for June 2022 - Doc. Revosima

The next MAYOBS 23 mission, from July 09 to 27, 2022, aboard the Marion Dufresne vessel will make it possible to continue monitoring eruptive activity and underwater relief, seismic activity and fluid emissions, and to check if there have been any new castings since October 2021.

 

Sources: REVOSIMA – Mayotte volcanological bulletin June 2022 & MAYOBS 23 campaign from July 7 to 27, 2022

MAYOBS 23 campaign from July 9 to 27 - Doc. REVOSIMA

MAYOBS 23 campaign from July 9 to 27 - Doc. REVOSIMA

An article appeared in the AGU, titled "Volume, effusion rate and lava transport during the 2021 Fagradalsfjall eruption: results from near real-time photogrammetric monitoring".

Fagradalsfjall - (a) Thickness map of vent products during the eruption of Fagradalsfjall as of September 30, 2021. Vents are marked with dots and numbered chronologically after opening time. The location of the topographic profile (A-A′) in (c) is marked with a yellow line. Bottom topography is based on IslandsDEM v0. (b) Map of the Reykjanes Peninsula. The red box indicates the area displayed in (a). Densely populated areas are marked in grey. Volcanic systems (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) are marked in orange and designated by a capital letter according to their name; R, Reykjanes; S, Svartsengi; F, Fagradalsfjall; K, Krysuvík; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - one click to enlarge

Fagradalsfjall - (a) Thickness map of vent products during the eruption of Fagradalsfjall as of September 30, 2021. Vents are marked with dots and numbered chronologically after opening time. The location of the topographic profile (A-A′) in (c) is marked with a yellow line. Bottom topography is based on IslandsDEM v0. (b) Map of the Reykjanes Peninsula. The red box indicates the area displayed in (a). Densely populated areas are marked in grey. Volcanic systems (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) are marked in orange and designated by a capital letter according to their name; R, Reykjanes; S, Svartsengi; F, Fagradalsfjall; K, Krysuvík; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - one click to enlarge

Fagradalsfjall - Topographic profile along vents from NE to SW (location in [a]). - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - one click to enlarge

Fagradalsfjall - Topographic profile along vents from NE to SW (location in [a]). - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - one click to enlarge

The effusive basalt eruption at Mount Fagradalsfjall lasted from March 19 to September 18, 2021, ending a 781-year quiescent period on the Reykjanes Peninsula, Iceland.

At the end of September 2021, 33 near real-time photogrammetric surveys were carried out using satellite and aerial images, generally processed in 3 to 6 hours. The results provide unprecedented temporal datasets of lava volume, thickness and effusion rate. This allowed a rapid assessment of the evolution of the eruption and the risks for populated areas, important infrastructure and tourist centers. The lava flow field has an average lava thickness greater than 30 m, covers 4.8 km2 and has an apparent volume of 150 ± 3 × 106 m3. The average global outflow rate from March to September is 9.5 ± 0.2 m3/s, varying between 1 and 8 m3/s in March-April and increasing to 9-13 m3/s in May-September. This is rare for recent Icelandic eruptions, where the highest discharge usually occurs in the opening phase.

Full text following the link in source.

 

Source: Volume, effusion rate and lava transport during the 2021 Fagradalsfjall eruption: near real-time photogrammetric monitoring results
Gro B.M. Pedersen, & al.-
Full text following this link:
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2021GL097125

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon les rapports du KVERT, l'activité explosive du Karymsky a conu une hausse ce 13 juillet 2022.

13.07/ 14h01 Les données satellitaires Himawari-8 du 13,07 à 10h50 ont montré un panache de cendres jusqu'à 8.500 mètres d'altitude. s'étendant au sud-ouest du volcan.

Après l'éruption à 10h50 le 13 juillet, le nuage de cendres continue d'être observé à une distance de 350 km au sud-ouest du volcan, à 3.000 m. amsl.

Le 14.07 / 00h56, le KVERT signale une activité explosive modérée du volcan qui se poursuit. Les données satellitaires ont montré qu'un nuage de cendres dérive vers le sud-est du volcan, à
3000 m. amsl. Distance du panache de cendres/nuage du volcan : 369 km.


Une activité modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 12 km (39 400 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude. Le code couleur pour l'aviation reste orange.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo, Mirova

Karymsky - un volcan "qui a du panache" - photo archives A.Belousov - un clic pour agrandir

Karymsky - un volcan "qui a du panache" - photo archives A.Belousov - un clic pour agrandir

 Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes

Karymsky - Volcanic ash advisory au 13.07.2022 / 15h00 et au 14.07.2022 / 06h00 - Doc. VAAC Tokyo - un clic pour agrandir les vignettes

 Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif  au 14.07.2022 / 03h10  - Doc. Mirova
 Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif  au 14.07.2022 / 03h10  - Doc. Mirova

Karymsky - anomalies thermiques et pouvoir radiatif au 14.07.2022 / 03h10 - Doc. Mirova

A Mayotte, l'activité sismique et volcanique a peu évolué.

L'enfoncement et le déplacement de l'île vers l'est sont considérés par REVOSIMA comme non significatifs au cours des 12 derniers mois.

Depuis janvier 2021, il n'y a pas eu de nouvelle coulée de lave observée.

De nouveaux dégagements de gaz ont toutefois été repérés, e.a. Dans la zone du Fer à Cheval , à 10 km au large de Petite Terre.

Mayotte - bulletin simplifié d'activité pour juin 2022 - Doc. REVOSIMA

Mayotte - bulletin simplifié d'activité pour juin 2022 - Doc. REVOSIMA

La prochaine mission MAYOBS 23 , du 09 au 27 juillet 2022, à bord du navire Marion Dufresne va permettre de poursuivre la surveillance de l'activité éruptive et des reliefs sous-marins, de l'activité sismique et des émissions de fluides, et de vérifier s'il y a eu de nouvelles coulée depuis octobre 2021.

 

Sources : REVOSIMA – bulletin volcanologique de Mayotte juin 2022 & Campagne MAYOBS 23 du 7 au 27 juillet 2022

Campagne MAYOBS 23 du 9 au 27 juillet - Doc. REVOSIMA

Campagne MAYOBS 23 du 9 au 27 juillet - Doc. REVOSIMA

Un article est paru dans l'AGU , intitulé " Volume, taux d'effusion et transport de lave lors de l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 : résultats de la surveillance photogrammétrique en temps quasi réel ".

Fagradalsfjall - (a) Carte d'épaisseur des produits éclatés lors de l'éruption du Fagradalsfjall au 30 septembre 2021. Les évents sont marqués de points et numérotés chronologiquement après l'heure d'ouverture. L'emplacement du profil topographique (A-A′) en (c) est marqué par une ligne jaune. La topographie de fond est basée sur IslandsDEM v0. (b) Carte de la péninsule de Reykjanes. La case rouge indique la zone affichée en (a). Les zones densément peuplées sont marquées en gris. Les systèmes volcaniques (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) sont marqués d'orange et désignés par une lettre majuscule selon leur nom ; R, Reykjanes ; S, Svartsengi ; F, Fagradalsfjall ; K, Krysuvík ; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - (a) Carte d'épaisseur des produits éclatés lors de l'éruption du Fagradalsfjall au 30 septembre 2021. Les évents sont marqués de points et numérotés chronologiquement après l'heure d'ouverture. L'emplacement du profil topographique (A-A′) en (c) est marqué par une ligne jaune. La topographie de fond est basée sur IslandsDEM v0. (b) Carte de la péninsule de Reykjanes. La case rouge indique la zone affichée en (a). Les zones densément peuplées sont marquées en gris. Les systèmes volcaniques (Sæmundsson & Sigurgeirsson, 2013) sont marqués d'orange et désignés par une lettre majuscule selon leur nom ; R, Reykjanes ; S, Svartsengi ; F, Fagradalsfjall ; K, Krysuvík ; B, Brennisteinsfjöll; H, Hengil. - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall -Profil topographique le long des évents du NE au SW (localisation en [a]).  - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall -Profil topographique le long des évents du NE au SW (localisation en [a]). - Doc.AGU / Gro B.M. Pedersen, & al. - un clic pour agrandir

L'éruption basaltique effusive au mont Fagradalsfjall a duré du 19 mars au 18 septembre 2021, mettant fin à une période de repos de 781 ans sur la péninsule de Reykjanes, en Islande.

Fin septembre 2021, 33 levés photogrammétriques en temps quasi réel ont été réalisés à l'aide d'images satellitaires et aériennes, généralement traitées en 3 à 6 heures. Les résultats fournissent des ensembles de données temporelles sans précédent sur le volume, l'épaisseur et le taux d'effusion de la lave. Cela a permis une évaluation rapide de l'évolution de l'éruption et des risques pour les zones peuplées, les infrastructures importantes et les centres touristiques. Le champ de coulée de lave a une épaisseur moyenne de lave supérieure à 30 m, couvre 4,8 km2 et a un volume apparent de 150 ± 3 × 106 m3. Le débit moyen d'épanchement global de mars à septembre est de 9,5 ± 0,2 m3/s, variant entre 1 et 8 m3/s en mars-avril et augmentant à 9-13 m3/s en mai-septembre. Ceci est rare pour les éruptions islandaises récentes, où la décharge la plus élevée se produit généralement dans la phase d'ouverture.

Texte complet suivant le lien en source.



Source : Volume, taux d'effusion et transport de lave lors de l'éruption du Fagradalsfjall de 2021 : résultats de la surveillance photogrammétrique en temps quasi réel
Gro B.M. Pedersen, & al.-
Texte intégral suivant ce lien :
https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1029/2021GL097125

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
Anak Krakatau - gas plume and thermal anomaly in the crater - Sentinel-2 image from 11.07.2022 - Copernicus EU - click to enlarge

Anak Krakatau - gas plume and thermal anomaly in the crater - Sentinel-2 image from 11.07.2022 - Copernicus EU - click to enlarge

Anak Krakatau - 11.07.2022 / 21:47 WIB - webcam Sertung - PVMBG

Anak Krakatau - 11.07.2022 / 21:47 WIB - webcam Sertung - PVMBG

Anak Krakatau - incandescence in the crater on 07.12.2022 / 8:54 p.m. WIB - Sertung PVMBG webcam

Anak Krakatau - incandescence in the crater on 07.12.2022 / 8:54 p.m. WIB - Sertung PVMBG webcam

At Anak Krakatau, seismic activity is relatively low and mainly reflects gas and steam emissions in recent days. Nevertheless, the thermal anomaly in the crater area continues to be clearly visible.

 

Sources: Copernicus EU, Mirova, PVMBG, Magma Indonesia

Sabancaya - activity from July 4 to 10, 2022 - Doc. IGPeru

Sabancaya - activity from July 4 to 10, 2022 - Doc. IGPeru

Between July 4 and July 10, the eruptive activity of Sabancaya remained at moderate levels, with a daily average of 20 explosions, accompanied by plumes of gas and ash reaching 2,200 m. above the top.

The I.G.Peru detected during this period 297 volcanic earthquakes associated with the circulation of internal magmatic fluids, and VT earthquakes, linked to the fracturing of rocks.

No significant deformation anomalies. Six thermal anomalies, max. of 8 MW, have been identified, associated with the presence of a dome in the crater.

 

The volcanic alert remains at naranja, with a non-accessible area of ​​12 km radius unchanged.

 

Source: I.G.Peru

Fagradalsfjall crater - 📷 IG kevinpages / 11.07.2022

Fagradalsfjall crater - 📷 IG kevinpages / 11.07.2022

The Fagradalsfjall volcano is still active, although it is not currently erupting. On July 11, 2022, the spectrum of colors that decorate the landscape surrounding the main crater of the eruption could be observed.

 

Source: Óróapúls - volcanism in Iceland

Tenerife - location of the seismic swarm and number of earthquakes according to time  - Doc. InVolcan
Tenerife - location of the seismic swarm and number of earthquakes according to time  - Doc. InVolcan

Tenerife - location of the seismic swarm and number of earthquakes according to time - Doc. InVolcan

The seismic swarm of hybrid events that the Canarian seismic network, operated by INVOLCAN, has been recording since 5:50 a.m. (Canary time) on July 12, 2022 in Tenerife, already has more than 630 events detected, all of them of low magnitude. The events take place in the vicinity of las Cañadas del Teide, southwest of Pico Viejo, at depths between 9 and 12 km. today). The microearthquakes occur in the same area where it has been recorded in recent years. A similar episode occurred on June 17.

As of 12:00 p.m. (Canarian time) today, July 12, 2022, the Canarian seismic network, operated by INVOLCAN, no longer records hybrid events.

According to IGN, the activity in all these series begins with the recording of a long duration signal, without defined seismic phases, and with high frequency content, then gives way to a long series of hundreds of events of low and similar magnitude, which occur at almost regular time intervals, in the form of a "drumbeat" / drumbeat. At certain instants, the two types of signals coincide in time.

The activity analyzed indicates a readjustment of the pressures in the lower part of the crust, due to the volcanic nature of the island under construction and the magmatic processes at depth. This type of activity is expected in active volcanic islands, and may remain at this depth or give rise to shallower seismic activity in the future, without indicating an eruptive process in the near future.

 

Sources: InVolcan 12.07.2022 / 12:30 p.m. and 2:30 p.m. local – and IGN.es 12.07.2022 / 1:30 p.m.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Anak Krakatau - panache de gaz  et anomalie thermique dans le cratère - image Sentinel-2 du 11.07.2022 - Copernicus EU - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - panache de gaz et anomalie thermique dans le cratère - image Sentinel-2 du 11.07.2022 - Copernicus EU - un clic pour agrandir

 Anak Krakatau - 11.07.2022 / 21h47 WIB - webcam Sertung - PVMBG

Anak Krakatau - 11.07.2022 / 21h47 WIB - webcam Sertung - PVMBG

Anak Krakatau - incandescence dans le cratère  le 12.07.2022 / 20h54 WIB - webcam Sertung PVMBG

Anak Krakatau - incandescence dans le cratère le 12.07.2022 / 20h54 WIB - webcam Sertung PVMBG

A l'Anak Krakatau, l'activité sismique est relativement b asse et reflète surtout les émissions de gaz et vapeur ces derniers jours. Néanmoins, l'anomalie thermique dans la zone du cratère continue d'être clairement visible.

 

Sources : Copernicus EU, Mirova, PVMBG, Magma Indonesia

Sabancaya - activité du 4 au 10 juillet 2022 - Doc. IGP

Sabancaya - activité du 4 au 10 juillet 2022 - Doc. IGP

Entre le 4 et le 10 juillet, l'activité éruptive du Sabancaya est restée à des niveaux modérés, avec une moyenne journalière de 20 explosions, accompagnées de panaches de gaz et cendres atteignant 2.200 m. au dessus du sommet.

L'I.G.Peru a détecté durant cette période 297 séismes volcaniques associés à la circulation de fluides magmatiques internes, et de séismes VT, liés à la fracturation de roches.

Pas d'anomalies significatives de déformation. Six anomalies thermiques, de valeur max. de 8 MW, ont été identifiées, associées à la présence d'un dôme dans le cratère.

 

L'alerte volcanique reste à naranja, avec une zone non accessible de 12 km de rayon inchangée.

 

Source : I.G.Peru

 Fagradalsfjall cratère - 📷 IG  kevinpages / 11.07.2022

Fagradalsfjall cratère - 📷 IG kevinpages / 11.07.2022

Le volcan Fagradalsfjall est toujours actif, bien qu'il n'entre pas en éruption actuellement. Le 11 juillet 2022, le spectre de couleurs qui décorent le paysage entourant le cratère principal de l'éruption a pu être observé.

 

Source : Óróapúls - volcanism in Iceland

Tenerife - localisation de l'essaim sismique et nombre de séismes en fonction du temps - Doc. InVolcan
Tenerife - localisation de l'essaim sismique et nombre de séismes en fonction du temps - Doc. InVolcan

Tenerife - localisation de l'essaim sismique et nombre de séismes en fonction du temps - Doc. InVolcan

L'essaim sismique d'événements hybrides que le réseau sismique canarien, exploité par INVOLCAN, enregistre depuis 05h50 (heure des Canaries) ce 12 juillet 2022 à Tenerife , compte déjà plus de 630 événements détectés, tous de faible ampleur. Les événements se déroulent dans les environs de las Cañadas del Teide, au sud-ouest de Pico Viejo , à des profondeurs comprises entre 9 et 12 km. d'aujourd'hui). Les microséismes se produisent dans la même zone où elle a été enregistrée ces dernières années. Un épisode similaire est survenu le 17 juin.

A partir de 12h00 (heure des Canaries) aujourd'hui, le 12 juillet 2022, le réseau sismique canarien, exploité par INVOLCAN, n'enregistre plus événements hybrides.

D'après l'IGN, l'activité dans toutes ces séries commence par l'enregistrement d'un signal de longue durée, sans phases sismiques définies, et avec un contenu à haute fréquence, puis laisse place à une longue série de centaines d'événements de magnitude faible et similaire, qui se produisent à presque intervalles de temps réguliers, sous forme de "battement de tambour" / drumbeat. A certains instants, les deux types de signaux coïncident dans le temps.

L'activité analysée indique un réajustement des pressions dans la partie inférieure de la croûte, du fait de la nature volcanique de l'île en construction et des processus magmatiques en profondeur. Ce type d'activité est attendu dans les îles volcaniques actives, et peut rester à cette profondeur ou donner lieu à une activité sismique moins profonde à l'avenir, sans que cela indique un processus éruptif dans un avenir proche.

 

Sources : InVolcan 12,07,2022 / 12h30 et 14h30 locale – et IGN.es 12.07.2022 / 13h30

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog